Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-bleu0/0[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-bleu  (0/0)
CP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-rouge0/0[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-rouge  (0/0)
CC:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-jaune0/0[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-jaune  (0/0)
Message [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia]   [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] EmptyMar 21 Juil - 19:41
Dans les rues d’Alexandrie, courant Mai 550

Inlassablement, je contemple celle qui fut autrefois le berceau de la connaissance. Mon ombre la sillonne sans cesse ; je la connais presque par cœur, mais l’effet qu’elle me procure ne change pas. Elle m’émerveille autant qu’elle m’inquiète, me fait sentir comme une étrangère. L’engagement ne s’est manifesté que récemment, pourtant, je veille sur elle depuis longtemps et ma représentation s’en retrouve différente : la belle Alexandrie n’existe plus et elle ne conserve de sa grandeur que des corps meurtris, des fantômes oubliés. Lentement, elle se redresse, ne ressemble guère à celle que l’on trouve dans les histoires. Silencieux, les vestiges et les douleurs du passé subsistent. Hélas, ils demeurent imperceptibles aux yeux des endormis. Tout cela, il n’y a que les pierres et la terre qui s’en souviennent.

Je suis la gardienne inavouée, la Magicienne Inconnue qui protège et guette les allées de la cité. En cachette, les parcelles de mon âme guident chacun de leurs pas.

— Au voleur !!

Un hurlement résonne, attire aussitôt mon attention vers l’origine de ce son. À quelques mètres de là, une silhouette passe, furtive, et tente de se dissimuler. Je soupire, lasse de constater que les choses n’évoluent pas ; ces actes ne sont pas si rares et se terminent toujours de la même manière. Les saletés n’apprennent pas.

Si je ne me trompe pas, les gardes ne tarderont pas ; ils viendront vraisemblablement vers la gauche, compte tenu de leur précédente position. Machinalement, mes pieds m’éloignent du centre pour emprunter un autre chemin. À mon arrivée, ils sont là, et l’aigrefin s’approche de mon emplacement, sans grande surprise.

Eux aussi sont une partie de moi.

Le brigand perd son unique solution de retrait, tente de faire une percée, en vain. Le corps à corps n’est pas ma spécialité, cependant, cela reste envisageable contre un novice. Il se débat, me frappe au visage, mais les soldats en service m’ont déjà rejoint. Il est trop tard pour lui, désormais.

— Helin ! décidément, t’es toujours là où on t’attend pas.
— Dis donc, ça va te faire une belle marque, ça…
— Mais non, mais non ! Merci pour votre boulot les gars !

Une main accompagne ces quelques remerciements, tandis qu’ils s’apprêtent à disparaître au coin d’une venelle. Somme toute, elle remonte jusqu’à ma joue blessée, la masse un instant avant qu’une grimace n’apparaisse.

Même de loin, la sentinelle est .

À lire:
 


Dernière édition par Selena le Mar 8 Sep - 20:04, édité 3 fois (Raison : Passage des indications en hide.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-rouge750/750[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia]   [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] EmptyMer 22 Juil - 10:04
Une petite mélodie pleine de gaieté accompagnait les pas de l'Oracle tandis qu'elle déambulait dans les rues alexandrines, une dizaine d'heures avant le départ de son navire pour l'Italie. Ces deux jours aux côtés de Lytès avaient été un pur régal, et elle avait laissé une première lettre dans le comptoir sur lequel ils s'étaient mis d'accord pour valider leur moyen de communication. Elle prévoyait d'ici un mois soit d'envoyer un messager récupérer la ou les réponses pour les lui remettre, soit de faire éventuellement le trajet en volant de nuit afin de les recevoir en main propre. Dans tous les cas, la perspective la mettait de très bonne humeur et elle garderait un souvenir chaleureux de cette excursion.

Tout à coup, au détour d'une ruelle, elle entendit des éclats de voix et tourna la tête par réflexe, de la même manière que d'autres badauds autour d'elle, intriguée. Elle vit un homme se lancer dans une sorte de pugilat avec une femme énergique avant d'être maîtrisée par la garde locale. Le souci fut rapidement réglée, et la garde (?) se retrouva bientôt seule, visiblement satisfaite de son travail.

La curiosité poussa l'innocente nymphe à s'approcher et s'annoncer d'un raclement de gorge léger.

"Bonjour, veuillez m'excuser, vous faites partie des gardes ? Y a-t-il des problèmes dans la ville en ce moment ? Je viens de vous voir, avec cet homme..."

Ce n'étaient pas du tout ses affaires, ni son devoir, en fait elle aurait simplement pu passer son chemin comme tant d'autres, mais l'oiselle avait remarqué quelques égratignures sur la joue de la jeune femme, probablement des suites de griffures du brigand qui avait été arrêté. Cela commençait à saigner paresseusement. Célestia désigna sa propre joue en miroir.

"Vous êtes blessée. Voulez-vous un petit coup de main pour soigner cela ?"


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t294-celestia-la-princesse https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-bleu0/0[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-bleu  (0/0)
CP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-rouge0/0[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-rouge  (0/0)
CC:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-jaune0/0[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia]   [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] EmptySam 1 Aoû - 15:09
Les gardes sortent de mon champ de vision, retournent à leurs occupations et leurs réprimandes en compagnie de celui que, quelques instants plus tôt, ils appréhendaient. La relève sera bientôt assurée et leurs tâches cesseront aussitôt ; c’est ainsi que les choses fonctionnent dans les rues d’Alexandrie, guidées par celle qui, dans l’ombre, veille sur les âmes de cette ville. En elle réside mon terrain de jeu.

Une main remonte, frotte ma joue avec vigueur jusqu’à en faire naître une grimace. La douleur est bien réelle, elle, bien que superficielle. En cela, les émotions ne me bouleversent pas et ce sourire amusé ne me quitte pas. Pour l’heure, je ne suis pas un garde, mais les habitudes refont parfois surface et ma conscience me pousse à réagir.

Un mouvement, une jambe qui recule et, l’instant suivant, se fige ; une gorge raclée à proximité me force à tourner la tête pour y découvrir une Inconnue, repoussant ainsi mon départ. Une fleur de soleil, comme diraient certains, qui s’inquiète visiblement de mes blessures, s’enquiert de mon état. Des interrogations qui s’échappent, elle n’est probablement pas d’ici et son attitude m’intrigue.

— Des gardes ? Oh, non pas du tout, mais disons que j’aimerais bien postuler, un jour ! Y’a parfois des cas comme celui-ci, la faute aux inégalités, sans doute, mais bon, c’est comme partout : y’a du bon et du moins bon.

Elle désigne son propre visage, comme pour me faire passer un message. Je suis consciente des marques que l’autre m’a laissées, bien qu’elles ne me paraissent en aucun cas être une urgence à traiter. En l’observant faire, ma paume frictionne la plaie, puis se porte devant mes yeux pour voir de quoi il en retourne. La présence du sang m’étonne et je la regarde de nouveau.

— Effectivement… Si t’as un peu de temps libre, pourquoi pas ! Suis-moi, en allant vers le port, on pourra s’asseoir et arranger ça.

Sans attendre, je prends sa main dans la mienne et nous dirige à travers les ruelles, empruntant des raccourcis ici et là. Très vite, nous arrivons à destination et l’eau s’étend devant nos yeux. Les bateaux sont à quai tandis que d’autres retournent à de nouvelles aventures. De mon bras libre, j’indique la position des marches, face à la mer, pour s’y installer. Mon corps se laisse tomber, satisfait de l’emplacement, bien qu’une moue se dessine en constatant leur dureté.

— Merci, c’est gentil de m’aider ! Mais, dis-moi, t’as pas l’air du coin, j’me trompe ?

Penchée en avant, je l’observe, intéressée par la réponse à venir. Il n’est pas rare que des étrangers séjournent dans la belle Alexandrie pour quelques jours et les mystères qui les entourent sont, de temps à autre, croustillants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-rouge750/750[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia]   [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] EmptyDim 2 Aoû - 9:56
La réponse ne se fit pas attendre, et avec beaucoup plus de réactivité que Célestia l'aurait pensé au premier abord. Les voilà qui se mirent à fendre les rues avec une efficacité redoutable, laissant à peine au Héron le temps de prendre des repères pour revenir en ville si elle avait encore des courses à y faire par la suite. En deux temps trois mouvements, elles se retrouvèrent au port, et même près de l'eau au milieu de l'odeur du sel, du poisson pêché fraîchement le matin, des diverses marchandises chargées, déchargées et vendues en continu.

"Donc tu es une justicière en attendant d'être garde si je comprends bien ?"

La nymphe sourit, amusée il faut l'avouer. Néanmoins elle songe à lui conseiller de faire attention. Si le brigand d'aujourd'hui n'avait que peu de technique pour lui passer dessus, ce ne serait peut-être pas toujours le cas, et un jour il y aurait plus à soigner qu'une griffure sur la joue... Enfin, la belle blonde ne se trouvait pas chez elle et il valait peut-être mieux qu'elle s’abstînt. Les jeunes gens avaient peut-être plus l'habitude ici.

Elle commença à farfouiller dans son sac de voyage, dénichant assez rapidement un mouchoir et grommelant en constatant que l'onguent qu'elle cherchait précisément avait fini par glisser tout au fond.

"Effectivement, je suis de passage. Je repars ce soir avec un bateau qui s'appelle le Triomphe. Ou le Victoire... ? Mince, il faudra que je vérifie. Mais je me souviens qu'il était ambitieux !"

Un petit rire suivi d'un geste satisfait en brandissant le petit bocal en verre contenant une pâte verdâtre.

"Je me suis dit qu'avoir un remède contre les petits bobos ne me ferait pas de mal. On dirait que j'étais inspirée ! Bon, il ne sent pas très bon, mais si tu évites de frotter par la suite il va faire cicatriser ta joue en un rien de temps. Et désinfecter du même coup. Faisons cela bien."

Elle prit un coin du mouchoir et l'enroula autour de son doigt pour ensuite le tremper à la surface de la substance. Lorsqu'elle eut assez de matière, elle tourna la tête de Helin de sa main libre de façon à la voir de profil et étala doucement sur la blessure en veillant à ne pas trop appuyer tout en couvrant bien toute la plaie.
Au début, cela produisit une sensation de froid visqueux, un peu démangeant, qui chauffa au fur et à mesure que la nymphe appliquait en longueur. Elle poursuivit jusqu'à obtenir une consistance plus sèche mais lisse, signe que le produit se faisait absorber correctement par la peau de la jeune fille. Avec un autre coin de mouchoir, elle élimina le surplus et reboucha son bocal. Enfin, elle rangea le mouchoir enveloppé dans un autre pour pouvoir le laver correctement plus tard dans de l'eau de pluie plutôt qu'à même la mer.

"Voilà, j'ai terminé ! Est-ce que c'est mieux ?"


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t294-celestia-la-princesse https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-bleu0/0[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-bleu  (0/0)
CP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-rouge0/0[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-rouge  (0/0)
CC:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-jaune0/0[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia]   [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] EmptyLun 10 Aoû - 21:12
— Non non, du tout, juste une aide comme ça. Mine de rien, faut avouer que c’est formateur !

Une exclamation légère, renforcée par un mouvement du poignet ; cette nomination de justicier est bien trop maladroite, voire même indigeste, pour que j’accepte d’en porter les traits. Quelque part, j’ose affirmer que cela ne correspond pas à mes activités, sans que nul ne puisse entendre la teneur de mes réflexions. Pour le moment, elles restent dans le puits du silence et cela me convient plus que bien : les Sentinelles ne sont pas faites pour vivre dans la Lumière et celle-ci s’avère bien trop intense pour mes mirettes. Toutefois, mes lippes s’étirent, mutines, alors que l’étrangère semble s’en amuser.

Elle ne sait pas, elle est assurément incapable d’imaginer tout cela.

Alors elle grogne pour des raisons que j’ignore, fouille dans ses affaires pour dénicher fièrement un bocal. Un rire éclate finalement, dissimulant les impressions qu’elle confirmait juste avant. Les mots sont livrés sur un plateau d’orichalque, transpercent mes attentes d’une lame qui n’existe pas.

— Mieux vaut vérifier, oui ! Les deux existent, mais ils vont pas au même endroit, donc ce serait dommage de se tromper, sauf si tu veux voyager en laissant la place au hasard !

Une idée comme une autre ; la jalousie me guette, perchée dans son coin.
L’onguent s’étale sur mes blessures et j’essaie, en vain, de ne pas trop bouger : la mixture froide n’est pas véritablement agréable et force est d’avouer qu’il est difficile de tenir en place. Cependant, je tente de me maîtriser et me contente de dévoiler quelques grimaces.

La curiosité.

Une fois l’application terminée, l’une de mes mains s’installe temporairement sur ma joue, l’effleure sans forcer pour respecter les quelques recommandations. Sceptique quant à son effet, sans doute, et je me maudis à l’intérieur d’avoir laissé cette Vulgaire me toucher avec tant de facilité.
Cela fait partie du jeu.

— Merci ! Y’a une fontaine pas loin, donc on pourra nettoyer ton truc s’tu veux. Au fait, j’oubliais, mais j’suis Helin. Pur produit Atlante ! Et toi alors ?

Ma voix enjouée lui révèle volontiers cette information, pour le peu qu’elle puisse lui servir à terme, et dissémine cette épine que nul ne peut percevoir sans me reconnaître. Cette remarque, je ne parviens pas à la retenir, elle m’échappe complètement. En dépit de cela, il reste toujours possible de la maquiller pour la transformer.

Finalement, mes bras prennent appui sur les marches. Mon corps se penche en avant, comme pour se rapprocher de l’étendue salée ; la brise est plaisante aujourd’hui, suffisamment pour que mon odorat puisse profiter des émanations.

— Du coup, tu m’as pas dit : tu rentres chez toi ou tu poursuis son voyage vers une autre destination ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-rouge750/750[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia]   [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] EmptyMer 12 Aoû - 20:10
"Je vois. Fais attention quand même. Les gardes sont ceux qui s'exposent le plus souvent au danger..."

Les gardes et les soldats. Mais le sujet militaire était loin d'être la spécialité de l'oiselle, et elle ne souhaitait pas davantage discuter de guerre et de politique, des domaines pour lesquelles elle manquait d'affinité. En tant qu'Oracle bien sûr elle serait probablement amenée un jour à devoir s'y impliquer, mais pour le moment, fraîchement née du printemps précédent, elle préférait se consacrer autant que possible à son rôle de Gardienne, cueillir au creux des vents les informations et le savoir qui feraient d'elle quelqu'un de suffisamment compétent pour travailler avec les humains à un avenir plus radieux. Sa visite à Alexandrie n'était qu'un premier pas sur ce long chemin semé d'embûches, que peut-être elle aurait hésité à emprunter si elle avait su ce que deviendrait sa famille dans un futur pas si lointain.

"Je me souviens à quoi ressemblait le bateau au moins ! J'irai vérifier quand nous nous séparerons. Maintenant que nous sommes au port je devrais pouvoir le retrouver facilement."

Satisfaite de son bon geste, la belle blonde rangea son onguent tout en suivant le parcours de la main de la jeune femme, prête à lui rappeler qu'il valait mieux laisser agir sans toucher. Elle se contenta de palper, de vérifier, réaction normale puisqu'elle ne pouvait pas voir elle-même son visage, ou du moins pas précisément dans l'ondulation des vagues à leurs pieds.

"Dans une fontaine ? Mais les gens n'y boivent pas ? Dans ce cas c'est d'accord. Et enchantée, c'est vrai que nous avons oublié les présentations ! Je suis Célestia. Euh, mais quand tu dis Atlante... C'est un mythe l'Atlantide non ? Ah j'ai compris, c'est une expression locale pour dire que tu es de la région ! J'avais deviné en fait, tu sembles très bien connaître la ville, et tu as quelques traits typiques de certains marins et marchands aussi. La façon de se déplacer, de parler."

Elle sourit gaiement. Dans un recoin de son esprit, elle nota tout de même l'information, au besoin. Les Altantes. Les Marinas. Cette fille ne dégageait rien, mais posait beaucoup de questions. Fougue de la jeunesse ou interrogatoire ? Il aurait été étonnant quand même que quelqu'un devine son appartenance à l'Ordre d'Apollon alors même qu'à aucun moment Célesti n'avait utilisé le cosmos de quelque façon que ce soit, et dissimulait son énergie en permanence. De toute façon ici elle n'en avait pas besoin, elle venait simplement pour satisfaire une soif de savoir, pas pour de la diplomatie.

"Moi je suis née de l'autre côté de la Mare Nostrum, dans la petite campagne en Italie. Une fois au port, je devrai marcher ou me faire acheminer en charrette, alors on peut dire à la fois que je rentre chez moi et que je passe d'abord par une autre destination !"

Un petit clin d’œil amusé accompagna ses dires.


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t294-celestia-la-princesse https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-bleu0/0[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-bleu  (0/0)
CP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-rouge0/0[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-rouge  (0/0)
CC:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-jaune0/0[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia]   [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] EmptyJeu 13 Aoû - 16:42
Faire attention. Cette prévention engendre un sourire teinté d’amertume sur mes lippes : les gardes sont effectivement ceux qui s’exposent le plus souvent aux dangers, ceux que l’on envoie dans un premier temps et, lorsque les pertes se font trop nombreuses, que les informations sont récoltées, les autres arrivent. C’est ce qui se produit dans la majeure partie des cas, tout du moins, si j’en crois les récits anciens. Cette grimace, je ne parviens pas à la dissimuler, consciente que la mort se languit devant la porte des corps armés.

Mon expression se transforme, gagne en légèreté lorsque l’on aborde la question du bateau duquel elle traversera les eaux ; si la blonde n’est pas certaine du nom, elle se souvient néanmoins des spécificités de sa coque et ne se perdra donc pas, bien que cela ne soit pas grave en soi. Le voyage est une clef, bien plus que la destination, affirment certains. J’ignore s’il s’agit de la vérité, mais je rêve en l’imaginant comme une réalité. Quoi qu’il en soit, ma joue, quand bien même elle n’est qu’effleurée, me semble moins douloureuse qu’auparavant.

— On ira voir, si tu veux !

Elle s’étonne visiblement de ma proposition, pose des questions, en effet, légitimes. Devant sa réaction, mon rire résonne, incapable de rester caché : pense-t-elle vraiment qu’on le mettra dans la fontaine même ?

— On prendra un peu d’eau de la fontaine pour le nettoyer, oui, on le plongera pas dedans, t’inquiète pas ! Qui sait, t’en auras peut-être besoin d’ici que tu rentres chez toi, alors autant faire ça ici !

Ses gestes et ses mots s’ancrent dans mon esprit, notamment lorsque j’aborde la mention des Atlantes, ces mythes de naguère. Durant une seconde, tout au plus, elle semble réfléchir, puis évoque les vieilles histoires avant de retomber sur ses pattes. Tandis que Celestia explique mon appartenance probable à cette région, je ramène les genoux vers mon torse, les bloquant avec mes bras menus ; mon buste se rapproche et recouvre mon menton, alors même que je déporte ma tête sur le côté pour la regarder.

— C’est un mythe, oui, mais tu penses pas que les mythes ont un jour été réels ? Les Atlantes étaient réputés pour être un grand peuple, alors j’avoue que ça m’aurait plu d’être née à cette époque et d’être comme eux. Ça aurait peut-être simplifié les choses… C’est un peu un rêve, tu vois, un truc qui rassure ; ça me donne du courage ! Franchement, ça m’embêterait que ce soit juste des histoires…

La déception se lit certainement sur mon visage, car cette affirmation briserait vraisemblablement mes songes.

Mes yeux s’écarquillent, lorsqu’elle parle si facilement d’Italia. L’âcreté me gagne à l’intérieur, mais je me retiens et ne laisse, pour le moment, rien paraître : cette fille n’a probablement rien à voir avec lui. Toutefois, force est d’avouer que ma curiosité n’est pas satisfaite, pas encore, et déjà mes yeux brillent-ils à l'idée d'en apprendre davantage.

— Oh, j’ai jamais été dans ce coin-là, c’est comment l’Italie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-rouge750/750[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia]   [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] EmptyDim 16 Aoû - 21:35
A voir la jeune fille rester muette sur la question des gardes puis se focaliser sur la fontaine, la nymphe se demanda si elle avait effleuré un sujet sensible. Peut-être un parent, ou un ami garde, qui avait succombé un jour malencontreux où il aurait fallu justement faire attention, maîtriser le danger ? Peut-être une vocation née d'un drame ? Elle l'ignorait et préférait éviter le sujet désormais, de peur de réveiller de vieux démons par inadvertance, surtout pour une personne aussi jeune.

"Il y a encore certains endroits que j'avais prévu de visiter avant de partir. Je me débrouillerais, ne t'en fais pas, j'ai déjà demandé les itinéraires, les gens d'ici sont vraiment gentils. Tu as sans doute mieux à faire que d'aider une parfaite inconnue. Et comme mon temps de séjour est compté, je ne dois pas trop m'attarder si je veux finir mon parcours."

Déjà la Gardienne se relevait, prête à partir, voyant que le Soleil avançait inexorablement tandis qu'elle restait à son détour, au bord de l'eau. Un regard vers Helin, qu'elle s'apprêtait à saluer, quand elle remarqua sa position, le ton presque triste de sa voix. Être Atlante ? Un rêve ? Et cette insistance... Comme si elle essayait de lui dire qu'elle était vraiment Atlante, et pourquoi pas Marina ? Mais la jeune nymphe n'avait pas encore assez d'expérience en ce monde pour parler diplomatie, pour poser ce genre de questions. Sans savoir non plus à quel point le mythe se confondait avec la réalité concernant Atlantis. Elle savait que la cité existait réellement. Quelque part. Qu'il y siégeait des guerriers, aujourd'hui neutres, demain amis ou adversaires ?

"C'est un beau rêve oui... mais cela reste un mythe. Et le principe d'un mythe est qu'on ne sait pas ce qui est vrai et ce qui est faux. Il a été conté, un jour, pour répondre à une question que l'humanité se pose. Personne ne sait de nos jours ce qu'il en est. J'espère pour toi que c'est vrai, que tu es une Atlante. Que tu réussiras à devenir garde si c'est ce que tu souhaites. Le reste ne dépend pas de moi."

Un sourire bienveillant. Quelques dernières informations à propos de l'Italie et elle comptait bien repartir après pour achever son tour de la ville avant le départ du bateau.

"Voyons... Je connais seulement un petit bout de l'Italie. Il y a des grandes routes pavées, partout. C'est très pratique pour les chariots. On peut voir des villae immenses avec plus ou moins d'esclaves qui s'alignent sur des via très longues ! Le port est toujours en activité. Les marchands viennent de beaucoup d'endroits, avec des étoffes, des épices, des matériaux précieux... On voit aussi régulièrement des soldats s'entraîner en manœuvres. Ils sont très rigoureux, disciplinés."


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t294-celestia-la-princesse https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-bleu0/0[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-bleu  (0/0)
CP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-rouge0/0[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-rouge  (0/0)
CC:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-jaune0/0[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia]   [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] EmptyMer 26 Aoû - 4:35
Semble-t-il que ma proposition ne récolte qu’un refus, que Petit Oiseau envisage de me quitter, prenant ses pattes à son cou. Je ne l’entends pas de cette oreille, continue ainsi le fil de la conversation alors même que ma joue est marquée par la présence de mes genoux. Malgré tout, mon regard glisse sur elle, ne cesse de l’observer pour des raisons de politesses superflues autant que par curiosité. Si la demoiselle lit en moi comme dans livre ouvert, détaille cette mine déconfite qui s’empare de mes traits, elle ignore que les pages sont tronquées.

Les apparences.

Cela reste un mythe, m’explique-t-elle d’un étalement d’une soi-disant gentillesse. À cette affirmation, je me ternis inexorablement ; Célestia assure ce que personne n’est capable de prouver, s’applique à mentionner les définitions et des tirades provenant d’une analyse maladroite. Dès lors que personne ne connaît la vérité, il est possible de penser que tout n’est qu’irréel, n’est-ce pas ? Cela me dérange et attriste la part de croyance que je place dans cette discussion. Une croyance naïve, celle d’Helin, la rêveuse éternelle. Dans l’immédiat, mes bras renforcent la pression qu’ils exercent sur mes articulations et une moue déçue naît de ces quelques mots.

— C’est pas faux… J’imagine que t’as raison : c’est un rêve et, par définition, il n’existe pas.

Tant pis. Qu’importe la bienveillance qu’elle s’efforce à démontrer, elle brise ce qu’elle approche. Ces morceaux, rien ne peut les rattraper, les recoller, si ce n’est la connaissance de l’Inconnu. Toutefois, si j’en suis parfaitement consciente, Helin n’en demeure pas moins une ignorante et se teinte des couleurs de la déception. Finalement, je relève mes yeux humides pour lui faire face de nouveau.

— C’est comme ça !

Faussement enjouée, cette note. Pourtant, je m’éclaire un peu plus lorsqu’elle aborde le sujet d’Italia. La plupart des informations regroupent des banalités introductives, entraînent des questions de surface que je maintiens dans le silence, les transformant davantage en soupir. L’une d’elle, en revanche, attise mon intérêt et les songes prennent une tournure différente. Un presque cauchemar, en somme, si j’ose le penser ainsi. Au point que j'en occulte le reste, pour un moment.

— Ça a l'air d'être un coin plutôt joli, j’aimerais bien voir ça un jour... Mais, dis… Tu parles d’esclaves mais… Je… Tu sais, j’comprends pas vraiment tout ça : les conditions, l’importance de mettre les gens plus bas que terre, de considérer un semblable comme un moins que rien. J’veux dire… Ces gens, ils sont pourtant comme nous, non ?

Je le conçois, dans une certaine mesure, compte tenu des normes qui ont bercé mon enfance. Hélas, ce n’est pas le cas d’Helin, cette fille qui imagine la liberté sous toutes ses coutures. Alors, j’attends sa réponse.

Apprends-moi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-rouge750/750[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia]   [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] EmptyVen 28 Aoû - 10:21
A voir Helin se décomposer suite à la négation de son rêve -encore qu'elle avait pourtant insisté sur le fait qu'un mythe pouvait aussi contenir une part de vérité-, la nymphe eut la sensation d'avoir altéré quelque chose d'important dans les espoirs de la jeune fille en face d'elle. Sa propre expression perdit en couleur, en sourire, reflet du malaise qu'elle venait elle-même de lancer en énonçant pourtant ce qui lui semblait être une vérité connue de la majorité. Qui, si on prenait quelqu'un au hasard dans cette immense ville qu'était Alexandrie, aurait tout parié sur l'existence bien réelle d'Atlantis ? Qui, malgré la Mascarade, aurait soutenu envers et contre tout la légende selon laquelle une cité avait été engloutie par les dieux, et subsistait malgré cela ? Les pirates peut-être. Mais pouvait-on croire des bandits qui passaient leur temps à détrousser leurs semblables dans le seul but de l'aventure et de l'enrichissement ?

"Je... Je suis désolée..."

Un souffle du bout des lèvres, un peu comme si elle offrait des condoléances pour la perte d'un être cher. Par réflexe elle porte les mains à sa poitrine, jointes près de son cœur comme pour y chercher une réponse capable d'apaiser le tourment de cette humaine. Il semblait loin, déjà, le souvenir de Lytès et des moments d'échanges passés ensemble...

Et la suite ne s'arrangea pas avec les esclaves. Célestia avait pensé égayer un peu la conversation en parlant des beautés de son pays, de ses richesses, en oubliant que cet héritage allait en fluctuant aussi, preuve s'il en était encore besoin que la décadence achevait ici le cycle de l'un des empires les plus puissants au monde.

"Ils... ont perdu leurs droits..."

Elle réfléchissait, réunissait la somme de connaissances qu'elle possédait à ce sujet. A la Tour il n'y avait pas d'esclaves, mais il y avait les Moineaux. Etaient-ils libres ? Les avait-on aidés en leur offrant cette position enviable auprès d'un dieu de chair et d'os, cette vérité cachée sur le monde, ou bien les avait-on enchaînés, condamnés à un destin dont ils ne voulaient pas ? Le Héron pourtant veillait à les traiter avec respect, avec la même douceur que ses semblables nymphes. Il n'y avait, à ses yeux, pas de différence. Et quand elle sortait dans Rome, les esclaves étaient si ancrés dans le décor que personne n'y redisait.

Silencieuse, elle se promit que la prochaine fois qu'elle se rendrait au marché, elle poserait un regard plus attentif sur les ignorés du monde. Les esclaves, mais aussi les mendiants, les animaux errants, les malades, les blessés...

"Je ne possède pas cette réponse, Helin. J'ai grandi dans un environnement où la présence d'esclaves est naturelle. Pourtant, je pense agir avec eux de la même manière qu'avec les personnes libres qui m'entourent. Et je sais aussi qu'il existe des lois qui encadrent la possession d'esclaves afin qu'ils soient traités plus humainement qu'au siècle dernier, et ceux d'avant. De plus, il ne s'agit pas que de l'Italie. Il y en a partout. Même ici, en Égypte, j'en ai vu. Je ne sais pas d'où cela vient à l'origine..."


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t294-celestia-la-princesse https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-bleu0/0[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-bleu  (0/0)
CP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-rouge0/0[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-rouge  (0/0)
CC:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-jaune0/0[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia]   [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] EmptyLun 31 Aoû - 18:01
À mesure que les papillons noirs voilent les pensées accordées, la demoiselle perd de sa teinte habituelle ; ses réactions s’associent aux miennes, comme des planches que rivettent les façonneurs de bois, et je constate combien il est aisé de faire plier l’âme sous le poids de la culpabilité. Si mes lèvres s’entrouvrent, je ne réponds toutefois rien à ces excuses bredouillées : je me suis déjà faite à l’idée, quand bien même cet autre moi ne l’accepte pas. Elle s’y refuse, mais se trouve dans l’obligation d’en concevoir l’hypothèse. Cette partie est faible, je l’avoue, et l’aventurière, naïve.

Pourtant, à l’observer, l’Italienne semble sincèrement touchée par ce faux pas, à croire qu’il existe encore des personnes désintéressées, par-delà les mers et les océans.

Quelque part, elle m’intrigue, et cette singularité qu’elle me renvoie grandit lorsque l’on aborde sa contrée, d’autant plus quand les positions des esclaves se confrontent. Mes questions sont écoutées, mais j’en doute, un court instant ; Célestia se perd, je le ressens vaguement, mais sans certitude véritable. Ce n’est qu’une impression. Pourtant, je m’improvise inquisitrice, cette fois encore, bien que mes demandes se limitent à la présence d’une lueur étrange dans mon regard.

Cette réponse, elle ne la possède pas, m’informe-t-elle. Rien d’étonnant à cela, car celle-ci n’entre pas dans le cadre que des personnes comme nous seraient à même de comprendre ni de percevoir. C’est au-dessus, bien au-delà de ceux qui prétendent ériger des lois. Les respectent-ils seulement ? Toujours est-il que, en dépit de ce qu’elle affirme, elle ne paraît pas à l’aise face à mes interrogations.

— Ah, donc t’es issue d’une famille riche ?

Cette phrase m’échappe d’un naturel déconcertant. En quelques mots, j’ai l’impression de relâcher une lame tant bien que mal retenue. Il n’y a aucune malveillance dans mon propos, mais je ne peux nier l’avoir prononcé. Finalement, j’opte pour un soupir et retourne au fil de la conversation.

— Oui, ici aussi… Comme tu dis, c’est sûrement le cas partout, mais, j’sais pas… Tu penses vraiment que les lois qui encadrent ça soient vraiment respectées ? La question que je me pose, c’est pourquoi. Pourquoi ils ont perdu leurs droits ?

Des réflexions simplettes pour celle que je représente. Dans tous les cas, nous ne sommes que des ignorantes et cet échange le prouve bien assez. Je fronce les sourcils, en quête d’une vérité qui n’existe pas, en quête d’autres choses qui me turlupinent, et mes yeux se perdent plus loin.
Je réalise alors.

— Désolée, j’voulais pas t’embêter avec mes histoires. J’te tiens la patte depuis tout à l’heure, mais tu voulais p’t’être retourner à tes visites, non ? Après tout, tu pars bientôt…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-rouge750/750[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia]   [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] EmptyMer 2 Sep - 10:33
Jeune, bien trop jeune, le petit Héron commençait à se sentir noyé dans la masse de questions de cette étrangère. Et au fond, avait-elle le devoir de répondre à cette personne qu'elle ne connaissait pas ? Sa raison lui disait que non, là où son cœur l'incitait à prendre le temps d'écouter, au moins. Mais une année figurait bien trop peu d'expérience pour porter un regard sur des héritages aussi lourds que l'esclavage, quand bien même ses mémoires allaient bien au-delà. C'était la différence fondamentale entre la connaissance et l'expérience, entre éprouver les faits et les entendre.

De nouveau, une attaque par un autre angle. Riche ? Qu'est-ce que c'était, riche ? Des personnes mangeant à leur faim ? Des personnes vêtues d'habits luxueux, poudrées, parfumées ? Des personnes possédant des esclaves ? Des personnes libres de vivre selon leur bon-vouloir ? Et quel genre de réponse la petite "Atlante" pourrait bien se construire si elle lui disait que oui, elle faisait partie d'une famille riche -après tout, les dieux pouvaient avoir à peu près ce qu'ils voulaient- ?

Puis la question des lois. Celle de la perte. Et qu'en serait-il après ? La supériorité de l'Homme sur l'animal ? La Civilisation ? Le Bonheur ? La Beauté ? L'amour ? La Justice ? Qu'est-ce qu'elle voulait à la fin, à lui demander tout ça comme si elle détenait toutes les clefs du monde ???

Amenez-lui donc Lytès ! Lui semblait bien plus au faîte de tout cela, bien plus apte à encaisser toute cette pression !

"Je voulais seulement soigner ta blessure..."

C'est bien de se poser des questions, d'interroger le monde autour, de remettre en cause les inégalités entre les peuples, entre les Hommes. Mais les poser tout de go à une parfaite inconnue qui n'a rien demandé ?

Célestia sauta sur l'occasion offerte comme un assoiffé sur une oasis. Le temps. Oui le temps.

"Oui, il va falloir que je m'en aille. Je te souhaite de trouver tes réponses. Sincèrement."

Elle fit un effort pour ne pas ramasser ses affaires trop vite et s'enfuir en courant, malgré l'envie extrêmement intense qu'elle avait de mettre autant de distance que possible entre cette envahissante rencontre et elle-même. Elle lui adressa même un salut poli et un sourire désolé avant de tourner les talons, puis de filer une fois hors de vue au détour d'une ruelle. La nymphe n'avait rien à se reprocher pour partir de la sorte, mais si elle avait su qu'on lui imposerait cette pression simplement à cause d'une égratignure à la joue... non, elle n'aurait pas pu s’abstenir. Mais elle il y aurait réfléchi.

Citation :
Et ce sera la fin du RP pour moi. Bravo, tu as fait peur à chibi-Cécé °°'


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t294-celestia-la-princesse https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-bleu0/0[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-bleu  (0/0)
CP:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-rouge0/0[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-rouge  (0/0)
CC:
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] G-jaune0/0[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia]   [Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia] EmptyMar 8 Sep - 20:02
Semble-t-il que la conversation ne lui sied guère ou, plutôt, persiste-t-elle à éluder la suite de nos échanges ; ces discussions ne sont qu’à sens unique, bien qu’elles nous retiennent toutes les deux sur les marches du port. Elle provoque des sujets, mais refuse de répondre lorsque j’envisage d’aller plus loin. Plus que cela, elle me donne l’impression de guetter que la meilleure opportunité se présente pour me fausser compagnie. Cette porte de sortie, c’est avec un certain plaisir que je la lui ouvre.

Cadeau de la maison.

Comme je m’y attendais, elle s’engouffre dans le trou, tête la première, et se montre digne de l’idée que je me suis formée sur sa personne. L’intégralité de ses réactions me lasse de plus en plus, tant elle est prévisible ; elles malmènent ma curiosité qui, peu à peu, s’endort. À la place, ce sont mes doutes qu’elle éveille ; les interrogations qui m’assaillaient plus tôt et que, jusqu’à présent, je pensais que l’origine provenait de ma propre aversion envers lui.

Des incohérences pointent le bout du museau. Quelque chose cloche, dans cette histoire. C’est ma certitude, face à ce bilan des plus saugrenu.

Je la regarde ramasser ses affaires, réponds à ces fausses salutations par un hochement de la tête. Pour dire vrai, j’hésiterais presque à lui crier « À la prochaine » pour voir le trouble orner ses traits autant que cette lueur ébranlée dans ses yeux. Cependant, il me faut être sage et, au-delà de ça, je préfère encore m’interroger sur son cas, imbriquer les morceaux et établir les théories. Ces probabilités, je compte les croiser avec mes pressentiments pour parvenir à mes premières déductions.

Elle n’est peut-être pas si innocente que cela, au final. Ce que je pensais n’être qu’un hasard, qu’un assemblage impossible s’avère, finalement, envisageable.

Célestia, je ne t’oublierai pas.


Citation :
Fin du RP pour ma part également. Merci encore ! Pour tout t'avouer, j'essayais de tendre vers cette conclusion depuis le début. On s'en est éloigné durant un temps (logique rp) donc plutôt contente d'y être parvenue au final °°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
 
[Mai 550][Terminé] Quand on arrive en ville [PV Célestia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: