Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Début Février 553] Sur le sentier de la Guerre, une nouvelle Voix [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ZvezdanZvezdanArmure :
Pontifex

Statistiques
HP:
[Début Février 553] Sur le sentier de la Guerre, une nouvelle Voix [solo] G-bleu1650/1650[Début Février 553] Sur le sentier de la Guerre, une nouvelle Voix [solo] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Début Février 553] Sur le sentier de la Guerre, une nouvelle Voix [solo] G-rouge1350/1350[Début Février 553] Sur le sentier de la Guerre, une nouvelle Voix [solo] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Début Février 553] Sur le sentier de la Guerre, une nouvelle Voix [solo] G-jaune1650/1650[Début Février 553] Sur le sentier de la Guerre, une nouvelle Voix [solo] V-jaune  (1650/1650)
Message [Début Février 553] Sur le sentier de la Guerre, une nouvelle Voix [solo]   [Début Février 553] Sur le sentier de la Guerre, une nouvelle Voix [solo] EmptyMer 22 Juil - 13:09
C'est assez intéressant à noter, comme paradoxe.
Dans ce monde guerres Divines, de luttes occultes, dans cet échiquier à échelle cosmique, tout peut aller très vite, mais tout est terriblement long. Des décisions qui tombent, soudainement, des résultats qui arrivent après des éternités de machination, d'attente, de combats. Des événements qui renversent la balance très, trop rapidement, tandis que des plans centenaires qui peinent parfois à trouver leur chemin jusque vers une réussite.

C'est le paradoxe des Dieux. Impétueux, capricieux, égoteux... Mais immortels.

J'ai appris beaucoup de choses en peu de temps. J'ai pu profiter des lumières de Dame Amour, pour lever le voile sur bien des secrets, bien des zones d'ombres. J'ai pu m'entretenir avec Acamas, avant qu'il parte pour son périple. Là aussi, j'ai appris des choses.
J'ai beaucoup eu à penser, à cogiter. À analyser. Oui, j'ai appris des choses, oui.
Certaines choses m'ont fait sourire. D'autres, beaucoup moins.
Certaines choses m'ont surpris. D'autres, là aussi, beaucoup moins.

Et le fruit de la connaissance n'est jamais plus savoureux que lorsqu'il est croqué entre les dents de celui qui a du pouvoir. Une jolie phrase pour dire : savoir, mais ne pas pouvoir agir, très peu pour moi.

Mais maintenant je sais... Et surtout maintenant, je peux agir. Plus encore qu'avant.
Je peux agir parce que ce qui me protège, ce n'est plus le métal sanglant de la Cuirasse de la Guerre, c'est la bénédiction d'Arès lui-même. Avec tout ce que ça implique. Parce que ces doutes que je pouvais avoir, depuis l'arrivée d'Acamas et de ses Cardinaux tous frais récoltés, j'en connais désormais l'origine.

Tu as joué un jeu dangereux, Acamas. Un jeu que je ne suis pas tout à fait sûr de vouloir continuer.

Trop longtemps au fil de la dernière décennie, la voix d'Arès a été soit muette, soit sa gorge a été tranchée, soit parasitée de l'intérieur... Alors l'on a été ce que les autres voulaient qu'on soit : Des outils, des marionnettes. Des barbares à soit éviter, soit manœuvrer, pourvu que leur fureur puisse être dirigée là où on le souhaite.
Dites-moi, Oracles, Saints, Marinas et Ases.
Dites-moi, Dieux.
Dis-moi, Velya.
Pensez-vous que ça sera si facile, cette fois-ci ?

Les Légions d'Arès vont marcher, Monde. Prépare-toi, car les chiens de Guerre ne sont plus en laisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2032-zvezdan-cardinal-de-
 
[Début Février 553] Sur le sentier de la Guerre, une nouvelle Voix [solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Transylvania :: Dédale de Chair :: Autel des sacrifices-
Sauter vers: