Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Août 2020)
 
Partagez
 

 [Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ParosParosArmure :
Pégase

Statistiques
HP:
[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] G-bleu1250/1250[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] V-bleu  (1250/1250)
CP:
[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] G-rouge900/900[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] V-rouge  (900/900)
CC:
[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] G-jaune900/900[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] V-jaune  (900/900)
Message [Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry]   [Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] EmptyJeu 2 Juil - 15:59
    - Au suivant... Il m’entraîne. Il m’entraîne pas. Il m’entraîne. Il m’entraîne pas. Il m’entraîne. Il m’entraîne pas...

Comme les jeunes gens en proie aux tourments de l'amour, Paros arrachait un à un les pétales d'une petite fleur. Les tourments qui habitaient le jeune garçon n'avaient cependant rien de romantique. Ce matin, il avait finalement mis à exécution cette idée saugrenue qui lui traînait dans la tête depuis plus d'une semaine. Puisque le instructeurs du Sanctuaire refusaient de l'accepter comme aspirant Chevalier, il fallait convaincre un porteur de Cloth de le prendre comme élève! Mais les portes du Sanctuaires étaient closes au commun des mortels. La seule solution pour lui était donc d'attendre sur la route qui y menait, pour arrêter tous les Saints qu'il y croisait.

L'idée lui avait pourtant semblé bonne. Assurément, un Chevalier de la Déesse Athéna serait sensible à la demande de quelqu'un qui avait désespérément besoin de guidance. A la grande déception du jeune garçon, les choses avaient été jusqu'ici beaucoup moins simple qu'il ne l'avait espéré.
Paros avait jusqu'ici abordé trois Chevalier, un d'argent, un de bronze, et un troisième qui ne portait pas son armure. Le Chevalier d'Argent semblait pressé et l'avait salué mais en indiquant d'un geste de la main qu'il n'était pas ouvert à la conversation. Le Chevalier de Bronze avait écouté son histoire et lui avait présenté ses excuses : lui-même venait depuis peu d'obtenir son armure, et n'était pas en position de prendre un élève. Le troisième, qui ne portait ni Cloth ni Pandora Box, mais avait répondu être un Saint lorsque Paros l'avait abordé, lui avait posé des questions. Il avait voulu savoir si le garçon avait déjà ressenti le Cosmos, ce qu'il savait de la Déesse Athéna... Le rouquin lui avait répondu au mieux, mais ses réponses ne semblait pas avoir impressionné l'homme qui lui avait néanmoins souhaité bonne chance.

Et voilà que Paros était là, sur une branche d'arbre non loin de la route romaine montant vers le Sanctuaire, à éplucher les pétales des pauvres fleurs qui n'avaient rien demandé à personne pour passer le temps. Il avait d'ici une vue imprenable sur la vallée de Rodorio en contrebas, et pouvait voir de loin ceux qui empruntaient cette route. Un peu plus haut, en tournant la tête, il pouvait également guetter la venue des résidents du domaine de la Sagesse, qui pouvaient apparaître passé un tournant. Distinguer les Chevaliers des gens du commun lorsqu'ils ne portaient pas leurs habits divins n'était pas évident, mais quelques questions posées lorsqu'un doute subsistait permettaient de rapidement repérer ses "cibles".

En poussant un soupir, Paros jeta la fleur, dénudée de tout apparat, au sol. D'après elle, le prochain Chevalier à passer ne l’entraînerait pas. Mais qu'en savait-elle? Ce n'était qu'une petite fleur de rien du tout! Justement, alors qu'il tournait la tête, ses yeux carmins repérèrent dans la direction du Sanctuaire un éclat solaire se reflétant sur le métal d'une armure. Peut-être son futur Maître?
Le jeune grec attendit de mieux distinguer la personne. Lorsqu'il pu voir le blanc de ses yeux, il réalisa qu'il s'agissait d'une femme, qui ne portait pas son masque sur le visage. Paros fut pris d'un doute. Il était au courant des règles concernant le port du masque pour les femmes Chevaliers. S'il la surprenait en sautant de son arbre alors qu'elle ne portait pas son masque... Ne risquait-elle pas de lui faire la peau? Ou alors sa jeunesse allait-elle lui épargner de telles considérations?

Alors qu'il réfléchissait, la Sainte d'Argent était arrivée à son niveau. Envoyant au diable ses craintes, le garçon sauta finalement de sa branche pour tomber au bord de la route, et interpeller la dame.

    - Excusez-moi, Chevalier! Est-ce que vous auriez quelques instants à m'accorder?


[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] Parosi10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] G-bleu0/0[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] V-bleu  (0/0)
CP:
[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] G-rouge0/0[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] V-rouge  (0/0)
CC:
[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] G-jaune0/0[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry]   [Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] EmptyMer 8 Juil - 21:51
Entre les pavés et les terres ensablées, une âme baguenaude, bercée par des mélancolies étouffées. Comme rarement, les amandes ne se montrent pas aux aguets, pas plus que l’ouïe ne consulte les alentours. Sa voix ne porte plus et, pour l’heure, seuls les membres s’animent, conduisent le corps vers un antre présumé sacré. Dans les paumes halées, le masque joue, danse avec ses doigts ; une valse lente et légère s’exécute, entachée par des réflexions enflammées. En cela réside un témoin, l’observateur d’une absence noyée par une lueur naissante.

Le masque représente tout et son inverse, trahit les traits de ce qu’il est nécessaire d’effacer : le plus fidèle des alliés se transforme en l’opposé, dresse, en tapinois, la plus dangereuse des lames. Illusionnée, elle frappe dans le silence, entre dans le doucereux Jeu des Apparences.

Un instrument aux attributs redoutables, s’il s’accompagne d’un maniement maîtrisé.

Nonchalante, la silhouette continue son avancée. Emmurée dans les songes, elle omet la présence des ombres qui virevoltent, parsèment ses traits d’une association de lumières, l’éblouissant momentanément ; les paupières mi-closes se ferment alors, s’ouvrent derechef, subsistent dans un plissement qu’un dextre tente d’amoindrir. Quand bien même le poignet est assigné au front Corbeau, elle ne souhaite qu’écourter ce trajet.

Ce vœu, un Inconnu l’exhausse d’une manière inappropriée, bien qu’empreinte d’une certaine originalité. En effet, une masse déboule devant son nez, quitte sa branche et retombe sur ses pattes pour mieux l’interpeller.

— Pas trop mal.

Murmurées, les sonorités s’envolent, disparaissent aussitôt qu'elles sont manifestées. En outre, son regard glisse, se fige sur l’animal encore nouveau ; les Jades détaillent, jaugent le Curieux sans tergiverser. Assurément n'est-il pas chevalier.

— Oui, mais pas ici. Suis-moi, on sera plus tranquille par là-bas.

Au désir de dénicher une pierre sur laquelle se poser, s’ajoute une prudence dissimulée. Une précaution envers lui autant que les autres : son emplacement n’est pas encore déterminé et, même si le chemin n’est pas fréquemment emprunté, elle n’en reste pas moins démunie de cette couverture solidifiée.

S’ensuit un geste, une invitation supplémentaire, tandis qu’elle s’éloigne d’ores et déjà des pierres menant au Sanctuaire. Une courte distance, quelques mètres seulement, toutefois suffisante pour qu’elle ne soit plus perceptible : l’amas de rochers gît à proximité. Parvenue à leur hauteur, l’Ophiuchus se repositionne, s’adosse aux minéraux pour faire face à l’enfant demandeur. Bras croisés, corps relâché et prunelles émerillonnées : elle est prête, désormais. Prête à l’écouter.

— Donc, qu’est-ce que j’peux faire pour toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-de-l-ophiu https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
ParosParosArmure :
Pégase

Statistiques
HP:
[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] G-bleu1250/1250[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] V-bleu  (1250/1250)
CP:
[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] G-rouge900/900[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] V-rouge  (900/900)
CC:
[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] G-jaune900/900[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] V-jaune  (900/900)
Message Re: [Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry]   [Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] EmptyLun 13 Juil - 0:09
Paros déglutit alors que les pupilles de la femme le jaugeaient. Considérait-elle la possibilité de mettre fin à ses jours pour l'avoir surpris sans son masque, comme il le craignait? Par gêne autant que par respect pour la loi qui était la sienne, le jeune garçon détourna le regard très vite, et fit de son mieux pour maintenir le visage de son interlocutrice hors de son champ de vision... Ce qui n'était pas très pratique pour discuter, il fallait l'admettre!
Le verdict tomba... En sa faveur, fort heureusement. La femme Chevalier n'avait pas l'air de se formaliser d'avoir été vue démasquée, et avait consenti à l'écouter. Elle souhaita simplement parler dans un endroit moins découvert, et lui fit signe de la suivre un peu à l'écart du chemin. Ravi de ce développement, le gamin rêveur lui emboîta immédiatement le pas, prenant soin de fixer les pieds de la dame.

    - Merci! Ce ne sera pas long, je vous le promets.

Peut-être aurait-il dû se garder de faire une telle promesse. Après tout, il avait jusqu'ici poursuivi les précédents Chevaliers qu'il avait croisé jusqu'à en frôler le harcèlement. Mais Paros avait bon espoir que cette entrevue se passe mieux que les autres! La Silver Saint avait déjà accepté de discuter avec lui, et avait même pris ses aises pour se faire. Rien que cela plaçait cette rencontre dans le top 2 de ses meilleures tentatives. Il fallait à présent se montrer convainquant pour la faire monter tout en haut du classement.

A présent adossée à un rocher, la femme Chevalier attendait sa requête. Le garçon eu une hésitation dans sa gestuelle, semblant réfléchir au ton à adopter pour au mieux communiquer son souhait. Finalement, le regard toujours baissé, il posa genoux à terre. Ce qu'il demandait n'allait pas être anodin. Paros estimait donc, peut-être à tort, qu'il fallait agir dans les formes, même au milieu d'une forêt. Après ces différentes tentatives ratées, il était peut-être aussi temps de sortir les grands moyens... Lorsqu'il prit enfin la parole, ce fut d'une voix ferme et claire. Son discours avait été répété déjà maintes fois, mais sa détermination en aucun cas de vacillait.

    - Je m'appelle Paros. Je suis à Rodorio depuis quelques mois... Depuis l'attaque des Berzerkers, en réalité. Je voudrais rejoindre les rangs de la Chevalerie d'Athéna, mais les instructeurs du Sanctuaire ont refusé ma candidature. C'est pourtant quelque chose de très important pour moi, plus que vous ne l'imaginez! Le seul moyen de contourner ce refus serait qu'un Chevalier me prenne comme élève. Accepteriez-vous de faire de moi votre apprenti? Ou au moins de me donner une chance de faire mes preuves? S'il vous plait!

La tête du flamboyant rouquin se redressa quelque peu, assez pour voir les jambes de la Sainte. L'envie de remonter son regard jusqu'à son visage pour juger sa réaction était pressante, cependant la crainte l'en dissuada. Crainte de commettre un impair. Crainte d'une réponse négative. Celles-ci retinrent ses yeux... Jusqu'à ce que finalement un autre sentiment les supplante et que ses yeux aillent chercher ce de son interlocutrice. Naïvement, il espérait.


[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] Parosi10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] G-bleu0/0[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] V-bleu  (0/0)
CP:
[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] G-rouge0/0[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] V-rouge  (0/0)
CC:
[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] G-jaune0/0[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry]   [Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] EmptyDim 19 Juil - 11:06
Ça, c’est toi qui le dis, gamin.

Les pas s’enchaînent et s’épousent, s’éloignent du chemin qui mène au Sanctuaire. Pour l’heure, la destination demeure une belle inconnue, mais les pierres semblent être une place de choix pour musser les traces de cette future conversation. Une inauguration constituée de questions, sous-couvert d’une surveillance silencieuse ; l’Inquisitrice décrypte chaque parole que l’autre prononce, s’attarde sur les gestes qu’il souligne avec son corps. Se transcrit, par cette méthode, une analyse de facto plus fidèle à la réalité qu’il soumet, si bien que des paires de secondes suffisent à comprendre l’étendue de sa demande. Ce genou, posé sur le sol, en dit bien assez et met l’accent sur deux possibilités. En outre, un sourcil se rehausse à cette vision ; l’enfant génère un questionnement qu’elle conserve sous clef.

C’est qu’il est bavard, celui-là.
Pas comme la p’tite Argus, qui peine à balancer plus de trois mots dans la même phrase.

La faute à l’expérience, sans l’ombre d’un doute. Toujours est-il qu’il annonce les raisons de sa venue, surprenantes sans l’être véritablement pour autant. Le débit se veut écrasant, les mots pesés pour atteindre une justesse élevée offrent un discours fluide à ses oreilles. Une plaidoirie trop rodée pour que la démarche provienne d’un simple coup de tête. Malgré tout, la demoiselle s’autorise un soupire, ancre derechef les amandes Céladon sur la silhouette à terre.

— Bon, reprenons et mettons deux-trois trucs au clair. Déjà, le vouvoiement, tu oublies : Mehry suffira. Pas besoin d’être aussi formel avec moi. Ensuite, t’es gentil, mais tu te relèves et tu me fais face correctement, regard compris. Pas de supériorité, pas d’infériorité, on est à la même hauteur et on parle normalement, d'égal à égal. On est bon là-dessus ?

Une main remonte, plaque quelques mèches de jais et les mélange, ne cesse cependant pas un seul instant de le jauger. Inspiration, expiration. De prime abord, les raisons liées à ce désir semblent louables, mais il n’est, hélas, guère rare qu’un serpent se cache sous un drap.

—Bon, et donc, pourquoi tu veux autant devenir Chevalier, pour la vengeance ?

Un pincement des lippes s’affiche à la mention de l’offensive de la Transylvanie ; cette période est gravée dans sa mémoire, elle et les ravages qu’ils ont causés. De surcroît, les doigts l’invitent à prendre place à ses côtés, à partager la place sur ces rochers.

— T’as demandé à combien de personnes jusqu’à présent ?

Aucun refus, ni acceptation. Pour le moment, elle attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-de-l-ophiu https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
ParosParosArmure :
Pégase

Statistiques
HP:
[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] G-bleu1250/1250[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] V-bleu  (1250/1250)
CP:
[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] G-rouge900/900[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] V-rouge  (900/900)
CC:
[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] G-jaune900/900[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] V-jaune  (900/900)
Message Re: [Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry]   [Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] EmptySam 1 Aoû - 23:57
La peau de Paros frissonna lorsqu'il entendit au-dessus de lui un soupir. C'était là un préambule qui ne laissait rien présager de bon pour la suite. Pourtant, si les paroles de la femme chevalier laissèrent bel et bien deviner son exaspération, le jeune garçon eu la surprise de ne pas entendre les mots de refus qu'il redoutait. Au lieu de cela, les réprimandes de la Silver Saint lui causèrent un rougissement de surprise et de honte. Il ne s'était pas le moins du monde attendu à ce qu'on lui reproche d'avoir mis les formes à sa requête, à marquer le respect qui était dû aux Chevaliers de la Déesse.

Pourtant, voilà quelles étaient les exigences de celle qui se présentait comme Mehry : le tutoiement, un regard et une posture droite, et une conversation d'égal à égal. Dans la précipitation d'un élève qu'on rappelait à l'ordre, Paros s'exécuta au fur et à mesure que la Serpentaire le corrigeait. D'abord en se relevant droit comme un I. Puis une forçant son regard à se fixer sur le visage de la dame. Enfin, en répondant à sa confirmation, par une voix partant légèrement dans les aiguës, son contrôle s'étant relâché dans la panique.

    - Oui! D'accord! Pardon!

Le regard de Paros était encore fuyant. Ses pupilles rubis cherchaient régulièrement à dévier ailleurs que sur le visage de la femme en face de lui. Il se forçait à les faire revenir sur elle, pour respecter sa volonté, mais le sentiment d'être en train de braver un interdit demeurait. Cette conversation allait décidément lui demander plus d'efforts qu'il ne l'avait pensé de prime abord.

A présent que le garçon pouvait l'observer, il devait soutenir le jugement du regard azuréen de celle à qui il faisait face. Scrutateurs, ces yeux l'observaient, l'évaluaient. Dans le ventre de Paros, l'angoisse venait remuer les entrailles. Que voyaient-ils en lui, ces deux yeux bleus? Trouverait-elle une quelconque valeur en lui? Y avait-il seulement quelque chose à trouver? Sans Cosmos, la pureté de ses intentions et de ses motivations était bien tout ce dont il pouvait se prévaloir.
La nouvelle question que lui posa Mehry se porta d'ailleurs sur ce sujet. Faisait-il tout cela par vengeance? Paros ne s'était pas attendu à cette question. La Silver Saint était la première à l'y confronter. Elle lui fit signe de venir s'asseoir sur un rocher, à ses côtés. Le garçon eu une hésitation, mais finit pas l'y rejoindre, et ne tarda pas ensuite à répondre à son interrogation. La première réaction de Paros fut de nier. Le désir de revanche n'était pas digne pour un Chevalier d'Athéna.

    - Non je... Ce n'est pas la vengeance que je poursuis. Enfin... Je ne sais pas. Je ne sais pas ce que je ferais si je me retrouvais devant les Berzerkers qui nous ont attaqué...

Paros voulait le démentir. Dire qu'il n'avait aucun sentiment aussi hideux en lui. Mais la vérité était que les cauchemars le hantaient encore. Que la tristesse et la colère le traversaient toujours, aussi vifs qu'au premier jour, quand le souvenir de ceux qu'il avait perdu lui venait. Il n'avait pas de réponse claire à fournir à Mehry. Ses blessures étaient encore trop récentes.
Mais au-delà de sa peine, une autre vérité demeurait. Son désir de rejoindre les rangs des guerriers de la Déesse ne trouvait pas ses racines que dans cette tragédie. Cela, au moins, était une certitude. Pour la première fois, le regard du garçon se raffermit. Il soutint celui de la Sainte.

    - Mais mon désir de devenir d'être un Chevalier remonte à bien avant cet événement. Je l'ai depuis que je suis enfant. A l'époque c'était juste un rêve de gamin... Mais maintenant, si je veux porter une armure, c'est pour retrouver ce que j'ai perdu. Pour protéger ce qu'il me reste et ne plus jamais laisser ça se reproduire. C'est ça, ma vraie motivation.

Oui. La guerre avait été l'élément déclencheur qui avait poussé Paros sur le devant de la scène, dans un rôle dont il avait rêvé mais qu'il avait toujours cru hors de sa porté. Mais il ne voulait pas laisser la perte le définir, ni lui, ni celui qu'il allait devenir. S'il se démenait, c'était pour se libérer d'elle, et ne plus jamais y faire fasse, démuni et impuissant, comme cela avait été le cas cette nuit-là. Le garçon avait perdu assez de nuits de sommeil à penser à tout cela pour en avoir fait une certitude.

La conversation changea de direction ensuite, après un léger silence. La question suivante que lui posa Mehry lui demanda bien moins de réflexion ou d’atermoiement. Combien de personnes avait-il jusqu'ici abordé dans sa quête? Il était aisé pour lui de s'en souvenir... Et le garçon espérait de tout cœur ne jamais atteindre le stade où il lui serait difficile de s'en remémorer le nombre.

    - Vous... Tu es la quatrième. J'ai commencé à demander aujourd'hui aux Chevaliers que je croisais.

Autrement dit, son calvaire ne faisait que commencer.


[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] Parosi10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] G-bleu0/0[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] V-bleu  (0/0)
CP:
[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] G-rouge0/0[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] V-rouge  (0/0)
CC:
[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] G-jaune0/0[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry]   [Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry] EmptyHier à 18:24
Des réactions amusantes s’offrent à ses perceptions ; l’enfant s’empourpre, met les revendications en application, bredouillant quelques excuses d’une mélodie des plus aiguës. Silencieuse, l’atrofusca s’interroge sur les raisons qui le conduisent à ces expressions autant qu’à ses motivations. Il se corrige, certes, mais ne cesse pour autant pas de fuir. À cela, des quoi s’ajoutent et des hypothèses émergent d’ores et déjà de ses maigres réflexions. Une assurance inexistante, preuve évidente de cette expérience manquante. Or, la créature du sable ne s’arrête pas au premier coup d’œil, envisage de récolter davantage d’informations à son sujet. Le sien, comme d’autres.

Les fantômes ne sont jamais bien loin. Du haut de leurs branches, ils se glissent dans la pénombre et guettent le moment opportun pour jaillir des tréfonds de la mémoire.
Ils sont oubliés mais, eux, n’oublient jamais.

Or, il appert que certains ne parviennent à s’y résoudre, éprouvent une réticence quant à ces disparitions. Volontaires ou involontaires, ils continuent de vivre, de pleurer et de maudire. En ce sens, la langue provoque et, aiguisée, n’hésite en aucun cas à poignarder les réminiscences et les cauchemars d’une époque. Le hasard n’a pas sa place et, comme attendu, il dément.

Il dément et avoue dans le même laps de temps. En outre, le discours se transforme et celui qui était autrefois bien rodé n’est désormais plus qu’un morceau de tissu décousu. Un étonnement dissimulé, autant que la satisfaction qui s’y assimile ; il paraît, en effet surprenant que nul ne l’ai questionné jusqu’à présent, tant les motivations semblent si importantes à leurs yeux. Ainsi, pour toute réplique, les orbes Céladon percent et les paupières se plissent, fronçant, par la même occasion, les sourcils et, nonobstant les mots qui dansent sur le bout de la langue, Mehry le laisse finir.

Un but inavoué, poussé par les sombres réalités mises en avant par les actions des Éveillés. Malgré tout, cela n’empêche pas le Flamboyant de se bercer de doucereuses illusions et les réponses sont assurément incomplètes. Machinalement, la plante du pied frappe le sol, sans pour autant le quitter ; ses bras se croisent tandis qu’un souffle se libère, presque orageux.

— Je vois, tu perds pas de temps, on dirait. Pourquoi ne pas avoir pris le temps d’observer et de sélectionner la personne à qui t’adresserais ta demande plutôt que de foncer dans le tas ?

Toutefois, l’origine de sa contrariété se trouve ailleurs ; la forte activité dans ses recherches démontre le sérieux, quand bien même il se parsème des graines de l’impatience. Là encore, il lui faudra apprendre. Non, la source de cet ouragan étouffé réside dans ces justifications hachées. Par ce biais, il mutile ses propres pensées, et cela ne lui convient en aucun cas.

— Dis-moi plutôt pourquoi tu voulais devenir Chevalier, à l’époque, avant l’attaque. Il faut que tu comprennes un truc, Paros : l’armure fait pas tout. C’est une aide, tout au plus, et encore. Comment tu veux protéger ce qu’il te reste si tu te reposes déjà sur ça ? Que tu saches pas comment tu réagiras face aux Berserkers, c’est normal, mais tu prends le problème par le mauvais bout. Ce qui a été perdu l'est définitivement : on ne le récupère jamais.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-de-l-ophiu https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
 
[Janvier 551] Tentative n°4 - Paros, apprenti de l'Ophiuchus? [PV Mehry]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: