Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  G-bleu1500/1500[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  G-rouge900/900[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  G-jaune1500/1500[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  V-jaune  (1500/1500)
Message [Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission    [Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  EmptyJeu 27 Aoû - 21:40
Préparer le terrain








Arrow Arche de Carthage

Le plan était limpide.
A moi la stratégie, à la sirène pathétique le combat. Au final, cet arrangement me convenait tout à fait. Deux options s’offraient à moi : passer directement par l’arche de Carthage ou via la mer. Et ce fut cette première option qui gagna mes faveurs, pour une raison simple.
Je pouvais ainsi repérer le terrain et en tirer avantage.
Après avoir fait mouiller la “Rose Sanglante” dans une crique, à un kilomètre du point choisi pour organiser la rencontre diplomatique avec les forces de ce Narsès, j’avais fait dresser une grande tente colorée, flanquée du drapeau d’Atlantis au sommet d’un surplomb rocheux, dominant la mer, et flanquée de quelques arbres touffus. J’avais ainsi tout le loisir d’observer l’immensité marine, et donc l’éventuelle bataille, mais aussi l’avantage de pouvoir m’enfuir et retourner à mon navire par deux chemins différents : les flots ou les terres. On était jamais assez prudents…
Deux escouades de gardes m’accompagnaient pour l’occasion, dirigés par un vieux capitaine à la peau tannée. Je leur fis installer une grande table, recouverte de victuailles et d’alcools grand crû, manière de flatter l’égo des émissaires. Cela ne pouvait pas faire de mal.
J’avais hâte d’entendre leurs justifications de ce coup de pression sur notre flotte. Ou leurs éventuelles menaces voilées ou non. Quelle stratégie allaient-ils user ? Bonne question. Menace directe, arrogance, mensonge éhonté, négociation... Tout était possible. Et selon comment allait tourner la situation, j'étais prêt à regagner mon navire.
Juché sur le rebord de la falaise, les bras croisés et revêtu de mon écaille, j'observais l'horizon en attendant de voir si le message transmis serait négligé ou suivi d'effet. Une main tendue pour qu'ils s'expliquent, tout simplement.
L'air marin vivifia mes poumons, et je sentis un sourire poindre. J'étais sur mon territoire, sur mon terrain de jeu. Que le jeu commence !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission    [Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  EmptySam 5 Sep - 10:59
Difficile de ne pas voir les ruines à perte de vue de Carthage, le Dragon des Mers pouvait voir dans son sillage un sol d'un blanc laiteux. C'était comme si la terre avait été sanctifié il y avait bien longtemps. Des rumeurs circulaient qu'une créature chthonienne "vivait" enfermé dans les profondeurs de la ville, un certain Moloch Baal. Dans les alentours, les troupes byzantines semblaient en activité, deux grands camps avaient été installés dans le sud des ruines de l'antique cité. Alors que les Atlantes attendaient, une troupe se dessina à l'horizon du désert lointain et ils virent une dizaine de légionnaires romains approcher de leur camps avec un officier visiblement à leur tête, un centurion visiblement.

Quelques instants plus tard, le supérieur descendit de cheval et fit signe à ses troupes de rester à cheval. L'homme était brun, yeux noirs, clairement de type méditerranéen. Sur ses gardes visiblement, il n'avait pas l'air d'apprécier la situation inconfortable dans laquelle il se trouvait. Lui, face aux Atlantes, guerriers aguerris et en plus avec un Général à leur tête. Le tableau dressé n'était pas le plus agréable pour l'officier byzantin. Soupirant, il dévala la petite dune de sable afin de s'approcher de la lourde table que les marins avaient installés.

- Le général Scipion Africanus ayant reçu votre message, il m'envoie devant vous afin de savoir ce que serait l'objet de ses discussions. Vous êtes sur territoire romain, à fortiori sous la protection d'Athéna. Puis je savoir ce que vous faîtes ici ? Je suis le Centurion Alcide de Pélos, pour vous aider.

Alcide ne rajouta rien sur cette petite présentation de base. Il savait qu'un mot au dessus de l'autre serait perçu comme une agression et le Général avait donné des ordres précis sur des discussions posées avec les envoyés de Poséidon. Même si l'Exarque Narsès avait donné des ordres pour prendre possession de l'arche de Poséidon, un contre ordre secret du Sanctuaire l'avait dissuadé d'aller plus loin. Visiblement, les légionnaires sur place étaient face à une querelle politique entre Ravenna et Constantinople, la prudence était donc de mise. Alcide avait été d'accord avec son général sur cette vision des choses, il fallait éviter une guerre inutile contre Poséidon. Lui même était un jeune éveillé et n'avait pas l'assurance des guerriers d'Athéna qui déployait leurs armures étincelantes, un jour, peut-être ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  G-bleu1500/1500[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  G-rouge900/900[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  G-jaune1500/1500[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission    [Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  EmptyDim 6 Sep - 23:11
Premier appât








Après quelque temps d'attente, ma patience fut récompensée par l'arrivée d'un jeune homme, officier, juché sur un destrier de bonne lignée.
Après avoir mis pied à terre, le byzantin se dirigea vers moi, en tentant de masquer une nervosité tout à fait compréhensible. Je profitais donc de son avancée pour le détailler, et un soupir discret quitta mes lèvres, tant l'envie de le "rassurer" dans une chambre à coucher venait de me titiller. Mais ce n'était malheureusement ni le lieu, ni le moment, pour laisser libre court à mes vices les plus retors.
Le visage baigné d'un sourire bienveillant, les bras croisés en signe d'assurance, je le laissais se présenter, notant chaque mot, pour en extirper sous-entendu et sens caché.
Il n'était pas hostile, comme je l'avais craint, mais tenait à rappeler sur quel territoire nous nous trouvions. Je le laissais donc dérouler son propos, avant de hocher la tête.

Je vous salue, Centurion Alcide de Pélos. Je suis Endymion du Dragon des mers, doyen des généraux de sa majesté Poséidon, et chargé des relations diplomatiques au nom du Légat d'Atlantis.

Une façon de souligner mon expérience passée, et le fait que j'étais bien loin d'être un novice impétueux.

Croyez bien que j'aurais préféré visiter un territoire placé sous la protection d'une déesse alliée à mon seigneur en d'autres circonstances, mais... Je viens à vous pour éclaircir une situation que certains mauvais augures pourraient considérer comme une agression potentielle.

Mon expression devint plus grave, sérieuse, sans pour autant virer à l'hostilité.

Je suis en quête de réponses, Centurion. Nous avons eu vent de l'approche d'une flotte byzantine conséquente en direction de l'arche de Carthage. Or, vous n'êtes pas sans savoir qu'il s'agit là d'un territoire placé sous l'autorité de Poséidon. Si les rumeurs devaient se confirmer... Nous percevrions un tel rassemblement de navires comme une menace pesant sur notre territoire. Pouvez-vous me fournir une explication ?

L’appât était lancé. Soit, l'officier ignorait tout, soit il mentirait, soit il jouerait franc-jeu. Les trois options étaient sur la table. Et de sa réponse allait dépendre la suite de ma stratégie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission    [Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  EmptyLun 21 Sep - 15:06
Le centurion écouta avec attention les propos de l'Atlante. Un général de Poséidon ? Voilà qui était quelque chose d'importance dans l'ordre sacrée des Atlantes et cela voulait dire aussi qu'ils prenaient les choses au sérieux. Le Centurion comprit immédiatement que toute cette affaire était loin de sa propre autorité. Il l'invita à le suivre d'un geste de la tête à aller un peu à l'écart des gardes byzantins et atlantes.

- Voici des nouvelles pour le moins dérangeantes. En effet, le Sanctuaire nous avait avisé que nulle attaque ne devait se faire contre l'Arche au vu d'une ambassade, je crois, dans le monde marin.

Il prit ensuite quelques secondes de réflexion avant de continuer.

- Sachez que le Grand Pope Childéric a donné des ordres précis, que je tiens moi même de l'Exarque de cette province. Il ne sera rien attenté contre vos intérêts et privilèges près de votre Arche.

Tout cela n'était pas normal. Soudain, deux gardes byzantins tombèrent, puis, trois, quatre... le Centurion se retourna contre des ombres qui se dessinaient derrière le Général et barra la route à une pointe de flèche cosmique. Ses yeux se levaient vers des hommes enchainées, nues et qui avaient fait l'objet de tortures. Le visage blême, le Centurion vit des Byzantins qui les tenaient en "laisse". Qu'était ce donc ce sacrilège pour l'Humanité elle même ?

- Centurion, laisse nous le Général au nom de l'Exarque Narsès ! C'est un ordre !

Le Centurion n'avait pas l'intention de se laisser commander de la sorte.

- Je tiens mon autorité de l'Empereur et du Grand Pope qui prévalent ici. Au nom du Grand Pope Childéric, je vous ordonne de reculer et de quitter cette terre sous la protection d'Athéna... et de Poséidon.

Des ricanements se firent entendre. Quatre hommes étaient tenus en laisse par des chaînes argentées, ils se tournèrent vers les Atlantes et serrèrent leurs poings sur les anneaux. Soudain, l'un des "esclaves" hurla de douleurs et un puissant cosmos émana de lui. Un cosmos solaire comme les Oracles pouvait en déployer. Le dégénéré cria alors :

DANSE DES FLAMMES


Mépris envers leurs geôliers. Leurs vies volées en éclat. L'équilibre fragile de leurs psychés avait été brisé depuis longtemps. Des flammes incandescentes tombaient sur les Atlantes, leur campement prenait feu...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  G-bleu1500/1500[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  G-rouge900/900[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  G-jaune1500/1500[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission    [Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  EmptyLun 21 Sep - 18:13
Trahison








Sans hésitation, je suivis l’officier à distance pour écouter ses propos, qui eurent tendance à ma rassurer sur l'implication directe du Sanctuaire, mais également qui éveilla ma curiosité.
Narsès d'un coté.
Le Grand Pope de l'autre.
Les marinas se trouvaient-ils au cœur d'une tempête politique, d'une scission dans les armées de la déesse aux yeux pers ?
Un détail me fit brièvement écarquiller les yeux. Le Grand pope... Childéric ?! Que voilà une information qui avait de quoi m'en faire tomber les bras. Ainsi donc, le lion blessé, presque suicidaire s'était trouvé une nouvelle voie ? Quel doux hypocrite... Mais au fond, je le comprenais. Et pour un peu, j'étais heureux de savoir que l'amour de Nimue avait su se reprendre, et suivre mes conseils.
Alors que j'ouvrais la bouche pour répondre, des soldats byzantins firent leur apparition, traînant de pauvres hères enchaînés. Et à l'écoute de leurs propos, je compris que je venais de poser le pied dans le cœur du cyclone.

Il semblerait que Narsès joue bel et bien un double jeu, centurion...

A ma grande stupeur, les nouveaux venus non seulement se moquèrent des ordres du centurion, mais répliquèrent en se servant de leurs prisonniers comme... sources de cosmos ?! Un coup d’œil aux chaînes argentés, aux pauvres hères et aux... flammes, me suffit à me faire mon opinion. Cette énergie solaire... Me rappela fortement quelque chose, mais ce n'était pas le moment de creuser sur ce point.

Centurion, je vous conseille de retourner auprès de votre exarque pour l'informer de cette vile trahison ! Ces rustres vont comprendre leur erreur...

De ma main gauche, je sortis une carte dont jaillit un homme sur un chariot, mené par deux fringants chevaux fantômes.

Va immédiatement prévenir l'agent des abysses de notre situation. Qu'ils envoient des renforts ou organisent un repli !

Et alors que mon esprit s'envolait déjà, à l'opposé de nos assaillants, je parais à l'urgence... Rassembler les troupes et organiser la contre-offensive.

Soldats, qu'importe le matériel ! Placez-vous en escouades et prenez ces mécréants en tenailles !

Une ligne de défense trop compacte et c'était l'échec assuré. Si ces assaillants utilisaient les flammes, seule une formation dispersée, en tirailleurs pourrait les déstabiliser. De mon coté, j'allais devoir tester leur réactivité... Et mes cibles m'apparaissaient clairement.
Vif, agile, un sourire carnassier aux lèvres, je m'avançais pour me mettre à portée de mes proies, et projetais une volée de cartes tranchants sur l'une des chaînes argentées. Sitôt fait, je déployais mon cosmos pour faire apparaitre deux esprits à mes cotés.
Le magicien visa l'un des esclavagistes qui tenait l'entrave, la justice un second.



Si je pouvais, je libérerais ces pauvres hères... Mais cela allait dépendre de la résistance de leurs entraves. Le danger était trop grand, et s'ils devaient servir de réserve de puissance, leur vie serait la première fauchée.
Ce premier round allait me servir à définir ma stratégie pour la suite...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission    [Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  EmptySam 26 Sep - 13:05
Les troupes de l'Exarque étaient perdues sous les flammes qui s'abattaient sur eux. Le Centurion eut la surprise de voir l'un d'entre eux boire une étrange mixture. Puis, ses plaies se refermèrent subitement, comme si son coup de glaive n'avait servi à rien. Surpris. C'était bien le mot devant une telle sorcellerie. Soudain, Une colonne de ténèbres tomba sur les agents de Narsès, puis un fantôme sombre sortit du coeur de la terre afin de les combattre et de les blesser. Le Centurion prit un des légionnaires sous son bras et lui chuchota de partir immédiatement vers le palais de l'Exarque, il fallait prévenir immédiatement le Pope de ce qu'il se tramait ici.

Brutalement, une chaine se rompit. Des étincelles sombres et bleutées se firent jour dans un juron venant de l'un des tortionnaires. Les pensées de ce dernier se figèrent en voyant "son" Oracle se retourner contre lui. Le visage du serviteur d'Apollon reprenait vie, comme sortant d'un violent sommeil. Peu à peu, on pouvait voir ses traits s'affiner pour laisser apparaître un homme à la peau d'ébène. Trop affaibli, il savait que la mort vivait déjà en lui, il était au seuil du monde d'Hadès. Dans un souffle, il concentra son cosmos afin de projeter des ténèbres enflammées sur son ancien tortionnaire. Puis, ses genoux claquèrent le sol, suivi de son propre corps. Il n'était plus.

Les autres agents de Narsès serrèrent leurs poings sur les chaines et leurs "familiers" tendirent leurs mains vers les gardes et le Général de Poséidon. Des dizaines de plumes dorées sortirent des mains de l'un d'entre eux alors que le second se mit à chanter comme un de ces artistes oubliés. Les flammes léchaient la Scale du Dragon des Mers. Elles semblaient dévorer le métal sacré créé par Amphitrite. Puis, la musique se fit plus folle au point où tous les sens d'Endymion furent inversés. Il frappait dans le vide avec son Thaumaturge. Tout cela commençait seulement...

Dans un coin, l'agent des abysses avait observer tout cela et avait entendu l'ordre de son supérieur. Il glissa sur le sable et s'écarta rapidement des combats. Sa mission était de prévenir au plus vite le Légat de la situation qui leur échappait complètement. Alors qu'il marchait dans les ruines de l'ancienne Carthage, il entendit du bruit. Se faufilant derrière un mur, il entendit une étrange conversation entre un homme et une femme.

- Tu penses que le plan de l'Exarque de Rome va marcher ?
- Non, je ne pense pas, Childéric n'est pas encore totalement stupide. Mais pousser Narsès à agir follement nous est profitable. Tu as fait du très bon travail mon amour !
- J'espère qu'on s'en mordra pas les doigts.
- Pfff, non. C'est amusant et ca change un peu après tout... Je me demande ce que vont faire les héritiers du Peuple de Mu dans les prochaines semaines, le grand tournoi de Britannia approche et je pense qu'ils vont agir afin d'abattre la brume sacrée d'Avalon, que la Déesse Amphitrite avait créé.
- Tu viens à peine de foutre le bordel chez les Saints et tu veux maintenant en rajouter chez les Marinas ?
- Non, Ur-Shulgi a été clair. On ne touche pas aux Marinas. Je tiens à ma vie.
- Oui Kel-Nach, tu as raison.


Puis, les deux voix disparurent. L'agent des Abysses était satisfait et écœuré en même temps. Enfin, le temps n'était pas à rester coller au mur plus longtemps, il devait rejoindre l'arche le plus rapidement possible. Par Poséidon, tout cela le dépassait un peu, seul le Légat saurait y voir plus clair.

Pendant ce temps là, l'affaire continuait...

Citation :
Endymion a pris 35 HP de dégâts.
L'agent des Abysses a quitté les lieux. Orphéus sera mis au courant de tous les évènements.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  G-bleu1500/1500[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  G-rouge900/900[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  V-rouge  (900/900)
CC:
[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  G-jaune1500/1500[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission    [Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission  EmptyDim 27 Sep - 18:08
Premier round. Premier galop d'essai pour visualiser les forces et faiblesses de ces vils assaillants.
Deux éléments majeurs attirèrent mon attention, m'arrachant un sourire matois.
Ma tentative pour libérer l'un des esclaves avait largement porté ses fruits, et le pauvre bougre s'était retourné contre son geôlier avant de trépasser. Une mort bien utile.
Face à l'un de mes assauts cosmiques, les soldats de Narsès opposèrent une défense qui me fit inverser mes propres sens, momentanément. Alors là... Cet affront allait se payer dans le sang !
Au moins, cela signifiait qu'ils étaient capables de puiser dans leurs cibles pour se protéger. Le harcèlement serait donc la clé de ma victoire. Et j'espérais que les soldats Atlantes feraient le nécessaire.
Un claquement de doigts, et cinq esprits à l'apparence de Faucheuse se ruèrent vers une seconde chaîne pour la frapper de leurs coups physiques les plus violents.
D'un large mouvement, je fis apparaitre deux nouvelles cartes pour viser la troisième et la quatrième chaîne. Manière de libérer les malheureux qui servaient de puits de cosmos à ces individus indignes de manier un tel pouvoir.
Sur mon ordre, le Pendu et l'étoile assaillirent mes cibles de leurs arcanes, dans un déluge d'énergie, que j'espérais suffisant pour miner durablement le moral adverse.


Spoiler:
 


La douce lueur de l'astre baigna ma silhouette, pour entamer la régénération des quelques blessures que j'avais subi. Et tel un ange céleste, j'adressais un rire mauvais à mes proies. Qui se frottait aux forces de Poséidon devait en payer le prix...
En parallèle, j'espérais que l'agent des Abysses serait assez véloce pour prévenir Orpheus de l'assaut, et ramener quelques renforts, manière de sécuriser la zone. Ces rustres n'étaient peut-être pas venus seuls, et d'une heure à l'autre, la flotte de ce traître de Narsès pouvait entamer une attaque contre la nôtre. Or, je ne pouvais pas être partout...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
 
[Mi Février 553] L'ombre de Byzance : Mission
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Provinces byzantines-
Sauter vers: