Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Mi-Janvier 553][Terminé] Le chant des Seringats [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553][Terminé] Le chant des Seringats [Solo] G-bleu0/0[Mi-Janvier 553][Terminé] Le chant des Seringats [Solo] V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi-Janvier 553][Terminé] Le chant des Seringats [Solo] G-rouge0/0[Mi-Janvier 553][Terminé] Le chant des Seringats [Solo] V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi-Janvier 553][Terminé] Le chant des Seringats [Solo] G-jaune0/0[Mi-Janvier 553][Terminé] Le chant des Seringats [Solo] V-jaune  (0/0)
Message [Mi-Janvier 553][Terminé] Le chant des Seringats [Solo]   [Mi-Janvier 553][Terminé] Le chant des Seringats [Solo] EmptyLun 29 Juin - 19:25

Les Spinelles furetaient, s’ancraient sur les ouvrages qui sommeillaient au-dessus des étagères. Dans un mouvement subreptice, la masse errait de part et d’autre de la pièce, sillonnant les allées boisées ; ces planches abîmées par les années comportaient les plus précieux des trésors oubliés, des richesses enterrées par les traces d’une mélancolie feintées. Ces histoires ne séduisent plus les hommes, pas plus que leurs enfants et, désormais, elles sont condamnées au sommeil éternel, prisonnières des funèbres glaces illusionnées.

Les pétales s’envolaient,
Voilà bien longtemps qu’ils avaient fané.

L’index s’approcha, caressa les feuilles pour assimiler leur présence. En effet, des lettres effacées compliquaient sa recherche et l’obligeaient à revoir ses ambitions. Pour autant, son exploration ne cessait pas, s’intensifiait au contraire pour que l’âme puisse enfin se nourrir. Une alimentation faite d’apprentissage, de révision de ce qui, autrefois, guidait ses pas. Ils existaient toujours, quelque part, ces êtres fabuleux. Seulement, ils ne souhaitaient que la sûreté et, cela, les humains et les Dieux ne pouvaient leur accorder.

Toutefois, l’un des ouvrages se distinguait de ses semblables. De ces désirs inavoués, une émanation s’échappait, suintait par-delà les pages ; une atmosphère tentatrice, bien que chimérique, s’incrustait dans ses pupilles. Cette affection, Selena la percevait, s’y attachait, incapable de s’en séparer. Elle la possédait et, déjà, s’en emparait.

Une couverture effleurée engendra les prémices de commissures étirées ; l’esprit se satisfaisait de ces croyances révolues, appréciait simplement ses lectures, car, devant ses yeux, s’ouvraient les portes d’une fortune spirituelle. La porte des merveilles, accompagnatrice de sa compère la haine.

Les origines.

Un arrêt, avant que les pas ne résonnent derechef sur le sol, se dirigeant vers le siège à proximité duquel un guéridon traînait. Sans attendre, l’âme s’engouffra, tandis que les mirettes survolaient d’ores et déjà l’ouvrage. Une œillade jetée à ses côtés, remarquant celle qui dormait dans la sérénité ; cette Salamandre n’était guère réelle, mais elle brûlait comme elle. L’Entité s’immisçait sans perturber ses activités.

Les papillons blancs se mêlaient aux noirs, juste là.


Dernière édition par Selena le Lun 27 Juil - 5:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Mi-Janvier 553][Terminé] Le chant des Seringats [Solo] G-bleu0/0[Mi-Janvier 553][Terminé] Le chant des Seringats [Solo] V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi-Janvier 553][Terminé] Le chant des Seringats [Solo] G-rouge0/0[Mi-Janvier 553][Terminé] Le chant des Seringats [Solo] V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi-Janvier 553][Terminé] Le chant des Seringats [Solo] G-jaune0/0[Mi-Janvier 553][Terminé] Le chant des Seringats [Solo] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi-Janvier 553][Terminé] Le chant des Seringats [Solo]   [Mi-Janvier 553][Terminé] Le chant des Seringats [Solo] EmptyLun 27 Juil - 5:37
Dans ces récits, un nouvel univers se dessinait ; un Monde où les Hommes ne représentaient que des chimères s’offrait à ses pensées et, en les Puissants résidaient de tendres assassins. Pour autant, l’Atlante s’y livrait dans son intégralité, plongeait dans une eau de douceur et de corruption. Construire pour détruire, aimer pour haïr : ces préceptes, en un sens, se trouvaient ancrés dans ses propres valeurs, manipulés par l’Esprit des Marsyne.

S’il était parvenu à s’enfuir, elle, en revanche, demeurait captive.

Subito, une constance se fit sentir et, de cela, naquirent les signes d’une vigueur singulière. Une curiosité s’infiltra, prenant possession de ces craintes qui, un instant, l’animèrent. Aussitôt, le livre se referma, se rangea sur me recoin de cette table et, accordant un dernier regard à l’animal, la masse se leva.

La Prudence était de rigueur, autant que les soupçons qui se posaient sur les raisons d’une telle réaction. Les Lyumnades, d’ordinaire calmes, s’agitaient et l’écho de leurs voix désincarnées rebondissait de mur en mur jusqu’à parvenir jusqu’à leur héritière ; elles chantaient l’ivresse, pleuraient la maigre empreinte que les fantômes laissaient sur la terre, avant de disparaître. Les Sendtneri s’envolaient, virevoltaient dans le tourbillon de la mémoire, rejoignaient leurs albes compères dans cette danse inattendue. Bientôt, les lépidoptères d’ombre et de lumière se poseront sur leurs pétales.

Piane-Piane, Selena s’approcha, frôlant du bout des doigts cette protectrice aux multiples traits. L’Impact de cet écho frappait intrinsèque et, en dépit de cette compréhension superficielle, des bribes de sagacité s’en échappait.

Elle annonçait son retour.

De longues minutes, comme si les grains de sable s’étaient figés. Immobile, la benjamine des Marsyne se questionne, interroge également cette camaro, dès lors enfermée dans le coffre du silence. Une boîte dépourvue de clef. Plus que quiconque, elle souhaitait apprendre de cette résonance, sans pour autant y parvenir : les Naïades ne lui diront rien de plus et les seules réponses qu’elle pourrait obtenir se trouveraient, peut-être, dans les livres. Les archives du Légat autant que ses paroles, aussi, mais cette solution ne s’avérait, pour l’heure, pas envisageable.

Un bras retomba, ainsi, le long du corps, tandis qu’une expiration s’évade. Ce souffle, personne ne l’écoutait, raison pour laquelle l’Atlante se l’autorisait. Sans autre, ses pieds la ramenèrent dans la salle aux innombrables ouvrages ; une démarche emplie de lenteur, bien qu’intriguée par le contenu des révélations à venir, la dirigea vers une nouvelle étagère. Un, deux, trois livres se tinrent dans le creux de ses bras et déjà reprenait-elle place non loin de l’enfant née des flammes.

Un jour, tu comprendras.

Comprendre les vivants semblait autrement moins évident que de parvenir à comprendre les morts. Dans ce cas, il aurait été préférable qu’il le soit, un fantôme.

Les paupières se fendirent pour afficher des Saphirs encore embrumés ; le grabuge provoqué par un point frappant la porte avec lourdeur sortit l’Iris des Marais des rêves du passé, eux aussi illusionnés. Dare-dare, l’étang se transforma en champ de Coquelicots et Cassandra se releva, entrebâillant la cloison. Nulle parole à son intention, uniquement des salutations distinguées et ce papier griffonné. Durant une minute, la mémoire s’activa pour remonter la souvenance d’un nom lointain, presque oublié aussitôt qu’il avait été prononcé. Conséquemment, l’appellation retrouvait un visage, une tonalité, une expression et les morceaux d’une discussion entravée par une barrière de métal.

Sitôt décryptée qu’elle fût écrasée dans une paume ferme ; l’Enfant Serpent n’était plus. Emporté par sa propre contrée, il ne survivait que par le prisme des Papavers, des Seringats et de leurs dernières réminiscences.

Ainsi chanteraient-ils l'Hymne des Morts, jusqu'à ce qu'elle les entraîne à leur tour.

Citation :
Sujet terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
 
[Mi-Janvier 553][Terminé] Le chant des Seringats [Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Pilier de l'Antarctique-
Sauter vers: