Votez
I
II
III
IV
V


Avril 553 AD (Jusqu'au 5 mai 2021)
 
Partagez
 

 [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-bleu0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-bleu  (0/0)
CP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-rouge0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-rouge  (0/0)
CC:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-jaune0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-jaune  (0/0)
Message [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.    [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  EmptyJeu 27 Aoû - 21:33
    La journée va être longue, vraiment putain de longue. Il m’a pas raté le salaud et me coller l’entraînement avec l’argent juste le lendemain c’est vraiment un coup de pute. Je sais pas s’il l’a fait exprès, c’est toujours ça le souci avec lui. De savoir ce qui vient de lui et ce qui vient d’autre chose. C’est difficile à vivre et difficile à comprendre. Un destin sinistre et une destinée tragique. Mais c’est son devoir à lui comme ça sera les miens alors autant faire avec. De toute façon, c’est pas comme si j’avais beaucoup d’autres options. J’ai beau rêver de ma destinée et ma couronne, je sais très bien que ce monde ne sera jamais les miens, pas plus que celui-ci. Je ne serais jamais totalement grec, ni totalement franc, jamais vraiment à ma place. Mais j’ai appris à vivre avec ça, enfin je crois. Même si j’avais le choix, je ne sais pas trop lequel je choisirais. C’est putain de compliquer !

    J’ai pu dormir et il est assez tôt. J’espère que ça va tenir. Je me suis tapé les marches qui séparent le temple du lion au reste du Sanctuaire, qu’est-ce que je déteste ces marches. Qui a eu l'idée géniale de faire autant de marches franchement ? Chacune de ces marches est douloureuse et fait jouer des muscles qui devraient se reposer. Mais le repos est un luxe auquel les chevaliers sacrés ont renoncé qu’il dirait l’autre. Alors pas de repos pour les braves aujourd’hui. Je suis curieux de voir ce qu’elle a préparé pour moi. Enfin, je ne sais pas grand-chose de celle qui doit m’attendre, si ce n’est qu’elle a son armure depuis quelque temps, que c’est une porteuse d’argent et qu’elle va m’entraîner un peu. Quelle plaie !

    Je ne me suis pas trop embêté pour venir à cet entraînement. Je ne sais pas trop ce qu’on va faire alors j’ai fait simple. J’ai pris soin de revêtir une tunique de lin assez ample et par-dessus un petit plastron en cuir bouilli qui laisse les bras libres et n’entravent pas les mouvements. Pas tant pour me protéger des coups à venir, car il y en aura sans aucun doute mais plutôt pour cacher ce qu’il y a caché. Ça devrait tenir mais les marches m’ont déjà fait douiller alors j’imagine pas la suite. Enfin, on va serrer les dents et ça va passer, comme d’habitude. Je salue quelques-uns des autres apprenties qui sont déjà au travail sur-le-champ, dire que les marches ont constitué un échauffement potable serait un peu mentir alors autant en profiter pour faire ça. Alors autant commencé par là, ça me donnera une limite de ce que je peux faire correctement ou pas.

    J’ai l’avantage d’être déjà assez grand pour âge. À seize ans je suis déjà plus grand que tous les autres jeunes de mon âge et beaucoup d’adulte. Il paraît que je vais encore prendre quelques centimètres, je suis proche du mètre quatre-vingt-cinq là quand même. Un cadeau de mon héritage franc, de même que les longs cheveux blonds qui descendent dans mon dos. C’est un symbole de force et de royauté aussi. Je commence alors après quelques mouvements à me mettre à courir. Et comme je le pensais c’est déjà délicat. Après quelques minutes, je sens déjà mon rythme ralentir et je dois m’arrêter un peu, comme si j’avais un point de côté. Tu parles d’un chevalier, ça court quelques centaines de mètres et déjà ça doit s’arrêter… Si seulement c’était simple et si seulement c’était que ça. Au moins, pour le moment, ça n’a pas l’air de s’être rouvert. C’est déjà ça…


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  Deric_11


Dernière édition par Childéric le Lun 22 Mar - 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-bleu0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-bleu  (0/0)
CP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-rouge0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-rouge  (0/0)
CC:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-jaune0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-jaune  (0/0)
Message Re: [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.    [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  EmptyVen 4 Sep - 12:07
Adossé aux constructions intérieures du Colisée, l’Iris Chrysographes se glisse dans les souvenirs, dresse une barrière chimérique entre les bisbilles de bibus et les esquisses qui obstruent le cheminement de ses pensées. Les pierres de Jade se portent vers le lointain, s’ancrent dans un port si loin que nul ne peut l’atteindre ; ternies, elles ne sont que les spectatrices du théâtre de la destruction et s’avèrent incapables de rejeter les songes d’autrefois. Un cauchemar nommé Humains, l’un de ceux qui nécessitent des paupières grandes ouvertes, écarquillées devant la psychose et le trépas qui domine ici-bas.

Du rouge, du noir.
Du sable, des pierres, puis sonne l’heure du désespoir.

Frénétiques, les membranes se ferment, s’ouvrent derechef sur les jouvenceaux qui, d’ores et déjà, se prennent pour de futurs héros ; ils s’enveloppent d’une assurance démesurée et se pare d’une apparence puissante, quand bien même elle est, en réalité, émoussée. Nombreux se perdront, seront dévorés par ce qui leur est impossible de contrôler, mais les illusions demeurent, pour l’instant, pour ceux qui rêvent encore.

Une silhouette blonde entre dans son champ de vision, s’approche de sa position. D’une œillade, l’Ophiuchus jauge cette nouvelle apparition ; son corps ne se couvre que d’une tunique, un plastron qui, bien assez vite, volerait en éclat et les premières constatations ne tardent pas à se manifester. Les branches de possibilités se dessinent, tracent des routes qui, peut-être se croiseront prochainement. L’inconscience, l’orgueil, la fierté, le désintérêt, entre autres choses. Toujours est-il qu’un index l’invite à venir, alors même que les lippes restent tout d’abord scellées. En outre, les amandes remontent jusqu’aux billes étrangères, se questionnent en silence. L’adolescent ressemble à la description précédemment accordée par le Lion discret, un presque géant. Surprenant, qu'il demande quelque chose, assurément l’est-ce.

— Bien, allons-y.

Sans attendre, la demoiselle quitte l’endroit des entraînements, s’engouffre en direction de l’extérieur du Sanctuaire. S’il ne connaît rien d’elle, l’armure qu’elle revêt en dévoilera suffisamment pour qu’il en vienne à la suivre. Le cas contraire, les réponses arriveront aussi rapidement que les questions. Pas ici, cependant, car c’est la tranquillité qu’elle recherche. Une tranquillité pour elle comme pour lui ; c’est ainsi qu’elle procède, qu’elle tire tout ce qu’il y a à relever.

Des pas se rendent là où nulle âme ne s’aventure d’ordinaire. En effet, Mehry connaît les emplacements discrets, utiles pour s’entraîner sans se faire remarquer : c’est ainsi qu’elle s’est formée. Une place somme toute à proximité, aux abords du domaine prétendument sacré, et dont les paysages rappelleraient vraisemblablement des milliers d’autres. En contrebas, néanmoins, des roches abîmées indiquent la fin du trajet. Qu’importe la raison de leur état, elles sont là.

Aussitôt, la masse de jais se retourne et scrute l’enfant de son masque impassible.

— Le p’tit de Phocas, correct ? Tu peux m’appeler Ehsan. Bien, on va commencer avec quelques questions pour un premier ajustement. Vous en êtes où dans ton entraînement, quel est ton parcours ? Et… Tu fais quoi avec ce truc ?

Pour accompagner cette dernière, les doigts s’accordent pour désigner la protection de cuir, plus inutile que jamais.

— T'as peut-être des remarques, des questions, ce genre de choses ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-d https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-bleu0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-bleu  (0/0)
CP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-rouge0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-rouge  (0/0)
CC:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-jaune0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-jaune  (0/0)
Message Re: [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.    [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  EmptyLun 14 Sep - 2:51
    Je n’ai pas eu trop de mal à reconnaître l’armure. Mais de là à savoir qui il y avait dedans c’était autre chose. Je n’avais pas trop entendu parlé du serpent. Tant qu’elle n’est pas trop venimeuse, je devrais survivre à cette histoire d’entraînement. Je me demande pourquoi elle d’ailleurs. Il a sûrement quelque chose en tête mais j’avoue que là je ne vois pas trop. Je serais fixé quand tout commencera alors je l’observe pour essayer de voir s’il n’y a pas quelque chose à voir sur elle. Mais le masque et l’armure rendent ça foutrement difficile. Tant pis, on improvisera. Elle s’éloigne alors je suis, silencieux. Je préfère me concentrer sur ma respiration pour essayer de chasser la douleur. Ne rien montrer, ne rien laisser paraître. Ne jamais montrer sa faiblesse, c’est laisser une occasion à la bête de prendre le dessus. Ne jamais montrer sa faiblesse aux autres, c’est une occasion de les laisser se rapprocher.

    Et soudain après avoir marché un peu à l’extérieur du Sanctuaire, elle s’arrête et commence à parler. Je me demande si fatalement, elle va me dire ce qu’on fou là. Mais non d’abord les questions. Logique. Le vieux n’a pas dû être très loquace. Je le regarde et ce masque m’agace encore. Il est pénible de voir les femmes se cacher derrière car cela les rend encore plus compliquées qu’à l’accoutumer. Enfin, les traditions… Une vieille histoire pour les hommes mais avec les dieux, rien n’est jamais vraiment vieux. À moins que tout ne le soit, eux compris. Bon, sa première question n’est pas très compliquée, les présentations. À vrai dire, on aurait sûrement du commencer par là mais maintenant c’est tout aussi.

    « - Ouaip, Childéric de mon prénom. »

    Pour le reste, c’est du classique aussi mais la réponse est un peu compliqué. Il a bien insisté sur ce que je devais garder pour moi et ce qu’il fallait mieux dire aux gens. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire. Surtout que bon, elle a raison ! Ce truc en cuir, j’en ai pas besoin et il a rien à foutre là ! Je n’ai pas trouvé mieux dans le temps que j’ai pour cacher les traces de crocs. Mais il va falloir trouver une excuse et ne pas avoir l’air d’hésiter trop longtemps, enfin, le plan habituel, c’est plutôt de miser sur le côté excentrique des chevaliers d’or. Généralement, les gens ne posent pas trop de questions alors il espéra que cette fois ça serait pareil.

    « - Je sais que ça sert à rien, mais il a dit que je devais le porter ! Tu dois d’habitude à porter une armure et à faire de ce genre de chose peut pratique une deuxième peau. Ca serait plus facile encore pour toi de porter l’armure. Quelque chose dans ce goût-là. »

    Pour la suite, il était plus simple de faire démonstration plutôt que de se perdre en conjectures. Je concentre alors mon cosmos. J’ai déjà dessus un certain contrôle. Je dépasse très rapidement ce qu’on attend d’un chevalier de bronze à la fin de sa formation et mon énergie continue assez facilement de monter. En temps normal, j’aurais pu approcher la fin de formation d’un chevalier d’argent mais je ne peux monter aussi loin que je l’aurais voulu et la douleur se réveil et brise ma concentration assez rapidement. Je me retrouve à devoir rattraper mon air. J’espère que ça passera pour l’apprenti qui maîtrise encore mal son énergie et qui a voulu en faire trop. Qu’elle ne pose pas trop de questions. Et en parlant de question.

    « - Ehsan du serpentaire, j’aimerais simplement savoir pourquoi vous nous avez amené ici et ce que vous avez en tête. Une chance de disposer d’un professeur particulier. »

    Je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir ce petit sourire un rien provoquant. Je sens que je vais me faire engueuler, mais, pour une fois, j’ai mis les formes et le protocole tout ça ! Enfin, une chance on en reparlera dans une heure ou deux, si je suis toujours vivant.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-bleu0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-bleu  (0/0)
CP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-rouge0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-rouge  (0/0)
CC:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-jaune0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-jaune  (0/0)
Message Re: [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.    [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  EmptyLun 21 Sep - 16:50
Des regards insistants, puis se manifeste l’éloignement. Face à elle se trouve une jeune âme intriguée, vraisemblablement, mais la patience est la clef des coffres du temps. Ainsi, le serpent se résigne dans l’attente, épingle les Jades sur les perles adolescentes ; immobile sur son rocher, l’Ophidien ne se prélasse guère : il guette le moment où l’œuf s’ouvrira, dévoilant par la même occasion les données souhaitées. En ces questions réside la première étape d’une longue série qui, d’ordinaire, sombre aussitôt dans l’oubli. En effet, suivre à la lettre les protocoles n’apporte rarement du bon et l’expérience s’avère suffisante pour envisager les désastres qui en découleront. Toutefois, les consignes ont d’ores et déjà été acceptées, alors elle s’en acquitterait sans rechigner, exceptionnellement.

Childéric, le Lionceau aux poils d’or.

Un gamin, somme toute, peu loquace, quand bien même il semble plutôt bavard. Différents des laconiques berçant les mémoires, celui-ci se situe entre les deux, sélectionne pour n’accorder qu’à ses propres conditions. Tout dépend des circonstances. Une méthode comprise ; une affirmation sur laquelle Mehry ne revient pas, les détails ne la concernant en aucun cas. En outre, les informations qu’elle cherche à se procurer sont ailleurs, prennent une autre forme : la présence de cette faible défense sur son corps, obsolète autant qu’encombrante.

Un sourcil subrepticement arqué ; les justificatifs sont entendus, mais guère acceptés pour autant. En effet, cette façon de réfléchir prouve la jeunesse de l’esprit que nombreux Chevalier arborent encore, des années après. Poussant un soupir, la demoiselle reporte son attention sur la démonstration peu convaincante. L’énergie progresse, se renforce et, subito, se brise sans raison apparente.

— Ehsan, ça suffira. C’est pour avoir la paix : les jeunes sont plutôt curieux et tombe facilement dans la jalousie, lorsqu’il s’agit d’entraînements. Je pensais t’éviter ça et m’épargner les mouches qui nous tourneraient autour.

Une remarque amusée d’apparence, pourtant terriblement sérieuse. De son attitude nonchalante, la Persane surprend souvent et n’apprécie guère prendre part aux attroupements. Au rythme des respirations, le buste se soulève et retombe, alors même que les épaules reproduisent le mouvement.

— Pour en revenir à ton truc, là, on est pas là pour bosser ta faculté à faire « deuxième peau » avec ton armure qui n’en est pas une, alors tu vas me faire le plaisir de virer ça. Trop s’habituer à son armure, c’est se reposer dessus et, ça, c’est le meilleur moyen de finir avec la carcasse sous terre au premier combat !

Le dos s’enfonce un peu plus dans la pierre et le pied frappe le sol, soulevant la poussière. Sans attendre, les protections de l'Ophiuchus s'envolent et se rassemblent à ses côtés, alors même que le masque valse à ses pieds.

Cette fois encore, elle attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-d https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-bleu0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-bleu  (0/0)
CP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-rouge0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-rouge  (0/0)
CC:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-jaune0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-jaune  (0/0)
Message Re: [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.    [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  EmptyMer 30 Sep - 2:43
    Je lui adresse un petit signe de tête. C’est une bonne idée. Il est vrai que les entraînements prodigués par un autre chevalier à un apprenti qui n’est pas son véritable disciple fait naître un peu d’animation dans le petit monde des apprentis. Après tout, à part se faire cogner dessus on n'a pas des masses d’options quand on est un futur chevalier. Mais c’est en se faisant forger qu’on apprend. Pour le reste, souvent, tranquillité rime avec cruauté. On ne se cache pas vraiment quand on a un entraînement normal à prodigué à un apprenti. J’en sais quelque chose, la quasi-totalité des entraînements que j’ai suivis avec le vieux se sont fait dans la tranquillité du temple ou, comme elle loin et souvent, j’apprends à la dure. Enfin, ce qu’elle a préparé ne pas être vraiment pire que ce qu’il a préparé lui habituellement… Quoi que, c’est lui qui l’a choisit...

    Oh putain, mon excuse n’a pas marché. Elle fait partie de ceux qui s’en foutent de l’excentricité de l’or. J’ai beau réfléchir vite, je n’ai pas trop d’idée pour continuer dans une excuse valable. Si elle ne cède pas là et que j’insiste… Je vais sûrement m’en prendre une alors autant éviter de m’en prendre une. C’est jamais sympa. Surtout que je suis sûr qu’elle envoie des avoinées de compétition celle-là. Donc ça sert à rien de négocier ou d’essayer de gratter pour garder cette protection bien inutile. Ce qu’elle dit est vrai, alors tant pis. Je pousse un profond soupir et j’enlève mon médiocre subterfuge. Je retire la petite protection de cuir bouillie. Je défais les liens au niveau des épaules et laisse retomber l’objet à mes pieds, je le renvoie au loin ensuite d’un coup de pied et… les trois traces de sang sont légèrement visibles sur la tunique que couvrait la dite armure.

    Bon, c’est pas grand-chose, sur un malentendu, ça peut passer pour autre chose. Mais je n’y crois pas trop. Elle a l’air trop casse couille pour se laisser avoir par le malentendu. Alors bon, là il faudra vraiment être imaginatif sur l’excuse à produire. Surtout que ça me fait mal, ces plaies tirent pas mal. Il m’a pas raté le vieux… Quelle saloperie. Je fais donc quelques éreintements ensuite. Doucement et de nouveau, j’essaie de refaire l’exercice qu’elle m’a demandé. Mon cosmos s’élève doucement, montant à un niveau convenable pour un chevalier d’argent. Mais de même, je n’arrive pas à le tenir, et je retiens de justesse une petite grimace de douleur quand tout s’effondre. Je pousse un profond soupir en fermant les yeux et inspire alors profondément. Puis, je me retourne directement vers elle :

    « - Alors, c’est quoi le programme ? »

    Assez de suspense. C’est l’heure de jouer, alors jouons. Je vais faire face à tout ce que tu peux m’envoyer dans le nez et tenir bon. Simplement car échouer n’est pas une option. Le lion ne recule pas, il est prédateur. Il est le roi des animaux et de fait, ne connaît pas la peur. Alors rarement, le lion vit vieux et si c’est le cas… si par chance, la sagesse de sa majesté est rongé par l’âge, le jeune lion viendra prendre la couronne sur sa tête et le sang dans ses veines. La vie d’un lion et celle d’un guerrier sont lié dans leur sort : il n’y a pour lui que la mort au combat. C’est peut-être pour ça qu’il ne recule pas, pour éviter de connaître autre chose que son sort. Une étrange forme de courage. J’espère juste que ce serpent-là ne mord pas trop fort et que son venin n’est pas trop dangereux…


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-bleu0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-bleu  (0/0)
CP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-rouge0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-rouge  (0/0)
CC:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-jaune0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-jaune  (0/0)
Message Re: [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.    [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  EmptyLun 5 Oct - 11:13
Le presque prédateur écoute, acquiesce face aux explications préalablement données. En effet, les ressentiments naissent des différences, sèment les graines de l’envie et de la jalousie ; les pousses s’élèvent alors, encouragées par les pluies de remontrances, et fleurissent dans l’espoir de transmettre leurs âcres pollens. Dès lors, s’il est possible d’éviter ces étapes, la serpentes s’y soustrait volontiers, d’autant que les mouches intéressées n’ont jamais véritablement été sa tasse de thé. En cela, l’acceptation de son raisonnement ravit le locuteur qui, malgré tout, persiste à lui faire retirer ces protections inutiles.

Donner, c’est perdre autre chose en retour.

Les parures d’or ne représentent rien de concret et ceux qui la brandissent comme un étendard ne sont que des imbéciles que la mort souhaite emporter. Des parmi d’autres, certes, mais ils seront assurément les premiers à partir, engloutis sous une terre où jusqu’à leurs ossements sont voués à disparaître. Ainsi, l’Ophiuchus refuse l’idée même que l’apprenti prenne cette habitude, qu’il se repose sur cette armure à l’origine de nombreux trépas, passés, présents, et futurs. Un sourcil s’arque, derechef, imaginant les probabilités pour que Phocas ait tenu de telles inepties.

Soit, admettons.

Dans tous les cas, un instant de latence survient, parsemé des clapotis de ses ongles sur les symboles argentés du Serpentaire. Une protection qui, aussitôt, s’envole pour prendre place à ses côtés, pendant que Childéric soupire et retire ses maigres défenses matérielles. En silence, elle suit l’objet du regard, dans l’attente qu’il s’écrase lourdement sur le sol. Un mouvement de la tête, léger, rapide, furtif : les interrogations s’amplifient, quand bien même elles se dénouent aussi.

Le programme, qu’il dit.

Les prémices d’un éclat s’échappent. Probablement en pleurerait-elle si, dans les faits, cela lui importait. Toutefois, il se dérobe aussi vite qu’il déborde des lèvres désormais libres. Mains dans les poches, l’allure nonchalante se manifeste plus facilement encore qu’à l’accoutumée ; les grains sableux s’envolent, invoquent la poussière de ce vent provoqué par son pied, tandis que des sifflements s’annoncent, mussés dans les environs. En outre, le corps se contracte, s’abaisse pour frôler les poudres parsemées d’ocre. De son point d’appui, il émerge sur sa droite, effectue une rotation pour que la jambe gauche s’enfonce. Le membre offensif devient soutien, ramasse son poids pour reproduire le mouvement en sens inverse.

Le Lionceau peut bien bloquer, s’éloigner ou s’enfuir : cela ne modifiera pas le cours des événements à venir ; qu’importe d’où la lumière provient, tant qu’elle existe pour renforcer les ombres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-d https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-bleu0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-bleu  (0/0)
CP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-rouge0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-rouge  (0/0)
CC:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-jaune0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-jaune  (0/0)
Message Re: [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.    [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  EmptyJeu 8 Oct - 23:46
    Alors c’est donc ça le programme qu’elle a en tête ? Simplement qu’on se tape dessus le plus fort possible ? Bon, très bien. C’est le genre de programme que j’aime bien d’habitude. Mais putain là, ça va être compliqué. Il n’y a rien de pire que de devoir se battre avec une plaie ouverte tout juste refermé. Le truc, c’est qu’elle ne va pas rester fermer longtemps cette vilaine saloperie et qu’il faudra faire avec. Je suppose que ça fera un bon entraînement aussi ? C’était peut-être ça fatalement le but du vieux ? Ça serait bien son genre. Après tout, dans un vrai combat, au cœur sanglant d’une véritable guerre, on ne s’arrête pas quand on est blessé ou quand on souffre. On s’arrête quand on gagne ou quand on meurt. Alors j’ai juste le temps de mettre une garde qu’elle attaque directement. Bon, et bien jouons. Mais je dois dire que je m’attendais pas vraiment à ça, du moins, tout aussi rapidement…

    Et heureusement d’ailleurs que j’ai eu le temps de mettre en garde. Les poings en face de moi, au niveau de mon torse, assez proche de mon cou. Une garde presque de combattant de pugilat. J’essaie de me baisser pour éviter son premier coup mais je ne suis pas assez rapide et je me repose sur mon bras pour bloquer l’impact. Il est lourd et violent. Je sens mon membre s’engourdir. Oui, il ne faudra pas trop que je compte sur ça de toute façon. Après tout, un lion ne se défend pas, il est chasseur et il attaque. C’est la meilleure forme de défense à ce qu’on dit. Aussi vite j’essaie de frapper de mon autre bras, qu’une violente douleur dans le flan me saisit et fait en sorte que je ne peux porter mon mouvement.

    Je grimace un peu, mais ça devrait le faire, vaguement, du moins, tant que la majorité de mon sang reste à l’intérieur de mon corps. Toujours est-il que j’ai raté mon occasion de contre-attaquer. Alors autant continué, je vois qu’elle a profité du mouvement pour se retirer également. Toujours placer du mouvement dans son mouvement. Alors je me mets à mon tour en mouvement, je suis resté immobile trop longtemps. Je fais un bond similaire au sien dans sa direction et je cherche son visage dans un large crochet du gauche. Voyons si simplement elle saute dans l’ouverture que je lui laisse, auquel cas, mon autre poing sera là pour profiter de cette faille pour frapper d’un contre du droit. Mais je doute qu’elle mordra à l’hameçon. Toujours est-il que, l’entraînement commence mal. La douleur est toujours là, mais j’arrive à faire avec.

    Mais il sera trop simple de s’arrêter là, n’importe qui peut faire ça et nous ne sommes pas simplement là pour se cogner dessus comme des ivrognes à la sortie d’un tripot de Constantinople. Même si je dois avouer que la perspective est alléchante. Doucement, je déploie un léger filet de cosmos pour permettre à mon prochain mouvement, un coup de pied perpendiculaire à son genou. Ce n’est pas un geste propre, mais on n’entraîne pas un soldat pour le combat propre. Je suis sûr qu’elle devra bouger pour celui là ou au moins, faire quelque chose, sinon, elle va prendre tarrife ! Alors je profite de cette diversion pour avancer en même temps, un geste ne doit jamais servir à rien. Ce pas violent m’offre donc stabilité et mouvement en même temps et j’en profite donc pour armer mon bras et frapper au corps. Un mouvement à l’amplitude mesuré droit dans son ce qui devrait être son foie ou sa rate ou quelque chose comme ça !

    Je retiens pendant tous ces mouvements la douleur qui émane comme une flamme de ma blessure. J’essaie de ne pas grimacer, de ne rien laisser transparaître. C’est difficile, mais pas impossible. Du moins, pour le moment. Je me concentre sur ma respiration, pour que je ne sois pas gêné dans la passe d’arme que nous allons porter. Et voyons jusqu’où elle veut aller…


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-bleu0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-bleu  (0/0)
CP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-rouge0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-rouge  (0/0)
CC:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-jaune0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-jaune  (0/0)
Message Re: [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.    [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  EmptyMer 3 Mar - 16:18
Voyons voir comment se débrouille le gamin. Pour cela, une autre interrogation subsiste quant à son jeu d’acteur : parviendra-t-il seulement à cacher ses blessures ? Sans doute pas éternellement mais, pour le moment, la serpentes accepte de jouer aux aveugles. Le temps est compté et l’un comme l’autre ne tarderont pas à savoir de quoi il en retourne exactement ; les objectifs du Lion se dévoileront bien à un moment donné, autant que les siens, lorsque l’enfant passera outre les apparences.

Ehsan entraîne rarement, qu’importe les demandes. Contre ses principes, ses envies, ou ses ressentis, les excuses sont toujours bonnes pour éluder les fardeaux de ce genre. Peut-être parce qu’elle s’est formée seule, à l’abri des regards et du vent. Cependant, lorsqu’elle accepte enfin, il ne faut pas s’attendre à une partie amusante. L’Ophiuchus s’affiche sans l’once d’une hésitation, quand bien même elle n’utilise en aucun cas son poison.

Ne pas tuer, car cela la placerait au même niveau qu’eux. Le reste, en revanche, est acceptable.

En face, l’apprenti ne tarde pas à se mettre en garde. Plutôt réactif, fort heureusement, mais pas assez, visiblement. Attitude étrange de la part de celui qui, un jour, reprendra, sans doute, l’armure du lion. Les prédateurs et leurs lois sont immuables, après tout.

Ces grimaces, elle les ignore, continue ce pour quoi on l’a mandatée. La contre-attaque ne vient pas immédiatement, mais finit par arriver, avec un peu de temps. Le poing se présente et déjà recule-t-elle, instinctivement. Aussitôt, le corps se redresse, adroit. Le cosmos bestial se répand déjà, sans prendre en compte l’environnement. Un soupir outrepasse ses lippes ; il revient à la charge, tacle son genou sans qu’elle n’attache aucune défense à l’affaire. Cela ne suffira pas à entraver ses mouvements et, s’il veut jouer au cosmos le plus effrayant, il risque bien assez tôt de déchanter.

Petit Lionceau fait encore ses dents.

Une forme apparaît, l’entoure tandis qu’il tente de prendre avantage de la situation, en vain. Ses coups ne porteront pas, qu’importe combien de fois il essaie. Alors c’est ça, son niveau ? La désillusion est grande, mais elle n’y croit pas pour autant.

La manifestation brumeuse disparaît aussitôt ; sans crainte, elle s’approche, frappe de son pied pour faire lever la poussière. Elle tâte le terrain, se sert de chaque particule utile pour parvenir à ses fins et, dans la foulée, ils ne font plus qu’un. Les coups sont échangés, à droite, à gauche, derrière et devant. Elle n’ira pas plus loin dans l’utilisation de son aura, c’est sa promesse. La défense, uniquement.

— T’as l’intention de me faire perdre mon temps ? Phocas n’entraînerait pas un perdant, alors vas-y sérieusement. Garde en tête qu’il aura un rapport complet.

Pas que cela l’enchante, bien au contraire. Cependant, cette information devrait motiver le jeunot, le temps qu’il comprenne qu’il se méprend sur la nature de cet entraînement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-d https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-bleu0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-bleu  (0/0)
CP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-rouge0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-rouge  (0/0)
CC:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-jaune0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-jaune  (0/0)
Message Re: [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.    [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  EmptyVen 19 Mar - 20:09
Il n’y a que dans le sang qu’on apprend, n’est ce pas ? C’est toujours ça ta putain de leçon, et celle-là n’est pas bien différente. Je comprends mieux pourquoi c’est elle qui est là. Sûrement parce que c’est la seule qui ne va rien dire de voir que mes entrailles sont à ça de se faire la malle avec la blessure que tu m’as laissé, vieux connard ? Il en faut plus pour me crever, tu le sais pourtant, c’est pas faute que tu essaies et c’est pas faute de te le répéter. Enfin, je comprends pourquoi tu fais ça, même si je te déteste autant que je t’aime pour ça. Alors on va danser, et je vais saigner là-dedans, mais je ne donnerais ni à l’un ni à l’autre la satisfaction de voir que j’en ai quelque chose à foutre. Je comprends rapidement qu’elle ne va pas m’attaquer avec son cosmos. Heureusement. Sans armure ça sera difficile à encaisser. Je lui adresse un sourire amusé en crachant un glaviot ensanglanté sur le sol.

Je ne me remets pas en garde et j’avance d’un pas vers elle, un seul pas rapidement subjugué par la vitesse d’un chevalier, sûrement d’argent, pas encore d’or. Ca ne sera pas assez pour qu’elle la prendre de vitesse, sûrement pas. Au moins, nous devrions arriver à quelque chose de presque similaire, à moins qu’elle soit un argent sous lequel se cache l’or. Je crois que c’est un peu le cas. Le vieux n’aurait pas fait tout ce cinéma pour un véritable argent et ça n’aurait pas été un véritable entraînement en situation de mort sinon. Toujours est-il que la vitesse n’est pas là pour faire jolie et ce n’est pas vraiment elle que je frappe. Y’a de la caillasse partout ici, alors autant caillasser. De mon poing, j’explose une roche qui n’avait rien demandé à personne et qui devait sûrement être là depuis des milliers d’années, dommage pour elle. Un coup me suffit à l’exploser et envoyer voler les pièces de roches comme du shrapnel.

Je me glisse dans la foulée des pierres projetés avec force et violence sur, qui aurait sûrement déchiré sans mal le corps d’un homme normal. Mais elle n’est pas homme déjà, et certainement pas une femme normale. Mais ces pierres sont une parfaite couverture, ça simplifie pour éviter les contre-attaque et si elle doit bouger ou faire quelque chose, je n’aurais pas de mal à la suivre et à continuer de frapper. Et c’est ce qui se passe. Mais ces pierres sont une parfaite couverture, ça simplifie pour éviter les contre-attaques et si elle doit bouger ou faire quelque chose, je n’aurais pas de mal à la suivre et à continuer de frapper. Pendant cette course, j’ai commencé à faire vibrer à toute vitesse mon poing, fortement qui créer autour de mes crocs un violent courant électrique que j’abats sur elle. On est encore loin de ce que peux faire un vrai chevalier du lion confirmé, mais c’est déjà pas mal pour un début.

J’essaie de me retirer, mais ma vitesse s’émousse et je m’expose. Je sens mon vêtement commencer à me coller à la peau. Comme s’il était trempé. Oh merde. La plaie c’est bien rouverte et je pisse vraiment le sang-là. Mais je la regarde toujours comme si de rien n’était, comme si je n’en avait rien à foutre que bientôt, j’aurais plus de sang dehors que dedans. Faut juste tenir suffisamment longtemps pour pas tomber ou faire en sorte qu’elle tombe avant moi, c’est ça non qu’on m’a toujours appris ? Putain de connard de vieux con.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-bleu0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-bleu  (0/0)
CP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-rouge0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-rouge  (0/0)
CC:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-jaune0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-jaune  (0/0)
Message Re: [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.    [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  EmptyDim 21 Mar - 10:48
Le Lionceau persiste, signe de toute son absurdité ; la brutalité se renforce à chaque coup envoyé, mais les dessous de cet entraînement sont ignorés. Les minutes s’écoulent en heures. En face, il bloque, frappe et rumine, tandis que la déception se noie de l’autre côté : Childéric se satisfait de cet affrontement dépourvu d’âme et les questions, tout ce qu’elle attend, ne pointent pas le bout de leur nez. Alors, l’enseignante d’une journée se fait violence et patiente encore un instant, la riposte à bout de bras. Tout cela aura, au moins, le mérite de travailler la résistance et les crocs émoussés.

En revanche, si la guerrière se prête au jeu, elle se lasse également. Derechef, il s’approche et, quand bien même son niveau n’est de loin pas mauvais, des critères essentiels manquent à l’appel.

Subito, une pierre fracassée ; une lueur traverse les prunelles, disparaît dans la foulée. Sur ses lèvres, un rictus volatile s’inscrit brièvement. De cette nouvelle tentative se détache un certain potentiel.

Doucement, ils y arrivent. Hélas, un état de chance est envisageable.

La vue obstruée, les amandes plissent davantage. En outre, la position s’adapte et un sifflement s’envole. Les brumes serpentesques s’invitent à la prochaine danse en uniques représentantes de son cosmos. Un doute l’assaille cependant, concernant les contacts engendrés par son biais. Sont-ils véritablement sains ? Dès lors, la protection d’évade, consciente que les amas de pierres ne pourront pas tous être évités.

Des mouvements rapides, mais le sang coule malgré tout, notamment sur sa joue : elle est traçable, pour qui sait s’en servir. Désormais accroupie, prête à bondir, elle furète et ses membres soufflent le sable qui s’envole aussitôt. Un, deux, trois sauts sur le côté ; elle ressent pourtant les effets, les tremblements, les vibrations, tandis que son attention marque un arrêt. Les sourcils froncés, elle se redresse alors, frottant ses mains pour se défaire des perles ocreuses. Non, cette fois, Ehsan n’attaquera pas.

— C’est ta dernière chance pour me montrer ce que j’attends de toi, Lionceau.

Montre-moi, dis-moi ce qui fait un Lion digne de ce nom.
Tu n'es pas un simple idiot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-d https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-bleu0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-bleu  (0/0)
CP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-rouge0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-rouge  (0/0)
CC:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-jaune0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-jaune  (0/0)
Message Re: [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.    [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  EmptyLun 5 Avr - 18:19
Cet exercice commence à me taper sur les nerfs. Surtout elle. Enfin, plutôt qu’elle, le sang que je sens couler sous mon ventre. Je commence à voire des étoiles. J’ai dû en perdre beaucoup. Mais pas question de s’arrêter. Ça sera pire si je m’arrête. À la guerre, on ne s’arrête jamais, c’est ce qu’il me répète tout le temps le vieux non ? Qu’un soldat doit pouvoir survire à tout et combattre en toute circonstance. Dont les blessures. Alors je contiens ma colère qui monte quand elle se la joue indolente, mais je vois bien le sang qui coule sur sa joue. Je vois bien que j’arrive à quelque chose. Mais, je n’ai jamais été bon pour contenir ma colère. Ou plutôt, je sais qu’elle me fait quelque chose. Oui, comme si de cette dernière, je tirais un instinct, une force étrange. Comme une bête qui souffle sur ma nuque. Un fauve qui tourne autour de sa proie. Je ne comprends pas bien ce que c’est. Mais Phocas répète toujours que des crocs ne viennent jamais sans la bête qui les possède. Je dois arriver quelque part ça veut dire non ?

Je crache par terre avant de reprendre. Ce n’est que du sang. Espérons ne pas crever. Même si pour le coup, je suis pas vraiment le plus serein. Mais si on cherche à survivre, on ne combat pas bien. Il faut accepter la mort comme une maîtresse. C’est ce qu’il me répète toujours. Si on a rien à perdre, on ne craint pas la mort. Et qu’est-ce que j’ai à perdre moi ? Je prends une profonde inspiration. Je vide mes poumons de leur contenu et je les remplis d’air. Elle veut jouer ? Alors on va jouer. Surtout qu’elle n’attaque pas. Je trouve ça un peu méprisant. Je trouve ça un peu faux. Tu n’apprends pas à te battre contre un pantin. Mais elle doit vouloir arriver à quelque chose avec son esprit tordu.


Déjà, le saignement. Un peu de cosmos là-dedans et voilà qui devrait aider mon corps à tenir un peu. À force de subir l’entraînement du vieux, j’ai appris à faire fit de ce genre de trucs. Même si j’avoue que là, c’est plutôt grave. Elle n’attaquera pas. Alors… Peut-être que je peux me servir de ça. Sans compter le sang qui peut servir à la traquer. Le cosmos qu’il avait utilisé pour son ventre glissa doucement vers son poing. Je peux sentir mon énergie grandir, en osmose avec mon corps et, peut être parque j’étais poussé à bout. Je me demande pourquoi je n’ai pas pu lire le flux d’énergie comme ça avant. Peut-être s’agit-il de la clairvoyance de la mort ? Il y a pire endroit pour mourir. La vue est plutôt jolie.

Je fis glisser l’énergie dans mon poing. Beaucoup d’énergie. Déjà, je pouvais entendre le courant de cosmos crépiter autour de moi. Mais ce n’était pas ça ma véritable cible. Une belle diversion. Les roches ont marché une fois, elle ne le feront pas deux fois, mais il existe d’autres moyens de s’assurer qu’une attache atteint son adversaire. Et je projette alors devant moi dans un très ample mouvement l’impact d’énergie stocké autour de mon bras. Mais ce n’est pas là ce que je vise. Je profite de la diversion pour lire le sable qu’elle déplace, c’est plutôt ça qui m’intéresse et alors, je m’élance comme un fauve à sa poursuite. Le chaos est assez… chaotique. Difficile de tout discerner dans ce bordel entre le cosmos, le sable et les résultats de mon attaque. J’en ai peut-être un peu trop fait, mais mieux vaut trop que pas assez.

Mon corps se déplace alors, presque trop vite pour moi. Je peux vraiment aller aussi vite que ça ? Enfin, c’est pas le moment de se poser des questions. Je finis par trouver quelque chose, reste à voir si c’est elle. Et je frappe alors dans l’air. Comme un fauve qui déchire sa proie. On n’échappe pas si facilement aux crocs du lion et quand bien même ça ne serait pas elle, une surprise l’attendrait dans l’instant où je serais sûr qu’elle soit là.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-bleu0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-bleu  (0/0)
CP:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-rouge0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-rouge  (0/0)
CC:
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  G-jaune0/0[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  V-jaune  (0/0)
Message Re: [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.    [Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.  EmptyLun 12 Avr - 14:54
Les prédateurs s’impatientent. Cependant, en dépit de cette longue attente, le serpent refuse de croire que le lionceau n’est qu’un idiot, qu’il se ferme sans cesse à l’essentiel. Les raisons de cette leçon improvisée, Childéric finira par les apercevoir et, elle, constatera les conséquences de ses pratiques.

Alors, immobile, la posture désinvolte, elle attend qu’il réagisse, qu’il prouve que la fois d’avant n’était pas due qu’à la chance. Ce sang craché, Ehsan en fait fi, quand bien même elle le notifie. Semble-t-il qu’elle exige trop de lui, qu’ils sont aux antipodes. Or, par la force des choses, il apprend.

Ce qu’elle veut n’est pas la violence, mais la réflexion. Ou, plutôt, une alliance. Toujours est-il que le venin ne le touchera pas ; cette limite, le bienveillant la pose ultimement. S’il est prêt à beaucoup pour s’approcher, le rouge est encore vif dans son esprit.

Du rouge et des cendres.
Puis viennent les cris.

Le reste, il n’y a que l’enfant pour le connaître, celui qui a disparu depuis longtemps déjà. Lui aussi, ultime témoin du carnage, envolé. Elle s’absente, même si son corps est encore là, et l’augmentation chez le lionceau ne l’interpelle, de prime abord, pas. Il est déjà haut, lorsqu’elle le remarque enfin, arquant un sourcil. Cette énergie, son regard la suit jusque dans son poing, tandis que ses jambes redressent, de nouveau, le sable pour tout camouflage.

Le fauve prend place, prêt à dévorer la proie. Or, le reptile n’est pas une proie, pas plus qu’il n’est facile de l’avoir. Il l’attend, elle se rend, temporairement. Sans grande surprise, il réapparaît et elle salue l’effort, toujours distraite par ses propres chimères sorties des temps anciens. Comme à l’accoutumée, la forme l’entoure pour une ultime protection ; une réaction irréfléchie, presque indépendante, mais guère suffisante. Si elle ne se brise pas, elle transperce malgré tout et met quelques côtes en l’air.

Un recul, une main sur le sol mêlé au sable, et déjà se redresse-t-elle, nonobstant le filet de sang et les rougeurs pour l'instant. Durant cette accalmie, Ehsan guette la silhouette adolescente, s’empare d’une fiole et la lui lance.

— On fait une pause. Utilise ça, change tes bandages et reviens.

Ils débrieferont sans doute, sauf s’il souhaite encore se battre.

— Ah, j’oubliais, et ne te laisse pas dominer.

Une remarque ouverte à son interprétation. Toutefois, s’il était pertinent s’user des instincts, des caractéristiques des bêtes, ils ne devaient en aucun cas prendre leur place. Pas de manière permanente, tout du moins, pour ne pas obstruer. Un juste milieu qu’il faudrait trouver, à terme.

Aussi, l’instructeur d’un jour, en attendant son retour éventuel, s’adosse à un rocher, replonge dans ses pensées.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-d https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
 
[Hiver 540 Sanctuaire - PV : Mehry] Seul le sage se forme par lui-même. L'idiot n'existe que pour mourir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: