Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

  [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
TharrosTharrosArmure :
Lion Mineur.

Statistiques
HP:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-bleu1050/1050 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-bleu  (1050/1050)
CP:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-rouge1350/1350 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-rouge  (1350/1350)
CC:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-jaune750/750 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-jaune  (750/750)
Message [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]     [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  EmptyMer 2 Sep - 7:05
« Il est bien mignon de me filer ces trucs à faire puis de se barrer, mais si j’ai besoin d’explications je peux toujours aller me faire voir ! » Le Lion Mineur était d’humeur bougonne aujourd’hui, plus encore que c’était le cas d’ordinaire chez lui. Il n’avait de cesse de marmonner dans sa barbe fictive depuis qu’il avait quitté son dortoir, mains dans les poches, tête basse, frappant du pied dans tout ce qui traînait sur son chemin. Le sujet principal de ses râlements incessants se trouvait être le Gold Saint des Gémeaux, Silas, qui depuis une bonne heure maintenant devait avoir les oreilles qui sifflaient. Ce dernier ayant donné au sauvage à la tignasse de paille plusieurs exercices à pratiquer en son absence. Des conseils, des exercices et puis il avait fichu le camp, direction l’inconnu. Tharros n’était pas près de le revoir et comme à chaque fois qu’il ne parvenait pas à accomplir ce qu’il voulait, son côté râleur prenait le pas et il évacuait sa frustration à sa manière. Cette fois, tout était de la faute de son maître, qui n’était pas là pour corriger ses erreurs et lui montrer la bonne technique à employer.

« ‘Plein le cul de ces conneries moi… » Fatigué, agacé et un brin découragé, il avait décidé de sortir prendre l’air et s’aérer l’esprit. Inutile de s’acharner plus longtemps sur quelque chose contre lequel il butait depuis plusieurs dizaines de minutes maintenant. Il s’était donc dirigé en direction d’une des salles de repos du Sanctuaire, une qu’il avait l’habitude de fréquenter chaque fois qu’il avait besoin de récupérer un peu. Espérant ne pas y trouver foule, sans quoi son humeur ne ferait qu’aller en s’aggravant, lui qui avait du mal à sociabiliser avec les autres Chevaliers et apprentis. En pénétrant à l’intérieur, il constatant en maugréant qu’il était loin d’être seul. L’endroit n’était pas bondé, mais c’était déjà trop pour lui. La tête des mauvais jours, la démarche pressée, il alla s’installer dans un coin et retira la première couche du haut de ses vêtements. « ‘Fait trop chaud ici… » râlait-il à demi-voix. Il alla se servir de l’eau dans un godet, et décida de s’embarquer la cruche avec lui.

Faisant volte-face, il remarqua la présence de cette fille dont les gens aimaient parler dessus, la Chevalier la plus gauche du Sanctuaire disaient-ils. Maladroite comme pas deux, toujours la tête dans les nuages. Tharros détestait les gens, toujours à juger autrui sur des aprioris sans même chercher à connaître la personne. Oh lui aussi adorait le faire, tous ces minables et ces abrutis, il ne les côtoyait que très peu mais c’était amplement suffisant à ses yeux pour s’en faire une idée. Tous des tocards. Il ne parvenait pas à lâcher du regard l’intéressée, dont certains aspects physique lui faisaient penser à Ryme. Tout particulièrement ses cheveux. C’était quoi le problème avec les cheveux des filles ici ? Pourquoi ils étaient tous verts ? Il réfléchissait sérieusement à la question, planté droit devant Nymphéa, à une dizaine de mètres d’elle, comme bloqué là. Et puis ce masque, jamais il ne s’y ferait. Vaste blague selon lui que de forcer les femmes à porter cette connerie. Ryme avait bien tenté de lui expliquer son utilité mais il était resté campé sur ses positions.

Plus il la dévisageait et plus il se souvenait d’elle, la cible des moqueries, souvent seule, pas très causante. Un pont qu’ils avaient en commun, l’impression qu’ils donnaient, celle de ne pas réellement être à leur place ici. Lui aussi se retrouvait seul le plus clair de son temps, n’appréciant que rarement la compagnie des autres. Il n’avait croisé que de rares personnes qu’il était parvenu à apprécier, ou estimer. Le reste n’était qu’un troupeau de moutons qui finiraient tous par se faire bouffer un jour ou l’autre. Cela risquait de lui arriver aussi, à la petite, mais contrairement aux autres, elle inspirait une certaine pitié au jeune lion. Qui s’approcha, lentement, son verre à moitié vide et sa cruche encore en main. « T’as l’air encore plus à l’ouest que d’habitude aujourd’hui. » Pire approche que l’on pouvait avoir, l’engagement d’une conversation la plus pourrie qui existait, le tout signé Tharros. Qui réalisant sa maladresse, tenta tant bien que mal d’alléger ses propos. « Je veux dire… y’a quelque chose qui va pas ? » En admettant que cela n’aille pas, aurait-elle seulement envie de se confier à un type dans son genre ? Lui-même ne le ferait pas.

« Je comprends que de voir leurs sales tronches tous les jours ça met un coup au moral, mais ‘faut pas te laisser abattre hein ! » La solitude, celle qu’il clamait haut et fort apprécié bien plus que la compagnie des autres, il ne la souhaitait à personne. Ce sentiment désagréable de n’avoir personne autour de soi pouvait faire si mal par moment… C’était sans doute ce qui venait de le pousser à l’approcher, à venir lui parler, eux qui ne se connaissaient pas et n’avaient jamais pris la peine de vraiment se parler avant aujourd’hui.



Armure du Lion Mineur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2114-tharros-bronze-saint
NympheaNympheaArmure :
Saint du Lotus

Statistiques
HP:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-bleu1200/1200 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-bleu  (1200/1200)
CP:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-rouge750/750 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-rouge  (750/750)
CC:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-jaune1200/1200 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]     [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  EmptyMer 2 Sep - 10:15
Tout le monde est partit, tous ceux qu'elle avait pu rencontrer ou côtoyer durant ce dernier mois. Partis en mission on ne sait où, elle n'a pas demandé, n'a pas osé. Aurait-elle dû ? Quoi qu'il en soit, à présent elle se retrouve de nouveau seule. Bon ce n'est pas comme si le fait d'avoir rencontré des gens lui avait permis de ne plus être l'un de ces électrons libres et solitaires, mais au moins de temps en temps elle avait eu de la compagnie et pu apprécier que la monotonie de ses jours soit rompue par quelques discussions innocentes. Il y avait eu quelques accidents, et des moments gênants, comment faire sans ? Mais au final, elle en garde globalement que de bons souvenirs. Partis donc, mais elle ne s'en fait pas. Les anciennes habitudes reviennent et la vie continue. Elle ne se sent pas particulièrement abandonnée, elle attend juste son tour et s'inquiète un peu, espère que tout va bien pour eux, qu'ils reviendront sains et saufs.

Alors elle s'occupe plus que de coutume pour essayer de ne pas y penser. Ce jour là, il ne fait pas particulièrement beau, le froid n'aidant pas, elle a trouvé refuge dans l'une des salles de repos et s'est installée à une table en retrait. Son carnet est placé devant elle et elle s'applique à dessiner dedans. Rien de particulier aujourd'hui, ses traits reproduisent de simples arabesques sorties de son imaginaire, courbées en d'élégantes volutes. Depuis le temps, elle est devenue naturellement douée à cet exercice. Dans sa bulle, elle perçoit un faible bourdonnement. Sa main s'immobilise un instant alors qu'elle relève la tête pour voir qui ronchonne. Un nouvel arrivé, le Lion Mineur, un de ceux qui ne se gène pas pour médire à son propos. Désintéressée, elle replonge dans son dessin. Peu de temps cependant alors qu'elle sent un regard constant posé sur elle. Une habitude, elle l'ignore, soupire en se demandant encore ce que l'on peut bien lui reprocher cette fois. Mais cette fois, le Chevalier ne se contente pas de l'observer de loin, non, il s'est approché et lui adresse la parole. Elle relève alors la tête, circonspecte. Pourquoi lui parle-t-il ? Qu'est ce qu'il veut ? Il s'ennuie peut-être ?
- Tout le monde est parti.
C'est sorti tout seul, comme ça. Brut, sans enrobage. Oui s'il y a bien quelque chose qui ne va pas, c'est que ses nouvelles connaissances ne sont plus là et qu'à nouveau elle se retrouve seule. Même si c'est habituel, c'est toujours déplaisant.
- ça fait vide.
Elle précise, comme si ça pouvait avoir de l'importance. Qu'est-ce qui lui dit qu'il s'intéresse vraiment à ce qu'elle peut ressentir ? En quoi ses états d'âme pourraient lui importer aujourd'hui ? Ah… Soit il veut quelque chose, soit il l'a prise en pitié. Elle ne sait pas ce qui est le pire. Quoi qu'il en soit, au moins ça casse avec la routine, elle peut bien échanger quelques mots, ça ne mange pas de pain.
- ça m'est égal. Je fais comme s'ils n'étaient pas là. J'ai l'habitude.
Pas tout à fait vrai. Ça l'affecte un peu, c'est juste qu'elle s'y est habituée depuis le temps et que ça lui sert d'excuse. Avant… Avant elle avait son frère pour la soutenir, mais il est mort il y a de cela plus d'un an et depuis elle a un trou béant dans sa poitrine qu'elle n'arrive pas à combler. Pendant de longs mois, elle en est devenue apathique, renfermée sur elle même, jusqu'à ce qu'un Phénix se pose à ses côtés et brise la bulle dans laquelle elle vivait, l'ouvrant un peu au monde.
- Et toi ? T'as l'air… De mauvaise humeur.
Il l'est peut-être tout le temps en fait, elle n'y a jamais prêté attention, mais ses bougonnements ne lui ont pas échappé même si elle n'a pas entendu ce qu'il disait, n'ayant pas particulièrement été attentive.


 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  49ky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2339-nymphea-chevalier-du https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2317-nymphea-du-lotus-journal
TharrosTharrosArmure :
Lion Mineur.

Statistiques
HP:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-bleu1050/1050 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-bleu  (1050/1050)
CP:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-rouge1350/1350 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-rouge  (1350/1350)
CC:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-jaune750/750 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-jaune  (750/750)
Message Re: [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]     [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  EmptyJeu 3 Sep - 19:46
Il semblait la couper au beau milieu de quelque chose, dans un langage plus grossier il soulignerait le fait qu’il avait l’air de la faire chier. Pas vraiment surprenant étant donné le passif entre les deux personnages, ou du moins son absence. Ils ne se connaissaient pas vraiment, mais il savait qu’elle savait. Qu’il se moquait d’elle quand il la voyait se vautrer au sol alors qu’il n’y avait rien pour lui faire perdre ses appuis. Facile à savoir vu qu’il s’était fait griller en plein éclat de rires, sans doute la sonorité de son rire lui était parvenu aux oreilles. Pas de quoi le mettre mal à l’aise en revanche, le peu d’éducation qu’il avait reçu étant gosse était parti en fumée dans les rues de Constantinople. Ici, il retrouvait l’enseignement et les règles de savoir vivre, mais il apprenait aussi à faire le tri dans ce qu’il souhaitait garder et laisser de côté. Le respect des autres, il en avait sa propre interprétation. Le tout était d’en assumer les conséquences jusqu’au bout. Ici, sentir que l’on dérange ou qu’on est pas forcément apprécié était une chose avec laquelle il devait faire avec.

« Tout le monde est parti ? » Il se retourna pour observer dans son dos que la pièce s’était vidée sans qu’il s’en aperçoive, mais non. Toujours les mêmes têtes de cons sur qui poser un regard haineux. Il n’avait donc pas capté ce qu’elle voulait dire, ce qui n’était pas la première fois avec lui. Pas une flèche, il fit l’effort de cogiter quelques secondes pour assembler les pièces du puzzle et découvrir par lui-même la solution. Tout le monde il est parti, ça fait vide. Logique, si tout le monde il est parti. Mais de quel monde elle parle alors ? Des amis ? Sentant le mal de crâne pointant le bout de son nez, il se risqua à la questionner à ce sujet plutôt que de repartir avec une migraine. « Ils vont revenir où ils sont parti pour toujours ? C’était des amis à toi ? » Il valait mieux être sûr avant de poser les pieds dans le plat, voir carrément de s’y jeter en entier. Il n’était étrangement pas venu lui parler pour l’embêter, lui balancer quelques horreurs au visage et repartir, fier de lui. Non, il était dans son moment décompression, presque sociabilisation.

« Ah je connais bien ça, faire comme si quelqu’un était pas là. Les gens ils le font bien avec moi, faire comme si j’existais pas. » Il rigola, un rire mauvais. Parce qu’il savait très bien pourquoi tout le monde finissait par l’ignorer, il était insupportable au quotidien. Une véritable petite plaie à vivre, si bien qu’on préférait le rayer du tableau. Au Sanctuaire subsistait deux équipes, ceux qui l’avaient effacé du paysage et ceux qui s’épuisaient à le détester, lui prêter de l’attention. Les seconds menaient une bataille perdue d’avance, l’approche des premiers étant de loin la plus intelligente. « C’est malin, mais c’est pas le plus efficace si tu veux qu’on te foutes la paix. ‘Fin, c’mon avis hein ! » Une bonne claque à travers la tronche, un coup de latte dans les roustons, une balayette qui t’envoies ratisser les dalles avec les ratiches, s’imposer par la force apporte toujours plus de respect, et de tranquillité. Laisser dire, laisser faire, c’est un truc de victime selon le sauvage. Et les victimes se font inlassablement persécuté, parce qu’elles sont les proies faciles, inoffensives, un bon défouloir pour les gens en manque de confiance.

Elle s’inquiéta de sa mauvaise humeur, ou si elle s’en fichait éperdument moins fit-elle l’effort de le questionner à ce propos. « Oh là c’est ma tête des bons jours tu sais ! » Faux, évidemment. Et vrai à la fois. Qu’il soit heureux ou exaspéré, triste ou euphorique, les traits de son visage ne changeaient que très peu. Un air sérieux et renfrogné qu’il arborait depuis tant d’années qu’il en avait pris le pli. « Mais ouais, je suis quand même saoulé. Pas de les voir eux pour le coup, eux c’est devenu une habitude de leur cracher dessus. Non, c’est mon maître qui m’a filé du travail pendant son absence et ça me les brise de pas réussir à les faire ! » Il sentait son cœur repartir au galop rien que d’évoquer le sujet, les nerfs encore à vif. Il termina son godet d’une traite, avant de se servir immédiatement une seconde fois. Il n’en proposa pas à Nymphea, cela ne lui effleurait toujours pas l’esprit. Il alla même jusqu’à prendre place en face de la demoiselle, sans lui demander la permission. Sans gêne et avec très peu de manières, pas vraiment le Chevalier qu’on espérait avoir à sa table...



Armure du Lion Mineur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2114-tharros-bronze-saint
NympheaNympheaArmure :
Saint du Lotus

Statistiques
HP:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-bleu1200/1200 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-bleu  (1200/1200)
CP:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-rouge750/750 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-rouge  (750/750)
CC:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-jaune1200/1200 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]     [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  EmptyVen 4 Sep - 9:44
Elle n'a pas été très explicite la demoiselle, alors il n'est pas étonnant qu'il ne comprenne pas sur le coup et qu'il demande des explications. À sa décharge, elle a été tellement prise au dépourvu que les mots et les phrases avaient eu du mal à se former autant dans sa tête que dans sa bouche. La jeune femme hausse néanmoins un sourcil qu'il ne peut pas voir. Partis pour toujours ? Quand même pas ! Il en a de ces idées. Quant à appeler cela des amis… De nouvelles connaissances ou rivaux serait plus exact. Ami est un grand mot qu'elle peine à pouvoir utiliser depuis qu'elle est au Sanctuaire. Ils ne sont pas foule à venir lier connaissance avec elle. Et encore moins à faire perdurer ce lien. Peu habituée aux liens amicaux, elle ne saurait même pas dire à partir de quand on peut appeler une personne « ami ». Du coup tout cela est fort abstrait pour elle.
- Seulement en mission heureusement ! Cela dit certains n'en reviennent pas donc on ne sait jamais. Amis, pas vraiment, enfin j'en sais rien, c'est trop récent pour dire. Et y en a un que je dois tuer dans le lot...
Elle ronchonne en disant cette dernière phrase. Clairement ça ne lui plaît pas, mais elle n'a pas le choix. Elle se contente de hausser les épaules sans s'étendre sur le sujet. Du reste, elle s'étonne qu'il pense qu'ignorer les autres soit peu efficace. La jeune fille ne voit pas vraiment ce qu'elle pourrait faire d'autre après tout, mais peut-être que lui a plus d'idées ? S'il dit cela, c'est qu'il doit forcément penser à une méthode en particulier. Alors elle est curieuse, lui demande simplement. Elle est prête à se remettre en question, changer sa façon de faire si ça peut améliorer son quotidien, encore faut-il que cela soit en adéquation avec sa personnalité, elle verrait bien.
- Ah ? Et qu'est ce qui serait le plus efficace à ton avis ?
En ce qui le concerne lui, elle s'amuserait presque de sa réponse. Sa tête des bons jours ? Alors il tire tout le temps la tronche ? C'est joyeux ! Cela dit, elle n'ira pas se moquer, elle aussi est généralement tout le temps morose, sauf que dans son cas, le masque empêche les gens de s'en rendre compte tout bonnement, ce qui n'est pas plus mal. Elle incline légèrement la tête de côté, pensive. Son maître est absent. Ah. Lui aussi doit être en mission.
- C'est qui ton maître ? Et c'est quoi le travail que tu dois faire ?
Elle s'intéresse vraiment, se dit même qu'éventuellement elle pourrait donner un coup de main. Ou pas. C'est vrai que si c'est elle qui fait quelque chose ça risque de mal se terminer, mais bon, on ne sait jamais. C'est un réflexe chez elle de vouloir se rendre utile et une malédiction de voir qu'à chaque fois il lui arrive une bricole. Ah au moins, ça lui fait des choses à raconter. À elle même. Bien sûr, puisqu'elle n'a pas encore vraiment d'ami.


 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  49ky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2339-nymphea-chevalier-du https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2317-nymphea-du-lotus-journal
TharrosTharrosArmure :
Lion Mineur.

Statistiques
HP:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-bleu1050/1050 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-bleu  (1050/1050)
CP:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-rouge1350/1350 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-rouge  (1350/1350)
CC:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-jaune750/750 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-jaune  (750/750)
Message Re: [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]     [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  EmptyLun 7 Sep - 19:19
« Eh, t’es bizarre toi. » Elle serait même limite un peu flippant, qu’il se fait la réflexion. C’était quand même pas sain d’esprit que de vouloir tuer un de ses amis, même si elle n’était pas encore fixé sur ce qu’ils représentaient. « Ils sont absents et t’es pas bien, c’est qu’ils sont pas rien. Des amis, donc. On se fout des gens s’ils sont rien, qu’ils crèvent ou pas on s’en fiche. » Lui du moins réfléchissait ainsi, mais il n’était pas vraiment un exemple en terme de relation humaine. « Je viens de penser, moi aussi j’en connais un qui est en mission. Clairement pas un pote, ce sac de fiente. Mais eh, j’espère quand même qu’il va rentrer en vie pour que je puisse lui éclater la tronche ! » En revanche, il adorait donner son avis sur tout et pour tout. Avec des mots bien tranchés et des phrases directs, parfois un peu dures. « Par contre, buter un pote, c’est pas pas normal. Même moi je trouve ça bizarre, donc ‘faut te poser des questions je pense. il t’as fait quoi pour que tu veuilles lui faire la peau ? »

Il se sentait étrangement mal à l’aise avec cette situation. Non pas que parler de meurtre soit un sujet qui le terrifiait, lui-même avait déjà du sang sur les mains, mais ici les choses étaient différentes. Premièrement, elle n’avait pas la gueule de l’emploi si on pouvait le formuler ainsi. Un simple regard à ce visage angélique suffisait à le comprendre, même pour Tharros. Imaginer qu’elle puisse ôter une vie lui déplaisait, qu’elle soit réduite à cela. Une vérité bien cruelle. Certaines personnes ne devraient pas avoir à vivre des expériences pareilles, Nymphea en était l’une d’elle. Il ne la connaissait pas personnellement, ne savait rien de son passé et se basait uniquement sur ce qu’il ressentait vis-à-vis d’elle. Trop innocente, trop pure pour se salir. Pour un peu, il irait même lui proposer son aide plutôt que de la laisser faire. Elle ne semble pas plus emballée que lui à l’idée de ce qui l’attend et c’est bien compréhensif. « En plus, c’est interdit de buter un autre Chevalier. » Ajoute-t-il en conclusion, presque renfrogné. Une règle qui en profitait à certains.

Des petits cons s’imaginant intouchable grâce à cette interdiction empêchant le jeune lion d’aller trop loin dans ses représailles. Dans la rue, certains d’entre eux n’auraient pas fait un pli.

« Bah, pour qu’on te foutes la paix faut te faire respecter, ou craindre. Et y’a pas trente-six façons de le faire. Tu cognes. Tu cognes plus fort qu’eux. S’ils sont une bande, tu vises celui qui mène le groupe et tu l’étales. Voir son chef se faire laminer ça en calme plus d’un en général héhé. » Testé et approuvé, que ce soit au Sanctuaire ou dans les ruelles de Constantinople, face aux autres gamins sauvages de sa trempe. Maintenant, ce n’était peut-être pas dans son caractère d’user de ses poings. « Pour une fille prête à tuer, casser quelques bouches c’est rien hein ? » Il en profiter pour observer sa réaction, connaître son degré de motivation dans l’affaire. Il parlait beaucoup aujourd’hui, il en était capable quand son interlocuteur ne lui sortait pas par les yeux. Il aimait même plutôt cela, en fin de compte. Ramener sa science à tout bout de champ et s’exprimer comme s’il détenait la solution à tout, c’était amusant. Terriblement arrogant, mais le lion aimait l’arrogance. Rien de plus normal pour le roi des animaux.

« Silas des Gémeaux, tu connais ? C’est pas mon maître depuis longtemps. » Cela venait tout juste de se faire et déjà il s’était barré, une mission de haute importance. « Il m’a confié plusieurs exercices à faire pour améliorer ma maîtrise du Cosmos, je galère un peu avec. » Des difficultés qui commençaient sérieusement à le gonfler, vu la façon dont il lâcha cette dernière information, les mâchoires crispées et le regard fuyant Nymphea. Jamais flatteur de parler de ses faiblesses, surtout pour un être à la fierté si grande.



Armure du Lion Mineur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2114-tharros-bronze-saint
NympheaNympheaArmure :
Saint du Lotus

Statistiques
HP:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-bleu1200/1200 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-bleu  (1200/1200)
CP:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-rouge750/750 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-rouge  (750/750)
CC:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-jaune1200/1200 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]     [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  EmptyMar 8 Sep - 10:39
Bizarre ? Mais qu'est-ce qui peut bien lui faire penser cela ? Il ne lui semble pourtant pas avoir dit quoi que ce soit de si bizarre non ? Il explique le fond de sa pensée et elle essaie de comprendre. Elle médite sur sa définition de l'amitié, perplexe. Puis elle finit par conclure pour elle-même qu'il doit avoir raison. A ses yeux en tout cas, la nuance, c'est que ce n'est pas forcément réciproque, ainsi sont les relations humaines. Elle opine doucement alors et s'amuse un peu de son vocabulaire cru et de son envie de bagarre.
- Ce n'est pas un pote. Nous avons échangé à peine quelques mots.
Elle soupire, ça n'amoindrit pas la peine qu'elle ressent à l'idée de devoir tenter de le tuer. Ni lui ni personne d'ailleurs. Elle n'est pas une guerrière, elle est une guérisseuse, un soutien et ce qu'elle doit faire est contre sa nature, pourtant elle n'a pas le choix.
- Je sais que c'est interdit, mais nous avons aussi une règle qui supplante la première. Une règle qui a été malencontreusement enfreinte. Ce n'est pas comme si j'avais le choix. Si je ne fais rien et que ça s'apprend plus haut, c'est moi que l'on tuera, ou pire on me reprendra le Lotus.
Étrange notion de priorité n'est-ce pas ? Elle passe ses bras autour d'elle même comme si elle voulait se protéger de quelque chose d'invisible, craintive. Depuis toutes ses années, la cloth du Lotus est tout ce qu'elle possède, tout ce qu'elle aime, tout ce qui la fait se lever le matin. Ce n'est pas juste une armure pour elle, c'est comme une vieille amie, le droit de servir sa déesse, la possibilité de se rendre utile et d'être quelqu'un. Si on la lui enlève, elle n'aura plus rien, plus de raison de vivre, elle serait anéantie et de ce point de vue la mort semble bien plus douce. Alors elle prendra le risque, tentera l'impossible pour ne pas perdre ce qui lui est si cher.
- Même si je trouve que c'est une règle stupide et que je la déteste, je ne peux pas aller contre.
Elle hausse les épaules. C'est ainsi, on n'y peut rien. Elle reste vague d'une certaine manière, mais s'il est au courant de cette règle, alors peut-être comprendra-t-il. Dans tous les cas, elle n'a pas trop envie d'en parler. C'est déjà assez pénible comme ça. Du coup elle lui renvoie la question.
- Et toi ? Pourquoi tu lui cherches la bagarre ?
Se faire respecter ou craindre ? Plutôt compliqué pour elle. La bagarre ce n'est vraiment pas son truc, elle n'ira pas au conflit d'elle-même. Tout au plus se défendra si on l'attaque. Alors non ce n'est pas une bonne idée à ses yeux. L’ignorance semble finalement la seule chose qui lui convienne et puis qui sait, elle a déjà réussi à se faire quelques amis, peut-être que les choses vont s'améliorer petit à petit.
- Non. Ils ne méritent pas que je lève le petit doigt pour eux. S'ils sont moins que rien, je n'ai pas à me tracasser d'eux.
Au mieux, ou au pire, elle réussit à faire passer sa bienveillance en arrogance. Elle n'est pas très douée à ce jeu-là, mais c'est une façon comme une autre de présenter un argument qu'elle estime valable, tout en sachant que si ces mêmes frères d'armes ont un jour besoin d'elle, elle ne les laisserait pas tomber. Elle n'est pas une bête sans cervelle ou alors si on devait la décrire comme un animal, elle serait une louve, prête à défendre sa meute, même ses membres les plus horripilants.
- Silas, oui je le connais, il est sympa.

Elle repense un instant à leur rencontre qui ne remonte pas à si longtemps puis réfléchit à ces fameux exercices.
- La maîtrise du Cosmos ce n'est pas rien. Soit c'est inné, soit il faut beaucoup travailler. C'est surtout une question de concentration je dirais. Il faut éviter les distractions. C'est quoi ces exercices ? Tu peux me montrer ?


 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  49ky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2339-nymphea-chevalier-du https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2317-nymphea-du-lotus-journal
TharrosTharrosArmure :
Lion Mineur.

Statistiques
HP:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-bleu1050/1050 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-bleu  (1050/1050)
CP:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-rouge1350/1350 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-rouge  (1350/1350)
CC:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-jaune750/750 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-jaune  (750/750)
Message Re: [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]     [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  EmptyMar 15 Sep - 20:38
« Ah bah tiens, encore une règle à la con de cet endroit. » Sa situation faisait écho à la sienne et celle de Ryme, tous deux étant liés par un secret concernant une certaine règle ayant été enfreinte. Elle aussi était censée devoir lui faire la peau pour avoir vu son visage. Une règle qu’il trouvait assez stupide et savoir Nymphea dans la même situation lui donnait encore plus envie de savoir ce qui lui était arrivé. « Pour que quelqu’un comme toi décides de tuer, c’est que cette règle est vachement importante. C’est quoi l’histoire derrière tout ça ? » Un esprit un tant soit peu éclairé aurait pu faire le rapprochement des deux cas, mais Tharros était le genre à ne pas voir les subtilités même quand elles le heurtaient en plein front. Tout cela était quand même un peu flippant, cet endroit portait bien mal son nom selon lui. Il lui semblait que tout était bon ici pour pousser les gens à s’entretuer en prétextant devoir obéir à un certain règlement.

« Le Lotus c’est ton armure, c’est ça ? Je connais pas vraiment. Tu l’as depuis combien de temps ? » Si on lui avait posé la question, il aurait répondu qu’elle lui donnait l’impression d’être dans le coin depuis bien plus longtemps que lui. Pourtant présent depuis quelques années, il lui semblait ne pas faire le poids question de l’ancienneté. Ni au niveau de la maladresse, mais c’était un tout autre sujet. Chacun avait ses défauts, les siens n’étaient pas à envier non plus, même si il se ridiculisait bien moins régulièrement qu’elle. Au final, celui qui s’attirait le plus de problèmes c’était bien lui, montrant les crocs et cognant au moindre mot de travers à son égard. La susceptibilité couplée à son égo l’entraînaient souvent à vouloir imposer sa force et sa vision des choses. « Parce que c’est comme ça que je parle le mieux. J’ai l’impression qu’on me comprend plus facilement avec une bonne tatane dans les chicots, j’sais pas. » Il ne l’avait pas encore frappé et pourtant la discussion était assez claire pour l’un comme pour l’autre, du moins de son point de vue.

« Puis, y’a trop de sales têtes ici. Y’en a qui feraient mieux de pas faire chier et de s’entraîner, mais ils ont l’air trop cons pour comprendre. » Ce qui finissait donc par une salade de phalanges dans la mâchoire et une bonne bagarre de jeunes cons. Une façon comme une autre de s’affirmer pour un gamin des rues qui n’avait connu qu’une vie de larcin et de rixe pour survivre et voir le jour suivant. « Pour moi, c’pas une question de ce que tu vaux. Même une tanche peut te faire chier, la preuve. » Pas de différence avec lui, important ou pas, si tu dois prendre ta mandale, tu la prendras. « Mais chacun son style hein. » A voir qui aura raison sur la distance.
Elle connaissait son maître, pas vraiment surprenant concernant un Chevalier d’Or, tous n’étaient pas comme Tharros à ne s’intéresser qu’au porteur de l’armure qu’il convoitait. Ils avaient même l’air de se connaître vu son petit commentaire à son sujet. « Sympa, c’est pas le mot que j’aurais choisi, mais ok. »

Il se savait beaucoup moins sociable que la moyenne, ses rapports avec les autres n’étaient pas une référence et son opinion des gens était forcément biaisé par son mauvais caractère. La preuve avec son interlocutrice qui était une boule de gentillesse et qu’il n’appréciait pas forcément. « Bah moi je dois travailler, beaucoup. Niveau concentration, j’ai pas de mal si on vient pas me tourner autour. Pour ça que je m’isole, ça évite qu’on vienne me faire chier. » Pour ce qui était de la démonstration, il la snoba volontairement, n’ayant aucune envie de lui montrer ce qu’il devait faire. Déjà parce que c’était chiant en temps normal et ensuite parce qu’il ne donnait pas de démonstration gratuite de ses capacités. Si elle voulait le voir en action, ce serait sur le sol de l’arène, dans un petit duel des familles. D’ici là, elle pouvait toujours se torcher.



Armure du Lion Mineur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2114-tharros-bronze-saint
NympheaNympheaArmure :
Saint du Lotus

Statistiques
HP:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-bleu1200/1200 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-bleu  (1200/1200)
CP:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-rouge750/750 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-rouge  (750/750)
CC:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-jaune1200/1200 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]     [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  EmptyVen 18 Sep - 14:00
Le blond n'a pas l'air d'avoir compris de quelle règle elle parle et ça l'arrange.
- Règle à la con oui comme tu dis… On s'en passerait bien… J'ai pas envie d'en parler par contre, désolée. Tu as déjà eu des soucis avec ces règles stupides toi ?
Pas envie de crier sur tous les toits qu'un Chevalier l'a vue. Si cela peut rester secret, ce n'est pas plus mal. Elle pourrait bien épargner le malheureux si elle arrivait à le convaincre de garder l'incident pour lui, mais elle ne l'a pas retrouvé depuis et ne sait pas s'il en a parlé ou pas donc dans le doute, elle évite de nourrir de faux espoirs et attend juste patiemment de pouvoir régler cette affaire au plus vite. Qu'il revienne et elle lui tombera dessus aussitôt, bon pas si vite non plus, il faut attendre le bon moment, celui où il sera seul… Pas de témoin…
- Oui c'est mon armure. Je l'ai eu il y a deux et demi. Mais ça fait à peu près six ans que je suis là. Et toi ?
Tout en parlant du Lotus, elle baisse la tête, ses mains venant se poser sur son plastron et ses yeux observant sa jupe surmontée de pans en forme de losange rappelant les pétales des fleurs de lotus. La petite Émeraude aime beaucoup la façon dont son armure s'est adaptée à sa féminité et sa douceur. Elle n'a pas de casque à proprement parler, seulement une chaîne de tête à laquelle elle accroche généralement des fleurs, souvent des lys ou des orchidées.
- Hum… Pas besoin de me frapper pour que je comprenne c'que tu m'dis hein !
Ouais manquerait plus qu'il cherche à la taper juste pour « discuter » et « se faire comprendre ». Elle n'a pas besoin de ça et clairement pas envie de trouver une bagarre qu'elle ne cherche pas.
-, Mais… J'imagine que certains ont bien besoin qu'on leur mette les idées en place d'une façon ou d'une autre.
Elle s'étonne un peu de sa réponse à propos de Silas, ou plutôt, elle est curieuse, se demande bien ce qu'il entend par là. Il n'est pas comme les autres, ou du moins, il fonctionne d'une façon qui lui était jusqu'à présent inconnue et forcément il doit avoir une façon de voir les choses, bien à lui. Alors elle essaie de se mettre à sa place, mais n'y parvient pas. Tout cela est trop compliqué pour elle. Juste raisonner avec les poings, la rivalité, ce genre de chose… Très peu pour elle.
- Tu aurais choisi quel mot toi ?
Elle imagine qu'il doit quand même le respecter un peu. Peut-être qu'elle a tort. Ceci dit s'il lui donne des exercices compliqués à faire il est possible qu'il le trouve assommant, barbant, ou pénible.
Travailler beaucoup, bonne concentration… sur ces points ils sont aux antipodes, c'est plutôt amusant. Ceux-là et sur leur façon d'être avec les autres, à elle l'ignorance et la gentillesse à lui les « tatanes ». Ce vocabulaire qu'il emploie l'amuse. Même si elle n'est qu'une paysanne, elle a quand même un lexique plus poli. Cela doit venir de sa personnalité parce qu'elle connaît quelques paysans avec le même genre de mots fleuris, des mots qu'elle se permet de répéter, mais pas d'employer usuellement.

Pas de réponse sur les exercices, pas de démonstration non plus, bah… S'il ne veut pas tant pis. Il vaut peut être mieux d'ailleurs s'il a besoin d'être seul pour se concentrer c'est sans doute préférable qu'elle ne soit pas dans les parages. Elle sait bien par expérience que les dommages collatéraux sont si vite arrivés. Trop vite…
- Du coup là tu fais une pause c'est ça ?


 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  49ky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2339-nymphea-chevalier-du https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2317-nymphea-du-lotus-journal
TharrosTharrosArmure :
Lion Mineur.

Statistiques
HP:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-bleu1050/1050 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-bleu  (1050/1050)
CP:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-rouge1350/1350 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-rouge  (1350/1350)
CC:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-jaune750/750 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-jaune  (750/750)
Message Re: [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]     [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  EmptyMer 23 Sep - 8:28
« J’ai toujours eu des problèmes avec les règles moi. Y’avait pas de règles dans la rue, c’est pas facile du coup. » Ce n’était pas tout à fait vrai, il y en avait bien une, celle du plus fort. L’élément supérieur écrasait les plus faibles et s'approprier la plus belle part du butin, tout simplement. Cette règle il la connaissait bien pour s’y être frotté régulièrement, s’y être cassé les dents et même pour en avoir profité. Au Sanctuaire, les choses fonctionnent différemment. Il y avait cette personne que l’on nommait le Pope, déclaré le plus fort et à qui il devait obéir. C’était ainsi dès son arrivée, mais la différence ici était qu’il ne pouvait pas se frotter à cet homme si l’envie s’en faisait sentir. Dans les rues, le plus fort pouvait tomber sous les coups d’une bande de jeunes plus faibles, mais plus nombreux et aux dents plus longues. Ici, s’il tentait un coup similaire, de nombreux soldats viendraient l’abattre avant même qu’il ai pu voir le masque du Pope.

Une sensation bien étrange que d’être dirigé par un type dont il n’avait jamais vu la chair, ni entendu sa voix. Une espèce de fantôme dont l’autorité s’appliquait sans besoin de démonstration de force. Il avait donc répondu à la question sans réellement y répondre, profitant du fait qu’elle ne souhaitait pas entrer dans les détails pour en faire autant. S’il commençait à raconter à n’importe qui qu’il avait vu le visage d’une femme chevalier, il allait se faire tuer. Mourir à cause d’une chose aussi stupide, très peu pour lui. Surtout, parler de cela avec une autre femme chevalier était sans nulle doute la pire des idées. Il observa rapidement les formes de l’armure du Lotus, deux ans qu’elle possédait cette cloth tandis que lui cela faisait deux mois tout au plus. La différence était bien là. « Six ans ici ? La vache, ça doit être dur. Je vais pas te mentir, je sais pas depuis combien de temps je suis là exactement… Un an ? Deux ? »

Il haussa les épaules, peu enclin à se prendre la tête à remonter le fil des années pour s’assurer de lui donner un chiffre exact. « Moi je porte celle du Lion Mineur ! Depuis encore moins longtemps je suis ici, c’est tout frais. » Ce qui expliquait pourquoi il n’avait pas encore trouvé comment exploiter ses pleines capacités ni celles de l’armure. Un jour viendrait où tous deux rugiraient de concert, pliant les adversaires et les forçant à courber l’échine. « Elle est… différente de la tienne. » Il n’avait pas trouvé le mot exact expliquant le fond de sa pensée. A l’observer, l’armure du Lotus lui apparaissait plus esthétique que taillée pour le combat. Elle n’avait pas l’air de protéger grand-chose du corps de Nymphéa, contrairement à la sienne. Son combat contre Silas lui avait une fois de plus prouvé l’utilité de ses plaques protectrices, ces dernières lui ayant évité de perdre une épaule voir plus durant leur duel.

« Relax, j’allais pas le faire ! » Qui irait volontairement lever la main sur cette fille ? Même lui, l’animal du Sanctuaire, s’y refusait. Trop pure, trop innocente à ses yeux pour qu’on ait envie de lui faire du mal. Se moquer à l’occasion de sa poire oui pourquoi pas… mais pas de dommages physiques. Les autres abrutis en revanche, c’était une toute autre histoire. De trop parler donnant soif, il termina une nouvelle fois son verre, faisant claquer le cul contre le bois de la table. Elle lui demandait de s’exprimer sur son mentor et il ne savait pas encore s’il souhaitait lui faire part du fond de sa pensée. Tout simplement parce qu’il n’avait pas encore d’avis bien arrêté sur ce type. « Je sais pas trop. Je sais pas vraiment ce qu’il veut faire avec moi déjà. Il m’a pris comme élève, mais je dois être le pire pour ça. Puis il s’est barré dès qu’il a pu, aussi. Un peu chiant de s’entraîner avec un absent. » Chez lui, foutre le camp signifiait prendre le risque de perdre sa place de leader.

Il souffla un coup, agacé par la situation. En temps normal, si tôt le Gold Saint des Gémeaux sorti de son champ de vision, il aurait déguerpi pour se retrouver seul, comme à son habitude. Disparaître et rester tranquille, c’était largement mieux que d’être accompagné par de mauvaises personnes. Ne faisait pas parti de la horde du Lion Mineur qui voulait. « J’ai arrêté pour aujourd’hui ouais, j’en ai assez fait. Je suis têtu comme gars, mais quand ça me gonfle, ça me gonfle. » Là pour le coup, il était sérieusement gonflé. « T’as pas de maître, toi ? »



Armure du Lion Mineur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2114-tharros-bronze-saint
NympheaNympheaArmure :
Saint du Lotus

Statistiques
HP:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-bleu1200/1200 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-bleu  (1200/1200)
CP:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-rouge750/750 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-rouge  (750/750)
CC:
 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  G-jaune1200/1200 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]     [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  EmptyMer 23 Sep - 10:17
Elle opine. Quand il n'y a pas de règle, c'est plus facile de ne pas les enfreindre effectivement. Cependant elle n'est pas certaine que ce soit mieux comme mode de vie. S'il n'y a rien pour cadrer un minimum, les plus faibles et les plus pauvres doivent bien vite être opprimés. En cela, elle apprécie le sentiment d'égalité que le Sanctuaire tente d'instituer chez les Chevaliers. Tous logés à la même enseigne globalement et pas de différence en fonction du genre homme ou femme. Il faut bien y voir quelques points positifs quand même n'est-ce pas ?

Elle hausse les épaules. Dur d'être là depuis longtemps ? Non pas vraiment. Elle a vu du monde passer, des Chevaliers mourir et d'autres recevoir leur armure. Mais à part cela… Il y a toujours de quoi s'occuper, la guerre, la reconstruction, l'entraînement, les tâches quotidiennes… La routine a de bons côtés, quand les temps sont paisibles, cela signifie que les risques d'avoir des blessés ou des morts sur les bras s’amoindrissent. Et d'un autre en temps de guerre, il y a de l'action, de quoi s'occuper et ne pas s'ennuyer. Elle aime les deux, y voit du positif dans chacune.
- Un peu long peut-être, mais du coup j'ai eu l'occasion de voir pas mal de choses. Il faut faire attention à l'ennui que la routine peut apporter, mais d'un autre côté c'est aussi rassurant de voir que tout un chacun est à sa place. Ça veut dire qu'ils sont en vie, que rien de dramatique ne s'est produit. Je fais partie du décor, on ne me prête plus vraiment attention maintenant. Oh bien sûr par automatisme on m'évite quand on ne doit pas faire appel à mes talents, mais sinon les habitudes sont bien ancrées, il n'y a plus de surprise.
Le regardant attentivement, elle se demande si elle est bien claire dans ce qu'elle raconte. Ça lui semble intelligible dans sa tête, mais lorsqu'elle essaie de décrire cela avec des mots et des phrases elle a l'impression d'avoir un peu de mal à faire comprendre ce qu'elle pense et ce qu'elle ressent. Dans quelques années peut-être comprendra-t-il mieux.

Ses prunelles de jade étudient un instant son armure. Différente oui. Il fait très guerrier comme ça. Plus colorée aussi, c'est amusant. Elle ne fera pas commentaire supplémentaire là dessus. Si elle aime bien comparer les armures et les admirer, elle n'émet pas de jugement particulier. Ses goûts esthétiques elle les garde pour elle. « Joli » ou « pas joli » ça n'a pas vraiment sa place. Tout au plus elle peut se dire qu'elle préfère celle-ci ou celle-là, mais au final tant que la Cloth remplit son office, peu importe.
- Les Gold Saint ont de la chance avec leur Cloth, elle couvre tout leur corps, c'est sans doute mieux. Mais je ne me plains pas, j'ai d'autres moyens de protection.
Il ne peut le voir, mais elle sourit d'un air énigmatique en pensant à ses propres facultés. Elle n'est pas forte ça non, vraiment il ne faut pas compter sur elle pour mettre un adversaire KO, mais elle sait se défendre. C'est ça d'être toujours la cible, on se crée une carapace au fil du temps. Et puis, c'est sa nature, elle n'est pas vindicative, juste guérisseuse. On ne peut pas être doué en tout.
- Avec la guerre, nous avons perdu beaucoup de Chevaliers. La politique actuelle c'est de compenser en essayant d'avoir de nouveaux Chevaliers compétents et de renforcer les autres. Quant à sa mission… Je ne comprends pas qu'on envoie les Gold en mission diplomatique, on devrait envoyer les Silvers ! M'enfin je ne suis pas Pope… Là ils sont presque tous partis, les temples sont à l'abandon, je ne donne pas cher de notre peau si on se faisait attaquer.
Elle soupire. Heureusement que les ennemis sont affaiblis ou silencieux du moins. Moins on en entend parler et mieux elle se porte. Cela dit, il faut rester sur ses gardes, s'ils se renforcent dans leur coin ça risque de faire mal quand tout pétera. À nouveau elle le regarde. C'est un peu comme si toutes ces considérations politiques lui étaient étrangères. Elle se demande ce qui ne l'agace pas ou bien si justement il n'attend pas simplement qu'on le prenne au sérieux et qu'on lui confie une mission d'importance. Comment savoir ? Pas très patient en tout cas de ce qu'elle peut en déduire. Ça l'amuse.
- Hum… Non. J'en ai eu un à une époque, mais il est mort à la guerre.
Elle tente d'avoir un ton détaché. Après tout cela fait des années maintenant, mais la perte lui est toujours douloureuse. Comme si rien ne pourrait remplacer cette personne. Elle qui se dit guérisseuse n'est pas capable de refermer cette plaie béante, pas indéfiniment en tout cas puisque la moindre occasion, la moindre allocution la rouvrent si facilement. Une ombre passe au fond de son regard et s'il est attentif, il pourra la voir. Comme elle se perd dans ses pensées, elle ne pose pas plus de questions.


 [Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]  49ky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2339-nymphea-chevalier-du https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2317-nymphea-du-lotus-journal
 
[Février 553] Pris pour cible. [Pv : Nymphea]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Coliseum-
Sauter vers: