Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Février 553]Salut la mouche ! [PV César]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
HaldorHaldorArmure :
Cardinal de la Mort

Statistiques
HP:
[Février 553]Salut la mouche ! [PV César] G-bleu1350/1350[Février 553]Salut la mouche ! [PV César] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Février 553]Salut la mouche ! [PV César] G-rouge1350/1350[Février 553]Salut la mouche ! [PV César] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Février 553]Salut la mouche ! [PV César] G-jaune1350/1350[Février 553]Salut la mouche ! [PV César] V-jaune  (1350/1350)
Message [Février 553]Salut la mouche ! [PV César]   [Février 553]Salut la mouche ! [PV César] EmptyJeu 13 Aoû - 5:29
L'idée du siècle.

Mais seulement pour lui. Il n'imaginait pas vraiment quelle genre de situation cela amènerait, plongé qu'il était dans ce projet si particulier. La première étape avait été particulièrement douloureuse, pour lui comme pour la créature. Plusieurs jours durant, il avait travaillé à établir un lien. Travaillé aussi à montrer qui était le véritable patron. Et cela était forcément passé par des gnons dans la tronche. A s'en faire mal aux mains d'ailleurs. Mais la leçon avait fini par rentrer et désormais, "Ration de Survie" n'essayait plus de le bouffer. Mieux ! Il comprenait et réagissait aux pulsations de cosmos de son nouvel Alpha.

L'heure était donc venue de faire les premiers pas dans la citadelle. La Grotte des Crânes était son domaine. Et possédait une place suffisante pour son nouvel ami. Des rumeurs avaient rapidement courues le long des couloirs du dédale mais pour beaucoup, cette nouvelle était trop fantasque pour être prise au sérieux. Même de la part du Cardinal de la Mort. Certes, certaines personnes affirmaient avoir vu une bête gigantesque se balader mais la plupart se moquait de ces personnes en leur disant qu'ils avaient simplement croisés Haldor. Celui que l'on nommait l'Ours Septentrional.

Et c'était là, dans cet environnement brumeux propre à son domaine, que l'idée lui était venue. Quitte à utiliser les "talents" de son nouvel ami, autant le faire de manière appropriée non ? Ne s'y connaissant pas vraiment, il devait faire appel à l'expert. Cézame. Ou Sémar. Un nom du genre. Il ne le connaissait pas beaucoup mais savait ce qu'on disait de lui. Et qu'importe finalement. Il devait avoir son avis sur la question. C'est ainsi qu'il se précipitait là où il pensait pouvoir le trouver. Là o était sa véritable place. Aux forges d'Arès.

Et c'est même au pas de course qu'il se ruait là-bas, laissant une ombre imposante le suivre dans ses déplacements. Ceux qui croisèrent cet étrange duo se poussèrent sans demander leur reste. Et c'est sans faire attention à ce qui se trouvait dans les lieux que le géant déboula, en beuglant !
    - HEY ! Y'A QUELQU'UN ICI !!!

La voix, puissante, se répercutait aux alentours alors qu'il fouillait du regard la forge. Avant de reprendre.
    - J'viens voir Cézame, Centurion de la Mouche. J'ai besoin d'un conseil sur les cuirasses.

Mais il est où ce con ??

Et c'est à que le compagnon fit son apparition derrière le colosse. Alors qu'il entrait dans la forge, l'imposant ours poussa un terrible grognement, regardant de son oeil valide la pièce dans laquelle son maître l'avait emmené. Peut-être était-ce pour de la bouffe ? Il se redressa alors sur ses deux pattes postérieures, atteignant facilement les 4 mètres de hauteur. On pouvait clairement comprendre qu'il s'agissait là d'une des créatures de la forêt.
    - C'pour mon pote, derrière moi !

Que... QUOI ????


Citation :
Son ours de compagnie - couleur noire, 4 mètre lorsqu'il se dresse sur ses pattes postérieures, atteignant facilement plus de 8 ou 900 kilos. Imposant, il porte sur lui les stigmates des blessures de sa première rencontre avec Haldor.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1838-haldor-cardinal-de-l
CésarCésarArmure :
du Mushmahhu

Statistiques
HP:
[Février 553]Salut la mouche ! [PV César] G-bleu1200/1200[Février 553]Salut la mouche ! [PV César] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Février 553]Salut la mouche ! [PV César] G-rouge750/750[Février 553]Salut la mouche ! [PV César] V-rouge  (750/750)
CC:
[Février 553]Salut la mouche ! [PV César] G-jaune1200/1200[Février 553]Salut la mouche ! [PV César] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Février 553]Salut la mouche ! [PV César]   [Février 553]Salut la mouche ! [PV César] EmptyVen 11 Sep - 0:16
    C’est l’heure finalement de la renaissance de la chanson. Si j’avais su ce que tout cela implique, j’aurais fait cette transhumance depuis longtemps ! J’aurais plongé ma chanson dans le sang et l’or et j’aurais compris plus en amont le musique qu’émettent ces choses étrangement qui nous servent de protection. Plus proche encore d’elle, plus proche encore de mon renoncement complet. Mais j’entends déjà au loin venir une musique qui vient troubler l’harmonie de celle que je tisse. Oui… elle trouble la chanson et n’a rien à faire parmi nous. Elle n’est pas vraiment des notres. Mais c’est autre chose, alors il trouble tout et je n’aime pas qu’on trouble ma chanson. Il a été difficile de retrouver la musique après avoir fait danser la pestilence et voilà que la mort se présente. Guerre me manque. Depuis qu’il est devenu celui qui commande. Elle me manque tellement. J’aimerais pouvoir recréer une musique similaire et pourtant, je suis sûr qu’il est possible de faire quelque chose de plus beau que la chanson de guerre.

    J’essaie donc, d’égaler et de dépasser la musique de guerre pour mes sept serpents. Je travaille d’une nouvelle façon et repousse les limites de ce que je pensais possible, en témoigne ma nouvelle création. Je suis en dessous d’elle. Ou de lui, je ne sais plus, ces détails se sont perdus dans la musique qu’il produit. L’œuvre n’est pas encore morte, mais à en croire le sifflement étrange qu’elle produit, cela ne saura tarder. Mon ange bientôt, arrêtera de battre. Je me suis installé sous ma création, profitant de l’ombre qu’offre le cosmos pour la tranquillité et ne pas être déranger. Mais il en faut plus pour que la mort ne vienne pas troubler la musique avec sa dissonance. Non, il en faut plus pour que ce putain de sac à merde vienne faire autre chose que gâcher toute la musique des cuirasses !

    C’est fou d’ailleurs comme on peut repousser la vie et la frontière de la mort. C’est pour ça qu’elle chante différemment de toutes les autres cuirasses, pour ça qu’elle n’a pas sa place au final parmi les créations d’Arès. Mon ange au-dessus de moi n’aurait pas eu le temps d’apprécier son état et les sensations que je lui offre fatalement s’il avait rencontré mort trop vite. Le plus dur, dans cette installation, fut d’installer les cordes assez solidement dans le plafond spongieux du dédale. Mais il est comme tout être vivant : si on enfonce ce qu’on veut suffisamment profondément dans une plaie, la chair se consolide autour. C’est ce que j’ai fait, avec le Dédale. J’ai pu donc tranquillement installer mes cordes pour aider mon ange à voler. Le reste n’a plus qu’été un peu de jeu de couteau. Il est plus difficile qu’on ne le croit de retirer la peau du dos sans pourtant tuer quelqu’un. Les os à nu et la chair à vif ont tendance à être un mauvais mélange pour la survie. Mais avec du doigté j’ai réussi à ne pas tuer le bougre. J’ai ensuite attaché les les morceaux de peau dans son dos pour faire les ailes, les mains écartées comme un annonciateur et j’ai attendu en dessous laissant le sang ruisseler doucement vers son maître.

    Je me redresse alors, vêtu de ma cuirasse qui déchire mes chairs, passant sous la peau pour prendre sa place et s’installer là où elle ne devrait pas être. Je passe plus de temps avec elle depuis qu’elle a bu l’or. Nous nous entendons mieux. Doucement je me relève et j’écarte les bras, brisant l’ombre du cosmos pour apparaître alors à la mort.

    « - Si tu veux que je t’aide à baiser ta sœur derrière toi, tu as frappé à la mauvaise porte. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1814-cesar-forgeron-centurion-du-m https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1779-cesar-le-chanteur-du-sang
HaldorHaldorArmure :
Cardinal de la Mort

Statistiques
HP:
[Février 553]Salut la mouche ! [PV César] G-bleu1350/1350[Février 553]Salut la mouche ! [PV César] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Février 553]Salut la mouche ! [PV César] G-rouge1350/1350[Février 553]Salut la mouche ! [PV César] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Février 553]Salut la mouche ! [PV César] G-jaune1350/1350[Février 553]Salut la mouche ! [PV César] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Février 553]Salut la mouche ! [PV César]   [Février 553]Salut la mouche ! [PV César] EmptyMer 16 Sep - 7:43
    - T'es un marrant toi. Toujours une aussi grande gueule hein ? Parait que t'es pas équipé pour baiser quoi que ce soit, c'qui explique que tu te caches toujours et qu'on te voit jamais. Faut pas avoir honte d'être aussi mal équipé. J'suis sûr qu'il y a pire que toi. Bon j'parle pas d'ta gueule de travers hein. Mais t'as capté l'idée j'pense.

Il l'observait. Tout à son travail répugnant. Mais le colosse n'était pas ici pour ça. Pour l'observer. Ou pour se lancer dans une joute verbale même si pour ce dernier point, cela serait une nécessité. On ne se présentait pas à la Mouche sans y être préparé. Haldor ne l'aimait pas. C'était un fait. Sa grande gueule. Et cette façon qu'il avait de se montrer vulgaire sans réelle raison. Certes, lui non plus n'était pas un modèle de vertu. Et justement, le dédale avait-il la place pour deux personnes comme eux ? Un sourire se dessinait sur les lèvres de l'Ursidé. Il était ici pour une raison, il allait donc s'expliquer.
    - Tu dois avoir de la merde dans les oreilles pour pas avoir capté c'que j'ai dit en rentrant, la Mouche ! J'suis là pour deux raisons. Et c'est en rapport aux cuirasses. Alors à part si on m'a dit d'la merde rapport à tes compétences, tu fermes ta gueule un instant et t'écoutes !

Selon la rumeur, cet homme était le seul capable de réparer les cuirasses. Le seul à disposer des connaissances pour le renseigner également. S'il était là pour l'ours, il était aussi là pour sa propre armure. La rendre plus résistante. Lui rendre sa superbe. Suite au combat contre Védan. Mais aussi pour faire de la Mort ce qu'elle était véritablement : la plus belle et plus terrifiante de toutes les armures d'Arès. Bon, on pouvait lui reprocher la manière qu'il avait de demander. Après tout, c'était pas très courtois. Mais voilà, l'autre l'avait quand même accueilli en lui balançant quelques conneries bien senties, pas de raison donc de se contenir. Le respect n'existait pas en ce lieu, il le savait. De fait, pourquoi ne pas répondre ?
    - Déjà, j'veux savoir si tu crois possible que mon pote, là, puisse chopper une armure de combat, un peu comme on fait avec les chevaux des Cardinaux tu vois. Genre j'dois combattre avec lui, j'veux qu'il puisse avoir des protections. Et pas qu'il se batte à poil.

Il se tut, un instant. Et les traits de son visage se tordirent. Il éclata alors de rire. Un long rire franc, qui résonnait autour de lui.
    - Un ours qui se bat à poil. MOUHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA !!!!!

Il se claquait les cuisses et prit quelques instants pour se remettre de sa propre blague. Un peu débile, évidemment. Mais on ne peut être parfait en tout en ce monde.
    - 'Fin bref. Si tu pouvais m'dire si c'est possible, déjà ça m'arrangerait. Parait qu't'es le meilleur, j'me fierai donc à ton avis à ce sujet. C'est sérieux hein, j'compte vraiment faire combattre cette grosse boule de nerf et j'aimerai qu'elle ne se fasse pas tailler en morceaux en quelques secondes quoi. Y'a du boulot pour l'entraîner.

L'ours restait pour le moment calme, même s'il poussait quelques grognements par ci, par là, et qu'il jetait un regard intrigué vers le corps plus loin. Comme si la vue du sang et de la chair lui donnait faim. Ce qui n'était pas impossible à dire vrai. Mais le géant ne voyait pas cela et se contentait donc de poursuivre.
    - Puis j'ai aussi besoin de tes services pour réparer un peu ma cuirasse. On s'est un peu foutu sur la tronche avec Védan et elle a besoin d'un p'tit renforcement. Pour une fois, tu vas pouvoir utiliser tes mains autrement que pour te branler ! Ca va t'faire bizarre hein ?

Bon. Cette discussion aurait son lot d'insultes et de noms d'oiseaux, sans le moindre doute. Et quelque chose lui disait que rare était celui qui répondait à cet homme étrange. Car en dépit de sa grande gueule, une véritable aura de puissance l'habitait. Haldor pouvait le percevoir. Ainsi, les autres ne devaient pas souvent s'opposer à lui lorsqu'ils se faisaient insulter. Mais le colosse était d'une autre trempe. Il ne craignait pas la Mouche.

Citation :
On profitera de ce rp pour faire le "soin" de mon armure suite au combat en cours avec Védan. Une pierre, deux coups de fait ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1838-haldor-cardinal-de-l
 
[Février 553]Salut la mouche ! [PV César]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Transylvania :: Dédale de Chair :: Autel des sacrifices-
Sauter vers: