Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Octobre 2020)
 
Partagez
 

 [Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AegisAegisArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
[Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope) G-bleu200/200[Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope) V-bleu  (200/200)
CP:
[Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope) G-rouge240/240[Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope) V-rouge  (240/240)
CC:
[Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope) G-jaune245/245[Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope) V-jaune  (245/245)
Message [Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope)   [Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope) EmptyMar 11 Aoû - 15:21
Citation :
Suite directe de ce RP

... Quelques heures plus tard après avoir deviser sur leurs cultures respectives, ils arrivèrent devant le Palais du Grand Pope. Aegis avait pris grand soin d'éviter tout sujet politique avec son "invité", il n'était pas question d'aborder des demandes ou des questions qui ne concernaient que l'autorité du Pope. Les colonnades du temple se dessinaient lentement alors que les deux s'approchaient. D'un rosé venant des mines de marbres du nord de la Grèce, lui même n'avait jamais pu en admirer les couleurs qu'on lui avait décrites. Des immenses bannières d'un rouge éclatant était ornées des armoiries d'Athéna, une chouette dorée sur fond écarlate. De part et d'autres, des jardins avaient été aménagé afin de permettre aux dames de survivre au poison méphitique du temple des Poissons.

Quelques gardes approchèrent et Aegis leur expliqua rapidement la situation. Ceux-ci obtempérèrent et partirent prévenir le Pope de l'arrivée de l'ambassade Atlante dans ses murs. La curiosité du jeune homme l'aurait bien poussé à demander si les Grands Piliers existaient vraiment. Mais bon, inutile de paraître idiot et les rapports en faisaient certes citations mais à quoi ressemblaient ils ?

Général, nous serons arrivés dans un instant.

La route jusqu'ici avait été longue, une montée digne du Golgotha. Mais les portes du Temple papales s'ouvraient les unes après les autres avec cette magnificence de l’ingénierie byzantine. En quelques minutes, ils arrivèrent dans la Grande Salle du trône. Le Pope était il présent ? Il ne pouvait le savoir, il entendait quand meme des palpitations cardiaques devant lui. S'écartant pour laisser passer l'ambassadeur, Aegis fit les présentations.

Excellence, je vous présente Drystan, Général de l'Hippocampe au service de la Déesse Amphitrite et du Seigneur Poséidon. Envoyé du Légat Orphéus.

Les mots étaient simples mais permettaient au Pope de se faire une idée directement des changements éventuels que les Atlantes avaient connu de par chez eux. Puis, relevant sa cape, Aegis posa un genou sur le sol, attendant qu'on lui demande de parler si on le désirait. Il n'était plus qu'un simple acteur maintenant de cette discussion profitable à la paix par le verbe, c'était son secret espoir.

Citation :
Sauf demande, mon personnage n'interviendra pas. Je suivrais le Rp bien évidemment mais hésitez pas à sauter mon tour si il semble que je suis pas interrogé par une des parties en présence.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DrystanDrystanArmure :
-

Statistiques
HP:
[Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope) G-bleu200/200[Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope) V-bleu  (200/200)
CP:
[Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope) G-rouge210/210[Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope) V-rouge  (210/210)
CC:
[Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope) G-jaune275/275[Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope) V-jaune  (275/275)
Message Re: [Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope)   [Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope) EmptyDim 16 Aoû - 11:13
Citation :
Suivant Aegis depuis l'entrée du Sanctuaire

Alors qu'il s'était attendu à devoir négocier avec le Chevalier d'Or de la Vierge à l'entrée du Sanctuaire, celui-ci avait rapidement proposé de l'amener jusqu'au Grand Pope. Une agréable surprise mais qui allait prolonger sa présence au sein de ce lieu. Au moins aurait-il l'opportunité de pouvoir observer l'organisation de ce lieu. Après tout, il ne devait pas être si fréquent que cela qu'un Atlante ait la chance de pouvoir gravir les marches du Sanctuaire pour rejoindre le Temple de leur plus haute autorité. Un instant, il se perdit à se demander à quoi pourrait bien ressembler le Représentant de la Déesse Athéna. Elle était la Déesse de la Guerre, reconnue pour ses stratégies. Il y avait fort à parier que l'homme qui dirigeait le Sanctuaire devait être soit un Général aguerri, au fait des plus grandes stratégies, tel un Capitaine commandant son Navire au coeur d'une Tempête, soit un simple pantin aux ordres de la Déesse. Au moins, il pourrait apporter cette réponse à son Légat lorsqu'il rentrerait.

Aux propos du Chevalier d'Or quant aux Merveilles de la Cité d'Atlantis, l'Hippocampe avait simplement répondu, un sourire amusé sur le visage

Ah, la Merveilleuse Cité d'Atlantis. De nombreux Hommes ont rêvé de la voir, plus encore de la piller mais beaucoup reposent maintenant au fond des Océans. Je peux vous confirmer que la cité est des plus agréables et ses habitants y sont très attachés, tout comme les Seigneurs qui la guident. Peut-être aurez-vous l'occasion... Il arrêta un instant ses propos en jetant un regard le bandeau rouge posé sur les yeux du Chevalier Disons que si un jour vous y mettez les pieds, quelle qu'en soit la raison, je vous rendrai votre hospitalité en vous décrivant les lieux qui vous entoureront si la cité vous intéresse à ce point. Pour ma part, je dois dire que je n'ai que je n'ai que peu entendu parler de vos contrées. Les seules informations que j'entends malheureusement sur l'Empire Byzantin sont les nombreux conflits et les flottes menaçantes que l'on croise. Mais peut-être est-ce du aux contacts que je côtoie.

Il avait alors suivi le Chevalier d'Or sur les marches du Sanctuaire, observant les lieux qu'ils traversaient. Douze Temples tous protégés par un Chevalier très puissant selon les rumeurs. La montée ne lui apprenait malheureusement pas grand chose à ce sujet mais au moins pouvait-il se familiariser avec l'Architecture du Sanctuaire. Qui sait si un jour les conflits ne l'amèneraient pas en ce lieu? Nul ne pouvait prévoir la suite des évènements. Des gardes positionnées à différents endroits. Du menu-fretin destiné à servir de chair à canon probablement. Ou à repousser les assaillants peu puissants. Mais surtout, ces interminable marches! S'il n'avait pas été en projection, il aurait probablement regretté d'avoir demandé à rencontrer le Grand Pope. Devoir monter tant de marches. Etait-ce là un moyen de punir ceux qui avaient le culot de venir demander une audience? Ou un moyen de repousser les assauts, les troupes peu entrainées s'épuisant avant d'arriver au sommet, surtout lorsqu'une lourde armure recouvrait leur corps.

Finalement, le duo arriva au sommet, Aegis le menant jusqu'à ce qui devait être le Temple du fameux Grand Pope. Silencieusement, Drystan l'accompagna jusqu'à ce que l'homme s'arrête et prenne la parole pour les annoncer. Son nom et son titre étant cités par le Chevalier d'Or, l'Hippocampe se contenta d'une simple courbette révérencieuse - se faisant un point d'honneur de ne pas poser genou à terre - avant de simplement répondre.

C'est un honneur de pouvoir rencontrer le Grand Pope du Sanctuaire d'Athéna. Je me présente à vous aujourd'hui afin de vous transmettre un message de la part du Légat de Poséidon. Accepteriez-vous de m'accorder quelques instants afin de pouvoir en discuter?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope) G-bleu260/260[Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope) V-bleu  (260/260)
CP:
[Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope) G-rouge330/330[Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope) V-rouge  (330/330)
CC:
[Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope) G-jaune216/216[Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope) V-jaune  (216/216)
Message Re: [Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope)   [Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope) EmptyLun 17 Aoû - 15:53
    Les choses étaient bien faites dans le monde de diplomatie. La délégation qu’il avait envoyée chez les Atlantes avait mis du temps à se mettre en marche, mais elle avait fini par pouvoir y arriver. Il faisait confiance à Nébu pour mener les choses comme il l’espérait. L’Égyptien avait ça dans le sang. Pour Silas, c’était autre chose, il faisait confiance dans le troisième gardien pour jouer son rôle. Mais jouerait-il le bon ? C’est une autre question, à laquelle il n’avait pas vraiment de réponses. Il avait eu rapidement vent de l’arrivée également, presque en même temps que les deux chevaliers d’or étaient partis, qui venait de se présenter devant la porte du Sanctuaire. Il ne pouvait pas s’agir déjà d’une réponse ou d’une mauvaise nouvelle. Il devait donc recevoir rapidement un envoyé du légat d’Atlantis. Comment réagir face à cette visite ? C’était une chose compliquée. Depuis qu’il avait pris la toge du Pope, ça serait son premier contact avec une autre faction de manière officielle.

    Pour le reste, il aurait aimé avoir l’initiative pour renouer le contact avec les forces des mers mais les évènements avaient décidé du contraire. Bien, il faudrait rebondir et voir ce qu’il y avait à faire avec cet envoyé. Avec un peu de chance, il était là pour demander plus ou moins la même chose que ce qu’il avait confié comme mission à sa propre délégation. Il fallait renouer le contact et voir ce qui restait des vieilles alliances. Il était dommage que Narsès, et avec lui Akrites, aient laissé le fiel et le venin ronger ces liens qui allaient être précieux pour le Sanctuaire. Il devait absolument ménager des alliés pour le siège à venir. Il devait ménager ses alliés donc et négocier le vide diplomatique qui avait été laissé derrière lui. Il se prépara donc à recevoir l’envoyé des flots.

    Il le recevrait dans la salle du trône. Il avait pris soin de revêtir sa toge et le masque qui cachait entièrement son visage. Il attendit donc le temps que l’envoyé monte les marches. Il salua dans un premier temps le chevalier d’or de la vierge qui présenta l’invité qu’il venait de recevoir. Le général de l’hippocampe. Il n’en avait jamais entendu parler et il devait donc s’agir également d’une nouvelle recrue chez les marinas. Combien de nouveaux généraux avaient trouvé le chemin d’Atlantis en répondant à l’appel de leur maître ? Combien de nouveaux chiens de guerre avaient trouvé le chemin des troupes d’Arès ? Il avait à sa disposition de nombreux chevaliers, mais serait se assez si une guerre venait à éclater ? Il n’en était pas certain, pour ça, il avait besoin d’allié…

    Il observa derrière son masque attentivement le général se présenter et le saluer. Il nota qu’il ne posa pas le genou au sol mais resta néanmoins respectueux. Un geste qu’il apprécia. La soumission, même si elle servait le protocole était quelque chose qu’il n’aimait pas vraiment. Le protocole était un mal nécessaire cependant. Il écouta ce qu’avait à dire le général de l’hippocampe et se contenta de hocher la tête, avant de reprendre la parole.

    « - Soyez le bienvenu au Sanctuaire, Drystan de l’hippocampe. Je vous écoute avec attention général, à moins que la teneur des mots qui vous avez à transmettre à nom du légat nécessite le secret ? »

    Il était curieux de voir ce qu’il avait à dire. Il espérait vraiment que la teneur de son message serait similaire à celui qu’il avait confié à Nébu et Silas. Cela simplifierait la tâche de la diplomatie et la réparation des pots cassés. Il nota qu’il se dégageait quelque chose d’étrange de cet émissaire, quelque chose qu’il connaissait bien. Il n’était pas présent sous sa forme physique et lui aussi semblait maîtriser les particularités du voyage à travers le monde des rêves. Une donnée intéressante, ainsi, les habitants des flots n’avaient pas envoyé quelqu’un physiquement, mais bien une projection. Il ne courait ainsi pas de risque pour leur émissaire, mais cela renvoyait certaines informations, un message. Une forme de manque de confiance ? Sans aucun doute, après le silence que la politique avait imposé. À voir donc, quel serait le message du porteur d’écaille…


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope) Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric En ligne
 
[Mi février 553] La diplomatie en coup de vent? (bis) (ft. Drystan & Grand Pope)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple du Pope-
Sauter vers: