Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-bleu1350/1350[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-rouge900/900[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-jaune1350/1350[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-jaune  (1350/1350)
Message [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan]   [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] EmptyDim 28 Juin - 13:35
Fin de matinée... Il n'était pas toujours facile pour Orphéus de se rendre directement auprès de ses Généraux, sa mission et les nombreuses sollicitations dont il était l'objet le forçait à se montrer disponible, mais cette fois était différente. Les raisons qui le poussaient à se rendre auprès du Pilier du Pacifique Nord n'étaient pas anodines, loin s'en fallait pour le coup, et il était urgent de procéder à quelques ajustements. Le Général Drystan était l'un des premiers concernés par les manœuvres qu'il s'apprêtait à lancer.

Cette fois encore, Aurora était aux côtés de son frère, mais de manière "visible". Inattendue pour elle qui restait son ombre mais ici, le secret n'entourait que la discussion, pas sa présence, et elle avait reçu ordre de veiller à ce que nul ne puisse tendre l'oreille tandis que le Légat s'adresserait à Drystan. Un soldat qu'elle appréciait, elle l'admettait sans problème, tant par sa culture que par sa personnalité. Il n'était pas un simple pirate, il ne l'avait d'ailleurs jamais été. Mais elle se sentait d'autant plus proche de lui depuis l'incident dont elle avait été la victime.

Le voyage avait été somme toute assez silencieux alors qu'ils approchaient des quartiers du Général en question. Les gardes ne faisant que laisser passer le Légat sans la moindre discussion. Saluant ce dernier et sa soeur avec le respect dû au rang. Orphéus ne se faisait toutefois aucune illusion : d'ici quelques minutes les rumeurs auraient fait le tour du secteur et les spéculations aussi. D'ailleurs n'était-ce pas Drystan qui s'approchait d'eux. L'accueillant avec un sourire, Orphéus prit les devants.
    - Ah, Général Drystan, l'homme que je cherchais. Puis-je m'entretenir avec toi de quelques affaires urgentes ? Je suis désolé de ne pas t'avoir fait prévenir avant mais j'ai été forcé de revoir mes priorités...

Son regard de posa un instant sur Aurora avant de revenir sur Drystan. Sous peu, quelques jours tout au plus, une réunion aurait lieu. Mais Drystan avait besoin d'en apprendre plus avant. Car il comptait sur ses talents pour l'aider. Les Saints ne viendraient pas. Une sorte de certitude s'était imposé à lui avec le temps. Alors qu'importe : il irait à eux. Mais pas pour une alliance. Pour une autre sorte de négociation.
    - En privé, si possible. Je préférerai que ma soeur participe à l'échange.

Elle eut un petit sourire. Il est vrai que d'ordinaire, c'était à elle que revenait la mission de sécuriser les échanges jugés "importants" par son frère. mais là, elle allait devoir y assister car elle était en partie concernée. D'ailleurs elle saluait à son tour le Général.
    - Un plaisir de te revoir, Drystan.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
DrystanDrystanArmure :
-

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-bleu200/200[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-bleu  (200/200)
CP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-rouge210/210[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-rouge  (210/210)
CC:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-jaune275/275[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan]   [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] EmptyMer 1 Juil - 20:59
Attendre. Drystan observait calmement la carte posée sur sa table. Plusieurs statuettes étaient placées à différents points de la Mare Nostrum alors que le Général semblait pensif. Par moments, il avançait une main en direction d'une des statuettes avant de finalement faire marche arrière pour ne rien déplacer. Attendre. Il en avait assez. Plusieurs semaines déjà que la réunion avec le Légat avait eu lieu. Trop de temps où il était demeuré à ne rien faire, à réfléchir aux offensives à mener, à en discuter avec ses gardes, avec certains généraux. Mais pour le moment, tout ceci demeurait des discussions et cela faisait trop longtemps qu'il n'avait eu l'occasion de se défouler. De voir s'il avait progressé depuis ses dernières escarmouches ou si l'inactivité le ramollissait.

Si nombreux étaient les mauvais souvenirs qu'il conservait de son père, la plupart d'entre eux se matérialisaient sous la forme de ses phrases philosophiques qu'il adorait rabâcher régulièrement aux membres de l'équipage, surtout après quelques verres qui le rendaient encore plus loquace qu'à son habitude. Mais il arrivait parfois que l'une d'elles, probablement par un concours de circonstances, revienne à l'esprit de Drystan juste au moment opportun, le sortant de ses pensées pour lui offrir un léger moment d'amusement. A cet instant, alors que l'immobilisme commençait doucement à l'agacer, l'Hippocampe crut entendre une voix éméchée lui radoter "Il n'y a que deux occasions où un pirate doit accepter de rester plus d'une semaine sans combattre. Sa mort, ou bien le jour où le bordel est en libre accès." En l’occurrence, la première option ne l'intéressait pas vraiment et la seconde n'était pas prête d'arriver à Atlantis. Mais l'idée était là. Il avait assez attendu. Affichant un petit sourire amusé, Drystan soupira, éjectant d'un geste de la main les statuettes présentes sur sa carte, faisant sursauter le garde qui se trouvait à l'entrée de son bureau.

J'en ai assez de rester à ne rien faire. Garde un oeil sur les lieux, je sors un peu. Je ne sais pas encore ce que je vais faire. Peut-être rendre visite à ce Narsès qui prend un peu trop ses aises. Ou faire un petit tour chez les Saints pour leur montrer à quoi ressemble ma lame, ça me changera les idées.

Le garde se contenta d'acquiescer avec un sourire, laissant passer le Général tout en lui glissant nonchalamment

Bien mon général. Me laisserez-vous jouer avec vos statuettes lorsque le Légat sera occupé à vous botter les fesses?

Tant que tu ne touches pas à mes bouteilles, fais comme bon te semble!

Ah, qu'il était plaisant de savoir qu'il était suffisamment proche de certains de ses compagnons d'armes pour pouvoir parler ouvertement. Oui, la politique avait une part importante lorsque l'on voulait faire partie de la garde rapprochée du Seigneur des Océans. Mais cela faisait du bien de pouvoir parler parfois sans fioritures. Comme il l'aurait fait avec un compagnon de beuverie. Sauf que là, il savait qu'il pouvait faire pleinement confiance à celui à qui il s'adressait. Quelque peu requinqué par ce court échange, Drystan s'éloignait lentement de ses quartiers, se demandant quelle solution il devait choisir. Pourtant, cette réflexion ne pouvait durer bien longtemps que déjà il entendait ses gardes saluer un invité qui semblait se diriger vers lui. De qui pouvait-il bien s'agir? Les Généraux ne quittaient que rarement leurs quartiers pour venir ici. Peut-être la Sirène Maléfique? Finalement, ce fut le visage du Légat qui apparut au coin d'une allée. Un instant surpris, il se reprit rapidement pour afficher un sourire et accueillir le Représentant de Poséidon comme il se devait.

Devant les propos visiblement sérieux du Légat - après tout, pouvait-il en être autrement s'il s'était déplacé jusqu'à son pilier - Drystan afficha une mine plus neutre avant de lui répondre

Légat Orphéus. Je ne m'attendais pas à vous recevoir en ces lieux mais l'honneur n'en est pas moins le mien. Et il est évident que vous n'avez pas à me prévenir de votre visite... Sauf si vous souhaitez vous assurer que je prépare une bouteille digne de ce nom pour accompagner nos discussions.

D'humeur plus joviale depuis quelques minutes, l'Hippocampe n'avait pu s'empêcher de placer un trait d'humour dans sa réponse. Humour qui s'accompagna d'un sourire lorsqu'il aperçut la soeur du Légat qui l'accompagnait et qui le salua à son tour

Dame Aurora, tout le plaisir est pour moi. Je commençais à me languir de ce croisement de lames dont nous avions parlé lors de notre dernière rencontre. Et même si je doute qu'il s'agisse de cet évènement dont nous devons parler aujourd'hui, je suis ravi de vous accueillir dans mes quartiers. S'inclinant respectueusement, il se retourna vers le Légat Retournons dans mes quartiers, nous pourrons y échanger en toute sécurité. J'espère qu'il n'est rien arrivé de grave à notre belle cité?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-bleu1350/1350[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-rouge900/900[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-jaune1350/1350[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan]   [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] EmptyJeu 2 Juil - 9:33
    - Je n'aurai pas dit non à une bonne bouteille...

Il avait glissé la réflexion à la volée, avec un petit sourire contrit. Il est vrai qu'il ne prenait que peu le temps de profiter mais il faut dire que ses missions étaient prenantes, encore plus ces derniers temps. Le petit groupe remontait au niveau des bureaux du Général, Orphéus restait pour le moment silencieux, ce qui n'était apparemment le cas de sa soeur, ravie de pouvoir échanger avec l'Hippocampe. Lui avait oublié cette histoire de combat amical.
    - En effet, il s'agit de tout autre chose mais j'ai aussi hâte de pouvoir voir le grand Général à l'oeuvre. Et puis, des porteurs d'épées comme nous, il n'y en a pas des masses. Enfin, de notre niveau évidemment.

Orphéus levait les yeux au ciel, préférant ne pas rebondir sur les remarques de sa jumelle. Elle s'amusait avant la discussion plus sérieuse et il ne pouvait clairement pas lui en vouloir. Il devait aussi admettre être inquiet sur un point au sujet de cette fameuse entente : bien que n'en ayant pas parlé à Aurora, il se souvenait parfaitement de ce que lui avait dit Dame Amphitrite. Drystan et Emrys semblaient avoir attiré l'attention de la Reine des mers et le borgne en était venu à se demander si les sentiments de la Titanide n'entrait pas involontairement en résonance avec ceux sa soeur. Il préférait taire l'information en tout cas.

Une fois sur place, alors que le Général prenait les mesures pour les installer et veiller à ce qu'ils ne soient plus dérangés, Orphéus tira de sa poche un morceau de parchemin qu'il déposait sur la table. Cela ne manquerait pas d'attirer l'attention de son ami sur le document. Le mutisme de sa soeur prouvait que les choses sérieuses débutaient. Son regard passait de son frère au Général. Le Merinita désigna alors le document. Ce dernier faisait état des forces qui s'amassaient près de l'Arche. Ses renseignements les lui avaient communiqués. Drystan en avait eu connaissance, évidemment.
    - Je viens te voir à ce sujet. Et pour te faire part d'une idée que j'ai eu... Je dois avouer que je suis las d'attendre la délégation d'Athéna. Et avec ces flottes qui se regroupent, j'ai comme le sentiment que les choses vont mal tourner si nous ne faisons rien.

Le sentiment aussi que quelqu'un cherchait à provoquer Poséidon. Et son Légat. Mais le Merinita était un peu plus malin que cela : foncer sur une cible sans savoir pourquoi ils agissaient ainsi n'était pas quelque chose de logique pour lui. Les troupes Byzantines, il le savait, répondait aux ordres de ce fameux Narsès. Mais cet homme, auprès de qui prenait-il ses consignes ? Jusque là, les recherches n'avaient pas données grand chose. Ni sur lui, ni sur la fameuse arme qu'il utilisait. Et là se trouvait la principale inquiétude du Légat. Si la flotte attaquait avec ce feu étrange, comment s'en protégeraient-ils ?
    - Toi et moi faisons partie des rares à pouvoir transposer nos esprits ailleurs.

Le regard perçant du Merinita s'était posé sur son ami. Si en temps normal, il aurait préparé une délégation plus traditionnelle afin de ne pas manquer de respect à ses hôtes, ici il avait écarté l'idée immédiatement. Pourquoi prendrait-il le risque de se déplacer en personne alors que le Grand Pope avait jusqu'à oublié l'existence des Atlantes ? Il était temps de passer à autre chose. Et cela justifiait cette précaution.
    - J'aimerai donc rendre visite à ces imbéciles et j'aurai besoin de toi à mes côtés. Pour leur rappeler qui nous sommes. Et préparer avec eux un entretien en terrain neutre. Un entretien qui traiterait de deux points importants... Le premier, c'est cet attroupement évidemment. Je vais demander aux Généraux Endymion et Emrys de rassembler leur force et de montrer que nous ne sommes pas dupe. Pas d'attaque. Enfin, pour le moment. Juste nous préparer le temps que l'on en parle avec le responsable. Leur montrer que je ne saurai tolérer un tel acte et que s'ils n'ont pas été coulés, c'est simplement parce que je tiens à me montrer civilisé. Pour le moment !

Mais pas seulement. Il n'oubliait pas le sceau d'Apollon, qui préservait les Abyss avec le pouvoir de leur seigneur Poséidon. Ce sceau qui s'affaiblissait. Jusque-là, peu de renseignements avaient été récoltés et ce manque avait presque poussé Deukalyion à entreprendre un voyage des plus risqué. Pour l'heure, cela avait été reporté car il s'agissait là du "dernier espoir". Une autre solution existait. Cuchulainn. Mais il était entre les griffes des Byzantins et ces derniers ne relâchaient pas aisément leurs prisonniers.
    - Le second point est plus important que le premier. J'aimerai négocier avec eux la venue de l'Augure d'Apollon jusqu'ici... Car ce sont bien les Saints d'Athéna qui l'ont capturés. Nous avons un problème qui nécessite l'aide d'un Oracle et qui mieux que cet homme pour cela... Il s'agit d'une chose que personne ne sait, en dehors du Général Deukalyion, et des personnes présentes dans cette pièce. S'ils n'avaient pas été en possession de cet homme - et que je n'avais pas besoin de lui - j'aurai veillé à faire couler leur flotte et à envoyer au Pope les têtes de ses généraux. Mais pour le moment, je dois me montrer précautionneux. Il en va de la sécurité d'Atlantis. Mais pas seulement.

C'était peu de le dire. S'il se confiait ainsi à cet homme, c'est précisément car il avait la tête sur les épaules. Et qu'il possédait des dons que les autres n'avaient pas. En lui, il pouvait se fier.
    - Que penses-tu de tout ceci, mon ami ? Cette flotte qui s'amasse. Le silence des Saints ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
DrystanDrystanArmure :
-

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-bleu200/200[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-bleu  (200/200)
CP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-rouge210/210[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-rouge  (210/210)
CC:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-jaune275/275[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan]   [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] EmptyDim 12 Juil - 10:50
L'Hippocampe avait simplement souri devant la remarque du Légat, les guidant silencieusement jusqu'à ses bureaux. Une bonne bouteille, il devrait pouvoir aisément trouver cela dans ses propres réserves, de quoi bien accueillir ses deux invités inattendus. A la réponse de la soeur du Légat, Drystan lui avait jeté un regard amusé, avant de simplement répondre

Et il me ferait grand plaisir de pouvoir dérouiller cette épée pour la Gloire du Seigneur Poséidon. Les Vents me murmurent que cela pourrait bientôt se produire et ils se trompent très rarement, il faut bien admettre. Même s'ils aiment aussi jouer parfois des tours, de leurs grands airs facétieux.

Alors que l'entrée de ses quartiers se dessinait face à eux, le regard de Drystan croisa celui de son second qui montait la garde devant l'entrée. D'abord surpris de le voir revenir si rapidement et en si bonne compagnie, l'homme s'inclina respectueusement avant de lui adresser ces quelques mots, un léger sourire naissant au coin de ses lèvres.

Je ne pensais pas vous revoir si rapidement mon Général. Il semblerait que vos bottes soient arrivées plus vite que vous ne l'espériez. Souhaitez-vous que j'aille vous chercher de la glace?

Drystan leva les yeux au ciel avant de simplement lui répondre

Bonne idée, va nous chercher de la glace. Et assure toi que personne ne vienne nous déranger. Personne. Ensuite tu pourras aller faire un tour des gardes pour écouter leurs rapports et me faire un résumé de tout ce qu'ils ont observé. Cela me permettra de m'assurer que tout est normal dans notre Quartier.

Rapidement, le sourire de son second s'était estompé alors qu'il imaginait déjà le temps que lui prendrait ce tour des gardes et le regroupement de leurs rapports. Ce genre de tâches l'insupportait au plus point et il n'aurait pas hésité à le faire savoir à son Général dans d'autres circonstances. Mais pas devant le Légat. Alors que l'homme se retirait rapidement après avoir acquiescé, Drystan pénétrait au sein de ses appartements, un sourire satisfait sur le visage. Retirant la carte qui recouvrait une de ses tables, il fit signe à ses invités de prendre place, curieux de connaitre la raison de leur présence à son pilier. Il fallait espérer qu'un de ses Vents n'ait pas eu la mauvaise idée d'aller souffler son idée aux oreilles de son Légat.

Ecoutant les premières explications du Légat, s'écartant de quelques mètres pour récupérer trois gobelets ainsi qu'une bouteille posée sur une de ses étagères, il répondit simplement avec amusement alors qu'il revenait en direction de ses invités

Ah? Parce qu'ils comptent vraiment nous envoyer une délégation? Je pensais qu'il s'agissait d'un mythe que se transmettaient les Atlantes. Puis-je vous servir quelques lampées de ce magnifique breuvage en provenance de l'Armorique? Il serait dommage de s'assécher en discutant.

Servant copieusement chaque gobelet placé devant lui, il se reconcentra sur les propos du Légat, affichant une légère surprise devant la mention de sa capacité à transposer son esprit ailleurs. Se pouvait-il que le Légat ait vraiment eu vent de l'incursion qu'il avait envisagée ou s'agissait-il d'une simple coïncidence? En tout cas, la direction que prenait la discussion l'intéressait fortement. Enfin une occasion d'agir et de ne plus seulement attendre que les évènements se produisent. Prenant quelques gorgées de sa boisson, il écoutait attentivement les propos du Légat, jetant parfois un regard en direction de sa soeur pour voir quelle réaction elle affichait, particulièrement lorsque les Saints ou les Byzantins apparaissaient dans la discussion. Finalement, lorsque le Légat lui demanda son avis, Drystan reposa son gobelet pour réfléchir.

La présence de l'Augure est effectivement fort regrettable, j'aurais volontiers participé à votre dernier plan, voire même apporté moi-même le cadeau pour le Grand Pope. Pour le Silence des Saints, difficile de savoir quoi en penser. Je ne vois que trois réelles possibilités. Soit ils nous ignorent car ils nous jugent négligeables ou non prioritaires car de leur côté. Soit ils sont occupés à gérer d'autres affaires qui accaparent toute leur attention. Soit ils sont à l'origine de cet attroupement et se préparent à nous attaquer. Mais je ne crois pas vraiment à cette dernière possibilité. Pourquoi nous laisser le temps de nous préparer si telle était leur volonté? Quant aux deux autres cas, ils s'insèrent particulièrement bien dans votre volonté de leur rendre visite. S'ils nous négligent, nous pouvons leur rappeler que cela pourrait leur coûter cher. S'ils sont occupés, nous pouvons en tirer de nombreux avantages en arrivant à ce moment précis. J'avoue que cette idée me plait au plus haut point! Quant à ce Narsès...

Il prit une mine plus sérieuse, se souvenant des différents rapports qui lui avaient été faits à son sujet

Qui que soit cet homme. Quels que puissent être ses objectifs ou ses supérieurs, il est clairement notre ennemi. Il nous menace. Il défie notre supériorité, notre domination des Océans. Plus que cela, il nous méprise en développant une arme qui laisse entendre qu'elle serait supérieure aux Océans eux-mêmes. Des flammes que même l'eau ne parviendrait pas à éteindre. J'ai le sentiment désagréable qu'il ne cherche pas à nous vaincre mais à nous faire plier genoux devant lui. Je pense qu'il est plus que temps que quelqu'un le remette à sa place. Je vais être honnête avec vous mon Légat: avant que vous n'arriviez, j'envisageais d'utiliser mon don pour lui rendre une petite visite, avec l'aide de mes Vents. Mais je pense que votre plan est plus important. J'avais cru comprendre que le Général Endymion avait des hommes infiltrés un peu partout. Peut-être a-t'il déjà commencé à ronger ce Narsès de l'intérieur tandis que la Sirène Maléfique tente d'accumuler des informations à l'aide des Pirates? S'ils y parviennent, il nous resterait plus qu'à l'engloutir lorsque le moment opportun serait venu. Cet homme me semble un stratège qu'il ne faut pas sous-estimer mais il n'en demeure pas moins un Homme. Et l'heure approche doucement où il faudrait le lui rappeler, selon moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-bleu1350/1350[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-rouge900/900[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-jaune1350/1350[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan]   [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] EmptyMar 14 Juil - 8:05
Il eut un petit sourire alors que Drystan lui parlait de ses plans, de ce qu'il pensait également. Il savait l'homme suffisamment intelligent pour comprendre où se trouvait la priorité et estimait légitime son envie de se rendre auprès des forces ennemies afin de voir de ses yeux ce qui se tramait et de veiller à leur donner un avertissement. En bien des points, son propre plan ressemblait au sien. Sauf que celui du Légat les mènerait directement au Sanctuaire. Au pied des Marches menant au Pope. Et contrairement à son prédécesseur, il ne ferait pas l'ascension. Il avait eu vent des difficulté de Cinead lors de sa visite et du fait qu'on avait outre passé l'étiquette. Lui n'était pas comme son cousin. Il ne saurait tolérer que l'on manque de respect au titre le plus important qui soit.

Alors qu'il commençait à déguster la verre servi, avec sa soeur qui faisait de même, son regard se tourna vers elle. Elle fit la moue, haussa légèrement les épaules, comprenant la question muette de son frère. Il n'était pas étonnant qu'il demande son avis à ce sujet tant ils étaient proches. Et la réponse de celle-ci était éloquente. Il eut un petit sourire alors qu'il reposait lui aussi son verre.
    - Excellent ce breuvage, en effet. Je suis d'accord avec toi sur les points soulevés. Je ne pense pas qu'ils soient assez stupides pour nous croire si négligeables. Je présume qu'ils ont, tout comme nous, eu fort à faire de leur côté et je ne suis pas persuadé que leurs affaires se déroulent si bien que cela. Cette visite sera de toute façon l'occasion de porter ma Voix et celle de Poséidon jusqu'à eux. Aurora, quant à elle, pense qu'il faudrait détruire les flottes qui s'amassent près de nous. Enfin, en tout cas les plus proches. Je suis plus mesuré sur ce point. J'ai délimité une frontière qu'il ne leur faut pas franchir mais pour l'heure, je suis sur la défensive dirons-nous. Emrys et Endymion auront fort à faire mais il ne sera pas dit que la flotte du dieu des Mers est faible ou dérisoire.

Aurora était une guerrière, pas une politicienne. Orphéus quant à lui était un peu des deux. Un juste milieu nécessaire pour qui dirigeait les armées Atlantes. Elle le savait et se rangeait de l'avis de son frère, et c'est tout ce qui importait. Après tout, elle était aussi ici pour proposer des solutions et elle remplissait ce rôle à merveilles à dire vrai.
    - Il est vrai que je peux être un peu extrême... Mais tu as raison, il nous faut savoir ce qu'ils veulent. Je protégerai vos enveloppes charnelles quand vous ferez ce voyage, avec Calypso comme renfort. Nul ne vous atteindra. Je m'en porte garant.

Il ne doutait aucunement des compétences de sa soeur pour veiller sur lui. Quant à Calypso, elle serait un garde-fou sur le papier. Au cas où. Il appartenait à l'unité CALYPSO de préserver les intérêts du Légat avant toute chose.
    - Je pense que nous en apprendrons bien plus sur ce Narsès. Lorsque je me présenterai à leur Pope, je compte immédiatement mettre la pression sur lui. Lui faire comprendre que son silence et ces troupes ne sont que deux occasions rêvées de détruire cette paix fragile qui existe. Je n'ai aucune envie de négocier avec eux. Et seule la perspective de voir l'Augure me permet de mesurer mes actes. Une fois cela accomplie...

Il se tût un instant. Son visage devint plus sérieux. Son aura se fit plus pressante, comme si elle ne demandait qu'à se déchaîner comme une tempête. D'un vent doux, il pouvait se transformer en tornade. Cela parlerait à l'Hippocampe.
    - Et bien après, je détruirais ces flottes et anéantirais ceux qui s'opposeront à nous sans la moindre hésitation. Tes vents balaieront ces navires tandis que mes eaux achèveront le travail. Il ne sera pas dit que Poséidon est un dieu magnanime avec ceux qui le menacent. Quand seras-tu prêt à me prêter ta force ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
DrystanDrystanArmure :
-

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-bleu200/200[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-bleu  (200/200)
CP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-rouge210/210[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-rouge  (210/210)
CC:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-jaune275/275[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan]   [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] EmptyVen 17 Juil - 17:23
Devant le regard du Légat envers sa soeur, Drystan les observa tout d'abord avec curiosité. Etait-il entrain de l'interroger plus ou moins subtilement sur la présence potentielle de poison dans ce gobelet ou bien se contentait-il de lui demander son avis quant au breuvage qui leur était proposé? Difficile de savoir et cette réflexion en venait à l'amuser tout particulièrement. Le Légat lui donnait l'impression de lui faire confiance mais les politiciens Atlantes pouvaient parfois se démontrer fort vicieux lorsqu'ils souhaitaient atteindre leurs objectifs, avait-il pu s'entendre dire par certains de ses gardes. Il ne lui semblait donc pas impossible que Le Légat de Poséidon garde une certaine méfiance à l'égard de ses troupes. Même de ses Généraux. Cela semblait même plutôt sain. Pas forcément optimal lors de batailles, mais plutôt sain.

Finalement, lorsqu'Orpheus prit la parole pour féliciter le breuvage, Drystan se contenta de lever son gobelet, les remerciant d'un signe de tête. L'Armorique. Depuis combien de temps ne s'y était-il pas rendu? A l'occasion, il faudrait qu'il trouve une excuse pour se rendre en mission dans ces environs. Ou bien qu'il négocie avec un des pirates pour lui trouver une bonne cargaison. Les découvertes des Atlantes étaient nettement plus avancées que celles des Vulgaires, mais ils n'avaient malheureusement pas encore trouvé la voie qui leur permettrait de distiller de l'alcool qui lui plaisait vraiment. Dommage. Quoi qu'il en soit, la discussion s'orientait sur la réaction à avoir quant à la flotte qui se trouvait non loin de leurs eaux. Il était vrai que l'idée d'Aurora le tentait fortement. Mais celle d'Orphéus était évidemment la plus stratégique et se devait d'être suivie tant que leur adversaire avait potentiellement un avantage sur eux. Au moins le temps qu'ils obtiennent des informations. Avec un peu de chances, Emrys et Endymion les apporteraient rapidement. Peut-être alors aurait-il lui-même la chance d'aller se battre aux côté du Légat de l'intrigante Aurora? A la remarque de cette dernière, Drystan eut un sourire amusé avant de répondre

Et il me fait grand plaisir de laisser mon enveloppe charnelle entre vos mains expertes! J'espère que les Vents ne profiteront pas trop de ces instants pour vous dévoiler l'ensemble de mes secrets, notre duel perdrait alors une grande partie de sa saveur.

Observant la réaction de cette dernière, il se reconcentra finalement sur les paroles du Légat au sujet de Narsès. De cet homme, seules les rumeurs leur étaient parvenues et pourtant, il semblait déclencher la crainte chez nombre de marins. De son côté, il s'agissait davantage de méfiance ou de curiosité. Mais cette dernière commençait lentement à l'emporter au point où il avait failli se rendre directement à ses côtés pour en apprendre davantage. Enfin, la situation était maintenant plus facile avec Le Légat lui-même pour diriger les opérations.

Si vous pensez que nous pourrons obtenir des informations intéressantes sur Narsès en nous rendant chez les Saints, je ne vois vraiment aucun désavantage à cette visite dont vous parlez. Au contraire, il me tarde de me rendre là-bas à vos côtés! Plus encore de voir le visage de leur dirigeant lorsqu'il découvrira que nous sommes venus le voir! Quand partons nous?

Plutôt enjoué à l'idée de se rendre chez les Saints, Drystan était prêt à quitter son corps sur le champ s'il s'agissait des plans du Légat. Ressentant soudain le changement d'aura chez le Légat, il l'observa un instant avant de sourire et de rajouter

Par les Sept Vents, je ne puis vous prêter ce qui vous appartient déjà. Ma lame et les Vents se déploieront dès que vous le souhaiterez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-bleu1350/1350[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-rouge900/900[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-jaune1350/1350[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan]   [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] EmptyDim 19 Juil - 9:45
Aurora ne put réprimer un éclat de rire alors que Drystan s'adressait de nouveau à elle. L'humour de l'épéiste lui plaisait et elle appréciait de pouvoir jouer au chat et à la souris. Alors qu'elle calmait son hilarité, elle se pencha dans sa direction, un air étrange sur le visage, avant de lui répondre tranquillement. Orphéus observait l'échange avec un certain amusement, laissant sa soeur régler cela elle-même.
    - Et prendre le risque que tu te caches derrière cette excuse lorsque je t'aurai battu ? Jamais ! Je ne serai qu'une gardienne, pas une espionne. De toute façon, si je voulais percer tes secrets, il me suffirait de t'observer dans l'ombre. C'est plus ou moins mon rôle, après tout.

Ce fut au tour d'Orphéus de rire. Il est vrai que sa soeur possédait quelques facilités dans ce domaine et elle était celle qui lui rapportait l'essentiel des informations d'importance au sein de l'Amirauté. Il trouvait assez drôle également qu'elle souhaite à ce point faire cette passe d'arme avec l'Hippocampe. Il est vrai que les épéistes étaient peu nombreux mais elle semblait vouloir prouver ses capacités à cet homme. Au moins cela aiguisait ses instincts et lui-même n'étant pas un très bon sabreur, il ne pouvait clairement pas l'aider dans ce domaine.

La suite revint sur la mission. Les Saints, Narsès. Des éléments d'importance et qui motivaient clairement le Légat à agir. Le temps passait et il fallait maintenant prendre des décisions. Le Merinita avançait ses pions et le mois de février allait être le commencement de bien des projets. Les Atlantes et les Marinas n'avaient que trop attendus la venue des autres émissaires. Il était plus que temps de montrer la place centrale que souhaitait prendre Orphéus.
    - Juste le temps de terminer des préparatifs et nous irons. D'ici trois ou quatre jours, grand maximum. J'attends avant toute chose de recevoir l'émissaire Asgardien qui est sensé venir. Je viens de recevoir une missive en ce sens et il me faut déjà comprendre ce qu'ils nous veulent.

Il se voyait mal en mission au Sanctuaire des Saints et devoir briser la connexion mentale sous prétexte que l'émissaire arrivait en même temps. Il n'était pas toujours aisé de jongler avec les responsabilités. Et au cas où, il avait préparé un plan de secours.
    - Et si j'estime que cela prend trop de temps, je ferai de toi mon émissaire privilégié pour partir seul là-bas. Si cela venait à arriver, tu viendrais au sein de mes quartiers pour rester sous la protection de ma soeur. Et dans ce cas là, je te laisserai la possibilité de négocier une rencontre pour moi. Il y aurait juste une ou deux choses qu'il faudrait dire à ce Grand Pope. Qu'il comprenne que nous sommes las de cette attente et de ce silence. Et las de voir leurs troupes s'amasser à nos portes.

L'idée de faire partir Drystan en premier lieu lui plaisait clairement. L'homme était capable de prouesse, il le savait, et surtout il était suffisamment malin et diplomate pour permettre de faire comprendre à ces Saints l'état d'esprit des Marinas sans faire passer cela pour une insulte. D'ailleurs l'idée qui venait de germer sans son esprit lui paraissait peut-être encore meilleure. Un sourire étrange se dessinait sur son visage.
    - D'ailleurs, plus j'y pense et plus je me dis que ce serait l'idéal... Tu pourrais t'y rendre seul. Demander audience afin d'exiger une rencontre entre le Pope et moi-même. Tu pourrais même lui faire part de ce que nous savons sur les flottes qui se concentrent face à nous et que nous sommes à deux doigts de les envoyer par le fonds. Oui. Cela nous mettrait en position de force. Quant au lieu de rendez-vous, et bien je te laisserai décider du mieux. Un lieu neutre, qu'ils ne se sentent pas menacé. L'un dans l'autre, cette rencontre ne doit pas empêcher leurs émissaires de venir jusqu'à nous. Seulement nous aurons l'ascendant sur eux. Et moi, je pourrais régler les autres problèmes pendant ce temps. Qu'en dis-tu, mon ami ?

Une lueur brillait dans l'oeil unique du Légat.
    - Et si on t'accorde audience, alors veille à garder en mémoire l’architecture des lieux. Qu'est-ce qui les protège. Et par où il nous serait le plus facile de frapper pour occasionner le plus de dégâts en une seule attaque.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
DrystanDrystanArmure :
-

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-bleu200/200[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-bleu  (200/200)
CP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-rouge210/210[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-rouge  (210/210)
CC:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-jaune275/275[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan]   [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] EmptyJeu 23 Juil - 21:17
Devant la réaction de la soeur du Légat, Drystan n'avait su cacher son amusement. Cette femme lui plaisait décidément de plus en plus. Non seulement elle ne s'arrêtait pas au simple fait qu'il ne soit pas un Atlante de Sang Pur mais en plus elle faisait preuve de répartie et d'humour devant les traits d'esprit qu'il s'évertuait à lui offrir. Loin de tous ces nobliaux qui se seraient renfrognés ou auraient affiché une mine outrée devant ses paroles. Si on ajoutait encore à cela le fait que la femme était visiblement une épéiste de renom, que pouvait-il demander de plus? Une lueur dans les yeux, il s'inclina respectueusement devant les paroles d'Aurora. De l'excitation? De l'impatience? Nombreux étaient les sentiments qui se mélangeaient à cet instant en son esprit. Et pour les satisfaire, il fallait se montrer digne des attentes de son Légat. Il devait prouver qu'il n'était pas seulement apte à manier les mots mais aussi à les mettre en pratique.

Ecoutant les plans du Légat quant à leur mission - trois ou quatre jours, un temps qui lui paraissait une éternité en cet instant où tous ses sens étaient en éveil - Drystan tourna soudainement un regard surpris vers Orphéus alors que la raison lui était citée. Un émissaire d'Asgard? En route pour Atlantis? Qu'avait-il déjà lu dans les rapports qui lui avaient été fournis. Autrefois une nation ouverte sur les activités de ce monde, cette puissance s'était renfermée sur elle-même et ne donnait plus aucun signe de vie aux autres acteurs depuis un long moment. Et pourtant aujourd'hui. S'agissait-il d'un piège ou bien d'une opportunité de savoir enfin ce que devenaient les Asgardiens? Les deux probablement. Cela justifiait pleinement la volonté d'Orpheus de demeurer en ce lieux.

Un émissaire Asgardien, voilà une nouvelle bien surprenante si j'en crois les rapports auxquels j'ai eu accès. Pensez-vous que quelque chose s'est passé de leur côté pour qu'ils sortent de leur tanière? Ou bien ont-ils un plan dont nous sommes soit des alliés potentiels, soit la cible? J'imagine que vous l'avez déjà prévu et nulle volonté de ma part de vous manquer de respect, mais permettez moi de vous conseiller de vous faire accompagner d'au moins l'un de nos Généraux. Sait-on jamais ce qu'il pourrait se produire. Même si, évidemment, vous avez déjà des protecteurs exceptionnels.

Un dernier commentaire à destination d'Aurora afin que cette dernière ne se sente pas vexée par son conseil. Mais mieux valait un Général présent pour rien que la perte du Légat et de sa soeur. Il était aussi tout à fait probable que l'Asgardien ne soit là que pour discuter - après tout, qui serait assez stupide pour venir combattre seul au coeur d'Atlantis? - mais le mot "probable" n'était plus acceptable dans une telle situation. Quoi qu'il en soit, cette histoire demeurait celle du Légat tandis que sa priorité à lui devait demeurer la visite au Sanctuaire d'Athéna. Silencieusement, l'Hippocampe écouta les plans du Légat, le laissant aller à ses différentes hypothèses et suggestions. Finalement, lorsque l'idée de l'envoyer seul au Sanctuaire fut évoquée, Drystan se contenta de sourire, inclinant respectueusement la tête pour remercier le Légat de la confiance qui lui était offerte.

Légat Orphéus, je me vois flatté de la confiance que vous me démontrez. Si c'est ce que vous souhaitez, je me rendrai dès que vous en donnerez l'ordre à l'entrée du Sanctuaire et vous obtiendrai une audience avec leur Grand Pope, dans un endroit où ils ne pourront nous tendre de piège. J'espère que ceux qui gardent l'entrée n'auront pas la bêtise de me refuser cette entrevue. Sans quoi, je trouverai le moyen d'atteindre cet objectif sans pour autant nous mettre les Saints à dos. Je sais me montrer persuasif quand il le faut. De différentes manières. L'une d'elle portera assurément ses fruits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-bleu1350/1350[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-rouge900/900[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-jaune1350/1350[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan]   [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] EmptyVen 24 Juil - 5:47
Et bien c'était parfait. Non seulement il semblait comprendre l'intérêt de cette mission, de cette envie de rencontrer le Pope, mais en plus il captait dès à présent l'utilité de ne surtout pas créer de remous politique avant que le Légat et le Pope ne se rencontrent. Il n'était jamais évident de se rendre auprès d'un sanctuaire ennemi - car jusque là, il ne pouvait pas les considérer comme autrement - et savoir se faire entendre et comprendre afin d'accomplir une telle mission dépendait grandement de la capacité d'écoute de ceux qu'il croiserait. D'où l'intérêt de savoir discuter sans s'agacer. Et parvenir à ses fins sans déclencher l'ire de ceux qui se trouvaient sur place.

En cela, il avait foi en cet homme. S'il était un guerrier, il restait aussi un homme habile lorsqu'il fallait employer les mots. Preuve en était les différentes joutes verbales entre lui et sa soeur. Ce tempérament plaisait au Légat. Et il considérait très clairement l'Hippocampe comme un de ses meilleurs éléments. Ainsi eut-il un sourire en entendant ses propos. Ses questions aussi. Légitimes, il n'y voyait là aucune offense particulière. La curiosité était un élément important au sein de leur monde et il fallait garder cet état d'esprit.
    - Pour l'émissaire Asgardien, je suis convaincu que c'est en rapport à la mission d'Alvis du Léviathan. Il est mort sur les terres du Nord et en dehors de son esprit qui est venu à moi, nous n'avons eu aucune nouvelle depuis. C'est aussi la raison du renforcement de l'Arche d'Asgard que j'ai commandé. Je ne peux permettre une nouvelle disparition. Je doute qu'ils nous considèrent comme des alliés et je crains qu'ils n'envoient quelqu'un pour nous délivrer un avertissement. Si tel est le cas, je saurai alors leur rappeler qu'à Atlantis, nous n'acceptons pas les menaces.

Là encore, bien que calme, on ne pouvait douter de la détermination d'Orphéus. Il prenait très au sérieux les principes et les règles de sa cité et de sa fonction. Poséidon n'était pas un dieu qui se laissait marcher dessus. Il était l'un des Trois Grands, aux yeux du Légat. Les autres, quels que soient leur panthéon, ne méritaient pas de manger à la même table que lui.
    - Ne t'en fais pas, j'ai déjà veillé aux préparatifs. L'émissaire ne verra rien d'autre que les murs levés. Atlantis sera une place fortifiée, juste au cas où. Et je serai moi-même accompagné de Deukalyion du Kraken et de la Générale des Lyumnades. Sans compter Aurora. Je crains le malheureux qui essaie quoi que ce soit... Je suis curieux de sa venue mais pas aveugle au danger.

Il eut un petit sourire et sa soeur ricana à ses côtés. De par son infirmité - la perte de son oeil - il était courant que les gens fassent des traits d'esprits dans son dos sur sa capacité à bien voir les choses sous le bon angle. La petite pique était une sorte de plaisanterie entre les jumeaux. La protection et les préparatifs allaient donc bon train et Aurora était déterminée à ce que rien n'arrive à son frère.
    - Quant à la mission qui est la tienne, je sais que tu sauras la mener à bien. La confiance que je te porte est à l'image de ce que tu fais pour Atlantis depuis que tu as été appelé ici. J'ai foi en toi, Drystan de l'Hippocampe. Les vents porteront mon message, j'en suis convaincu, et je sais que tu sauras faire en sorte d'être écouté. Après réflexion, il serait judicieux que tu partes dès que possible en réalité. Je te laisse gérer ce point-là. Et si tu le désires, je te ferai mettre sous protection particulière pendant ton voyage. Ton corps ne craindra rien.

Il lui adressait un petit sourire avant d'incliner légèrement la tête dans sa direction, comme un hommage à l'homme qui se trouvait là. D'aucun dirait qu'il ne fallait pas se fier de la sorte à un Vulgaire. Il comprenait d'ailleurs ce raisonnement puisque lui-même détestait ces derniers. Mais il savait reconnaître le talent lorsqu'il le voyait et Drystan était de ceux à qui il confierait sa vie sans hésitation. Il n'était plus un Vulgaire, pour le Merinita. Il était Général de Poséidon, héraut d'Amphitrite. Et Gardien d'Atlantis. Le reste ne comptait pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
DrystanDrystanArmure :
-

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-bleu200/200[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-bleu  (200/200)
CP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-rouge210/210[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-rouge  (210/210)
CC:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-jaune275/275[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan]   [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] EmptyDim 26 Juil - 10:13
Silencieusement, l'Hippocampe écouta les explications du Légat quant à la venue de l'émissaire d'Asgard. Un Atlante mort sur les terres du Nord? Il ne se souvenait pas avoir eu vent de cette information sinon il n'aurait pu l'oublier malgré les différents évènements qui s'était bousculés ces dernières semaines. Deux hypothèses émergeaient dans son esprit: soit les Asgardiens étaient eux-mêmes confrontés à un adversaire qui les empêchait de communiquer avec le reste du monde et éliminait toute tentative d'intrusion, soit les Asgardiens eux-mêmes préparaient quelque chose qui nécessitait que personne ne puisse mettre le nez dans leurs affaires. Curieusement, même si les principaux récits qu'il avait pu lire ou entendre au sujet de cette nation laissaient entendre qu'Asgard avait été une nation d'honorables guerriers, la seconde hypothèse lui paraissait la plus plausible. Mais qu'avait-il bien pu se passer au sein de cette nation? Que se passait-il encore actuellement?

La Mort. Il vivait à ses côtés depuis sa tendre enfance. Combien de marins son père avait-il perdu au fil des abordages? Combien de frères d'armes avait-il vu tomber au fil des années? Et combien n'avait-il pas du lui-même éliminer car ils avaient oublié la place qui était la leur? Et pourtant, cette information résonnait étrangement dans son esprit. Peut-être sa "tranquillité" des derniers mois l'avait-elle quelque peu ramolli, lui faisant oublier qu'il était un Guerrier au service du Poséidon, et pas simplement un de ces nobliaux qui dirigeaient officiellement une partie de la population mais qui s'empressaient de déféquer tout leur repas si un ennemi se présentait devant eux. Même si les mots n'étaient que rarement prononcés, ils étaient en guerre constante avec d'autres puissances de ce monde. Un guerre parfois ouverte, une guerre parfois insidieuse. Mais une guerre qui faisait constamment des morts et qu'il ne fallait pas sous-estimer. Tuer avant d'être tué, une maxime qui reprenait à nouveau tout son sens en cet instant. Et si son heure venait à arriver, alors il disparaitrait au fond de l'Océan comme nombre de marins. Où était le problème? Une seule chose était certaine, lorsque cela se produirait, il emporterait avec lui nombre d'adversaires pour nourrir les poissons.

Réajustant sa lame à sa ceinture, il reprit une grande gorgée de son verre avant de répondre:

Asgard est devenue une nation bien étrange. J'avoue que j'en viens à espérer que ce représentant soit venu pour nous menacer. Qu'Asgard comprenne bien qu'ils ne sont qu'un pion dans les stratégies de ce monde. Et aucunement ceux qui dictent les règles.

Ecoutant distraitement les dernières paroles d'Orpheus au sujet de sa mission au Sanctuaire, l'esprit du Général demeurait partiellement concentré sur cette histoire à Asgard. Une légère lueur s'était allumée dans son regard et l'homme en venait à se demander quelle pourrait être sa visite la plus intéressante après sa mission chez les Byzantins. Une petite visite chez ce brave Narsès? Ou bien un petit passage chez les Asgardiens? Deux idées bien tentantes et qui excitaient pleinement la flamme au fond de son être. Devant la proposition du Légat de garder son corps, Drystan afficha un sourire avant de répondre.

Ne vous inquiétez pas pour moi, je demanderai à mes hommes de confiance de veiller sur ce lieu le temps de mon passage au Sanctuaire. Personne ne sera autorisé à m'approcher. Je préfère que vos hommes assurent votre propre protection. Je viendrai vous avertir des résultats dès mon retour, d'ici quelques heures je l'espère. Cela dépendra de la réactivité des Saints. Une fois chose faite, n'hésitez pas si vous souhaitez que je rende une petite visite à ce Narsès ou à ces bêtes du nord... Je me tiendrai à disposition. En attendant...

Drystan se releva, observant le Légat et sa soeur

Je ne vais pas vous faire perdre plus de temps que nécessaire, nous aurons bien l'occasion de discuter à mon retour. Je vais de ce pas organiser ces lieux pour pouvoir partir dans la prochaine heure. Légat, Dame Aurora, c'était un plaisir de vous recevoir dans mes quartiers. Au plaisir de partager à nouveau quelques verres avec vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-bleu1350/1350[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-rouge900/900[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-jaune1350/1350[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan]   [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] EmptyMar 28 Juil - 8:12
Il lui fit un petit signe, pour le remercier, actant dans le même temps que l'Hippocampe n'aurait pas besoin de sa protection. Il est vrai qu'il était sous bonne garde ici et il savait ses hommes prêt à tout pour préserver la vie de leur Général. Il était plaisant de voir une telle alliance et Orphéus le laissait donc gérer cette partie là.

Ce qui allait se jouer au cours de l'entretien entre lui et le Pope était d'importance. Il fallait de toute évidence neutraliser les liens qui permettaient à ce Narsès de diriger ces flottes. Avant qu'une guerre ouverte ne se déclenche. Et si le Grand Pope n'en était pas capable, alors ils opteraient pour une solution plus agressive. Plus définitive aussi. Mais Orphéus ne parvenait pas à se défaire de ce petit sourire. Il savait ses hommes en place. Et savait pouvoir compter sur un petit oiseau proche de Narsès. Un oiseau qui prêtait l'oreille aux manigances des Puissants. Et qui lui rapportait de quoi se préparer.
    - Et bien j'attendrais ton rapport avec impatience. Laisse-moi gérer pour le moment Asgard, j'ai déjà perdu Alvis du Léviathan alors qu'il se rendait sur les terres du Nord, je ne compte pas reprendre un tel risque pour le moment. Quant à Narsès, je crois en effet qu'il serait bon pour lui de recevoir une petite visite "amicale". Nous en reparlerons après tout ceci, concentre-toi déjà sur cette première opération. Mais prépare toi tout de même à lui rendre visite. Il est temps qu'il sache que nous ne sommes ni dupe, ni lent à réagir.

Narsès serait sa prochaine étape. Mais chaque chose en son temps. Pour l'heure, il prenait congés. Pour l'heure, il allait lui-même se focaliser sur les événements qui approchaient à grands pas afin de se préparer au mieux. La politique comme la guerre. Ces deux choses se reposaient sur un même socle : la préparation et l'anticipation. Chose que le Légat maniait sans la moindre difficulté.

C'est ainsi qu'ils quittèrent les quartiers du Général, le laissant à ses propres préparatifs. Narsès. Il savait l'homme en proie à de sombres manigances. Et si Drystan devait se rendre auprès de lui plus tard, alors le Merinita devait veiller à lui transmettre quelques éléments d'importance. Sans pour autant dévoiler la présence de son propre espion qui se trouvait proche de cet ennemi. Flavius serait le point d'entée des Marinas dans les affaires de Narsès. L'homme jouait un jeu trouble avec sa correspondance secrète. Une information que Orphéus saurait utiliser en temps voulu.

Citation :
Conclusion


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
DrystanDrystanArmure :
-

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-bleu200/200[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-bleu  (200/200)
CP:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-rouge210/210[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-rouge  (210/210)
CC:
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] G-jaune275/275[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] V-jaune  (275/275)
Message Re: [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan]   [Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan] EmptyMar 28 Juil - 19:16
Il n'avait pas le droit à l'erreur. Le Légat, non l'avenir du Sanctuaire Sous-Marin, dépendait en partie de la manière dont son passage au Sanctuaire d'Athéna se déroulerait. La situation était la fois excitante et contraignante. A la base, l'idée d'user de ses vents pour leur rendre une petite visite lui paraissait une idée si rafraichissante. Pouvoir apparaitre là-bas tel un inconnu. Tester leurs forces, observer leur organisation, et pourquoi pas profiter de ces instants pour mettre quelque peu leur patience à rude épreuve. Des plans réjouissants qu'il devait malheureusement mettre de côté pour le moment. Non seulement sa visite devenait officielle, en tant que représentant des Marinas, mais en plus il s'agissait d'obtenir une entrevue avec le Grand Pope. Bref, que de raisons justifiant qu'il se force à se tenir, à se comporter convenablement. Attention, il ne fallait pas non plus croire qu'il allait s'écraser, mais au moins faire preuve de la retenue espérée par le Légat.

Finalement, Orpheus répondit à ses dernières interrogations avant de se préparer à se retirer. Il avait raison, chaque chose en son temps. Mais au moins, il n'occultait pas la possibilité que l'Hippocampe se rende auprès de Narsès quant tout cela serait terminé. Une nouvelle perspective qui donnait du baume à son coeur et l'encourageait à réussir au mieux la mission qui lui était confiée.

Bon courage dans votre visite avec l'émissaire Asgardien. Vous venez de me donner une raison supplémentaire de m'assurer de la réussite de cette entrevue avec les Saints. Je vais réunir mes vents et me projeter dès votre départ.

Observant le Légat et sa soeur s'éloigner de ses quartiers, Drystan demeura quelques secondes silencieux, le regard fixé en direction de la sortie. Ce duo l'intriguait toujours davantage. Il avait décidément...quelque chose. Quelque chose qui lui donnait envie de les suivre, tel le membre d'équipage croyant aveuglement envers son Capitaine. Un léger sourire se dessina sur son visage alors qu'il se levait pour faire prévenir son second. Cette mission n'attendait pas, il souhaitait s'y mettre au plus vite. Faisant fi de ses multiples boutades, le Général lui ordonna de garder ses quartiers et de n'autoriser personne à pénétrer les lieux tant qu'il ne serait pas de retour. Pas même les autres Généraux. Mieux valait être un peu trop prévisible que de risquer une quelconque manœuvre politicienne pendant son absence. Prenant une gorgée d'une de ses meilleures bouteilles, il alla s'asseoir dans un coin de la pièce, son sabre posé sur ses genoux. D'aucun auraient pris le temps de relire leurs rapports avant d'entamer une telle mission mais était-ce vraiment nécessaire? Le terrain, l'instinct. Vivre pleinement les choses était le seul moyen de réellement pouvoir les appréhender.

Une légère brise se leva autour de l'Hippocampe alors qu'il fermait les yeux.

Ô Lips, guide moi jusqu'au Sanctuaire d'Athéna. Sciron, préviens nos amis pirates qu'ils doivent se tenir prêts. Quant aux autres, accordez moi votre protection le temps ce ce voyage. Ne vous inquiétez pas, je ne serai pas absent bien longtemps. Juste le temps de me rendre dans la gueule du loup...

Citation :
Drystan utilise Rêve 3 pour se rendre à l'entrée du Sanctuaire d'Athéna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Fin Janvier 553] Première étape [PV Drystan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Pilier du Pacifique Nord-
Sauter vers: