Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] G-bleu1800/1800[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] G-rouge1200/1200[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] G-jaune1500/1500[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] V-jaune  (1500/1500)
Message [Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia]   [Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] EmptySam 22 Aoû - 22:13
Début de soirée

Il semblait qu’ils aient bien fait de prendre le temps. Bien fait de perdre une journée peut-être, mais pour trouver un endroit qui semblait bien tenu. Un endroit calme, où ils espéraient bien passer une nuit de repos tranquille. Que pourrait-il bien leur arriver si tôt après tout, alors qu’ils n’avaient passé les portes de la ville que depuis quelques heures ? Oui, l’on pouvait certainement s’attendre à un peu de calme. Et cela ne ferait pas de mal, ne serait pas de trop. Ils se pressaient depuis Rome. Voyageaient presque sans relâche, leurs haltes n’étant que brèves. Pourtant, il n’était pas tant encore de crier victoire, même s’ils étaient arrivés à destination. Il restait encore beaucoup à faire, et sans doute pas mal de problèmes pour mettre leur plan en application. Mais pour cette soirée au moins, alors que Celestia et Rowena avaient à faire de leur côté, ils pourraient profiter d’un moment sans avoir à se presser. D’un moment pour discuter, et… Ah. Oui, il restait un problème à ce niveau-là. Lykeios et la discussion, c’était parfois compliqué. Il existait des occasions et des sujets où il suffisait de le lancer. Car s’il avait des choses à dire, il ne resterait pas silencieux. Quitte à parler beaucoup, notamment lorsqu’il présentait ses idées quant à l’accomplissement de leur mission, ses ébauches de plan, tout ce qui lui tenait à cœur donc, puisqu’il avait l’esprit entièrement tourné vers la réalisation de leur but. Mais que dire là dans ce tête à tête, seul face à l’artiste ? Bon, ce pourrait être un sujet, oui.
- Il est joli, le tableau que tu nous as donné tout à l’heure. Tu peins de mémoire alors ? J’imagine… ça doit être difficile de se peindre soi-même en se basant sur modèle, tu me diras...
Maladroit forcément. Comme nous le disions donc, ce n’était pas franchement son truc. De coutume, il préfère laisser au silence son droit de séance, ne cherchant pas à le briser s’il n’y en avait pas nécessité. Mais cette fois-ci, il l’avait trouvé gênant. Quoi que moi gênant que sa tentative de discussion. Peut-être aurait-il mieux fait d’en rester à ses habitudes donc...
- J’espère que tout va bien se passer pour elles. Elles savent qu’il ne faut pas prendre de risque, j’imagine qu’elles seront vigilantes. J’ai toujours pas trop compris ce qu’elles allaient faire exactement, mais puisqu’elles nous ont dit qu’on pourrait se reposer, je suppose qu’elles n’ont pas besoin de nous pour… assurer leurs arrières.
Il parlait bas, forcément. Sa voix grave donnait naturellement dans les basses, et adjoint aux quelques autres discussions animant un peu l’endroit, ils ne devraient pas être vraiment entendus. Quel intérêt de plus de les écouter, alors qu’ils n’étaient que de modestes voyageurs ? Quoi qu’il en soit, ce sujet-ci vint plus naturellement. Se recentrant sur leur groupe sur lequel ils étaient entièrement centrés depuis de longues semaines. Parfois un peu difficile d’imaginer une vie, un monde où ils ne pourraient discuter qu’entre eux, et c’était pourtant ce que Lykeios avait vécu, ne faisant qu’une seule maigre entorse pour Abrarxès. Cette déception était encore cuisante, et depuis cette rencontre il parlait encore moins, un peu renfermé sur lui-même. Il avait cru trouver à Lyon un but, une motivation qui lui serait propre. Il y avait vu qu’il n’était qu’un parmi d’autres, quoi qu’encore moins compétent et intéressant en bien des domaines. Au moins lui restait-il son art de la guerre, si seulement il devait y en avoir usage. Enfin, qu’importe. Dans ses yeux de glace, la peintre pourrait sans doute lire quelques nuances d’inquiétude ou de contrariété, si elle était capable d’en faire le tri.
[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] Solaire-dore


[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
EsmeliaEsmeliaArmure :
Oracle d'Iris - Patron de la Peinture

Statistiques
HP:
[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] G-bleu0/0[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] V-bleu  (0/0)
CP:
[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] G-rouge0/0[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] V-rouge  (0/0)
CC:
[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] G-jaune0/0[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia]   [Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] EmptyDim 23 Aoû - 11:31
Je le regarde en coin. Depuis Lyon, il semble plus renfermé que jamais. Je sais qu'il a eu une discussion là bas avec quelqu'un qu'il devait rencontrer. J'en ai déduit depuis que ça devait être une des raisons pour laquelle il avait hâte de s'y rendre sans toute fois en parler afin d'éviter de s'en servir comme poids dans la balance. Il a bien fait sans doute, les affaires personnelles ne devant pas entrer en ligne de compte à ce moment-là à mon avis. Mais j'en conclus aussi que ça ne s'est pas passé comme il l'escomptait. Quelque chose le mine et je ne me sens pas le droit de lui demander quoi. Même si j'aspire à être une amie, je suis fort loin de pouvoir passer le niveau de confidente. Ce serait plus le lot de Rowena, mais elle n'est pas bien plus loquace que lui. Enfin seuls en ce début de soirée, je me serai attendue à devoir entamer la discussion or c'est lui qui parle le premier. Je suis surprise et ça me fait sourire. Pour un compliment en plus… Ah… ça doit être pour cela qu'il neige !
- Merci ! Quand la mémoire est fraîche oui, mais il faut que je peigne rapidement avant que les détails ne s'estompent. C'est une question d'habitude. On entraîne son œil à voir et à observer puis avec l'expérience ça devient presque inné. Pour un autoportrait, s'aider d'un miroir c'est le mieux.
C'est du moins la technique que j'ai utilisée, après, il y en a probablement d'autres, mais je n'y ai pas réfléchi. Alors qu'on parle de peinture, le souvenir de ma première rencontre avec Célestia se rappelle à mon bon souvenir. Elle n'avait pas voulu que je la peigne ce jour-là.
- Certaines personnes ne souhaitent pas que je les dessine ou les peigne. Je ne comprends pas trop pourquoi. Chacun doit avoir une raison, j'imagine, mais ça reste assez obscur pour moi. Je ne pense pas à mal quand je demande à quelqu'un si je peux faire son portrait. Mais peut-être que c'est un trop plein d'humilité, la peur de me devoir quelque chose ou simplement ne pas aimer son apparence.
Voire même avoir peur que je dénature ou rate les traits et caractéristiques de la personne. La pensée que la personne n'aime tout simplement pas l'art me traverse l'esprit tout à coup. Oui ceci pouvait expliquer cela. Les sensibilités de chacun sont différentes et je respecte cela. Il change de sujet et je penche la tête d'un air perplexe. Je désapprouve le choix des filles et ne m'en cache pas. Si je ne l'ai exprimé ni à l'une, ni à l'autre, c'est parce qu'en tant que « nouvelle » je sous-estime son propre avis et aussi parce que j'ai décidé de laisser-faire, ne pas les materner. Elles vont certainement prendre les précautions nécessaires, il faut leur faire confiance même si j'ai du mal pour cette fois.
- J'espère. Je ne comprends pas pourquoi elles n'ont pas reporté cela à plus tard. Avec tous ces regards posés sur nous, ces avertissements que l'on a eus et… le paquet qu'elles transportent… C'est une mauvaise idée à mon avis. A leur place je ne prendrais pas de risque. Mais bon… Un si long voyage doit les avoir lassées, comme nous tous. Je comprends qu'elles aient pu avoir envie de s'amuser un peu.
Mais je persiste à croire qu'attendre quelques jours de plus le temps que la mission soit terminée aurait été plus sage. Maintenant, si celle que je considère comme la « sage » du groupe pense qu'il n'y a pas de risque alors soit. C'est pour ça que je ne dis rien. Ne soyons pas pessimistes, si ça se trouve tout se passera bien.
- Je serai plus rassurée si on les croise demain matin au réveil. Je suis vraiment inquiète en ce moment, je n'aime pas cette ville, elle me met mal à l'aise et me rend nerveuse. Quand je suis près de toi, ça va un peu mieux, ça me rassure parce que je me dis que je ne suis pas toute seule et je sais… Tu as dit que tu nous protégerais… Hum… Ne va pas croire que je suis lâche hein ! Mais je suis réaliste. On est entrés dans une fourmilière, si toutes les fourmis nous tombent dessus on n'en ressortira pas.
Ne pas confondre courage et témérité, jamais, ce n'est pas pareil. Je le regarde un peu gênée, le rose me montant aux joues. Ce n'est pas juste de faire peser sur lui mes faiblesses. J'aurai mieux fait de ne rien dire. J'espère qu'il ne le prendra pas mal. Mes yeux fuient et se posent sur mes mains dont les doigts se tordent nerveusement.
- Tu n'as pas l'air dans ton assiette toi non plus… Tu veux en parler ?
J'ai de gros doutes sur le fait qu'il se livre à moi, mais au moins sait-il à présent que s'il le souhaite il peut trouver auprès de moi une oreille attentive.


[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] R28r
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2034-esmelia-oracle-d-iri https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1798-esmelia-oracle-d-iris
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] G-bleu1800/1800[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] G-rouge1200/1200[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] G-jaune1500/1500[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia]   [Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] EmptyJeu 3 Sep - 9:50
Un miroir. Bah ouais. Ça semblait aller de soi. Qu’est-ce que Lykeios foutait chez les Oracles déjà ? Pas de la peinture à l’aise d’un miroir en tout cas, c’est certain. Tellement éloigné des concepts de l’art qu’il n’avait pas pensé à cette possibilité élémentaire. Son itinérance avait été de marteler du bronze à coup de Cosmos pour le remodeler. Son art à lui, véritable, était de marteler la tronche des ennemis d’Apollon à coup de Cosmos pour les « remodeler », en quelque sorte. Comme quoi, il avait été bien inspiré que de tenter la sculpture, seul art sinon celui de la guerre et de la mort, la danse du fer et du sang, en lequel il pourrait être doué. Et pourtant terriblement inutile…

L’impression que toutes ses réflexions le ramenaient à cela. Inutile. Ses pouvoirs et capacités n’avaient servis strictement à rien depuis qu’il avait retrouvé une armure, depuis qu’il avait été jugé digne de prendre la relève du véritable Lykeios en revêtant une Chlamyde à son tour. Mais heureusement, Esmelia tient la conversation, et comme elle poursuit, elle l’empêche de s’attarder sur ses propres tares. Elle mentionne le fait que certaines personnes n’aiment pas être peintes et s’en étonne. Mais sans commenter, il est heureux qu’elle ne lui demande pas si c’était le cas pour lui. Pas pour les raisons qu’elle évoquait cependant, mais simplement qu’il trouvait cela gênant. D’être scruté un bon moment sans doute, pour le simple but de figer une expression dans l’éternité. Et dans son cas, ce serait certainement pour tirer la tronche alors…

Il hausse un sourcil alors quand elle mentionne ses propres craintes concernant l’expédition de Celestia et Rowena. Elle semble plus extrême que lui. Si lui s’inquiète d’une manière un peu paternaliste mais accepte de s’appuyer sur leurs compétences pour peut-être acquérir de nouvelles informations importantes, Esmelia quant à elle juge l’entreprise assez durement de toute évidence. Lykeios opta pour leur défense alors.
- Il ne s’agit pas vraiment d’amusement. Je doute que le but premier soit de se divertir en tout cas. Elles aussi ont notre mission très à cœur, sois en certaine, et je suis sûr qu’elles travaillent activement à nous apporter d’autres éléments pour la réaliser. C’est juste qu’elles le font… à leur manière. Tout comme tes rêves et tes visions t’ont beaucoup apporté, non ? Faisons leur confiance.
Il boit un peu d’eau. Son ton avait été plutôt neutre. Ce n’était pas une remontrance, juste l’expression de son avis. S’il ne comprenait pas comment, il avait au moins compris qu’il était question de repérage dans ce qu’elles tenteraient, ou quelque chose de ce style.
- Je serai heureux également cependant lorsque nous serons tous rassemblés demain matin. Nous approchons du but, et cela cause forcément un stress nouveau, d’autant plus avec l’activité dont cette cité fourmille pour le moment. Restons juste concentrés et vigilants…
Il avait néanmoins attardé ses yeux de glace un peu plus sur elle comme les siens fuyait, après qu’elle lui ait avoué compter sur lui pour la protection du groupe, ou du moins la sienne. Sa capacité à lui en effet, son point fort. Mais à vrai dire, il préférait encore que tout se passe bien et qu’il n’ait pas besoin d’y faire recours… Pas plus de commentaire de la part de l’Épervier sur les dangers encourus en tout cas. Que peuvent-ils adopter d’autre comme attitude qu’un « qui vivra verra » pour l’heure de toute façon ?
- Je… j’ai juste hâte que tout cela se termine.
Commence-t-il à répondre à sa question, mentant. Bien sûr qu’il n’était pas dans son assiette, et si l’argument avancé comptait certainement – trop longtemps qu’ils se cachaient pour augmenter leurs chances de réussite – il y en avait bien sûr un autre qui le minait très certainement.
- Disons que certaines choses ne se sont pas passées comme prévu...
Laisse-t-il échapper avant de soupirer, et de secouer la tête lentement.
[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] Solaire-dore


[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
EsmeliaEsmeliaArmure :
Oracle d'Iris - Patron de la Peinture

Statistiques
HP:
[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] G-bleu0/0[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] V-bleu  (0/0)
CP:
[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] G-rouge0/0[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] V-rouge  (0/0)
CC:
[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] G-jaune0/0[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia]   [Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] EmptyJeu 3 Sep - 11:52
Je ne l'avais pas vu sous cet angle. Au départ, il me semble que Célestia avait présenté leur expédition comme un moyen de se détendre et c'est tout ce qui est resté dans mon esprit. Si par après elles ont parlé de surveillance ou d'inspection, je n'y ai pas fait très attention. Mes inquiétudes ont probablement occulté cela. Quand bien même, elles ne s'amenuisent pas. Mais peut-être suis-je trop sensible par rapport aux autres à cause de cette vision justement et de ces yeux qui me fixaient comme si nous avions déjà été repérés.
- Je crois que je ne serais pas si paranoïaque si je n'avais pas eu cette vision. Je vais devoir m'y faire, je suis une Pythie après tout, il est logique que l'on me fasse parvenir des messages. Mais je ne peux m'empêcher de me demander pourquoi, pourquoi ai-je eu cette vision, quel est le message derrière ? Pourquoi ces Nordiques me regardaient ? Est-ce qu'il y a une signification ? Peut-être que je ne trouverai pas de réponses, mais ça me pousse à être prudente. Trop.
Prudente, angoissée, paranoïaque… J'ai l'impression d'être un boulet aujourd'hui. Il faut que je me ressaisisse, que j'évite de me laisser aller à mes peurs pour ne pas plomber l'ambiance que ce soit entre nous deux ou avec le groupe. M'enfin, difficile de faire pire qu'avec cette semi-dispute que j'ai eu avec Célestia. Je sens que ça nous a éloignées d'une certaine façon. Peut-être que ça évoluera avec le temps. J'ai changé, évolué, je ne suis plus juste la petite peintre d'autrefois, j'ai d'autres charges maintenant, je suis la Patronne de la Peinture et je supporte donc moins d'être traitée comme une gamine. Mais ça c'est une autre histoire. Rester concentrés et vigilants. Ça ce n'est pas un souci pour moi. J'opine doucement. Ce n'est pas comme si l'on pouvait faire plus de toute façon.
- Ce qui me tracasse aussi c'est que j'ai l'impression que l'on n'est pas assez préparés. On a pensé à la façon de faire venir la nouvelle fiole, mais pas à comment nous allions récupérer l'ancienne. J'imagine que les idées nous viendront demain matin. Je n'ai rien contre l'improvisation, mais c'est quand même mieux quand on a un minimum de préparation. Ce n'est pas comme si nous avions le droit à l'erreur. Il n'y aura pas d'autre couronnement avant longtemps j'imagine.
Comme je l'imaginais, ses réponses sont évasives quand ça le concerne. Peut-être dois-je changer de stratégie ? Peut-être devrais-je ne pas me montrer trop intrusive, cependant, j'ai réellement envie de mieux le connaître. Il est si détaché de tout que j'ai l'intuition que dès que tout cela sera terminé, il sera le premier à nous fausser compagnie. Le temps nous est alors compté et je dois faire avec, profiter de ce petit temps qui nous est accordé pour tisser plus de liens avant que ce ne soit trop tard et qu'il soit à des lieues d'ici on ne sait où. En outre, je ne suis pas certaine qu'il soit vraiment contre un peu de réconfort, si seulement je savais ce qui le mine pour pouvoir mieux l'aider. Si les questions directes ne fonctionnent pas, je me dis que cela ne signifie pas forcément qu'il ne veut pas en parler, mais peut-être qu'il se dit que je suis juste polie ou qu'il doute de mon réel intérêt. Bref, il y a bien des raisons pour lesquelles les gens ne se livrent pas. Personnellement j'ai parfois peur d'ennuyer les gens. Doucement, je pose ma main sur son avant-bras. J'ai volontairement évité sa main car ce contact aurait pu être jugé un peu trop intime contrairement au bras qui me semble plus neutre.
- Moi aussi j'ai hâte que tout cela soit fini. Bientôt, nous y sommes presque.
Je marque un temps avant de réagir sur sa dernière phrase.
- Tu fais référence à ton entrevue à Lyon c'est ça ? Elle n'a pas été à la hauteur de tes attentes.
J'use de suppositions, même s'il n'a plus qu'à me répondre par oui ou par non, au moins cela fait avancer les choses. Mais comme son humeur s'est dégradée à partir de cette ville, c'est le seul lien que j'ai réussi à faire. Peut-être que je me trompe, qu'il y a autre chose que je n'ai pas vu, je verrai. Je fais avec les éléments que j'ai, je tâtonne. J'essaie de me mettre à sa place.
- J'imagine que ça doit être difficile de prendre la suite du Loup. Peut-être as-tu du mal à trouver ta place, à sortir de son ombre ?
C'est probable. Je me souviens avoir eu du mal à me sentir à l'aise parmi eux aussi. Trop novice, j'avais l'impression de ne pas avoir mon mot à dire, de ne servir à rien. Plein de raisons qui me trottent encore en tête de temps en temps. Mais je préfère ne rien dire. Je n'ai pas envie de ramener le sujet sur moi pour l'instant. Ça ne me dérange pas de me livrer, mais là ce n'est pas mon objectif immédiat. Quoique… Peut-être que ça l'aiderait à se dévoiler si j'en faisais autant ? Je ne sais pas trop...


[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] R28r
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2034-esmelia-oracle-d-iri https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1798-esmelia-oracle-d-iris
LykeiosLykeiosArmure :
Epervier de Zéphyr (Ouest et Printemps)

Statistiques
HP:
[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] G-bleu1800/1800[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] G-rouge1200/1200[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] G-jaune1500/1500[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia]   [Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] EmptyJeu 10 Sep - 12:08
Lykeios comprenait bien que ses visions pouvaient lui causer quelques craintes. Lui n’avait eu qu’une seule expérience de ce type, brève, et en laquelle il ne voyait pas vraiment de message à retirer. Apollon souriant, accompagné d’un loup… Une manière peut-être de balayer ses doutes. De l’inciter à poursuivre sur sa voie. Et bien sûr, un clin d’œil à ce qu’il fut, comme le loup formidable ne lui semblait pas pouvoir être autre que le véritable Lykeios, le Dieu-Loup qu’il avait incarné. Cela ne méritait même pas vraiment le terme de vision, mais plus d’apparition. Un vestige de Cosmos sans doute. La Pythie quant à elle voyait des choses. Des indices souvent, de ce qu’il avait pu comprendre d’un précédent récit, où elle lui avait raconté comment elle était devenue Oracle. Son don ne semblait pas lui montrer des scènes d’avenir, mais plus des indices sur ce qui pourrait être, ce qui pourrait croiser sa route. Ce qui serait à réaliser, et ce qui serait à éviter. Il avait du mal à se rendre parfaitement compte de la manière de vivre avec un tel don, car pour lui ce n’était là que des mots, des récits. Mais, opinant, il comprenait bien en effet que cela la plonge dans ce genre d’état mental.

Lui-même gardait ses inquiétudes pour lui, et préférait voir au jour le jour. Jouer avec les cartes qui lui seraient données. À ce stade, il était impossible de prévoir de quoi demain serait fait, n’est-ce pas ? Alors les problèmes seraient gérés les uns après les autres, tout simplement. Ce dont il tenterait de la rassurer d’ailleurs.
- Il n’est pas possible malheureusement d’avoir un plan tout-en-un, pas encore à ce stade en tout cas. Comme depuis le départ, nous n’avons pas d’autre choix que d’avancer, un pas après l’autre. Nous manquons encore d’informations, mais n’oublie pas que nous venons à peine d’arriver en ville. Demain, nous aurons l’occasion de combler ce manque, j’en suis sûr.
Une nouvelle fois, il fallait rester positif, au moins en surface. Ce ne serait pas bon que le moral global du groupe se ternisse par trop. Aussi, de la même manière qu’il avait tenté de pousser Esmelia et Celestia vers une réconciliation, il était légitime de chercher à dissiper les doutes… même s’il en ressentait lui-même une dose non négligeable. Les siens ne concernaient plus vraiment la mission d’ailleurs. Il était vraiment rentré dans la mentalité qu’il essayait de lui promouvoir : attendre et voir ; faire de son mieux et se tenir prêts à réagir à ce qui leur tomberait dessus. C’était plus pour son avenir après cette fatidique mission qu’il se posait des questions. Sur sa place en ce monde, tout simplement. Et ce genre de considération ne pouvait pas être aussi facilement balayée lorsqu’elle était parvenue à trouver un terreau fertile…

D’ailleurs, la peintre met finalement les pieds dans le plat. Bien sûr, il n’était pas difficile de comprendre qu’il était plus sombre encore depuis Lyon tout particulièrement. Il la regarde. La fixe un instant. Pèse ce qu’il souhaite dire ou non. Ce serait facile d’écarter la discussion. De marmonner quelque chose, de lancer un autre sujet, de faire comprendre qu’il ne souhaitait pas en parler. Mais il pousse alors juste un long soupir.
- Je pensais y trouver un but. Un rôle à ma mesure. Toute ma vie, je n’ai été doué que pour me battre. Le loup était fait du même bois, cela ne m’a pas trop changé du coup… Mon contact m’avait dit que je devrais… engager des mercenaires, et devenir un porteur de peste… c’est le nom qu’il a donné à ceux qui répandent la justice de notre maître. Je pensais que j’allais en apprendre plus. Que j’allais pouvoir passer plus amplement à l’action. Il s’est avéré que les porteurs de peste ne sont rien d’autres que les Éminences, que ce serait là un de leurs rôles. J’ai couru après une fonction que j’occupais déjà. Pour laquelle ma spécialisation n’a pas l’air d’être importante... Mais à laquelle il m’est interdit de m’adonner. Autant dire que je ne sers à rien, et qu’il est peu probable que je me trouve un but particulier. Je suis juste… aisément dispensable, interchangeable… Après m’être tout un temps bercé de l’idée que je pourrais me démarquer en retrouvant Abrarxès… enfin bon...
Termine-t-il en bougonnant presque, tordant encore les lèvres de cette amertume qui ne passait pas.
[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] Solaire-dore


[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] SSban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2094-lykeios-epervier-de- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1715-lykeios-epervier-de-zephyr
EsmeliaEsmeliaArmure :
Oracle d'Iris - Patron de la Peinture

Statistiques
HP:
[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] G-bleu0/0[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] V-bleu  (0/0)
CP:
[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] G-rouge0/0[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] V-rouge  (0/0)
CC:
[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] G-jaune0/0[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia]   [Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] EmptySam 12 Sep - 21:20
Il semble comprendre mon point de vue, ma situation. Tant mieux, c'est ce que je cherche il me semble en faisant part de mes inquiétudes, que l'on me comprenne. Il essaie même de me rassurer sur le fait que l'on se préparera bientôt, que pour l'heure c'est trop tôt. J'opine simplement. C'est peut-être le stress qui m’oppresse ainsi. Il faudrait que je me détende. D'ordinaire, dessiner ou peindre arrive à me calmer, mais je ne parviens pas à chasser les pensées qui m’obsèdent en me concentrant sur un croquis en ce moment. Mes yeux d'or se posent sur la tisane qui me réchauffe les mains. Pas très efficace non plus. J'aurai bien pris quelque chose de plus fort, mais je ne tiens pas à me réveiller avec une gueule de bois demain, ce serait contre-productif. Je n'ai plus qu'à espérer alors de réussir à dormir pour me reposer un peu.

Ma tactique semble porter ses fruits, car après un moment d'hésitation et un soupir il m'explique et je comprends. Je ne sais pas quoi dire. Ces révélations me laissent interdite. Ce sentiment je l'ai ressenti au début aussi et parfois maintenant encore j'ai l'impression de ne pas servir à grand-chose. J'hésite toujours à parler de moi, parce que je n'ai pas envie qu'il ait l'impression que je rapporte tout à moi, seulement c'est une façon comme une autre d'avoir un moyen de comparaison alors je reste indécise. Plus j'y réfléchis et plus je trouve que tout ce que je pourrais dire est superflu. J'ai l'impression qu'à moins d'être l'Augure, nous partageons tous nos tâches et sommes tous dispensables. Un autre peintre pourrait prendre ma place et reconnaître les pigments, un autre Oracle pourrait veiller sur la fiole etc. Parfois je me dis que Rowena et Célestia auraient pu faire la mission seules. La première aurait reconnu Reims et la seconde se chargerait de l'oiseau. Mais si jamais ça se passe mal, nous sommes là en renfort. On ne peut pas prévoir… C'est ainsi que j'essaie de me rassurer. Mais outre la mission, qu'en sera-t-il après ?
- Je comprends.
Je ne peux pas lui inventer de quête personnelle. Et je pense que ce serait mal vu que je lui dise d'aller voir Marcus et d'en parler avec lui. Je pense qu'il le sait déjà. Les mots me manquent. Où est donc passée cette partie de moi si prompte à parler à tort et à travers ? Tout ce que je trouve à faire, c'est de le serrer maladroitement dans mes bras s'il ne me repousse pas.
- Je sais que ça ne compte pas, mais… Tu n'es pas dispensable à mes yeux. Les filles sont sans aucun doute d'accord avec moi là-dessus.
Oui j'en suis certaine, je les ai déjà vues réagir vivement lorsqu'il avait dit qu'il se sacrifierait pour nous. Et moi bêtement je me suis reposée sur lui, laissant mes peurs prendre possession de moi. Il faut que je prenne mon courage à deux mains, que je devienne plus forte. Je ne peux pas juste me cacher derrière les autres. Je sens que comme moi Lykeios a besoin de temps pour se trouver lui-même.
- Tu vas partir n'est-ce pas…
ça m'attriste un peu, je me suis attachée à mes camarades, même s'ils n'ont pas été très loquaces durant le voyage. Nous avons malgré tout veillé les uns sur les autres et je pense que quelque part cela nous a rapprochés. Alors ils vont me manquer et j'espère que nous aurons bientôt un nouveau chez nous pour nous y retrouver très vite.
- J'ai dans l'idée d'aller à Stonehenge, mon temple, mais… Avec tous ces Nordiques dans le coin, je ne suis plus certaine que ce soit une bonne idée, alors je ne sais pas trop. Tu as réfléchi à ta destination ?


[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia] R28r
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2034-esmelia-oracle-d-iri https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1798-esmelia-oracle-d-iris
 
[Février 553] Parle-moi de tes doutes, de tes choix [PV Esmelia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Profana Erunt :: Francia-
Sauter vers: