Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
DianeDianeArmure :
Balance

Statistiques
HP:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-bleu1200/1200[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-rouge650/650[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-rouge  (650/650)
CC:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-jaune1650/1650[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-jaune  (1650/1650)
Message [Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme]   [Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] EmptyMar 18 Aoû - 21:34
Perplexe...

Tu avais décidé de lui accorder ce qu'elle cherchait, un entraînement avec toi certainement pour qu'elle puisse passer le temps plus qu'autre chose. Néanmoins, tu t'étais accordée quelques heures dans ton temple afin de laisser reposer ce fléau d'émotion qui l'avait menacé tantôt. Si tu étais encore apte à te contrôler, la Lionne se permettait des actes et des réflexions qui défiaient le bon sens et le respect à ton égard.

Cependant, ta parole était d'or, et même lorsque tu avais échappé à sa présence, tu t'étais décidée à revenir dans son temple pour mettre en place le fameux exercice d’entraînement qu'elle désirait. De ce que tu en avais déduit, cela allait être l'occasion pour elle de pouvoir utiliser pleinement les aménagements qu'elle avait fait dans son temple pour ce genre d'évènement justement. Soit. Tu ne comptais pas vraiment t'attarder de toute manière.

Bien souvent, il était inutile d'affronter quelqu'un si cela n'avait pas pour but de l'arrêter ou de l’exécuter.

- Me revoilà Ryme.

Contre toute attente, tu ne portais toujours pas l'or. Ce n'était qu'un échange de coup insipide sans véritable enjeu après tout, et porter l'armure pour une occasion de ce genre aurait été manqué de respect au rôle que l'on t'avait donné. Au mieux, tu allais pouvoir prétexter que ton combat n'était là que pour avoir un aperçu du niveau de tes collègues. Bien que même si Ryme n'était pas de ton goût dans sa manière d'être, tu ne pouvais nier sa puissance.

Tournant alors ton regard pour observer plus longuement la scène, il semblait y avoir quelques apprenties qui s'étaient amassés dans le temple durant ton absence. Avait-elle rameuté elle même ce monde où n'était-ce qu'un jeu de circonstance.

- Je ne pense pas... Que ce soit une bonne idée... de les laisser... observer.

Ils allaient perturber ton monde. Et une Diane perturbée n'était que plus dangereuse pour celle avec qui elle croisait le fer. Mais encore une fois, tu ne te permettais pas d'imposer tes règles au sein d'un domaine qui ne t'appartenait pas.

Fixant Ryme l'espace d'un instant, tu venais à descendre dans son arène d’entraînement plutôt improvisé. Le temple était l’œuvre en majeur partie de la déesse, mais tu ne savais pas si elle était capable de supporter vos deux cosmos s'entrechoquant, même pour le plaisir.

D'ailleurs, Ryme avait beau te répondre, tu ne la comprendrais pas pour le coup. La présence des apprenties imposaient que vous portiez tout deux vos masques comme le voulait les coutumes. Mais désormais que tu avais fait connaissance avec Ryme, il t'était plus simple de lire ses intentions qui se reflétaient dans son cosmos et ses gestes.


[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] Gkmy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-bleu1650/1650[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-rouge1200/1200[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-jaune1650/1650[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme]   [Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] EmptyMer 19 Aoû - 14:04
Comme à son habitude, la Lionne de cosmos faisait les cent pas devant le Temple de sa jeune maîtresse. La gueule ouverte, les yeux perdus dans le lointain, vers le haut de ce Sanctuaire. Sa petite queue maigrichonne balayait la légère poussière qui nimbait le carrelage. Elle attendait, impatiemment, tout comme Ryme patientait. Les yeux de la Bête dardait au loin la moindre silhouette suspecte, dans l’espoir d’y trouver son compagnon de jeu. Impatiente, quelques grognements tristes s'élevèrent depuis la forge du fauve, son feulement s’accentuant, d’ores et déjà digne d’un véritable drame.

Mais où était donc la Sainte en blanc ?

La bête ne sut combien de minutes elle avait appréhendé la venue de la Sainte. Assise, perdue, ses yeux ronds et incertains ne s'éveillèrent qu'au moment où les pas de la Balance résonnèrent contre le marbre blanc du Temple. Le bruit de ses bottes mobilisa un mouvement léger de l'oreille du félin, alors aux aguets. Quelque chose de « blanc » apparut dans les escaliers, depuis le Temple de la Vierge. Puis, enfin, la chevelure immaculée de leur invité signa sa présence devant le Lion. La bête se releva, s'étira de tout son long, les pattes en avant, les coussinets écartés, pour finalement courir en direction de la Balance dans un air de déjà-vu.

S'approchant, la créature instaura un air de fête. Afin de la saluer, sa grosse tête cogna contre la main de la Balance, avant de tourner tout autour d’elle. L’excitation de la créature était palpable et sa démarche, maladroite. Si ses pattes avaient été couvertes de boue, nul doute que Diane en aurait été couverte à l’instant. D’ores et déjà devant la Gardienne des Armes, son museau souffla une fois, puis s’enfonça dans les ténèbres de son temple, la queue frétillante…

Jusqu’au petit colisée. Là, telles des mouettes près des océans, un petit groupe d’apprentis se chamaillait dans les gradins. Ryme, elle, était appariée plutôt chichement : une simple tenue de coton qui, pour autant, ne l’empêchait visiblement pas de s’exprimer à grands gestes face à son groupe de spectateurs. Interpelée par le cosmos de la nouvelle arrivante, la professeur se tourna néanmoins vers sa soeur d'armes afin de la saluer.

"Ah, t'es enfin là. Au cas où, je suis la Sainte du Lion. Tu es toute en beauté et toute en simplicité, aujourd’hui."

Ses paroles furent accompagnées d'un bref mouvement de la main, une salutation amicale et suffisamment expressive pour combler les inconvénients de son masque. Furtivement, son observation débuta. Ainsi, Diane venait se présenter sans armure…Intéressant. Etait-ce une insulte, ou une volonté à préserver son temple en vue d’un simple entraînement ? Ryme n’était pas de celle à prendre des précautions. Aussi laissa-t-elle son armure scintiller sur le côté, son Totem de Lion veillant sur les allées presque impériales de son terrain d’entraînement. Au même moment, Diane évoqua son aversion pour la foule. La Native d’Automne semblait détester tout ce qu’elle appréciait, mais la Lionne ne s’en formalisa pas. En un mouvement de bras vers les gradins, la Lionne appela ses élèves à se relever tout en captant leur attention, bien consciente de la surdité de sa congénère.

"Les gars, la Balance est farouche ! La leçon privée, ça sera donc pour une autre fois, toutes mes excuses pour la fausse alerte." Tournant des talons, cette dernière s'aventura par-dessus le balcon et poussa les jeunes apprentis par leurs épaules, légèrement embarrassé par les moues déçues de son public. "Allez, ouste ! Du vent. Déguerpissez ! Je-Aïe ! Maia, putain ! Est-ce que tu viens vraiment de me mordre ?! Ma parole, t'es vraiment un animal !"

Après quelques minutes à lutter jusqu’à la porte menant au couloir de son Temple, la jeune femme réapparut dans le colisée et prit place au centre, ses épaules trahissant son agacement naissant. Secouant sa main endolorie, Ryme manqua de jurer mais retint ses insultes de justesse.

"Rha, pire que des petites mouches !", soupira la jeune femme en époussetant ses vêtements, en enlevant par la même occasion son masque d'une main experte mais dépourvue de manières. Cette dernière jeta nonchalamment l'objet de la main gauche, le défi aux lèvres. "Bon allez, à nous deux, la génie armée sans armure. Même si je doute que la moindre de tes petites astuces puisse avoir la peau du Lion."

Simple provocation. La jeune femme appréciait jouer avec les démons et les instincts premiers de ses adversaires. Son petit doigt lui disait que la jeune femme cachait bien des émotions derrière son masque de neutralité : une colère sourde que l'Italienne se plaisait déjà à danser avec.

Oui, danser avec les flammes !

"Dis-moi, sais-tu quel est mon surnom au Sanctuaire, dans le Colisée ?"

La Lionne toucha de son pouce chacun de ses ongles acérés avec une pointe de sadisme et prit position. Un feu ardent crépitait dans ses yeux émeraudes comme jamais.



[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
DianeDianeArmure :
Balance

Statistiques
HP:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-bleu1200/1200[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-rouge650/650[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-rouge  (650/650)
CC:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-jaune1650/1650[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme]   [Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] EmptyJeu 20 Aoû - 22:37
Silencieuse...

Tu fixais la scène avec une certain sang froid. Elle te faisait attendre, pire, elle n'avait même pas pris soin de préparer la rencontre qui allait suivre. Elle se tenait là, avec son air orgueilleux sur le visage que tu ne saisissais pas. Il n'y avait chez elle, que peu de chose dont on pouvait être fier.

Dans tout les cas, tu te contentais d'enlever ton masque une fois les apprentis partis à l'instar de la lionne. Cette fois-ci, la communication n'aurait pas à être entravée par ton handicap. Arquant un sourcil, tu te demandais bien quel était l’intérêt de te provoquer ? A la différence de bien des gens, tu n'avais rien à te prouver, et tu étais entièrement étanche à ce genre de remarque.

La bave du crapaud ne pouvait attendre la blanche colombe.

- Ton surnom... ? Aucune idée...

Tu t'en fichais. Aussi tôt, tu venais à ne plus bouger, laissant tomber tes bras le long de ton corps. Si elle arrivait à te forcer à bouger un muscle, tu improviserais une autre stratégie.

Pour le moment, tu te contentais d'imposer ton autorité sur le temple du Lion. Cela avait beau ne pas être ton domaine, il faisait parti de ton monde et tu avais tout les droits dessus. Cela allait te permettre de laisser pleinement ton cosmos s'exprimer. A la différence de bien des matérialisations, les tiennes ne provenaient pas d'une création pure et simple, mais bien d'une imposition de tes propres règles. Ton cosmos imposait à la réalité d'accepter tes concepts.

Ainsi, l'instinct de Ryme pouvait très vite comprendre ce qu'il se passait tandis que de nul part, au dessus de toi surgissait des armes, répliques en apparence d'armes bien plus légendaires. Que ce soit celle de la Balance ou celle ayant été portées par des héros d'antan, il n'y avait pas de limite à ta création si ce n'était ta connaissance.

- J'espère que... tu es prête.

Aussi tôt, sans bouger un muscle, tu venais à les faire s'élancer sur ta cible par la simple force de l'esprit. Pour le moment il y en avait peu et tes combinaisons possibles étaient limitées, mais plus le temps allait passer, plus ton emprise sur ce monde allait être fort.

Ton pouvoir était complexe, mais il ne brillait qu'après avoir eu un aperçu de celui de ton adversaire.


[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] Gkmy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-bleu1650/1650[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-rouge1200/1200[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-jaune1650/1650[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme]   [Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] EmptySam 22 Aoû - 1:52
La Balance était sèche, froide et stratégique. Tout ce que Ryme n'était pas. Bien sûr, il lui arrivait d'élaborer plusieurs plans pour atteindre le fameux point B en pleine action. Mais pas comme la jeune femme aux cheveux immaculés. La Lionne se plaisait à affirmer qu'elle était l'Instinct même des Douze. Le Flair, l'Intuition bestiale qui régnait en chaque homme et en chaque femme et qui, bien souvent, dominait la Raison une fois réveillée. Ou tout du moins, était-ce le cas des êtres les plus rationnels. Ryme avait appris à modérer ses peurs pour ne faire plus qu'un avec ses passions, ses désirs et ses pulsions. En ne réfléchissant pas, les Poings s'enchaînaient avec aisance. C'est pourquoi la jeune Lionne avait fait de la Célérité l'un de ses principaux atouts.

Un rugissement résonna. A ses côtés peut-être. Ou à la gauche. Tandis que d'innombrables armes se dressaient au-dessus de la tête de la Balance pour la traquer, un manteau d'éclair - semblable à une fourrure lumineuse - couvrit temporairement les épaules de Ryme. Sans crier gare, ce dernier se dissipa pour finalement se concentrer au bout de ses doigts. Ses yeux rieurs se relevèrent vers son adversaire qui n'avait pas bougé d'un iota. Ô, qu'elle en profite ! Diane recevrait tôt ou tard la petite décharge électrique qu'elle avait prévu pour elle. Après tout, la Lionne était Reine en son domaine, Impératrice des animaux. Et cette dernière ne comptait certainement pas délaisser sa couronne. Le doigt pointé vers l'une des armes, la Gardienne visa avec son seul ouvert, en un regard aussi acéré que celui d'un aigle.

"Un indice, alors : la "Chance" me poursuit. Enfin, peut-être que ce sont mes adversaires qui sont malchanceux, après tout ! "

Un Silence s'imposa. Soudain, un tir de lumière jaillit en direction de la première arme afin de dévier sa trajectoire. Ce dernier ricocha sur la seconde, puis sur la troisième en une course folle et imprévisible. Un sourire malin s'étira sur son visage : cette contre attaque lui faisait probablement gagner quelques seconde. La seconde suivante, sa Lionne de cosmos apparut tel un fantôme derrière la Balance et s'élança vers elle. Ses crocs et ses pattes aux griffes ressortis démontraient toute sa volonté à défendre son Alter Ego humain...

Au même moment, Ryme s'approcha. Le tonnerre de cosmos n'avait pas diminué en intensité. Celui-ci ne tarda pas à se diriger en direction de la Sainte, prête à la déboussoler. A l'embourber dans un univers à la fois aussi lumineux que dangereux...

"Tu es bien passive, dis donc. Qu'est-ce que représente réellement ces armes ?"

Ce n'était qu'un jeu. Le Croc était aussi joueur qu'un chat avec sa proie, et n'avait pas encore sorti le grand jeu.



[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
DianeDianeArmure :
Balance

Statistiques
HP:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-bleu1200/1200[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-rouge650/650[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-rouge  (650/650)
CC:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-jaune1650/1650[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme]   [Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] EmptySam 22 Aoû - 16:20
Intéressant...

Tu n'avais jamais fait face à pareille vélocité. Ryme dans son genre était aussi particulière, sa capacité d'action dépassait certainement la tienne, si bien qu'en l'espace d'une fraction de seconde, elle avait su parer ton offensive. Pour toi, tu ne faisais que commencer, et tu espérais pour elle qu'elle s'en doutait sous peine d'être terriblement déçue une fois les conditions alignées.

Ne bougeant toujours pas d'un pouce, si tu n'avais pas ses capacités physiques, tu pouvais compenser avec ta faculté d'observation pouvant presque se qualifier de précognition. Si tu étais sourde, tu avais su compenser ce manque de sens par une perception du cosmos extrêmement poussées. Si bien qu'elle avait beau aller à une vitesse difficilement qualifiable, tu savais par où elle allait se diriger au vue de sa présence crépitante.

Et alors que son animal de cosmos venait à surgir de nul part, tu savais déjà comment articuler tes prochaines actions. Ainsi, pour seule réponse, tu vins à faire apparaître deux immenses boucliers sur leurs trajectoires, encaissant une grande partie de leurs charges. Rappelant à toi les armes qui étaient tombées sur le terrain, tu venais à les faire tourner autour de toi de manière extrêmement rapide afin de repousser les deux assaillants par la simple force centrifuge !

Encore une fois, tu n'avais pas bougé d'un pouce. Bien qu'elle semblait se tromper sur ton compte. Ce que tu ne perdais pas en mouvement inutile, tu pouvais l'accorder dans le contrôle de ton cosmos.

- Ce sont... des armes. Rien de plus. Je ne savais pas... que tu avais besoin... d'un compagnon... pour te battre.


Aussi tôt, tu venais à consacrer le sol de l'arène pour y faire surgir des chaînes qui avaient pour volonté première de s'enrouler autour des membres de Ryme et de son animal afin de faire peser sur eux le poids de leurs excès. S'ils étaient tout deux bien plus rapides que tu ne le serais jamais, il te suffisait de les immobiliser pour les pourfendre.

Et en conséquence, une myriade de nouvelles armes venaient à surgir de nul part en les prenant pour cible. Plus le temps passait, plus ton cosmos se répandait dans son temple, et plus il était simple pour toi de briser les règles de la réalité. Tes assauts n'étaient rien en comparaison de ceux qui l'attendaient si elle faisait persister le combat.

- Je n'ai... pas besoin de bouger... contre toi.

La regardant de haut, ton visage n'exprimait toujours qu'une froideur impénétrable.


[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] Gkmy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-bleu1650/1650[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-rouge1200/1200[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-jaune1650/1650[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme]   [Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] EmptyDim 23 Aoû - 2:05
Des chaînes se dressèrent depuis le sol. Sa Lionne fut retenue un bref instant, tout comme Ryme s'était retrouvée enchaînée. Bien que surprise, les assauts cessèrent et une nouvelle salve d'armes venaient d'être convoquée afin de lui donner le coup de grâce. Alors que la Sainte du Lion se débattait, un soupir fainéant s'échappa de ses lèvres. La Lionne de cosmos se dissipa quant à elle en une brume incertaine, insaisissable, avant de réapparaître un peu plus loin telle une flammèche électrique, en un rugissement sonore et indomptable.

Toutefois, son corps de chair et de sang ne lui permettait pas un tel luxe. Tandis que la Lionne reprit sa course pour s'écraser contre l'un des boucliers de la jeune femme, ses griffes continuèrent leurs assauts. Cette attaque était néanmoins loin de mettre un terme à la défense de leur Proie. Aussi, la créature disparut telle un fantôme, dans l'espoir de bondir hors de son camouflage et d'attaquer au moment propice...

Toutefois, sa propriétaire ne partagea pas la même patience. Sa voix se haussa et rétablit certaines vérités. Ou plutôt, des nécessités.

"Allez, tu m'as toujours pas donné un peu plus d'informations sur toi ! Mais du coup, ces armes et ces chaînes, tu les as toujours eu avec toi ?"

Malgré la difficulté, Ryme amplifia son cosmos. Si sa Lionne s'était libérée sans encombre, la jeune femme dût concentrer sa force pour être de nouveau libre de ses mouvements. Ses pensées s'étaient alors tournées vers Silas, ainsi que la discussion qu'ils avaient eu suite à son adoubement. Le Chevalier des Gémeaux lui avait confié que chaque Chevalier était placé sous la protection de l'une des étoiles de sa constellation. Intriguée, ses méditations s'étaient alors concentrées sur son étoile-mère et la jeune Elue avait fini par déceler sa présence. Denebola. La queue de Lion. Seconde étoile majeur. La colonne vertébrale du Roi des animaux...

Serrant les dents, l'Italienne intensifia son cosmos. Ce dernier brûla avec tant d'intensité qu'il blanchit à vue d’œil, ses crépitements de tonnerre devenant bientôt similaire au feu. Au bout de quelques secondes, les chaînes parurent gondoler, puis fondre sous son énergie tant la chaleur emmagasinée augmentait à vue d’œil. Cette technique était telle une étoile ardente. Une logique que chaque Lion respectait en tant que signe de Feu. En tant que félins sociables chassant en Horde...

Diane ne devait pas s'étonner de la voir suivre ces principes. C'était l'ordre naturel des choses, tout comme son énergie continuait à briller sur le terrain pour ne plus que balayer et fouetter son entourage à l'état brut. La remarque de la Balance ne put qu'attiser un mirage de sourire sur les lèvres de Ryme. Considérait-elle cette Lionne sans nom comme un animal à part ?

"Un compagnon ? Non, tu n'y es pas du tout...", affirma-t'elle derechef, sans laisser même le doute sur la nature de la créature. "C'est mon Alter Ego. La Lionne n'est qu'une représentation de mon âme, celle que j'ai appris à dompter pendant des années. Enfin, nous avons tous une bête en nous..." Ses ongles s'étaient dressés, tout comme ses mains. Prêtes à la pourfendre. "Même toi. Tout le monde. Personne ne s'y intéresse mais on finit toujours par regretter ou questionner certains de nos actes. "

La rébellion de la bête remettait en question la hiérarchie même que les Chevaliers avaient toujours cru comprendre. Ils n'avaient jamais été maîtres de leur Instinct. La colère, la rancœur, la douceur, l'amour et toutes ces émotions qui trahissaient un visage impassible étaient de ces critères à influencer leurs âmes en tout temps. Ils étaient esclaves de leurs propres natures refoulées. Comment pouvait-on simplement espérer atteindre la Sagesse de la Déesse, si c'était pour se renier soi-même ? Cette froideur faisait partie de celle que Ryme n'appréciait pas visualiser en personne. Pire encore, le regard hautain de la Balance lui rappelait les gens de son village. Ou tout du moins, une partie d'entre eux...

"Eh bien ma jolie, va falloir pourtant te bouger ton derch ! Sinon tu vas te faire manger toute crue un jour. "

A commencer par elle-même. Cette obstination et ce rapport de pouvoir ne pouvait que mal terminer. Mais peut-être ne montrait-elle cette hostilité qu'à sa petite personne ? Ryme aurait pu s'en énerver. Mais ce fut plutôt la lassitude qui prit possession de son petit cœur. Diane ne semblait pas prête à se décoincer et, peu patiente, la Lionne commençait à avoir la sensation de perdre son temps.

Alors, derrière elle, des éclats résonnèrent de plus belle, imposant leur mélodie en plusieurs grondements bien distincts, comme chronométrée par le temps. Si les dieux savaient jouer avec les éclairs et montrer leur courroux, Ryme concentrait sa maîtrise de la foudre et de la Lumière selon cette malédiction qu'elle avait toujours souhaité défaire. Briser la malédiction, en devenant maîtresse de ses émotions et de la Rage des Lions. A peine cette pensée se matérialisa dans son esprit, que le Colisée fut la proie d'une manifestation plus intimidante, moins réjouissante.

La Lionne apposa sa marque. Sa folle énergie se rassembla pour ne plus former qu'un seul fléau. De cette dépense en énergie, la gueule d'un Lion brumeux apparut, et sembla soudainement s'abattre sur les boucliers et sa propriétaire dans une myriade de décharges électriques. En une attaque de moindre importance qu'en combat réel, toutefois. Le but n'était pas d'ôter la vie de sa soeur d'armes...

Un regard confiant se mêla à ses orbes couleur Jade. Oui, Ryme en était certaine. A l'avenir, elle deviendrait "le plus Pur des Crocs"...





[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] Ryme_s10



Dernière édition par Ryme le Dim 23 Aoû - 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
DianeDianeArmure :
Balance

Statistiques
HP:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-bleu1200/1200[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-rouge650/650[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-rouge  (650/650)
CC:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-jaune1650/1650[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme]   [Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] EmptyDim 23 Aoû - 4:16
Méprisante...

Tu fixais son débattement avec un grand désintérêt. Si la lionne avait su s'échapper, se confrontant à des défenses, le sort de Ryme était différent. Elle devait puiser dans ses forces, faire gronder son cosmos pour détruire tes chaînes qui jusqu'ici l'avaient maintenu au sol. Ne bougeant toujours pas d'un pouce malgré le torrent de cosmos qui était entrain de se déchaîner en face de toi, tu venais à préparer tes prochaines actions, ancrant ton cosmos là où il trouvait de la place.

- Toujours eu... ? Tu ne saisis donc... pas.

Ce monde était le tiens. Les armes qui s'y trouvaient étaient les tiennes. Les gens qui les manipulaient n'étaient que des entités que tu tolérais dans ta réalité. Elle plaignait de ton manque d'ouverture, pleurnichait sur son incapacité à te comprendre sans penser une seule seconde que son étroitesse d'esprit l'empêchait de s'envisager ta vision des choses. Elle prouvait son infériorité par ses réflexions aussi directes que primaires.

- Une bête en... nous ?

Quelle étrange concept. Regrettait-elle ce qu'elle était ? Son incapacité à assumer sa difformité ? Pour toi, ses rugissements ne représentaient qu'une tentative vaine de se prouver quelque chose. De ton coté, tu te connaissais parfaitement. Tu ne pouvais renier tes émotions, tu étais entière, et c'était en agissant avec la pleine conscience de tes actes que tu pouvais avancer sans jamais regarder en arrière.

Tes liens quant à eux n'avaient pas tenu le déchaînement d'énergie alors que la température au sein du temple avait prit des proportions dantesques. Sans armure, il n'y avait que ton cosmos qui pouvait former une fine couche sur ta peau afin d'empêcher qu'elle ne brûle à cause de sa simple présence. Elle irradiait d'énergie et luttait pour reprendre le contrôle de son temple.

Est-ce que sa bestialité pouvait dépasser ton orgueil ? Est-ce que ses crocs valaient tes armes ?

Mais avant que tu ne puisses pousser ta réflexion à plus loin, voilà qu'une immense gueule d'énergie crépitante venait à s'abattre sur toi et tes défenses. Rappelant à toi les armes et les boucliers que tu avais laissé lors de tes assauts, tu venais à t'en servir pour former une barrière temporaire autour de toi. Si tu ne pouvais empêcher la gueule de t'engloutir, tu pouvais ralentir son avance sur ta personne.

Mais voilà, son cosmos était lourd, et plus les secondes passaient plus tu perdais du territoire, plus tes armes se brisaient une à une, rapprochant sa gueule de ta personne. Tu ne bougeais toujours pas, faisant preuve de folie et de démence pour quiconque observant la scène.

Ce qui t'irrita le plus, fut cette sensation qu'elle se retenait. Sa technique était puissante et violente, mais au vue de sa précédente démonstration, elle n'y avait pas mit toutes ses forces. Pensait-elle pouvoir te tuer ? Tu réfléchissais à cela tandis que la gueule se refermait de plus en plus sur toi.

- Tss ...

Aussi tôt, le plafond du temple fut ouvert dans un immense portail comme pour laisser la lumière des cieux l'illuminer. Mais la seule chose qu'il n'en récoltât fut une immense et gigantesque épée s'abattant sur la gueule brumeuse, dispersant aussi tôt toute sa consistante. A l'impact, le sol de l’arène s'était fissuré en deux, présageant des travaux futurs afin de réparer tout ça.

Le portail se refermant, seule restait l'épée, trônant en plein milieu de l’arène ayant pourfendu la bête en son cœur. Tu n'avais toujours pas bougé d'un pouce, mais tu pouvais sentir les fibres de tes mains se tendre. Son corps avait percé tes défenses même si tu n'en montrais rien. Brisant ton immobilité, tu venais à observer ta main qui pulsait encore. Depuis combien de temps n'avais-tu pas ressenti quelque chose après avoir reçu une attaque.

- Ha... Ha ha ha ha. Tu es plus intéressante que... ce que je pensais... Ryme du Lion.

Pour la première, ta voix semblait exprimer des émotions et une chaleur qui était si étrange lorsqu'elle provenait de toi. Évidemment, la musicalité de tes mots était distordue par ta surdité, mais elle n'en restait pas moins sincère.

Elle s'était retenue, tu le savais, et elle avait su provoquer une réaction dans ta chair. Si l'épée qui trônait fièrement au milieu de l’arène n'était qu'une pâle réplique de la vraie, tu reconnaissais bien que Ryme avait elle aussi de quoi te faire frémir. Elle n'avait provoqué un léger tremblement dans ta main, mais selon ta loi, elle avait gagné cette bataille fulgurante puisqu'elle avait provoqué un mouvement de ta part.

- Je t'accorde ta victoire... pour cet entraînement... Je... répondrais à tes questions.

Il était intéressant à quel point même la défaite ne pouvait ébranler ton égo digne des dieux. Peut-être était-il même supérieur à eux sur certains points. Et dans tout les cas, continuer votre entraînement sur cette escalade de violence ne pouvait que provoquer des dégâts que vous auriez du mal à réparer par la suite. Cette bataille s'était jouée sur un autre plan qu'un simple échange de puissance.

Et vu ton attitude actuel, en ce montrant digne d’intérêt, elle avait certainement réussi à passer les premières barrières sociales que tu imposais au reste du monde.



[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] Gkmy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-bleu1650/1650[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-rouge1200/1200[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-jaune1650/1650[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme]   [Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] EmptyLun 24 Aoû - 1:09
Dissipée, la gueule de Lion. Envolés, ces armes imaginaires qui venaient de prendre forme en ces lieux. Cette confrontation n'avait plus grande importance. L'audace de la jeune femme laissant Ryme dans un état plus calme, cette fois-ci. Perplexe, même. Ce combat n'était pas à son avantage et la guerrière aux félins le savait. Le corps à corps était une cause perdue face à la jeune femme qui privilégiait, pour l'heure, un combat à grande portée. Aussi, avait-il fallu mobiliser tout son cosmos pour faire preuve de brutalité. Pour effacer ces boucliers, ces artifices et ces mensonges de sa vision.

Avec regret et ennui, la Gardienne du Temple avait vu le sol se fissurer et les armes joncher le sol de son arène. Son goût pour un certain ordre et une surface plate et lisse se froissa aussitôt à cette vision. Un soupir, sur ses lippes tremblantes. Si elle avait su que son adversaire allait être une calamité pour son bien-être.

Soudain, une épée au moins aussi grande que la gueule de son lion apparut. Lorsque cette dernière s'abattit sur son animal de prédilection, l'apparition se dissipa en une salve particulière violente. Un ultime rugissement résonna à travers la paroi du Temple, jusqu'à en faire sauter ses battements de cœur. Le regret qui teintait les tonalités de la Bête n'était déformé que par une étrange odeur de bois sauvage, de feu et de sapins, qui rappelait les coutumes de son pays d'origine.

Etait-ce un mal de pays ? Ou une tradition qui faisait frémir le coeur de Ryme ? En tous les cas, la jeune femme se raidit automatiquement lorsque l'odeur remonta à ses narines. La Lionne fronça des sourcils, et se sentit d'une humeur particulière maussade. La réaction de Diane amplifia son insatisfaction, car une telle fin de combat ne pouvait pas lui apporter de la joie.

"Tu parles d'une victoire..."

S'essuyant la joue, Ryme reprit une posture normale et s'avança vers Diane, dégageant des lances et des épées aussi bien courtes que longues en son sillage. Pour cette fois-ci, la Force de Samson s'était montrée d'une inutilité déconcertante. Nulle. Il lui faudrait à l'avenir trouver une alternative pour briser de ses propres paumes et en peu de temps une défense plus chargée que la moyenne. Relevant son regard émeraude vers ceux argentés et froids de sa consœur, ses yeux ronds la questionnèrent du regard. Pourquoi?

Pourquoi ? Etait-ce une moquerie ? Une vaste blague à son égard ?

"Alors...Je ne suis pas certaine d'avoir compris ta vision du combat, mais ça n'a rien à voir avec la mienne, ça c'est sûr. Pourquoi rester immobile ? Ca n'a rien de respectueux et je ne suis certainement pas une apprentie. J'aimerais beaucoup comprendre ce qui t'est passé par la tête."

Ryme croisa les bras, trahissant son manque de patience. Elle n'était pas sûre de devoir s'énerver ou de rester calme, et attendait tout juste patiemment la réponse de sa comparse. Comme une rivalité malsaine, la compétition était montée crescendo d'une seconde à l'autre. D'un autre côté, Diane était dans la Maison du Lion. Ses natifs avaient toujours aimé briller ou diriger ce petit monde qui se présentait à eux. Alors, si Diane y mettait du sien, une confrontation ne pouvait que produire des étincelles.

"Comment as-tu découvert ton potentiel ? C'est ce qui m'intéresse le plus, pour l'heure."

Ryme visa en particulier l'enjeu de sa condition. Sa surdité était telle que la plupart des Chevaliers qui devaient faire face aux défauts de leur nature les remplaçait par...autre chose. Ils apprenaient à relativiser ce qui leur manquait, et la Lionne ne savait pas encore si elle devait redouter la Balance ou y voir un allié de poids.




[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
DianeDianeArmure :
Balance

Statistiques
HP:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-bleu1200/1200[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-rouge650/650[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-rouge  (650/650)
CC:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-jaune1650/1650[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme]   [Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] EmptyDim 30 Aoû - 16:05
Étrange...

Malgré sa brève victoire, elle ne semblait pas vraiment être satisfaite. Pire, elle prenait dans ta manière de te battre une profonde marque d'irrespect. Ce qui était assez insultant lorsque l'on savait que c'était elle qui t'avait contrainte à venir t’entraîner. Maintenant qu'elle t'avait vu à l’œuvre, elle se permettait de se poser en victime désabusée.

- Pourquoi... ?

Tu restais perplexe tandis que tu soutenais le regard de la lionne sans broncher. Pour un chevalier de son rang, tu espérais au moins qu'elle ai une capacité de discernement égal à ses prétentions. Être dans le même panier qu'elle t'étais de plus en plus en dure, bien que tu avais reconnu sa puissance. Néanmoins, tu étais encore en euphorie de la précédente sensation et tu allais tolérer son comportement outrancier encore un peu.

- Dis toi que... chaque objet... que je matérialise... me demande... une partie de moi. Coordonner mes... mouvements tout en... contrôlant toutes ses... entités et en maintenant leurs... cohérences. C'est d'une... complexité... profonde.


Pourquoi lui expliquer ? Tu avais l'impression que celle-ci continuerait à trouver un moyen de se plaindre qu'importe le résultat final. Tu n'aimais pas perdre ton temps si précieux, encore moins avec des ingrats. Mais au fond, elle restait amusante à tenter de s'énerver pour si peu.

Dans tout les cas, ton pouvoir était bien plus complexe que le sien. Tu ne faisais pas que relâcher ton énergie, tu avais besoin de bien plus si bien que tu te demandais si elle pouvait vraiment comprendre à la vue de sa manière de se battre.

- Mon... potentiel ? Hmm...

Tu ne l'avais pas découvert toi même techniquement. C'était celui-ci qui a force de manifestation avait attiré l'attention de ton père adoptif. Aussi tôt , il avait décidé de te prendre sous son aile puisqu'il n'en avait pas d'autres choix.

- Très jeune... J'ai été recueillie par mon père... adoptif. Mon cosmos était entrain... de ronger les gens... autour de moi.


Si tes émotions extrêmes avaient menacé de briser ta psychés déjà très jeune, c'était ton cosmos qui avait été le plus virulent pour autrui. Puisque tu ne le contrôlais pas et que tu ne savais pas à l'époque comme maintenir un équilibre, ta simple présence avait pu suffire pour rendre certains habitants des bas-fonds de Constantinople complètement déments. Pour les non-éveillés, tu avais été un vrai danger.

- Et ensuite par simple... comparaison. Je n'avais pas dix ans... que je surplombais... déjà certains... Silver.

Au fond, tu possédais un potentiel presque illimité qui même non maîtrisé était bien plus que suffisant. Tu n'avais jamais vraiment monté en puissance, tout ton entraînement personnel n'avait été là que pour apprendre à contrôler cette puissance.

Et c'était pourquoi tu te retrouvais avec une manière de te battre si complexe en comparaison de la lionne. Sans pour autant en démordre en terme de force brute.

- Il est vrai... Je me suis retenue... Non pas en restant immobile cependant... Néanmoins... Tu as fait de même.

A partir de là, qui était-elle pour venir te juger de la sorte ? Elle était peut-être une lionne au sein de son sanctuaire, mais celui-ci pouvait très vite voler en éclat.


[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] Gkmy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-bleu1650/1650[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-rouge1200/1200[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] G-jaune1650/1650[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme]   [Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] EmptyJeu 3 Sep - 0:52
Insulte ou simples techniques de combat ? Diane venait de lui affirmer que son pressentiment était faux. D’une petite colère, Ryme céda à l’incompréhension. N’était-ce pas elle qui l’avait prise de haut dès le début de son combat ? Perplexe, Ryme plissa des yeux. Tel un chat sceptique, dérangé par un élément trop inconnu à son yeux, ses yeux s’étaient plongés dans ceux de sa collègue et le silence s’était mis à régner en son royaume. Aucun mouvement. Cette multitude d’armes qu’elle faisait danser autour d’elle phagocytait l’amplitude des mouvements de la Balance…Etait-ce vrai ?

Habituellement, chaque chevalier recevait au minimum quelques bases au corps à corps…
Mais Diane n’était pas un chevalier comme un autre.

« Donc ces matérialisations…C’est vraiment ton style ? »

Un moment de réflexion, impartial mais impatient, la fit porter ses doigts à ses lèvres rosées et charnues. L’instant suivant, la Lionne éprouva plus de gêne que de fierté face à ses conclusions hâtives -à l’image de la surdité dont souffrait la jeune femme, et qui avait fait l’objet de leur premier quiproquo, et tenta de se rattraper. Son ton tenta vainement d’amadouer cette dernière, un sourire jaune étirant les joues de son joli minois.

« Ah, c’est original, c’est sûr…Suffisamment pour me surprendre ! Mais t’es sûr que ça ne te dit pas de mettre un bon gros poing dans l’estomac de ton adversaire un jour ? Ca détend bien aussi…Simple, mais efficace ! »

Quelle gaffe. Mais qu'y pouvait-elle, si la Balance était tout aussi froide dans son style de combat ? Et puis d'ailleurs, quel plaisir tirer d'un combat, sans l’adrénaline d’une course dans ses veines ? Quelle catharsis, à exécuter une simple invocation d’armes en tout genre ? Ces techniques étaient trop viles, trop fourbes à son goût. En ce jugement, rien d’anodin. La Sainte du Lion préférait cacher ses véritables aptitudes en privilégiant son jeu sur la lumière. La célérité de ses mouvements était la clef de son futur, l’accès direct pour celle qui se destinait à devenir « Le plus pur des Crocs ». Mais la rivalité n'était jamais loin : Diane était de ces brins de génie à frôler ses propres talents innés.

« Surplombé des Silvers déjà à un si jeune âge…C’est terrifiant… » Et ce genre de talent insolent, personne ne les appréciait. Il n'était pas simple de trouver sa place quand les dons faisaient office de barrière avec autrui. "J'en déduis que ton père adoptif est un Saint, n'est-ce pas ? On a peut-être un point commun, tout compte fait ! Childéric lui aussi est une sorte de "père adoptif" pour moi...Mais évite de lui dire ça, ses chevilles vont enfler..."

Pour autant, la bonne humeur qu'elle aspira à cette révélation se brisa bien vite. Le fardeau que portait Diane sur ses épaules avait dû être si lourd. Quelque part, cette capacité à ronger son environnement rappelait également les siennes. Le silence s'imposa alors. La Sainte ne savait que trop bien la difficulté à admettre être un véritable danger pour les autres, mais également pour soi-même.

"J'en suis désolée pour toi. C'est souvent le souci lorsqu'on est remarqué un peu en retard...Les autres n'ont généralement pas idée à quel point ne pas les écraser avec notre cosmos est une tâche peu aisée pour un novice."

"Un peu en retard". Un euphémisme, dans leur cas. Mais cela n'avait aucune importance : Diane était désormais la Balance. Entraîner durant son enfance ou non, ce fait ne changerait pas et la démonstration qu'elle lui avait faite dans son petit Colisée en était la plus formelle preuve. Son oreille ne s'était pas détaché de leur malentendu, qu'elle écouta patiemment, en croisant les bras. Un soupir, léger et désolée, s'échappa de ses lèvres rosées. Peut-être que Diane lui permettrait, à l'avenir, de mettre ce malentendu sous son tapis. Après tout, Ryme n’avait pas envie d’être vue comme une petite frappe.

« Oui j’ai fait de même...Mais c'est parce que c'était un entraînement. Puis, je me bats différemment, comme tu as pu le voir. »

Tout en époussetant ses habits d'entraînement, la jeune femme continua ses révélations. Sur ses aspirations, et sur ce qui la motivait à garder le sourire.

"Enfin, je suis une Lionne. Tout comme on s'attendra à voir une Balance équitable, juste et impartiale, il faut un minimum que je garde une image..."rassurante" ?" Ryme songea qu'elle parlait sûrement trop vite. "Je ne suis pas sanguinaire, et je n'aspire pas à l'être. Oh, j'étais une petite brute durant mes petites années en tant qu'apprentie, mais j'ai changé."

Oui. Changer, pour le mieux. Évoluer, et voler de ses propres ailes...
L'Or n'était-il pas là pour qu'elles se réalisent ?



[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme] Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
 
[Janvier 553] A-Lion nous dans un entrainement [Pv Ryme]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: