Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 [Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
HaldorHaldorArmure :
Cardinal de la Mort

Statistiques
HP:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-bleu1500/1500[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-rouge1350/1350[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-jaune1350/1350[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-jaune  (1350/1350)
Message [Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion]   [Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] EmptyMer 1 Juil - 18:18
Le conclave s'était terminé et il appartenait aux Cardinaux de mettre en place les différentes missions données lors de la réunion. Pour Haldor, cela signifiait avant tout centraliser ses forces et voir un peu ce qu'il pourrait faire de ses gars. Car jusque là, à part leur rentrer dedans pour les tester ou les calmer, il n'avait guère eu l'occasion de les emmener avec lui en mission. C'était une chose à changer.

Au sein de la grotte, tout était calme pour le moment. Le colosse portait encore son armure et pour la suite des événements, il en aurait besoin. "Hécatombes" dans son dos, son masque au dessus de la tête afin de ne pas cacher son visage, seules les ossements se trouvant sur la cuirasse semblait bouger. La brume était omniprésente pour le moment, preuve de l'état psychologique du Cardinal. En effet, la brume était un reflet de son pouvoir et lorsqu'elle prenait ainsi le pas sur le reste, c'est qu'il était agacé ou en passe de combattre. Même son corps semblait auréolée de cette aura argentée qui le caractérisait tant.

Guerre, Famine. Ils étaient les mieux lotis à dire vrai. Une vraie mission les attendait, alors que pour Pestilence et Mort, c'était tout autre. Comme un sentiment étrange : celui que l'on veuille l'écarter des zones réellement à risques. Pour quelle raison ? Haldor savait que ce n'était pas un souci d'ordre martial. Sa puissance n'était pas à prouver et il n'était pas de ceux à fuir le combat. Peut-être était-ce en rapport à ses maux de tête ? A ses souvenirs disparus ? De plus en plus, il se posait la question. Comme si on lui cachait quelque chose.

Mais on lui avait tout de même alloué une tâche particulière. Le recrutement. Comme quoi, la patience payait ? Il éclata de rire en y repensant. On ne le chargeait pas de la diplomatie par peur de ses réactions mais tenter de recruter des lascars en balançant les armures un peu partout, ça, ça gênait personne. Sérieusement, il aurait bien aimé ignorer la consigne mais les ordres étaient les ordres... Il avait pas le choix. S'approchant de son trône constitué d'ossements et de crânes ennemis, il se tourna vers l'entrée de la grotte. Son cosmos s'échappait de son corps. Comme un appel. A qui ? Plusieurs soldats débarquèrent devant lui, posant genou au sol.
    - Cherchez et trouvez ceux qui appartiennent aux Légions des Cendres. Faites leur savoir que leur Cardinal les convoque.

Les silhouettes quittèrent rapidement la grotte pour aller en quête des soldats en question. Brosse la Mémère, Tigrou notamment. Sa p'tite Araignée n'étant pas forcément disponible. Si sa légion devait se mettre en marche, il lui fallait les avertir. Sans doute ressentiraient-ils l'appel de l'Alpha : la cuirasse et le cosmos du colosse pouvant générer une sorte d'appel que les cuirasses sous ses ordres ressentiraient. Alors qu'il se posait sur son trône, plantant sa lame dans le sol à ses côtés, il ne put s'empêcher de marmonner quelques mots doux.
    - Tu m'pètes les burnes, Acamas, avec ta mission d'merde !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1838-haldor-cardinal-de-l
BrohosBrohosArmure :
Cuirasse de la Chimère

Statistiques
HP:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-bleu1050/1050[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-rouge1500/1500[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-rouge  (1500/1500)
CC:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-jaune600/600[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-jaune  (600/600)
Message Re: [Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion]   [Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] EmptyJeu 2 Juil - 18:34

[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] Uvt5
TRANSYLVANIA ᚾᚱᚣᚺᛋᛘᚳᚵᚣᚺᛁᚣ


Tout autour de lui n’était que chaos et désolation. Le borgne aux pulsions sauvages arpentait les tunnels qui menaient à la Grotte des Crânes tel un spectre sordide, fantôme d’une époque oubliée traînant son calvaire et sa solitude en quête d’une lumière qu’il ne trouverait jamais, car son destin était scellé. La longue balafre qui rougissait de son arcade à sa joue gauche était tant un reliquat de son passé tumultueux qu’un augure de son avenir funeste : tout était né de la guerre et se réglerait pas la guerre.

S’il arpentait tout ce qui pouvait conduire à la Grotte présidée par un Cardinal sanguinaire, il évitait pourtant toute présence en cet endroit ; la dernière fois qu’il y avait mis les pieds ne lui avait apporté que séquelles et s’était soldé par une vassalisation que la force des choses avait jugé bon de lui imposer. Pourtant, son esprit était le fruit des vents et ne cessait de rêvasser en s’imaginant d’autres lieux, d’autres frontières, comme s’il avait déjà été banni du monde des vivants et n’aspirait qu’à y retourner.

Qu’à y retourner, oui, pour être l’appendice tranchant de la dévastation.

Chacun de ses pas s’alourdissait de sa carcasse et annonçait sa patrouille dans les galeries où il avait élu domicile, par nécessité envers le rôle qu’il avait officialisé auprès de son Seigneur. Dire qu’il abhorrait cette situation était un euphémisme : il était tellement rempli de haine que s’il s’était agi d’un fluide, son corps en aurait plus rempli que de son propre sang. Néanmoins, la vengeance seule n’était pas suffisante pour briser un serment et s’il était farouche et cruel, Brohos n’en demeurait pas moins loyal à sa parole. De fait, il ne pouvait faire machine arrière.

Un bruit de course le tira de sa réflexion. Au loin, il aperçut un homme en armure qui fonçait sur lui, le visage défiguré par l’expression d’une hâte importante.

« Centurion de la Chimère ! »

Affirma-t-il, sa voix saccadée et métamorphosée en un souffle par la fatigue, alors qu’il ralentissait pour s’accroupir.

« Le Cardinal de la Mort vous convoque ! »

Le Centurion, cabalistique et intrigant, se figea et le dévora des yeux ; ou du reste, de l’œil, puisque l’autre était vide de couleur, dénué de son iris et de capacité à voir, ajoutant à ce visage marqué par les rixes une dimension plus que glaçante que de coutume. Puis, sans dire un mot, il se fléchît sur ses jambes en basculant son torse vers l’avant. D’un mouvement explosif il déferla sur son visiteur à une vitesse qui semblait presque prodigieuse et invraisemblable compte tenu de sa carrure plutôt bedonnante ; les mèches de ses cheveux gris, témoignage des décennies qu’il avait traversé dans le monde des hommes, dansèrent dans son élan. Aboutissant à son visiteur, il frappa, non pas une, mais deux, trois, quatre fois dans son torse ; cibla le foie à deux reprises, enfonça ses phalanges dans son sternum et dans ses cottes pour finir. Tout le squelette du visiteur trembla sous ses impacts répétitifs, et il s’effondra sur ses genoux en tenant d’agiter une vague main pour repousser le béotien.

Brohos mordît dedans et lui arracha un doigt avec les dents. L’homme hurla de douleur et d’horreur, et tout son cosmos commença à brûler pour préparer la riposte. Il envoya à son tour une frappe du genou dans l’abdomen du Centurion qui l’obligea à plier, et lui asséna une frappe d’enclume les deux poings liés dans le dos. Brohos s’écroula, tomba à quatre pattes. Lorsque le visiteur voulut poursuivre en le maîtrisant, le Centurion chargea et le renversa brutalement, reprît le dessus, frappa encore, encore, encore. Parvenant avec difficulté à se remettre debout, il piétina son adversaire jusqu’à ce que ce dernier ne se défende plus ; lors, observant sa victoire et l’agonie de l’émissaire, il laissa sa colère partir. L’homme gisait à terre, respirant avec difficulté, bien vivant mais bien rossé.

« La prochaine fois, tu diras à ton Maître de venir lui-même, ou d’envoyer quelqu’un de plus costaud. Misérable cloporte. »

Il lui cracha dessus pour conclure cette entrevue, et entama le pas en direction de la Grotte des Crânes. Il pesta tout le long, agacé à l’idée de devoir obéir, ce qu’il avait plus ou moins fait toute sa vie ; quand pourrait-il bien s’émanciper de toute autorité sur lui ? La seule réponse consistait en ce serment qu’il devait briser, chose qu’il ne pourrait faire que le jour où il parviendrait à écraser ce Cardinal de malheur.

Au bout d’une dizaine de minutes à déambuler dans le corridor macabre d’ossements, sa silhouette se dessina enfin de l’une des entrées de l’immense Grotte des Crânes. Au loin, il vit le trône d’Haldor, figé au sommet de sa souveraineté. Il ne tarda pas à reconnaître son commanditaire et, pour ne pas faire de zèle, il camoufla ses mains dans son dos : ses phalanges étaient pleine du sang du valet envoyé par son maître.

« Salutations, ô Sieur Haldor, Cardinal de la Mort. La Chimère est présente. »

Déchire-le, Brohos.


Dernière édition par Brohos le Mer 29 Juil - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2089-brohos-centurion-de-
AkirAkirArmure :
Cuirasse du tigre

Statistiques
HP:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-bleu1050/1050[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-rouge1200/1200[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-jaune750/750[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-jaune  (750/750)
Message Re: [Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion]   [Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] EmptyVen 3 Juil - 12:39
Il n’était pas spécialement difficile à trouver, il fallait juste lever les yeux. Regarder les arbres, surtout à cette période de l‘année où les arbres étaient nus. Cependant ça faisait une sacrée trotte, il fallait arriver à l’orée de la forêt pour espérer l’apercevoir. Le pauvre soldat était déjà bien fatigué quand il le trouva enfin à moitié assoupi tout en haut d’un deux.

Reprenant son souffle :

Akir ? Hhhh.

Il souffla un temps en attendant la réponse, sa mission étant quasiment achevée.

Le Tigre avait l’ouïe fine et tourna immédiatement son visage en entrouvrant en œil pour jauger son interlocuteur. Il l’inspecta calmement avec son iris orangé.

Le Cardinal…Haldor…vous demande.

Le Berzerker se leva s’étira brièvement et d’un bond gracieux descendit de l’arbre. Il se tenait non loin du soldat, qui transpirait et n’était pas rassuré de la proximité du félin. Il avait sans doute raison de se méfier avec les autres chevaliers, mais ici Akir n’avait aucunes raisons logique ou même valable de lui faire un sort.

D’accord, je vous suis.

C’était un peu ironique, vu qu’il était en pleine forme avec une bonne sieste, tandis que le garde était déjà presque à bout de souffle. Il distança donc rapidement l’homme en se dirigeant vers le dédale.

Il arriva bien vite aux murailles laissant son compagnon d’un instant à l’horizon. Akir escalada la structure de pierres en enfonçant ses griffes dans les anfractuosités pour s’aider à gripper, rien de tel que de faire un peu de sport au réveil, quel que soit l’heure de la journée d’ailleurs. Les gardes de la porte le regardèrent sans broncher ils le connaissaient déjà, aucune raison de l’arrêter pendant son étrange exercice. Il sauta de l’autre côté pris appuis sur ses pieds pliés puis continua sa sportive foulée, laissant là le pauvre bougre qui le suivait, mais après tout il savait où aller, le Tigre n’avait pas besoin de l’accompagner.

Il passa rapidement dans les couloirs du dédale d’un pas léger mais rapide pour se diriger vers la grotte du Boss.

Il n’était pas le premier arrivé forcément, Brohos était déjà là. Il s’était même déjà annoncé, avec une verve qu’on n’avait pas trop l’habitude de prononcer ce qui rendait le tableau assez étrange. Mais il ne s’en inquiétait pas trop pour le moment. Il semblerait que les choses allaient bouger, sinon pourquoi cette convocation ?

Akir, patron, me voilà.

Il sourit, légèrement essoufflé, il faut dire qu’il n’avait pas ralenti le rythme depuis la forêt et de son arbre qui ne se trouvaient tout de même pas à deux pas d’ici.

Votre messager arrive, je l'ai un peu largué au niveau des murailles.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1811-akir-du-tigre-v-2 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1729-akir
HaldorHaldorArmure :
Cardinal de la Mort

Statistiques
HP:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-bleu1500/1500[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-rouge1350/1350[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-jaune1350/1350[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion]   [Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] EmptyLun 6 Juil - 8:27
Le premier à se présenter vu "Brosse la mémère". Cette fois, pas de grandes phrases en mode "j'te fais bouffer tes couilles" et autre joyaux du genre. Pour autant, Haldor se méfiait de lui. Il était susceptible de pouvoir lui ressauter à la gorge s'il percevait un relâchement chez son Cardinal et l'instinct guerrier du colosse le poussait à le garder à l'oeil. Il l'avait prévenu, au prochain écart et il lui marchait de nouveau sur la tronche. Et cette fois, il le tuerait définitivement. Son pouvoir pour résister avait été intéressant à voir à l'oeuvre mais s'il le désirait, alors la Mort prendrait son âme.

Vint ensuite Akir du Tigre. Alors qu'il entrait et se présentait, précisément qu'il avait paumé sur le chemin son messager, le colosse ne put réprimer son éclat de rire. Des notables qu'il attendait, il ne manquait que sa petite Araignée mais il la savait occupé pour éviter de faire appel à elle. Il allait donc pouvoir entrer dans le vif du sujet. Il se redressa donc de son siège et s'approcha des deux hommes. Un sourire étrange sur son visage alors qu'il détaillait Brohos puis Akir.
    - Pas grave, Akir. De toute façon, c'est à vous deux que j'voulais m'adresser. Pour les soldats, j'vous laisserai gérer après si besoin.

S'il était le Cardinal des Légions des Cendres, les deux hommes face à lui étaient tout de même comme des Capitaines, des chefs de groupe susceptible de commander à de petites troupes sous leur commandement. Surtout Brohos de par son statut de Centurion. Il leur avait déjà affecté des unités même s'ils ne le savaient pas encore et allait préciser ces points au cours de la discussion.
    - J'viens de sortir d'une foutue réunion avec la grande équipe... On a des ordres.

La grande équipe signifiait Acamas, les quatre Cavaliers et Velya. Si pour ce dernier nom, il n'y avait jamais rien de certain, pour les autres cela paraissait si évident qu'il préférait ne pas s'étendre sur les identités de chacun. Le Centurion et le Légionnaire comprendraient et même si ce n'était pas le cas, Haldor s'en cognait.
    - Acamas nous commande de chopper quelques-unes des cuirasses sans porteur pour lâcher les bêtes sur les villageois et civils qui passeront à notre portée. Le but étant d'augmenter nos rangs. Bien sûr, faudra contrôler que ça parte pas en vrille et pour ça, j'compte sur vos forces. Faudra gérer les débiles trop faibles pour résister à l'appel d'Arès ou qui péteront une durite en essayer de fracasser tout c'qui s'trouve autour d'eux.

Son regard se posa plus longuement sur le Centurion de la Chimère. Lui qui avait été trop faible pour porter le moindre coup à son Cardinal saurait-il gérer cette mission ? Il existait un monde entre les pauvres soldats qu'il fracassait par le passé et des hommes portant des cuirasses et se laissant aller à la soif de sang. La Mort marchait dans le sillage d'Haldor et il n'aurait pas que ça à gérer que de veiller à ce que la Chimère ne se fasse pas tailler en pièce.
    - On partira avec notre Légion en vadrouille du coup. Faudra juste faire gaffe à deux ou trois conneries. Déjà, si les cuirasses se mettent à boulotter tout c'qui bouge, faudra laisser aucun témoin. Ce serait con que d'autres s'intéressent à nos affaires. Comme Zeus, toussa. De plus, si on croise la route des chevaliers de cette gourde d'Athéna, on leur tombe dessus ensemble. C'est que Velya est intéressé par la capture d'un des leurs donc si on peut ramener un invité à la maison, ça serait pas mal.

Sur le papier, ça en faisait du boulot mais il espérait que ces deux-là puissent se montrer utile dans la tâche qui leur avait été confiée. La Mort pouvait partir seule évidemment. Mais si on l'avait mit à la tête d'une des légions d'Arès, ce n'était pas pour tout gérer en solitaire. Son regard se fit plus dur. Au point où l'aura argentée du colosse réapparue autour de lui. La brume semblait s'épaissir autour de lui.
    - J'vais être très clair, les mecs. Surtout avec toi, Brosse, car en ta qualité de Centurion, t'es un chef d'équipe ! On dirait pas comme ça mais cette mission est importante. Et on risque de tomber sur des loustics qui voudront sans doute nous arracher la gueule. T'auras une unité de soldats sous tes ordres et tu auras à les diriger sur le champ de bataille si besoin. Que j'apprenne que t'as joué au con à cogner tes mecs plutôt que nos ennemis et j'veillerai à t'arracher la tête - définitivement cette fois - pour m'en servir comme chiotte personnelle. Puis j'me servirai de ta peau comme manteau. T'as pigé ?

Il ne prendrait pas le risque de faire de cette mission un échec sous prétexte que la Chimère était trop belliqueuse. Il avait des raisons de s'inquiéter : après tout, il l'avait défié la première fois qu'ils s'étaient croisés en se prenant pour un être supérieur, de par son âge et son expérience, sans savoir que le colosse avait une réelle expérience des combats contre les guerriers divins alors que lui était juste habitué à dézinguer les troufions de base. Il ne prendrait pas le risque ici de voir une Chimère incapable de diriger une équipe et fracasser ses hommes. Son regard se porta ensuite sur Akir.
    - Quant à toi Tigrou, j'compte sur ta connaissance des environs pour me sélectionner les endroits les plus à même de nous être utile. Tu seras sous mes ordres évidemment et tu seras en quelque sorte un éclaireur. Si vous voyez, l'un comme l'autre, un Saint, vous m'prévenez direct. Des questions ?

Sait-on jamais ?
    - Si vous ne vous en sentez pas capable, j'vous laisse ici. De base, j'peux gérer ça personnellement si nécessaire. Mais d'après c'que j'ai capté, on est pas à l'abri de tomber sur des forces capables de faire chier. Le but est donc de s'imposer ! On pose nos couilles sur la table et on les défonce si y'a un problème !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1838-haldor-cardinal-de-l
AkirAkirArmure :
Cuirasse du tigre

Statistiques
HP:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-bleu1050/1050[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-rouge1200/1200[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-jaune750/750[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-jaune  (750/750)
Message Re: [Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion]   [Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] EmptyMar 14 Juil - 15:37
Akir ne savait pas ce qui s’était passé, mais il semblerait que Brohos ait eu du mal à se contenir, ça ne l’étonne pas, quand il l’avait rencontré la première fois, il sentait cette sensation de rage enfuie prêt à exploser à tout moment ce n’était pas étonnant que des personnes plus faibles que la chimère ai eu à subir sa rage aveugle et violente. C’est dommage qu’il ne puisse pas la diriger uniquement contre l’ennemi cette fureur.

Des cuirasses sans porteur ? On va porter des armures ? Je suis désolé de mon ignorance, mais je suppose que ce n’est pas ça. On parle plutôt de prétendant pour les cuirasses non encore portées c’est ça ?

Ha part ça le reste était très clair, s’occuper des ptis malins qui se croient invincibles grâce à leurs nouveaux pouvoirs et leur montrer qu’ils ont encore tout à apprendre ça c’était simple. Partir repérer les villages alentour aussi, et détruire du Saint lui plaisait également beaucoup.

Oui j’espère tomber sur l’un deux, j’ai un très vieux compte à régler avec cette bande de raclures.

Il sourit férocement, il avait hâte de planter ses crocs dans un de ces enfoirés, pour lui faire payer au centuple ce qu’ils lui avaient indirectement fait subir. S’en faire un lui ferait extrêmement plaisir, mais mieux vaut rester prudent, il n’en connaissait aucun et encore moins la puissance de ceux-ci. Le patron saurait quoi faire il partait avec eux, une mission de groupe, ça c’est chouette il était impatient de partir.

Bien sur que je pars avec vous je commençais à rouiller un peu et puis si on peut se faire un Saint au passage, c’est tout Bénef. Au pire yaura une bonne baston, moi ça me plaît, on part quand vous voulez patron.


Il n’était pas sûr que Brohos n’était pas aussi enthousiaste, pour tuer sans doute mais là il venait méchamment de se faire remonter les bretelles par le Cardinal Haldor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1811-akir-du-tigre-v-2 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1729-akir
BrohosBrohosArmure :
Cuirasse de la Chimère

Statistiques
HP:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-bleu1050/1050[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-rouge1500/1500[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-rouge  (1500/1500)
CC:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-jaune600/600[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-jaune  (600/600)
Message Re: [Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion]   [Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] EmptyJeu 16 Juil - 11:58

[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] Uvt5
TRANSYLVANIA ᚾᚱᚣᚺᛋᛘᚳᚵᚣᚺᛁᚣ


En réaction aux paroles d’Haldor, ce ne fut pas Brohos mais sa propre Cuirasse qui se mit à réagir. Spontanément, la Cuirasse avala les bouts de chair encore à l’air libre pour barricader le Slave derrière ses défenses de fer et se métamorphoser en Cuirasse lourde et aiguisée. Le grincement métallique des morceaux de plates se plaçant et se frottant eut l’allure d’un cri poussé par la Chimère elle-même, un cri qui résonna dans toute la grotte et répandît en échos dans les couloirs de la Mort. Etait-ce un rugissement du lion ou un sifflement du serpent ? Que ce fusse l’un ou l’autre, la Chimère appelait vraisemblablement le Dédale à se réveiller.

Brohos quant à lui dût courber le dos et fléchir les jambes pour résister à l’assaut mortel de sa propre Cuirasse contre lui-même. La Chimère était lourde et tranchante, tant pour ses adversaires que pour lui-même. Elle était le cœur palpitant de la douleur. Haldor faisait bien de mettre en garde cet homme face aux responsabilités de ses actions ; pourtant, une étrange fatalité s’opposait à la parole du Cardinal, une fatalité que même Brohos ne pouvait subjuguer.

La Chimère était le cœur palpitant de la douleur, le cerveau détraqué dans la confusion. Aussi, le Centurion faisait de fait un piètre chef, un tacticien pauvre en répartie, et surtout, un être faible en empathie. Tout le spectre de son âme était tourné vers le pugilat. Les hommes qui seraient sous ses ordres ne se résumaient à qu’à cette triste hypothèse : comme lui, ils fonceraient vers une mort certaine.

« Gwwaaaarh… compris, Cardinal. »

Gémit le Slave en subissant les assauts de sa Chimère, et en contenant les pulsions que les trois faciès maudits déchaînaient en lui.


Dernière édition par Brohos le Mer 29 Juil - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2089-brohos-centurion-de-
HaldorHaldorArmure :
Cardinal de la Mort

Statistiques
HP:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-bleu1500/1500[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-rouge1350/1350[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-jaune1350/1350[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion]   [Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] EmptyVen 17 Juil - 12:33
Le regard du colosse se posa sur Akir, qui le questionnait. Apparemment ses explications manquaient de clartés, à moins que ce ne soit l'esprit du Tigre qui ne soit trop embrumé pour en saisir les nuances. Un rictus se dessinait sur le visage du géant alors qu'il s'approchait du Légionnaire. Il avait foi en lui et en ses capacités. Il espérait que cette confiance ne serait pas terni par un manque de jugements au cours de la bataille. En effet, si Haldor lui-même pouvait être critiqué de par son comportement au sein de la citadelle, son comportement pendant une mission était lui irréprochable. Et il exigeait la même chose de tous.
    - Des prétendants, c'est ça. On va trimbaler ces cuirasses pour les balancer à la tronche de ceux que l'on croisera. Le but étant de voir qui est capable de nous suivre.

Il y avait un autre objectif, évidemment. Celui d'attirer l'attention des gardiens de ces fameuses tours maudites, celles des Byzantins, afin de laisser un accès plus facile aux autres Cardinaux qui seraient appelés à traverser le territoire. Védan le lui avait demandé et il l'avait accepté. Cela épargnerait les villages dont Guerre avait besoin pour ses affaires tout en leur permettant d'accroire leur chance d'obtenir des éveillés digne de ce nom.

Brosse, fidèle à ce qu'il était, beuglait. Au moins acceptait-il les ordres, ce qui était ici le plus important. Maintenant qu'ils avaient les grandes lignes - et les consignes spécifiques - il pouvait parler de quelques menus détails qui pouvaient peser dans la balance. Les petites tours et fortins de la région attireraient l'attention des Citadelles plus importantes. Les soldats risquaient d'être nombreux. Et à en croire ce qu'il percevait de la Chimère, celle-ci était impatiente de déchirée, de tuer, de détruire.
    - Nous verrons bien. C'qui est sûr, c'est que nous aurons sur la tronche pas mal de soldats s'ils apprennent ce que nous faisons. Les villageois seront donc ciblés sur la route mais pas seulement eux... On ira tout droit vers les petits forts ou les prisons qui sont éparpillés sur ce territoire et qui sont sous le contrôle de ces chiens. Les soldats qui s'y trouvent seront de meilleurs choix pour nos cuirasses. Et en même temps, on roulera sur leurs défenses. Chimère !

Il se tournait vers Brohos. Il sentait sa rage. Mais elle n'était rien face à la puissance du Cardinal. Sous peu, la Légion des Cendres répandrait mort et dévastation et il comptait sur lui pour faire ce qu'il faisait de mieux : tuer sans réfléchir.
    - Sur place, tu auras l'occasion de tuer comme tu le sens. En dehors de ceux qui seront ciblés par les cuirasses, évidemment. Y'a une chose que vous devez capter : ça va clairement pas leur plaire qu'on déboule comme si on était à la maison. Et ils ont le nombre pour eux. Mais j'compte sur vous... ON VA LEUR MARCHER SUR LA GUEULE !

Il avait beuglé à son tour, laissant l'écho se répercuter sur les parois de la grotte. Sa détermination était sans faille pour le coup et s'il n'avait pas apprécié la mission initiale, il agirait de sorte à s'amuser un peu quand même. Il ne serait pas dit que le Puissant Haldor se contente que de simples villageois effrayés.
    - Deux jours. Vous avez deux jours et ensuite, on s'casse. Il est temps pour la Mort de faire son boulot. Sauf si vous avez des questions, vous pouvez vous barrer.

Simple, efficace. Il n'était pas là pour perdre des heures à parler pour ne rien dire. Il attendait et s'ils quittaient la pièce, il irait s'occuper des troupes de soldats qu'ils emmèneraient.


Citation :
Fin du rp pour moi sauf relance de votre part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1838-haldor-cardinal-de-l
AkirAkirArmure :
Cuirasse du tigre

Statistiques
HP:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-bleu1050/1050[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-rouge1200/1200[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-jaune750/750[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-jaune  (750/750)
Message Re: [Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion]   [Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] EmptyMer 22 Juil - 14:49
La Chimère maugréa, mais semblait d’accord, en proie à la lutte contre ses propres démons. Il ne déborda pas plus que ça pour le moment. Tant mieux parque Haldor n’avait pas l’air de le porter dans son cœur.

Ouais sa réponse était logique il imaginait pourtant très bien se trimbaler des armures lourdes sur le dos mais la situation était trop cocasse pour qu’il la trouve réaliste. Ce n’était pas le moment de sourire, mais ça lui donnait fortement envie, l’image était fortement humoristique.

D’accord je voulais être bien sûr d’avoir compris. Ça me paraissait bizarre de trimbaler des armures vides avec nous sur notre dos.


Il pourrait y avoir une opposition, enfin un peu d’action distrayante pour le tigre et au pire s’ils n’étaient pas à la hauteur ça ferait moins de Byzantins, c’était toujours ça de pris. Tout ce qui allait contre ces enfoirés de Byzantins n’était pas pour lui déplaire. Il pourrait leur rendre tout ce qu’ils lui avait donné, il avait hâte, de leur faire un sort.

La Mort était transportée par son discourt et fini en beuglant un bon coup. Akir y répondit par une exclamation de satisfaction. Transporté dans cet élan de motivation soudain. Leurs cris combinés ricochaient contre les parois de la grotte.

Rien ne me fera plus plaisir de leur éclater leur sale tronche à ces sales Byzantins. La facture que j’ai à leur présenter est très chère il va m’en falloir beaucoup pour qu’ils me remboursent.

Il souriait mais d’un sourire carnassier, prêt à bouffer littéralement ces saloperies qui étaient venu envahir les alentours du dédalle. Deux jours, dans deux jours il pourrait jouer avec des proies.

Il quitta la pièce le sourire aux lèvres.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1811-akir-du-tigre-v-2 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1729-akir
BrohosBrohosArmure :
Cuirasse de la Chimère

Statistiques
HP:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-bleu1050/1050[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-rouge1500/1500[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-rouge  (1500/1500)
CC:
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] G-jaune600/600[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] V-jaune  (600/600)
Message Re: [Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion]   [Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] EmptyMer 29 Juil - 22:33

[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion] Uvt5
TRANSYLVANIA ᚾᚱᚣᚺᛋᛘᚳᚵᚣᚺᛁᚣ


L'armure de fer du Centurion se mît soudain à surchauffer. En l'espace de quelques secondes, les deux autres Berserkers purent y déceler les signes avant-coureurs d'une combustion phénoménale. Irradiant une température surnaturelle autour de lui, Brohos finît par être l'hôte de tout un flambeau qui s'étendît de ses pieds à sa tête, et qui brûla sa chair en accentuant encore sa douleur. Le Lion rugissait.

Recouvert de son armure ignescente, il laissa quelques bandrons de feu lui lécher le visage comme si cette flamme-là était vivante et qu'elle savourait le délice de détruire ce corps de martyr. Le barbare, pour seule réaction, se tût en écoutant attentivement la réponse d'Akir à son Cardinal. Il s'était instauré, envers l'albe colosse, une sorte de respect naturel dû à sa force ; mais sans doute que ce dernier ne savait que trop bien que le jour où cette force le quitterait, il deviendrait dès lors le sujet de toutes les convoitises et la tête de turc de tous les rapaces aguichés par sa fin toute proche.

C'était là le malheur des chefs de meute.

« L-la Chimère... »


Il eut du mal à s'exprimer, tant parce qu'il était victime de ses propres flammes que parce qu'il peinait à contenir son excitation, vraisemblablement accentuée par la présence des trois tête à l'intérieur de ses pensées.

« Elle les dévorera tous ! »

Ce fut là sa seule conclusion. Il se tourna vers Haldor, puis vers Akir, et les regarda longuement tous deux, témoignant de sa névrose par sa pure insistance. Puis, alors qu'ils scellèrent leurs discussions, ils se hâta de quitter les lieux : il ne faisait pas bon rester trop longtemps dans la Grotte des Crânes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2089-brohos-centurion-de-
 
[Février 553]La Légion des Cendres [Membres de la légion]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Transylvania :: Dédale de Chair :: Le Jardin aux feuilles rouges-
Sauter vers: