Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 La diplomatie en coup de vent?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
DrystanDrystanArmure :
-

Statistiques
HP:
La diplomatie en coup de vent? G-bleu200/200La diplomatie en coup de vent? V-bleu  (200/200)
CP:
La diplomatie en coup de vent? G-rouge210/210La diplomatie en coup de vent? V-rouge  (210/210)
CC:
La diplomatie en coup de vent? G-jaune275/275La diplomatie en coup de vent? V-jaune  (275/275)
Message La diplomatie en coup de vent?   La diplomatie en coup de vent? EmptyMer 29 Juil - 19:39

D'abord une simple brise caressant lentement les piliers de l'entrée du Sanctuaire, celle-ci s'accentua rapidement pour laisser place à de puissantes rafales emportant sur leur passage quelques pierres qui demeuraient ça et là. En quelques secondes, un nuage de poussière s'était élevé à l'entrée du Sanctuaire avant que soudainement tout ne se stoppe aussi vite que cela n'était apparu. Seule demeurait au milieu de ce nuage une silhouette indistincte qui ne semblait pas vraiment dérangée par la poussière présente autour d'elle. A mieux y regarder il semblait même qu'un léger souffle entourait la silhouette, écartant délicatement la poussière qui tombait tout autour. La scène se poursuivit quelques instants avant que le bruit d'une voix murmurée ne se dégage de cet étrange nuage

Je te remercie Lips pour cette arrivée spectaculaire. Ne sois pas inquiet, je ne prévois pas de demeurer bien longtemps en ce lieu.

Avançant de quelques pas pour dégager sa vue quelque peu obstruée, le Général de l'Hippocampe apparut finalement au coeur de l'entrée du Sanctuaire, son écaille recouvrant son corps. Plutôt curieux, il jeta divers regards aux alentours. En dépit du pouvoir qui était le sien et des différentes missions qui lui avaient été confiées, jamais l'occasion ne lui avait été offerte de se rendre en ce lieu. Le Sanctuaire d'Athéna. Ainsi, il se trouvait donc dans ce lieu protégé par les Défenseurs de la Déesse de la Guerre. Levant les yeux vers les hauteurs, il put apercevoir les premiers Temples du Sanctuaire. Douze de ce qu'il avait lu. Chacun gardé par l'un des plus puissants défenseurs de la Déesse. En quelque sorte l'équivalent de leurs piliers, mais en probablement bien moins puissants puisqu'il en fallait douze. Ou peut-être la Déesse se savait-elle détestée par tant de monde qu'il lui fallait de nombreux défenseurs pour la mettre à l'abri. Qui pouvait réellement savoir?

Prenant quelques minutes pour explorer les lieux, Drystan aperçut au loin quelques silhouette gardant le début d'un escalier. Probablement les marches menant vers le premier des douze Temples. Celui du Bélier si ses souvenirs étaient exacts. Amusant. Pendant un instant, le Général se perdit à réfléchir si chaque Dieu avait décidé de donner des noms d'animaux aux armures de ses défenseurs. Qu'en serait-il des protecteurs d'Arès? Le Taureau enragé? L'Aigle menaçant? Amusé par ces pensées qui traversaient son esprit, le Général s'avança lentement en direction des gardes placés à l'entrée du Sanctuaire, un sourire sur le visage. Sa lame bien visible à sa ceinture, ses mains levées pour preuve de sa non-agressivité, il les interpela rapidement avant que ceux-ci n'aient le temps d'entreprendre une quelconque action stupide.

Gardes du Sanctuaire, ayez l'amabilité de prévenir le Grand Pope qu'un Représentant de la Déesse Amphitrite et du Seigneur Poséidon est présent en ces lieux. Drystan, Général de l'Hippocampe, souhaite le rencontrer. Lui ou l'un de ses Chevaliers. Au nom de "l'amitié" entre nos Peuples, il est grand temps de discuter et de prévoir une rencontre à venir. A moins que vous ne préfériez me guider jusqu'à lui?

Si le terme "amitié" avait une sonorité étrange auprès de ses propres oreilles, il devait aujourd'hui passer outre ses sentiments pour transmettre le message qui lui avait confié. La suite dépendrait du ton que prendrait la discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AegisAegisArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
La diplomatie en coup de vent? G-bleu200/200La diplomatie en coup de vent? V-bleu  (200/200)
CP:
La diplomatie en coup de vent? G-rouge240/240La diplomatie en coup de vent? V-rouge  (240/240)
CC:
La diplomatie en coup de vent? G-jaune245/245La diplomatie en coup de vent? V-jaune  (245/245)
Message Re: La diplomatie en coup de vent?   La diplomatie en coup de vent? EmptyJeu 30 Juil - 9:52
Les gardes étaient venus prévenir le Chevalier de la Vierge de la présence d'un Marina à leurs portes. Plissant le front, il s'était demandé comment un des serviteurs de Poséidon était parvenu à franchir les portes du Cap Sounion sans qu'il en ait été informé. Cet agacement était palpable. Après quelques secondes, il fit chanter les anges afin que son armure vienne lui apporter la protection adéquate. Thémis se reposait tranquillement la plupart du temps, la dernière fois était lors de la visite aux tombes des anciens héros.

Soupirant, il fit signe aux gardes qu'il allait les suivre. D'un geste de la tête, il invitait Carola et Anna à rester sur place et à assurer la protection des lieux en son absence. La descente des marches fut rapide, il ne tenait pas à laisser un Marina devant le temple du Bélier. De mémoire, Nébu devait se trouver encore dans le temple du Pope mais il n'en avait aucune assurance. De toute façon, les relations diplomatiques avec le monde marin étaient à sa charge. C'était une chose connue des Chevaliers d'or, enfin l'espérait-il ! Alors qu'il passait le temple du Bélier, il vint enfin aux abords de l'entrée, un homme était en effet présent.

Tout du moins sa présence était là, sans être là. Il ne ressentait pas de respiration, quelque chose clochait. Il ne posa pas de questions, selon les informations que les gardes lui avaient donné, il souhaitait rencontrer le Grand Pope en personne. La description de l'Ecaille l'avait fait penser à celle de l'Hippocampe mais entre les descriptions des mémoires des anciens chevaliers d'or et la vérité, il y avait parfois des nuances à prendre en compte.

Faisant un signe aux gardes de s'éloigner de quelques pas, il s'approcha de leur "invité" par une légère révérence. Retirant ensuite son casque, il laissait son bandeau rouge sur ses yeux dévisager l'ambassadeur atlante.

- Salutations, Atlante. Je suis Aegis, Chevalier d'or de la Vierge. Même si je ne doute pas de vos bonnes intentions, je ne peux vous mener sans au moins savoir qui vous êtes, et, de savoir si cela est de l'ordre d'un courrier diplomatique ? ... Le légat Cinead se porte-t-il bien ?

La dernière question visait à vérifier si le nom était connu de leur "invité". On ne savait pas quel mystère couvrait les voies du cosmos et le chevalier d'or de la Vierge se méfiait profondément de ce qui était extérieur au Sanctuaire. Il était un gardien. Il ne laissait pas accéder au sommet du Sanctuaire sans explication, du moins à minima. Un assassin se couvrait parfois des meilleures intentions du monde... Aegis se méfiait par nature de ce qui lui était étranger, là, c'était le cas.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DrystanDrystanArmure :
-

Statistiques
HP:
La diplomatie en coup de vent? G-bleu200/200La diplomatie en coup de vent? V-bleu  (200/200)
CP:
La diplomatie en coup de vent? G-rouge210/210La diplomatie en coup de vent? V-rouge  (210/210)
CC:
La diplomatie en coup de vent? G-jaune275/275La diplomatie en coup de vent? V-jaune  (275/275)
Message Re: La diplomatie en coup de vent?   La diplomatie en coup de vent? EmptyDim 9 Aoû - 10:51
Calmement, il avait attendu que son message soit porté à son interlocuteur. Le Grand Pope. Comment allait-il réagir face à cette demande? Allait-elle seulement lui parvenir ou serait-elle interceptée par l'un des nombreux Chevaliers de ce lieu. Au vu des informations en sa possession, les Saints étaient fiers. Trop fiers. En un sens, ils ressemblaient à certains Atlantes qui se considéraient au dessus du lot et ne remettaient en cause aucune de leurs idées. Sauf qu'eux ne possédaient pas la Sagesse de Poséidon et d'Amphitrite pour les guider sur le droit chemin. Certes, leur Déesse était réputée elle-aussi pour savoir faire preuve d'une certaine Sagesse. Mais il était clair, depuis quelques temps, que ce n'était pas cette facette qu'elle avait choisi de mettre en avant.

Observant les alentours, faisant quelques pas pour élargir sa vision des lieux, il n'apercevait rien de vraiment intéressant. Pas d'autre entrée visible pour pénétrer au sein du Sanctuaire. Et dans cet état, il ne pouvait réellement demander à ses Vents de l'y aider. Seule information notable: l'entrée ne représentait pas réellement une défense à ce lieu et il ne doutait point de sa capacité à se débarrasser des gardes en quelques secondes si un jour il souhaitait entrer. Probablement était-ce le fait de l'architecture de ce Sanctuaire. Pour progresser et atteindre le sommet, il était nécessaire de passer par chacun des Temples des Chevaliers d'Or. De quoi s'assurer que les envahisseurs affronteraient chacun de leurs meilleurs guerriers avant de pouvoir ne serait-ce qu'approcher du Grand Pope. Intéressant. Lâche mais intéressant.

Un instant, il se demanda si Orpheus resterait en arrière dans le cas où Atlantis serait attaquée? Non, probablement pas. Peut-être dans un premier temps afin de juger de la meilleure stratégie à adopter mais il ne doutait pas que l'homme ne pourrait s'empêcher de se joindre tôt ou tard à la bataille. Plus encore depuis la dernière discussion qu'ils avaient eue. Mais il n'était pas heure à réfléchir à cela. D'une part parce qu'il était peu probable que quelqu'un ait le courage d'attaquer leur cité. Et d'autre part parce qu'un homme se dirigeait visiblement vers lui. Vêtu d'une armure d'or qu'il ne connaissait point, il devait être celui qui avait reçu son message. Patient, Drystan attendit que l'homme s'approche et prenne finalement la parole. Et les derniers mots de l'homme firent sans nul doute apparaitre un sourire amusé sur le visage de l'Hippocampe.

Et je suis moi-même Drystan, Général de l'Hippocampe au service de la Déesse Amphitrite et du Seigneur Poséidon. Quant au Seigneur Cinead, il n'est plus notre Légat depuis quelques temps. Mais j'imagine qu'il est normal de ne pas être au fait de tous les derniers changements après deux années de silence. Laissez moi donc vous éclairer sur ce sujet. C'est au nom du Légat Orpheus que je suis présent en ces lieux aujourd'hui. Dans sa grande magnanimité, il souhaite s'entretenir avec votre Grand Pope au sujet de l'Alliance conclue entre nos deux peuples il y a deux années de cela. Je suppose que si vous êtes ici pour me rencontrer, c'est que soit vous pouvez me conduire au Grand Pope, soit vous avez le pouvoir de prendre cette décision. Qu'en pensez vous? Souhaitez-vous renouer les liens quelque peu oubliés entre nos deux nations, Aegis de la Vierge?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AegisAegisArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
La diplomatie en coup de vent? G-bleu200/200La diplomatie en coup de vent? V-bleu  (200/200)
CP:
La diplomatie en coup de vent? G-rouge240/240La diplomatie en coup de vent? V-rouge  (240/240)
CC:
La diplomatie en coup de vent? G-jaune245/245La diplomatie en coup de vent? V-jaune  (245/245)
Message Re: La diplomatie en coup de vent?   La diplomatie en coup de vent? EmptyMar 11 Aoû - 14:46
Ainsi donc, les rapports n'étaient pas très au point. Cinead n'était plus le Légat des armées de Poséidon et cela changeait des choses. Un homme avait pris le pouvoir à sa place et son nom lui était totalement inconnu. Visiblement, les Saints n'étaient pas les seuls à avoir connu une Révolution du palais... Mais les raisons en étaient encore mystérieuses et il n'appartenait pas au Chevalier de la Vierge de poser des questions sur la politique Atlante.

S'inclinant avec respect, Aegis prit alors la parole.

- Il ne m'appartient pas de décider des traités et des alliances. Je ne suis qu'un simple observateur dirons nous, tout comme vous avez les vôtres. Je serais enchanté que les esprits les plus féconds amènent aux meilleures relations entre nos peuples. Personnellement, je suis curieux de connaître votre Empire, on en raconte des merveilles mais les légendes demandent à être vérifier. Enfin, Général, je vous invite donc à me suivre en direction du temple du Grand Pope. Je suis la garantie que nul mal ne vous sera fait, d'une manière ou d'une autre. Considérez que ma vie est la vôtre le temps de votre présence au Sanctuaire.

Le chevalier de la Vierge ne comptait pas faire durer le plaisir plus longtemps. Il lui fit signe de le suivre en direction du temple du Grand Pope. La sacralité d'un serment était une chose indiscutable pour Aegis, toute personne, même le Pope, qui attaquerait le Général verrait l'homme sur son chemin. Quitte à en perdre la vie. L'esprit de sacrifice, de par sa Foi, était une chose qui était une part inhérente à sa personnalité. Un sourire et les deux hommes commencèrent à monter les marches...

Citation :
Nous pouvons considérer que les deux hommes montent au Temple du Grand Pope. Le reste du Post sera là bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La diplomatie en coup de vent?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Entrée du Sanctuaire-
Sauter vers: