Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Octobre 2020)
 
Partagez
 

 [Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] G-bleu1650/1650[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] G-rouge1200/1200[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] G-jaune1650/1650[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] V-jaune  (1650/1650)
Message [Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric]   [Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] EmptySam 25 Juil - 2:20
Ce matin, Ryme était fatiguée.

Fatiguée à ne rien faire.

Cela faisait déjà depuis quelques minutes qu'elle s'était imaginée graver des traits sur le mur et ce, chaque matin. Une rêvasserie qu'elle percevait maintenant comme un repère, pour compter ces journées passées à entraîner les apprentis des maîtres absents. Ou encore, à écouter les complaintes des autres chevaliers avec une patience qu'elle ne s'était jamais connue. Et, comme un Lion en cage, les cents pas se cumulaient dans le petit salon de son Temple. Fermant les yeux, la jeune femme s'imaginait déjà devenir une décharge, dans son énergie la plus pure. Et disparaître.

Toutefois, la Chance lui avait souri. Un garde était venue pas plus tôt qu'en cette chaude après-midi lui annoncer une nouvelle, et pas des moindres...

Childéric l'avait convoqué.

Debout devant la promesse du jour qui s'échappait de l'une des entrées du temple, pas sur pas, la Gardienne du Cinquième Temple s'éloignait de sa tanière pour finalement entrer dans la lumière. Se faisant, Ryme ajusta d'une main habile son masque, vérifiant par la même occasion la présence de son armure. Tout était en ordre. Un sourire aux lèvres, sa traversée fut plutôt brève. Si certains de ses confrères étaient présents dans leur Temple, ceux-ci ne s'interposèrent aucunement face à elle. Un travail aussi facilité n'aida toutefois pas la jeune Lionne à chasser les mille et unes questions qui se dressaient dans son esprit. Pourquoi maintenant ? Pour quelle occasion ? Etait-ce le moment pour elle de faire ses preuves ?

Quelques semaines auparavant, de tels doutes n'auraient certainement pas ponctué ses convictions. Toutefois, ces derniers jours avaient été marqués par la rencontre de Chevaliers comme celui du Verseau, ou encore Silas. "Ce doit être quelque chose, de succéder au Grand Pope actuellement". "Tu as un poids sur les épaules". L'ancienne apprentie en elle ne pouvait s'empêcher de songer qu'il existait probablement plus compétent dans cet ordre, en discrétion comme en diplomatie. Fort heureusement, la fierté de la jeune femme lui intimait de ne pas se laisser abattre. Qu'elle apprendrait sur le tas, elle aussi. A peine eut-elle le temps de se plonger dans ces étranges méditations que le Temple du Pope se dressa finalement face à elle. A l'image de deux Sphinx, deux gardes se dressaient face à elle, dans l'attente de son annonce. L'heure avait sonné. Éclaircissant sa voix, le Chevalier du Lion annonça sa présence.

"Ryme, Chevalier du Lion, même si ça doit probablement se voir..." La Chevalier ne put réprimer un sourire gêné sous son masque. A force de se présenter selon les convenances, les répétitions lui faisaient remarquer qu'il y avait des évidences qu'on ne devrait plus présenter. "J'ai été convoquée par le Grand Pope Childéric."

Hochant de la tête, le garde du temple recula de quelques pas. Saisissant l'opportunité de ce retrait sans aucune forme de cillement, la Gardienne pénétra finalement dans le temple. Le cliquètement de son armure résonna dans la salle tandis que la lumière laissait transparaître l'identité de la nouvelle identité. Une armure d'Or plus que familière venait de se présenter sous les yeux du représentant d'Athéna.

"Maître, vous m'avez appelé ?"

Sous son masque albâtre et inexpressif, son regard se releva en direction du trône, un peu plus brillant. Leurs dernières discussions avaient-ils éveillé son intérêt ? Avait-il enfin décidé de lui donner une véritable épreuve pour qu'elle lui révèle ce dont elle était réellement capable, sans aucun artifice ? Ou se faisait-elle trop d'illusion ?

Naguère un peu excitée, cette état d'humeur retomba comme un soufflé. S'emballer pour un appel était futile, une accès directe à la déception. Aussi, écouta-t-elle un peu plus sagement les raisons de sa venue.




[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] G-bleu260/260[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] V-bleu  (260/260)
CP:
[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] G-rouge330/330[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] V-rouge  (330/330)
CC:
[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] G-jaune216/216[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] V-jaune  (216/216)
Message Re: [Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric]   [Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] EmptySam 25 Juil - 15:44
    Le Pope avait encore dû rajouter des entrées à sa liste interminable de choses à gérer, de problème à solutionner et de réponses à apporter. Cette fois, c’était grâce aux yeux de l’empire qu’il avait appris tout ça. Quelques apparitions mystérieuses d’une déité censé être scellées et un problème plus militaire. Il avait dans sa manche des cartes pour venir obtenir des réponses à ces soucis. Le problème d’apparition serait réglé par un duo très spécial pour le problème dans ce petit port du Péloponnèse. Il allait donner à Ryme l’occasion de pouvoir faire parler ses crocs et ses griffes et de mener à bien sa première mission. S’il s’agissait de guerriers d’Arès, comme le laisser entendre le rapport, elle était la mieux placée pour régler cette solution, surtout si près d’Athènes, surtout si près de Sparte. Les chiens de guerre avaient été trop silencieux et si c’était là leur façon de refaire du bruit, il fallait s’y méfier. Il avait donc envoyé ses convocations et la première qu’il recevrait serait sa disciple.

    Et elle ne mit pas longtemps à répondre à l’ordre qu’il avait intimé. Il était dans la salle du trône au coeur de son temple, sur ledit siège. Vêtu de son uniforme de travail, le masque sobrement ouvragé qu’il portait sur le visage ainsi que la longue toge blanche qu’avaient portée ses prédécesseurs. Il ne put s’empêcher de ressentir un mélange de nostalgie et de fierté en voyant la jeune femme se présenter devant lui. Il se revoyait se présenter devant le Pope et ployer le genou devant lui pour lui jurer allégeance quand il avait récupéré l’armure à la mort de son maître. Et il voyait la jeune fille des rues qu’il avait ramassée en Italie porter fièrement ce morceau de métal sacré auquel il avait accordé tant d’importance dans sa vie. L’armure lui manquait, comme une vieille amie disparue, mais il la savait entre de bonnes mains. Mais le masque cachait ses émotions, de même que pour elle, sur ça, il était sur un pied d’égalité.

    « - En effet, Ryme du lion. J’ai une mission à te confier. »

    Il laissa un léger silence. Il connaissait sa disciple et il savait qu’elle allait réagir à ça. Après tout, c’est ce qu’elle lui avait demandé. De faire ses preuves, de sortir de son temple, d’avoir quelque chose à faire. Des choses à mordre et des proies à traquer. Elle allait être servie. Il indiqua d’un signe de la main à son chambellan qu’il pouvait donner la copie du document qu’il avait fait pour la jeune femme. Les yeux de l’empire avaient vu des choses et qu’il fallait y répondre.

    « - Comme tu peux le constater, ce rapport des exarques de l’empire fait état d’un massacre dans la ville de Nauplien qui plus est, qui serait possiblement attribué aux guerriers d’Arès. »

    Il s’arrêta un peu, pour laisser le temps à sa disciple de lire le rapport en détail qu’il avait mis à sa disposition. Il se demandait ce que les guerriers d’Arès pouvaient bien faire si loin de leur terre de prédilection, surtout si près du Sanctuaire. Guérilla ou sabotage aurait plus de pertinence ailleurs. Cet endroit n’était pas clef pour l’administration ou le commerce impérial. Pourquoi alors ? C’était une bonne question. Peut-être aussi que les guerriers d’Arès n’y étaient pour rien et que quelqu’un voulait leur faire porter le chapeau. Au final ce rapport manquait d’informations au goût de Childéric, mais il devait agir, et agir vite.

    « - J’aimerais donc que tu te rendes sur place le plus rapidement possible pour voir ce qu’il en retourne exactement. S’il s’agit bien d'une attaque directe des berserkers ou de quelque chose d’autres. Mais avant que tu partes, je suis curieux d’avoir ton avis sur tout ça Ryme. Toi qui as combattu ces même guerriers, qu’est-ce que tu penses de ça ? »


    À n’en pas douter qu’il s’agissait là d’une forme de leçon d’un maître à sa disciple. Les conversations houleuses qu’il avait eues avec Silas et son propre passé lui avaient appris une chose : il est plus difficile qu’il n’y paraît de voir le grand tableau et l’ensemble des choses. Il était là pour ça, c’était son rôle, mais il ne pouvait tout voir seul, alors il devrait aider les autres à voir plus de choses pour qu’à leur leur, ils puissent l’aider dans sa tâche.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] G-bleu1650/1650[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] G-rouge1200/1200[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] G-jaune1650/1650[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric]   [Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] EmptyDim 2 Aoû - 21:52
De lignes en lignes, ses orbes de jade dévalèrent les informations à la loupe. De ces idées un brin trop généralistes, un plan s'esquissa enfin dans son esprit. Nauplie. Petite ville de Grèce réputée pour être bordée par un bras de mer. Plutôt ancienne, moins récente et importante dans le cœur des mortels. Rien de spectaculaire. Pas une once de signification. Pas l'ombre d'un intérêt.

Toutefois, il n'y avait aucune philosophie à avoir, dans ce massacre auquel un homme donnerait difficilement un nom. Une fois la lecture de son rapport terminé - chose faîte un peu trop rapidement à son goût, quand bien même Ryme n'était pas une lectrice rapide- la Gardienne du Cinquième temple fronça des sourcils. La copie n'apportait pas beaucoup d'informations. Juste le stricte nécessaire. Il lui fallut alors faire appel à son flair. Le flair d'un chasseur Celui qui sait se reconnaître dans ces profils perturbés dans ses instincts les plus primaires. Fermant les yeux, la jeune femme fit de l'ordre dans ses pensées. Dans cette petite description, Ryme s'imagina brièvement à leur place, la silhouette irradiée de cosmos, la haine dans ses mains tremblantes et tachée de sang.

"Je pense qu'il s'agit tout d'abord d'une petite déclaration de guerre à notre encontre. Si c'est pour attirer un peu l'attention, c'est gagné." Un sourire aux lèvres, la jeune femme sembla en tirer un indice, aussi bref fut-il. "Sans être un petit village perdu au milieu de nulle part, Nauplie offre certainement de quoi s'amuser sans risquer d'être interrompu trop rapidement dans sa démarche. On ne parle pas de Constantinople...Mais d'une petite ville avec un peu de renom pour sa proximité avec la mer, après tout."

Fil après fil, une réponse se tissa. Elle prit forme et lui offrit tout d'abord un semblant d'idée dans les raisons de cette manœuvre. Une fraction de secondes, la jeune femme revit celui qui avait fait basculer sa vie toute entière. La Mort. Tuer. Quel plaisir, quelle utilité en tirer ? Quelle vérité demeurait, au travers de ces mots ?

"Pour ce massacre...Je crois...Qu'il y a une forme, même dans ce désordre. Ce genre d'attaque est généralement aussi passionnelle que logique, quand on y songe bien. Saccager et piller un endroit jusqu'au bout, c'est comme apposer sa griffe et son nom sur le feu et les choses qui ne se touchent pas." Ryme hésita. Quelques secondes, seulement. Car enfin, advint de l'oubli un fait qu'elle n'avait pas pris en compte au moment propice : en dépeignant un tel canevas, l'idée était de s'approprier quelque chose. Un bien, une idée, une ville toute entière. Ses briques, ses eaux comme son atmosphère. "Quand on massacre ainsi, on le fait par nécessité et par envie aussi. On ne veut pas laisser de preuves. Au vu de la proximité de Nauplie par rapport à Athènes, rajoutes-y un peu d'irrespect ou une certaine assurance de la part de ce groupe. Ils étaient sûrs d'eux. C'est comme une provocation."

Attaquer sans en craindre les conséquences. Etait-ce là l'oeuvre d'une meute ? Ryme laissa parler son imagination, son instinct un bref instant. Laissant parler sa Bête, sa voix ne soufra pourtant d'aucun trouble lorsqu'elle rouvrit les yeux, chassant au même moment ses idées noires en un éclat de lucidité. Lentement mais sûrement, dans un air pensif, le Chevalier du Lion prit de la distance vis-à-vis de son instinct. Une maîtrise nécessaire de sa Bête afin de faire de son âme le plus pur des Crocs.

"En ce qui concerne la présence des hommes en armure rouge...S'il s'agit bien de Berserkers, ce ne serait pas très étonnant et même très logique. Ce n'était qu'une question de temps avant qu'il n'y ait un semblant de récidive." La présence d'hommes en armures rouges n'avait rien d'anodin. Qu'ils soient des acteurs directs ou indirects, il lui faudrait lever le voile sur leur implication. Alors, Liv continua sur son élan, délivrant le fond de sa pensée. "Mais je n'aime pas tirer de conclusions hâtives, alors sur ce point-ci...Je ne sais pas ! Et puis, j'ai encore du mal à comprendre le fond du message. Pourquoi un tel massacre ? Recherchaient-ils quelque chose en particulier dans cette ville ? Etait-ce en raison d'un culte ? Je crois qu'aller sur le terrain m'aidera à y voir plus clair...Est-ce que Nauplie était déjà connue par le passé pour avoir abriter des guerres, d'autres faits de circonstances ?"

Ryme songea qu'il lui faudrait probablement se renseigner sur l'histoire de cette ville. Peut-être y trouverait-elle un indice ? Cette affaire ne semblait pas des plus aisées à décortiquer. Néanmoins, on Maître en savait peut-être davantage : bon nombre de chevaliers s'était rendu en dehors de ces frontières, ces derniers mois. Il n'était pas improbable que Childéric ait donc plus d'informations, ou que l'un de ces éléments soit récurrent...





[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] G-bleu260/260[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] V-bleu  (260/260)
CP:
[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] G-rouge330/330[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] V-rouge  (330/330)
CC:
[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] G-jaune216/216[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] V-jaune  (216/216)
Message Re: [Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric]   [Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] EmptyJeu 13 Aoû - 3:04
    Il regarda la jeune guerrière dévoré le rapport qu’il venait de lui remettre. Il revoyait toujours la petite sauvageonne qu’il avait croisée en Italie au détour d’une bataille. Maintenant, elle portait son armure et elle avait pris sa place dans l’ordre. Elle bouclait la boucle. Mais il était toujours plus naturel pour lui d’être de l’autre côté du trône du Pope. Il se faisait à son rôle avec le temps et n’aimait pas trop comme il le faisait devenir, mais il le devait. C’était son devoir. Puis, toujours silencieux, il l’écouta répondre à ce qu’il lui avait demandé, son avis sur la question, comment elle allait gérer tout ça. Car après tout, tout cela allait finir par être son devoir à elle. On ne transige jamais avec son devoir. Il l’écouta donc parler de déclaration de guerre. Comme si elle était nécessaire. Comme si elle aurait lieu dans cette ville si insignifiante . Pour ça, il y voyait autre chose, une diversion, un moyen d’attirer l’attention, certes, mais une déclaration de guerre . Pourquoi là et maintenant ?

    Elle avait aussi réfléchi à la question du pourquoi. Il écouta donc ce qu’elle voulait dire par là. S’il n’avait pas été des plus en accord avec le début de son raisonnement, il abondait sur la fin. Il était certain que, si le massacre avait été d’une telle violence, c’était pour cacher quelque chose ou justement, empêcher les dormeurs d’être témoin. En soi, c’était une façon très… Berserkers de respecter les commandements de Zeus. Il était aussi d’accord que cette affaire ressemblait fortement à un doigt d’honneur adressé au Sanctuaire. Reste à savoir qui en était l’auteur… Car tout semblait crier guerrier d’Arès un peu trop fort pour Childéric. Le pourquoi semblait trop lacunaire. Oh, c’était possible, mais il était également facile de blâmer une faction connue pour sa violence. Ce n’était pas le genre des oracles ou des marinas. Mais cela pouvait être le fait des spectres de l’est ou d’autres factions occultes.

    Il fut surpris de la voir prendre autant de recul sur cette affaire et soulever des questions qu’il n’avait lui-même pas envisagées. Il ne pouvait s’agir là que d’une diversion ou encore d’un rituel étrange mené à bien par les porteurs de masques rouges. Tant d’ennemis se massaient aux portes du Sanctuaire qu’il était fatalement difficile de choisir celui qui serait l’auteur de ces crimes. Mais elle avait raison, il fallait qu’elle aille sur le terrain et qu’aucune réponse ne viendrait tant qu’elle n’avait pas mis les pieds sur le terrain. Hélas, il n’avait que peu d’informations à lui donner sur toute cette affaire. Il l’envoyait presque à l’aveugle mais c’était souvent le rôle du soldat, de partir à l’aveugle ou presque. Il avait donné beaucoup d’ordre de ce genre dernièrement. Après tout, il avait chargé Diane de mettre sur pied des ressources en terre orientale sans vraiment qu’il sache la marge de manœuvre dont ils disposent.

    « - Tu as saisi les grandes lignes du problème. Il y a quelque chose derrière et je ne sais pas exactement quoi. Je vais voir si je peux obtenir des informations supplémentaires pour toi rapidement, le temps que tu te prépares. Mais cette attaque cache définitivement quelque chose. S’il devait s’agir d’une déclaration de guerre, l’assaut viendrait sûrement sur les forteresses des forêts de l’Est. L’histoire du rituel, c’est une idée intelligente. Préfères-tu partir seule ou désires-tu amener quelqu’un avec toi. À quelques exceptions près, tu peux amener une personne en plus je pense. Vous devez rester discret et jouer sur l’effet de surprise. Cela pourrait tout aussi bien être un piège dans lequel tu t’apprêtes à courir tête baissée. »

    Il n’avait plus beaucoup de forces à lui fournir, la plupart des chevaliers étaient affectés à une mission et il devait garder une force conséquente au Sanctuaire pour veiller à sa protection. Dans le cercle d’or, il n’y avait personne qu’elle pourrait amener avec elle. Mais il y avait encore certains chevaliers d’argent ou de bronze qui pourrait lui apporter le soutien dont elle aurait peut-être besoin. Si seulement il avait à la fois plus de troupes et plus de temps pour régler ce genre de problème.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] G-bleu1650/1650[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] G-rouge1200/1200[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] G-jaune1650/1650[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric]   [Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] EmptyVen 14 Aoû - 11:46
Peu de pistes, peu d'éléments. Des batailles faisaient rage dans des petites cités dont on ne connaissait rien. Ni elle, ni eux n'étaient aptes à émettre des suppositions un tant soit peu sensées. Cette attaque était un mystère et elle comprenait désormais pourquoi Childéric avait favorisé d'envoyer un Chevalier d'Or sur le terrain plutôt qu'un Chevalier d'Argent ou de Bronze. Songeuse, et peut-être bien sceptique, Ryme ne tira aucune réjouissance des révélations que lui fit Childéric. Le Noir obscurcissait toute forme de raisonnement logique.

"Rien, donc. Pas de faits notables dans nos archives..." Le flair du Lion mit sa détentrice aux aguets. Silencieuse et marmoréenne, son manteau doré se parait d'une patience qu'on ne lui connaissait que lors des chasses. "J'en resterais donc sur la piste du culte et des Berzerkers. Dire que cela ne m'évoque pas quelques souvenirs serait mentir..."

Des souvenirs. De son passé, ainsi que de sa naissance en tant qu'élue des dieux. La première piste qu'elle avait dressé ne venait que d'une expérience malheureuse. Et pourtant. Athéna seule savait à quel point certains petits villages étaient intrinsèquement liés à leurs cultures et leurs dialectes. Leurs cultes n'y faisait point exception.

"Je ne sais pas. Mais nous serons d'accord tout de même pour dire que ce massacre n'a rien d'anodin..." Qu'il s'agisse d'un prémisse, d'un avant-goût sanguinolent d'une multitude de confrontations, les faits n'en restaient pas moins suspects. La jeune femme acéra son regard. Le Sanctuaire était vide, actuellement. Le Lion ne pourrait compter ni sur la Vierge, ni sur le Phénix, ni sur Orion, ni même sur le Verseau. "Je vais partir seule pour cette fois-ci. Ou plutôt, presque à deux."

Son Alter Ego l'accompagnerait. A défaut de pouvoir compter sur un allié, la lionne cosmique n'en resterait pas moins un atout sur ce terrain. Ryme comptait bien utiliser toutes les ressources nécessaires pour trouver l'origine du mal qui venait de ronger Nauplie jusqu'à sa dernière planche. Oui, là dessus, la Sainte n'avait aucun doute. En agissant tels les revers d'une même médaille, elles finiraient par débusquer le renard qui se tapissait dans son antre.

C'était leur mission.
C'était leur raison d'être.

Encore fallait-il ne pas en terminer avec les poings...

"S'il faut rester prudent, mieux vaut ne pas festoyer à deux sur un lieu dangereux. Ce n'est peut-être pas plus mal, pour rester discrète."

Après tout, Nauplie aurait bien assez à faire avec sa petite personne. Quand bien même appréciait-on voir en ce brin de femme de la force brute, ses mains étaient aussi expertes pour détourner l'attention de tout homme.
Spoiler:
 



[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] G-bleu260/260[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] V-bleu  (260/260)
CP:
[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] G-rouge330/330[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] V-rouge  (330/330)
CC:
[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] G-jaune216/216[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] V-jaune  (216/216)
Message Re: [Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric]   [Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] EmptyMar 18 Aoû - 2:35
    Il était bon de partir avec une piste, une hypothèse et de ne pas se lancer à l’aveugle. Mais on n’a pas toujours ce luxe et c’était là le cas de Ryme qu’il envoyait en mission. Il éprouvait des sentiments ambivalents à ce propos. D’abord, il savait qu’elle serait capable de faire face et de s’en sortir sans trop de problèmes. Il était conscient de sa force et de son pouvoir. Elle était la porteuse de l’armure d’or du lion et l’armure, il l’avait senti en son âme, l’avait bien choisi, peut-être mieux que lui. D’un autre côté, il ne pouvait s’empêche d’agir en maître et de s’inquiéter d’avance pour elle, plus que pour n’importe quel autre soldat qu’il envoyait au charbon. Il redoutait avec force le moment où il apprendrait qu’un de ces ordres avait coûté une vie. Ce moment arriverait bientôt et il redoutait de le voir arriver avec quelqu’un qui compte particulièrement pour lui. Cela rendrait la chose plus difficile à gérer encore. Apprendre à vivre avec le doute et les mensonges, c’était son rôle à lui.

    « - Bien, si tu juges que tu n’as besoin de personne, alors très bien. »

    S’il s’agissait vraiment d’un raid des guerriers d’Arès, bien qu’il était certain qu’il s’agit d’autres choses ou du moins, de quelque chose d’inscrit dans un effort de guerre plus vaste, il aurait sûrement besoin de réagir rapidement et possiblement d’envoyer des renforts vers l’endroit où se trouverait la jeune femme. Ou à défaut, de préparer ses défenses. Il avait noté que bien des choses se passaient en Grèce sans qu’il ne soit au courant et que de nombreuses personnes prenaient leur liberté vis-à-vis du Sanctuaire et de son supposé près carré. S’il fallait reconquérir le terrain perdu par les armes et raser ceux qui s’y opposaient, il le ferait sans hésiter. Mais il voulait éviter de mettre en marche la machine de guerre si rapidement. Il voulait garder ses forces et éviter de les épuiser inutilement. Il lui faudrait trouver une solution.

    « - Je ne te retiens pas plus longtemps Ryme. Pars que tu seras prête, le plus tôt seras le mieux. Essaie de faire des rapports réguliers quand cela t’es possible et de transmettre tes informations régulièrement. Ça me rappelle ma première mission. Quand Bélisaire m’a envoyé comme une fleur dire bonjour au Ase pour jouer les diplomates… un grand moment ! »

    Son rire vient chasser l'ambiance officielle qui s’était installée un instant. Il se perdit quelques instants dans ses souvenirs et dans ces rencontres qu’il avait faites. Sa première mission s’était soldé par un combat contre un envoyé d’un ordre mystérieux dont toujours plusieurs années après, il n’avait pas percé tous les secrets. On ne sait vraiment jamais ce qu’on va trouver avant d’y être dans ce genre de mission définitivement et même quand on a une idée, il est impossible de tout prévoir ou d’anticiper ne serait ce qu’un quart de ce qui peut arriver à un chevalier au service de son dieu. Pour le reste, il fallait simplement laisser faire le destin et il devait attendre. Qu’est-ce qu’il pouvait détester ça, attendre ! Il aurait aimé prendre place sur le terrain et pourquoi pas, partir avec elle. Mais non, il ne pouvait pas. Il ne devait prendre ce risque qu’en connaissance de cause, qu’en le calculant bien. Il devrait mener ses troupes à la guerre bien assez tôt, mais combien de temps Troie a-t-elle résister sans Hector ?

    « - Bonne chance Ryme. »

    Elle en aurait sûrement besoin, de sa chance…


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] G-bleu1650/1650[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] G-rouge1200/1200[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] G-jaune1650/1650[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric]   [Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] EmptyMar 18 Aoû - 17:29
Un bref instant, l'image de Tharros lui était apparu. Hélas, cette idée fut bien vite chassée de son esprit. La mission exigeait discrétion et minutie, une compétence qui, en temps normal, aurait pu lui faire défaut. Toutefois, une collaboration avec le jeune lionceau était risquée. S'il disposait d'une façon de faire particulièrement efficace, leur lien n'était pas des plus harmonieux.

"Eh bien, à défaut de diplomatie, je vais risquer mes miches sur un lieu de massacre. On va dire que je n'aurais peut-être pas à discuter trop longtemps pour rien."

Nonchalante, la perspective de perdre son temps avec des hommes ou des femmes aux modes de pensées bien différentes de la sienne ne l'enchantaient guère. Si les Ases avaient bien quelques points communs avec eux, les Oracles, les Marinas et les Berzerkers lui semblaient être à des kilomètres de leur idéal. Pour les deux premiers, leurs élistismes dérangeaient les convictions de la jeune femme. Quant aux derniers, il s'agissait là d'une affaire personnelle.

Tournant des talons, le départ était imminent. Ses pas s'enchaînant, Ryme aurait pu ne jamais se retourner si son maître n'avait pas susurré quelques mots à cette première mission. "Bonne chance." Combien de fois l'avait-elle entendu ? Combien de ces Chevaliers avaient pu recevoir ces encouragements avant de tomber au combat ? Beaucoup, probablement. Beaucoup. Mais Tous n'était pas Elle.

L'on devina alors sous sous le masque de la jeune femme aux cheveux ébène et feuille, un sourire carnassier...

"Tu parles à quelqu'un de chanceux, ne t'en fais pas ! Je reviendrais...Et rapidement !"

Un clin d'oeil assuré et insolent lui fut adressé, avant que la Lionne ne disparaisse par delà les colonnes du Temple du Pope.
Citation :
Fin du RP pour moi, merci bien !



[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
 
[Début Février 553]La Fable du Lion [PV Childéric]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple du Pope-
Sauter vers: