Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
DianeDianeArmure :
Balance

Statistiques
HP:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-bleu1200/1200[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-rouge650/650[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-rouge  (650/650)
CC:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-jaune1650/1650[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-jaune  (1650/1650)
Message [Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !    [Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  EmptyMar 8 Sep 2020 - 0:35
Silencieuse...

Tu avais fait le voyage depuis le sanctuaire sans tarder. Si ton voyage avait été brouillé afin de dissiper les soupçons, c'était quand même sous l'or que tu avais conquis les pleines pour débarquer jusque dans cet endroit dont tu ne connais que trop peu de chose. Quelques ouvrages en parlaient, mais aucun ne t'avait préparé face à ce profond dégoût que tu avais pu ressentir en pénétrant dans la ville.

Au fond, Ravenna était semblable à bien des aspects à Constantinople. Si l'architecture était différente, la population reflétait les mêmes aspects que celle de ta ville natale. C'était certainement ce qui te provoquait ton dégoût profond. Ces êtres étaient indignes de ta présence... Dans tout les cas, tu n'étais pas là pour eux. Tôt ou tard, la vie irait prononcer son jugement sur leurs âmes. Et si elle ne le faisait pas, tu t'en chargerais le moment opportun.

C'était vers le palais que tu t'étais dirigée d'un pas calme et autoritaire. Ton visage était recouvert d'un masque aussi glaçant que tes émotions. Jusqu'ici, tu t'étais contentée de suivre les indications d'un guide qu'on avait démarché pour toi à la sortie du sanctuaire. Si certains des chevaliers d'argents à la solde de ce Narsès avait l'habitude de faire les aller-retours, ce n'était clairement pas ton cas. De manière générale, tu n'étais pas une grande baroudeuse et explorer les contrées lointaines étaient une chose que tu n'avais jamais fais auparavant.

Pour cette mission, tu ne représentais pas uniquement l'or que tu portais mais aussi toute l'autorité du grand Pope. S'il t'avait indiqué ne pas te laisser seule une fois la rencontre fatidique amorcée, tu étais son porte-parole et la représentation physique de sa volonté à ne plus être entravé par les initiatives du Pope.

Avec toi, tu avais dépêché un groupe d'agent du sanctuaire afin de transporter les réquisitions une fois les paroles prononcées. Pour toi, il n'y avait aucune part à la négociation quand bien même celui-ci possédait une influence presque totale sur ses lieux. Il devait ployer ou mourir. Et si Ravenna était son fief, il n'en restait pas moins dans ton monde.

En somme, tu ne connaissais que trop peu de chose quant au rapport de force qu'il pouvait entretenir avec Childéric mais tu allais l'apprendre très vite.

Ainsi tu patientais devant le palais, t'annonçant au servant non sans les juger de ton regard persécuteur. Tu attendais qu'au moins l'un des deux acteurs conviés se manifestent afin de poursuivre ta mission.


[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  Gkmy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-bleu260/260[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-bleu  (260/260)
CP:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-rouge330/330[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-rouge  (330/330)
CC:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-jaune216/216[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-jaune  (216/216)
Message Re: [Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !    [Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  EmptyMar 8 Sep 2020 - 1:09
    Il devait être temps. Si les choses s’étaient bien passé, elle devrait être sur place et prête à accomplir les ordres qu’il lui avait confiés. Le secret de cette mission avait été total et personne, si ce n’est lui qui avait donné l’ordre et elle, qui l’avait reçu, n’avait eu vent de la destination. Pas même les hommes qu’elle avait choisit d’amener ni qui avait guidé ses pas. L’escale, le voyage vers les terres lointaines, l’excuse parfaite pour conserver son atout. Le secret et surtout, la surprise. C’était sur ça qu’il comptait peser. Prendre de cours celui qui, depuis trop longtemps maintenant, se faisait chien sans collier à grogner sur tout ce qui bouge sans prendre le sens de la mesure. Car fatalement, bien qu’il se rêvât à plus, l’homme qu’il allait voir n’était que ça . Un chien de garde qu’on avait dressé et dévoyer de sa nature profonde pour qu’il continue de servir sa cause encore et toujours. Mais les chiens doivent, de temps en temps, être remis à leur place. Et c’est ce qu’il allait faire là.

    Doucement, dans la tranquillité de son temple, il se prépara. Il avait fait mander ses Prétoriens pour redoubler les rondes lors de cette opération. Ils avaient l’habitude. C’était pour eux le signe que le Pope allait se plonger dans le monde des rêveurs et voyager dans un monde que peu était capable de voir. Il poussa un profond soupir et s’installa confortablement et profondément dans un fauteuil rembourré. Le voyage qui était long pour lui durerait quelques instants seulement et il espérait que la coordination serait bonne. C’était compter sur sa chance, mais un bon commandement sait juguler avec cette dernière sans pour autant se reposer entièrement sur elle et il espérait avoir le loisir de ne pas se reposer sur ses plans de secours. Il inspira alors et plongea dans le rêve et projeta son esprit dans le monde pour retrouver l’endroit qu’il cherchait.

    Il savait précisément où il allait, où il avait donné rendez-vous à la porteuse de Justice précisément. Ravenna… Il n’avait pas encore eu l’occasion de s’y rendre personnellement et ce n’était qu’une partie de lui aux yeux étrangement animales qui pouvait contempler cette ville, fatalement si semblable à ce qu’avait dû être Rome à sa grande époque ou à ce que la petite sœur était devenu dans sa version plus idéalisée. Il y avait quelque chose de trop romain à son goût dans cette cité et fatalement, il se doutait de qui cela devait provenir. Il n’eut que quelques pas à faire, une petite de marche ou moins. Il apparut devant elle simplement vêtu d’une tenue de voyage et d’un long manteau à capuche masquant son visage. Il adressa un signe de tête à la jeune femme qui n’aurait pas de mal à le reconnaître et commença à marcher vers le palais de son subordonné.

    Ils n’eurent pas longtemps à faire de l’endroit où ils avaient convenu de se retrouver près du port et le palais de Narsès. L’ambiance de ce palais ne plaisait pas plus à Childéric que ce qui se dégageait de la ville. Il y avait l’odeur du trop et de l’excès. Des choses qui, selon lui, ne sciaient pas vraiment à un bon chef. Mais il savait déjà qu’il avait là devant lui un homme qui n’était pas un bon chef. Il continuait de penser, malgré le rôle qu’il avait à jouer dans son plan, donner trop de liberté à cet homme avait été une grosse erreur de la déesse et c’est lui qui devrait réparer les pots cassés et ça commençait aujourd’hui. Après avoir fait son entrée dans le palais il fit tomber son manteau dévoilant son visage et son immense stature. Il interpella alors un serviteur qui semblait intrigué par tout ce manège.

    « - Va chercher ton maître. Dit à Narsès que le Pope Childéric l’attend. »

    Il laissa le serviteur partir et se tourna vers la gardienne qu’il avait défrayé à ses côtés. Il lui dit alors sans qu’aucun son ne sorte de sa bouche :

    * - Il y a eu quelques… Changement par rapport au plan de départ, mais rassure toi, ça va bien se passer.*

    Simplement, car il n’y avait pas d’autres formes de possibilités. Il était le représentant de la déesse et il était temps pour lui de faire valoir le verbe dont il était le porteur !


Citation :
Utilisation de Rêve, véritable corps se trouvant au Sanctuaire, dans le temple du Pope


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
NarsèsNarsèsArmure :
...

Statistiques
HP:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-bleu0/0[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-bleu  (0/0)
CP:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-rouge0/0[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-rouge  (0/0)
CC:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-jaune0/0[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-jaune  (0/0)
Message Re: [Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !    [Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  EmptyLun 21 Sep 2020 - 13:49
Les yeux fermés, l'Exarque sentait son coeur palpiter. Quelque chose avait changé dans la toile de sa bonne ville. Il invita avec une clochette son brave Lucius à entrer et lui intimait d'aller chercher les deux Oracles qui étaient enchainés dans les geôles de son domaine. Se levant enfin, il ajusta sa grande robe de prêtre et d'un geste de la main, ordonna que l'on ouvra ses portes aux invités d'exception qui venaient le saluer.

Le Grand Pope. L'autorité et la Voix d'Athéna en ce monde. En son for intérieur, il n'avait pas grand chose contre l'actuel maître du Sanctuaire, vaquant à ses occupations. Toutefois, Athéna avait à multiples reprises rappeler au Seigneur de l'Italie que ses actions un peu trop agressives devaient cesser immédiatement. Il l'avait fait. Enfin presque... Etait ce pour cette raison que la Déesse lui envoyait directement son légat suprême ? Perdu dans ses réflexions, il eut la surprise de voir entrer un Chevalier d'or qui l'accompagnait. Balance. Il ne connaissait pas ce nouveau chevalier. Bref, il en serait plus plus tard.

Se râclant la gorge, d'un timbre fluet et grinçant, il prit la parole.

- Voici donc le Grand Pope en notre demeure. Soyez le bienvenu et considérez vous comme la nouvelle autorité le temps de votre présence ? Puis je savoir quand même la raison de votre présence aussi loin des affaires de Constantinople ?

Pendant ce temps là, quatre gardes entrèrent avec des Oracles prisonnier de chaînes argentées et dégageant un étrange cosmos. Les deux guerriers d'Apollon semblaient atones, le regard vide. Toutefois, leurs auras étaient perceptibles et agressives. Qu'avaient fait Narsès des guerriers d'Apollon ? Une atmosphère sinistre et morbide prenait naissance désormais. Narsès avait pris quelques garanties pour sa vie quand même. Il ne devait rien au Pope, seule Athéna méritait son attention et pas ses séides faibles et sans intérêts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-bleu260/260[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-bleu  (260/260)
CP:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-rouge330/330[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-rouge  (330/330)
CC:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-jaune216/216[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-jaune  (216/216)
Message Re: [Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !    [Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  EmptyLun 21 Sep 2020 - 14:46
    Cet endroit était répugnant, une erreur. L’ambiance qui en émanait avait quelque chose de désagréable et c’était une tâche dans le Rêve. Une erreur dans les plans de la déesse. Jamais un homme comme Narsès n’aurait dû avoir ce genre de responsabilité. Il avait un rôle à jouer dans le plan d’Athéna, une pièce d’une importance relative, mais valait-il les sacrifices et le prix qu’il imposait à l’idéologie ? Aucunement ! Un sourire dégoûté se dessina sur le visage du Pope quand il se présenta avec ses animaux de compagnie. Car c’était sûrement de ça qu’il s’agissait. Ces guerriers d’Apollon maintenant tenu en laisse avait plus l’air de petit chien d’attaque docile que de défenseur du soleil. À quel genre d’horreur avait-il pu se livrer ici ? Il était amusant de le voir ainsi déployé des moyens, on ne reçoit pas un invité avec un chien d’attaque. S’il avait dû venir par la force ici, il n’aurait pas envoyé un chevalier d’or seul et surtout, il se serait déplacé lui-même.

    « - La raison est simple, seigneur Narsès. Je suis venu pour vous donner moi-même vos prochains ordres. Toutes affaires cessantes, vous devez vous rendre au Sanctuaire, avec votre second Lucius et vos prisonniers oracles ainsi que vos archives, qui seront sous la supervision de Diane de la balance. La déesse vous demande. Vous ne saurez la faire attendre j’espère ? »

    Ainsi le verbe d’Athéna avait parlé. Son aura s’était faite plus impériale pendant qu’il avait prononcé ces mots. Pas agressive ni violente. Juste celle d’un chef qui donne des ordres et des ordres qui ne sauraient souffrir d’aucune contestation. La messe était dite de toute façon et la chose qu’il avait en face de lui était bien placée pour le savoir. S’il refusait cet ordre, il venait désobéir au représentant d’Athéna, et à Athéna directement à travers lui. Il ne pouvait se le permettre. Car le cas contraire, il se plaçait en tant qu’ennemi du Sanctuaire et en porte-à-faux avec l’empire et il ne pourrait tenir seul contre cette adversaire formidable, aussi doué pour la stratégie soit-il. Refuser, c’était la rébellion. Irait-il jusqu’à ce parjure suprême, possible, mais peu probable. Il était pétri du fanatisme des fous et c’était ça qui l’avait poussé à aller si loin.

    Il fit un pas en avant pour s’avancer vers Narsès, il s’intéressa d’abord à sa réaction puis à ses prisonniers. Il se plaçait aussi sciemment devant Diane et l’ensemble des personnes présentes ici. Ils devraient lui passer sur le corps d’abord s’il voulait que les choses prennent une tournure sinistre. Volontairement, il n’avait pas précisé pourquoi l’exarque était convoqué au Sanctuaire, mais ce dernier devait très bien savoir pourquoi et l’ancien lion voulait voir s’il en tirerait quelques conclusions. L’homme en face de lui était avant tout un soldat et un soldat se doit d’obéir aux ordres ou bien de faire face aux conséquences. Une part néanmoins de la situation était de sa responsabilité. Il avait surestimé la sagesse des autres élus et auraient lui-même dû donner ses ordres à l’eunuque et ne pas lui laisser autant de liberté. Une chose qu’il s’entendait bien corriger dès maintenant.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
NarsèsNarsèsArmure :
...

Statistiques
HP:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-bleu0/0[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-bleu  (0/0)
CP:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-rouge0/0[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-rouge  (0/0)
CC:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-jaune0/0[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-jaune  (0/0)
Message Re: [Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !    [Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  EmptySam 26 Sep 2020 - 10:30
L'ancien général plissa les yeux en entendant les paroles de son supérieur. Ainsi donc il était sommé de "se rendre" auprès du Pope, a fortiori le chevalier d'or qui était séant dans ses appartements. Il se contenta de sourire. Il n'avait pas peur du jugement de sa Déesse, il avait oeuvré pendant des années à sa gloire impérieuse. "Encore un faible"... Non. Cette fois, le Pope s'était déplacé en personne afin de venir lui dire en face ce qu'il exigeait. Plus de faux semblants. Narsès prit quelques instants pour réfléchir à la situation, était ce vraiment la volonté d'Athéna ? Kel-Nach l'avait prévenu que ce genre de choses pouvait arriver bien plus vite qu'il n'aurait pu l'estimer.

Pensif, il s'en voulait d'avoir laisser ses meilleurs atouts à Carthage. Le mal avait commencé et c'était une bonne chose. Au fond de lui, quelque chose de sombre tentait de se libérer, son cosmos ? Non. Il n'en avait même pas conscience en fait, il n'était qu'un humble serviteur de la Déesse de la Guerre et de la Sagesse.

Si telle est la volonté d'Athéna, j'obéirais comme il se doit. Sa justice me rendra raison. Nos ennemis sont à nos portes et vous venez ici pour m'empêcher de m'occuper de ma tâche. Et que faisons nous d'Apollon ? Je l'ai sous ma garde comme vous le savez et l'amener au Sanctuaire est un sacrilège qui pourrait nous valoir la colère de Zeus en personne. A moins que votre petite chose dorée qui vous accompagne le peut ?

Le regard torve, l'ancien chevalier d'Athéna ne perdait aucunement l'envie de tester les actions de son supérieur. Oui, que ferait il si Apollon restait enfermé ici mais sans gardien ? Il fallait être lucide, il fallait quelqu'un en poste jour et nuit et le Pope n'avait certainement pas prévu tout cela. Amusé, il se tourna alors vers Lucius.

Veille à préparer nos affaires et à mettre en ordre nos archives afin d'aller en Grèce. Que rien ne soit oublié évidemment, veille aussi à rassembler nos esclaves.

Se tournant alors vers le Pope.

Comme vous le voyez, avec de l'espoir, nous sommes parvenus à faire des serviteurs d'Apollon des personnes loyales et dignes d'intérêts. Tout ce que demandait notre Déesse après tout, qu'il ne soit plus un problème à notre Hégémonie.

Un sourire mauvais passait les lipes de Narsès, il savait que réunir autant d'éléments jouait pour lui actuellement. Le Pope avait beau le demander, faire tout ce qu'il venait d'ordonner prendrait du temps, à moins d'avoir les moyens de tout téléporter ici même. Mais, les enfants du peuple de Jamir n'étaient plus présents depuis un moment à ce qu'il avait compris.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DianeDianeArmure :
Balance

Statistiques
HP:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-bleu1200/1200[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-rouge650/650[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-rouge  (650/650)
CC:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-jaune1650/1650[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !    [Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  EmptySam 26 Sep 2020 - 12:11
Silencieuse...

Tu observais la scène se dessiner... Les protagonistes y avaient tous fait leurs apparitions. Du grand pope, roi des bêtes composant le sanctuaire, au petit chauve à l'allure espiègle. C'était donc lui Narsès ? Même sourde, tu pouvais entendre les échos de son âme et t'imaginer la personne qu'il devait être... Bien que ton jugement était biaisé par les dires de Childéric, il n'en restait pas moins que la puanteur environnante était sans équivoque.

Ton regard masqué s'arrêtait quelques temps sur les guerriers d'Apollon... Qui n'avaient plus rien de guerrier en eux. Des existences réduites à la servilité... Depuis longtemps ces âmes avaient rejoint l'outre-monde. Ils n'étaient plus que des pantins, des mécanismes de chair désarticulés...

Ainsi Narsès était ce genre d'être. Un homme incapable de subjuguer ses adversaires par son charisme et son phrasé... Contraint d'user de ce genre de moyen pour arriver à ses fins...

Dans tout les cas, tu pouvais percevoir l'aura pesante de ces chiens entravés... A cela, tu laissais ton cosmos faire écho avec le leur. Tu n'étais pas du genre à te retenir, et à ton tour, tu venais à participer à cette montée en tension des deux cotés.

Tu marquais cependant un moment d'arrêt dans ton fil de pensée lorsque Childéric vint à prendre les devants en s'interposant physiquement... Avait-il senti que la situation pouvait s'emballer à chaque instant ? Plissant les yeux, tu penchais légèrement la tête sur le coté pour ne pas perdre le visage de l'eunuque de vu... Au moindre geste trahissant des intentions hostiles, tu l'attaquerais sans aucune once de sommation.

Néanmoins la tournure de la discussion avait eu le don de déclencher chez toi un léger soubresaut de cosmos. A peine perceptible mais incroyablement intense une fois qu'on arrivait à se le figurer. Narsès ne pouvait le voir mais tu affichais un sourire mauvais tandis que tu relevais légèrement la tête dans tout ton mépris.

Tu n'étais ici qu'en tant que représentante physique. Tu ne faisais que superviser les ordres de Childéric, mais en cet instant, tu aurais fait fit du danger pour sauter à la gorge de cet homme sans vergogne. Fauchant au passage ces automates sans vie...

Même toi qui méprisait le monde, avait un respect très particulier pour tes adversaires. Ce n'était pas le comportement d'un gagnant que de se comporter de la sorte. Sa bassesse n'avait d'égal que sa puanteur.

Mais tout ceci ne te perturbait plus d'un pouce. Tu étais bien trop concentrée à purger la colère qu'il y avait en toi pour prêter attention à ses propos. Restant silencieuse, ton cosmos parlant largement pour toi, tu restais en retrait. T'investir davantage dans ce spectacle grotesque aurait été prendre un risque inconsidéré de perdre le contrôle.

Pour le moment, même si le renard se pensait malin, il se pliait aux volontés du grand Pope. Là était ton seul objectif. Qu'il obéisse, qu'importe ses arrières pensées.


[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  Gkmy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-bleu260/260[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-bleu  (260/260)
CP:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-rouge330/330[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-rouge  (330/330)
CC:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-jaune216/216[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-jaune  (216/216)
Message Re: [Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !    [Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  EmptyVen 2 Oct 2020 - 0:49
    Childéric se contenta d’un signe de tête adressé à Narsès quand il se rangea à la volonté d’Athéna. Heureusement pour lui, heureusement pour eux. La guerre civile est le signe de la chute des empires. La République de Rome était morte dans les cendres de la guerre civile et l’Empire n’avait été qu’une longue agonie pour la toute-puissance romaine. Une agonie qui n’était alimentée que par la conquête et la guerre. Toujours plus s’étendre pour faire marcher une machine huilée pour et par la guerre. Constantinople suivait le même chemin et, si l’empire des hommes pouvaient s’élever et tomber, il ne devait pas être le cas pour le Rêve de la déesse. Les bases de ce dernier devaient être solides, des montagnes qui ne pouvaient être déboulonné. Pour qu’il puisse, quand Rome tombera, se greffer à quelque chose d’autre pour continuer de vivre. Les empires, après tout, ne sont que les coquilles du Rêve et lui seul a de l’importance.

    « - Ne vous en faites pas pour le seigneur Apollon. Les choses sont prévues pour que ça garde soit assuré pendant votre absence général Narsès. »

    Il avait dû rebondir quand la déesse lui avait signifié que l’une des missions du général était de s’assurer la garde du dieu solaire. Mais il avait diligenté quelqu’un pour prendre la place, du moins, en attendant qu’une relève d’éveillée puisse être mis en place. L’idée lui était venue quand il s’était rendu dans son jardin… celui de Ryme. Et il avait, après tout, à sa disposition des forces que personnes ne pourraient soupçonner présente en Italie. Il avait aidé ce garçon à sortir de sa coquille quand il avait formé sa disciple et il était depuis longtemps retourné en Italie pour s’occuper de « ses affaires ». Mais Childéric avait vu en lui le futur. Tout comme ses prédécesseurs, Théophilius ne serait pas éternel, et il faudrait quelqu’un un jour, soit pour le remplacer, soit pour le seconder, soit pour occuper son rôle dans une zone plus éloigné de l’empire. C’était le rôle qu’il avait en tête pour Astra et c’était ce qu’il ferrait aujourd’hui.

    Ce n’était qu’une question de temps avant que le jeune homme n’arrive avec ses hommes pour prendre en charge la garde du soleil avant qu’il n’envoie donc un nouveau chevalier. Il faudrait repenser les choses plus profondément. Le soleil avait voulu être capturé. Le sourire de ce dernier ne pouvait fatalement signifier qu’une seule chose et de ça, l’ancien lion en était sûr : je vous ai bien eu, j’ai ce que je voulais. Alors, fallait-il qu’il contrarie les plans du dieu solaire ou au contraire, qu’il rentre dans son jeu étrange ? Une question à laquelle il n’avait toujours pas de réponse, mais pour le moment, ses ordres étaient clair : Apollon resterait scellé et gardé. Son regarde se tourna ensuite vers les choses de compagnie de Narses.

    Oui, il ne doutait pas une seconde que ce fût le genre de mission qu’avait pu lui commander la déesse. Mais savait-elle vraiment jusqu’où ce dernier était allé ? Il savait précisément ce qu’était Narsès. Il ne savait aussi que trop bien le genre de mal qui rongeait son âme et le déchirement qui devait être le sien. Fatalement, ce petit homme au corps mutilé, à l’esprit déchiré et au rêve brisé lui faisait pitié. Il ne l’avait jamais craint, il n’avait même respecté un temps pour ses prouesses militaires. Mais maintenant, devant la réalité, il avait pitié de lui et une mort rapide serait une solution clémente pour ce dernier. Du moins… s’il arrivait à rentrer jusqu’au Sanctuaire sans soucis. Mais les choses avaient l’air bien parti pour.

    « - Je vois en effet que vos résultats sont… prometteurs. Mais nous parlerons de tout ça plus en détail au Sanctuaire. Je pense qu’à ce propos, nous avons beaucoup à échanger. »

    L’alchimie… Il avait bien fait d’envoyer Kilian en quête de réponse à ce propos. La science d’Hermes s’avérera décisive dans les conflits à venir oui. Malgré tous le mépris qu’avait Childéric pour ce qu’il avait fait, ou qu’il semblait avoir fait, les découvertes de Narsès et ses sbires seraient sûrement des armes décisives dans les guerres à venir et des armes qu’il voulait avoir avec lui plutôt que contre lui…


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
NarsèsNarsèsArmure :
...

Statistiques
HP:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-bleu0/0[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-bleu  (0/0)
CP:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-rouge0/0[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-rouge  (0/0)
CC:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-jaune0/0[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-jaune  (0/0)
Message Re: [Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !    [Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  EmptyDim 4 Oct 2020 - 15:19
Silencieux. Le général observait ses "invités" sans se départir d'une étrange bonne humeur. Au fond de lui même, il n'en comprenait pas la raison mais la mort ne l'inquiétait guère. Il prit son verre de vin et en but quelques gorgées. Il commençait à entrevoir les volontés du Pope, il estimait étrangement que cela devait arrivé un jour. Il s'y était préparer depuis qu'il était entrer au service d'Athéna. Il était l'autel où le sacrifice devait être accompli pour la gloire de la Déesse et quoi de mieux que sa propre carcasse pour servir de carcasse. Athéna avait donc décidé de le priver de liberté, peut-être même de sa vie. Il l'acceptait mais il n'était pas question que ses plans s'achèvent avec sa propre mort.

Silence.

- Je vois, telle est votre décision. Cependant, je constate que l'Humanité dont vous vous parez est aussi un danger pour notre Déesse. Le temps n'est plus aux compromissions ni aux basses négociations sans intérêts. Athéna mérite mieux que cela. Je lui ai dit mais elle semble avoir pris votre partie, ce qui est en soit d'une logique imparable. Posant un moment en regardant Lucius. Ma vie ne m'appartient pas. J'ai oeuvré à un grand dessein. Il en est pas de même de mon second. Si je meurs, Artorius Pendragon va mourir ! Je vous laisse donc décider de mon sort comme vous le souhaitez mais Lucius doit quitter cette cité en vie et sans souci... Sinon...

Le regard était mauvais. Lucius était la clé de la continuité de ses opérations. Il avait un moyen de pression sur Athéna comme son laquais, il ne comptait pas baisser pavillon sur ce point. La mort ou la prison, que lui importait pour sa personne, la vie de son second était trop précieuse pour que les Saints ne l'utilisent pas avec intelligence.

La balle était maintenant dans le camp du Pope. Il devait choisir ce qu'il voulait. S'il voulait que Lucius vienne en Grèce... Les choses ne se passeraient pas aussi bien que prévues entre les deux hommes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-bleu260/260[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-bleu  (260/260)
CP:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-rouge330/330[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-rouge  (330/330)
CC:
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  G-jaune216/216[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  V-jaune  (216/216)
Message Re: [Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !    [Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  EmptySam 17 Oct 2020 - 14:56
    Un sourire mauvais étira les lèvres du Pope. Il fixa Narsès, pas le moins du monde impressionnait par les mots et les menaces de son interlocuteur. Quand bien même elle pourrait être vrai. S’il pouvait exécuter le roi légitime de Logres ou s’il avait un poids sur ce qui lui arrivait… c’était mauvais ! Très mauvais ! Placer l’ancien dixième gardien sur le trône aurait été s’assurer un allié ou du moins, un sympathisant à l’ouest, dans une terre majoritairement dominé par d’autres dieux. De même, c’était sûrement allé directement contre la volonté de la déesse qui s’était donné tant de mal pour aider l’héritier légitime. Mais ce n’était pas maintenant qu’il fallait réfléchir à tout ça. Maintenant, c’était le temps des egos et des confrontations. C’est le moment de grogner et de ne pas se laisser marcher sur les pieds. Et à ce jeu-là, il était certain de pouvoir grogner le plus fort. Il fit alors un pas vers Narsès, et commença à parler d’une voix sèche et froide.

    « - Sinon quoi Seigneur Narsès ? Sinon quoi ?Vous pensez vraiment pouvoir cracher vos menaces ici ? Menacer la vie d’ancien membre du cercle d’or en toute tranquillité ? Ce n’est pas simplement moi que vous menacez ici. C’est tout l’ordre, tous les chevaliers et surtout, surtout Elle ! Vous savez aussi bien que vous qu’elle n’apprécie pas les menaces et comment elle y répond. Je suis là pour éviter ça, mais libre à vous de vous suicider, si c’est que vous voulez mais je trouve ça dommage surtout que... »

    Il fit de nouveau quelques pas, pour maintenir sa position entre Diane et Narsès mais pour faire en sorte que cette dernière puisse toujours lire sur ses lèvres. C’était surtout un moyen de ménager son effet pour la suite de ce qu’il allait dire.

    « - Surtout qu’en agissant ainsi, vous insultez la mémoire d’Akrites. »

    Des bruits se firent entendre de l’extérieur, des bruits d’un nombre conséquent d’homme arrivant en formation. Le bruit rythmé de la marche de soldat. Astra venait donc de faire son arrivée dans le palais italien, tout du moins, à défaut du bâtiment, il était à l’extérieur. Une échappatoire en moins pour le général byzantin. Ses yeux se firent alors plus dur, plus animaux, sans pour autant prendre la forme féline qu’il pouvait adopter quand le cosmos de Childéric se mettait à atteindre certains sommets.

    « - Alors je vous le redis une dernière fois. Vous, votre second et vos prisonniers, vous êtes convoqué au Sanctuaire par la déesse Athéna en personne. Et n’abusez pas de ma patience, ni de la sienne. Vous êtes sur un fil, à vous de choisir de quel côté vous voulez retomber. Quant à votre second, un subalterne ne peut être tenu responsable pour les ordres qu’il a écouté. Mais sa présence est requise, ainsi que ses talents alchimiques pour certaines affaires intérieures. »

    Ses yeux doucement avait glissé de Narsès à son second. Il avait un rôle à jouer dans les magouilles et les complots de l’homme qu’il était venu convoquer. Mais à quel point était-il vraiment celui qui avait suivit aveuglement les ordres ? Le problème des zélotes et des fanatiques, encore une fois… Mais l’alchimie serait une des clefs de la victoire, son second était un compétent praticien et c’était une carte qu’il ne pouvait jeter aveuglement. Du moins, qu’il ne pouvait pas jeter sans en avoir au préalable jugé de la valeur avec plus de détail. Mais cette histoire sentait mauvais… très mauvais ! Bien trop mauvais pour le goût de Childéric. Et si… et si il était mêlé d’une façon ou d’une autre aux mots qu’il avait reçu d’Orphée… Non, c’était une idée sotte, mais une idée qu’il ne devait pas écarter malgré tout. Il fallait rapidement tirer cette histoire au clair.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !  Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
 
[Février 553 | Mission] Faire que le renard cesse de comploter !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Italia :: Ravenna-
Sauter vers: