Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Fin janvier 553] Drôle d'instinct [PV Deukalyion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
LazareLazareArmure :
Carcharocles (Mégalodon - Requin géant)

Statistiques
HP:
[Fin janvier 553] Drôle d'instinct [PV Deukalyion] G-bleu1200/1200[Fin janvier 553] Drôle d'instinct [PV Deukalyion] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Fin janvier 553] Drôle d'instinct [PV Deukalyion] G-rouge750/750[Fin janvier 553] Drôle d'instinct [PV Deukalyion] V-rouge  (750/750)
CC:
[Fin janvier 553] Drôle d'instinct [PV Deukalyion] G-jaune1200/1200[Fin janvier 553] Drôle d'instinct [PV Deukalyion] V-jaune  (1200/1200)
Message [Fin janvier 553] Drôle d'instinct [PV Deukalyion]   [Fin janvier 553] Drôle d'instinct [PV Deukalyion] EmptyMer 9 Sep - 11:05
Tant à apprendre… et cela le minait forcément. Il venait d’être « recruté » par l’Amirauté en tant que Capitaine des Carcharocles. Le Légat Orphéus n’avait pu dire qui était responsable de l’attaque sur sa flotte qui avait fait couler ses navires, mais avait au moins promis en échange de ses services de lui reconstruire son bâtiment principal, le Cocyte. C’est ainsi que Lazare avait été soudainement plongé dans un monde qu’il ne connaissait pas ; celui des Atlantes et de l’Onde. En quelques jours, il avait donc tâché de compléter quelques unes de ses lacunes. Avait pas mal arpenté dans un premier temps les quartiers mal famés autour du pilier de l’Atlantique Nord. Cela allait être « chez lui » pour un temps, puisqu’il servait sur cet océan, et ces quartiers « bucoliques » lui rappelaient par assez les ports pourris dont il avait l’habitude, piraterie oblige.

Il s’était trouvé une veste chaude, dont il se recouvrait les épaules même quand il portait son armure. Son Écaille avait tendance à se nourrir de l’humidité ambiante lorsqu’il en activait le pouvoir – maintenant qu’il avait compris comment contenir cette capacité – et très clairement, il se les gelait lorsque cela arrivait. Autant dire que juste après l’établissement d’un stock de cigares, cela avait été une priorité. Question pouvoir, il se donnait le temps de l’apprivoiser en portant son armure à longueur de journée, se permettait bien des essais et exercices. Il n’y avait pas d’autre moyen pour apprendre à maîtriser cela, jusqu’à ce qu’il se rende enfin voir la maître d’armes, lorsqu’il estimera que le temps était venu.

En attendant, l’Écumeur cherchait donc à visiter son environnement, se rapprochant du centre, pilier par pilier, cercle par cercle. Il ne s’était pas trop attardé dans la zone de l’Atlantique Sud. Cette zone, il l’a sentait pas. Ça puait… la vieille morue, ou quelque chose du genre, sans toutefois mettre clairement le doigt dessus. Arrive donc bien vite dans la zone de l’Arctique, dont il avait bien remarqué la reconstruction en cours de cette zone lorsqu’il était reparti avec son Écaille de sa première entrevue avec Orphéus. Pour quelle raison ? Qui avait causé tant de dégâts ici ? Lazare se rendait alors compte que s’il avait signé pour Poséidon, il ignorait bien qui pouvaient être clairement leurs ennemis. N’avait reçu aucune information à ce propos. Alors il se questionne : simples travaux d’entretiens ou d’agrandissement, ou bien vestiges de combats passés comme il se l’imaginait ?

Lazare cherche alors d’autres indices pour appuyer une thèse ou l’autre, continuant à arpenter cette zone, se rapprochant de son pilier. Jusqu’à ce que tout semble plus morne encore. L’impression qu’il manquait quelque chose. Et lui de dragonner sur son cigare, donnant à l’atmosphère plus sombre quelques nuages de fumée pour appesantir plus encore ses abords. Il commençait à comprendre. Le Légat protégeait son temple de son Cosmos, ou Onde comme il lui avait dit. Cela avait quelques effets, notamment celui de restreindre le pouvoir des Carcharocles. Endymion avec le sien s’était établi un cortège de pirates défunt, festoyant à jamais. Son propre climat, lui convenant à lui plus qu’à nul autre sans doute. Et Lazare n’y avait rien trouvé à redire, ne s’y sentant pas étranger. Mais après les sensations étranges ressenties tant à l’approche du pilier de l’Atlantique Sud qu’ici près de celui de l’Arctique, il conclut que chaque Général devait sans doute user de son Onde auprès de son propre territoire pour s’y donner l’avantage.
- Des barges...
Se laisse-t-il bougonner. À sa connaissance, il n’y avait pas d’ennemis actuellement venant frapper aux murs du sanctuaire sous-marin. Pourquoi ils attendent pas juste que ça chauffe pour rendre leur secteur puant et/ou désagréable au choix ? Ces mecs ont de sérieux problèmes… Lui tentait de contrôler son pouvoir en ne le déclarant qu’en cas de besoin, là où ces autres cherchaient à le répandre de la même manière qu’un cabot marque son territoire en pissant.
- « Ici c’est chez moi, alors ça puera mon urine EN PERMANENCE » ! En vrai, ça en dit long...
Ricane-t-il, continuant d’approcher, pesant de son regard sombre aux alentours.


[Fin janvier 553] Drôle d'instinct [PV Deukalyion] Sign-Lazare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2167-lazare-capitaine-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2110-lazare-capitaine-des-carcharocles
 
[Fin janvier 553] Drôle d'instinct [PV Deukalyion]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: