Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
VelyaVelyaArmure :
...

Statistiques
HP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-bleu300/300[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-bleu  (300/300)
CP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-rouge440/440[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-rouge  (440/440)
CC:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-jaune447/447[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-jaune  (447/447)
Message [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz)   [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) EmptyJeu 16 Juil - 19:32

[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) 28275dba364336302637ef9252a0b30b

Le feu crépite.

Une colonne de fumée s'échappe des cimes bien au sud du Dédale. Des corps sombres et massifs arpentent la forêt, on entend des cris. Des villageois courent alors que des êtres immondes de plus de trois mètres leurs font face, une de leurs main prit la tête d'une femme et l'amena l'éclata comme une prune. Le géant se lécha les mains sur des lèvres carnassières. Soudain, un homme sortit de l'ombre, tournoyant dans les airs, et frappa à la nuque du géant. Ce dernier était comme les autres, hideuses, avec cinq à six bras, la chair coulant lentement sur des plaques osseuses.

Le combat entre le soldat et la créature commençait, coups contre coups. La rage était de parts et d'autres mais le soldat sentit sa chair se retourner contre lui même. Son sang refluait avant que sa tête se retourna vers un homme à quelques pas derrière lui. Un prêtre ? Il en avait tous les atours mais ses yeux d'ambres le firent tiquer un instant. Ce fut le moment où le géant hideux lui écrasa le crâne. Le corps, décapité, tomba sur le sol en bougeant dans tous les sens. Des femmes, acculées près de quelques arbres, furent entourées par des créatures venant de nulle part. Quelques instants plus tard, on entendit plus que des crachouillis et des filets de sang qui volaient dans tous les sens.

- Nourrissez vous mes enfants ! Rapportez les cadavres encore frais vers le nid !

Soudain, une troupe de cavaliers sortit des bois. Horrifiés par le spectacle, des hurlements se firent entendre alors qu'ils chargeaient le Vivisectionniste... Les armoiries byzantines étaient clairement visibles, le Gardien du Dédale eut un sourire carnassier face à cette nourriture qui venait à lui.



[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) 1476548710080535300

Hélas ! les Portes de vie ne s'ouvrent jamais que sur de la mort, ne s'ouvrent jamais que sur les palais et sur les jardins de la mort... Et l'univers m'apparaît comme un immense, comme un inexorable jardin des supplices... Partout du sang, et là où il y a plus de vie, partout d'horribles tourmenteurs qui fouillent les chairs, scient les os, vous retournent la peau, avec des faces sinistres de joie...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran RuzBran RuzArmure :
Berserker de l’Oupyr

Statistiques
HP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-bleu1200/1200[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-rouge900/900[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-rouge  (900/900)
CC:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-jaune1050/1050[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz)   [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) EmptyDim 19 Juil - 12:10
Bran Ruz
"Bientôt, un jour, demain"




Et des cieux, vient la Réponse. Il a ignoré l’appel des Ossements pour un autre, beaucoup plus fort, plus important. Qui a monopolisé toutes ses pensées, ses projets de reconquête. De soi, de sa destinée. Porté par ce vent furieux, Bran Ruz, métamorphosé en immense corbeau rouge, suit l’odeur du feu, des larmes et du sang.
Ses plumes frémissent, il se confond avec les nuages pour cacher sa présence, prenant de la hauteur pour observer celui qu’il doit appeler « Père ». Velya. Le spectacle cauchemardesque qu’il offre à ses sens excite sa nouvelle nature d’Oupyr. Il a faim et cette faim se doit d’être tarie.
Il attend que les bannières byzantines s’agitent par la peur et se ruent de désespoir, couvées par un vain courage que l’oiseau de mauvais augure, d’un cri, faucha de sa vindicte. Lui, tueur de Popes.

Bran crée la panique au sein des troupes qui s’éparpillent comme des moineaux effarouchés. Il ne leur laisse pas le temps de comprendre, de se réorganiser face à ce nouvel ennemi venu des cieux. Les chevaux hennissent leur désespoir et tombent, pour la plupart pour tuer sur le coup leur cavalier. D’autres tentent une retraire confuse que le Corbeau Rouge ne cherche pas à occire.
Car il est là, devant ses yeux.
Son bec claque devant lui, par défi. Son œil sombre se darde sur le Gardien du Dédale, impérieux. Il se redresse de toute sa hauteur ouvre grand ses ailes décomposées.

« Je ne suis pas un jouet. » clame Bran d’une voix qui vibre d’une intense colère. « J’ai quitté les miens pour te rejoindre. Défié l’ordre naturel, le Cycle. J’incarnai la mort du Soleil. Nouvel Augure, je ne pouvais pas être si haut dans la trame de la Lumière. »

Son cosmos danse dans l’air.

« Alors, pourquoi m’avoir fait chuter si ce n’est par amusement ? Je n’étais pas un ennemi des vôtres. »


L’heure n’est pas aux négociations, il doit savoir. Comprendre, et si les réponses ne lui conviennent pas alors…




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t297-bran-ruz-eveque-de-l-
ChrisChrisArmure :
Berserker de la Daeva (Bronze)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-bleu0/0[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-bleu  (0/0)
CP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-rouge0/0[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-rouge  (0/0)
CC:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-jaune0/0[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz)   [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) EmptyDim 19 Juil - 13:18
Le Village du Damné
Début Février 553, Forêt Ombrageuse



Silencieux, il observait la scène depuis la lisière des bois. Dubitatif, il ne comprenait pas ce qui arrivait, que ce soit dans ce village, ou en lui. Dissimulé par les ombres des arbres, son visage était faiblement illuminé de temps en temps par le mégot qu'il avait à la bouche tandis qu'il détaillait avec soin les évènements qui se produisaient en contrebas de la pente sur laquelle il se situait, à une centaine de mètres. A ses pieds, un garde Byzantin gisait dans son propre sang. Lui n'avait pas eu la même chance que les quelques villageois qu'il venait d'épargner, et de laisser fuir, d'un simple signe de tête, lorsqu'ils s'étaient immobilisés, terrifiés, en le voyant debout derrière le corps d'un soldat supposé les protéger.

Chris était perdu. Il faisait face à ses démons intérieurs, actuellement. Oui, ce village était protégé par ceux qu'il détestait. Il était protégé par ceux qui invoquaient en lui sa soif de vengeance, sa soif de sang. Pourtant, lorsqu'il était apparu à la lisière de la forêt, prêt à se battre, en ayant revêtu sa cuirasse, prêt à faire un carnage, il était resté figé...
De nombreux flashbacks de son passé étaient apparus devant ses yeux lorsqu'il avait vu ce village en flammes, cette créature, ces cris de villageois terrifiés... Son visage s'était alors fermé, comme si toute trace de fierté s'était envolée, comme s'il refusait de participer à ça. Destructeur d'empire Byzantin, mais massacreur de populations civiles portant le sceau byzantin... ? Que répondre à ça ?

Le brun observa alors l'étrange scène qui se produisit ensuite, et l'immense corbeau qui vint se poser pour... demander des comptes ? Semblait il... La Daeva ne comprenait pas encore très bien ce qui se déroulait, et il était trop loin pour bien entendre ce qu'ils disaient. Mais ce n'était pas important. Pour le moment, il n'était pas pressé de quitter sa butte depuis laquelle il avait une vue imprenable sur les évènements.
Son regard azuré se posa sur le corps du soldat dont il avait tranché la gorge sans la moindre retenue quelques minutes plus tôt. Il n'aimait pas ce qui se déroulait sous ses yeux. Cette créature se repaissant du corps de civils innocents afin de... afin de quoi, d'ailleurs ? S'il n'avait pas déjà tout perdu, ça aurait pu être lui, dans ce village. Rien ne différenciait ces gens du porteur de la Daeva. Du moins, à quelques mois près, rien ne les aurait différenciés. Il était comme eux...
Chris serra le poing à cette idée en observant à nouveau la créature. Il hésitait encore sur la marche à suivre et ne voulait pas prendre de décision trop hâtive avec le peu d'infos dont il disposait. Mais tout cela commençait mal. Très mal...


[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) Sign_c10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2157-chris-berzerker-de-la-daeva#23252
VelyaVelyaArmure :
...

Statistiques
HP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-bleu300/300[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-bleu  (300/300)
CP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-rouge440/440[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-rouge  (440/440)
CC:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-jaune447/447[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-jaune  (447/447)
Message Re: [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz)   [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) EmptyMar 21 Juil - 14:50
L'oiseau d'ombre et de sang se posa près du Vivisectionniste.

Pendant un instant, il ne semble pas se rendre compte de cette présence et la voix de l'ombre se fait entendre. Ainsi donc il l'accusait de sa chute ? Les pupilles ambrées de Velya se posèrent sur l'homme se tenant à ses côtés, le regard accusateur et implorant sa réponse. Dans l'esprit de Bran Ruz, des images entrecoupées de spasmes revinrent à la surface. La vision de ses ongles se déchirant sur les murs les plus solides, cette sensation de perte de toute raison... Comme si des mains l'invitaient à revoir sa propre déchéance.

- Je suis la Réponse.

Tel un fouet, Vélya claqua l'esprit de l'Oupyr. Il avait la sensation que son sang ne lui obéissait plus, il était le maître de quelqu'un d'autre. Un claquement de genou le poussa à poser un genou à terre, il ne pouvait désobéir à son sang, c'était impossible.

- C'est ce que tu as dit ce jour là, non ? Tu es venu à moi car tu sentais que tu n'avais pas été la lumière que les tiens souhaitaient. Ton âme était déjà déchirée. En quoi ai-je participé à ta chute ? La Réponse ne peut venir que de toi.

Un homme agonisait près des deux hommes.

- Profite de cette vie, elle sera ta nouvelle lumière. Aussi écarlate et brillante que le sang que je t'ai donné.

Puis, il se mit à renifler dans l'air. Une odeur d'humain, non, autre chose. Les perceptions du Gardien du Dédale dépassaient de mille coudées ceux qu'un loup et il ne lui était pas difficile de sentir les pulsions qui venaient au delà d'une petite colline à distance du village.

Derrière Chris, un bruit de bois sec s'écrasant sous un poids se fit entendre. S'il se retournait, il pouvait voir une de ses créatures qui avaient attaqué le village. Mais, ce dernier se tordait de douleurs, comme si un serpent le dévorait de l'intérieur et, soudain, il recracha des remugles de sang et de chair qui prirent la même forme que l'homme qui faisait face au Corbeau Rouge. Ses iris se posèrent sur le petit curieux.

- Oh voici donc le nouvel élément de notre Dédale, maudissant ces Saints qui font des hommes des pantins entre leurs mains. De l'incompréhension... Je sens cela en toi, les hommes sont par nature faibles, ils ont le courage des lâches et si on veut protéger les siens, il faut veiller à ce que les menaces envers eux soient exterminées, non ?

Un sourire traversa les joues du Vivisectionniste, toujours debout sur les restes de viscères qui bougeaient encore dans des spasmes d'un vie qui n'avait jamais existé certainement.





[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) 1476548710080535300

Hélas ! les Portes de vie ne s'ouvrent jamais que sur de la mort, ne s'ouvrent jamais que sur les palais et sur les jardins de la mort... Et l'univers m'apparaît comme un immense, comme un inexorable jardin des supplices... Partout du sang, et là où il y a plus de vie, partout d'horribles tourmenteurs qui fouillent les chairs, scient les os, vous retournent la peau, avec des faces sinistres de joie...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran RuzBran RuzArmure :
Berserker de l’Oupyr

Statistiques
HP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-bleu1200/1200[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-rouge900/900[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-rouge  (900/900)
CC:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-jaune1050/1050[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz)   [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) EmptyMar 21 Juil - 21:52
Bran Ruz
"Je suis la Réponse"




Cette intrusion dans son esprit, il n’a su s’en prémunir. Le Bran Ruz doit plier l’échine. Face à lui, il n’est rien. Et cette idée le révulse, autant qu’elle l’accable. Car des images manquantes viennent se superposer pour compléter un vaste canevas effacé. Doit-il pour autant le croire ? Porter crédit à ce que cet « homme » lui narre ? Oui, il est la Réponse. La Réponse aux Dieux, à leurs fautes, à leurs propres absurdités. Comme il s’est fourvoyé, dévoyé ! Face à lui, il n’est rien. Tout juste un oisillon affamé, en quête de sang.

Pourtant, une voix lui susurre que ce ne sont que des mensonges. « Je suis la Réponse, oui. Mais je n’ai jamais prétendu être la mienne. »

Velya se présente comme un sauveur, un libérateur, une chance de vivre. Il est redevenu un simple humain, une bête de sang, dont la soif ne se tarit pas. Jamais. Pourtant, il rassemble ses forces et parvient, au prix d’os brisés, de chairs déchirées, à se redresser de toute sa hauteur. Bran lèche le liquide qui macule ses lèvres, sans gourmandise.

« Je suis voué à une vie que vous forgez pour moi. Sans ma femme, je ne suis rien et vous le savez. On me l’a arraché et j’ai sombré dans la folie. Je pensais que vous étiez responsable. Je n’ai pas de preuve affirmant le contraire. Vous avez assis votre dominance sur moi. Je ne suis rien de plus qu’un pantin, je viens de vous le dire ! »

Ce n’est pas comme ça que l’homme compte vivre. Ou mourir.

« Je suis un paria, j’ai trompé les miens, je suis un traître. Sans doute une épine pour ceux qui ont bien voulu m’accueillir. Je n’ai jamais voulu ça. Vous le savez. Et pourtant… vous m’offrez une opportunité. Pourquoi ? Politiquement, cela peut vous mettre dans une situation délicate. Voire dangereuse. Les Thuatha vont me traquer, les Oracles aussi. Quant aux Saints, dois-je vous rappeler que je porte le même titre que Zvezdan ? »

À son tour l’Oupyr hume l’air et suit le regard de Velya. S’immobilise et le silence se fait. Ils ne sont plus seuls.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t297-bran-ruz-eveque-de-l-
ChrisChrisArmure :
Berserker de la Daeva (Bronze)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-bleu0/0[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-bleu  (0/0)
CP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-rouge0/0[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-rouge  (0/0)
CC:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-jaune0/0[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz)   [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) EmptyMer 22 Juil - 20:35
Le Village du Damné
Début Février 553, Forêt Ombrageuse



Sous l'oeil de plus en plus intrigué de la Daeva qui demeurait silencieux et immobile, la scène entre les deux hommes se poursuivit. L'histoire entre ces deux là semblait remonter loin, autant que puisse en juger le brun avec le peu d'informations dont il disposait. Néanmoins, son visage se plissa encore davantage et une lueur étrange, que l'on pourrait qualifier de réprobatrice, apparut dans ses yeux azurés lorsque le premier sembla... soumettre le second. La soumission était un sujet dangereux avec Chris. Très dangereux...
Puis, soudain, une branche craqua derrière lui, et sa tête eût un léger mouvement de côté, par réflexe, signe qu'il avait entendu. Toutefois, il ne se retourna pas, et continua à observer le duo qui se trouvait à distance, du moins en apparence...
Une poignée de secondes plus tard, la voix de Velya s'éleva, et la Daeva comprit de qui il s'agissait. Il faisait exactement comme lui. Il se dédoublait, en quelque sorte...

Le nouveau venu ne prit pas la peine de se présenta, mais en revanche, il fit semblant de comprendre Chris, de savoir ce qu'il traversait, ce qu'il vivait. Grossière erreur...
Lentement, le brun tourna sur lui même et se trouva nez à nez avec un corps identique à celui qui se trouvait plus loin sans que la moindre surprise ne transparaisse dans ses yeux. Il vit le sourire étrange de Velya, mais n'y répondit pas.
- Qu'est ce qui te fait croire que tu es capable de me comprendre ?
Des mots tranchants. Des mots violents et emprunts de colère. Et pourquoi ?

Chris n'aimait pas qu'on cherche à lire en lui. Il était quelqu'un de fier, de libre, et d'indépendant. Il l'avait toujours été. Et depuis que sa famille avait été massacré, ces qualités avaient été exhacerbées par la colère qui bouillonnait en lui. Et celle ci ne tarda pas à s'exprimer après une courte pause:
- Moi, je n'ai plus de famille à défendre. Plus de foyer à protéger. Plus rien en quoi croire...

A part la vengeance !

Il faillit lâcher ces mots aussi, mais les ravala. Après tout, il ne connaissait que très peu de choses de cet homme, si ce n'est qu'il était de toute évidence capable de massacrer des villages entiers pour le simple plaisir de passer le temps, et qu'il avait une certaine tendance à soumettre les autres sous sa coupe. La Daeva n'avait déjà absolument aucune confiance en lui, avant même de le connaître...
- Mais l'avantage, c'est que je n'ai plus à me soucier des menaces pouvant planer sur eux, à présent, n'est ce pas ? Ajouta t'il avec cynisme. Les Saints vont rarement courir jusqu'au royaume d'Hadès pour menacer les morts, à ce que j'ai compris...

Le brun se tut un instant, et jaugea son interlocuteur:
- Je n'aime pas qu'on cherche à lire en moi... Si tu as des questions, pose les ! Mais cesse de sonder mon esprit à la recherche de réponses ! Lança t'il soudain sans prévenir.



[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) Sign_c10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2157-chris-berzerker-de-la-daeva#23252
VelyaVelyaArmure :
...

Statistiques
HP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-bleu300/300[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-bleu  (300/300)
CP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-rouge440/440[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-rouge  (440/440)
CC:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-jaune447/447[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-jaune  (447/447)
Message Re: [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz)   [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) EmptyJeu 23 Juil - 9:44
- Pourquoi prétendre que la mort est une finalité ?

Les "deux" Vélya répondirent de concert aux questions des deux hommes. Le Vivisectionniste ne comprenait pas les Mortels, si aptes à considérer qu'une chose est forcément acquise et définitive. Un sourire se dessina légèrement sur son visage alors qu'ils observaient les deux êtres qui lui faisaient face. Le premier était la proie de ses propres incertitudes, de ses propres drames intérieurs. Il était le fruit de la perte d'un être aimé. Cela était un paradoxe pour un Sidhe qui vouait sa vie à sa communauté mais le Gardien du Dédale comprenait cela plus que quiconque.

Le second était empli d'une haine féroce. Plus de famille, plus rien à protéger. C'était charmant. Vélya avait lu les pensées premières du Berserker et constatait qu'il était comme Haldor, rebelle à ce genre d'intrusions. Il le notait dans un coin de son esprit.

Comme si les deux Vélya continuaient de parler d'une même voix, ils reprirent.

- Vos familles, être aimé... ne sont morts que si votre coeur l'affirme. La vérité est plus complexe et la mort n'est une finalité que si vous avez décidé de l'admettre. Maintenant, laissez moi vous poser une question, voulez vous les revoir ? Je connais une amie qui peut vous rendre ceux qui vous sont les plus chers. Abandonnez cette colère, cette haine, devenons les compagnons du grand Arès afin de détruire ce monde sous la férule d'Athéna. Car si je peux vous ramener votre passé, combien d'autres Mortels connaîtront le même sort ?

Un sourire.

- Mais rien n'est gratuit en ce monde... C'est ainsi.

La dernière phrase fut citée comme la présentation d'un accord, d'un début de conciliation. Les cadavres autour d'eux continuaient d'être dévorés par les Vozhds, les créatures de chair créées par Vélya afin d'assurer la sécurité du Dédale. A travers les bruits de succion, Vélya s'adressa de nouveau dans un dernier mot.

- Traquer ou pas être traqué. Chasseur ou proie. Il vous faut choisir ce que vous voulez être. Je pense que le Daeva a déjà choisi sa voie mais toi, Oupyr, quelle est la tienne maintenant ? Comme je te l'ai dit, tu es la Réponse. Même si tu as pas prétendu que c'était le cas, mais en es tu si sûr ? Ah cette assurance de penser que tout est figé, tout écrit... Voici un trait si humain...



[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) 1476548710080535300

Hélas ! les Portes de vie ne s'ouvrent jamais que sur de la mort, ne s'ouvrent jamais que sur les palais et sur les jardins de la mort... Et l'univers m'apparaît comme un immense, comme un inexorable jardin des supplices... Partout du sang, et là où il y a plus de vie, partout d'horribles tourmenteurs qui fouillent les chairs, scient les os, vous retournent la peau, avec des faces sinistres de joie...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran RuzBran RuzArmure :
Berserker de l’Oupyr

Statistiques
HP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-bleu1200/1200[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-rouge900/900[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-rouge  (900/900)
CC:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-jaune1050/1050[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz)   [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) EmptyJeu 23 Juil - 10:11
Bran Ruz
"Je suis la Réponse"




Un rire, froid, désabusé, s’échappe de la gorge du Bran Ruz. « Ai-je encore prétendu pareille chose ? Je sais, plus que quiconque, que la Mort n’est pas la fin. J’incarnai le Cycle. »

Son discours ne prend pas. Le cœur de l’Oupyr lui appartient encore. Il gage d’en être le maître, à présent que ses pensées sont claires. Il poursuit, toujours drapé dans sa majesté inébranlable. Bran ne saurait être dépossédé de quoi que ce soit. Jamais plus.

« Ma femme n’est pas morte. Elle incarnait seulement mon dernier lien avec l’Humanité. Mon cœur n’affirme rien, il est éprouvé, guidé par des idées de vengeance et de destruction. Sans elle, oui, je ne suis rien. »


Sa silhouette est celle d’un grand homme paré d’un manteau de noirceur. Deux yeux ambrés se posent sur Velya, acérés, il ne comprend pas, se méprend. Un ricanement qui a les accents moqueurs d’un corbeau s’envole. Puis son attention se porte encore sur l’autre duo qu’il rejoint d’un pas lent. Il réfléchit.

« Non. » fait-il en arrivant devant les deux hommes. « Rien n’est gratuit, mais ce n’est pas moi qui vais encore payer un lourd tribut, mais vous, Velya. Vous avez besoin de moi. Je ne suis pas un humain. Vous commettez une lourde erreur en le pensant. Je suis un druide, et à ce titre mon savoir est précieux. C’est de cela dont vous avez besoin. Ma nature. »

Ni proie, ni pantin, le Corbeau Rouge ne se résigne pas. Jamais plus. « Je n’ai pas besoin de vous pour savoir qui je dois balayer de ma vindicte. M’offrir la possibilité de retrouver ma bien-aimée… pourrait être un bon début d’accord entre nous. Mais je dois savoir… qui est responsable de ma chute ? Donnez-moi ce nom et peut-être aurais-je en retour une oreille attentive. »

D’une inclinaison de la tête, il salue le Daeva.

« Ne te laisse pas berner par le miel de ses paroles. Il réside en toi suffisamment de force pour couper les fils de ton Destin. »

Et lui aussi.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t297-bran-ruz-eveque-de-l-
ChrisChrisArmure :
Berserker de la Daeva (Bronze)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-bleu0/0[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-bleu  (0/0)
CP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-rouge0/0[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-rouge  (0/0)
CC:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-jaune0/0[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz)   [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) EmptyJeu 23 Juil - 12:52
Le Village du Damné
Début Février 553, Forêt Ombrageuse



Debout, face à Velya, le Daeva eût un léger mouvement d'hésitation lorsqu'il lui parla de sa famille. De les ramener, possiblement... Il eût du mal à contrôler sa colère. On ne touchait pas aux siens, peu importait que ce soit pour en parler, ou pour autre chose. Néanmoins, dès que cet homme mentionna la possibilité de lui rendre, il obtint toute l'attention du jeune Berzerker. S'il y avait bien quelque chose qui lui tenait à coeur, c'était ça !

Il ne comprenait pas très bien certaines choses, cependant. Il portait déjà les couleurs d'Arès en tant que Daeva, alors pourquoi lui demander de rejoindre l'armée d'Arès ? Non, il attendait autre chose de lui... Une nouvelle chose, donc.
Chris plissa les yeux en fixant l'homme aux yeux ambrés en demeurant silencieux alors que l'autre Corbeau se rapprochait tout doucement de leur duo en commençant à répondre à l'offre par une contre proposition. Tout cela se transformait en négociations bien étranges. Mais l'esprit de la destruction, lui, n'y trouvait pas son compte. Du moins, pas pour le moment...

Il répondit de la même façon à l'inclinaison de tête du nouveau venu tout en l'écoutant parler. Visiblement, sa famille défunte était aussi une part de l'équation. Il fixa finalement à nouveau Velya après que le Corbeau Rouge l'ait mis en garde contre lui. De plus en plus intrigué, il expira une nouvelle fois sa fumée avant de demander finament:
- Qu'est ce que tu attends de moi, Velya ? Que veux tu en échange de ma famille ?




[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) Sign_c10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2157-chris-berzerker-de-la-daeva#23252
VelyaVelyaArmure :
...

Statistiques
HP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-bleu300/300[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-bleu  (300/300)
CP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-rouge440/440[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-rouge  (440/440)
CC:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-jaune447/447[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-jaune  (447/447)
Message Re: [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz)   [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) EmptyMar 28 Juil - 1:49
Levant un sourcil, le Vivisectionniste écoutait les propos de l'ancien Sidhe avec une légère lueur d'incompréhension dans le regard. C'était une chose rare de sa part, lui qui était toujours paré d'un grand contrôle de ses émotions. Pensif, il se tourna un instant vers le Corbeau rouge afin d'écouter la suite. "Vous avez besoin de moi." Cette arrogance était assez charmante. Ses paupières battirent la chamade quelques secondes et il prit enfin la parole.

- Besoin de vous ? Qui a fui les Oracles ? Qui a abandonné Ker-Ys ? Qui a souhaité s'avancer dans les ombres sans réellement les connaître ? Un druide devrait offrir sagesse au monde, l'avez vous fait ? Réponse, Réponse, Réponse... N'avez vous que cela à la bouche ? Besoin de vous ? L'ironie de la situation veut que ce soit vous qui ayez besoin de moi. Ne confondez pas votre place, Oupyr. Je suis votre Domitor et vous mon laquais, ma Ghoul.

D'un claquement de doigts, l'Oupyr sentit ses jambes tombées. Son sang ne lui obéissait plus. Le regard d'ambre le pénétrait en créant un faux sentiment lié à ce qu'était le Synode, le lien sacré entre tous les Sidhes. Cette cathédrale psychique que les Sidhes avait créé entre eux afin de pouvoir devenir plus puissant que les mortels, pendant un instant, Bran Ruz avait la sensation d'en connaître un nouveau. Mais il était plus sanglant, plus sauvage, plus brutale.

Son attention se porta alors sur le jeune homme du nom de Chris. Vélya l'aurait presque oublié sans son intervention. Se tournant légèrement vers lui, il prit la parole à son attention.

- Détruis les Saints. Chaque corps de chevalier que tu me ramèneras aux boyaux enflammés te permettra de retrouver un des membres de ton village. Et, le final, ce sera tes parents et tes frères, oncles et tantes... Sers moi dans le silence et la discrétion, obéis à ton Cardinal sous le sceau du secret de cet accord, et, je te promets cela en échange. Si tu te demandes si je le peux, un des Cardinaux et un autre Berserker sont déjà revenus par le fruit de ma volonté. Demande à ton supérieur direct comment elle est revenue de la mort ? Sa réponse sera la preuve de ce que j'avance.

Un sourire marmoréen se dessinait sur son visage alors qu'il laissait Chris réfléchir. Il avait le Corbeau sur le feu, s'il pouvait le dire ainsi.

- Cela peut valoir pour d'autres ! Encore qu'il faudrait qu'il accepte sa condition et qu'il arrête de se présenter comme Roi alors qu'il n'est plus qu'un pantin perdu dans sa haine, qui a oublié son sens de la réflexion. Descends de ton cheval enflammé et baisse d'un ton ! Apprends à devenir l'Oupyr que tu es devenu.... C'est la clé de la compréhension de toutes tes questions ! Je ne peux te les apprendre à ta place ! Pauvre hère que tu es devenu !


[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) 1476548710080535300

Hélas ! les Portes de vie ne s'ouvrent jamais que sur de la mort, ne s'ouvrent jamais que sur les palais et sur les jardins de la mort... Et l'univers m'apparaît comme un immense, comme un inexorable jardin des supplices... Partout du sang, et là où il y a plus de vie, partout d'horribles tourmenteurs qui fouillent les chairs, scient les os, vous retournent la peau, avec des faces sinistres de joie...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChrisChrisArmure :
Berserker de la Daeva (Bronze)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-bleu0/0[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-bleu  (0/0)
CP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-rouge0/0[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-rouge  (0/0)
CC:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-jaune0/0[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz)   [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) EmptyMar 28 Juil - 2:43
Le Village du Damné
Début Février 553, Forêt Ombrageuse



Silencieux, le Daeva observa Bran se faire voler le peu de dignité qu'il devait lui rester par son seigneur en le forçant à tomber au sol, comme il l'avait déjà fait précédemment, avec un visage de marbre, inexpressif. De toute évidence, il ne s'était pas trompé sur lui... Ce type était certainement l'archétype des hommes que Chris haïssait le plus sur cette planète, Saints exclus. Pourtant, il n'intervint pas, ne fit pas le moindre geste pour aider l'Oupyr. Il n'était pas là pour ça, et ne le connaissait pas, de toute façon. Il ne lui devait rien. Absolument rien... Tout ce qui l'intéressait, c'était de savoir ce que Vélya attendait de lui.

Aussi, lorsqu'enfin l'homme aux yeux ambrés se tourna vers lui pour répondre à sa question, lui faire ce qu'il devait penser être une proposition que le Daeva ne refuserait jamais, ce dernier l'écouta attentivement. Malgré tout, il fit bien attention que son visage ne renvoie aucune information sur ce qu'il pouvait penser ou ressentir en cet instant précis. Et à mesure que son interlocuteur lui révélait sa proposition, le Berzerker ne put s'empêcher de ressentir un peu de déception. Il attendait quelque chose de plus gros, quelque chose de plus étrange ou de plus inavouable.
Mais en fin de compte, tout cela coulait de source. Il avait définitivement cerné le personnage. Quel meilleur moyen que celui ci pour tenter de s'assurer la fidélité et la loyauté d'un homme comme Chris, n'est ce pas ? Seulement voilà, cet homme n'était pas aussi simple que ça...

Il fit semblant de réfléchir tout en fumant pendant que Vélya s'intéressait à nouveau au corbeau rouge. Il se tourna de dos, et un étrange sourire malsain apparut l'espace d'un instant sur ses lèvres, avant qu'il ne se retourne à nouveau. Il fixa alors alors le type aux yeux ambrés, s'avança d'un pas, expira sa fumée, puis:
- Je n'ai pas besoin de savoir si tu es capable ou non de ramener les morts... Ca ne sera pas nécessaire...
Il fit une courte pause, puis reprit alors:
- Tu veux que je détruise les Saints ? Ca tombe bien, moi aussi ! Mais pas comme ça, pas pour toi ! C'est hors de question ! Je refuse ton offre ! Je ne finirai pas comme lui, prostré à tes pieds en attendant ton bon vouloir ou ta pitié ! J'ai une fierté, moi ! S'exclama le Daeva d'une voix puissante, en montrant l'Oupyr dont les jambes avaient lâché juste avant. Je ne reverrai peut être jamais ma famille, mais peu importe, à présent. Tout ça, c'est du passé... Laisse les miens reposer en paix...

Il y avait dans sa voix comme une faible teinte de menace. Chris n'était pas stupide, il savait qu'il ne pouvait pas vaincre un seigneur comme Vélya, mais si ce dernier voulait l'utiliser comme guerrier, il allait devoir coopérer un minimum avec lui...
- Nous voulons la même chose, en ce qui concerne les Saints, de toute évidence, toi et moi. Tant que tu ne chercheras pas à me manipuler ou à me soumettre, tu n'auras pas à t'inquiéter, et il n'y aura pas de problème entre nous. C'est pour détruire les Saints que je suis là, de toute façon. Et tu n'auras même pas à ramener les villageois de mon village à la vie, pour ça...



[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) Sign_c10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2157-chris-berzerker-de-la-daeva#23252
Bran RuzBran RuzArmure :
Berserker de l’Oupyr

Statistiques
HP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-bleu1200/1200[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-rouge900/900[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-rouge  (900/900)
CC:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-jaune1050/1050[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz)   [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) EmptyMar 28 Juil - 10:10
Bran Ruz
"Je suis la Réponse"




La réaction de Velya a de quoi surprendre le druide rouge. Face à cette incompréhension, Bran se retrouve complètement perdu. Le Vivisectionniste n’est pas le responsable de sa chute ? Il ne donne pas de nom, ne répond à aucune de ses questions. Par jeu, manipulation ?
À son tour, Bran se laisse emporter par la surprise que son visage exprime. Mais tout ceci est très vite balayé par la douleur. Et l’amertume de choir devant plus puissant que soi. Dans son esprit se dessine de nouveaux liens, une vaste toile qu’il partageait autrefois avec d’autres Sidhe. Des murmures indistincts l’assaillent, le mette au supplice.
Il a soif. Son sang gronde dans ses veines et galope comme mille chevaux lancés au grand galop. Il n’y a plus ce chant de la mer et de la terre. Il n’existe plus, cette douce musique, balayée par un hymne sauvage et bestial qui le pousse dans la folie.
Il a soif. Mais il lutte encore.

« J’ai demandé un nom. » Qu’il ne lui donne pas. « Je n’ai pas le souvenir d’avoir conclu de pacte avec vous par le passé. » Il tente de se relever. « Je n’ai fui personne. » Ses dents se serrent, sa bouche se déforme quand deux crocs s’étirent. « J’ai rencontré un homme autrefois. Il m’a mis en garde contre ma propre Chlamyde. C’est elle qui m’a conduit vers les ténèbres. Que je pouvais devenir un problème pour Apollon lui-même… »

Sa colère s’évanouit aussi subitement qu’elle est apparue. « Ne laisse pas la nuit tomber en Orient. Ne laisse pas l'impénitent marcher sur les pas de Dieu sans craindre son courroux... Kharan m’avait prévenu. »

Et il n’a pas écouté. Il est responsable de sa propre chute. Ses yeux d’ambres se levèrent vers le ciel nocturne parsemé de nuages. L’homme réfléchit, s’excuse silencieusement auprès de son épouse sacrifiée.
Sa vengeance est vaine. La sagesse veut qu’il ne lui laisse que peu d’options. Accepter sa déchéance ou bien… se laisser consumer par ses feux.

« La Foudre vient. » dit-il tout à coup, frappé par un pressentiment. « Le Terre va s’ouvrir en deux. Une étoile brille de nouveau. »

Sortant de sa transe, le Bran Ruz se sent morcelé. Il désigne une direction, vers le Nord. Que les accords entre la Daeva et lui se concluent, lui, hésite encore sur le sentier qu'il doit emprunter.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t297-bran-ruz-eveque-de-l-
VelyaVelyaArmure :
...

Statistiques
HP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-bleu300/300[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-bleu  (300/300)
CP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-rouge440/440[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-rouge  (440/440)
CC:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-jaune447/447[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-jaune  (447/447)
Message Re: [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz)   [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) EmptyVen 31 Juil - 12:10
Le regard ambré de la créature observait le jeune homme en train de lui parler, remarquant l'aplomb qui en résultait. Arrogance, confiance en soi... ? Il ne le connaissait pas encore et jugerait plus tard que ses propos suivraient les actes. Soupirant, il allait répondre quand une voix attira son attention. Bran Ruz voulait du sens à tout cela, de l'innocence ou du pêché, une réponse devait être donnée. La démesure de la réaction n'en était pas moins amusante pour le Vivisectionniste, c'était comme ces animaux qu'il aimait torturer avant de les découper délicatement, tout en préservant leurs consciences. C'était un art délicat qui demandait une confiance totale en ses aptitudes, le doute ne pouvait pas être permis.

Par contre, un nom. La mémoire de l'ancien du Dédale leva un sourcil et brisa ainsi son visage marmoréen. Kharan... Comment cet être si faible pouvait connaître ce nom que même les Oracles avaient oublié dans les ombres de leur lumière éternelle ? Fronçant les sourcils, Vélya eut un moment de doute, léger mais perceptible. Ce moment était assez unique pour le noter. Kharan... Peu d'hommes s'étaient fait appeler ainsi, l'erreur n'était pas possible. Démon ayant vécu dans la lumière, il avait terminé sous le service de Poséidon.

- Kahran, l'ancien Augure d'Apollon... Comment connais tu ce nom ? Peu dans ce monde connaissent ce nom... Peu s'en souviennent... Dis moi et je te donnerai ce nom que tu attends !

Les informations étaient le premier pas. Pour la première fois, Bran était parvenu à attirer son attention. Il pouvait être plus utile que prévu finalement, d'un pantin désarticulé servant à son plaisir malsain... Oui, il serait utile pour d'autres vocations que ses propres plaisirs. Mais tout n'était pas encore fini, il restait le Daeva, l'héritier d'Ahriman, le démon des ombres et des peurs. Visiblement, la Cuirasse avait choisi quelqu'un à sa mesure. Son ambition mêlée à la colère le rendaient difficilement malléable, comme le Cardinal de la Guerre.

- Je vois, Arhiman t'inspire à ce que je vois, sans que tu ne le ressentes. Bien, faisons alors ce marché, tant que tu combattras nos ennemis, tu n'auras pas de souci de ma part et nous pourrons même collaborer entre personnes de bonne compagnie. Mais, je te préviens... Quitte nos rangs ou trahis nous... Et ta famille reviendra je te le promets...

Le regard sombre de Vélya ne sourcillait d'aucune plaisanterie désagréable. C'était le prix à payer pour sa "liberté", il le voulait, bien, mais il devait connaître les conséquences possibles d'une liberté trop grande. Les chaînes de ce monde enfermaient tous ses êtres dans un canevas ésotérique qui dépassait les simples mortels. Pensif, le Démon des Carpates s'écarta un peu en observant les derniers villageois qui étaient amenés au Dédale.

- Tout ceci est plus intéressant finalement, le Fou et la Tour sont installés dans le vaste échiquier du ...

Soudain, le sol se mit à trembler et un trait de lumière brisa l'harmonie de la forêt. Les animaux se mirent à courir dans tous les sens, quelque chose les effrayait. Ce pilier de lumière venait clairement d'un coin de la forêt et se dirigeait vers la constellation de la Grande Ours. Une étoile, celle de Zeta, devint luminescente.

- Haldor a donc retrouvé la mémoire, encore plus intéressant... D'Arès, de Thanatos ou d'Odin, quel sera ton choix ? Se tournant vers l'ancien Epervier. - Les choses s'accélèrent... Tu veux un nom, et bien soit, je te le donne, Artorius du Capricorne.



[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) 1476548710080535300

Hélas ! les Portes de vie ne s'ouvrent jamais que sur de la mort, ne s'ouvrent jamais que sur les palais et sur les jardins de la mort... Et l'univers m'apparaît comme un immense, comme un inexorable jardin des supplices... Partout du sang, et là où il y a plus de vie, partout d'horribles tourmenteurs qui fouillent les chairs, scient les os, vous retournent la peau, avec des faces sinistres de joie...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChrisChrisArmure :
Berserker de la Daeva (Bronze)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-bleu0/0[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-bleu  (0/0)
CP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-rouge0/0[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-rouge  (0/0)
CC:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-jaune0/0[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz)   [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) EmptyVen 31 Juil - 16:40
Le Village du Damné
Début Février 553, Forêt Ombrageuse



Le Daeva venait d'impressioner le vivisectionniste, et de marquer son territoire. En un sens, on pourrait dire que c'était une victoire. Et pourtant, le brun comprit très vite qu'il avait commis une erreur de taille dans ce but. L'homme qu'il avait en face de lui vivait de manipulation, de soumission, de torture d'autrui. S'il ne pouvait le coincer immédiatement, alors il procèderait autrement. Et Chris avait laissé filtré une information essentielle à son propos : le fait que, bien qu'ils soient morts, il tenait toujours aux siens, et au fait qu'il ne voulait pas que leur repos soit dérangé.

Très vite, comprenant cela, Velya changea son fusil d'épaule, et inversa la nature de sa menace. L'Arhiman resta alors fixé sur lui, à le fixer avec un regard glacial.
- Ne fais pas ça... Ne touche pas aux miens...
Il savait très bien ce qu'il comptait lui répondre. Que tant qu'il lui obéirait, tout irait bien entre eux. Autrement dit, il venait de lui mettre une laisse au cou...
- Tu ne peux pas t'en empêcher, n'est ce pas ? Demanda t'il soudain. Tu ne peux pas t'empêcher d'essayer de soumettre les autres, de les manipuler, de les torturer... Comme Bran, comme moi, et comme bien d'autres avant nous, j'en suis certain...
Il se tut un instant tout en observant toujours l'homme aux yeux ambrés, avant d'ajouter :
- Tu dois pourtant connaître la citation qui dit "si on pousse un homme trop loin, tôt ou tard, il poussera à son tour" ? Je suis certain que je ne te fais pas peur... Mais pousse cents, ou mille hommes trop loin, et peut être devras tu t'inquiéter de ce qui t'arrivera à toi, Velya... Un jour, tu prendras un retour de flamme... On paie tous pour nos actes, tôt ou tard...

Le Daeva soupira d'un air résigné, puis il ajouta :
- Mais pour l'heure, c'est d'accord... Je combattrai les Saints... Je suis là pour ça, de toute façon...
Il n'avait pas dit "je combattrai tes ennemis". Il n'avait pas non plus dit "je combattrai pour toi". Il avait choisi ses mots avec attention.
- Si nous avons terminé, ici... Je vais te laisser terminer ta boucherie, et achever ta rencontre avec Bran...
Il se tourna vers le druide, et hocha la tête dans sa direction avec de faire demi-tour et de commencer à s'éloigner, mégot à la bouche. Pourtant, il n'alla pas loin car le sol se mit à trembler et un étrange nouvel évènement se produisit. Un peu dépassé par toutes ces nouvelles choses, Chris se tourna en direction de Velya qui semblait follement s'amuser, de toute évidence. Haldor était donc amnésique ? Cela expliquerait peut être son comportement étrange lorsqu'ils s'étaient croisés au Dédale ? Ou peut être pas...



[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) Sign_c10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2157-chris-berzerker-de-la-daeva#23252
Bran RuzBran RuzArmure :
Berserker de l’Oupyr

Statistiques
HP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-bleu1200/1200[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-rouge900/900[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-rouge  (900/900)
CC:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-jaune1050/1050[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz)   [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) EmptyDim 2 Aoû - 13:11
Bran Ruz
"Je suis la Réponse"




Le Bran Ruz a éveillé l’intérêt de Velya, c’est ce qu’il espérait secrètement. Prendre un léger avantage en lui faisant comprendre qu’il n’était pas un vulgaire pion qu’il pourrait agiter dans tous les sens. Bien que lié à son Sang, bien que déstabilisé par sa nouvelle nature, ses incompréhensions, l’ancien druide nota les paroles de ses vis-à-vis. Une joute verbale des plus intéressantes, s’il en est.
Parce que la Daeva ne plie pas non plus. Parce que finalement un nom s’extirpe de ses lèvres. Artorius du Capricorne. Et à l’image de Chris, Bran œuvrerait contre les Saints. Cela, il pouvait bien lui concéder. Tout s'agençait à merveille. Trop bien même...

« Bien, je traquerai cet homme et le ramènerai ici. Si vous disposez de davantage d’informations à son sujet, je vous écoute. Je veux bien vous livrer son cœur, si cela peut vous amuser. »
Un mensonge innocent puisqu’il comptait en disposer à sa guise. Un bref regard pour L'Arhiman : « Si tu souhaites anéantir les Saints, rapproche-toi de Zvezdan. Ou de moi. Je compte partir en chasse très bientôt… »

Mais avant, son intérêt se porte ailleurs. Vers une étoile.

« Haldor choisira son destin. » Ou bien sera-t-il manipulé par lui. « Je vais voir ce qu’il en est. »

Et à ces mots, le Corbeau Rouge se retire dans les ombres. Cette discussion avec Velya, fort enrichissante, engrange des projets bien sombres et soulève d’autres questions. Des difficultés quant à ses propres projets. Peut-être vient-il de trouver aussi, en Chris, un allié potentiel pour la chute du Vivisectionniste…

FIN DU RP POUR BRAN



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t297-bran-ruz-eveque-de-l-
VelyaVelyaArmure :
...

Statistiques
HP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-bleu300/300[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-bleu  (300/300)
CP:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-rouge440/440[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-rouge  (440/440)
CC:
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) G-jaune447/447[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) V-jaune  (447/447)
Message Re: [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz)   [Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) EmptyLun 3 Aoû - 11:54
Le Vivisectionniste laissait Chris partir et alors que le second s'apprêtait à faire de même, il s'était arrêté afin de porter une question supplémentaire sur se proie. Sans émotion particulière, il prit la parole.

On sait juste que cet homme a été un chevalier d'Athéna, le Capricorne. Un druide serait venu le chercher il y a de cela deux trois ans et serait reparti avec lui, avec l'aval de la Déesse de la Sagesse. On n'en sait guère plus, l'homme a disparu depuis, comme un ombre elle se tapisse et attend son heure. Son élimination est ta priorité. Mais, l'ironie est que la recherche de cet homme va te renvoyer de là d'ou tu viens, vers Rome.

Le démon des Carpates était amusé de la situation mais il n'avait plus beaucoup de temps, il comptait revenir rapidement au Dédale afin de donner naissance à sa Reine. Il avait assez de corps et de sang à cette fin. Cette petite rencontre fortuite avait été intéressante. Vélya allait disparaitre pour de nombreux mois sous peu.

Citation :
Fin du RP


[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz) 1476548710080535300

Hélas ! les Portes de vie ne s'ouvrent jamais que sur de la mort, ne s'ouvrent jamais que sur les palais et sur les jardins de la mort... Et l'univers m'apparaît comme un immense, comme un inexorable jardin des supplices... Partout du sang, et là où il y a plus de vie, partout d'horribles tourmenteurs qui fouillent les chairs, scient les os, vous retournent la peau, avec des faces sinistres de joie...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Début février 553] Le village du damné (Ft. Chris & Bran Ruz)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Transylvania :: Forêts ombrageuses-
Sauter vers: