Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?    [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  EmptySam 18 Juil - 17:44
Osmund:
 

    Quand on va faire de la diplomatie, il est important de se mettre dans la peau du personnage.

    Au moment où on lui avait fait par de sa mission, Osmund était passé par plusieurs étapes. D’abord, il avait blêmi devant ce qu’on lui demandait. Puis, il avait essayé par bien des moyens de se débarrasser de cette corvée sans grand succès, il y a des ordres contre lesquels on ne peut pas vraiment lutter, surtout quand ils viennent d’aussi haut. Fatalement donc, il avait été amené à se résigner, à faire son deuil en quelque sorte. Alors il avait mis de l’ordre dans ses affaires et c’était fatalement préparé pour la rencontre le jour qui lui avait été communiqué.

    L’homme donc qui s’était présenté devant le poste de garde l’arche atlante des terres divines d’Asgard le faisait avec anxiété. Il n’était pas forcément très grand, ni très vieux. Il devait mesurer quelque chose entre un mètre soixante et un mètre soixante-dix. Il devait avoir une petite vingtaine, pas beaucoup plus. Ses cheveux, mi-long et d’un blond foncé étaient attachés en une petite queue-de-cheval. Son visage était lisse, encore marqué par les traits de la jeunesse et de l’enfance. Malgré tout, il se dégageait de cet individu un certain charisme, celui du noble. Celui dont le sang, épais, a fait de lui cet être social. Qui, sobrement vêtu, d’une tenue de laine et lin de différentes teintes de verts, c’était présenté les mains presque vides devant le capitaine du poste de garde.

    Ce dernier l’avait fouillé et n’avait rien trouvé sur lui, si ce n’est un coffrer d’une trentaine de centimètres qu’il avait insisté pour garder pour lui, après tout, une délégation diplomatique ne vient jamais les mains vides et il serait impoli d’ainsi inspecter et fouiller les cadeaux destinés au légat. Osmund avait jeté un dernier regard sur les terres gelées d’Asgard et il espérait de tout son coeur pouvoir les revoir un jour et il suivit donc à travers l’arche, vers la cité des flots, le capitaine du poste de garde.

    Il le suivit, regardant partout, à droite et à gauche, visiblement complètement impressionné par ce qu’il voyait de la cité sous la mer. Il se demandait ensuite si cet énorme mur était toujours là ou s’il devait voir ça comme un sinistre présage. Il posa la question au capitaine qui l’accompagnait mais ce dernier resta muet. Il déglutit alors. Ce dernier donc l’amena devant un groupe et salua comme un bon officier le fait, il marqua plus de respect envers l’homme à un seul œil, Osmund en déduisit donc qu’il était le plus haut gardé, donc, soit le légat soit l’un de ses fameux généraux. Il n’entendait pas grand-chose aux mondes des éveillés et son cosmos, extrêmement faible, n’avait jamais été suffisamment intéressant pour les protections sacrées de ses dieux. C’était mieux comme ça selon lui. Il salua donc respectueusement les individus qu’il avait devant lui et se présenta simplement.

    « - Mes seigneurs, je suis Osmund, fils de Ketil, fils de Ladoga, fils de Njörd, porteur du sang du dieu Tyr. Je vous remercie d’avoir pris le temps, au nom du peuple d’Asgard, de me recevoir en vos murs. »

    Et c’est ainsi que commençait le grand jeu, de sa vie, sa mort et surtout, celui du destin et du chaos !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-bleu1350/1350[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-rouge900/900[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-rouge  (900/900)
CC:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-jaune1350/1350[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?    [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  EmptyDim 19 Juil - 10:19
Les murs avaient été érigés. La garde placée en alerte et les Généraux disposés près de leur propre pilier, attentifs au signal que pouvait envoyer le Légat à tout instant et qui signifierait qu'il avait besoin de leur renfort immédiatement. Pour accueillir la délégation - il ne savait pas encore combien ils seraient après tout - il avait prit la décision de garder auprès de lui le Général Deukalyion et la Générale Selena. Pourquoi eux ? Et bien cela lui paraissait évident : le premier était son bras droit et avait en charge la sécurité d'Atlantis. Quant à la seconde, elle était son espionne la plus accomplie, un assassin qu'il pouvait employer si d'aventure les choses dégénéraient. Un visage qui changeait en fonction des circonstances. Mais cela lui importait peu : il avait besoin des Lyumnades.

Le message lui était parvenu de l'arrivée d'une personne. Un peu à l'écart de l'arche, il avait demandé au Kraken de sécuriser les lieux au mieux. Et d'attendre avant de rejoindre le pilier de ce dernier, où la discussion aurait lieu si celle-ci s'éternisait. Là-bas, il serait plus aisé d'accueillir comme il se devait un émissaire. Mais pour l'heure, Orphéus était sur le pied de guerre. Son regard se posa sur ses deux compagnons.
    - Il arrive. Restez sur vos gardes... Il est seul mais qui sait quelle genre de surprise ils sont capables de nous concocter. Selon le message que je viens de recevoir, il aurait un présent avec lui. Une sorte de coffret. Lorsqu'il sera là, observez ! Analysez ! Et veillez à m'informer de toute chose que vous trouverez suspecte. N'oublions pas qu'un des nôtres est mort sur leur terre. Aurora, tout est prêt ?

De l'ombre de la bâtisse, Aurora s'approcha. Comme son frère, elle portait une sorte de cape pourpre, portant à la ceinture une épée. Sur son visage, aucune trace d'un quelconque amusement. Elle était prête à agir si nécessaire.
    - Oui. J'ai veillé avec le Général Deukalyion à sécuriser l'arche suite au passage du messager. Ainsi, personne ne pourra profiter de sa venue pour s'introduire. Quant aux consignes appliquées aux alentours, les Généraux des Lyumnades et du Kraken seront les mieux placés pour t'expliquer les dispositions qu'ils ont prises. Je serai dans l'ombre, mon frère. Un mot de toi et il meurt.

L'air grave, il acquiesçait, regardant les deux Généraux en question et prêtant l'oreille à ce qu'ils auraient à dire avant l'arrivée de l'émissaire. Puis enfin, après quelques instants, la garde approcha avec l'inconnu. Alors que ceux-ci saluaient le Légat avec respect, le borgne observait l'homme face à lui. L'onde du Légat semblait sonder l'Asgardien, comme s'il cherchait à percevoir et à retenir la musique qui était propre à chaque corps. Les présentations commençaient.
    - Je vous salue, Osmund, fils de Ketil, fils de Ladoga, fils de Njörd. Et je vous souhaite la bienvenue à Atlantis.

Porteur du sang de Tyr ? Son regard s'était posé sur Deukalyion. Il connaissait ce nom. De ce qu'il constatait, il avait face à lui quelqu'un possédait une certaine éducation, un terrain sur lequel il était à l'aise lui-même. Avant de reprendre.
    - Je suis Orphéus, de la famille Merinita. Légat de notre Seigneur Poséidon. Je laisserai à mes Généraux ici présents le soin de se présenter par eux-même.

Désormais, Osmund savait qu'il se trouvait face à la représentation du Dieu des océans, face à celui qui était la Voix du Seigneur Poséidon. S'il ne montrait aucun signe d'animosité évident, il n'en restait pas moins assez froid face au représentant d'Asgard. Ce qui n'avait en soi rien d'étonnant à dire vrai. De ce qui allait se dire ici dépendrait de bien des choses. Et notamment de la décision de sceller ou non l'Arche d'Asgard.
    - Si vous voulez bien vous donner la peine de nous suivre, le Général Deukalyion a préparé une salle pour vous accueillir, à proximité de son pilier, afin que l'on puisse discuter en toute tranquillité. Vous pourrez alors nous donner la raison de votre venue en ces lieux. Généraux ?

L'ordre était donné. Ils allaient pouvoir suivre Deukalyion jusqu'à l'endroit décidé pour discuter avec l'homme. Orphéus avait prit les devants, laissant Selena et Deukalyion encadrer l'invité. Qu'il ne puisse pas se déplacer librement. Et si sur le chemin menant au pilier, les deux souhaitaient "faire connaissance", il leur en laissait l'occasion. Pour l'heure, les pensées du Légat étaient toutes dirigées sur l'échange le plus important qui suivrait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-bleu1350/1350[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-rouge850/850[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-rouge  (850/850)
CC:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-jaune1600/1600[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?    [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  EmptyMer 22 Juil - 0:56
Desagrements

Une journée parfaite, à deux exceptions près. La première était la mort. En ce jour elle se déplaçait en Atlantis, les murs immenses avaient été levés en prévision de cette venue et plus que quiconque le Général du Kraken l'avait attendue. Une âme avait été sacrifiée pour l'honneur, la grandeur et la préservation de l'avenir. Un étranger avait été désigné pour porter le Chaos et avait su se montrer digne jusqu'à la fin.. Et cette fin avait été précipitée par ceux là même qui franchissaient les porte de la Cité. Hommes du Nord.

A peine la missive reçu que Deukalyion fut convoqué au Temple pour en être informé par Orpheus. Ils n'avaient pas le temps de réfléchir, devaient prévoir ce qu'ils allaient faire. Ils demandaient audience, estimaient certainement que la venue d'un Marina sur les terres étaient un affront et plus encore alors que ce dernier vivait autrefois sous l'égide d'Odin. Cette rencontre allait être importante et la rancœur devait être mise de côté. Mais pas oubliée. Les mesures prises démontraient cela : ils restaient un peuple hostile ayant fermé leurs frontières et étaient responsable de la perte d'un des leurs, et d'une écaille. L'Algos avait donc été placé en charge des modalités de cette entrevue. Les murs seraient levés et l'Ase serait reçu dans les quartiers de l'Arctique, non loin du Pilier. L'endroit rêvé au cas où les choses tourneraient mal.

La deuxième ? Orpheus avait demandé son avis à son bras droit, il voulait être entouré de deux Généraux pour ce jour. Il en fallait un deuxième et pour cette occasion précise un seul nom était venu à son esprit : Cassandra. Le Légat avait révélé que son choix était déjà arrêté mais avait souhaité voir s'ils étaient sur la même longueur d'onde. C'était le cas, quand bien même le Kraken aurait préféré ne pas avoir à choisir. Pourtant, elle semblait être le candidat parfait. Son rôle et ses capacités convenaient parfaitement pour une entrevue. Ils ne s'étaient presque pas croisés depuis leur dernière "entrevue", les choses étaient rentré dans l'ordre dans la Capitainerie de l'Antarctique. Rien à redire donc. Seulement lui se méfiait d'elle, de son comportement erratique et de ses manières... Elle incarnait un mot simple : méfiance. A l’extrême. Oh bien sûr, il avait remarqué quelque fois être surveillé, apercevant des créatures qui n'étaient pas à leur place dans l'Arctique notamment. Sa menace il s'en moquait, ne la craignait pas. Elle pouvait le surveiller, persuadée qu'il possédait sur elle des informations. Lui l'évitait pour ne pas retomber dans ses vieux travers et perdre tout ce qu'il avait durement gagné. Alors, en ce jour, il allait collaborer avec elle. Le devoir avant tout. Allait-elle savoir se tenir à son rôle ? Un pas de travers et elle le paierait de la main même de la Voix de Poséidon.

Tout était donc en place. la Capitainerie de l'Arctique encadrait le promontoire de l'Arche et des contingents se tenaient près de chaque porte d'Orichalque jusqu'au quartier de garde principal. Ils étaient donc là, tous les trois. Un salut respectueux pour chacun d'eux. Orpheus en tête, revêtant ses atours en l'honneur du Dieu tempétueux. Les deux Généraux à sa droite et sa gauche, chacun portant leurs Azurées. Deukalyion, en position de guerre, avait laissé la cape dans son bureau, arborant les ailes tranchantes des profondeurs.

Le représentant arriva donc enfin, les étendards frappés du trident ondulaient lentement dans ce théâtre de fortune où allait commencer le premier acte. L'homme se présentait, plein de manières, loin de l'image barbare que la plupart des gens pouvaient imaginer d'eux. Il suffisait de repenser à Alvis, quand bien même ce n'était pas le meilleur des exemple. Ses poings, déjà serrés, se comprimaient un peu plus. La sensation se l’œillade d'Orpheus se fit sentir et pourtant ce n'était pas la même chose qui avait su attirer l'attention de l'Algos : Fils de Njörd. Etait-ce un simple titre ou une vérité ? Les discussions sur ce peuple avec le Léviathan avaient été très instructives et s'il ne mentait pas, la présence d'un homme descendant de cette divinité était un coup finement jouée de la part des Ases.

    - Deukalyion Algos, Général du Kraken et protecteur de l'Arctique.


Pas de pirouettes, d'inclinaison ou toute autre présentation digne d'un cérémonial. Un garde s'approcha de alors de lui, chuchotant quelques mots à l'attention de son supérieur. Un simple hochement de tête pour réponse alors qu'Orpheus invitait le cortège à se mettre en mouvement. Le Kraken s'approcha alors de l'Ase.

    - Osmund, Fils de Njörd, nous allons avoir un peu de trajet avant de rejoindre le lieu de notre entrevue mais.. vous ne franchirez pas les premières portes tant que je n'aurai pas vu de mes yeux le contenu de votre coffret. Mais nous pouvons voir cela en marchant. Si vous voulez bien vous donner la peine.


Il tendit le bras vers l'avant comme pour l'inviter à avancer avant de jeter un œil au commandant en charge de l'escorte. Les gardes se mettaient alors au pas et commençaient leur marche. Et un dernier regard pour Cassandra, sous ses traits d'origine pour cette rencontre.

Une journée parfaite.


[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-bleu0/0[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-bleu  (0/0)
CP:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-rouge0/0[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-rouge  (0/0)
CC:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-jaune0/0[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?    [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  EmptyVen 24 Juil - 18:21
Une missive annonciatrice, informatrice ; une visite s’imposait dans leur contrée et, de ce qu’en affirmait ce morceau de papier, les frères ennemis se retrouvaient, emportant avec eux la responsabilité de l’entente qui leur incombait. Ce qui lui passait par la tête, au moment de l’écrire, ne la concerne en aucun cas. L’obéissance primait et l’adolescente d’autrefois n’est plus véritablement la même, aujourd’hui. Tandis qu’ils attendaient, le Légat leur transmettait ses dernières recommandations, les ultimes règles, pour le moment. En guise de réponse, son cou s’inclina brièvement, opinant tacitement l’aîné.

L’observation et la prudence. En ces deux mots résidait l’étendue de leur mission, du comportement qu’il leur faudrait adopter. En effet, les terres glaciales d’Asgard étaient réputées maudites, parmi les plus anciens de la région ; teintées du sang des leurs, anciennes comme nouvelles générations, elles ne symbolisaient que la désolation. Là-bas, nombre d’entre aux avaient sombré dans le dernier sommeil.

En cela, les dispositions mussées deçà delà se voulaient d’ores et déjà effectives. Ces mesures de sécurité, nul n’en connaissait le détail, pas plus que les bases : nombreuses autant que variées, celles-ci demeuraient dans le secret tandis que, dans l’ombre, elles s’éveillaient. Cependant, nulle mélodie ne traverse ses lèvres, persuadée que la question s’évanouira d’elle-même. Ses pratiques et son silence, Orpheus les côtoyait depuis suffisamment de temps déjà. Ainsi, sans doute pouvait-il l’imaginer.

Bientôt, il arriverait.

La silhouette entra dans le champ de vision, accompagnée d’un capitaine que la réception de l’Intrus ne semblait pas ravir. Un enfant bercé de politesse, de prime abord ; une politesse trop appuyée pour être naturelle, mais ne s'esquissaient là que les réflexions d’un premier contact. Osmund, fils de nombreux noms. Or, les titres, en ces lieux, ne lui seraient d’aucune utilité : il ne restait qu'un étranger et, en ce sens, les lois s’appliquaient.

Des présentations propres, mais dont le froid mordait le climat. Ce froid les représentait, eux, l’Arctique et l’Antarctique, les Océans opposés, tantôt ennemis, tantôt alliés ; par la force des choses, le deuxième choix primait, pour cette fois. Pour autant, la tension maintenue dans la main de l’Algos se ressentaient dans les en trailles des Naïades, car rien n’échappait aux Lyumnades. Elle était tout et rien à la fois et, elles, dormaient là.

Ses camarades.

— Cassandra, Générale des Lyumnades et protectrice de l’Antarctique.

Une bouche entrouverte qui ne trouva, toutefois, pas de notes à disperser ; des lippes aussitôt refermées. En effet, neutres et assurées, la demoiselle fut coupée dans son élan par l’approche d’un garde. Ce murmure l’intéressait, mais rien ne filtrait par delà l’oreille du Kraken. Néanmoins, celui-ci donnait d’ores et déjà de la voix, entrant dans le vif du sujet, alors même qu’ils commençaient à avancer vers leur prochaine destination. Une méthode guère appréciée par le Coquelicot, mais qu’importait.

Encadrant l’Invité, Cassandra s’assura de marcher à son rythme. Une amabilité nécessaire, cela allait sans dire. Subrepticement, les perles Tourmaline glissèrent sur le Monstre des Océans ; leurs routes ne se croisaient plus véritablement depuis ce jour, mais elle savait maintes choses à son propos, car, tapies dans l’obscurité, ses petites le guettaient.

La confiance, une notion des plus étranges.

Sans autre, l’attention se reporte sur l’enfant aux fils d’Or, scrutant les traits qui ornaient son visage. En outre, les commissures s'étirèrent en un faible sourire. L’occasion se présentait alors ; celle de terminer ce qu’elle n’avait pu faire jusqu’à présent, le questionner, s’intéresser à l’âme qui venait d’arriver.

— Comment s’est déroulé votre voyage, Osmud ?

À consulter:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?    [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  EmptyVen 24 Juil - 22:41
    Quand on va faire de la diplomatie, il est important de bien garder son rôle.

    Il y avait beaucoup de sollicitations pour Osmund. Qu’elle soit visuelle ou humaine. La pression était présente et en partie, celle qu’il s’imposait à lui-même. Après tout, il était possible qu’il ne revienne pas exactement comme il était parti ou qu’il ne revienne pas tout simplement. Il observait ces trois individus devant lui, tous semblaient avoir quelque chose à faire et des questions à poser dans un ordre précis. Il n’arrivait pas à savoir si tout ça avait été répété au préalable ou s’il s’agissait là d’une rencontre un peu plus brouillonne que ce à quoi il s’était attendu. Le Légat était clairement le supérieur, mais il semblait avoir lâché la bride des siens. Soit, si c’était la façon de faire ici, il ferait avec.

    « - Je vous remercie Légat. J’espère que cette rencontre sera marquée par le regard des dieux et les bons présages ! Les miens ont fait des sacrifices pour que notre rencontre soit productive pour nos deux nations. »

    Pour le reste, il ne savait pas vraiment à quelles questions répondre en premier, sûrement d’abord celle du Légat. Après tout, il était l’élu de ce maître des océans alors autant lui donner la primeur. Pour la suite, eh bien, les dames d’abord. Il luttait pour garder son attention fixée sur ses interlocuteurs, il était bien plus intéressé par la cité et tout ce qu’elle représentait. Malgré les murs levés, on pouvait deviner la particularité unique de la cité sous-marine.

    « - Je suis venu tirer au clair le malentendu qui existe quant au sort d’Alvis de Gamma. Il serait dommage que la situation escalade en une guerre entre nos deux nations. »

    Et à en voir par les mesures prises par le Légat, cette hypothèse était tout à fait possible. Voyons donc s’il arrivait à maintenir la paix et surtout, le statut isolationniste de son pays. Il se tourna alors vers la rouquine et lui adressa un sourire. Il ne s’attendait pas à trouver quelqu’un comme elle ici et surtout lors de cette rencontre. Voilà qui amènerait un peu de piment dans ce qu’il pensait déjà être un plat joli, mais fatalement fade.

    « - Le voyage a été très rapide, générale, madame ? Lequel vous conviendrez le mieux ? Les gardes de votre Légat m’ont rapidement conduit à travers l’arche, même si je dois dire que c’est une sensation particulièrement unique et je ne sais pas vraiment si, à part pour le retour, j’aimerais la revivre. »

    Il eut un petit rire étouffé. Puis il fit un pas vers le Kraken une mine interrogatrice. Après tout, s’il demandait à voir ce qu’il y avait dedans, c’est que le Légat approuvait, alors il se plierait au protocole local encore une fois. Il voulait voir ce qu’il y avait dans le coffre, très bien, qu’il regarde. Il s’inclina légèrement en guise de réponse et présenta l’objet.

    « - Voilà le cadeau diplomatique envoyé par Asgard. J’espère qu’ils vous plairont. »

    Dans le coffret qu’il présentait alors humblement devant le général du kraken était un coffret de bois sombre, ouvrager de rune. À l'intérieur, il y avait un peu de tissu pour protéger les objets en question. Huit anneaux, de différents métaux précieux et donc, de différentes couleurs. Or, argent, obsidienne, Jade… tous extrêmement bien taillé et sculpté, orné de différentes pierres précieuses de calibre, de formes et de couleurs différentes. Il s’agissait là de pièce de bijouterie d’une habileté certaine, d’une habilité qu’il était impossible pour des humains d’atteindre.

    « - Voici huit anneaux forgés par les nains, un pour chacun des généraux et évidemment, pour le seigneur Légat. J’espère que votre curiosité est satisfaite, général Algos. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-bleu1350/1350[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-rouge900/900[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-rouge  (900/900)
CC:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-jaune1350/1350[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?    [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  EmptyLun 27 Juil - 15:58
Des sacrifices ? Un étrange sourire se dessinait sur les lèvres du Légat alors qu'il écoutait leur invité. Le véritable sacrifice avait été effectué par les siens. La perte d'une écaille. la perte d'un Lieutenant. Que l'on ne se méprenne pas : pour Orphéus, il s'agissait avant tout d'avoir des explications. Il n'y avait rien d'autre qui comptait que de protéger sa cité de ceux qui représentaient une menace et clairement, Asgard en était une de par son silence et l'enfermement dans laquelle il se tenait depuis si longtemps. Et voilà que comme seule preuve de vie, on lui prenait celle d'un de ses Marinas. Définitivement, l'émissaire ne pouvait comprendre la difficulté de la tâche qui était la sienne mais il allait le lui souffler.

Il laissait les trois échanger, alors que Deukalyion œuvrait à découvrir ce qui se cachait dans le coffret. Alors qu'ils arrivaient en lieu et place, Orphéus fit un geste à l'encontre des gardes afin que ces derniers fassent place nette. Savoir comment son voyage s'était déroulé n'intéressait pas le Merinita. Il n'avait que faire de ce genre d'échanges sans intérêts. Pas lorsqu'il était question de la survie des siens. Mais il appréciait le geste des Lyumnades.

A la mention de ce que représentait ce cadeau pour les Nordiques, le Légat tourna le regard vers le coffret. Mais taisait pour l'heure ce qu'il pensait. Il fit juste un signe au Kraken afin qu'il laisse le coffret entre les mains du dignitaire. Il avait eu sa réponse et se faisait une idée des plus précises quant à ce qui se trouvait au sein de ce coffre. Sans garantie aucune toutefois. Mais il semblait de plus en plus évident que Asgard se payait sa tête. Ou le prenait pour un imbécile. Désignant la table et les chaises, sur laquelle se trouvait quelques mets pour l'invité, il prit la parole :
    - Installez-les vous, je vous en prie.

Lui-même prit possession d'une des chaises présentes, laissant à son invité la plus proche à sa droite. Orphéus ne laissait transparaître aucune émotion. Difficile de fait de lire en lui ou de deviner les pensées qui l'assaillaient, même pour Aurora qui l'observait dans l'ombre.
    - Bien. Sachez déjà qu'il était connu comme étant Alvis du Léviathan en ces murs. Et je suis effectivement impatient d'entendre vos explication concernant ce "malentendu" dont vous parlez. Une curieuse appellation si vous voulez mon avis. Moi j'appelle ça une exécution. Mais qu'importe, nous ne sommes pas là pour philosopher sur la véritable nature des mots. J'ai simplement hâte de comprendre pourquoi vous avez tué un de mes Marinas.

S'il souriait, on ne pouvait se méprendre sur l'état d'esprit du Légat. Les Asgardiens avaient fait des sacrifices disait-il. C'était dans son intérêt d'avoir des réponses aux questions des Atlantes. Le Merinita savait diriger les discussions. Les négociations et les échanges avaient été au coeur de sa formation depuis qu'il était enfant et il était réputé dans ce domaine. Mais ici, il n'était pas négociateur. Moins encore un diplomate. Il était un chef de faction qui exigeait des réponses. Son regard se porta sur le coffret. Et il claqua des doigts. De l'ombre sortit sa jumelle. Elle se rapprocha et s'inclina doucement vers l'émissaire pour le saluer.
    - Je vous présente Aurora Merinita, ma soeur. Au nom de Poséidon, laissez-moi d'abord vous remercier pour cet illustre présent que vous nous avez apporté. Si vous nous en donnez la permission, j'aimerai laisser à ma soeur l'opportunité de l'emporter afin que l'on puisse se concentrer sur la suite de notre discussion. Par ailleurs, vous trouverez sur cette table certains des meilleurs mets et boissons qu'Atlantis peut posséder. Demandez et vous serez servis.

Deux personnes, un homme et une femme, attendaient pour servir les coupes et les mets si nécessaire. S'il acceptait, alors Aurora prendrait le coffret pour le conduire en lieu sûr. Ce ne serait pas la salle des coffres mais plutôt le sanctuaire du Secret des Abyss. Une enquête au sujet des anneaux était nécessaire, surtout s'il se basait sur les informations qu'il possédait.
    - Je gage qu'il n'a pas été facile pour les vôtres de se séparer d'un tel cadeau. Voyez-vous, nous connaissons certaines légendes concernant ces anneaux. Ne serait-ce pas ceux des Nains des Nibelungens ?

Un pouvoir à l'égal des dieux, selon Amphitrite. Et selon Alvis, un anneau avait été donné à Asher par la Sorcière Medb. Un anneau qui était à l'origine d'un changement chez l'homme. Illusion ou réalité ? Il ne prendrait pas le risque de les faire porter par ses Généraux, moins encore d'en mettre un à son doigt. Il savait. Et si ce cadeau était un piège, la tête de l'homme roulerait au pied de la table avant la fin de cette discussion.
    - J'ai ouïe dire que certains de ces anneaux possèdent d'étranges facultés. Il parait même que l'un des vôtres, il y a quelques années de cela, en a eu un comme gage d'amitié, un peu comme aujourd'hui. Son nom m'échappe... T'en souviens-tu, Aurora ?

Elle fit un signe de tête, un sourire aux lèvres, comprenant la manœuvre de son frère.
    - Si ma mémoire ne me fait pas défaut, il s'agissait d'un dénommé Asher. Alvis du Léviathan en parlait de temps à autre. Il possédait un tel artefact.

Orphéus tapa une fois dans ses mains. Rien ne se produisit. Et pourtant quelque chose était à l'oeuvre ici. La mélodie inaudible qui s'échappait de son être y était pour beaucoup. Il reporta son regard vers l'émissaire.
    - Ah oui, c'est cela. Asher. Enfin qu'importe. Sachez que j'apprécie ce présent avec tout le respect qui lui est dû. En plus des explications que vous comptez nous fournir, auriez-vous également la gentillesse de répondre à une autre question ?

Alvis avait parlé. Avant sa mission. Mais il était apparu aussi à Orphéus le soir de sa mort. Et des informations avaient été donnés. Nombreuses. Précises. Et curieuses.
    - Lorsque nous avons trouvé Alvis, aux frontières d'Atlantis, il était gravement blessé et se comportait comme une bête traquée. Il paraissait évident à l'époque qu'il avait été la cible de nombreuses attaques et qu'il devait la vie en grande partie à sa chance. Nulle trace de l'armure de Gamma. Il m'a conté son histoire. Mais n'a jamais pu répondre à cette question... Pourquoi avoir traqué l'un des vôtres ?

Croisant les doigts devant lui, il patientait. Il s'attendait à l'excuse de la trahison mais il n'y croyait pas. Pas après avoir cotoyé le personnage. Il était lié à Asgard plus que nul autre, il en était sûr. Gamma. Le Serpent Monde. Jör.


Citation :
Rêve 3 activé pour percevoir de potentielles choses/personnes "cachées"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-bleu1350/1350[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-rouge850/850[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-rouge  (850/850)
CC:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-jaune1600/1600[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?    [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  EmptyMar 28 Juil - 23:29
Escorte

La marche avait à peine débouté que déjà le sujet brûlant était abordé. Le Capitaine du Léviathan, ou le Guerrier Divin de Gamma comme ils l'appelaient eux, ceux qui l'avaient pourchassé et traqué jusqu'à ce qu'il arrive ici, reconnu au fil des ans par ses compagnons d'arme. A l'évocation de son nom et de la mention faite à son sujet, un simple "malentendu", le Général ne put s'empêcher de serrer les poings, tentant de garder pour lui son ressentiment. Pour le moment. Rien d'autre que cette simple manifestation alors qu'il sentait sur lui certains regards. Il ne laisserait rien paraître. L'heure était à la discussion, à l'échange. C'était le but de cet entrevue, de cette venue dans la cité des flots pour ce peuple dont on ne savait plus plus rien désormais.

L'émissaire consentait à présenter, en avance, le contenu de ce coffret, présent fait aux Généraux et au Légat. Des anneaux. Douce ironie... Un léger sourire narquois se dessina sur son visage barré alors qu'il gardait pour lui son étonnement. Était-ce là de l'audace ou de l'ignorance ? Difficile à dire. Mais ne voyant rien de problématique pour le moment moment, le Kraken ne ferait rien. Ce n'était plus son problème désormais. Chacun sa place. Chacun son rôle. Leurs pas les menèrent donc jusqu'à l'entrée de la cité sur les pavés d'or qui précédaient la porte d'Orichalque de l'Atlantique Nord.

    - Merci pour votre coopération, nous vous souhaitons la bienvenue en Atlantis.


Les portes s'écartèrent alors que la petite garnison qui les accompagnait jusqu'alors restait sur place, laissant les quatre protagonistes avancer et franchir le premier Pilier. A partir de là, un chemin avait été tracé dans toute la cité, des gardes positionnés de chaque côté de la route réservée à l'escorte. Un garde tous les trois mètres et un étendard d'Atlantis ainsi que de chaque grande famille positionné tout les cinq gardes. Toute la Capitainerie de l'Arctique avait été réquisitionnée pour cette manœuvre, renforcée par quelques hommes des autres armées. Une certaine démesure présentant la force de Poséidon mais offrant une certaine importance à cet homme venu des terres glacées. La route allait être plus longue qu'en temps normal, les murs levés forçaient à traverser une grande partie de chaque secteur de la Blanche Cité. A quelques pas de cette longue ligne la vie des citoyens ne semblait pas perturbée, les marchés continuaient de fonctionner, les artistes de s'exprimer et les enfants de courir et jouer. Les Atlantes étaient un peuple civilisés et vivaient en harmonie avec les ordres de l'Amirauté. Les murs levés étaient une manœuvre perturbant les habitudes mais ils se savaient tous en sécurité.

Après de longues minutes de marche assez silencieuses, laissant le loisir à Osmund d'admirer la beauté des deux zones qu'il avait pu traverser ils arrivèrent au Pilier de l'Arctique et une fois franchi se dirigèrent vers la quartier de garde principal où allait se dérouler la rencontre. Un bâtiment militaire aux couleurs de Poséidon. Une salle avait été préparée, accueillante, assez vaste, avec plusieurs sièges positionnés autour d'une table richement décorée. L'Algos laissa le Légat s'installer en premier, puis vint le tour de leur invité. Le Kraken prit la chaise à la gauche du Légat, face à l'Ase, décalant sa cape avant de placer droit, les bras croisés. L'écoute désormais.

La manœuvre du Borgne commençait, présentant les choses avec une certaine légèreté lourde de sens. Il aurait voulu sourire à plusieurs moments mais n'en fit rien. Ce genre de jeux n'étaient pas pour lui, Oprheus était à sa place et jouait son rôle avec brio. Mais le plus intéressant, la valeur trouble de cette journée, allait être la parole de cet Osmund, fils de Njörd. Asgard allait devoir répondre et leur venue présageait avant tout le dialogue et non la guerre. Nul doute que la venue d'un des leurs, autrefois, sur leurs terres fermées, était un événement inattendu. Et quelle avait été leur réponse ? Une exécution. Malgré sa colère, Deukalyion avait compris ce geste... Compris, oui, mais pouvait-il l'accepter pour autant ?


[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-bleu0/0[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-bleu  (0/0)
CP:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-rouge0/0[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-rouge  (0/0)
CC:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-jaune0/0[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?    [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  EmptyDim 2 Aoû - 11:58
Des sacrifices, des malentendus et des noms désincarnés ; ces énoncés cultiveraient des suspicions, des agitations, des tempêtes silencieuses qui, à l’intérieur, ravageraient sans l’ombre d’un doute les structures ébranlées des obligations. Subrepticement, une œillade captura la silhouette du Monstre, épiant la manifestation d’un poing oppressé : si l’erreur provenait des terres d’Asgard, celle-ci avait, un temps durant, été placée sous le commandement de l’Océan antithétique. Pour ces raisons, l’âpreté naîtrait dans la gorge de son contraire, car, en cet enfant disparu résidait un inconnu, un vulgaire et, pour l’Arctique, vraisemblablement un camarade. Une différence notable qui amplifiait la défiance à son égard ; une inquiétude que, toutefois, l’Atlante scellait dans les coffres de sa mémoire. Tout cela s’avérera utile, plus tard.

Des paupières remontées, des pupilles écarquillées s’affirmèrent sur ses traits, alors même que cette question l’assommait. Une demande des plus saugrenues, compte tenu des circonstances, mais la gardienne ne perdait pas sa contenance pour autant.

— Parais-je âgée au point que l’on en vienne à me qualifier de madame ? Je préférerais Cassandra ou Générale, à votre convenance.

Générale Cassandra, aurait précisé l’Autre. Hélas, il n’était pas là, pour l’instant. En outre, le sérieux des propos tenus dénotait avec cette mélodie amusée qu’elle renvoyait à son interlocuteur. Cette pièce ne comportait aucun script défini, bien que chacun possédait ses propres méthodes, et la Protectrice optait pour la confiance. Encore fallait-il mettre à l’aise cet invité.

Ainsi, les acteurs du théâtre de la Vie et de la Mort s’avançaient

— En effet, l’expérience s’avère déconcertante les premières fois, mais le temps est le remède de tous les maux, n’est-ce pas ?

Une habitude à prendre, probablement. Un écho qui s’envolerait, de toute évidence, bien assez tôt ; leurs oreilles ne semblaient pas encore prête à en saisir les fondements et la Gardienne de l’Antarctique s’approchait d’ores et déjà des deux hommes, passant une tête curieuse entre l’espace créé par leurs corps.

Des anneaux pour un silence. Les gestes et l’absence de mots retranscrivaient les réflexions qui les dévoraient, abstraites autant qu’imaginées. Cette forme de retrait, d’attente, se poursuivit lorsqu’à ce qu’ils frôlent le sol du pilier ; tous prenaient place sur les sièges mentionnés, à l’exception de Cassandra qui, préférant rester sur ses jambes, se tenait debout à leurs côtés.

S’ensuivirent de brèves présentations, alors même qu’Aurora quittait les ombres, et déjà l’offensive du verbe commençait-elle. Les Généraux demeuraient muets, car leurs attributions ne comportaient pour le moment pas l’acquisition de la parole. Aussi, un regard attentif se portait sur l’ensemble de la pièce, tandis que l’ouïe pesait l’intégralité des mots prononcés par les acteurs principaux : pour l’heure, une double surveillance s’effectuait dans la plus grande des discrétions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?    [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  EmptyLun 10 Aoû - 13:37
    Il y a beaucoup à apprendre quand on observe les éléments et les réactions des gens, d’un côté comme de l’autre. Le détachement du légat au départ, l’émotion difficile visible mais qui perce malgré tout dans le poing du Kraken quand il est fait mention du cas de l’ancien Gamma ou bien les questions innocentes de la Lyummade. Tout ça sont des moments du jeu, et des moments qu’il faut savoir apprécier et qui sont, après tout, pourquoi on joue. Il répondit par un rire marqué par celui qui a l’habitude de ces petits jeux à la jeune femme. Il lui sourit aussi, avec un mélange de charme et de politesse. Il s’adresse à elle d’une petite courbette.

    « - Alors ça sera Générale Cassandra, je ne voudrais pas discréditer votre titre militaire, très chère ! »

    Il s’approcha un peu plus d’elle pour discuter. Elle semblait plus propice à la conversation que les deux hommes qui formait cette délégation qui le recevait. Sa réflexion le fit sourire de nouveau. Oui, il y a eu beaucoup de choses que le temps laissait coulait, à voir comment tout ça s’imbriquerait dans son histoire.

    « - En effet, le temps console tous les chagrins, de la perte des êtres chers au vide qu’on ressent à l’intérieur de soi, il efface même les masques qu’on s’amuse à porter. »

    Il échangea encore quelques mots avec la jeune femme, mais cette fois, il était plus creux et vide. Les mots qu’on échange quand on discute de rien et qu’on ne veut pas laisser le silence se poser. Les mots qu’on échange vide de sens quand on fait de la politique et qu’on négocie. Le silence pèse plus que les mots dans ce genre de situation. Il prit également le temps d’admirer la cité engloutie, encore plus impressionnée zone après zone. De même, leur appareil militaire semblait bien huilé, par forcément des plus impressionnants quand on a vécu toute sa vie dans la rude société d’Asgard, mais il semblait diablement efficace.

    Osmund fini donc par prendre place dans la salle qui avait été prévu pour discuter et pour qu’il puisse poursuivre tranquillement les négociations. Il s’attendait rapidement à une charge brutale et que personne ne louvoie. Et il avait vu juste quand le légat commença à charger sur l’histoire d’Alvis. Il dévoila à l’envoyé d’Asgard quelques informations intéressantes malgré tout. Il trouva déplacé certaines remarques, mais garda tout ça pour lui et n’offrit qu’à l’envoyer de Poséidon un visage de marbre. Il semblait avoir pris une autre dimension maintenant que les choses sérieuses avaient commencé, plus solennelle, plus sérieuse. Il enchaîna ensuite sur les anneaux et le marbre fut difficile à tenir à ce moment-là. Peut-être que les plus attentifs arriveraient à voir, quand il tendit les anneaux dans leur coffret à la jumelle du légat un début d’expression plus semblable à de l’amusement qu’au sérieux qu’il était nécessaire d’avoir ici. Mais il se reprit vite et écouta la suite de ce que le légat avait à dire.

    « - Vous posez certaines questions auxquelles je ne peux répondre. Vous exigez les secrets et les informations d’une nation souveraine. Je ne peux vous les donner. Vous savez, vous avez ma vie entre vos mains, mais ceux qui m’attendent là où je demeure, si je venais à échouer ou à trop parler, me font plus peur que vous encore. Alors les affaires d’Asgard, restent du ressort d’Asgard. J’espère, qu’en tant que chef militaire, vous comprendrez les ordres que j’ai reçus à ce propos. Pour le reste, vous semblez bien informé sur les légendes de notre peuple. Alvis a été bavard. Mais sachez que quand je parle de malentendu consternant Alvis, ce n’est ni une provocation, ni une façon de jouer sur les mots. Nous n’avons appris qu’après sa mort qu’il était passé par Atlantis. Il n’avait pas d’écaille sur lui. Aucune protection de votre dieu n’est venu à son secours, il n’y a que sa vieille armure de Gamma qui l’a protégé. Il ne l’a pas évoqué. Nous avons trouvé quelques objets sur lui, ce matériel d’escalade que n’avait jamais vu, qui après un peu de travail, nous ont indiqué qu’il venait de chez vous. D’où le… malentendu que j’ai évoqué précédemment. Nous pensions réglé une affaire interne n’impliquant qu’Asgard et sa souveraineté. »


Citation :
Séléna, tu peux me jeter un D10 s'il te plait °°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-bleu1350/1350[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-rouge900/900[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-rouge  (900/900)
CC:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-jaune1350/1350[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?    [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  EmptyMer 12 Aoû - 11:26
Attentif comme il l'était, il perçut le changement. Si bref, si rapide, si contenu. Mais le simple fait qu'il reprenne si rapidement ses esprits et son masque de marbre fut une alerte autrement plus grande que s'il n'avait pas cherché à le cacher. Il se jouait d'eux. Mais là encore, le Légat n'était pas en reste. L'homme était plus que ce qu'il semblait prétendre. Le regard d'Aurora croisa celui de son frère. Ils se comprenaient.
    - Ma soeur, tu sais ce qu'il te reste à faire.

Elle opina du chef. Enveloppa le présent dans un linge étrange, frappé d'un sceau tout aussi étrange, et salua le représentant d'Asgard avant de s'éclipser. Sa destination ne faisait aucun doute : les prêtresses de Poséidon. Ces dernières avaient des connaissances occultes qui échappaient à celles de son frère et des siennes. S'il existait des personnes susceptibles de les aider quant à ce que la boîte contenait, c'était forcément ces femmes au service de leur seigneur. Le linge préservait pour l'instant la boîte de l'environnement extérieur. Si magie il y avait, elle serait temporairement retenue. Jusqu'à ce que les Prêtresses sécurisent le "cadeau" encore mieux et qu'elles préconisent autre chose. Mais cela ne se ferait pas au Temple. Pas proche de Poséidon. Non, Orphéus ne prendrait pas ce risque.

Quant à lui, et bien il restait les yeux plongés vers l'Asgardien. Un instant - court - il avait reporté son attention vers Deukalyion. Il le savait prêt à agir dès que le signal serait donné. Tout comme les hommes autour d'eux, qui gravitaient dans les ombres. Cassandra aussi était attentive et il remerciait intérieurement ses deux Généraux d'être présents. Il était convaincu d'avoir choisi les deux bonnes personnes pour cette mission. Mais pour l'heure, c'était à lui d'agir.

Et force était de constaté que les informations données étaient... Inexistantes. On envoyait un émissaire qui ne répondait à aucune question. Seule information notable : la mort d'Alvis qui ne répondait qu'aux impératifs liés à Asgard. Pas d'explication. Simplement la notion de sécurité nationale. Il risquait sa vie à trop parler selon lui. Mais de là à ne rien dire ?
    - Je comprends que les secrets d'une nation doivent le rester. Toutefois comprenez mon étonnement. La seule réponse que je reçois est qu'il devait mourir pour ses actions passées et que vous n'aviez pas connaissance de sa nouvelle allégeance. Des arguments que je ne réfute pas. Mais vous n'apportez rien de nouveau. Rien de concret. Vous craignez que les vôtres vous punissent pour avoir trop parlé. Mais vous ne dites strictement rien. A croire que cette délégation n'est que de la poudre aux yeux. Ou un prétexte pour pénétrer au sein de ma cité là où un simple message aurait eu le même résultat.

Alors qu'il énonçait la possibilité d'un prétexte, l'aura du Légat changea légèrement. Plus sombre. L'Onde du borgne était aussi changeante que l'océan. Tantôt calme, mesuré. Tantôt déchaînés, emportés. Ici, il était entre les deux. C'était imperceptible car il ne laissait pas celle-ci sans contrôle mais il s'agissait là déjà d'une première alerte pour les porteurs d'écailles. Une alerte qui signifiait clairement "restez sur vos gardes". Le chant d'Orphéus était lié à chacune des écailles de Poséidon et d'Amphitrite. Lié par la dévotion qui était la sienne. Et par sa détermination à protéger Atlantis. Les écailles avaient été créés pour servir les mêmes causes.
    - Mais peut-être que je suis simplement trop protecteur avec les miens, qui sait. La mort d'un Capitaine a tendance à me mettre un peu sur les nerfs, pardonnez donc ma suspicion.

Il adressait de nouveau un sourire à l'homme. Ce dernier avait parlé du matériel que possédait Alvis sur lui. Certes, cela donnait des indices mais en rien une confirmation de sa nouvelle allégeance. Il y avait quelque chose qui ne collait pas encore le discours de l'homme et les actes des Asgardiens. Ils préservaient leur secret avec âpreté. Aucune information n'était donnée. Et pourtant, ils envoyaient un émissaire avec un présent digne des dieux. Un peuple qui désirait rester discret, qui désirait préserver pour eux les raisons de cette traque contre Alvis, ne pouvait concevoir de fournir un tel cadeau. Même en gage de paix. Et surtout...
    - Je suis tout de même surpris qu'un simple matériel puisse vous conduire à nous. Après tout, il aurait pu nous être volé. Ou acheté, qui sait ? Et pourtant, vous êtes venu à nous sans hésiter. Et avec un cadeau somptueux, qui plus est. Sans garantie aucune que nous soyons à l'origine de l'envoi d'Alvis sur vos terres. Il existe trop de zone d'ombres. Et visiblement, vous n'êtes pas disposé à éclaircir ces dernières. Vous ne souhaitez pas l'escalade de la violence et je le conçois. Mais même ceux qui sont à l'origine de votre venue ici doivent savoir qu'un émissaire sans réponse ne sert à rien dans la diplomatie. Vous dites vouloir préserver les secrets d'une nation. Et pourtant, vous nous donnez les anneaux crées par les Nains des Nibelungens. N'y a t'il pas là une incohérence ?

Une incohérence ou une volonté encore une fois de pénétrer ces lieux. D'atteindre ce qui était inatteignable en temps normal. Mais ils n'étaient pas au temple, ici. Et il ne voyait rien de la magnifique cité d'Atlantis. Quant au cadeau, il n'irait pas au pilier central. Mais dans une zone neutre avec les Prêtresses, le temps de savoir si un sort quelconque imprégnait les trésors.
    - Prouvez-moi votre bonne foi. Je veux bien croire que la mort d'Alvis soit la conséquence de votre politique interne. Je veux bien croire que certaines choses soient du ressort d'Asgard seule et que les nations extérieure n'aient pas à en avoir connaissance. Vous auriez pu vous murer dans le silence, comme vous le faites depuis quelques années maintenant. Surtout que vous n'aviez que des suspicions quant à notre implication. Et pourtant, vous êtes venu à nous pour clarifier la situation. Vous êtes venu à nous pour éviter la guerre. Alors agissez en conséquence. Quelle est la véritable motivation de votre passage ici. Que souhaitez-vous de nous ? Car, ne vous en déplaise, le sang d'un des nôtres a été versé. Et vous plus que quiconque connaissez les conséquences d'un tel acte. Donnez-moi de quoi apaiser la colère des miens. Que je puisse justifier que sa mort reste impunie.

Il craignait les siens ?
    - Après tout, vous êtes venu ici seul. Cette discussion resterait sous le sceau du secret et les vôtres ne sauraient rien de ce qu'il se sera dit. Je ne demande pas de trahir un quelconque secret. Mais de nous expliquer. Je ne peux croire qu'on puisse vous envoyer ici sans la moindre réponse. Un peuple qui se ferme aux autres, qui se mure dans le silence et qui tue ceux qui traversent leur frontière n'invite pas à la confiance. Préparez-vous la guerre, Émissaire ?

Il entrait dans le coeur du sujet. S'ils se montraient si discrets, ce n'était pas que pour éviter les conflits. Car si tel était le cas, ils n'auraient pas abattu un homme. Pas aussi aisément. Cachaient-ils des choses ? Le regard du borgne se faisait plus pénétrant. Si la guerre était à ses portes, il devait le savoir. Car les ennemis commençaient à se faire trop nombreux.


Citation :
Deukalyion et "Selena" sont dispensés de suivre l'ordre de post. Ils peuvent répondre quand ils veulent s'ils ont des choses à dire mais désormais, l'ordre de post restera Légat/Ases. Sauf mention contraire d'Orphéus évidemment.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-bleu0/0[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-bleu  (0/0)
CP:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-rouge0/0[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-rouge  (0/0)
CC:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-jaune0/0[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?    [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  EmptyJeu 13 Aoû - 16:50
Des mots et des regards ; les participants d’ici et d’ailleurs s’opposaient et manœuvraient selon des raisons propres à chacun, guidés par des maux prévisibles autant qu’indécelables. Les prémices d’un Jeu se dessinaient alors, distribuant les cartes préalablement mélangées à l’ensemble des intervenants. Or, il appert que certains demeuraient dans l’ombre, revêtant la cape du spectateur désabusé. La sombre plaisanterie débutait et les deux observateurs ne rêvaient pas : ils attendaient.

Eux, mais surtout elle.

En effet, les tourments de l’absence et les silhouettes brouillées des fossoyeurs n’accaparaient aucunement les pensées des Lyumnades, pour l’heure. Comme une rivière dans son lit, ils glissaient jusqu’à disparaître dans une étendue immensurable, en devenant ainsi une partie. L’ordre des choses se remettait en place, éliminait de lui-même les vulgaires qui se manifestaient et envahissaient ses quartiers.

La Carpodacus purpureus ne chantait pourtant plus, observait patiemment les insectes qui se disputaient les quelques miettes disposées par terre. Forte de cette neutralité qui la caractérisait, nulle expression contraire n’apparut sur ses traits ; au contraire, les prunelles Tourmalines se déportaient, momentanément, offrant par la même quelques sourires mussés à cet Inconnu.

Une coquille ouverte, semblait-il.
Un crustacé baignant dans de multiples eaux.

Orpheus s’assurait de poser les questions pertinentes et les rapports, actuellement, restaient calmes : les changements perceptibles dans les ondes ne l’inquiètent pas. En cela, la demoiselle ne ressentait pas la moindre nécessité à l’intervention, se tenait seulement prête pour le cas où la véritable violence prendrait le pas sur la discussion. En outre, ses bras se relâchèrent, partirent en quête du dos derrière lequel elles pourraient se rejoindre ; des notions l’intriguaient, cela va sans dire, mais elle n’avait pas son mot à prononcer. Elle n'était là que pour protéger, les uns comme les autres. Somme toute, la nuque déclina légèrement, emportant avec elle une cascade rousse, avant de reporter son attention sur le corps étranger.

Intéressant, ce gars.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?    [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  EmptyMar 25 Aoû - 1:44
    Le jeu semblait prendre une tournure plus intéressante. Classique, mais intéressante. Mais Osmund devait tenir son rôle, malgré la tentation. Il devait faire ce qu’on attendait de lui et surtout ne pas se laisser prendre au jeu, pourtant… la tentation était grande ! La sœur du légat l’intrigua, mais elle faisait partie des tentations auxquelles il ne devait pas céder et la voir partir simplifia un peu le jeu, mais le rendait moins intéressant. Il se focalisa donc sur celui qui parlait pour le dieu des mers, même s’il ne pouvait s’empêcher de jeter des œillades de temps en temps à la jeune générale. Le tour du kraken viendrait, mais plus tard. Après tout, il est une créature du froid lui aussi. Il était cependant fatigué de jouer avec ceux qui ne voient pas là où doivent se placer les pions et qui s’intéressent plutôt à des malentendus. Encore une fois, il resta stoïque à ce moment-là.

    Le légat releva quelques éléments manquants dans ces déclarations. Il savait lui, avec précision ce qu’il en était, mais les réflexions et les conclusions de cet homme avaient son intérêt. Savoir justement, s’il ferait à terme, un partenaire de jeu intéressant ou s’il serait fatalement quantité négligeable. Et le jeu prendrait une teneur intéressante !

    « - Saviez-vous qu’il existe d’autres dvergr que ceux de Nibeulung . Leur réputation n’est plus à faire et, il est vrai que leurs créations ont joué quelques mauvais tours. Mais Alvis vous-a-t-il révélé leur véritable origine ? Qui a fait rentrer ces pièces dans le jeu ? Je ne pense pas, je pense pas qu’il le savait ou qu’il soit assez malin pour s’en rendre compte. Après tout, il porte aussi le nom d’un nain, qui a bêtement rencontré sa fin en voulait épouser la fille de Thor. »

    Il jeta un regard au général du Kraken rapidement avant de se concentrer de nouveau sur le légat. Qu’il laissa terminer, il voulait des informations, des réponses. Il en aurait, mais pas forcément celle qu’il attendait. Alvis n’était qu’un problème qu’il avait fallu régler et il n’avait pas besoin d’en savoir plus. Personne n’avait besoin de savoir, c’était le secret des glaces et cela devait le rester.

    « - Nous ne tuons ceux qui, en effet, s’infiltrent sur nos terres en secret. Ceux qui passent par la porte se voient humainement refuser l’entrée. Ne pratiquez-vous pas la même politique Légat ? Si, un saint ou berserker ou bien des miens venait à entrer en catimini dans la cité sous-marine, missionné par les siens pour vous espionner, comment réagirez-vous ? Je pourrais vous retourner toutes les questions que vous venez de me poser ici. Après tout, c’est vous qui avez envoyé « l’un des vôtres » dans une mission suicide. C’est habile de votre part je dois reconnaître. Vous avez fait là, comme les miens ont fait avec moi. »

    Un petit sourire à la fois amusé et triste se dessina sur le visage de l’émissaire. Il jeta de nouveau un regard vers la jeune femme, qu'il accompagna une petite moue triste. Finalement, il arrivait à s’amuser plus qu’il ne l’aurait cru en venant ici. Il avait peut-être poussé le bouchon un peu loin sur cette dernière réplique, mais il avait d’autres cartes à jouer après tout.

    « - Ce qu’Asgard veut de vous, est simple. La paix. Que vous restiez dans votre coin et nous du nôtre, rien de plus, rien de moins. Ce n’est pas grand-chose au final. Je ne peux parler d’Alvis, cependant, je peux faire un geste vers vous. Le nom de Mebd doit sûrement vous évoquer quelque chose non . La guerre qui vous a opposé à son Roisin Dubhs a dû être terrible ! Il est difficile de voir quoi que ce soir avec vos murailles mais... Je reprends donc ce que je disais tout à l’heure. C’est elle, qui a amené les anneaux des dvergr de Nibeulung en Asgard. Ainsi, nous avons, je pourrais dire, une sorte de rancune commune envers elle. Je ne peux vous révéler plus de choses sur Alvis, mais je peux vous livrer quelques secrets que nous avons découverts sur les Roisin Dubhs, en gage de bonne foi. Cela suffirait-il à dissiper le malentendu ? Je vous le redis, tout ce qu’Asgrad veut, c’est être laissé tranquille. »

    Voilà, maintenant, les joueurs avaient leur cartes dans la main, ne restait plus qu'à voir qui avait fatalement la plus grosse combinaison.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-bleu1350/1350[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-rouge900/900[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-rouge  (900/900)
CC:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-jaune1350/1350[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?    [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  EmptyMer 2 Sep - 11:38
Ainsi donc était-il venu le temps des histoires ? Décidément cet émissaire ne savait pas sur quel pied danser et changeait son fusil d'épaule. S'il était si disposé à parler de ces anneaux, et bien soit. Qu'il en parle. Cela intéressait très clairement le Borgne qui voyait là une occasion unique d'en apprendre plus sur un trésor. Et sur une histoire sans doute oubliée en dehors des terres du Nord. En tout cas, le ton changeait. Voilà désormais que l'émissaire de la Paix se permettait d'insulter ouvertement un Marina. Même si ce dernier avait été Asgardien.

Toutefois, Orphéus tint sa remarque acerbe. Car une idée avait germée dans l'esprit du borgne alors qu'il écoutait l'homme poursuivre sur sa lancée. Plus il l'écoutait, moins il se fiait à lui. La langue d'un serpent. Fourbe, cherchant les failles. Mais ici, nulle faille. L'attention d'Orphéus était entière. Et deux Généraux veillaient.
    - Il est vrai que Alvis n'en a rien dit. Vous avez raison, sans doute n'en avait-il aucune idée. Éclairez donc ma lanterne, je vous en prie. Je suis un passionné d'histoire et de légende, voyez-vous, et celle-ci m'intrigue. Il est légitime, en offrant un tel présent, de nous offrir aussi l'histoire qui va avec, n'est-ce pas ?

Un simple sourire sur le visage alors qu'il sirotait son verre, tranquillement. L'histoire. Quelque chose qui importait pour le Merinita. Car de l'histoire, on pouvait apprendre beaucoup sur une Nation. Sur ce qui motivait un pays. Ce sur quoi il se construisait parfois. Asgard était isolé. Et restait énigmatique. Un tel conte ne pouvait que l'intriguer de fait.

Quant à la question du "traître", le Légat ne partageait pas le même avis que l'émissaire. Un avis simpliste, sans doute celui d'un politicien. Mais lui, il n'était pas simple politicien. Il était avant tout un chef de guerre. Et en ce sens, il devait se montrer clairvoyant pour que sa cité résiste aux ennemis qui se trouvaient autour. Reposant son verre, il croisa ses doigts. Un bref soupir. Un petit signe négatif de la tête.
    - Si nous venions à apprendre qu'une personne se trouve sur nos terres pour nous espionner, nous ferions tout pour la capturer et l'interroger. Afin de connaître son véritable employeur. Afin de comprendre la raison d'une telle tentative.

Et oui, mon ami. La différence était sans doute infime mais d'une importance primordiale. Alvis n'avait pas été interrogé. Simplement exécuté. Et seulement après, ils avaient enquêtés pour savoir d'où il venait.
    - Mes Généraux possèdent des compétences variées mais complémentaires, voyez-vous. Ils sont capables de neutraliser un potentiel ennemi et de le faire parler. Ainsi, dans le cas dont nous parlons, il n'aurait pas été difficile pour nos forces d'arrêter Alvis et de l'interroger. Plutôt que de simplement le tuer.

Comprends-tu le sous entendu ? Comprends-tu pourquoi, indirectement, ce sont eux que j'ai demandé à avoir à mes côtés ? Orphéus connaissait également la puissance de l'homme qu'il avait envoyé sur les terres d'Asgard. Il était Capitaine. Un ancien guerrier divin, certes, mais Asgard n'avait-elle pas la force de neutraliser un seul homme ?
    - Et si vous me posez la question quant à la raison de la présence d'Alvis sur vos terres, alors j'y répondrais.

Mais seulement si la question était posée. Ce n'était pas là une question d'espionnage. Bien au contraire. Orphéus était disposé à lever le secret qui entourait l'intervention du Léviathan sur ses anciennes terres. Mais vint alors l'histoire promise. Celle des Anneaux. Et certains noms jetèrent une étrange ombre sur la discussion. Orphéus se redressa. Plus sérieux. Son sourire se dissipait à mesure que l'homme poursuivait son histoire. A mesure qu'il narrait de Mebd. Des Roisins Dubhs. Il se souvenait de la guerre. De la libération d'une des cités par Poséidon en personne.
    - Et bien, pour une surprise...

La paix contre des informations sur elle et son groupe de sorcières. Cette fois, et sans doute pour la première depuis que la discussion avait débuté, Orphéus prenait au sérieux l'homme face à lui. Pour la première fois, il pouvait dire que l'échange devenait intéressant.
    - Vous êtes bien renseigné. Cette guerre a été terrible et n'est pas terminée, loin s'en faut. Votre proposition me convient. Je consens à ne plus poser de question sur Alvis et à oublier ce malentendu si vous me livrez vos informations concernant cette sorcière. Finalement, nous voulons tous préserver les intérêts de notre nation. La Paix pour Asgard. La Paix pour Atlantis. Le Roisins Dubh est une priorité pour nous.

Encore faut-il que ces informations soient dignes d'intérêts. Si l'émissaire lui donnait un os plus gros à ronger, alors Orphéus se détournerait d'Asgard pour se concentrer sur Mebd. Mais pour cela, il fallait que cela soit réellement capital. Que ces informations puissent justifiées la mort d'un Capitaine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-bleu0/0[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-bleu  (0/0)
CP:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-rouge0/0[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-rouge  (0/0)
CC:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-jaune0/0[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?    [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  EmptyLun 7 Sep - 18:15
Des œillades lancées, inlassablement ; des appels inexprimés se partageaient, de temps à autre, entre l’acteur et le spectateur de ce théâtre de façade. Les rôles s’échangeaient, se transformaient à mesure que l’entrevue avançait, mais les attentes sous-jacentes conservaient des traits communs. Ainsi, la Naïade détaillait chacun des invités, des organisateurs et des sous-fifres dans la moindre pliure, abordant un discernement anonyme.

Un calme à toute épreuve, c’est ainsi qu’elle le percevait. Pourtant, des mentions s’énonçaient à l’encontre de l’ancien guerrier des terres glacées ; voilà qui confirmait les réflexions d’autrefois, alors qu’elle le questionnait dans le presque noir. Il n’était qu’un sauvage : un enfant qui fonctionnait par le biais d’un instinct discordant autant qu’incohérent. Le petit Être prouvait, à lui seul, que sa manière de procéder était la bonne.

L’observation, la recherche, les interrogations, les hypothèses ; la nécessité de ne pas se précipiter, d’apprendre du passé,  toutes ces capacités qui manquaient cruellement à bon nombre d’hommes. Des éveillés comme des endormis.

Hélas, Cassandra n’oubliait pour autant pas que d’autres avaient péri dans les terres reculées, bien loin de leurs marées.

Nul regard ne s’adressa au Monstre, pas plus qu’il ne s’arrêterait sur les lèvres du Légat. Celui-ci se focalisait ailleurs et, dans le premier cas, l’assurance se trouvait par d’autres manières. L’oreille, uniquement, s’étendit pour mieux capter les mots, les syllabes et les sens potentiellement dissimulés. Outre cela, si les explications s’avéraient recherchées, partaient en quête d’une vérité inavouée, elle, se passionnait sincèrement pour les histoires d’antan.

Celles qui ne vivent que de mémoires et d’illusions.

L’esprit s’attisait, alors qu’ils continuaient les vains débats ; la thèse d’une peine causée par une mission suicide ne l’atteint pas et la tristesse ne se partagea pas, cette fois. Elle n’avait que faire d’Alvis, de son sort, et jouer les camarades éplorés ne lui ressemblait en aucun cas. Pour l’heure, ses traits ne se modifiaient pas. Elle finit néanmoins par s’effacer, une fraction de seconde durant, lorsque le sujet Mebd fût abordé. Cette référence l’attirait autant qu’elle la révulsait, autant que ton employé. Plus que cela, elle la renvoyait dans ces fautes partiellement assumées, bien qu’elle s’évertuait à ne rien montrer, conservant cette vue d’ensemble comme la statue qu’elle était.

Somme toute, un coup d’œil atteignit Osmund, cet inconnu qui ne l’était plus tout à fait, mais qui gardait un paquet de secrets. La clef de cette affaire n’avait pas encore été dénichée, en dépit de ses tentatives et, depuis ce jour, l’arrière-goût salé ne l’a jamais quittée.

Il est juste là, quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?    [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  EmptyLun 7 Sep - 20:14
    Osmund garda tout commentaire pour lui quand le légat parla de la façon qu’il aurait de traité de ce genre d’intrusion. Oh, il avait beau se parer de ses principes, c’était du vent. La mort est la seule destination des traîtres et des espions. Alors quand il s’agit des deux… Mais il garde sa posture de la vierge effarouché, de celui qui a été offensé. On a tué son homme. Il n’avait qu’à pas violer le terrain d’une nation souveraine. Jadis, les terres du nord auraient simplement envoyé une armée ravager les mers, assiéger les arches et piller tous les intérêts des marinas, rien que pour le principe et le plaisir. Mais ça, c’était l’ Asgard brutal d’avant. Il profita donc du discours du légat pour regarder de nouveau la jeune femme, il ne se risqua pas à un petit sourire à ce moment, trop sérieux, mais le cœur y était. Elle le comprendrait, du moins, il l’espérait.

    Son attention se retourna d’un coup vers l’ennuyant et orgueilleux légat. Si le jeu était si simple, il perdait de sa saveur. À vrai dire, la réponse n’était pas bien compliquée à deviner sans forcément poser la question. Une tentative plus ou moins subtile de faire preuve de bonne volonté sur une information qui n’avait pas grand-chose de secrète. Mais une tentative fructueuse, à laquelle il s’était fait prendre et il devrait au moins porter ça à son crédit. Il remarqua aussi l’absence de réaction du Karken qui semblait concentré. Les fameuses combinaisons de généraux hein ? Pour le reste, il remarqua qu’il avait fait à la délégation qui le recevait le même effet en partageant certaines informations. Une chose à porter à son crédit à lui. Autant dire simplement un partout et balle au centre ?

    Il s’avança sur sa table avec beaucoup de sérieux. Fatalement, c’était là le véritable cœur de ce pourquoi il était venu et le reste n’avait était qu’un échauffement et une passe d’armes pour se jauger maintenant, il fallait jouer sérieusement. Alors après un petit silence qu’il passa à inspecter le verre qui se trouvait devant lui sans y toucher vraiment, il finit par ramener sa main gauche sous son menton et d’adresser un dernier petit sourire à la jeune femme.

    « - Et bien, je pense que nous pouvons arriver à un accord alors. La paix d’Asgard contre l’occasion de vous venger du véritable ennemi. Vous pourrez facilement tourner ça comme une victoire politique pour votre Sénat c’est cela ? À moins qu’il ne joue pas un si grand rôle que ça ? »

    Il eut un petit rire amusé.

    « - Mais je parle, je parle, je m’éloigne du vif du sujet. Et, je vais prendre le parti-pris de vous faire confiance et prendre le risque pour moi. Libre à vous d’être malhonnête plus tard. Vous le savez sûrement déjà mais, le Rosin Dhub est un véritable hydre. Je ne peux vous offrir le corps de la bête, mais au moins l’une des têtes. Et une tête, je l’espère, suffisamment importante pour pénaliser la bête. Certains des membres de cet ordre occulte se livrent au mercenariat et particulièrement dans le bassin méditerranéen, presque à votre porte et sous votre nez. Une énorme base d’opération se trouve sur l’île de Malte. Si vous jugez l’information assez… Savoureuse, je pourrais rentrer plus dans les détails. Avec vous ou avec le général que vous jugerez complémentaire à la gestion de cette situation seigneur Légat. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-bleu1350/1350[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-rouge900/900[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-rouge  (900/900)
CC:
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  G-jaune1350/1350[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?    [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  EmptyMer 16 Sep - 15:01
Qu'il était frustrant de négocier avec un imbécile...

Voilà la remarque du Légat alors qu'il écoutait l'homme face à lui. Il faisait preuve de patience en dépit des faits qu'il reprochait aux Asgardiens et essayait de se comporter le mieux possible. Mais que dire à un homme qui promettait des secrets et qui, une fois que la discussion devenait enfin intéressante, demandait s'il souhaitait toujours l'entendre ou s'il fallait se confier à un autre que lui. Pauvre imbécile.

Par ailleurs, il parlait clairement de chose qu'il ne maîtrisait pas. Le Sénat ? Qu'avait-il à voir dans ce sujet ? Que savait Asgard des relations politiques internes au Sanctuaire de Poséidon ? Finalement, il garderait ce masque de neutralité et resterait cordial mais des ordres seraient donnés plus tard. Cet homme ne se montrait en tout cas pas à la hauteur de la charge qui était la sienne. Et le Merinita hésitait encore à mettre un point final à la discussion. Sans cette histoire de Roisin Dubh, la partie aurait déjà été terminée.
    - Dans les affaires de l'armée, le Sénat n'a aucun rôle. Je suis dépositaire de l'ordre et décisionnaire lorsque la sécurité de notre nation en dépend. Ce qui est le cas lorsque nous parlons de la sorcière et de ceux qui la servent.

Simple. Mais cela avait au moins le mérite de reporter l'attention sur ce qui primait ici. Qu'importe le Sénat. Qu'importe les informations autre que Mebd. Ce qu'il fit tout naturellement. La Sorcière. L'île de Malte. Certains rapports avaient mentionnés celle-ci une fois ou deux. Il allait devoir fouiller dans ses archives pour se rappeler en quoi cela avait importé. Mais une direction était toujours bonne à entendre. Malte. Et de l'autre côté, l'île aux Tortues. Décidément, des voyages s'imposaient.
    - Continuez, si vous le voulez bien. Comme je vous l'ai signifié, lorsqu'il est question de la sécurité d'Atlantis, je suis celui à qui il faut parler.

Il était quand même étonnant de devoir le préciser. Ce n'est pas comme si, une fois les banalités échangées, il aurait prit la décision de saluer son invité et de le laisser entre les mains des deux Généraux déjà présents. Comment pouvait-on croire le contraire... Et l'avantage d'avoir le Kraken et les Lyumnades à ses côtés, c'était précisément pour qu'ils puissent eux aussi entendre ce que l'homme avait à dire. L'un et l'autre, bien que possédant des compétences diamétralement opposées, se complétaient quand il s'agissait de la sécurité d'Atlantis.

Quant à l'Hydre, il savait comme il serait difficile de l'abattre. La Sorcière était patiente et maligne. Elle ne prenait pas de décision à la hâte, il le savait. Et son réseau était aussi très bien protégé. Ainsi, ici il pourrait peut-être penser à une contre-attaque. Cette information à elle seule permettait de passer l'éponge, à ses yeux, sur l'assassinat d'un Capitaine. Car la vie d'un simple soldat ne prendrait jamais le dessus sur celle de toute une patrie.
    - Que pouvez-vous me dire sur l'île de Malte ? Et sur l'identité de cette tête dont vous avez parlé ?

N'est-il pas temps de donner enfin les informations importantes ? N'est-ce pas pour ce moment précis que tu es venu à moi, Émissaire ? Les banalités sont passées désormais. Place à ce qui compte. Si c'est la paix que tu veux, alors tu l'obtiendras. Car mon attention se portera alors sur les véritables ennemis de mon Seigneur. Et cette sorcière maudira le jour où elle a osé s'en prendre à ma cité !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?    [Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?  EmptyJeu 17 Sep - 21:53
    Le visage d’Osmund était plus sérieux d’un coup, plus encore que depuis le début de l’entrevue. Il ne jeta pas d’œillade à la charmante demoiselle, ni de coup d’oeil amusé au kraken. Il était concentré entièrement sur le légat et ce qu’il allait dire. Il considéra un instant la coupe qu’il aurait pu boire mais il n’en fit rien. Un petit sourire se dessina cependant sur son visage.

    « - Ces noms, à moi, ne me disent pas grand-chose. Mais j’espère qu’ils auront pour vous un… écho. Les deux personnes qui se tiennent donc sur l’île se nomment Nereus et Tihana. »

    Il se reposa un peu sur le dossier de sa chaise, pour contempler avec un peu de recul l’effet de sa déclaration. Il voulait savoir si ces noms allaient évoquer quelque chose chez le légat ou les autres généraux. Cela devait normalement leur faire écho d’une façon ou d’une autre. Après tout, il s’agissait d’ancien de leur ordre militaire. Chacun porteur des écailles des élus choisi par le légat. Le monde est petit.

    « - Les serviteurs de la sorcière se réunissent sur l’île. Je pense que le mercenariat n’est qu’une couverture. Il y a des détails qui ne sonnent pas juste dans leur façon de travailler et ce qu’on pourrait attendre de mercenaires. Je suppose que vous savez mieux que nous de quoi la magie de cette putain est capable. Je n'ose imaginer ce qu'elle pourait manigancer si proche de votre cité... »

    Il se massa rapidement les tempes, avant de reprendre avec bien plus légèreté dans la voix.

    « - Pour le reste et bien… l’île de Malte est une partie de l’Empire Byzantin, du moins aux dernières nouvelles. Les Vandales en étaient encore les maîtres il y a quelques années. Ces informations sont elles suffisantes à vos yeux, Légats ? Pouvons-nous sceller une paix durable entre nos deux nations ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Début février] Les poissons peuvent-ils attraper des puces ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Arches d'orichalque-
Sauter vers: