Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Début février 553] Hekêbolos [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-bleu1800/1800[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-rouge1200/1200[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-jaune1500/1500[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-jaune  (1500/1500)
Message [Début février 553] Hekêbolos [PV]   [Début février 553] Hekêbolos [PV] EmptyDim 5 Juil - 23:51
Cela faisait un bon moment qu’il attendait d’arriver à Lyon. Que son choix lui triturait l’esprit, depuis qu’il avait rencontré Abrarxès dans les forêts de Delphes. Porteur de Peste. Ou plutôt, porteur de la vengeance d’Apollon. Cela trouvait forcément un écho en lui. Contrairement aux autres, il n’était pas fait pour les arts traditionnels. Chant, danse, peinture. Ces jeunes femmes qui l’accompagnaient y développaient une grâce certaine. Pas étonnant qu’elles aient plu aux Muses. Pour sa part, ce n’était que par une intense introspection qu’il était parvenu à sculpter sa Chlamyde. Et ce travail étant fait et réaliser, maintenant qu’il savait qui il était, il n’avait plus vraiment d’intérêt à pratiquer la sculpture. Ce n’était pas quelque chose qui l’attirait ou intéressait particulièrement après tout.

Mais s’il y avait un domaine où il savait pouvoir briller, c’était dans le registre du fer et du sang. C’était dans ses veines, dans ses muscles, dans son esprit. L’ancien Lykeios avait été l’ombre du Soleil. Pas seulement protecteur, mais aussi guerrier vengeur abattant les cibles de son père. Démétrios ne devait pour sa part ses rares moments de glorioles à ses poings, ce que ses himantes qu’il portait toujours semblait encore prouver. Aussi désormais était-il l’ensemble de ces deux expériences, en son corps à défaut de sa mémoire, et ne se voyait pas autrement que comme le rapace impitoyable, le prédateur porteur du renouveau, marchant hors des ténèbres en lesquelles il plongerait ses ennemis.

L’arrivée du groupe à Lyon serait alors l’occasion pour lui d’aller donner une suite à cette histoire. À la première occasion, lors d’un repos du groupe où ils avaient pu se séparer pour laisser traîner leurs oreilles, Lykeios n’avait pas perdu de temps. S’était lancé en quête de l’Église après avoir écrit une courte note. Un seul mot y figurait : celui qu’il transmettrait à l’Évêque Nizier s’il lui était donné de le rencontrer. Une fois dans l’Église, se présenterait humblement, demanderait à voir l’Évêque. Et pour lui seulement, s’il pouvait le voir en personne, lui transmettrait sa note où figurait le mot « Hekêbolos ».
[Début février 553] Hekêbolos [PV] Solaire-dore


[Début février 553] Hekêbolos [PV] SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
AbrarxèsAbrarxèsArmure :
Tuatha du Taureau

Statistiques
HP:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-bleu320/320[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-bleu  (320/320)
CP:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-rouge450/450[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-rouge  (450/450)
CC:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-jaune428/428[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-jaune  (428/428)
Message Re: [Début février 553] Hekêbolos [PV]   [Début février 553] Hekêbolos [PV] EmptyLun 13 Juil - 19:03
« Hekêbolos »

L'Evêque Nizier, à cette simple évocation, avait demandé à son invité de patienter sous la nef de l'église chrétienne. Dans le naos, Lykeios pouvait admirer les deux immenses statues de l'Archange Gabriel recevant pour l'une l'enfant divin et pour l'autre abattant la lame du Ciel sur Jéricho. Vengeance et Naissance. Étrange mariage. Des angelots de bois sculpté, peint de mille couleurs, accompagnaient l'Archange depuis la Sainte Croix derrière l'autel.

Un cosmos était présent, décelable pour un Éveillé.

Comme un songe, il le vit. Entre l'autel et le Cruficié, un homme était là. Il le voyait de dos. Il se tourna vers Lykeios et à ses côtés un loup magnifique. Son coeur battait avec intensité. Le regard ambré du Dieu se tourna un instant vers Lykeios avec un sourire énigmatique. Puis, la magie de cet instant disparut. Était-ce un dernier reste de cosmos du Dieu des arts ?

Ce fut le moment où une main se posa sur son épaule. Abrarxès le fixait étrangement.

- Que se passe-t-il ? Cela fait une bonne minute que je t'appelle ? L'Evêque m'a prévenu et je t'avais dit que je viendrais vite mon ami. Je vois que tu as trouvé ton chemin. Regardant à droite et à gauche. Tu es seul ?

S'adossant à une colonnade, le géant avait encore pris de muscles, il semblait plus aguerri. Cette fois, il portait juste une large tunique et un pantalon gris sombre attaché en bas par des sandalettes à ailettes. Selon les traits de son visage, il semblait heureux de revoir un vieux compagnon de routes. Lykeios put remarquer quelques estafilades sur les avant-bras qui n'existaient pas avant. L'homme semblait avoir eu son lot de soucis.

- Le Vieux m'avait dit que tu viendrais poser des questions... Comme tu as le sens artistique d'une poutre, il m'avait dit que tu reviendrais assez rapidement. Aahah... Des croyants se tournèrent vers lui en fronçant les sourcils de désapprobation. Oups, si cela te tente, laissons la maison de Nizier entre les mains du Seigneur, ca te dit une chopine dans l'auberge en face du parvis ? Sa bière vient de Germania et est une des meilleures !

Des "shhhht " de mécontentements résonnèrent encore alors que l'Evêque entrait dans le naos. D'un signe de la tête, il l'invitait à le suivre. Marchant sur la grande place, où là les odeurs du marché du matin faisaient encore suinter leurs parfums, il posa enfin une dernière question. L'auberge déjà en vue.

- Alors, Éminences, Pythies, Gardiens de feu, Inspiré ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-bleu1800/1800[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-rouge1200/1200[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-jaune1500/1500[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Début février 553] Hekêbolos [PV]   [Début février 553] Hekêbolos [PV] EmptyMar 14 Juil - 22:14
Cela lui donna un peu l’impression d’être de retour à Rome dans un premier temps. Cette transmission d’un message discret au sein d’un bâtisse de la chrétienté. Le soutien d’un homme d’Église, et cette attente solitaire avant qu’il ne puisse rencontrer la personne qu’il était venu voir. La marche à suivre semblait étrangement la même, que ce soit pour rencontrer le démiurge des moineaux ou un tuatha. Il se souvenait que l’autre Lykeios avait également investigué sur les lieux de culte de cette religion qu’Apollon poussait pour servir ses intérêts. Il se souvenait d’une visite à Milan à ce propos, mais cela restait bien vague à ses souvenirs. Les quelques théories qu’il pouvait s’en faire étaient bien loin de celles de son alter ego, mais sans doute n’en avait-il pas vraiment besoin, tant qu’il comprenait ce qui était nécessaire pour rester dans le sillage d’Apollon.

C’est à ces pensées qu’il attendit, l’air grave. Lui revenaient également les sombres pensées qui l’avaient habitées alors qu’il avait quitté les autres Oracles avec qui il voyageait. Sa remise en question, alors qu’il se rendait compte que chacune de ses compagnes de voyage avaient eu ou auraient un rôle très clair à jouer, comme si Apollon les avait guidées pour qu’elles puissent à la perfection jouer la partition écrite pour elles. Et c’est alors qu’il avait réalisé qu’elles auraient très bien pu faire tout cela sans lui. Qu’elles seraient toutes indispensables ; sauf lui ! Autant dire que dans cet état d’esprit, il n’avait que peu d’attention pour le décor, ne se perdant pas vraiment dans ces sculptures pourtant remarquables. C’est alors qu’il le remarqua lui.

Comme une bulle qui éclate, son flot de pensées fut interrompu par la présence de ce Cosmos. Comment ne pas le remarquer, alors qu’il lui courait après depuis des semaines ? Comment l’oublier, alors que c’était la raison même de son fervent engagement ? Cependant, il n’osait y croire. Était-ce son imagination qui lui jouait des tours ? Était-ce un ironique clin d’œil de son esprit qui faisait apparaître à ses côtés cette évidente allusion à celui qu’il avait été, au Dieu-Loup ?Lykeios allait se lever, se porter auprès de cette vision pour en tâter de la réalité. Mais il n’en eut le temps. La vision disparut, alors qu’une main se posa sur son épaule. Il se redresse et se retourne brusquement, alors qu’il avait déjà été si près de se lever. Voyant là celui qu’il était venu chercher, il se détendit alors avant de répondre.
- J’étais songeur, et baissé ma garde. Heureux de te voir néanmoins. Je suis seul ici, oui...
Laisse-t-il couler. Ce n’était pas un mensonge, Abrarxès ne trouverait personne l’accompagnant en cet endroit. Pour autant, il décida tout de même de jouer franc-jeu en précisant.
- D’autres Oracles sont venus avec moi en cette cité cependant. Comme tu l’avais suggéré, j’ai tenté d’en rassembler en l’espoir que « le grand maître » se montre. J’ai l’impression qu’il vient de se montrer à moi seul cependant, ou bien était-ce juste un songe… Quoi qu’il en soit, j’ai jugé que l’affaire qui m’amenait à toi ne les regardait en rien, et j’ai préféré venir seul, en effet.
Il l’observe et le détaille, essayant de percevoir de possibles réactions alors qu’il lui offrait ces révélations. Il ne précisa pas qui était à Lyon avec lui cependant. Cela n’avait pas d’importance vraiment pour ce qui les amenait à se rencontrer aujourd’hui, autant donc les préserver en taisant leur nom, l’on n’est jamais trop prudent.
- Allons-y, oui, nous serons mieux pour parler.
Avant d’ajouter une fois qu’ils marcheraient côte à côte.
- De quel vieux parlons-nous ? Marcus ? À première vue, il ne semble pas plus doué que je le suis pour la danse des courtisans. Nous sommes plutôt bâtis pour la danse du fer et du sang...
Simple remarque, précisant par là qu’à leur manière, ils avaient sans doute leurs capacités pour l’art également. Leur art à eux, bien particulier, qu’Abrarxès partageait certainement compte-tenu de sa carrure similaire et des cicatrices qu’il semblait vouloir collectionner. C’est alors qu’Abrarxès lui récite une petite liste. Simple question ou déjà un choix à faire ? Lui est perdu, manque de données. Le Dieu-Loup peut-être aurait su. Pas sûr. Lui en tout cas n’a pas idée de ce que représentent exactement les termes de Gardiens de feu et Inspiré. Mais sait qu’il est une des quatre Éminences, et qu’Esmelia est une Pythie. Cela lui fournit assez d’informations, à la réflexion, pour savoir de quoi il s’agissait. Abrarxès l’avait croisé lors de son Itinérance, et ne savait donc pas ce que Lykeios représentait au sein de la hiérarchie des Oracles. Ceux dont il ignorait tout devaient donc être d’autres grades dont il n’avait pas encore entendu parler… Cela faisait un peu tâche d’être moins renseigné que quelqu’un qui n’était même pas Oracle, mais il était plutôt du genre à assumer...
- Je dois être honnête et reconnaître que la moitié de ces termes ne m’évoquent rien. Mais je suis une Éminence. L’Épervier de Zéphyr m’a été confié, en récompense d’une sculpture qu’une poutre n’aurait certainement pas pu commettre !
Mais peut-être serais-je autre chose bientôt ? J’ai l’impression de ne pas servir à grand-chose dans la quête qui est mienne. Rien de plus qu’une escorte, alors que je ne souhaite pas être guide… J’aurais pu me faire passer pour un pêcheur et demander à me confesser à Nizier, et simplement lui dire ton nom. Mais j’ai choisi de lui transmettre un mot pour toi, et ce mot doit sans nul doute te permettre de savoir exactement la raison pour laquelle j’ai souhaité te voir. Attendrons-nous d’être gorgés de bière pour en parler ? Je peux attendre si tu le désires, j’ai d’autres questions à poser concernant ma mission actuelle. J’estime juste préférable que tu saches dès à présent que ce sujet viendra donc sur le tapis, dans tous les cas.
Cette manière de présenter les choses était peut-être un peu empressée. Pragmatique dirait-il pour sa part. Des semaines que cela lui traversait fréquemment l’esprit, et il avait enfin l’occasion d’avancer sur la voie des Porteurs de Peste. Alors bien sûr qu’il ne s’imaginait pas tourner autour du pot trop longtemps !
[Début février 553] Hekêbolos [PV] Solaire-dore


[Début février 553] Hekêbolos [PV] SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
AbrarxèsAbrarxèsArmure :
Tuatha du Taureau

Statistiques
HP:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-bleu320/320[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-bleu  (320/320)
CP:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-rouge450/450[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-rouge  (450/450)
CC:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-jaune428/428[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-jaune  (428/428)
Message Re: [Début février 553] Hekêbolos [PV]   [Début février 553] Hekêbolos [PV] EmptyMar 14 Juil - 23:53
Alors que la bière se posait sur la table, Abrarxès observa avec attention l'arrière train de la tenancière avant de se concentrer sur les propos de son vieux compagnon. Il l'avait donc vu. C'était normal après tout, les dieux pouvaient être scellés mais une partie de leur pouvoir dominait encore le monde. Sans Apollon, l'art serait mort, ainsi que le soleil lui même. Cela était impossible. Les dieux se contentaient dès lors d'enfermer leurs frères ou cousins quand ils posaient souci, c'était là la politique de la Sagesse depuis des siècles. Poséidon l'avait subi à quelques reprises lui même.

- Un songe ? Je suis sûr que tu connais la réponse. Apollon est encore là, il ne peut juste plus nous soutenir ou user de ses pouvoirs avec sa force habituelle mais elle est là afin de maintenir le canevas même de l'univers. Imagine un monde sans soleil ni lumière, Hadès serait tellement heureux qu'Athéna ne le permettra jamais. Donc, même sceller dans une jarre, il conserve le moyen d'agir dans ce monde mais ca reste très faible, comme un songe certainement...

Le vieux Taureau sentait que Lykeios était perdu. Comment il aurait pu en être autrement, le Vieux l'avait prévenu que cet état de pathos arriverait et qu'il fallait veiller sur les Inspirés en attendant que la nouvelle Tour des Vents ne renaissent de ses cendres. Toutefois, ils ne pouvaient pas intervenir dans les affaires des Oracles, c'était juste une aide à la périphérie. Soupirant, il but de la bière et écoutait avec attention les paroles de l'ancien Loup de Delphes.

- Je parlais de l'Augure noir, Pséma.

Il prit une lampée de bière et se rendit compte qu'il avait déjà terminer. D'un signe de la main, il en commanda trois de plus. Décidément, les bonnes choses passaient trop vite à son gout et sa constitution avait tendance à lui jouer de sale tour.

- Une poutre aha... Je peins comme une buse, si tant est qu'une buse sache peindre... Les doigts sur le menton, il se demandait si c'était possible. Tu es donc devenu l'Epervier.... intéressant ! Les Éminences sont donc revenues, cela rappelle le bon temps ! Pour la faire simple, à l'époque de Troie, il existait une garde personnelle d'Apollon qui le servit pendant des années. Puis, lassé des Guerres, il confia les Chlamydes aux Muses. Je ne sais comment mais il était parvenu à créer de nouvelles Chlamydes pour Rome, des oiseaux je crois... Mais elles n'étaient pas les originales, la Guerre appartenait à Mars, la beauté à Aphrodite et les arts c'était notre Mâitre.

Il but deux lampées avant de reprendre derechef.

- Ne confonds pas les rôles. Je te l'ai dit autrefois, il existait au sein de l'ancien ordre, ce que nos ennemis appelaient les Porteurs de peste. Ils étaient la vengeance ou la colère d'Apollon. Quatre flèches capables de fendre les cieux pour briser un ennemi à la moindre opportunité. Il ne faut pas se leurrer là dessus les Éminences ne dirigent pas l'Ordre d'Apollon. Ces dernières ont souvent un cheval de feu pour les seconder, c'est leur rôle. Enfin, les véritables dirigeants de la Tour des Vents, hors l'Augure et les Éminences, sont les Pythies. Elles sont les gardiennes sacrées de nos terres et de nos lois. Enfin "nos", les vôtres seraient plus exact.

Lykeios était le plus proche de devenir une de ses flèches qui frapperait l'ennemi. L'ancien chevalier du Taureau avait entendu parler des autres Éminences suite à un rapport d'Amadeus.

- Les autres Éminences sentiront peu à peu le côté sombre que leur rôle implique. Ils peuvent aimer les arts, mais ils seront des "Flèches mortelles" pour vos ennemis. Lutter contre cela serait lutter contre la volonté de celui qui a créer votre Ordre.

Il venait de terminer sa quatrième chopine et avait l'impression d'en avoir bu qu'une. Toutefois, son regard sombre observait Lykéios et tentait de deviner ses pensées. Il avait connu autrefois la puissante Crête du temps de Minos, quand ce dernier n'était qu'un enfant, lui le Taureau l'avait protégée de la haine d'Héra. Il ne souhaitait pas à l'ancien Loup de Delphes de tels tourments... Pour l'instant, l'objet de sa quête, il s'en moquait comme d'un guigne. Il préférait clarifier des choses avec le jeune homme, il le fallait pour contrer les actions de Medb contre le peuple souterrain.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-bleu1800/1800[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-rouge1200/1200[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-jaune1500/1500[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Début février 553] Hekêbolos [PV]   [Début février 553] Hekêbolos [PV] EmptyMer 15 Juil - 15:50
Pendant qu’Abrarxès s’enquillait ses bières, Lykeios lui ne toucha pas à la sienne. C’est que d’une manière générale il évitait l’alcool, une manière pour lui de ne pas se créer de tentations quant à ce qu’il avait été par le passé. Démétrios s’était adonné à l’alcool, aux drogues, aux vices de la nuit et aux pugilats bestiaux. Il avait rongé un corps déjà en mauvaise santé, comme s’il n’y avait pas de lendemain. Et il préférait aujourd’hui être foudroyé sur-le-champ plutôt que de risquer d’emprunter la même pente à nouveau. Il n’était clairement plus le même homme, comme si la personnalité du Dieu-Loup avait laissé en lui quelques stigmates qui étaient parvenues à l’apaiser. Ou plutôt comme s’il s’était réveillé désormais en comprenant que sa vie pouvait remplir un but plus grand que la simple déchéance, et que son objectif donc primait sur ses anciens excès. Ainsi, même s’il pouvait à l’occasion accepter de prendre un verre, l’on ne le verrait assurément jamais se jeter dessus comme pouvait le faire l’ancienne ombre du taureau.

Il préférait de loin écouter, prendre attention à ce qui lui était révélé ici. D’après Abrarxès, Lykeios avait donc assisté à un vestige d’Apollon, un extrait de son être encore présent en ce monde pour assurer l’équilibre du monde. Peut-être un reste de ce qui était venu mettre Esmelia et Veena sur la bonne voie. Et de ce reste d’énergie, il avait profité pour le saluer, lui sourire, et lui montrer le loup à ses côtés. De nouvelles questions s’ouvraient à lui alors. Assez logiquement, il considéré dès lors que le Dieu-Loup n’avait pas été endormi à jamais, mais juste qu’il avait repris sa place aux côtés de son père. Ce dernier scellé avait décidé de garder son gardien avec lui, dans un sommeil conjoint. Savait-il alors qu’il naîtrait de cela la naissance d’un nouvel Oracle ? Que la coquille qui avait servi au Lykeios originel deviendrait elle aussi un fervent défenseur du Soleil ? Peut-être… après tout, il restait le Dieu des oracles, des pythies et des prophéties. Lui souriait-il alors de voir ce qu’il était devenu, et de la voie qu’il empruntait désormais ? Sans doute ainsi qu’il préférait le voir, mais il n’était qu’un simple humain loin de comprendre comment fonctionnaient les Dieux. Autant dire que ses suppositions ne vaudraient pas grand-chose, autrement que pour renforcer sa propre conviction.

Abrarxès en profite donc de son côté pour lui faire un point, principalement historique, sur ce que les Éminences étaient censées être. Sur l’organisation même des Oracles, du moins celle calquée sur les Chlamydes de Delos à présent de retour. Où les Évêques, remplacés par des Éminences, n’avaient plus à garder les temples de la tour des vents, mais se devaient d’être la vengeance d’Apollon, laissant le rôle de protecteur à d’autres. Il ne put s’empêcher d’avoir un léger rictus. Tant par sa propre bêtise que par ce que cela impliquait pour les autres Éminences. Tout d’abord, il avait stupidement cru qu’il s’agissait là de son propre destin, et comprenait que cela tenait désormais plus de son rôle que de sa personnalité. Pourtant, Abrarxès lui avait proposé de devenir Porteur de Peste en ignorant qu’il deviendrait Éminence. Lui avait dit de « faire comme lui », et prendre des mercenaires pour devenir porte-peste, avant même l’acquisition de sa Chlamyde. Et là, tout semblait basculer, et ce rôle devenir bêtement implicite pour qui accédait au grade d’Éminence. Il tombe de haut, un peu amer. Ce destin qui lui semblait promis n’étant en fait qu’une conséquence à laquelle toutes les Éminences devraient se plier, qu’elles le veuillent ou non. Il soupire, et boit enfin. Presque dépité. De nouveau, il retournait à la case départ : là où ces Oracles qui l’accompagnaient avaient toutes leur rôle, leurs spécificités, lui n’était qu’un parmi d’autres, n’ayant rien de particulier au fond, sinon qu’il était moins doué pour les arts. Comment ne pas penser qu’il valait moins, forcément ?
- Je vois.
Finit-il par laisser tomber, alors que sa « gorgée » a amputé son bock de sa moitié.
- Les Éminences que je connais sont plutôt totalement étrangères à l’idée de colère, de vengeance et de mort violente. L’une même s’y est parfaitement opposée déjà. Une lente évolution en perspective j’imagine. Mais bon, cela ne me regarde pas...
« Je ne serais sans doute plus avec elles pour le voir de mes yeux » se retient-il d’ajouter, l’humeur plus sombre encore. Il se rend compte qu’il a passé son temps à courir après une évolution, alors qu’il aurait pu attendre sagement que cela vienne à lui, puisque de toute évidence c’était naturellement impliqué dans son rôle… comme les autres ! Une conséquence commune à laquelle ils devraient tous se plier. Et lui avait cru qu’un but était à obtenir…
- Si je te parle d’une Église énorme, dotée d’un vitrail représentant une couronne… Si je te parle de prêtres qui se portent vers le Nord pour acter la succession de Theobald… Est-ce que ces points t’évoquent une ville en particulier ?
Et ainsi, aussi aisément, il changea de sujet. Comme si le précédent, soudainement, ne l’intéressait plus alors que pourtant, il s’y était vivement rattaché ces dernières semaines. Alors, pourquoi ne pas en revenir à ce qu’ils étaient en train d’accomplir ? À cette mission qu’Apollon en personne, avant d’être scellé, avait confié à l’ancien Lykeios ? Tout ce qu’il voulait entendre à présent, c’était une confirmation ou une véritable piste. Reims ou non, qu’importe, tant qu’ils étaient fixés sur ce point avant de quitter Lyon.
- Et au pire, si cela ne te dit rien… penses-tu probable que ton Augure se montre comme tu l’avais suggéré ? Il doit forcément avoir les réponses aux questions que nous nous posons...
Les Oracles n’avaient plus d’Augure, emprisonné. Celui qui avait occupé ce poste par le passé, Adalrik, était trop loin que pour être joint pour le moment. Alors… à défaut, Augure pour Augure, Pséma serait très bien en ce qui le concernait.
[Début février 553] Hekêbolos [PV] Solaire-dore


[Début février 553] Hekêbolos [PV] SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
AbrarxèsAbrarxèsArmure :
Tuatha du Taureau

Statistiques
HP:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-bleu320/320[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-bleu  (320/320)
CP:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-rouge450/450[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-rouge  (450/450)
CC:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-jaune428/428[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-jaune  (428/428)
Message Re: [Début février 553] Hekêbolos [PV]   [Début février 553] Hekêbolos [PV] EmptyJeu 16 Juil - 11:20
Soupirant, le Thuatha comprenait ce que son alter ego exprimait. Pendant des siècles, les Oracles s'étaient endormis sur leurs lauriers, ce qui était quand même un énorme paradoxe. Mais la roue du temps a tourné une fois sur elle même, une nouvelle Ere s'ouvrait.

- Pséma ne peut pas être ici en ce moment, raison pour laquelle me suis bougé le cul. Il y a des soucis actuellement au nord avec les Ases. Ces petits merdeux pensant voler notre laine sur notre dos. Pour le Vitrail..... Aaaaah mais oui, c'est au nord d'ici, les Germains l'appellent Reims, Durocortorum chez les Romains ! Je sais que Pséma m'a parlé régulièrement de cette oeuvre réalisée par Apollon en personne, un de ses chefs d'oeuvre trop méconnu. Pourquoi tu t'intéresses à ça ? Tu veux devenir vitrier ?

Son rire éclata, fier de sa petite plaisanterie. Puis, il se reprit tout aussi vite en prenant une mine plus sombre. Il avait eu le temps de réfléchir un peu sur les premiers propos de son vieux camarade.

- Les Éminences ne peuvent aller contre la volonté de leurs chlamydes.... Elles sont différentes de bien des Armures d'or ou des Surplis, voire des Scales. Elles sont là pour chasser, ce sont des rapaces ou des oiseaux de mauvais augure. Je ne m'inquiète pas... mais le choc sera rude. Veille sur eux ou elles !

Il ne savait pas quoi dire d'autres pour etre franc. Il comprenait la situation dans laquelle se trouvait l'ancien Loup de Delphes mais les Thuathas n'avaient pas toutes les réponses, ils étaient loin des affaires romaines ou grecques. Ils avaient tenté d'éviter la catastrophe mais en pure perte. Un silence s'imposa alors que l'ancien Taureau regardait sa chopine vide, un brin ailleurs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-bleu1800/1800[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-rouge1200/1200[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-jaune1500/1500[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Début février 553] Hekêbolos [PV]   [Début février 553] Hekêbolos [PV] EmptySam 18 Juil - 11:54
Il tend l’oreille, attentif, car de la réponse du Taureau sombre dépend beaucoup. Peut-être que les autres Oracles auraient trouvé de quoi poursuivre leur route également. Peut-être qu’elles auraient leur lot d’informations et de confirmations. Mais en cas de doute, Lykeios voudrait montrer qu’il était capable de ramener quelque chose d’utile, autre que d’être « l’atout muscles » du groupe. Cependant, il ne pourra pas faire grand-chose de ce qu’il apprend en premier lieu. L’Augure noir ne pourra pas être rencontré, œuvrant quant à un problème avec des Ases au Nord. Ases… le terme lui évoque bien quelque chose, oui, il a assez de souvenirs de cela. Il se souvient avoir parcouru des terres glacées. Enfin, que son alter ego l’a fait. Peut-être une rencontre en avait-elle découlé ? Il ne peut en être sûr, ses souvenirs en étant trop flou, même si y penser lui donne l’impression de sentir quelque chose de vieux, d’ancien, ayant parcouru les âges. Impossible d’en faire grand-chose pour l’heure, aussi reste-t-il concentré sur la conversation.

S’il ne pouvait voir l’Augure, il n’en obtiendrait pas moins l’information recherchée. Pas de mention sur l’exode des prêtres – Nizier aurait peut-être mieux pu l’en informer, mais baste, c’était sans doute trop tard – mais ce qu’Abrarxès sait du vitrail est plus crucial encore. Durocortorum, ou Reims… une nouvelle fois, cette ville était pointée. Et désormais par assez de pistes différentes pour qu’il ne puisse plus en démordre et accorder son entière certitude sur leur prochaine destination. Non seulement le vitrail perçu en vision par Esmélia et Veena se trouvait là-bas, mais avait de plus été réalisé par Apollon en personne… Ce n’était désormais plus une phare, une douce lumière les attirant là-bas, mais carrément un brasier qu’ils ne pouvaient plus ignorer, et auprès duquel ils se devaient de se porter.
- Pas vitrier, non, mais c’est notre prochaine destination. Merci pour tes informations, elles nous seront utiles. Puisque tu parles d’Ases au Nord, et que Reims s’y trouve… j’imagine qu’il vaudrait mieux que nous y prenions garde également, non ?
Il ne perd pas le Nord, surtout qu’il doit s’y rendre. C’était le point inattendu qui pourrait changer beaucoup. Savoir si rencontrer le peuple d’Asgard à Reims était une possibilité ou non pouvait en effet drastiquement modifier certains de leurs plans. La plus grande discrétion serait à préserver, coûte que coûte… Une fois l’information prise, il resterait un point à voir encore.
- Est-ce qu’ainsi, désormais tout est dit ? Un autre point que tu estimerais utile de me révéler ? Je ne peux rester trop longtemps éloigné des miens, car comme tu l’as dit je dois veiller sur eux...
Léger rictus avant de poursuivre, plus bas.
- Rapace je suis sans l’ombre d’un doute, mais que suis-je sans proie ? Comment savoir où je dois frapper ?
Car à ses yeux, il ne manquait plus que cela désormais. Le sort est jeté, le destin tracé. Car l’Épervier de Zéphyr n’avait déjà plus à accepter la vengeance, ou la colère. Tout ce qu’il voulait savoir désormais, c’était où les répandre...
[Début février 553] Hekêbolos [PV] Solaire-dore


[Début février 553] Hekêbolos [PV] SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
AbrarxèsAbrarxèsArmure :
Tuatha du Taureau

Statistiques
HP:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-bleu320/320[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-bleu  (320/320)
CP:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-rouge450/450[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-rouge  (450/450)
CC:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-jaune428/428[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-jaune  (428/428)
Message Re: [Début février 553] Hekêbolos [PV]   [Début février 553] Hekêbolos [PV] EmptySam 18 Juil - 12:37
Les doutes dans le coeur de l'ancien Loup de Delphes étaient palpables. Abrarxès ne pouvait pas les nier ni les éviter. Écoutant avec soin son vieil ami, il comprenait que la perte de sa condition divine et de la mémoire de l'entité divine qui avait pris possession de lui à un moment, était la source de tout cela. Pensif, il prit quelques secondes avant de répondre.

- Des proies ? Tu les trouveras quand il y aura une raison d'en avoir, suis le fil du temps tout simplement. Achille avait tué Ténès, le fils de notre Seigneur et Maître. Vingt ans plus tard, Apollon n'avait pas oublié l'affront et le fit tuer par la flèche de Pâris, fils de Priam. Si ce monde était en paix, si l'Homme était parfait, Athéna et Apollon auraient atteint leurs Rêves respectifs. Mais ce n'est pas le cas, que ce soit au niveau de l'Humanité ou des Hommes.

Le Thuatha comprenait l'impatience de l'Oracle. Ce dernier voulait faire ses preuves, démontrer son utilité. Un guerrier ne servait que lorsque les armes étaient sorties, autrement, il était un observateur du monde et continuait de s'entraîner en attendant son heure. Ceci étant dit, l'époque était incertaine, les guerres étaient incessantes et augmentaient depuis un moment. L'influence d'Arès certainement. Les Éminences avaient le rôle de punir les mécréants qui avaient insulté le Soleil. Peste, vengeance, rancune, colère... Le dieu solaire n'avait rien à envier aux autres membres de l'Olympe, mais, lui n'oubliait jamais au contraire des autres parfois.

- Ce n'est pas pour rien certainement que vous représentez les saisons, les traques sont souvent sur le temps long comparé à la gestion du quotidien qui revient aux Pythies. Enfin, c'est ma vision des choses et elle est peut-être fausse, enfin je sais pas...

Enfin, il pensa aux premières questions de Lykeios, bien secondaires pour lui. Après quelques secondes et une bonne rasade de bière. Il reprit.

- Les Ases se sont refermés brusquement sur eux même. Je ne sais pas du tout pourquoi mais leurs agents se répandent un peu partout et font des razzias parfois dans les lieux sacrés, églises, monastères et j'en passe... Une vraie plaie et je pense que cela ne fait que commencer. Donc oui, si tu entends qu'ils sont dans le coin, méfie toi ! Voir des hommes ou des femmes bien habillées pourrait attirer leurs convoitises...

Que dire d'autres sinon ? Voilà une bonne question. Pséma allait déjà lui défoncer la tronche d'avoir trop parler aux Oracles, les règles étaient claires... Putain, qu'il aimait pas ces foutues lois de séparation. C'était la volonté d'Apollon mais quand même, on laissait pas des camarades dans la merde ! Abrarxès avait le regard un peu énervé mais pour une autre personne que le Loup de Delphes. C'était évident en l'observant. Puis, il soupira longuement.

- Je ne peux malheureusement rien te dire de plus. Je pense avoir outrepasser les règles depuis un moment et vais me prendre une beigne de Scáthach encore, pfff... Ah si tiens, un certain Bran Ruz.. Tu connais ? C'est quand la dernière fois que tu l'as vu ? SI tu as pas de réponses, pas grave hein, juste que j'aimerais que tu envoies des missives auprès de l'Évêque ici même en cas d'information. On le recherche activement pour un double trahison, envers Apollon mais aussi envers les Sidhes. Le trouver pour demander des explications et le juger est important pour nous. Et si tu cherches une proie...

Il ne termina pas sa phrase, il avait trouvé une personne qui pourrait occupé l'Épervier pour un moment. Lykeios put même entendre comme un cri acéré dans son esprit, comme si sa Chlamyde répondait en coeur à l'écoute de tout cela.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-bleu1800/1800[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-rouge1200/1200[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-jaune1500/1500[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Début février 553] Hekêbolos [PV]   [Début février 553] Hekêbolos [PV] EmptySam 18 Juil - 16:07
Bien sûr, la réponse ne serait pas cette fois si simple. Pas de directive donnée, ou du moins rien de clair. Rien d’autre qu’une sorte de « tout vient à point à qui sait attendre ». Ce qui n’était pas la qualité première de Lykeios, et il prenait déjà beaucoup sur lui ces dernières semaines. Continuer d’attendre donc. Marcher parmi les brumes et attendre que quelque chose en sorte. Il pousse un léger soufflement avant de terminer son bock. Toujours le premier, et sans doute le dernier. Il était sur le point de le remercier. De se lever et s’en aller, puisque tout semblait dit. Il repousse alors sa chope vide, s’apprête à ouvrir la bouche. Est interrompu lorsqu’Abrarxès repose son propre verre et en revient au sujet des Ases.

Comme Lykeios le craignait, il faudrait donc qu’ils soient méfiants à ce propos. Note mentalement qu’il doit dire aux siens de se vêtir le plus sobrement possible afin de ne pas attirer leur attention. Se débarrasser des chevaux un peu avant Reims peut-être ? Il leur soumettrait l’idée… Mieux valait que leur quête se déroule de la manière la plus discrète possible, maintenant qu’ils avaient établi l’idée d’avoir recours à une colombe manipulée par Célestia. Il se pose tout de même la question, car ce n’était sans doute pas un hasard… Pourquoi frappaient-ils particulièrement les lieux saints ? Ce pouvait être stratégique : des concentrations de richesses sous faible protection… Et si c’était autre chose ? Apollon avait l’Église catholique en sa protection, s’en servait.
- T’es-tu demandé si leurs razzias pouvaient avoir un lien avec notre maître ? Même si je peux y voir des raisons logiques concernant les hommes du Nord, voyant là des pillages aisés, je me questionne sur la « coïncidence » tout de même. Notre maître utilise ces lieux, que ces Ases s’empressent donc de saccager… Cela expliquerait encore plus alors pourquoi l’Augure noir en personne s’est déplacé pour cela...
Il le fixe de ses yeux de glace. L’heure était réellement grave si c’était de cela dont il s’agissait. Raison de plus de presser la réalisation de leur mission : si les Francs marchaient au nom du Soleil, alors pourraient-ils participer à ce ménage nécessaire.
- Je comprends si tu ne peux m’en dire plus. Tu m’as déjà bien aidé ici, et je commence à pouvoir me faire une idée plus claire de ce qui nous attendra potentiellement. Quoi qu’il en soit… Je crois que j’ai bien failli croiser cette Scáthach dont tu parles, à Rome. J’ai vu des papillons de Cosmos, que Marcus a identifié par la suite comme étant ceux d’une Tuatha en quête de Bran. Je sais qui il est, on me l’a dit. Le Loup l’a connu, je le sens, mais ne m’en souviens plus. Vaguement son visage peut-être… Par contre tu me parles de deux choses incompatibles… S’il est ma proie, alors seul Hadès pourra le juger lorsque j’en aurai terminé...
Et rien qu’à dire cela, il le sent qu’il le veut. Lykeios est une créature née pour l’affrontement physique et bestial, et l’Épervier ne s’est pas lié à lui pour rien, recherchant lui aussi le goût de la chasse et du sang. Un sourire mauvais tort alors ces lèvres, de ces sourires qui n’inspirent pas confiance et causent le malaise. S’en rendait-il seulement compte ?
[Début février 553] Hekêbolos [PV] Solaire-dore


[Début février 553] Hekêbolos [PV] SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
AbrarxèsAbrarxèsArmure :
Tuatha du Taureau

Statistiques
HP:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-bleu320/320[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-bleu  (320/320)
CP:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-rouge450/450[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-rouge  (450/450)
CC:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-jaune428/428[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-jaune  (428/428)
Message Re: [Début février 553] Hekêbolos [PV]   [Début février 553] Hekêbolos [PV] EmptyMar 21 Juil - 15:19
Abrarxès ne répondit pas immédiatement. Les questions de l'ancien Loup de Delphes étaient légitimes mais il n'avait pas vraiment de réponses à donner pour être franc. Prenant un pichet de bière, il le vida d'une traite et écouta la suite de ce que pensait Lykeios. Après quelques secondes, il s'essuya les lipes en ayant un petit rôt de satisfaction.

- Bonne question mon ami. Je me pose les mêmes questions, je ne pense pas que cela soit contre nous, enfin aucune preuve de cela mais bon... Tes questions sont légitimes et je n'ai aucune réponse.

Scáthach. Ainsi donc la vieille sorcière était en chasse de Bran Ruz. Vrai que c'était une affaire d'importance pour les Sidhes, lui qui était qu'un "humain" pouvait comprendre le sentiment de trahison.

- Scáthach n'est pas une mince affaire et ses papillons sont un visage de mort bien souvent. Après, les Sidhes sont un peu... d'un autre monde, enfin dans leurs interactions avec le monde des Hommes. Ils apprennent vite mais il lui faudra du temps je pense. Marcus... Ce vieux bougre a donc survécu ! Bonne nouvelle ça, j'ai jamais connu un homme aussi droit et intègre ! C'est bien ça si les choses bougent un peu !

Jouant avec sa chopine vide, le Thuatha se demandait où sa consoeur pouvait se trouver actuellement. Dur à dire. Il haussa les épaules et se leva de la table.

- Bien, je dois y aller, je pense que tes amis t'attendent. On se reverra de toute je pense. Tiens ! Si tu revois la Vieille avec les Papillons, montre lui ça !

Un simple pendentif en forme d'anneau, sans gravure, rien. Il était aussi lisse qu'une plaque d'étain. Il prit ensuite son sac qu'il posa sur son épaule.

- Bon, pas tout ça mais je dois y aller moi. Ca été un peu plus long que prévu mais c'était un plaisir. A plus bonhomme !

Lentement, il se dirigeait vers la sortie.

Citation :
Sauf interruption particulière, fin du RP pour moi

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-bleu1800/1800[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-rouge1200/1200[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Début février 553] Hekêbolos [PV] G-jaune1500/1500[Début février 553] Hekêbolos [PV] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Début février 553] Hekêbolos [PV]   [Début février 553] Hekêbolos [PV] EmptyDim 9 Aoû - 21:34
Le court instant de silence avant que la réponse d’Abrarxès ne vienne donna à elle seule son lot d’information. Ou du moins c’est ainsi que Lykeios l’interpréta. « Il n’en sait rien » se dit-il avant même que le premier mot ne lui soit rétorqué. Était-ce même pour se donner un temps de réflexion qu’il vida tranquillement son pichet ? Peut-être. Quoi qu’il en soit, il ne s’était pas trompé. S’il reconnaissait s’être posé les mêmes questions, le taureau sombre n’en savait pas plus. Ou bien ne souhaitait-il juste pas en dire plus ? Non, il ne le pensait pas. Il avait déjà assez parlé de son ordre, assez livré d’informations. Pourquoi le prévenir de la présence menaçante de nordique pour lui cacher qu’ils en voulaient à Apollon, si c’était le cas ? Non, cela n’avait pas trop de sens. Lykeios en reste donc sur son idée. Et considère toujours que c’est bien la raison pour laquelle l’Augure Noir s’y est rendu en personne. Beaucoup plus de troubles qu’ils ne l’auraient pensés, et il faudrait bien prendre cela en compte désormais…

La suite le concerna moins. En tout cas, lui offrit moins de tracas. Il note bien que Scáthach est dite dangereuse et mortelle, et qu’en temps que Sidhe elle peine sans doute à se mêler au monde des hommes. Bon à savoir si un jour il devait la croiser pour de bon en effet. Lykeios opine également alors qu’Abrarxès reconnaît Marcus comme quelqu’un de valeur, semblant même réellement heureux qu’il soit toujours en vie. Le fait qu’il use du terme « vieux bougre » peut vouloir dire qu’ils étaient proches, mais son interlocuteur semblait facilement donner du « mon ami », alors ça ne voulait peut-être pas dire grand-chose.

Quoi qu’il en soit, la discussion arrivait à son terme. Un « présent » lui fut offert, ou du moins ce qui semblait être une garantie au cas où Scáthach devait se retrouver face à lui. Lykeios l’accepte, et remercie. Il ne se le passe pas autour du cou cependant, le glissant juste dans sa besace pour le jour où il pourrait en avoir besoin. Le salue et le laisse partir. Dans un instant à peine, il suivrait ses pas et quitterait les lieux à son tour. Juste le temps de froncer les sourcils, dubitatif. « Bonhomme ? Vraiment ? »
[Début février 553] Hekêbolos [PV] Solaire-dore

Citation :
Fin du RP


[Début février 553] Hekêbolos [PV] SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
 
[Début février 553] Hekêbolos [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Profana Erunt :: Francia-
Sauter vers: