Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] G-bleu0/0[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] V-bleu  (0/0)
CP:
[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] G-rouge0/0[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] V-rouge  (0/0)
CC:
[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] G-jaune0/0[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] V-jaune  (0/0)
Message [Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé]   [Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] EmptyLun 27 Juil - 5:23
« Elio,

Savoir comment vous vous portez ne m'importe pas. Par conséquent, permettez-moi d’aller à l’essentiel. Le fait est qu’il y a eu des changements au sein des geôles : un nouveau Général les dirige et il est probable que cela impacte vos allées et venues. Je ne peux que vous conseiller de venir y faire un tour pour vérifier que tout est en ordre vous concernant. Peut-être le rencontrerez-vous : son nom est Aimana, Aimano… Quelque chose comme ça. Il est un peu… Bref, vous constaterez l’ampleur de la chose par vous-même. »


Les billes d’Or survolent la missive, encore et encore, l’examinent sous toutes les coutures pour y déceler le moindre indice qui y serait camouflé. Hélas, rien de particulier ne semble à signaler. Préalablement froissé par ses soins, le morceau de papier sommeille désormais dans les flammes ; il ne subsiste de lui que les traces de poussières dispersées. En ce message réside un exemple parfait de ce que l’Inquisiteur abhorre : le changement, la versatilité des Hommes et la fragilité de leur condition. Dans ces brèves lignes se trouve un discours des plus lassants. Toutefois, celui-ci reste suffisamment parlant pour que les Songes prennent, en silence, la direction de la prison.

Sans tambour ni trompette, l’âme pénètre dans l’enceinte des geôles, arpente les couloirs sans que le moindre écho ne retentisse. Une démarche à la fois stricte et particulière, nécessaire à la bonne réalisation de ses fonctions ; la destinée est en marche et son rôle n’admet aucune once de maladresse. Les ignorances et la méprise ne sont pas permises, mais tout dépend pour qui.

Comme à l’accoutumée, les gardes empêchent tout d’abord son avancée, s’empressent de s’enquérir de son identité. Tantôt Inquisiteur, Juge ou Bourreau ; le Flamboyant n’est autre que l’exécuteur des tendres Lyumnades dont il revêt parfois l'azurée.

Tout et rien à la fois.

— Navrés, mais nous ne pouvons pas vous accorder le passage.
— J'informerai donc mes supérieurs de cela.
— Mais...
— Bon. Prévenez le Général en charge de cette décision de ma présence !

Une prévention échauffée pour une discussion impérative, car ces modifications entraînent des trous dans ses obligations. Aussi, doivent-ils désamorcer le problème, considérer un nouvel accord avant que cela n’empiète trop sur son organisation.

Informations:
 


Dernière édition par Selena le Mar 18 Aoû - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
AimanaAimanaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] G-bleu0/0[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] V-bleu  (0/0)
CP:
[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] G-rouge0/0[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] V-rouge  (0/0)
CC:
[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] G-jaune0/0[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé]   [Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] EmptyLun 27 Juil - 12:13
- Voilà une manière peu amène de se comporter avec mes hommes et... de contredire ainsi mes propres ordres. Je me présente donc à vous, Aimana, de la famille Tangaroa, Général de Scylla et gardien des portes ici présentes !

Le ton était ferme. Aimana était en train de discuter avec quelques gardes, s'amusant d'un crabe qui tentait de monter la paroi de la prison avec un manque de succès évident. Soudain, une voix autoritaire s'était faite entendre et le ton cassant de l'inconnu était de nature à le mettre sur ses gonds. Sortant enfin de l'ombre, Le général s'était présentée devant son "invité", vêtu de sa scale et visiblement avec une mine sombre. Tapotant l'épaule du garde en signe d'affection, il l'assurait de son soutien.

- Parler encore une fois de cette manière à mes gardes, et vous envoie dans un trou pour trois jours, est ce compris ? Je m'en fous d'où vous venez ! Si vous manquez de respect aux gardes de la prison et surtout aux ordres qu'il ont reçu de ma part, vous êtes mal barré !

Un garde prit alors la parole.

- Général, c'est Elio, un des serviteurs de la famille Marsyne et...

Grognant, Aimana l'interrompit.

- M'en cogne, Marsyne ou non, "monsieur" Elio doit respecter les règles de la prison. J'ai la charge de cette prison, comme vous les gars, et on est pas dans un panier de crabes. Petite mise au point donc : Premièrement, on respecte les gardes, deuxièmement, vous aurez accès aux prisonniers avec MON accord ! Enfin, désormais, vous aurez un de mes capitaines en permanence avec vous lors de vos entretiens ! Mon devoir aussi est de veiller à ce que les prisonniers restent vivants !

La torture n'était pas la chose qu'Aimana aimait, loin de là ! Il avait même pas mal de dégoût pour cela, un animal blessé devait être tué si on ne pouvait le sauver. Le laisser enfermer dans des paniers de crabes était incompréhensible mais c'était une loi d'Atlantis. Son devoir était donc primordial et il comptait rien laisser passer d'une manière ou d'une autre. Le Légat l'avait informé que les Marsynes avaient parfois leurs entrées afin d'observer ou d'interroger les prisonniers, sauf qu'il n'avait pas reçu l'ordre que ce soit sans surveillance. Croisant les bras, il observait Elio avec soin, comme si son esprit enregistrait les moindres nuances physiques de son "invité".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] G-bleu0/0[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] V-bleu  (0/0)
CP:
[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] G-rouge0/0[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] V-rouge  (0/0)
CC:
[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] G-jaune0/0[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé]   [Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] EmptySam 1 Aoû - 14:17
Les remarques entraînent les grands discours. Proclamés par ces Hommes qui manquent de discernement, ils ne souhaitent qu’être plus impressionnants qu’ils ne le sont dans la réalité ; enfermés dans les semblants, ils se révoltent et repoussent les draps revêches de la Sagesse. En cet instant, elle est incapable de l’étreindre, ce freluquet.

L’enfant s’emporte dans une autorité illusionnée, un excès demeurant vain. Les billes ambrées conservent leur substance, ne se relâchent pas cette silhouette, quand bien même elles omettent l’azurée qu’il revêt. L’armure ne fait pas l’homme. En outre, cette première altercation suffit à lever le voile sur les raisons pour lesquelles l’autre se repliait dans cette cage où semblaient sommeiller certains secrets. L’ampleur de la situation est désormais connue : il ne représente qu’un énergumène de plus dans toute cette folie nommée Atlantis.

Une note interrompue, une coupure qui engendre les prémices d’une réaction qu’aussitôt qu’il réprime ; l’éclat sarcastique de sa voix ne franchit aucune barrière et ne caresse que l’intérieur de sa gorge. Ces demies-mesures illustrent ce qu’il méprise chez les Humains, entre autres choses.

Des pieds ancrés dans le sol, une colonne allongée et une tête droite et fière. Les bras croisés, l’homme se tient dans une immobilité parfaite et, de la justesse de ses gestes à la neutralité de ses expressions, Elio n’inspire que la rigueur.

—Votre rôle consiste à garder cette prison et à en maintenir l’ordre, le mien est d’interroger ceux qui y sont enfermés et de faire le nécessaire pour assurer la pérennité de la cité. Soyez certain que les morts ne parlent pas, Général.

Neutres, mais coupantes, à l’image du venin que déverse le jeune interlocuteur à son égard. Une manière d’indiquer, sans pour autant véritablement énoncer les faits. En effet, les informations que l’on peut tirer des cadavres n’entrent pas dans le champ d’action du militaire et les proies vivantes apportent une satisfaction infiniment plus élevée. La destruction par l’esprit, l’exploration de l’âme et du cœur pour obtenir ce qu’il désire ; les assassinats ne sont effectifs que si les ordres sont donnés, s’il réside en cela une extrême nécessité.

— Ce que vous pensez de ma personne et de mes méthodes supposées ne regarde que vous ; des tâches m’ont été confiées et je me dois de les mener à bien. Aussi, je me permets de préciser que vos informations sont incorrectes et vous remercierai de ne plus m’affilier à ces reclus de Marsyne… J’assiste le Général des Lyumnades, avec l’approbation du Légat. Par conséquent, en cas de réclamation, je vous invite à vous entretenir avec eux directement : Cassandra demeure essentiellement à proximité de son pilier.

La demoiselle le recevra comme il se doit et, d'ici là, les dispositions seront d'ores et déjà effectives.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
AimanaAimanaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] G-bleu0/0[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] V-bleu  (0/0)
CP:
[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] G-rouge0/0[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] V-rouge  (0/0)
CC:
[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] G-jaune0/0[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé]   [Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] EmptyLun 3 Aoû - 18:32
Plissant les yeux, Aimana se gratta ensuite la tête. Si une telle personne avait de tels droits, il se demandait combien d'autres pouvaient aller et venir dans la prison comme cela les chantait. Mais, visiblement, il savait ce qu'elle faisait et un signe des gardes lui confirma l'information. Hochant la tête, il fit signe aux gardes de la laisser passer avec ses gens. De toute façon, cette histoire ne le concernait donc plus et s'il venait de comprendre la portée de cette mission, il n'avait pas le rang nécessaire afin de parler aux prisonniers. C'était du ressort des Lyumnades et il ne comptait pas créer de soucis alors qu'il était arrivé depuis peu de temps.

Bien, faites comme vous le voulez si ce sont les ordres du Légat, cette histoire ne me concerne donc pas et je ne vais pas chercher à poser de questions. Par contre, si un seul prisonnier meurt, vous m'en répondrez je peux vous l'assurer. Pour le reste, deux gardes vous ouvriront les portes que vous souhaitez mais...

Il allait continuer sur quelque chose mais s'interrompit. Il ne voulait pas en rajouter et cela ne concernait que les affaires d'une autre partie du Monde marin. Une question avait toutefois éveillé son attention "Pourquoi l'avoir affecter à cette tâche si une autre famille s'occupait des prisonniers ? Garder les murs, très peu pour lui, pourquoi ne pas affecter cette garde au Général de Lyumnades ?". Renfrogné par encore des passe-droits offerts ici et là, Aimana se sentait mal à l'aise, c'était contre sa propre nature et il semblait que c'était plus naturel pour cet Elio.

Se tournant, il quitta immédiatement les lieux sans dire un mot et s'approcha d'un pupitre afin d'écrire directement au Légat.

" Excellence, j'ai rencontré un certain Elio, de par l'autorité du Général de Lyumnades sur les Prisonniers et de par le vôtre à ce que j'ai compris... je vous informe donc je laisse cela en cours, puisque ce sont vos ordres. Mais si vous me permettez de préciser ma pensée : pourquoi me confier les clés de la Prison si un autre Général en dispose d'une certaine façon ? Ne serait-ce pas plus efficace que le Général des Lyumnades s'occupe aussi des Prisons ? Votre Dévoué, Aimana Tangaroa, Général de Poséidon. "

Il fit signe à un garde d'approcher et lui remit le pli.

Remettez ce message au Légat dans les plus brefs délais. Se tournant vers l'envoyé de son pair. Je ne suis pas du genre à faire de mauvais plans, vous pourrez informer votre Général que j'ai informé notre Légat sur la proposition de fusionner les postes de Gardien du Purgatoire et de Chef des interrogatoires. Cela me semble plus efficient je pense que s'amuser à jouer qui possède quelle autorité. Votre famille semble avoir la préséance en la matière, j'espère obtenir la réponse du Légat avant que vous ayez fini vos basses oeuvres.

Le ton cordial des Tangaroa n'était plus présent. Le ton de cet Atlante, sorti d'on ne sait ou et lui parlant limite comme à un supérieur, l'avait remonté. Même Calypso n'avait pas osé aller si loin. Le regard sombre, il le laissait donc et prit un verre de lait de coco. Seul moment de réjouissance à cet instant. Les gardes Tangaroa étaient tout aussi perturbés et regardaient Elio avec une certaine circonspection, à l'image de leur supérieur. Visiblement, eux aussi n'avaient pas aimé le ton employé. Aimana était en train d'apprendre, très vite. Le temps de la Naïveté disparaissait de plus en plus dans son regard et devenait plus animal, avec moins de bonté et de coeur. Scylla commençait à déteindre sur lui, lentement...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] G-bleu0/0[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] V-bleu  (0/0)
CP:
[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] G-rouge0/0[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] V-rouge  (0/0)
CC:
[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] G-jaune0/0[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé]   [Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] EmptyJeu 13 Aoû - 16:12
Des révélations pour une épreuve, une frustration, puis la colère ; ces mots savourés par le Coquelicot ne réjouissent guère Scylla et les réactions provoquées le séduisent presque, intrinsèque. Un enfant sous les traits d’un Général empreint d’amertume. Un enfant qui n’est pas encore prêt pour l’avenir qui, sous peu, dé foncera le bois de leur porte. Comme attendu, les gardes confirment ses données et l’albâtre n’a plus d’autre choix que de plier.

En dépit de sa présence, le maître des lieux entend, mais n’écoute pas. Ainsi, les avertissements sont répétés comme les miaulements d’un chat et les menaces fusent de ses crocs émoussés. Un souffle s’envole, silencieux, outrepasse la barrière des lippes tandis que l’homme quitte d’ores et déjà l’endroit. Tant pis, son tour viendra, plus tard. Le dos se dévoile ; un sourcil s’arque et le corps suit la silhouette qui s’éloigne. Une distance mesurée, pour ne pas trop empiéter, et déjà s’adosse-t-il au mur, lorsque l’autre prend place sur le pupitre. Les naïades guettent du coin de leurs prunelles et, finalement, entrouvrent cette bouche restée fermée durant trop longtemps.

— Je viens de vous le dire, Général : les morts ne parlent pas, leur valeur est généralement bien plus grande vivants que morts, à moins que l’on considère le cas inverse.

On pour Orpheus, évidemment, car si Elio prend effectivement goût pour les tortures et ses dérivées, il connaît les limites à ne pas dépasser. Si les agissements existent, c’est qu’ils n’en sont, ni plus ni moins, justifiés. Une tête penchée ; un menton se relève lorsque le dénommé Aimana se retourne enfin, crachant derechef des phrases dépourvues d’intérêt, avant de reporter son attention sur un contenant au liquide blanc. Pourtant, l’occasion de boire cette étrangeté ne se présente pas, dans l’immédiat. En effet, les mentions faites et les conclusions tirées le tiraillent. La masse se redresse alors, se positionne devant le nouvel Azuré et déverse cette sévérité qui le compose.

— Votre famille, votre famille… Vous n’écoutez que ce qui vous intéresse, pas vrai ? Je viens pourtant de vous conseiller de ne plus nous assimiler à ces reclus de Marsyne, mais voilà que vous persistez à ne comprendre que ce qui vous arrange. Vous pensez pouvoir survivre et protéger, comme ça  ?

Inspiration, expiration. Toute trace de véhémence s’évanouit, comme si tout cela ne représentait qu’un songe maussade.

— Quoi qu’il en soit, j’informerai effectivement Cassandra, soyez-en certain. Il y a fort à parier qu’elle refuse formellement votre proposition : Les deux fonctions sont bien plus éloignées que vous semblez le penser, mais si vous venez d’arriver, ça explique pourtant vous ne le percevez pas encore.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
AimanaAimanaArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] G-bleu0/0[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] V-bleu  (0/0)
CP:
[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] G-rouge0/0[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] V-rouge  (0/0)
CC:
[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] G-jaune0/0[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé]   [Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] EmptyVen 14 Aoû - 13:09
Un sourire ourlait ses lèvres alors qu'il entendait les propos de l'agent des Marsyne. Oh cet olibrius pouvait s'en défendre, haïr même les gens qui le commandaient, reste qu'il était à leur service et cela qu'il le veuille ou non. C'était étonnant qu'il refusa de voir l'évidence de cette manière. Enfin soit, il n'était pas question pour lui de se prendre la tête avec ceux qui travaillaient à préserver le Shéol là il devait l'être. Puis, vint la question sur le Purgatoire. Dodelinant de la tête, il prit quelques instants de réflexion, le bourreau n'était pas le geôlier. Même dans les colonies, les postes étaient divisés selon les fonctions. Sauf que là...

- Je sais ce que sont les deux fonctions. Mais... Habituellement, le geôlier a droit de vie et de mort sur toutes les personnes entrant dans cette prison. Rien ne m'assure de votre rang, de vos titres et de quelques falsifications potentielles... surtout avec le temps qui court. Et là, ce n'est pas le cas, je ne dispose pas - il me semble à vous écouter - de toute l'autorité nécessaire sur qui entre et qui sort des prisons. C'est là, voyez vous, mon problème.

Le ton était moins fort mais beaucoup plus froid. Visiblement, le Général de l'Arctique en avait même oublier les bonnes manières en envoyant son obligé, sans prendre le temps de se présenter avant. C'était aussi un point à soulever.

- Une autre chose me surprend au plus haut point. Pourquoi votre Général n'a pas pris la peine de se présenter à moi afin de me parler de cet accord entre lui et le Légat ? Pourquoi m'envoyer son sous-fifre et de considérer que je ne dirais rien... Mais bon, visiblement, l'élégance des usages n'est pas primesautier ici. C'est donc pourquoi je me demande s'il voudrait pas prendre ma place...

Depuis qu'il était arrivé dans cette ville, il avait appris deux choses : être froid comme un gardon mort et défendre avec âpreté son rang. Dans ses douces colonies, saluer ses pairs, leur offrir des colliers de fleur en signe d'union avec la nature, c'était une chose si évidente. A Atlantis.... Ce n'était pas le cas visiblement. Enfin, il n'allait pas continuer cette affaire plus loin, il retenait juste ce point pour le futur. Le Général des Lyumnades avait gagné ses lettres de discourtoisie. Du sens... Oui... Aimana apprenait froidement la vie dans cette cité, emplie de désillusions et d'amertume. Scylla ressentait sa rage, ses peurs, ses craintes, il ne se sentait pas bien depuis quelques temps et cette affaire était une de plus. Il se retira donc sans un mot de plus, il n'avait pas envie de parler avec cette personne qui n'était là que pour son travail après tout.

Elio n'était pas responsable des manquements élémentaires de son supérieur. Il lui fit juste un sourire et l'invitait à aller accomplir sa sinistre office.

- Veuillez excuser ma colère, Elio, vous n'êtes pas responsable des manques élémentaires de votre supérieur. Allez faire votre office !

Scylla repartit vers le fond des geôles et s'asseyait. Dans l'ombre, comme une bête tapie, l'influence de sa scale prenait le pas peu à peu sur le Tangaroa. Encore une fois... il avait vu les faiblesses des Atlantes, leurs pertes de valeur sur les Traditions. Emrys avait raison. Il fallait que le ménage se fasse un jour ou l'autre !

Citation :
Fin du Rp pour moi. (à noter que Aimana ira au Pilier de l'Antarctique une semaine plus tard afin de régler tout cela)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] G-bleu0/0[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] V-bleu  (0/0)
CP:
[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] G-rouge0/0[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] V-rouge  (0/0)
CC:
[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] G-jaune0/0[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé]   [Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé] EmptyMar 18 Aoû - 18:41
Les lippes adverses s’étirent et forment un rictus sarcastique ; le protecteur des Geôles réside dans un univers constellé d’illusions réalistes et se révèle incapable de comprendre la chimérique vérité. Pourtant, elle seule est nécessaire pour parfaire ses faibles connaissances. Tant pis, il apprendra tôt ou tard par lui-même ou par le biais d’un col attrapé, car les inconnues se parent de la rugosité des troncs fraîchement débités et s’accordent à la fermeté des rochers. En cela, nul besoin d’être polis, sculptés : leur objectif n’est que de mieux trancher.

Le Tangaroa prétend s’être doté des attributs de la sagesse, pensent tout savoir des deux fonctions dans lesquelles chacun exerce. Or, il n’en est rien, dans les faits, et l’enfant se situe bien loin des profondeurs qui les dévorent. L’erreur est humaine, mais Elio se complaît dans le mutisme. Des épaules rehaussées d’un mouvement bref, bien que lent, avant de retourner à leur hauteur d’origine. Qu’importe ce que bambin pestera, rien ne les atteindra. C’est le cas, entre autres, pour ces présentations, semble-t-il, oubliées et il y a fort à parier que la fouge de l’adolescence retombera aussi sec, lorsqu’il la rencontrera.

Les grains de sable se doivent d’être à leur place, de ne pas s’agiter à tout va.

D’un coup d’œil lancé à la volée, Elio ressent l’amertume et l’incompréhension qui le berce : il n’apprendra plus rien de sa part et les longues phrases qu’il crache ne servent qu’à dissimuler cela. Une réunion organisée pour qu’une conversation puisse être menée ; une première étape réside en cette paperasse, ce morceau qui tombera sur la table du Légat. Privée, évidemment, comme la plupart d’entre eux.

Il n’en restera pas la moindre trace.

Une tête hochée d’un geste mécanique ; la créature des ombres retient un soupir, alors même qu’il entrevoit les petites griffes du nouveau Scylla. Des griffes émoussées, pour le moment, qu’il lui faudra aiguiser.

Il n’y a que le temps pour dire ce qu’il adviendra de lui.

— Encore une fois, je vous conseille fortement de la rencontrer et de vous présenter comme le Général de Scylla, gardien des Geôles d’Atlantis. Au risque de vous surprendre, je n’étais, moi-même, pas au courant du changement avant de me faire arrêter à l’entrée.

Un aveu faussé, quand bien même celui-ci comporte une pointe d’authenticité. Somme toute, un conseil, mais d’autres surprises restent à prévoir. Quoi qu’il en soit, le serviteur reprend sa place et ses affaires, s’enfonce aussitôt dans les profondeurs des murs de misère.

Citation :
Fin du RP également. Quand tu veux pour le match retour avec Cassandra ! Cependant, compte tenu des incertitudes vis-à-vis du sujet avec l'Ase, je préférerais (si possible) que la suite se déroule avant cet épisode... Redis-moi ce qu'il est possible ou non de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
 
[Début Février 553] Droit et Devoir [PV Aimana][Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Geôles d'Atlantis-
Sauter vers: