Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Début Février 553] Un renouveau (Solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ArèsArèsArmure :
...
Message [Début Février 553] Un renouveau (Solo)   [Début Février 553] Un renouveau (Solo) EmptyMer 22 Juil - 10:31
Alors que les Oracles étaient encore au portes...

Il se réveillait. La nuit fut charmante et sa main tapotait les coussins afin de la toucher, mais, rien. Levant une paupière, il parcourait sa couche et vit qu'elle était vide. Une légère inquiétude le fit se lever et il la vit assise sur sur une chaise auprès de la petite table ornée de fruits les plus exquis. Les doigts de cette dernière tapaient à intervalles régulières sur le bois et cela lui faisait déjà mal au crâne. Toutefois, cette attitude très féminine signifiait qu'elle était soucieuse et qu'il valait mieux régler un problème éventuel plutôt que voir la situation se détériorer.

- Que se passe-t-il ?

La déesse de l'amour tourna la tête vers son amant. Le regard fixe et résolu.

- Les paroles de ton Pontifex... Les découvertes de César sur le sang des Sidhes... C'est une solution qui peut aboutir... J'insiste donc sur le fait que tu ne peux pas garder Acamas, ici, à ce poste !

Encore ce débat... Arès leva les yeux au ciel et si cela avait été une autre personne, il lui aurait tordu le cou afin de se remettre à dormir. Ils avaient eu la discussion pendant une partie de la nuit et voilà qu'elle revenait à la charge. Soufflant le chaud et le froid, il pensait que leur ébats suffiraient à lui faire changer d'idée mais il s'était fait des illusions.

- Il a toute ma confiance et il est compétent, hors de questions !

Aphrodite se leva alors à la réponse du Dieu de la Guerre. Elle s'avança vers lui en laissant éclater son cosmos. Ici pas de chair sur les murs afin de les écouter, elle y veillait depuis des années et c'était le seul endroit ou "l'autre" ne pouvait les surveiller.

- Si tu avais les quelques grammes de l'intelligence de ta maudite soeur, tu comprendrais cette petite chose tout conne : Acamas est peut-être la solution à tes soucis. Je ne vais donc pas laisser cette opportunité passée. Tu vas donc l'envoyer ce matin en Gaule et l'informer que tu le décharges de ses responsabilités sur tes troupes, ce serait pas une première de toute façon ! Puis, tu nommes.... Hmmmm... Zvezdan à ce poste !

Arès se leva, excédé. Il reconnaissait qu'elle avait raison mais se séparer d'Acamas l'embêtait énormément. C'était un vieux compagnon depuis Troie, il n'aimait pas lâcher ses compagnons. Soudain, il se rendit compte qu'il n'avait pas eu ce genre de réflexions depuis des années et porta ses sens dans tout le Dédale. Des Oracles ? Surpris, il sentit la présence d'Asclépios. Non. C'était pas tout à fait pareil... Pensif, il opina et prit la décision d'acter cela le plus rapidement possible.

- Tu peux régler cela pour moi avec Zvezdan ? Moi, je vais parler à Acamas et reviendrai dans une petite heure avec la Faux du Cardinal de la Mort. Elle doit être remise après tout à son propriétaire légitime mais cela va foutre un bordel monstre. Déjà que mes Berserkers...

La Déesse de l'Amour ne le laissait pas terminer qu'elle l'embrassa. Elle aussi avait détecté ce retour de l'ancien lui, de Mars. Cela était grisant, même pour quelques secondes. Ce petit laps de temps très court avait permis de prendre la décision la plus sage, ce qui était paradoxal quand on connaissait l'animal qui lui servait d'amant à ses heures perdues. Suite à cela, Arès partit en direction des appartements pendant qu'elle attendait. Usant de son pouvoir sur les émotions, elle "invitait" le Cardinal de la Guerre à l'Autel des Sacrifices.

Quelques minutes plus tard, son amant revint avec la faux, le visage a priori peiné. Elle lui remonta le moral et prit l'arme de Thanatos avant de lui faire un baiser sur les lèvres. Arès s'allongea dans son lit, épuisé et s'endormit. Aphrodite partit en direction de l'une des grandes salles du Dédale la plus reculée de l'entrée. Zvezdan, Cardinal de la Guerre était présent. La Déesse l'invita à le suivre dans ses propres appartements dans le plus grand silence. Le temps de quelques explications allaient venir.

Pendant ce temps là, dans la pénombre, Arès se relevait et fit déployer son cosmos. Ses pensées clarifiées, il s'exprima à travers les Cuirasses de ses guerriers.

- Mes petits morveux, j'ai décidé de nommer Zvezdan comme nouveau Pontifex. C'est pas négociable. Voilà. Merci, à la prochaine.

L'ordre divin était donné. Sans ambages ni prise de tête. Arès n'avait pas l'intention de prendre de gants, c'était pas son style et encore moins de s'expliquer. Les chants féroces des Cuirasses qui répondirent à s voix ne mentaient pas sur la Voix que les porteurs venaient d'entendre. Pendant ce temps là, Acamas quittaient le Dédale dans le plus secret en direction de l'un de ses laboratoires secrets vers l'ouest de l'Europe. Enfin, sortant des appartements d'Aphrodite, Zvezdan avait entre les mains la faux de la mort et sa propre Cuirasse se détacha de son corps pour retourner sur le socle sacré de la Guerre. La place était libre maintenant.

Dans l'ombre, Vélya apprit cela avec une certaine surprise, l'incompréhension se lisait sur son visage alors qu'Aphrodite s'amusait déjà du coup de pied qu'elle venait de lui attribuer... Le jeu continuait et les Berserkers n'étaient que des pions. Elle avait de grands espoirs en Zvezdan, un des Cardinaux les moins influençables qui soient, c'était la raison qui l'avait poussé à influencer son amant dans ce sens.

Citation :
Zvezdan est officiellement IRP chef de Faction (Pontifex)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Début Février 553] Un renouveau (Solo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Transylvania :: Dédale de Chair :: Autel des sacrifices-
Sauter vers: