Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Octobre 2020)
 
Partagez
 

 [Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AirôthAirôthArmure :
Taureau

Statistiques
HP:
[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) G-bleu1200/1200[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) G-rouge1250/1250[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) G-jaune1200/1200[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) V-jaune  (1200/1200)
Message [Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn)   [Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) EmptyLun 7 Sep - 15:41

Il y avait eu un choix. Airôth avait préféré ne pas rencontrer l'homme avant de partir. Une décision qu'il avait pris car il n'avait pas besoin de plus à ce moment là. Il n'avait pas voulu retarder le départ, ni voulu avoir d'autres choses en tête que l'Augure aurait su inséminer dans son esprit. Car de l'Augure il avait ce souvenir : le trouble. Une chose différente qui leur permettait de percevoir ce qui n'était pas. De voir le monde comme lui ne le voyait pas. Un œil éclairé, forcément. Si cette rencontre avait eu lieu avant, il aurait certainement pu avoir des réponses oui. Fausses. Vraies. Inutiles, surtout. Les ordres du Grand Pope avaient suffit, l'Egyptien espérait rencontrer celui qu'il admirait en un sens et n'avait besoin de rien d'autre pour cela.

Cela ne fut pas le cas, Adalrik était plongé dans un profond sommeil sous les coups du poison d'un Dieu. Son identité avait été prise par un autre émissaire du Soleil, un homme antique possédant quelques similarités avec celui qui brisa les chaînes à Rome il y a quelques années. Des réponses, des questions, un espoir ; voilà ce qui avait été vu durant cette entrevue avec le Prince devenu Diacre. Un pas de plus mais qui se voyait stoppé. La prochaine étape, une discussion que le Taureau Blanc espérait calme et sans faux-semblants.

Le voilà donc, paré d'or du cou aux pieds, une longue cape venant couvrir son flanc droit et longeant son dos. Il adressa un sourire envers le garde qui siégeait près de l'entrée de la prison et après un bref salut réciproque, le second gardien pénétra à l'intérieur de l'enceinte pour se diriger vers la cellule du représentant d'Apollon. Voilà bien longtemps qu'il ne s'était pas aventuré en ces lieux, la dernière fois il n'était plus chevalier, était venu trouver celle qu'il pensait morte et avait retrouvé la force d'avancer au terme de ces retrouvailles. Il avait retrouvé son titre mais elle avait été perdue. Durant le chemin il passa devant cette cage, sans s'arrêter il y posa les yeux, la mine triste. Un pensée s'envola alors, et lui, plus droit que jamais, continua sa route jusqu'à trouver celui qui saurait lui donner de quoi continuer son oeuvre. Du moins, il l'espérait.

- Seigneur Cuchulainn, je suis Airôth, Chevalier d'Or du Taureau. J'aimerai m'entretenir avec vous quelques instants concernant certains mots que vous avez échangé avec le Grand Pope concernant votre prédécesseur, le Seigneur Adalrik. Avez-vous du temps à m'accorder.

Il restait droit face aux barreaux, attendant que la Voix accepte de discuter. Dans son esprit, les images de ce futur clair obscur ne cessaient de revenir en boucle. Il n'avait qu'une hâte, celle d'avancer plus encore dans cette quête qui était sienne. Pour l'avenir, oui, mais aussi pour retrouver au plus vite celui qui l'attendait, là bas.


[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) Signature
Apparence et Armure d'Airôth :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1834-airoth-chevalier-d-o https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1771-airoth-chevalier-d-or-du-taureau
CuchulainnCuchulainnArmure :
Augure

Statistiques
HP:
[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) G-bleu260/260[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) V-bleu  (260/260)
CP:
[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) G-rouge240/240[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) V-rouge  (240/240)
CC:
[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) G-jaune356/356[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) V-jaune  (356/356)
Message Re: [Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn)   [Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) EmptyLun 21 Sep - 14:16
Cela faisait quelques temps que je n'avais pas eu de visite du Sanctuaire. Les gardes se montraient aimables et tout se passait au mieux. Je lisais les textes anciens que je pouvais obtenir, je sentais parfois la présence de Cuilan dans les montagnes. Il était si loin que le percevoir était bien souvent très difficile. Mes yeux se tournèrent vers mon "invité" et je me levais afin de le saluer. Le chevalier qui se présentait était de grande taille et lui disais quelque chose. Il l'avait déjà vu quelque part, peut-être Rome ? Qu'importe, je n'avais pas envie de me triturer l'esprit à savoir qui était un meurtrier ou non. Pendant une guerre, tout le monde l'est d'une certaine façon.

Après une petite révérence.

- Cuchulainn. Augure d'Apollon. Entrez !

Adalrick ? C'était donc la raison de cette visite. Cachant mes émotions, chose que j'avais apprise peu à peu en étant ici, je ne fis aucun commentaire sur cela. Toutefois, j'étais curieux. Adalrick avait une vieille connaissance alors que j'étais bien souvent sur les routes de l'Empire. Je n'avais pas les mêmes rapports avec la politique par rapport à l'ancien Augure. Pourquoi donc venir me parler de lui ? Avait il eu des nouvelles supplémentaires ?

- Avez vous eu des nouvelles de mon prédécesseur ? Je suis curieux de tout cela. Voulez vous boire quelque chose ?

Sur ma table, quelques fruits vivotaient dans une corbeille en osier avec, à côté, une bouteille de vin et quelques gobelets en étain. Attendant la réponse du Chevalier d'or du Taureau, j'observais l'homme et il se dégageait de lui une certaine bonté naturelle qui faisait plaisir à voir. Cela le changeait des autres chevaliers d'or.



[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
AirôthAirôthArmure :
Taureau

Statistiques
HP:
[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) G-bleu1200/1200[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) G-rouge1250/1250[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) G-jaune1200/1200[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn)   [Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) EmptyLun 12 Oct - 12:50

Un personnage bien courtois, ce qui n'étonna en rien l'Egyptien. L'Augure semblait faire honneur à son titre malgré sa situation un brin particulière. Le Taureau d'Airain se permit donc d'entrer dans cette prison dorée pour entamer cette petite discussion qui promettait d'être particulièrement intéressante, il n'en doutait pas. Si le Grand Diacre avait fortement rappelé Adalrik à son esprit, Cuchulainn lui ne pouvait être défini de la sorte : une simple ressemblance. Et pourtant, il savait au fond de lui que les paroles de ce dernier allaient se révéler tout aussi mystérieuses que celle de son prédécesseur. Ce genre de mots qui n'appartiennent ni au passé au présent. De ceux qui trouvent un sens lorsque l'on ne s'y attend pas.

- Je vous remercie mais ça ira.

Les plaisirs de la bouches n'étaient pas vraiment tolérés par l'estropié, en tout cas pas lorsqu'il portait cette armure et qu'il était investi par son devoir. Même si la situation avait été bien différente à Tolosa il n'avait rien touché réellement, bien trop préoccupé par l'importance de la rencontre... Et c'était le cas ici aussi.

- J'ai des nouvelles en effet, mais avant de vous en faire part nous avons besoin d'un peu de contexte. En pensant le rencontrer, j'ai eu la surprise de faire la connaissance du Grand Diacre Pâris. Sa ressemblance avec le Seigneur Adalrik fut troublante, mais plus encore ses paroles. J'ai œuvré pour que vos Oracles puissent venir vous rencontrer ici même et je me suis retrouvé face à un petit problème. Une parole trouble que m'a rapporté le Grand Pope, vous voyez certainement où je souhaite en venir non ? Pourquoi avoir menti sur le destin de l'Amphore de Jamir ?

Et cette question, il y tenait. Elle revêtait pour lui, et l'avenir, une importance capitale. Il ne souhaitait qu'une chose, avancer dans la paix, calmer les troubles et protéger ceux qui ne pouvaient le faire seuls. La droiture lui imposait de suivre cela, sa vie n'était constituée que de cela, être un rempart. Seulement, il ne pouvait prendre toutes les décisions seuls et quand bien même il voulait croire au bien fondé de tout homme, il ne pouvait se le permettre.

Alors, Augure ?


[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) Signature
Apparence et Armure d'Airôth :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1834-airoth-chevalier-d-o https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1771-airoth-chevalier-d-or-du-taureau
CuchulainnCuchulainnArmure :
Augure

Statistiques
HP:
[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) G-bleu260/260[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) V-bleu  (260/260)
CP:
[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) G-rouge240/240[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) V-rouge  (240/240)
CC:
[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) G-jaune356/356[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) V-jaune  (356/356)
Message Re: [Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn)   [Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) EmptySam 17 Oct - 13:41
Le grand Diacre Paris ? Ce n'était donc pas une légende après tout. C'était amusant de constater que les Saints étaient du style à me prendre pour le Messie chrétien. Que savais je des affaires de mon "Père" avant de devenir Augure ? Presque rien, plus proche du rien en fait. Toutefois, la remarque du Chevalier du Taureau n'était pas la plus plaisante. "Menteur". C'était donc la raison de sa visite au sein de ma "demeure".

Soupirant longuement, je pris donc la parole afin de lui répondre le plus simplement du monde.

- En quoi aurais je menti ? Je n'ai fait que narrer ce que mon Dieu m'a montré. Je n'ai jamais donné autre chose. Je ne sais ce que l'on vous a conté à mon endroit mais je n'ai pas menti sur l'amphore. Croyez le bien... ou non. Peu m'importe désormais.... En effet, suite à de nombreuses discussions avec le Pope, j'ai constaté que l'on avait des avis totalement différents sur bien des choses. Le temps des troubles approche et les Oracles observeront le résultat.

Mes propres phrases étaient emplies d'une profonde tristesse, de cette envie de prendre le large et de partir loin. Je me lassais de tout cela. Je priais même mon propre père de me libérer de toute cette affaire, si loin de ma façon de penser. Politicien ? Je ne l'étais pas. En cela, mes discussions avec Childéric m'avait permis de le comprendre. J'avais tenté de l'appréhender, de comprendre comment faire mais ma nature revenait toujours pour me rappeler que je n'étais pas fait pour cela.

Secret ? Pour sûr je l'étais et je ne comptais pas opposer aux miens ma propre déshérence. Si le chevalier du Taureau ne me croyait pas, peu m'importait. Ma vision était celle que j'avais donné au Pope, claire et limpide. Mais.... Les visions de mon "Père" cachaient toujours une autre vérité et je m'avouais bien en peine de la comprendre pour l'instant. Je devais bien admettre que les questions d'Airoth pouvaient être légitimes de ce point de vue.

- Le dieu solaire montre toujours quelque chose, il en allait de même pour mon prédécesseur. Mais... Vous qui l'avez connu... Vous devriez savoir qu'une vérité cache toujours une autre vérité dans les vision du Dieu des prophéties ! Les Pythies sont ainsi faites ! Les brumes empêchent de voir le plus important et je ne suis pas une Pythie, bien difficile pour moi de vous dire autre chose...

Je ne pouvais répondre autre chose pour l'instant. Je ne savais même pas vraiment ce que le Taureau d'or pouvait me présenter. On allait voir, à part m'exécuter ou m'enfermer encore des mois.... j'avais le temps... Eux... Non.



[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn) Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
 
[Début Février 553] C'est dans le mensonge que la vérité commence (Cuchulainn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Prison du Sanctuaire-
Sauter vers: