Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 Fachtna de la Vierge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
FachtnaFachtnaArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
Fachtna de la Vierge G-bleu0/0Fachtna de la Vierge V-bleu  (0/0)
CP:
Fachtna de la Vierge G-rouge0/0Fachtna de la Vierge V-rouge  (0/0)
CC:
Fachtna de la Vierge G-jaune0/0Fachtna de la Vierge V-jaune  (0/0)
Message Fachtna de la Vierge   Fachtna de la Vierge EmptyVen 18 Sep - 21:17
Fachtna
Qui est-il ?


Date de naissance : Juillet 521 AD.
Âge : 32 ans
Sexe : Masculin
Armure demandée : Armure d’or de la Vierge

Comment est-il ?

    Disciple de l’école cynique, Diogène de Sinope est son maître et l’écriture d’Anthistène sa maîtresse. Fachtna cultive donc son ataraxie, menant la pure existence d’un ascète heureux. Les conventions sociales n’ont pas la moindre prise sur notre homme et le commun des mortels se trouvera fort perplexes ou très mal à l’aise face aux mots et postures du chevalier de la Vierge. Aucune règles sociales n'est essentielle, seule compte l'éthique naturelle, universelle : la vertu. Armé de sagesse et d’ironie, Fachtna est un interlocuteur franc et direct, qui considère l’action et n’attache pas la moindre importance à la parole des hommes. Le libre arbitre est une faculté qu’il défend de toute son âme.

    Tel son maître, Fachtna s’inscrit en faux avec de nombreuses valeurs contemporaines. Il admet, entre autres, la liberté sexuelle totale, l’indifférence à la sépulture, l’égalité entre hommes et femmes (il est contre le masque imposé aux élue du Sanctuaire), la remise en cause de la cité et de ses lois, la suppression des armes et de la monnaie, l'autosuffisance. Par ailleurs, le chevalier considère l'amour tel qu’on le vend comme étant absurde : on ne devrait s'enchaîner à personne.

    Il a un goût prononcé pour la danse et la musique, deux langages qu’ils estiment bien au-dessus du verbe. Son rapport à la nature et aux animaux le place à bonne distance de ses semblables. Un arbre ne vaut pas moins qu’un homme qu’il gratifie de son ombre, un chien ne vaut pas mieux que la puce qu’il abrite sous son poil.

    Frugalité et dénuement ont forgé un long corps souple, animé par une sèche musculature. Quand il ne porte pas les solerets de son armure, il est toujours pieds nus. Ses tuniques sont amples et légères, généralement blanches comme sa peau. Son geste n’hésite pas et il semble avoir la pleine conscience du mouvement de chacun de ses doigts. Ses longs cheveux blonds délavés sont ceux de sa mère et son nez de caractère lui vient de son géniteur. Son regard se pose tranquillement sur quiconque l’envisage et cherche à savoir si c'est un homme ou un masque qui lui fait face. Sa voix est calme en toute circonstance, même quand elle forme les mots les plus terribles. Nous sommes en présence d’un sage.


Son Histoire

    A Raguse né le deuxième fils de l’actuel Exarque Appolodore : Fachtna. L’enfant ne manque de rien et grandit dans l’abondance. Dalva sa mère est plus intéressée par ses chevaux que par le fils qu’il représente mais l’enfant s’en accommode bien. Elle est une drôle de femme et elle le fait rire. Précepteurs, domestiques, le petit Fachtna a le temps et les ressources à disposition pour alimenter son esprit. Dalva se charge de développer son corps et son âme auprès des chevaux, l’élevage est réduit mais il y a toujours à faire et la jeune femme pense que le souffle des équidés et leurs crottins sont forts valables pour sa progéniture. Fachtna ne renâcle pas, il aime le grand air autant que les parchemins. N’étant pas l’aîné, il passe très peu de temps avec son père. Par ailleurs, les enfants de son âge ne lui sont d’aucun d’intérêt. Pelestor, qui lui enseigne la philosophie, est son premier ami.

    Adolescent, il est poussé dans les bras de l’Eglise Orthodoxe. Il est admis à son service et le Patriarcat œcuménique s’en réjouit. La maturité de ce jeune homme et la profondeur de son regard sont quelque chose de rare. Fachtna explore les textes et sa foi. Notre jeune ecclésiastique fascine par son degré d’engagement mais dérange dans sa façon d’interroger le sacrée. Le faste et les privilèges, l’Eglise brille et jouit d’une façon qui lui donne la nausée. La réalité dorée du quotidien de ceux qui sacralisent ce texte louant la sobriété étouffe son âme. Il y a supercherie, et plus l’on monte dans la hiérarchie, plus elle est évidente. Et puis le texte en lui-même, culpabilisateur et simpliste, portant le sacrifice ultime au pinacle, s’opposant à la nature dans ce qu’elle a de plus authentique, plaçant la vie au service commandé de la mort. Non, il n’y souscrit pas. Où sont passé ses philosophes grecs ? Qui sont ces copistes au regard terne ? Il ne tiendra pas une année de plus entre ces murs où la lumière du soleil ne pénètre que difficilement.

    Lorsque les portes du monastère se referment derrière lui, Fachtna sait qu’il va au-devant d’un conflit ouvert avec son ambitieux géniteur. Le jeune homme a frôlé le blasphème et l’autorité œcuménique le reprochera à Appolodore. Le paternel sera furieux, le soutien de l’Orthodoxie étant essentiel pour évoluer dans les hautes sphères de l’Empire. Fachtna se met à marcher et accepte sereinement la honte qu’il va représenter pour sa famille.

    A peine rentré, le jeune homme fait son paquetage avec Alexandrie en tête. Il ne souhaite pas s’éterniser, il a planifié ce voyage depuis des mois. Mais il va devoir attendre le retour de son père. Dalva comprend sa décision mais il doit entendre Appolodore avant d’entamer son périple.

    --

    Raguse est maintenant loin et les mots durs de son père ne comptent pas. Seule importe la trajectoire de l’existence que Fachtna s’est choisie, seul importe son libre arbitre et celui de ses semblables. Il a d’abord cheminé avec Béléphron, l’un des meilleurs cheval de l’élevage, mais il s’est vite rendu compte que l’animal ne partageait pas son projet. Dès lors, qui était-il pour s’imposer sur son dos ? Et puis Fachtna à toujours préféré la marche à la monte, c’est donc de bon cœur qu’il a démonté et offert l’équidé à un Macédonien aussi pauvre que bienveillant. Il s’est aussi allégé de nombreux objets non essentiels à son paquetage - comme l’intégralité de ses solidus d’or - et c’est maintenant pieds nus qu’il voyage, sans armes.

    Et il va connaître la douleur, la vraie, autant physique que mental. Au début du moins, car son esprit est fort et bientôt il apprend à profiter du moindre petit confort, et surtout, de cette liberté absolue sans être pris de vertige. Fachtna sait chasser et se trouve fort instruit de botanique. Par ailleurs très sociable, il ne rencontre pas de difficultés à nourrir son corps sans dépenser le moindre pécule. Il s’est entraîné pour ça. Et après la douleur, la joie. Après six mois de ce régime, son corps s’est grandement affûté et son âme luit d’une lumière nouvelle. Dès lors, plus rien ne va l’arrêter jusqu’à Alexandrie.

    Il met près d’un an pour y parvenir, au rythme de sa curiosité et de ses rencontres. Il accumule des souvenirs impérissables et forme des amitiés dans plusieurs cercles intellectuels. Sur certaines places populaires, on parle d’un fou. Par deux fois il frôle la mort dans des villes d’Asie Mineure, battu par des esprits corsetés qui le traitent de démon. Il est aussi emprisonné à plusieurs reprises, à chaque fois libéré par ses soutiens parmi ceux qui savent lire et écrire. Il finit par éviter les grandes cités, considérant qu’il a épuisé sa ressource chance, mais ne cesse pas ses harangues publiques, invitant outrageusement les gens à se placer à l’écoute de leur essence, à vivre ce pour quoi ils sont faits, à battre en brèche les conventions, à exister, à peser, à se considérer importants dans le bon sens du terme. Une fois identifié par un cousin, il s’enfuit en courant lorsqu’il est menacé d’être reconduit en Illyrie pour y être soigné.

    Lorsqu’il pénètre Alexandrie, il décide de se taire. Il va passer des semaines dans l’enceinte de la Bibliothèque, dans le silence le plus complet. Des semaines avec les écrits de Diogène de Sinope et consorts entre les mains. Et ces heures passées au contact de ces textes lui font percevoir quelque chose qu’il n’a fait qu’effleurer avec Pelestor. Indubitablement, ces hommes ont poussé des portes que lui et ses contemporains semblent aujourd’hui incapables de discerner. Diogène et d’autres avec lui sont détenteurs d’un secret qui est la réponse unique à mille questions. Et alors qu’il quitte une énième fois l’édifice merveilleux à la nuit tombée, la tête pleine des écritures de ces vénérables penseurs, un interlocuteur inattendu s’immisce entre ses tempes : Dieu.

    « Tout appartient aux dieux ; or les sages sont les amis des dieux et entre amis tout est commun ; donc tout appartient aux sages. Ah ah ! Ce Diogène de Sinope, un Éveillé et plus encore. »

    Lorsque Fachtna perçoit cette voix et qu’il comprend aussitôt être le seul à la percevoir, il entre dans une nouvelle sphère d’existence. La Volonté Divine est réelle et cela change beaucoup de choses, renverse nombre de ses croyances. Pas un seul instant il ne se croit fou allié à entendre des voix, pas une seule seconde il ne doute. Mais accepter l’existence du sacré lui est particulièrement pénible.

    Jamais plus il ne saisira une formulation aussi claire entre ses méninges, jamais plus la Volonté ne s’exprimera d’une façon aussi intelligible.

    --

    Malgré l’escorte d’une nouvelle et chaude lumière, Fachtna n’échappe pas à la naupathie lorsqu’il embarque sur la Mer Rouge à destination de l’Inde. Depuis Alexandrie, il a longuement préparé ce voyage périlleux qu’il juge nécessaire à la complétude de son âme. Mais cette traversée est peut-être l’épreuve physique la plus effroyable qu’il expérimente. Son ventre émet des sons qu’il n’aurait pas pu concevoir et il ne s’est jamais senti autant à l’étroit entre les os de sa boîte crânienne. Pendant plusieurs semaines, il meurt tous les jours. Mais il est de ces hommes qui ne renoncent pas et la méditation va l’aider à s’élever au-dessus de ses douleurs.

    Lorsque le navire accoste enfin sur la côte du Vakataka, à bonne distance de la zone d’influence hephthalite, Fachtna est dans un état fort peu encourageant. Malgré tout, il marche, et son Sanskrit imparfait lui permet tout de même d’être compris et respecté, nourri et soigné aussi. Cet étranger, grand et blond, s’attire la bonté des autochtones qui lui trouvent quelque chose de divin. Fachtna abhorre cette idée, mais il n’est pas là pour secouer le peuple indien comme il le fait volontiers avec les siens. Il s’agit de s’initier et d’écouter, il vient prendre et non pas donner. Clore ses lèvres lui coûte beaucoup au début, mais il se plaît bientôt à n’être qu’un réceptacle agréable à vivre. Il est fasciné par la musique et la danse de ces gens aux yeux noirs.

    Plus avant dans les terres, Fachtna rencontre Buddhimaan, un être aussi radical que lui qui va grandement infléchir le cours de son existence. Buddhimaan l’accueil comme un fils et lui fait partager le quotidien de ses disciples bouddhistes. Le temple a connu une époque meilleure, la cohabitation avec le brahmanisme se trouvant de plus en plus difficile. Le vieil homme est un Éveillé, capable d’une contemplation si intense que son corps en lotus peut s’élever au-dessus du sol. Buddhimaan a perçu ce qu’il y a d’unique chez le svelte blond. S’il le souhaite, il lui enseignera tout ce qu’il sait et lui permettra de voir tout ce qu’il voit. Fachtna, trop heureux de rencontrer un homme véritable, accepte sans hésitation aucune. Et le voilà engagé sur la voie du Cosmos.

    Fachtna de la Vierge Fachtna_illu1

    Plus d’une décennie s’est écoulée quand Fachtna réapparait à Constantinople puis à Athènes. Les sens bandés vers une résonnance mystique et métallique, notre homme se hisse jusqu’au Sanctuaire, empruntant des raccourcis escarpés, grimpant à flanc de falaise. Peu de temps après la disparition d’Aegis, il foule le premier temple guidé par la Volonté Divine. Lorsque Nebu du Bélier l’interroge, Fachtna le salue en le gratifiant du mot « frère ». Une seconde plus tard, l’armure d’or de la Vierge vient épouser sa silhouette et il disparait dans un rai doré.

    Revêtir l’or le laisse d’abord perplexe. Lui qui s’est ingénié à s’en déshabiller, renouer avec lui est particulièrement désagréable. Jusqu’au jour où il commence à envisager son habit de lumière comme une interlocutrice. La Vierge est dotée d’une âme, telle toutes les armures sacrées, et ce qu’elle lui communique dans son langage propre est digne d’un grand intérêt. Aegis, Rahi et tant d’autres noms plus lointains, antiques même. C’est comme si les précédents porteurs de l’armure enserraient son esprit pour l’étreindre chaleureusement et lui transmettre force et sagesse. Des pouvoirs aussi, dont il n’aurait jamais soupçonné l’envergure.

    Fachtna s’accommode fort bien de sa nouvelle demeure, la pierre de son temple lui serre de couche et d’abris et il ne pouvait rêver mieux en termes de vue lorsqu’il s’aventure sur le parvis. Il a senti plus d’une fois le regard de ses pairs se poser sur lui à l’aube lorsqu’il se met à danser étrangement sur le marbre et à saluer le soleil. Il décide d’aller à leur rencontre.


Et vous, qui êtes-vous ?

    Age : 35 ans
    Avatar : OEUVRE/SOURCE D'ORIGINEShaka by rogner5th est Fachtna.
    Quelle est votre expérience des forums RP : Plus de quinze ans je dirais, j’ai pas mal vadrouillé sur Saint Seiya Anthologie et Miradelphia.
    Comment avez-vous connu le forum : Recherche google ou partenariat, je sais plus bien.




Dernière édition par Fachtna le Mer 23 Sep - 21:42, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MehryMehryArmure :
Armure de l'Ophiuchus

Statistiques
HP:
Fachtna de la Vierge G-bleu0/0Fachtna de la Vierge V-bleu  (0/0)
CP:
Fachtna de la Vierge G-rouge0/0Fachtna de la Vierge V-rouge  (0/0)
CC:
Fachtna de la Vierge G-jaune0/0Fachtna de la Vierge V-jaune  (0/0)
Message Re: Fachtna de la Vierge   Fachtna de la Vierge EmptySam 19 Sep - 19:59
Bienvenue plus officiellement, du coup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2154-mehry-silver-saint-d https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1864-mehry-l-ophiuchus
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
Fachtna de la Vierge G-bleu0/0Fachtna de la Vierge V-bleu  (0/0)
CP:
Fachtna de la Vierge G-rouge0/0Fachtna de la Vierge V-rouge  (0/0)
CC:
Fachtna de la Vierge G-jaune0/0Fachtna de la Vierge V-jaune  (0/0)
Message Re: Fachtna de la Vierge   Fachtna de la Vierge EmptyMar 22 Sep - 23:34
Alors, j'ai lu ta fiche et quelques petits commentaires avant de pouvoir procéder à la validation.

D'abord, dans un premier temps, le petit passage concernant Diogène de Sinople, si la voix peut te parler et te dire des choses, ces informations ne sont pas forcément vrai, ni celle qui sont utilisé par la trame du forum. Dionysos, ici, est un PNJ qui sera amené (sûrement) à apparaître plus tard. Il n'y a pas forcément de raison pour obtenir ce genre d'information. Donc possible que la "voix" te parle de ça mais la véracité des informations... de même que l'identité de la voix sont soumise à réserve, si tu vois où je veux en venir.

Ensuite, j'aimerai bien voir un peut étoffer la fin de la présentation, en l'état, l'arrivé au Sanctuaire et l'appel en tant que chevalier d'or sonne un peu... cheveux sur la soupe. Je comprends l'idée de l'appel de l'armure d'or, mais c'est assez sous jacent et j'aimerai bien un poil plus de tout ça voir comment il éprouve ce changement d'univers, cet appel ? Ce retour ? 'Fin, je pense que tu as matière à rendre ça moins "posé là" sans trop de soucis et sans non plus t'enlever de l'éventuelle matière pour de futur chronique.

Bref, des détails en somme, le reste et la qualité sont là et ça devrait être qu'une simple formalité Wink

PS : un poste ici aurait suffit plutôt qu'en parti question sur l'univers Wink


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


Fachtna de la Vierge Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
FachtnaFachtnaArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
Fachtna de la Vierge G-bleu0/0Fachtna de la Vierge V-bleu  (0/0)
CP:
Fachtna de la Vierge G-rouge0/0Fachtna de la Vierge V-rouge  (0/0)
CC:
Fachtna de la Vierge G-jaune0/0Fachtna de la Vierge V-jaune  (0/0)
Message Re: Fachtna de la Vierge   Fachtna de la Vierge EmptyMer 23 Sep - 9:14
Salut, merci pour ce retour rapide (je ne sais pas pourquoi j'ai été poster dans la partie "question"... silent ).

Ok pour étoffer. Wink

Mais avant, me faut savoir ce qu'on peut garder. Bien sur cette histoire est une proposition, je m'explique :

- Diogène de Sinope : je trouvais intéressant d'en faire une ancienne incarnation de Dionysos, ça ne pourrait pas coller ? Cette incarnation serait morte depuis plusieurs siècles (Diogène n'est pas un contemporain), ça n'aurait donc pas grande incidence sur le jeu. Mais pour le blondin c'est un coup de bambou, lui qui niait le sacré, obligé d'accepter que son maître à penser était une divinité ! Il est obligé de revoir sa position concernant les croyances religieuses.

- La voix : Il s'agit de celle de Zeus et non pas de celle de Diogène. La légende veut que l'élu de la Vierge soit l'homme le plus proche de Dieu. Le roi des dieux étant actuellement Zeus. Que Fachtna ait pu entrer en contact Zeus tenait la route du coup selon-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
Fachtna de la Vierge G-bleu0/0Fachtna de la Vierge V-bleu  (0/0)
CP:
Fachtna de la Vierge G-rouge0/0Fachtna de la Vierge V-rouge  (0/0)
CC:
Fachtna de la Vierge G-jaune0/0Fachtna de la Vierge V-jaune  (0/0)
Message Re: Fachtna de la Vierge   Fachtna de la Vierge EmptyMer 23 Sep - 16:13
Il est possible de trouver des choses qui sous entendent certaines vérités, la présence du monde des éveillés quand on sait où regarder doit pouvoir se trouver, de là à être certain de ces informations, c'est autre chose. Le fait que les personnages historiques ou mythologiques ne soient pas contemporain ne veut pas forcément dire qu'ils n'ont pas eu / vont avoir une importance dans l'histoire. Paris, de l'ère de Troie par exemple, a joué un rôle important dans une intrigue en cour pour te donner une idée. Pourtant, certains corps des guerriers de la même époque se trouvent au Sanctuaire et sont morts depuis... la guerre de Troie ! Je pense que tu peux arriver à un résultat similaire sans avoir la "certitude" de la vérité, après tout, le doute ne fait-il parti de la philosophie ?

Pour la voix, aussi proche de Dieu soit-il, Zeus ne parle déjà pas à ses enfants ou ses frères et soeurs alors de là à s'adresser à un mortel... De même, laisser un joueur avoir accès à Zeus comme ça, ça ouvre beaucoup de porte qui doivent rester fermé, je pense que tu peux comprendre les soucis qui peuvent se poser le cas échéant.

N'hésite pas à me mp si tu veux qu'on discute plus directement et plus en détails de... ces détails justement !


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


Fachtna de la Vierge Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
FachtnaFachtnaArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
Fachtna de la Vierge G-bleu0/0Fachtna de la Vierge V-bleu  (0/0)
CP:
Fachtna de la Vierge G-rouge0/0Fachtna de la Vierge V-rouge  (0/0)
CC:
Fachtna de la Vierge G-jaune0/0Fachtna de la Vierge V-jaune  (0/0)
Message Re: Fachtna de la Vierge   Fachtna de la Vierge EmptyMer 23 Sep - 21:41
Ah oui monsieur, gloire au doute !

J'ai modifié ainsi, dis-moi si ça colle. S'agirait de limiter l'affaire divine à une seule réplique (sans nommer un quelconque représentant du panthéon), génératrice d'un choc. Un privilège accordé à un mortel qui fonderait la légende de "l'homme le plus proche de Dieu", et non pas moult échanges au salon de thé de Fachtna à Zeus comme je le sous-entendait précédemment.

Citation :
[...] Et alors qu’il quitte une énième fois l’édifice merveilleux à la nuit tombée, la tête pleine des écritures de ces vénérables penseurs, un interlocuteur inattendu s’immisce entre ses tempes : Dieu.

« Tout appartient aux dieux ; or les sages sont les amis des dieux et entre amis tout est commun ; donc tout appartient aux sages. Ah ah ! Ce Diogène de Sinope, un Éveillé et plus encore. »

Lorsque Fachtna perçoit cette voix et qu’il comprend aussitôt être le seul à la percevoir, il entre dans une nouvelle sphère d’existence. La Volonté Divine est réelle et cela change beaucoup de choses, renverse nombre de ses croyances. Pas un seul instant il ne se croit fou allié à entendre des voix, pas une seule seconde il ne doute. Mais accepter l’existence du sacré lui est particulièrement pénible.

Jamais plus il ne saisira une formulation aussi claire entre ses méninges, jamais plus la Volonté ne s’exprimera d’une façon aussi intelligible.

--

Malgré l’escorte d’une nouvelle et chaude lumière, Fachtna n’échappe pas à la naupathie lorsqu’il embarque sur la Mer Rouge à destination de l’Inde. [...]

Ensuite petit développement final, suffit-il ?

Citation :
[...] Une seconde plus tard, l’armure d’or de la Vierge vient épouser sa silhouette et il disparait dans un rai doré.

Revêtir l’or le laisse d’abord perplexe. Lui qui s’est ingénié à s’en déshabiller, renouer avec lui est particulièrement désagréable. Jusqu’au jour où il commence à envisager son habit de lumière comme une interlocutrice. La Vierge est dotée d’une âme, telle toutes les armures sacrées, et ce qu’elle lui communique dans son langage propre est digne d’un grand intérêt. Aegis, Rahi et tant d’autres noms plus lointains, antiques même. C’est comme si les précédents porteurs de l’armure enserraient son esprit pour l’étreindre chaleureusement et lui transmettre force et sagesse. Des pouvoirs aussi, dont il n’aurait jamais soupçonné l’envergure.

Fachtna s’accommode fort bien de sa nouvelle demeure, la pierre de son temple lui serre de couche et d’abris et il ne pouvait rêver mieux en termes de vue lorsqu’il s’aventure sur le parvis. Il a senti plus d’une fois le regard de ses pairs se poser sur lui à l’aube lorsqu’il se met à danser étrangement sur le marbre et à saluer le soleil. Il décide d’aller à leur rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
Fachtna de la Vierge G-bleu0/0Fachtna de la Vierge V-bleu  (0/0)
CP:
Fachtna de la Vierge G-rouge0/0Fachtna de la Vierge V-rouge  (0/0)
CC:
Fachtna de la Vierge G-jaune0/0Fachtna de la Vierge V-jaune  (0/0)
Message Re: Fachtna de la Vierge   Fachtna de la Vierge EmptyVen 25 Sep - 11:52
C'était plutôt le passage de la vie indienne au retour à Constantinople que j'aurais voulu voir développé, le reste, la prise d'armure tout ça, c'est parfaitement possible de le gérer en jeu et de littéralement "prendre le train en marche" quand tu as l'armure, vu qu'au max, tu peux l'avoir que depuis quelques jours donc pas de soucis là dessus ^^ M'enfin c'est pas grave.

Les passages sur la voix sont ok. Tu as l'effet que tu voulais, sans rien non plus affirmer.

Beau boulot sinon de recherche pour coller au contexte et sur l'univers du forum, je tiens à saluer tout ça. Je valide donc avec l'éveil 5 et les PC qui vont avec.




“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


Fachtna de la Vierge Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
 
Fachtna de la Vierge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Naos :: Présentations :: Saints-
Sauter vers: