Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Octobre 2020)
 
Partagez
 

 [Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
KilianKilianArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-bleu220/220[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-bleu  (220/220)
CP:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-rouge180/180[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-rouge  (180/180)
CC:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-jaune285/285[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-jaune  (285/285)
Message [Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian)   [Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) EmptyJeu 23 Juil - 14:00
Deux et onze








Les temps étaient paisibles.
Un fait que je savourais d'autant plus que la guerre n'était pas si lointaine dans mes souvenirs, et dans les stigmates faits aux forces du Sanctuaire. Après ma conversation avec Silas des Gémeaux, j'avais appris que le Grand Pope organisait la formation de nouveaux soldats, selon des processus nouveaux. Une excellente initiative, à mon sens.
Toutefois, il ne fallait pas en oublier pour autant les anciens.
Et nous n'étions qu'une poignée à avoir survécu à ce conflit : Silas des Gémeaux, Lesath du Scorpion, Childéric bien entendu, et Airôth du Taureau. Une subite envie de prendre des nouvelles de mes pairs et compagnons d'armes m'avait poussé à descendre de ma demeure, pour pénétrer dans le temple du Taureau.
L'occasion d'apprendre à mieux connaitre le second gardien, et de m'enquérir de sa santé, et de m'assurer que la guerre ne l'avait pas trop ébranlé. Un sujet évoqué auprès du Gémeau, quelques semaines auparavant.

Airôth du Taureau ! Kilian du Verseau souhaiterait s'entretenir avec toi.

Ma voix traversa la maison zodiacale, avant que mon cosmos ne s'élève légèrement tel un appel silencieux. La courtoisie était de mise, même si Airôth n'était pas le plus sauvage des chevaliers d'or. Loin de là.
Une raison qui me poussait à lui demander éventuellement un petit service. A voir, comment il allait m'accueillir.
Je m'avançais de quelques pas, et attendit la réponse du maître des lieux. Enfin, s'il était présent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AirôthAirôthArmure :
Taureau

Statistiques
HP:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-bleu1200/1200[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-rouge1250/1250[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-jaune1200/1200[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian)   [Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) EmptySam 25 Juil - 14:57

Dernière journée. Il n'était revenu que depuis deux jours et déjà voilà que le soleil entamait sa descente, indiquant son départ prochain aux premières lueurs du lendemain accompagné du Chevailier de Pégase, son disciple. Ce dernier était parti à Rodorio s'enquérir de quelques denrées et vêtements pour le voyage. Une fois l'Italia atteinte grace à sa lumière ils allaient devoir traverser les Alpes à pied et en cette période de l'année, le froid y serait mordant. La dernière fois qu'il avait foulé de ses pieds la neige, le Taureau Blanc avait tout perdu. Cette fois, il n'en serait rien. La mission qui était leur allait être complexe, tendue. Devoir retrouver un homme certainement bien protégé, un homme dont il ne savait pas s'il allait l'accueillir en ami car après tout... L'unique main du Chevalier d'Or était encore baignée de sang. Tout comme son esprit.

Il s'affairait donc à préparer le Temple à son départ, rangeant ce qui devait l'être, vérifiant une dernière fois l'état de sa réserve dont il savait très bien qu'à son retour elle serait amoindrie. Nul besoin d'y mettre un verrou, les âmes du Sanctuaires n'en avaient cure. Le retour... Allait-il seulement pouvoir refouler les dalles de sa demeure ? La guerre était hier, elle marquait son esprit et aurait sans aucun doute dévasté celui de l'ancien Augure. Son inquiétude était là, logée. Nulle crainte quant à sa vie mais plus celle du jeune Bronze... Et surtout, l'estime d'un ami certainement disparue. Ses songes furent bousculé par l'écho d'une voix accompagnée d'une sensation de fraîcheur envahissant l'air. Un sourire.

Alors sous les cliquetis du métal sur la pierre, le Géant d'Airain se dirigea vers le centre de son Temple, rejoignant son invité surprise qui s'était annoncé. Son armure sur les épaule, sa cape masquant le manque sur sa droite il sortit du couloir pour l’apercevoir qui avançait lentement.

- Bienvenue dans ma demeure, Kilian. Qu'est-ce qui t'amène si bas ? Viens, suis-moi, allons discuter dehors et profiter de cette belle journée.

Car les prochaines allaient être plus sombres. Profiter un peu plus de cette douceur méditerranéenne. De ce paysage. Il tourna donc les talons pour se diriger vers l'entrée du temple, pas après pas, guidant son invité vers le kiosque qui dominait la vallée. Ainsi il pourrait accomplir son devoir tout en s'entretenant avec un de ses frère d'arme. Un de ceux qui, comme lui, avait connu les affres de la guerre.


[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) Signature
Apparence et Armure d'Airôth :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1834-airoth-chevalier-d-o https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1771-airoth-chevalier-d-or-du-taureau
KilianKilianArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-bleu220/220[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-bleu  (220/220)
CP:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-rouge180/180[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-rouge  (180/180)
CC:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-jaune285/285[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-jaune  (285/285)
Message Re: [Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian)   [Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) EmptyLun 27 Juil - 17:16
Aveu d'amitié








Sans surprise, le puissant Taureau m’accueillit avec chaleur et bienveillance.
Lui aussi vêtu de son habit sacré, Airôth m'invita à le suivre à l'extérieur, dans un cadre plus bucolique et sujet à la détente et la convivialité.

Je te remercie de ton accueil. J'avais envie de m'entretenir avec toi de certains sujets en lien avec la dernière guerre.

Une réponse donnée sans gravité, et ponctuée d'un léger sourire amical. J'espérais sincèrement que cette visite serait aussi agréable que mon entrevue avec les Gémeaux.
Je lui emboîtais donc le pas, avançant vers l'extérieur, et plus particulièrement un kiosque, qui ouvrait sur une vue apaisante. Je m'approchais aussitôt d'une rambarde pour en savourer tout l'attrait.
Par courtoisie pour mon hôte, j'éteignais complètement les effets polaires de mon cosmos, manière de ne pas amplifier le froid ambiant de cet hiver.

Nous ne nous étions pas revus depuis la fin du conflit. Or, la guerre a laissé de nombreux stigmates sur le Sanctuaire. Beaucoup d'innocents ont perdus la vie... Et nous autres, survivants, ne pouvons faire comme si de rien n'était. J'ai récemment discuté avec Silas des Gémeaux, à ce sujet. Et lui comme moi avons changés lors de ces conflits. En bien ou en mal, je ne saurais dire, mais nul ne doit se sentir trop seul après tant d'épreuves.

Je tournais alors mon regard vers le maître des lieux.

Je suis venu pour m'assurer que tout allait bien pour toi. Parfois, la présence d'un frère d'arme peut apaiser. Je ne suis probablement pas le plus doué dans le domaine de la camaraderie, mais... Bref, je voulais prendre de tes nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AirôthAirôthArmure :
Taureau

Statistiques
HP:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-bleu1200/1200[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-rouge1250/1250[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-jaune1200/1200[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian)   [Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) EmptyMer 12 Aoû - 22:01

Encore et toujours elle. La guerre. Difficile de savoir si c'était du à son évocation ou bien à l'aura glaciale du Verseau mais Airôth ressentit un frisson lui parcourir l'échine. Il posa sa main sur la rambarde de pierre, observant la vallée. Elle était derrière eux oui, et pourtant nul doute qu'une prochaine viendrait. Les forces sombres s'avançaient, lentement mais surement et lui, Taureau Blanc devait partir pour éviter que ce conflit n'éclate de manière brutale. Était-il inévitable ? Peut-être bien oui, mais le repousser permettrait au Sanctuaire d'être préparé.

- C'est une belle initiative de ta part... Je n'y ai pas pensé moi-même. J'ai remarqué il y a peu que je ne connaissais pas vraiment mes frères d'armes mais je n'ai jamais rien fait pour non plus.

Pour quelle raison ? Etait-ce dû à ces conflits, aux voyages et autres missions ? Se cacher derrière le devoir. Ne pas se lier, refuser les chaines pour éviter qu'elles étreignent oui, mais aussi pour qu'elle ne soient jamais brisées. Le temps avançait et lui s'en servait de justification. Là était le destin des Chevaliers Sacrés, se battre, mourir, perdre leurs proches, leurs disciples, leurs amours. N'avoir aucun lien était une solution et pourtant ils étaient inévitables.

- J'y pense tous les jours. Je n'avais jamais pris une vie avant ça. Je ne voulais pas y aller, je ne voulais pas blesser... Je me m'y suis égaré, aveuglé par le chagrin et la colère et j'y ai beaucoup perdu.

Plus qu'un bras, plus que l'égo. Une partie de son âme avait été arrachée. Une partie de son cœur. La culpabilité était toujours présente et plus encore alors qu'il devait rencontrer l'ancien Augure. Cela ne faisait que quelques mois et déjà il allait devoir affronter ses démons. Et pourtant, alors que le Grand Pope lui avait proposé de se retirer, ayant payé le prix du sang, il avait décidé de continuer à porter l'Or. Mais pourquoi ?

- Mais je ne suis pas seul heureusement. Tu as du apprendre que mon disciple a obtenu l'armure de Pégase ? Et... Il coupa ses mots avant même qu'ils ne franchissent ses lèvres. Et toi alors, comment le vis-tu ?

Les mois s'étaient écoulés alors que le Taureau avait décidé de retourner en Italia pour chercher des réponses. Il y avait été seul, en avait eu besoin... Et pourtant, une part de lui aurait préféré effectuer ses recherches avec elle. Des mois et ils ne s'étaient vus. Des mois et déjà il repartait.


[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) Signature
Apparence et Armure d'Airôth :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1834-airoth-chevalier-d-o https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1771-airoth-chevalier-d-or-du-taureau
KilianKilianArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-bleu220/220[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-bleu  (220/220)
CP:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-rouge180/180[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-rouge  (180/180)
CC:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-jaune285/285[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-jaune  (285/285)
Message Re: [Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian)   [Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) EmptyJeu 13 Aoû - 14:05
Compassion








Malgré le masque de glace et de courtoise indifférence posé sur mon visage, je ressentis une vague de compassion à l'égard de ce colosse. Ses mots, son ton, le timbre de sa voix exprimaient une telle peine... Un regret béant, aussi purulent que la blessure la plus délicate à soigner.
Tout comme pour Silas et moi, la guerre avait exigé du Taureau blanc un trop lourd tribut.

Je suis sincèrement désolé. Malheureusement, nous restons des soldats au service d'une cause qui nous dépasse. Dans un monde idéal, nous n'aurions pas à verser le sang. Mais...

Je laissais la fin de ma phrase s'envoler. Nous étions loin d'évoluer dans une société apaisée. Et tels des pions sur un échiquier, nous ne pouvions que répondre aux ordres de la déesse en qui nous avions placés notre Foi.

Nous endossons un rôle difficile pour que d'autres puissent continuer à vivre en paix. Tel est notre fardeau... Je suppose qu'il faut y puiser du réconfort.

Lentement, je me rapprochais du Taureau pour lui prodiguer un peu de soutien de ma seule présence. Le regard perdu vers l'horizon.

Nous nous égarons tous à un moment donné. Mais le plus important est de retrouver le bon chemin, tu ne crois pas ? Tu es ici et en vie. C'est tout ce qui compte. Tu peux ainsi transmettre ton savoir, ton expérience à la jeune génération.

Mieux valait d'ailleurs que des hommes comme Silas et Airôth se chargent de cela. Je me voyais mal côtoyer un disciple à longueur de temps, et l'emporter dans les ténèbres du savoir que je conservais.

Pégase ?... Ah oui, j'en ai entendu parler. Paros, c'est bien cela ? Je n'ai pas encore eu l'occasion de croiser sa route. En tout cas, c'est une fierté pour toi de le voir ainsi rejoindre les rangs des protecteurs d'Athéna.

Quelle meilleure reconnaissance pour un mentor que de voir son disciple digne d'une armure ? Voilà une belle transmission. Je laissais machinalement passer quelques instants, avant de répondre à la question de mon vis à vis. A quoi bon lui dissimuler les choses ?

Avant de devenir chevalier, j'ai dû survivre dans un monde cruel et j'y ai laissé un sillon de sang. Je pense qu'on ne s'habitue jamais vraiment à faucher une vie, mais à chaque fois, cela nous plonge davantage dans une sorte d'indifférence, de fatalité. La guerre m'a certes affecté, mais pas davantage que des âmes aussi pures que la tienne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AirôthAirôthArmure :
Taureau

Statistiques
HP:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-bleu1200/1200[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-rouge1250/1250[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-jaune1200/1200[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian)   [Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) EmptyMar 18 Aoû - 23:00

Un monde idéal. Un Rêve. Prêter allégeance en portant l'Or, dévouer sa vie pour une Déesse, pour une cause. L'avenir. Airôth était depuis toujours un rempart, destiné a encaisser pour protéger. Pourtant les deux Chevaliers sembler partager les mêmes valeur, conscients de leur place dans ce monde, de leur rôle pour que l'humanité puisse vivre en paix un jour.

- Nous œuvrons pour le Rêve d'Athéna oui, c'est notre devoir à tous. Nous avons un but, une utilité. Notre force nous a été donné par les astres pour défendre ceux qui ne peuvent le faire seuls.

Un destin sombre oui, mais pas dénué de lumière pour autant. Le Verseau se rapprochait, faisant acte de présence pour souligner ses mots et le Taureau porta son attention vers lui. Être en vie. Difficile de penser que c'était là la seule chose qui comptait. La mort ne voulait pas de l'Airain, non pas qu'il la cherchait cependant. Son temps n'était pas venu, alors le rempart continuait son oeuvre inlassablement et demain se mettrait en route pour veiller à ce que de nouveaux innocents ne périssent pas sous les coups de l'injustice.

- En vie oui, encore. Je ne suis pas prêt de tomber il faut croire, les coups continuent de pleuvoir pourtant. Mais nous sommes toujours là, parés d'Or et dévoués. J'ai foi en notre cause, et je ne cherche pas à en comprendre le chemin. Nous ne sommes que des hommes après tout.

Et de ceux qui transmettent, de ceux qui donnent de leur voix, de leur âme pour qu'encore le soleil se lève. Et comme chaque chose en ce monde qui semblent immuables, il était idiot de penser que chaque matin l'Astre viendrait à poindre. Un jour prochain, il ne se montrera pas. Un jour prochain, il n'y aura rien d'autre que les ténèbres dans le ciel. Ce jour là...

- Paros oui. Une de ces puissantes lueur qui veillera à son tour sur ce domaine. Fier ? Je le suis oui, on me nomme Taureau Blanc, ma lumière est là pour éclairer l'avenir. et lui... ne se contente pas de briller. Jamais il ne vacille, jamais il ne s’entache. Il me donne de l'espoir pour les jours à venir. Demain lui et moi partirons en mission et je suis persuadé que sa présence influencera grandement.

Car de ses grands yeux scintillant, le paysage revêtait une toute autre palette de couleurs. Il incarnait le futur. Jeune, oui, et devrait apprendre encore et toujours plus avant de devenir un grand chevalier. Une question de temps, rien de plus. Le visage d'Airôth devint plus sombres aux dernières paroles de l'homme froid. Personne n'était épargné.

- Me voilà bien désolé de l'apprendre. Mais au moins désormais tu possède une demeure, un endroit où tu n'as plus à tuer pour survivre. Nous nous battons et nous battrons encore durant toute notre vie, aussi courte soit-elle... Les raisons, elles, en seront bien plus droites. Quant à mon âme, elle restera entachée à jamais.

Pur. Une âme. Un cœur. Une intention...

- Pourquoi te bats-tu Kilian ?

Etait-ce pour son âme ? Pour son cœur ?


[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) Signature
Apparence et Armure d'Airôth :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1834-airoth-chevalier-d-o https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1771-airoth-chevalier-d-or-du-taureau
KilianKilianArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-bleu220/220[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-bleu  (220/220)
CP:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-rouge180/180[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-rouge  (180/180)
CC:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-jaune285/285[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-jaune  (285/285)
Message Re: [Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian)   [Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) EmptySam 5 Sep - 23:11
Lucidité








Pour le coup, l'abrupte question du Taureau blanc me plongea dans une étrange réflexion.
Pourquoi me battre ?... De but en blanc, je n'en savais rien, au final.
Pour Athéna ? Malgré ma loyauté, je la considérais comme une divinité lointaine de ma réalité, presque assimilée à une idée, un concept sacré nébuleux.
Pour l'humanité ? Je ne pouvais avoir cette prétention.
Pour mes frères et sœurs d'armes ? Lesquels ? A dire vrai, j'étais plus seul que jamais au Sanctuaire.
L'armure d'or m'avait choisie, trois ans en arrière, et je l'avais endossé car elle m'offrait un but, une route vers ma rédemption après tant d'années à verser le sang.
Et soudain, une réponse me vint. Franche, directe.

Parce que cela me rend utile.

Protéger ma mère et mon frère de cœur demeuraient une priorité. Mais au fil des ans, cette seule perspective ne m'avait plus suffit. J'avais besoin de bien plus. De sentir que je pouvais amener un peu de bien, à mon humble niveau. Que je pouvais justifier mon existence même.

Au final, je ne cherche ni le pardon, ni à faire absoudre mes péchés. Je me bats pour avoir l'impression que j'existe, que mes actes comptent un tant soit peu. Que je peux alléger les fardeaux d'autres personnes plus vertueuses que moi.

Et pour le coup, j'étais lucide. Un assassin pouvait-il espérer mieux ? Non.

Sans indiscrétion, où partez-vous ?

Une mission ? Cela m'intriguait. Surtout si elle concernait un mentor et son disciple. L'espace d'un instant, je me pris à imaginer en avoir un... Avant que cette seule idée ne me fasse sourire de dérision. J'avais déjà du mal à m'occuper de moi même, alors un pauvre élève...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AirôthAirôthArmure :
Taureau

Statistiques
HP:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-bleu1200/1200[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-rouge1250/1250[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-jaune1200/1200[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian)   [Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) EmptyJeu 10 Sep - 15:01

Comme un reflet vibrant sur l'eau avant de disparaître. Un enfant de l'errance, de ceux qui traversaient le monde et les jours sans raison. A croire que cette brève ressemblance existait dans bien plus de cœurs qu'il ne le pensait. Une utilité, un repère pour les âmes perdues. Etait-ce là une condition pour devenir un Saint ? Peut-être pas pour tous, non. Mais pour eux, frappés par le destin, il en était autrement.

- Je te comprends. Avant d'arriver ici et de trouver cette armure... Il est difficile de trouver un sens à nos vies alors que ces dernières nous ont été arrachées bien trop tôt. Tu te places en lame prête à sauver la pureté des autres et je suis un bouclier évitant que d'autres ne soient brisés. Comme nos prédécesseurs. Comme ceux qui nous succéderont.

Une brise de fatalisme soufflait alors, lente et douce. Le froid de l'hiver, ignorance placide de la destinée. Impartiale. Les Chevaliers avançaient dans cette brume, courant même parfois vers leur fin sans savoir quand ni comment mais l'important restait le pourquoi, et cela au moins ils en avaient connaissance. La fin des guerres et des désolations n'était pas pour ce temps, le Taureau Blanc en était persuadé.

- Un jour viendra où ceux qui porteront nos armures réaliseront le Rêve.

Et même s'il voulait le croire de toute ses forces, il ressentait bien au fond de lui que ce ne serait pas non plus ceux de la prochaine. Paros en tête portera l'espoir, sans aucun doute, et transmettra à son tour la dévotion qui était sienne.

- Nous allons en Aquitaine pour une affaire sensible, mais je ne peux en dire plus tu t'en doutes.

Car encore il partait, mais pas seul cette fois. Bien sûr, il aurait aimé rester un peu plus, profiter de sa demeure, voir de ses yeux les jeunes aspirants se battant de toute leur force, s’entraîner avec Paros et puis la revoir, forcément.

- Et où ton devoir t'amène, toi, mis à part dans la seconde demeure ?

Vers l'avenir ou le passé ?


[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) Signature
Apparence et Armure d'Airôth :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1834-airoth-chevalier-d-o https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1771-airoth-chevalier-d-or-du-taureau
KilianKilianArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-bleu220/220[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-bleu  (220/220)
CP:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-rouge180/180[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-rouge  (180/180)
CC:
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) G-jaune285/285[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) V-jaune  (285/285)
Message Re: [Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian)   [Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian) EmptyVen 11 Sep - 14:03
Missions








Bouclier et lame.
Voilà ce que nous étions côte à côte. De son ombre blanche, le taureau sacré souffrait pour protéger les nouveaux nés, là où je me faufilais dans l'obscur pour mieux faucher les vies qui pouvaient les menacer. Deux façons de faire, d'être, mais complémentaires. Unies dans un seul but.

Nous sommes les maillons d'une chaîne qui semble pas avoir de fin. Mais je suppose que tout ce que nous pouvons faire, c'est d’œuvrer aujourd'hui en portant l'espoir d'un demain radieux.

Sacrifice. Voilà notre credo. La tâche semblait si lourde, si harassante... Que je partageais pleinement l'avis de mon frère d'arme. Et nous restâmes là, de longues minutes en silence. A méditer sur ses propos sinistrement sages.
A l'annonce de sa mission, je hochais la tête, en guise de compréhension de la discrétion nécessaire.

Pour ma part, un intrus s'est faufilé jusqu'à ma demeure pour ravager mon laboratoire d'alchimie. Je mène donc une enquête pour trouver son identité, et je vais devoir rechercher du matériel pour reconstruire ce qui a été saccagé...

Une tâche harassante, épuisante mais nécessaire.

Mais cela risque de devoir attendre. Je dois partir à Jamir avec Morwenna des Poissons, d'ici peu. La connais-tu ?

Question purement rhétorique. Vu la discrétion paranoiaque de la damoiselle, et l'éloignement entre le temple du taureau et le dernier du zodiaque, je voyais mal Airôth avoir déjà croisé Mowrenna. Mais on ne sait jamais...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Début Janvier 553] Vétérans de guerre (Airôth - Kilian)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: