Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
OdoroïOdoroïArmure :
Gold Saint du Cancer

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric] G-bleu1350/1350[Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric] G-rouge600/600[Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric] V-rouge  (600/600)
CC:
[Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric] G-jaune1200/1200[Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric] V-jaune  (1200/1200)
Message [Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric]   [Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric] EmptyDim 6 Sep - 11:39


Encore et encore, son regard se perd dans les astres qui chantent et scintillent dans les cieux obscurcis. Il laisse leur mélodie l'apaiser, caresser ses pensées. Pourtant, cette fois, sa prunelle unique ne s'y attarde pas. Il capture d'autres pas, une mélopée qu'il découvre. Qui le trouble. Une inquiétude qui s'installe.

C'est à lui de les protéger cette fois.

Le bleu froid de ses yeux capture des instants insouciants. Un repas partagé entre des gens. Des sourires échangés au milieu des rires et des chants. La Meute demeure semblable, pourtant, tout a changé à ses yeux. Un rôle qu’il se découvre. Pour les préserver. Son monde change. Les étoiles le lui ont susurrées. Ne l’ont-elles pas guidées ?

Son ombre demeure à ses cotés, partageant les mêmes pensées alors que son aimée s’est blottie contre lui. Il profite de ces retrouvailles, savoure cette chaleur qui lui a tant manqué. Elle aussi, il doit la protéger. Aujourd’hui plus encore qu’hier. Les paroles du caith sith demeurent vibrantes en son être. Une réalité avec laquelle il se doit de composer. Un monde qu’il ne comprend pas tout à fait. Ne devraient ils pas simplement se réjouir plutôt que se dissimuler ?

Tu veux te réjouir du danger ?


Une parole qui s’étiole dans sa conscience, disparait pour laisser sa place au chant des astres. Une mélopée souveraine se couvrant de note amère. Son regard un instant se perd dans ces éclats alors qu’il resserre entre ses bras la silhouette de son soleil. La belle l’observe un instant contempler les astres, caresse tendrement sa joue pour que son regard puisse capturer le sien. Elle lui sourit. Un sourire qui chasse les ombres, tel les rayons diurnes éloignant les ténèbres. Pourtant, il sent l’inquiétude de son aimée. Une inquiétude teintée de joie, et de tant d’autres émotions.

« Il va être l’heure. »
Son ombre s’agite et son protégé acquiesce après un regard à son encontre. Ils échangent un baiser avant que la belle ne s’éloigne après une dernière caresse. « Je vais m’occuper d’elle. » Silencieux, l’enfant des astres s’éloigne du camp, contemple la cité de Clermont se détachant des ombres. S’installant à l’abri des regards, le saint attend la venue de son ami, voguant entre les ombres. Un rendez vous prit en ce jour après leur départ précipité de Orléans. A la faveur de la lune.

Et sa voix s’élève, troublant le faux silence de la nuit. Un chant qui se fait guide à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1738-odoroi-saint-du-cancer#19984
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric] G-bleu260/260[Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric] V-bleu  (260/260)
CP:
[Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric] G-rouge330/330[Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric] V-rouge  (330/330)
CC:
[Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric] G-jaune216/216[Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric] V-jaune  (216/216)
Message Re: [Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric]   [Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric] EmptySam 12 Sep - 2:49
    Il y avait quelque chose d’extrêmement difficile dans ce qu’il devait faire. Non pas qu’il s’agisse de quelque chose de techniquement difficile. Il avait appris depuis longtemps à projeter son esprit aussi loin et à marcher avec certitude et sérénité sur le chemin du rêveur. Le problème était plus d’ordre personnel. Il avait rendez-vous avec le troisième gardien pour partager les quelques informations supplémentaires qu’il avait acquises pour l’aider dans sa quête et il en avait appris. Qu’il s’agisse des mots de l’Augure, d’Athéna ou d’un invité inattendu qu’il avait reçu il y a quelque temps. Non, le plus compliqué, c’était d’aller dans cette maudite ville d’Orléans. Du moins, c’était le point de départ mais ils avaient déplacé leur véritable rendez-vous et se retrouveraient fatalement à Clermont, non loin de là.

    Il allait devoir faire face à une partie de lui qu’il avait éloigné, enterré et oublié. Mais l’idée de devoir mettre les pieds, même s’il s’agit là de son esprit, dans la capitale de ce qui aurait pu, aurait du être son royaume avait un petit goût étrange dans sa bouche qu’il pensait avoir oublié. Il s’était fait à l’idée qu’il n’avait sa place vraiment dans aucun des mondes et il avait fait de ça une force. Il s’était plongé dans son devoir et plutôt que de plier à un des deux, il avait créé son propre monde auquel il ne pouvait qu’appartenir. Il avait fini par trouver sa place et il ne pensait pas que cette plaie était encore un peu ouverte. Mais les cicatrices ne sont que des plaies qui ne se referment vraiment jamais après tout.

    Mais il n’avait pas le choix, c’était son devoir et son rôle. Alors il prendrait simplement sur lui. Il pourrait toujours se réfugier pour la nuit dans la colline aux étoiles pour penser tranquillement. Il verrait, c’est un luxe qu’il pouvait s’offrir de temps en temps, le seul à vrai dire qui lui appartenait vraiment. Mais c’était un rôle qu’il avait accepté.Il donna les ordres aux Prétoriens pour qu’ils se mettent en route. Il avait pris le temps de former et entraîner ses hommes pour ce genre de mission. Il s’agissait là de sa garde personnelle. Un dernier rempart qui ne ferait pas le poids contre un assaut d’éveillés, mais qui existait pour autre chose. Ils étaient là pour l’expression du pouvoir d’une part et de l’autre, pour la gestion journalière du temple du Pope. Et il n’avait fait qu’intégrer la mise en marche du corps militaire pour s’organiser au mieux quand il se plongeait si profondément que ce qu’il s’apprêtait à faire.

    Il voyagea donc à travers le monde et, pour la première fois de sa vie, le franc arriva dans le royaume des siens. Tout lui semblait légèrement différent que le monde grec dans lequel il avait fatalement baigné. Ici cependant, il ne faisait pas trop tâche. Oh certes, il dépassé toujours tout le monde de beaucoup mais il se fondait plutôt bien dans la foule. Il n’aurait pas trop de mal à retrouver Odoroi si ce dernier avait réussi à se rendre au point de rendez-vous qu’il avait convenu ensemble préalablement. Il n’était pas très loin de la ville, près de la route qui y mène et il serait difficile d’ainsi se rater. Il finit par apercevoir le jeune garçon et s’avança vers lui.

    « - Je suis content de te voir Oul. Les choses se sont bien passé pour toi ? Tu as dû changer rapidement notre point de rendez-vous. J’espère que tout va bien pour toi ? Rùn se comporte normalement depuis la dernière fois ? »

    Pendant qu’il parlait, il continua de marcher pour être sûr de ne pas vraiment être entendu. Il ne pouvait pas vraiment compter sur les yeux qu’offre le rêve quand il était là en train de voyager. Il devrait se reposer sur les anciennes méthodes. Loin des gens, rester en mouvement si possible pour ne pas être écouté, s’arrêter dans un espace où le son ne porte pas trop et ainsi de suite.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric En ligne
OdoroïOdoroïArmure :
Gold Saint du Cancer

Statistiques
HP:
[Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric] G-bleu1350/1350[Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric] G-rouge600/600[Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric] V-rouge  (600/600)
CC:
[Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric] G-jaune1200/1200[Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric]   [Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric] EmptyVen 18 Sep - 18:01
Quelques paroles qui s’échappent dans la nuit, un chant discret et mélancolique qui s’élèvent dans les cieux au rythme des pâles volutes. L’enfant des astres patiente à sa manière, attend la venue du lion rêveur. Son esprit s’élance ailleurs, dans ces étoiles qui frémissent au cœur d’une sombre trame. Sa prunelle unique les contemple, mais son être demeure plus fermement ancré sur cette terre gelée qu’ils parcourent avec la Meute. La leur. La sienne. Il se souvient de ces retrouvailles avec son aimée cette nuit d’hiver, si semblable à ce jour et pourtant, si différent. Tant de routes sillonnées à son côté, de chemins parcourus illuminés de sa présence. Sa prunelle unique s’éteint.

Ce jour était arrivé. Le jour où cette meute qu’elle protégeait devint également la sienne.

Les ténèbres frémissent. L’odeur de cet être caresse les ombres qui s’échappent du carcan de sa silhouette. Le félin s’avance dans son univers et son enfant suit sa marche. Bien vite, l’immense carrure de l’ancien lion d’or apparait à sa vue, guère différente de leur dernière conversation. L’ombre d’un sourire glisse sur les lèvres du plus jeune saint, pourtant, la prudence mesurée de son familier trouble son regard unique.

Un simple acquiescement vient rassurer le géant d’or et l'accueillir en ces terres, alors que le cath sith secoue frénétiquement sa queue en suivant la marche imposée, semblant agacé. « Tout dépend de ce que tu entends par comportement normal. » glisse la créature dont l’existence même n’est qu’anormalité. L’enfant des astres secoue simplement la tête à l’adresse de son supérieur et ami. « Rien de semblable à Brittania. » Sa voix demeure douce, mais son esprit se perd un instant dans les souvenirs. Cette vision.

Doit-il en faire part à Childéric ?

Suivant le grand pope, le quatrième gardien laisse le silence s’étirer un instant de plus, tout à ses propres réflexions. Il se perd avant que son esprit ne revienne à ses côtés et que les mots viennent s’échapper.

« Rùn a vu un homme à Orléans. Un druide d’après lui… A la nature semblable à la sienne. »
Un amas d’âme contenu dans un seul être. Un frisson étreint son être, il ressent encore la peur que cet homme lui a inspiré. Leur a inspiré. Une image qui s’étiole dans le froid de cette sombre nuit. Le chat d’ombre demeure quant à lui silencieux, troublé par ces souvenirs et cette vision du passé. « On nous a recommandé de partir de la ville. » Il n’en dit pas plus, laissant l’ancien lion d’or tirer les conclusions s’imposant. Le silence s’étire davantage avant qu’il ne reprenne. « Mais nous avons pu obtenir des informations sur les masques rouges là-bas. »

Il dodeline de la tête, se remémorant les mots de Aoife pour les retranscrire au mieux. « Ils seraient des pantins. Issus des rituels païens dont tu déjà as eu vent. » Il ignore si ce dernier possède ces éléments mais laisse à présent son ami reprendre le fil de la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1738-odoroi-saint-du-cancer#19984
 
[Fin Janvier 553] A la faveur de la lune [Childéric]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: