Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
NympheaNympheaArmure :
Saint du Lotus

Statistiques
HP:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-bleu1200/1200[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-rouge750/750[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-rouge  (750/750)
CC:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-jaune1200/1200[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-jaune  (1200/1200)
Message [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias)   [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) EmptyMar 1 Sep - 11:17
La matinée est froide, heureusement l'armure tient chaud. Comme chaque matin, elle s'installe en haut des marches du coliséum. Elle ne se mêle pas à ceux qui s'entraînent. Elle se connaît par assez pour savoir que si elle descend dans l'arène, ce sera une catastrophe. En l’occurrence, la catastrophe ambulante, c'est elle. Impossible de s'entraîner avec les autres sans que sa maladresse ne blesse un tiers. Coutumière des dommages collatéraux, elle reste à l'écart et ne se rend sur les lices pour s'y entraîner que lorsqu'elles sont désertes. Cependant, cela ne l'empêche pas de venir observer les autres aux horaires plus classiques. Même si la pratique est importante pour l'apprentissage, l'observation l'est tout autant. Ainsi elle se perfectionne en anticipation, du moins elle le suppose. Voir les autres faire usage de leurs techniques lui permet de voir un peu les possibilités. Ça l'étonne toujours de constater tout ce qui est faisable. Chacun a ses particularités et elle trouve cela fascinant. En outre, elle a entendu dire qu'il y avait quelques nouveaux apprentis comme chevaliers et elle est curieuse de voir à quoi ils ressemblent.

Elle ne cherche pas à juger, simplement à reconnaître, rencontrer même, si c'est possible, parce que les nouveaux ne la connaissent pas, n'auront pas de préjugé sur elle et pas encore posé sur elle l'étiquette « attention danger public » ou « maladroite chronique ». L'un dans l'autre, ils n'ont pas tout à fait tort, mais c'est tellement triste de voir les gens l'éviter par la suite. La solitude lui pèse alors qu'elle a passé les dix premières années de sa vie dans une famille soudée et vivante. Tout le monde n'est pas comme ça bien sûr. Cela concerne surtout les apprentis en fait. Comme si dans leur esprit tout n'était que compétition et que tous les moyens sont bons pour affaiblir les concurrents. Heureusement, depuis qu'elle est le Lotus, les gens n'osent plus parler d'elle de travers. Pas en face du moins. L'armure lui a apporté un minimum de respect et c'est tant mieux. Cependant, cela n'a pas réglé son souci de solitude et elle n'a pas vraiment eu l'occasion de se faire beaucoup d'amis.


[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) 49ky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2339-nymphea-chevalier-du https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2317-nymphea-du-lotus-journal
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-bleu180/180[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-bleu  (180/180)
CP:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-rouge180/180[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-rouge  (180/180)
CC:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-jaune244/244[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-jaune  (244/244)
Message Re: [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias)   [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) EmptyMar 1 Sep - 11:38
Depuis son retour, le Coliséum était devenu un endroit qu'il chérissait. Se dégourdir les membres après un siècle passé à dormir, voilà qui n'était pas superflu. Très rapidement, le blondinet avait été rassuré de voir qu'il n'avait pas tant perdu en technique que cela. L'endurance était toujours bonne et sa maîtrise de son pouvoir toujours aussi juste. A part la puissance brute, il était le même "Elias" qu'à l'époque et cela le rassurait vraiment.

Solitaire dans l'âme, il n'avait jusque là jamais vraiment ressenti le besoin de se mêler aux autres pendant ces petites phases d'entraînements. En dehors de Tharros et de Algebar, il s’exerçait seul et préférait cela. De toute façon, les autres l'évitaient. Sa petite histoire avait déjà fait le tour de cette arène et les réactions étaient souvent les mêmes : on le prenait pour un affabulateur ou on le craignait pour ce qu'il était.

Cela ne le dérangeait pas. Mais il était pesant de sentir le poids des regards se poser sur lui pendant ses échanges. Sa maîtrise du feu était telle que les autres évitaient de le charrier ou de le juger ouvertement. Pour autant, cela n'empêchait pas les messes basses. Ce pourquoi il privilégiait les matinées. Plus calmes. Plus fraîches. Ce qui tempérait ses ardeurs. Aujourd'hui, alors qu'il descendait les marches, une présence qu'il n'avait jusque là jamais perçu se trouvait là. Dans l'attente ? En s'approchant, il put distinguer le traditionnel masque que les femmes chevaliers portaient. Lui aussi portait son armure. Ainsi le doute n'était pas permit quant à ce qu'il était.

Du regard, il observait en contrebas les premiers échanges de ceux qui étaient venus tôt. Même si pour l'heur,e cela restait encore assez calme. Arrivant à ses côtés, il la dépassa de quelques pas pour se retourner vers elle, s'inclinant en signe de respect.
    - Je vous souhaite le bonjour. Pardonnez-moi de troubler ainsi votre quiétude. Je suis Elias, Chevalier du Phénix, pour vous servir.

Alors qu'il se redressait, il remit en place de la main les quelques longues mèches blondes qui lui étaient tombés devant ses yeux d'ambre.
    - Me permettez-vous de rester quelques instants à vos côtés ? Je suis venu ici pour m'exercer un peu, à l'abri des regards, mais je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait autant de monde déjà. J'aimerai patienter un peu, que les gens prêtent moins attention aux nouveaux arrivants. Si cela vous ennuie, je vous en prie : dîtes-le moi et je m'éloignerai.

Il ne souhaitai pas être un poids pour cette femme. Peut-être attendait-elle quelqu'un. A moins qu'elle ne préfère rester seule. Dans ce cas, il ne ferait que la laisser à ce qu'elle désirait. Il n'était pas ici pour poser de problèmes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
NympheaNympheaArmure :
Saint du Lotus

Statistiques
HP:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-bleu1200/1200[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-rouge750/750[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-rouge  (750/750)
CC:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-jaune1200/1200[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias)   [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) EmptyMar 1 Sep - 20:46
Perdue dans ses pensées, elle ne sent pas la présence de celui qui s'approche ou pas consciemment du moins. D'ordinaire, ceux qui passent près d'elle ne s'arrêtent pas, se contentant de passer leur chemin. Le théâtre est grand, suffisamment pour que chacun se place à bonne distance des autres s'ils le souhaitent, surtout au matin. Alors quand une voix s'adresse à elle, elle sursaute, faisant tomber par terre son carnet et son crayon qu'elle avait apportés pour gribouiller ou prendre des notes sur des idées qu'elle pourrait avoir. Oups ! Bien vite, elle les rattrape, se mettant à quatre pattes pour atteindre le crayon avant qu'il ne roule plus loin et finisse par tomber sur les marches en contrebas. C'était moins une ! Doucement elle redresse la tête et s'empourpre de se montrer ainsi aussi empotée. Heureusement que le masque cache ses joues… À première vue il semble bien poli, plutôt jeune et bien élevé. Il s'incline même, il est peut-être noble ou un truc comme ça. C'est qu'elle n'est pas habituée à recevoir ce genre de déférence. Elle s'étonne que ce soit à elle qu'il s'adresse et pourtant…
- Oups… Désolée... Bonjour !
En regardant à gauche et à droite elle a bien vu qu'il n'y avait personne d'autre d'assez proche pour que ce ne soit pas à elle qu'il parle. Elle s'excuse même si elle n'a pas à le faire. C'est un réflexe. Elle s'excuserait presque de vivre si l'occasion se présente et qu'il est évident qu'elle dérange. Elle se redresse et s'installe de nouveau sur la marche où elle était précédemment assise.
- Euh… Vous pouvez oui, je n'attends personne. Je m'appelle Nymphéa, Chevalier du Lotus, enchanté. À la pause déjeuner, il y a moins de monde. Vous n'aimez pas être observé ? C'est difficile d'échapper au regard des autres...
Pendant une fraction de seconde elle a eu envie de le tutoyer. Dans sa campagne on ne s'embarrasse pas du vouvoiement. Mais à l'instar du caméléon, elle s'adapte à celui qui lui fait face. Un instant elle le regarde en se demandant pourquoi cherche-t-il à être tranquille. Elle est curieuse la petite Nymphéa et elle aimerait bien savoir s'il a une raison particulière, un peu comme elle, ou si il préfère juste le calme tout simplement.
- Le Phénix hum ? Vous maîtrisez le feu alors je suppose.
Nul doute que ça pourrait être intéressant à observer, mais s'il est pudique dans ses démonstrations, alors sans doute ne pourra-t-elle pas voir ça. Les pouvoirs des autres, les affinités de chacun, ça l'intrigue, elle se demande d'où ça vient, s’ils sont prédestinés à pouvoir user de telle ou telle technique ou bien si n'importe qui pouvait faire, presque, n'importe quoi.


[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) 49ky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2339-nymphea-chevalier-du https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2317-nymphea-du-lotus-journal
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-bleu180/180[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-bleu  (180/180)
CP:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-rouge180/180[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-rouge  (180/180)
CC:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-jaune244/244[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-jaune  (244/244)
Message Re: [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias)   [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) EmptyVen 4 Sep - 0:25
Sa première réaction surprit Elias mais plutôt que de s'en amuser, il patientait. Visiblement, elle n'était pas habituée à ce que l'on puisse s'adresser à elle directement - pour des raisons qui lui étaient propres - et il aurait été mal avisé de s'en moquer. Son nom arriva alors. Nymphea. De nouveau, comme un réflexe conditionné, il inclina la tête pour saluer celle qui n'était désormais plus une inconnue. Le Lotus.
    - C'est moi qui suis enchanté. Je n'ai pas l'occasion de converser très souvent avec les autres chevaliers et j'apprécie toujours de pouvoir le faire avec une personne qui possède quelques notions de politesse élémentaire.

Un petit sourire. Il est vrai que la plupart des chevaliers étaient des brutes épaisses, pour qui le "pardon" ou le "bonjour" n'était pas une habitude. Sans parler des autres signes de politesse élémentaires. Visiblement, Nymphea était disposé à lui accorder un peu de temps et il en paraissait réellement ravi, prenant note au passage de sa remarque. Son regard se portait vers l'arène.
    - La pause déjeuner dites-vous ? Bien, cela me laisse un peu de temps. Je dois dire que je ne connais plus vraiment les habitudes en vigueur ici. Merci beaucoup.

Son regard se portait de nouveau sur le Lotus. S'il n'aimait pas être observé ? Il y avait peut-être un peu de ça en effet. Cette pression constante. Ce jugement régulier. Il n'était pas de ceux à s'en formaliser mais trouvait toujours cela assez dérangeant quand même.
    - Disons que certains de nos camarades sont prompt à juger les autres et à se comparer à ceux qui font preuve d'un certain pouvoir. J'estime que ce n'est pas un lieu pour cela. On peut tout à fait s'exercer sans pour autant chercher à s'imposer par la force. Pour ma part, je préfère donc m'entraîner avec le moins de personne possible autour de moi. Afin que l'on ne vienne pas troubler ma concentration et ma tranquillité.

Et puis, il en avait aussi assez de devoir se justifier auprès des gros curieux quant à la raison qui l'avait poussé à revenir en ce lieu. Comme dit, les rumeurs allaient bon train et son histoire attirait les curieux comme la merde attirait les mouches.
    - Et c'est tout à fait exact. Le feu est l'une des capacités que je maîtrise. Mon élément de prédilection, qui sied parfaitement à un chevalier de notre Déesse.

Le Feu qui éclaire les ténèbres. Le Feu qui purifie le Mal. Le Feu qui ravage pour laisser de plus belles choses renaître de ses cendres. Oui, il maîtrisait cet élément. Plus encore : il s'estimait chanceux d'avoir été choisi par Athéna pour manipuler un élément de cette puissance. Quant à son autre don... Et bien les illusions se mariaient parfaitement à ses flammes.
    - Et vous ? Vous m'avez dit n'attendre personne, n'est-ce pas. Que faites-vous donc ici, éloignée du tumulte des entraînements ? Oh. Et vous pouvez me tutoyer, si vous le désirez.

L'envie de l'interroger sur ses dons était aussi forte mais chaque chose en son temps. Il préférait déjà savoir ce qui poussait un chevalier à rester ainsi loin des autres en cette matinée. Surtout si elle n'attendait personne. L'envie d'observer sans être vue ? Ou l'appréhension de se mêler aux autres ? L'un dans l'autre, il était impatient d'en apprendre plus. Le Lotus. Il aimait cette fleur. Elle lui rappelait de bons souvenirs de son passé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
NympheaNympheaArmure :
Saint du Lotus

Statistiques
HP:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-bleu1200/1200[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-rouge750/750[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-rouge  (750/750)
CC:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-jaune1200/1200[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias)   [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) EmptyVen 4 Sep - 10:49
La petite Émeraude opine doucement. Elle aussi apprécie de pouvoir discuter avec du monde, surtout si l'interlocuteur est aussi bien élevé que le Phénix, ce dernier ayant vraiment l'air ravi de pouvoir converser avec elle. Malheureusement, ils sont bien trop rares pour cela. La journée commence bien alors malgré une légère bévue dont il ne lui tient pas rigueur. Elle va pouvoir se faire un souvenir plus agréable, moins morose que les autres jours.
- Pas l'occasion à cause des entraînements ?
Elle se demande ce qui peut bien occuper ses journées. Évidemment, lorsque l'on n'est pas dispensé de se présenter en lice ou dans l'arène, les journées doivent être plus remplies à moins d'éviter les heures de pointe.
- Beaucoup ne sont pas du matin, alors l'après-midi c'est pire, mais j'en connais peu qui manquent les heures de repas ou mangent en décalé.
Attentive, elle écoute sa réponse tout en le regardant. En voilà un qui sort du lot. Trop souvent elle peut aisément classer les éveillés dans la case de ceux qui jugent quand ce n'est pas dans celle des calculateurs. Tout ce qu'elle n'est pas et qu'il ne semble pas être non plus. Elle rit doucement en pensant à son besoin de concentration et de tranquillité.
- Ah ! Alors il vaut mieux que l'on ne s'entraîne jamais dans le même endroit !
Le pourquoi vient peu après, alors qu'il lui demande pourquoi elle se tient à l'écart. De nombreuses raisons, qu'elle ne cachera pas parce qu'elle ne tient pas particulièrement à avoir de secret là dessus. Il aura tôt fait d'entendre les rumeurs à son sujet de toute façon, alors autant que cela vienne d'elle-même.
- J'apprends en observant, je ne peux pas y aller tant qu'il y a du monde, je suis un danger public !
Elle éclate de rire, à l'aise avec l'autodérision.
- En fait, je suis tellement maladroite que je dérange tous ceux qui sont autour de moi, alors quand on veut être tranquille ce n'est pas l'idéal.
Ainsi les gens râlent, s'énervent, l'évitent, la fuient ou la chassent en fonction de leur personnalité. Elle hausse les épaules, habituée, résignée. Ses yeux de jade rivés sur lui, elle étudie ses réactions, sans doute se demande-t-il comment elle a fait pour devenir Chevalier du Lotus. Probablement que tout le monde se le demande, tous ceux qui ne savent pas du moins.
- Étrangement, ce n'est qu'en situation réelle que j'arrive à être utile et pas trop dérangeante. L'effet de l'adrénaline peut-être. Je n'ai pas vraiment de théorie claire à ce sujet. C'est comme ça c'est tout et je fais avec.
Ses prunelles se sont illuminées lorsqu'il a confirmé qu'il manipulait le feu. L'un des meilleurs éléments, le plus ravageur, le plus utile sans doute. Il doit être puissant alors, oui elle l'imagine bien renverser aisément ses adversaires. En plus ça doit être beau à voir, surtout de nuit tiens ! Et c'est ça qu'elle cherche quand elle vient observer les Saints, de belles capacités pour se divertir, rendre ses journées plus supportables en en prenant plein les mirettes. Quant à le tutoyer, elle va essayer, opine d'un léger mouvement de tête.
- C'est beau le feu et dangereux à la fois. C'est bien ! Vous… Tu… Dois être très fort ! Moi j'utilise l'eau et les plantes.


[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) 49ky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2339-nymphea-chevalier-du https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2317-nymphea-du-lotus-journal
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-bleu180/180[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-bleu  (180/180)
CP:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-rouge180/180[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-rouge  (180/180)
CC:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-jaune244/244[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-jaune  (244/244)
Message Re: [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias)   [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) EmptyVen 4 Sep - 17:20
Il l'écoutait et prenait plaisir à cela. Une fois encore, cette journée changerait son quotidien et l'empêchait de ressasser le passé. Il n'en demandait pas moins. Sans réellement le savoir, Nymphéa améliorait la vie de celui qui se dressait face à elle. Et ce en dépit de ce qu'elle disait d'elle.

Il eut un petit sourire en l'entendant parler de danger public. La maladresse n'était pas un défaut en soi mais visiblement, elle avait poussé cet art à son paroxysme. Et le blondinet était de fait curieux de la voir à l'oeuvre. Exagérait-elle en parlant ainsi de ses manies ou faisait-elle réellement partie de l'élite "Bourde ambulante" ? Pour une fois, il tendrait l'oreille sur ce que les autres disaient. Afin de voir si eux aussi confirmaient les propos de la belle masquée.
    - Non, pas à cause des entraînements. Pas vraiment. Je n'en ai pas l'occasion car je leur fais peur. Et pas pour les mêmes raisons que toi. Ce n'est pas ma maladresse qu'il craigne. Mais mon histoire. Mon passé.

Sourire contrit. Jusque là, on l'évitait à cause de cela. On se faisait des idées sur lui. Et en dehors de Ryme, il n'avait pas croisé de chevalier susceptible de faire abstraction de cette histoire. C'était grotesque. Mais en un sens, il comprenait leur peur. Lui aussi c'était posé la question. Qui était-il finalement ? Ses dons n'avaient pas changés, sa personnalité non plus. Seuls quelques souvenirs avaient disparus. Et en dépit du fait qu'il portait l'armure du Phénix, on l'avait traité d'usurpateur. D'espion à la solde d'Hadès. Pauvres fous. Les Ténèbres n'avaient aucune prise sur le Phénix. Car il était la Flamme Purificatrice.
    - Tu es maladroite à ce point ? Cela ne doit pas être facile au quotidien, je comprends mieux pourquoi tu agis ainsi. Mais à l'avenir, malgré cela, n'hésite pas à venir à moi si je suis en train de m'entraîner et que tu as besoin d'un compagnon. Cela ne m'effraie pas. Et tu n'as pas à être seule en permanence à cause de cela.

Il le pensait véritablement. Il comprenait ce besoin de ne pas déranger les autres. Mais il fallait aussi savoir penser à soi. Quant à cette notion d'apprendre en observant, il était intrigué. Car cela démontrait une capacité d'adaptation importante et une capacité à lire les autres qui était rare.
    - Mais tant que tu parviens à canaliser cela en mission, qu'importe ! Par contre je suis impressionné... Apprendre en observant, dis-tu. Cela n'est pas à la portée de tous. Cela signifie aussi que tu connais déjà les capacités de tes camarades, n'est-ce pas ? Impressionnant.

Sous ce masque se cachait de fait une tacticienne, il ne pouvait en être autrement. Et apprendre qu'elle manipulait l'eau, voilà qui l'amusait. Eau et plante ne faisait pas bon ménage avec le feu. Deux éléments contraires. Intéressant décidément.
    - La notion de "force" est subjective. Je ne sais pas vraiment si je suis fort ou non. Mais mes flammes sont celles de la purification. Elles ont pour but de purger le Mal et de laisser place nette pour que le bien reprenne ses droits. Tant que je serai fidèle à la voie que j'ai choisi, jamais elles ne faibliront.

Il avait levé son bras et ouvert sa paume, doucement. Une flamme unique apparut. Ne souhaitant pas l'effrayer, il modela immédiatement celle-ci en un petit oiseau de feu. Un petit Phénix qui prit son essor pour voler quelques instants autour de sa main, avant de reprendre sa place dans sa paume et de disparaître. Un petit tour qu'il appréciait. Elle montrait sa maîtrise de l'énergie mais pas seulement. Cet oiseau était un symbole à ses yeux. Même seul, il aimait faire ce petit tour qui lui rappelait ce pourquoi il était devenu chevalier. Ce pourquoi il servait Athéna.
    - Mais tu as raison. Le Feu peut aussi être beau. L'eau et les plantes dis-tu ? Peux-tu me montrer ?

Il paraissait réellement curieux mais comprendrait qu'elle se refuse à lui dévoiler quelque chose. Après tout, si elle était si maladroite, elle pourrait tout autant le tremper de la tête aux pieds.
    - Le hasard fait curieusement les choses tout de même. Il y avait bien longtemps que je ne m'étais pas retrouvé face à une personne maîtrisant des éléments contraires au mien. C'est amusant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
NympheaNympheaArmure :
Saint du Lotus

Statistiques
HP:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-bleu1200/1200[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-rouge750/750[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-rouge  (750/750)
CC:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-jaune1200/1200[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias)   [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) EmptySam 5 Sep - 11:32
En quoi un passé pouvait faire peur, elle se le demande. Qu'est-ce qui peut lui faire peur à elle concrètement ? À part qu'on souhaite lui faire du mal, le reste ne semble pas avoir de l'importance. Le passé est le passé, c'est le présent qui importe, la façon dont les gens se comportent. Même si le passé influe sur ce que nous sommes, nous façonne, ce sont nos projets et nos croyances qui nous définissent à l'instant T d'après elle. Exclue des autres, les rumeurs ne lui parviennent pas de toute manière, alors elle aurait du mal à avoir le moindre préjugé et quand bien même, elle est bien trop prompte à pardonner et à voir le bien en chacun pour se faire avoir par les ragots. Elle opine simplement alors et même si elle est de nature curieuse, elle ne va pas creuser d'elle-même. S'il souhaite partager des informations personnelles avec elle, alors elle attendra que cela vienne de lui-même.
- Oui… c'est, une malédiction… Ils ne sont pas très ouverts d'esprit dans le coin. La capacité d'abstraction n'est pas leur fort.
Elle sourit doucement, pas moqueuse, elle a plutôt pitié d'eux.
- Je ne sais pas ce qu'il se raconte à ton sujet et ce n'est pas que je m'en fiche, mais… Comment dire… Cela ne changera pas la façon dont je te perçois.
Petite moue sur les lèvres, elle doute que ce soit vraiment impressionnant, ne comprend pas trop en quoi cela est exceptionnel ou particulier alors qu'elle fait juste ce qu'elle peut. Mais cela n'a pas toujours été ainsi. Lorsque son frère était encore là, lui n'avait pas peur de l'entraîner et de lui servir de maître. Une autre époque, révolue désormais et à laquelle elle ne souhaite plus penser.
- Pas toutes, mais la plupart oui, celles qu'ils veulent bien montrer ou utiliser, celles qui sont visibles et que j'arrive à comprendre ou à expliquer. Je suis là depuis quelques années aussi, ça aide.
Intriguée, elle observe sa paume ouverte et la flamme qui y apparaît. Elle sourit même s'il ne peut pas le voir, trop contente d'avoir une petite démonstration. La flamme devient un magnifique oiseau puis s’évanouit. Impressionnée, éblouie, elle frappe dans ses mains, pas très fort pour ne pas attirer l'attention, mais de façon assez enjouée.
- Très joli ! A mon tour !
Elle ne se fait pas prier pour tendre la main à son tour, même s'il ne l'avait pas demandé, elle lui aurait probablement montré d'elle-même, car c'est là la suite logique d'un tel échange à ses yeux. Amusant oui qu'ils manipulent tous deux des éléments contraires. Paume tournée vers le ciel, l'eau vient s'y concentrer en une petite mare. Une minuscule étendue d'eau étrangement sans fond. On aurait dit un miroir, la surface reflétant le ciel. Mais ce n'est pas cela qu'elle souhaite lui montrer. Lentement, un petit pédoncule sort de l'eau, au bout se forme un bouton qui s'épanouit à vue d’œil et éclos en un joli petit lotus aux pétales rose poudré. De son autre main, la jeune fille vient cueillir la fleur miniature et la tend à Elias.

Sa démonstration terminée, elle tique sur un terme qu'il a employé. « longtemps ». N'est-il pas nouveau alors ? Mais dans ce cas, comment se fait-il qu'elle ne l'ai jamais vu ? A-t-il été envoyé dans une mission aussi longue ? Est-ce là le lien qu'elle doit faire avec ce fameux passé dont elle ne sait rien ?
- Tu n'es pas nouveau alors ? Et ça fait longtemps que tu n'es pas revenu au Sanctuaire ?


[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) 49ky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2339-nymphea-chevalier-du https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2317-nymphea-du-lotus-journal
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-bleu180/180[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-bleu  (180/180)
CP:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-rouge180/180[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-rouge  (180/180)
CC:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-jaune244/244[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-jaune  (244/244)
Message Re: [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias)   [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) EmptyLun 7 Sep - 17:42
Il appréciait. La curiosité était souvent grande chez les Hommes et il était courant de demander à avoir des explications. Elle, pour le moment, se contentait de se fier à lui. Et de le rassurer quant au fait que cela ne changerait rien pour elle même si elle venait à l'apprendre. Il eut un sourire. De remerciement déjà. S'il ne connaissait la jeune femme que depuis quelques minutes maintenant, il sentait qu'elle était digne de confiance. En tout cas, elle semblait douce et c'était pour le moins appréciable.

Et puis comme elle venait de le lui dire, elle était ici depuis de nombreuses années. Cela permettait plus facilement d'appréhender les nouvelles personnes avec plus de recul. Cela signifiait aussi qu'elle était encore plus rôdé qu'il ne l'avait cru dans l'art d'étudier les autres. Un point qu'il notait mentalement. Cela pourrait avoir son utilité un jour ou l'autre.

Alors qu'l terminait sa démonstration, il eut un accueil formidable de la part du Lotus. Elle avait sommes toute appréciée le spectacle mais n'était apparemment pas en reste question "démonstration". car déjà s'exécutait-elle pour lui rendre la pareille. Et tel l'enfant qui découvrait le monde de la magie, Elias observait le talent de la jeune femme et cette fleur qu'elle lui tendit. Inclinant la tête en guise de remerciement. Pas d'applaudissement pour lui. Mais une émotion certaine et visible sur ses traits.
    - C'est somptueux, Nymphéa. Un talent tel que celui-ci, je n'en ai pas vu beaucoup.

Il prit quelques instants pour étudier ce présent. Sans doute que cette fleur allait disparaître plus tard ? Et il entendit la question. Soit, il y répondrait. Et ainsi elle comprendrait ce qui poussaient les autres à l'éviter.
    - Je ne suis pas nouveau au sens strict du terme. Mon histoire est assez compliquée et moi-même je ne m'explique pas tout. Je suis né en 429 et suis devenu le chevalier du Phénix en l'an 447. J'ai servi aux côtés des chevaliers d'une autre génération, d'une autre époque. Et j'ai gardé ce titre des années durant, jusqu'au jour où je suis tombé. Pour ne jamais me relever.

Il se souvenait encore des cendres de l'Etna qui le recouvrait peu à peu. Il ressentait encore l'armure qui l'enveloppait d'une étrange aura avant de le laisser là. Mort, il l'avait été. Du moins l'avait-il cru. Et si finalement, cette armure l'avait seulement plongé dans une sorte de stase étrange ?
    - Sauf qu'il y a un mois de cela, j'ai été ramené par l'armure du Phénix. Il est dit que cet oiseau est immortel et qu'il renaît de ses cendres. Il semble que sa magie ait opéré sur moi. Pourquoi ? Comment ? Je ne saurai le dire. En revenant en ce monde, j'ai perdu l'essentielle de la force qui était la mienne à l'époque. Mais pas mes pouvoirs. Je suis donc revenu au Sanctuaire. Afin de reprendre mon service. Afin de servir de nouveau ma déesse.

Il regarda un instant sa main libre, comme si elle appartenait à un autre. Cette période de "noir total", d'absence, il ne pouvait ni l'expliquer, ni dire où il avait été. Hadès ? Il n'y croyait pas. Cela ne se pouvait.
    - Sans doute me prendras-tu pour un fou, un affabulateur. J'aimerai l'être, en vérité. Mais tout ceci est vrai. Les archives du Sanctuaire ont déjà attestés de la véracité de ma précédente vie. Je ne sais pas pourquoi elle m'a ramené ici. Mais j'estime que c'est ma chance de pouvoir poursuivre la mission qui est la mienne.

Et maintenant ? Il allait savoir ce qu'elle en pensait. Jugement ? Acceptation ? Peur ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
NympheaNympheaArmure :
Saint du Lotus

Statistiques
HP:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-bleu1200/1200[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-rouge750/750[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-rouge  (750/750)
CC:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-jaune1200/1200[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias)   [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) EmptyLun 7 Sep - 20:43
C'est plutôt rare qu'on la complimente sur quelque chose qu'elle a fait alors sous son masque elle rougit. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait eu l'occasion de ressentir un peu de fierté. D'ordinaire on lui servait plutôt des réprimandes ou des railleries. Cela fait du bien de rompre avec les habitudes. Cependant ce qu'elle a fait est différent de ce que lui a pu montrer. Si elle avait voulu l'égaler, elle aurait tenté de modeler l'eau, mais c'est un élément capricieux qu'elle doit travailler si elle souhaite le dompter un jour. Ayant plus d'affinité avec les plantes, les faire pousser est un jeu d'enfant en comparaison.
- Merci !
Ses prunelles de jade regardent un instant le lotus qui, ainsi cueilli ne fera pas long feu et fanera comme toute plante coupée. Son attention se porte de nouveau sur Elias et la tête légèrement penchée sur le côté, elle écoute son récit, ses explications. Sans le vouloir, elle l'a forcé à raconter son passé. Elle pince légèrement les lèvres. Aurait-elle pu l'éviter ? Ne pas poser sa question ? Elle se sent un peu bête, mais on ne peut plus reculer. Elle garde le silence jusqu'à ce qu'il ait terminé, essaie de compter un peu l'âge que ça pourrait lui faire en se demandant si la période où il était supposément mort comptait ou pas. Elle se retient de dire quelque chose comme « t'es plutôt bien conservé pour un vieillard » pas certaine que ça soit bien pris en fait. Son premier réflexe aurait été de dire « c'est chouette » mais en fait non. Parce qu'elle imagine tout ce qu'il a perdu de sa vie d'avant, ses amis, sa famille peut-être même. Alors elle le scrute comme si elle pouvait déterminer ce que lui en pense. Une chance dit-il. Alors il doit voir les bons côtés de la chose et il vaut mieux qu'elle évite de lui rappeler les mauvais. Elle peut toujours essayer du moins.
- Hum… Quelle épatante armure. Je crois… Que nous avons tous une mission à accomplir sur terre. Pas forcément quelque chose de grandiose, mais un petit galet à apporter à l'édifice de la vie. J'imagine que le Phénix a estimé que tu avais encore à nous apporter. Et bien, je suis ravie qu'il ait fait ce choix, sinon je ne t'aurai pas rencontré !
Elle n'a pas peur. Pourquoi les autres le craignent-ils alors ? L'étrange, l'inexplicable, les esprits étriqués, tout ça ne joue pas en leur faveur. Tant pis pour eux. Il y a bien quelques questions qu'elle se pose, certaines qu'elle garde pour elle et d'autres qui ne semblent pas trop dérangeantes. Puisqu'ils sont dans le sujet, autant l'épuiser tout de suite pour ne plus en reparler après, non ?
- Est ce que le monde a beaucoup changé ? Tu arrives à t'acclimater ? Est ce qu'il y a des choses nouvelles qui te rendent perplexe ou qui t'étonnent ? Est-ce que les gens étaient plus ouverts à l'époque ? Tu ne te sens pas trop perdu ? Ça doit être bizarre de voir toutes ces nouvelles têtes… Si jamais tu as envie d'un peu de compagnie, je serai là.
Entre bêtes de foire ils peuvent bien se soutenir. Même si leur souci est différent, le résultat semble le même, la solitude, la mise à l'écart. À leur manière ils sont tous deux vus comme des êtres dangereux, à la différence que lui est redouté et elle bafouée.
- On fait bien la paire tiens ! Je voudrais bien voir leur tête quand ils nous verront traîner ensemble.
Elle rit doucement.


[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) 49ky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2339-nymphea-chevalier-du https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2317-nymphea-du-lotus-journal
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-bleu180/180[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-bleu  (180/180)
CP:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-rouge180/180[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-rouge  (180/180)
CC:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-jaune244/244[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-jaune  (244/244)
Message Re: [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias)   [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) EmptyMer 16 Sep - 15:45
Sa réaction lui fit plaisir. Car en dépit du masque, il pouvait percevoir l'intonation de sa voix. Percevoir les mouvements de son corps, qui trahissaient bien souvent les pensées que l'on souhaitait cacher. Elle, elle ne démontrait aucune peur. Et visiblement pas de doute sur ce qu'il pouvait bien lui raconter. Ainsi eut-il un bref mouvement de tête dans sa direction, comme pour la remercier. Elle parlait de la chance de l'avoir rencontré. Il partageait cette opinion la concernant.

Quant à l'idée que chacun puisse apporter sa pierre à l'édifice, il y croyait dur comme fer. Seulement, il n'avait pas rencontré souvent de chevaliers capable de s'apercevoir de l'importance de leur présence sur cette terre. Certains se contentaient de la puissance, de la force. De l'honneur qu'apportait le fait de servir Athéna. En oubliant le principal. Lui n'était pas ainsi. Et visiblement le Lotus non plus.

Le Phénix comptait sur lui, de cela au moins il était sûr. Et jamais il ne trahirait la déesse qu'il servait et qu'il chérissait. On se fiait à lui. Pour cela, il donnerait sa vie. Une seconde fois. Et sans la moindre hésitation. Pas pour ses camarades. Pas pour les villages et pays qu'ils protégeaient. Mais pour la gloire de la déesse de la Sagesse. Et pour purifier ce monde du Mal qui se développait. Siècle après siècle.
    - De ce que j'ai vu, le monde n'a pas tant changé que cela. Les mentalités sont les mêmes. Et je perçois toujours cette même volonté de conquête parmi les Hommes. Prendre ce qui ne leur appartient pas. Par la force. Le Mal est partout. Il prend de l'ampleur. A mon époque, nous étions parvenu à assainir certaines régions. Mais je constate que cette paix n'était que de courte durée.

Le Mal. Ce mot représentait tellement de chose en réalité. Et finalement, pour chaque personne, le Mal pouvait prendre des formes différentes. Il était rare de voir une personne agir en considérant qu'il faisait le mal. Chacun avait sa propre conception de la vie et agissait fidèlement aux préceptes qui régissaient leur vie. En cela, il n'était pas bien différent des autres.
    - Je vais t'avouer une chose. J'ai beaucoup de mal à m'acclimater. Revenir ici et constater que mes anciens camarades sont morts, que ceux avec qui j'ai servi ont disparus, ce n'est pas évident. Et je ne cesse de comparer ceux de cette ère à ceux avec qui j'ai combattu par le passé. Je sais que je ne devrais pas... Mais comment faire autrement. S'il y a une chose qui a changé, c'est la gestion en interne du Sanctuaire. Mon mentor était le Grand Pope Arsiesys. Un homme de bien. Et également chevalier du Sagittaire. Il veillait sur nous. Je ne ressens pas le même intérêt de la part du Grand Pope de cet Âge.

Était-ce une critique ? En quelque sorte. Depuis son retour, il n'avait pas eu l'occasion de le voir, en dépit de ses demandes. Sa position était particulière et nécessitait une attention particulière de la part du maître des lieux. Or, on l'ignorait. Une faute grave selon lui.
    - J'accepte volontiers ta proposition en tout cas. Avoir une âme à qui parler, c'est plaisant. Et oui... J'imagine aisément leur tête à tous. Mais en un sens, j'ai hâte. Nous aussi, nous allons pouvoir en rire.

Il prit un instant pour réfléchir. Nymphéa était l'une des rares à lui avoir tendu la main alors même qu'elle ne le connaissait pas. Une âme noble. Voilà ce qu'il percevait. Une âme pure. Il eut un petit sourire. Plongea ses iris ambrées dans le regard de la jeune femme.
    - Je crois que je te dois des remerciements. La foi que tu me portes me touche. Pour une fois que l'on ne me juge pas, c'est appréciable. J'essaierai de me montrer digne de cette confiance. Que peux-tu me dire sur les chevaliers de cette ère ? Y a t'il des personnalités digne d'intérêts, à part toi ?

Il y avait bien Ryme du Lion. Mais elle, elle prenait une place autre dans l'esprit du Phénix. La connaissait-elle ? Possible après tout : Nymphéa avait mentionné son expérience en ce domaine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
NympheaNympheaArmure :
Saint du Lotus

Statistiques
HP:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-bleu1200/1200[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-rouge750/750[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-rouge  (750/750)
CC:
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) G-jaune1200/1200[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias)   [Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) EmptyMar 22 Sep - 10:24
Ainsi donc, le temps n'a pas ou peu d'influence sur les mentalités. C'est triste. Elle aurait aimé avoir l'espoir qu'un jour, même si ce n'est pas dans cette vie, mais dans une époque plus lointaine, les gens seraient plus ouverts, plus tolérants les uns envers les autres. Il faut croire que non. Chaque génération est vouée à souffrir de son lot d'esprits étriqués et de réfractaires. La jeune fille soupira, dépitée et résignée. Tout ce qu'elle peut faire c'est son mieux malgré tout. Quant au fait que la paix soit éphémère, elle n'est pas étonnée. Les hommes sont ainsi, toujours à chercher le conflit pour une raison ou une autre. Pas tous bien sûr, mais assez pour déclencher des guerres à plus ou moins grande échelle.

Bien qu'elle n'ait pas demandé, comme elle avait pu s'en douter, ça semble difficile pour lui de revenir dans une époque ou ceux qu'il a connus ne sont plus là. Elle compatis. Perdre ses amis et sa famille c'est difficile en temps normal, alors elle n'ose imaginer comment ça peut être de tout perdre d'un coup.
- Je comprends. On ne pourra pas remplacer tes anciens camarades, mais… Oui si tu n'as pas envie d'être seul, comme je l'ai dit je serai là. Je ne vois pas de mal à comparer. C'est normal au début, ça doit être un réflexe, ton inconscient qui cherche à se forger de nouveaux repères. J'imagine que ça s'arrêtera au fur et à mesure, petit à petit.
Quant à la question de la gestion interne, elle opine doucement. Elle aussi a connu plus d'un Grand Pope et forcément ils ont tous leur façon de faire. L'actuel, elle l'a rarement vu et ne saurait s'en faire une juste opinion, mais elle se souvient bien du précédent, Akritès qui lui a donné le Lotus en récompense.
- Akritès était un bon Grand Pope aussi, je crois que tu l'aurais apprécié. Ou peut-être que c'est parce qu'il était plus souple que son prédécesseur que j'ai bonne opinion de lui ? L'autre était vraiment… Belliqueux et à cheval sur le protocole. Ça a de bons côtés d'avoir de la discipline, mais quand c'est trop, c'est étouffant. L'actuel je ne l'ai pas assez vu pour m'en faire une idée juste.
Elle a bien senti une sorte de critique envers l'apparente indifférence du Grand Pope actuel, mais ne s'en formalise pas et reste neutre. Pour autant qu'elle sache, dans son cas personnel, ça ne change pas grand-chose. On l'évite et c'est tout, elle est plutôt insignifiante, du moins c'est ainsi qu'elle se voit. Du coup de son point de vue ce n'est pas grave.

Elle sourit sous son masque à sa réponse suivante, imaginant les réactions des autres et pour une fois, être celle qui pourra en rire. Un grand changement à n'en pas douter, même s'il y a bien quelques individus qui méritent d'être connus et dont elle ne dira jamais de mal. Elle marque un temps de réflexion alors qu'elle pense à eux et aux autres. De qui pourrait-elle bien parler ?
- Hum… Il y en a qui cherchent la bagarre. D'autres très peu sociables… Cela dit, je trouve le Gémeaux aimable, respectueux. Il a juste un couple de serviteurs quand d'autres en ont toute une armée, pour moi c'est le signe qu'il n'a pas la grosse tête. Un bon point pour lui. Sinon il y a Pégase, plus de mon âge, du genre enthousiaste et un peu candide. Bon il ne faut pas le chercher non plus, c'est normal, mais il ne fait pas preuve de méchanceté gratuite comme d'autres. Sinon, qui d'autre… Le Lion, lionne ? vient souvent entraîner ses ouailles ici. Elle ne fait pas dans la dentelle et est plutôt exigeante, mais c'est une belle personne. En plus elle a aussi les cheveux verts !
Comme si ce détail était important, il compte un peu pour la jeune fille qui peut voir en son aînée un modèle, ou une grande sœur de substitution. Cela fait bien trop longtemps qu'elle n'a pas pris le temps de rendre visite à Andra. Sa vraie sœur lui manque souvent quand elle y pense.
- Tu as rencontré quelques Chevaliers déjà ? Tu en penses quoi ?


[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias) 49ky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2339-nymphea-chevalier-du https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2317-nymphea-du-lotus-journal
 
[Début Janvier 553] Il n'y a pas le feu au lac (PV Elias)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: