Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Octobre 2020)
 
Partagez
 

 Sperarum Glacialis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
LesathLesathArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
Sperarum Glacialis G-bleu160/160Sperarum Glacialis V-bleu  (160/160)
CP:
Sperarum Glacialis G-rouge180/180Sperarum Glacialis V-rouge  (180/180)
CC:
Sperarum Glacialis G-jaune245/245Sperarum Glacialis V-jaune  (245/245)
Message Sperarum Glacialis   Sperarum Glacialis EmptySam 26 Sep - 19:42
Il avait entendu parler de lui. Enfin, de sa réputation. L'alchimiste.

Il avait entendu parler de son talent aussi. Pour guérir les fragiles, à sa façon. C'est ce qu'on disait cependant, mais il n'avait jamais pu confirmer ces dires. Il ne l'avait croisé qu'au détour des paroles d'un garde, qu'au travers les récits des servants. Et il ne pouvait lui en vouloir de n'avoir tenté de le contacter. Ceux qui avaient eu à faire au Roi de Poussière n'en gardaient qu'un souvenir néfaste. Il avait été un fantôme pendant presque deux ans, et ne s'était extirper de cet état que depuis quelques semaines. Il avait repris du poids. Ses traits osseux s'étaient arrondis. Son temple, jusqu'alors en friche, avait été rangé, balayé, nettoyé, briqué. Si le confort restait assez limité, spartiate même, il avait au moins pour lui de mieux présenter. Sauf sa serre.

Il avait détruit la plupart de ses pots en terre cuite, et versé les graines en les jetant comme une pluie végétale.Elles n'avaient pris que de façon anarchique, et si sa première idée avait été de tout brûler, Lesath avait fini par se mettre à la tache. Les quelques plantes survivantes avaient été empotées. Les graines non mortes mises de côté. Mais tout cela posait clairement un problème : il n'avait plus de pavot, et la douleur était revenue.

Bien sur qu'elle était revenue.

Mais il ne pouvait en tenir rigueur à Morwenna, c'était lui qui avait choisi, après tout. Ce n'était là qu'un retour à la normale, en soit. Et pour finir avec cette boucle, pour la compléter, il lui fallait du pavot. Et ce faire, il avait décidé de se tourner vers l'alchimiste du Sanctuaire. Killian du Verseau, s'il ne s'était pas trompé sur le nom, ou du moins, il l'espérait. Voila ce que pensait le Scorpion alors qu'il traversait le porche du temple. Sa respiration forma de la buée, le surprenant par la même occasion. On disait qu'il était glacial, mais l'Ibère ne s'était pas attendu à ce que ce soit littéralement … Il enveloppa son corps d'une légère couche de cosmos. De la sorte il faisait d'une pierre deux coups : il s'évitait un rhume malvenu, et s'annonçait auprès du gardien. Après tout, il n'avait pas son armure sur le dos, et elle aurait du jouer les deux rôles de ce voile cosmique...

Il ne savait trop sur quel pied danser, est-ce qu'il devait pénétrer dans la structure glacée, ou attendre qu'on vienne le chercher ? Il opta pour la première solution. Il n'allait pas perdre de temps, finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
KilianKilianArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
Sperarum Glacialis G-bleu220/220Sperarum Glacialis V-bleu  (220/220)
CP:
Sperarum Glacialis G-rouge180/180Sperarum Glacialis V-rouge  (180/180)
CC:
Sperarum Glacialis G-jaune285/285Sperarum Glacialis V-jaune  (285/285)
Message Re: Sperarum Glacialis   Sperarum Glacialis EmptyDim 27 Sep - 11:56
Accueil









Depuis de longues minutes, je me tenais immobile au centre de la pièce qui fut , jadis, mon laboratoire.
Observateur minutieux, je cherchais la moindre faille, la plus petite erreur de calcul ou tremblement de ma main, mais le cercle semblait parfait.
Un pentagramme alchimique, avec en son centre le cadavre d'un corbeau. L'un des vestiges de mon voyage à Jamir avec Morwenna. L'objectif de ma tentative n'était pas forcément de trouver des réponses claires et limpides, mais au moins de débuter en cherchant une trace résiduelle de sorcellerie sur le cadavre du volatile. D'ici peu, je me mettrais en quête du dieu Hermès, mais pour cela je devais attendre que les ordres donnés aux serviteurs concernant mes victuailles soient exécutés.
Un autre que moi aurait probablement profiter de ces heures d'attente pour prendre un peu de repos... Mais mon esprit torturé se refusait à me laisser à un sommeil réparateur.
Autant me sentir utile, dans ce cas.
Alors que je m’apprêtais à déclencher le sortilège, je perçus l'émergence d'un cosmos, à l'entrée de ma demeure. Haussant un sourcil mi-étonné mi-contrarié, je me décidais à repousser mon expérience pour accueillir le visiteur.
Mon armure sur le dos, ma longue cape blanche dans mon sillage, je quittais mon ancien laboratoire pour gagner la structure principale où un homme inconnu s'avançait déjà.
Je laissais échapper une vague de froid cosmique pour annoncer mon approche, avant de prendre la parole, une fois à quelques pas devant lui.

Rares sont ceux autorisés à atteindre la onzième maison du Zodiaque... Je suis Kilian du Verseau, le gardien de ce temple. Qui es-tu et quelle est la raison de ta venue ?

Un ton parfaitement neutre, non hostile, ni chaleureux. Un autre chevalier ? Probable.
En tout cas, il n'avait pas bonne mine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LesathLesathArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
Sperarum Glacialis G-bleu160/160Sperarum Glacialis V-bleu  (160/160)
CP:
Sperarum Glacialis G-rouge180/180Sperarum Glacialis V-rouge  (180/180)
CC:
Sperarum Glacialis G-jaune245/245Sperarum Glacialis V-jaune  (245/245)
Message Re: Sperarum Glacialis   Sperarum Glacialis EmptyDim 4 Oct - 23:51
Le Scorpion souffla dans ses mains, tentant vainement de les réchauffer de façon manuelle autre que cosmique. Mais c'était une perte de temps. Le froid ne provenait pas d'un phénomène météorologique quelconque, mais sa source se trouvait face à lui. Killian du Verseau, donc, qui faisait honneur à sa réputation. Un glaçon aussi bien physique que mental. C'était au moins la première impression qu'il faisait, et pas qu'à l'Ibère. Ce dernier pris quelques instants pour regarder le maître des lieux, et l'observer de hauts en bas. Il portait l'armure qui l'identifiait comme chevalier d'or, ainsi qu'une cape de fine étoffe. Le Scorpion se demandait s'il était, contrairement à de nombreux frères d'armes, issu de la haute bourgeoisie, voir, de la noblesse. A contrario, il était plus probable que ce ne fusse pas du tout le cas. S'il avait pu hausser les épaules mentalement, il l'aurait fait. Ce n'était pas vraiment important, au final, si ? Si les voix avaient encore eu leur mot à dire, elles se seraient gaussé de la situation. Depuis quand s'imaginait-il la vie de ses collègues avant de même les aborder ?

« Ah bon ? Je suppose que tous ceux qui veulent rencontrer Childéric passent par ici, pourtant. Et il a tendance à recevoir plus de messagers que son poste ne le souhaiterait... » Réfléchit-il à haute voix. Il n'avait que rarement fait attention à ceux qui demandaient le passage dans son temple. Devait-il prendre le temps d'arrêter tout le monde et de vérifier leurs sauf-conduits ? Probablement pas. S'il ne s'agissait pas d'un adversaire au cosmos redoutable, si un étranger arrivait jusqu'au huitième temple, c'était signe qu'il avait ses raisons... Il chassa ces idées de son esprit, ce n'était ni le moment, ni l'endroit de penser à ça de toutes manières.

« Je suis Lesath, gardien du huitième temple. » répondit-il à la question du Verseau. Et ce qu'il faisait là... Ce n'était pas si simple. Enfin, si, en soit, mais ça n'avait rien à voir avec leurs rôles de gardiens d'or. « Et je viens te voir car j'ai entendu parler de toi. Ou plutôt d'une facette de toi. On dit que tu es alchimiste, ou quelque chose comme ça. Je ne suis pas sur que tu aies ce dont j'ai besoin cependant. Il me faudrait du pavot. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
KilianKilianArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
Sperarum Glacialis G-bleu220/220Sperarum Glacialis V-bleu  (220/220)
CP:
Sperarum Glacialis G-rouge180/180Sperarum Glacialis V-rouge  (180/180)
CC:
Sperarum Glacialis G-jaune285/285Sperarum Glacialis V-jaune  (285/285)
Message Re: Sperarum Glacialis   Sperarum Glacialis EmptyLun 5 Oct - 18:24
Inquiétude








A sa remarque sur les passages, je répondis d'une pirouette, couplée à un léger sourire.

Sauf que je connais la plupart des messagers du Sanctuaire. Rare ne veut pas dire aucun.

Un confrère chevalier d'or, donc. Le scorpion.
Avec Silas, Childéric et Airoth, cet homme et moi étions les uniques survivants de la génération ayant connue l'avant-guerre. Je l'observais donc avec un brin de chaleur, mettant de coté mon masque d'indifférence.

Je vois... Heureux de faire enfin ta connaissance, Lesath. J'aurais dû prendre le temps de te rendre visite plus tôt. Surtout depuis la fin de la guerre.

Chose que j'avais fait auprès du second et du troisième gardien du Sanctuaire. Mais selon les rumeurs, le scorpion d'or était un homme atypique, solitaire, un peu fou. Une énigme pour la grande majorité des résidents du Sanctuaire. Or, je l'avais enfin face à moi.
Surpris par sa demande, je l'observais d'un œil attentif. Et clairement, son corps semblait présenté des signes d'épuisement, voire de maladie. Bien moins que Morwenna, ceci dit.

Alchimiste, en effet. Et médecin, également. Suis-moi, j'en ai dans les quelques réserves qu'il me reste.

Et d'un signe de main, je l'invitais à gagner le fond de mon temple. Via un accès dissimulé, je gagnais une grande pièce, où s'étalaient de longues étagères, croulant sous les pots et amphores scellées. Il ne me fallu que peu de temps pour trouver l'objet de ma recherche.

Du pavot... Je doute que tu en veuilles pour confectionner de l'huile alimentaire. Ce n'est pas un produit anodin. L'effet de dépendance est très rapide. Peut-être y-a-t'il des traitements plus adaptés...

Je n'allais pas lui faire la leçon, et je n'étais pas du genre à refuser un anti-douleur à un patient, notamment à un frère d'arme. Mais à voir l'état de son corps, en apparence, je devinais un réel problème qui ne pouvait qu'interpeller le médecin que j'étais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LesathLesathArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
Sperarum Glacialis G-bleu160/160Sperarum Glacialis V-bleu  (160/160)
CP:
Sperarum Glacialis G-rouge180/180Sperarum Glacialis V-rouge  (180/180)
CC:
Sperarum Glacialis G-jaune245/245Sperarum Glacialis V-jaune  (245/245)
Message Re: Sperarum Glacialis   Sperarum Glacialis EmptyDim 11 Oct - 21:26
Il marquait un point, sinon deux. Connaître les messagers était un investissement qui valait son pesant d'or. Plus besoin d'arrêter le va-nu-pieds qui quémandaient passage, comme s'il était un troll et que son temple était un pont, sans même demander une piécette au passage. Il pouvait, en reconnaissant l'empreinte cosmique, laisser passer le porteur de nouvelles sans se soucier de ce qu'il pouvait bien transporter. Bonne nouvelle, mauvaise nouvelle, nouvelle tout court, il n'en aurait littéralement rien à cirer, et ça c'était clairement un gain de temps considérable … si de base il s'était occupé des postiers du sanctuaire. Ce qui n'était vraisemblablement pas trop le cas. Mais d'un autre côté, on pouvait pu lui reprocher un certain (?!?!) laxisme en l'état. Il notait dans son esprit que le prochain messager serait arrêté, probablement interrogé, et identifié comme il se devait. Peut-être même le caresserait-il de sa piqûre pour laisser une trace indélébile dans son être qui l'identifierait comme un homme pouvant traverser le huitième temple.

« Hmm, idée à creuser... » murmura-t-il, plus pour lui même qu'autre chose, alors qu'il revenait aux paroles de son interlocuteur.

Venir le voir ? Quelle drôle d'idée. Killian n'était probablement pas plus friand de compagnie que l'Ibère. Faire connaissance n'était sans doute pas dans ses capacités. S'il avait la langue bien (trop?) pendue, ce n'était pas par envie, mais parce que parfois il disait tout haut ce que les autres n'osaient dire, voire penser, tout bas. Il était le porte-parole des silencieux, en somme. Un bien beau rôle qui le mettait régulièrement dans l'embarras. Il hocha les épaules, ce n'était pas bien grave s'il ne s'était présenté chez le Scorpion, d'autant plus qu'il n'aurait pas été en état de l'accueillir, ou bien dans un état plutôt … dégradé, dirons nous.

Son collègue abordait enfin le sujet qui l'amenait en ces lieux. Le pavot. Effectivement, il n'était pas là une plante classique. C'était bien pour ça qu'il venait le voir, d'ailleurs. En faire de l'huile alimentaire aurait été possible, après tout peut-être que l'effet de la graine était plus fort, mais ce n'était pas l'objectif non plus. Il avait tendance à réduire la plante en poudre, qu'il mélangeait à du miel pour contrebalancer son goût amer. L'objectif étant, bien entendu de …

« L'objectif est de contrebalancer une douleur, en effet. Malheureusement il n'y a pas vraiment d'autre remède. Tu vas vite comprendre. » Répondit-il du tac au tac, en déboutonnant sa chemise blanche en lin. Sur son torse, un tatouage ibère représentait plusieurs animaux. Le lynx. Le vautour. Le loup. L'ours. Chacun de ses traits noirs venait se superposer à des zébrures qui elles n'était pas tracées par un poinçon et de l'encre. Son torse avait été déchiré et rapiécé.

« Cette fracture a été réalisée... à peu près il y a une vingtaine d'années. Disons que mon maître a légèrement débordé de force lors d'un exercice et que je n'étais pas l'apprenti le plus alerte. » Raconta-t-il avec un haussement d'épaules. Ce qui était fait était fait, il n'y avait plus à revenir en arrière désormais. « Quand bien même, l'os fracturé s'est solidifié, mais la douleur ne partira jamais. Et ce n'est pas bien grave, cette douleur fait partie de moi. Il faut juste que je la rende … tolérable, dirons nous. » D'autant plus qu'il tirait la plupart de son cosmos de cette dernière, rendant ses derniers souffles aussi dangereux pour lui que pour son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
KilianKilianArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
Sperarum Glacialis G-bleu220/220Sperarum Glacialis V-bleu  (220/220)
CP:
Sperarum Glacialis G-rouge180/180Sperarum Glacialis V-rouge  (180/180)
CC:
Sperarum Glacialis G-jaune285/285Sperarum Glacialis V-jaune  (285/285)
Message Re: Sperarum Glacialis   Sperarum Glacialis EmptyMar 13 Oct - 14:35
Traitement expérimental









A la vue de la blessure du scorpion, j'écarquillais les yeux de surprise, avant de me reprendre.
Bon sang...

Tu as de la chance d'avoir survécu à un coup pareil...

Comment un maître pouvait-il ainsi perdre le contrôle et manquer de tuer l'un de ses apprentis ? Ce type d'enseignement m'outrait au plus au point. Lesath semblait s'être fait à l'idée de souffrir, et avait su un tirer parti. Une abnégation que beaucoup n'auraient pas eu.
Mais le médecin ou la personne qui avait rapiécé la chair s'y était vraiment mal pris. Quel gâchis.

Je comprends. Toutefois, le pavot ne fera que servir de béquille, et risque de rapidement devenir pire que le mal. Mais j'ai une idée... Assieds toi donc, j'en ai pour quelques minutes.

L'esprit en ébullition, concentré sur une formule de ma conception, je retournais vers ma table de travail, avant de saisir une poignée de bocaux et d'amphores. Et d'un geste expert, je sortis quelques plantes séchées, pour les jeter dans un mortier. D'un main, je commençais à écraser les feuilles, et de l'autre à tracer un signe alchimique dans les airs, au dessus de l'ensemble. Un effet de cosmos, et la figure s'embrasa d'une lueur émeraude.

Graines de cassis, pavot, un soupçon de digitale, gaulthérie, et de l'écorce de pain sylvestre.

Après quelques minutes de préparation, je transférais la bouille dans de l'eau brûlante, et y versait une rasade de miel, avant de verser le tout dans des fioles.

Voilà. Tente ce traitement pendant dix jours et vois si les effets sont les mêmes, ou moins handicapants que du pavot pur.

Satisfait de moi, je revins vers le brasero allumé pour l'expérience, et plaçais un récipient au dessus pour faire chauffer de l'eau dans laquelle flottait des feuilles de menthe.

Depuis combien de temps es-tu au Sanctuaire ? De mémoire, toi comme moi appartenons à la génération d'avant-guerre. Même si je ne t'ai pas croisé sur le champ de bataille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LesathLesathArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
Sperarum Glacialis G-bleu160/160Sperarum Glacialis V-bleu  (160/160)
CP:
Sperarum Glacialis G-rouge180/180Sperarum Glacialis V-rouge  (180/180)
CC:
Sperarum Glacialis G-jaune245/245Sperarum Glacialis V-jaune  (245/245)
Message Re: Sperarum Glacialis   Sperarum Glacialis EmptyMar 20 Oct - 21:53
Lesath hocha la tête. Il ne savait que trop bien qu'il avait eu de la chance, à sa façon. Même si cette blessure l'avait entraîné au fond d'un cloaque duquel il avait mis presque vingt an à s'extraire. Ce torse zebré était, de toute sa vie, la seule constante. Les rôles, les drogues, les femmes, les armures, les compagnons d'infortune ou d'entraînement, les chefs, les putains, les douleurs, les temps perdus ou gagnés, les cosmos, les plantes. Ils avaient tous traversé sa vie, d'une façon ou d'une autre, mais cette cicatrice, cette empreinte, cette strie, elle n'avait jamais bougé. Elle s'était accrochée à lui, et lui à elle quelque part. Il était nécessaire parfois que certains repères, mêmes macabres, subsistent. Et il avait eu beau la camoufler, beau la parer des plus belles des encres, elle n'en avait qu'été sublimée. Elle était sans doute une caractéristique des plus particulières. C'était certain.

« Pire que le mal ? » C'était à la fois probable et impossible. Une drogue menait à une autre. Elle était facilement remplaçable. Par des herbes, par des poudres, par des bouts de bois qu'on serrait fort entre les dents. Le mal lui, ne partait jamais. Il s'estompait légèrement, s'essoufflant comme un marathonien, lorsqu'il consommait quelque anti-douleur, mais revenait sans cesse. Elle était immuable. Elle était totale.

Il regarda cependant Killian se plier en quatre pour lui fournir un autre médicament. Sans doute une réussite en soi. Il essaierait, car il ne voulait pas mourir idiot. Du moins plus idiot qu'il ne l'était déjà. Au moins il ne semblait pas le juger plus que de rigueur. Les sentences étaient inégales lorsqu'il avait l'obligation de révéler sa nature. On avait tendance à ne voir en lui que l'utilisateur de pavot, au lieu de chercher à comprendre. Il s'y était fait.

« Je te remercie. Qui sait, peut-être que ce mélange arrivera à me faire passer de meilleures nuits. » Dit-il avec un sourire fatigué. Il ne dormait pas très bien depuis qu'il était complet de nouveau, depuis que la folie s'était envolée, depuis que les voix s'étaient tues.

« J'ai passé mon épreuve il y a … quinze ans, je dirais environ. Puis j'ai erré une dizaine d'années avant de récupérer Le Scorpion d'Or il y a quelques années. Trois ? Quatre ? Le temps passe vite ici, surtout en temps de guerre. » Il n'y avait pas réfléchi. A vrai dire, il ne se souvenait que trop bien des dernières années, qu'il avait passé au sein de son temple, sans poser le pied à l'extérieur. Elles n'étaient pas sa plus grande réussite, c'était un fait...

« Non, j'ai eu le loisir extrême d'être le seul gardien de ces lieux. Un dernier garde-fou pour Athéna je suppose. Je me suis rarement senti aussi inutile. » Marmonna-t-il.

Inutile, mais obligatoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
KilianKilianArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
Sperarum Glacialis G-bleu220/220Sperarum Glacialis V-bleu  (220/220)
CP:
Sperarum Glacialis G-rouge180/180Sperarum Glacialis V-rouge  (180/180)
CC:
Sperarum Glacialis G-jaune285/285Sperarum Glacialis V-jaune  (285/285)
Message Re: Sperarum Glacialis   Sperarum Glacialis EmptyMer 21 Oct - 20:45
Stratégie









Nous sommes tous les maillons d'une seule chaîne. Un seul cède, et les autres vacillent. Si tu t'es senti inutile, que devrais-je dire, moi qui suis voué à soigner de pauvres soldats pour mieux les renvoyer au front ?

Que Lesath ait dû endosser un rôle bien ingrat, je pouvais l'admettre. Mais inutile... Non.
Toutefois, je m'étonnais que le Grand Pope de l'époque ait confié une telle mission au Scorpion d'or. J'aurais davantage vu Airoth dans ce rôle, en raison de son caractère certes, mais aussi de son placement sur l'ordre zodiacal.

Pourquoi as-tu été choisi pour ce rôle ? Je te vois davantage en... homme d'action, comme Silas des Gémeaux. D'un point de vue stratégique, c'est un choix particulier.

Simple curiosité, mais bien utile si un nouveau conflit devait se produire dans les temps à venir. Lequel d'entre nous serait en charge de veiller sur Athéna ?
Bras croisés, je m'appuyais sur colonne, l'air pensif.

As-tu au moins déjà rencontré notre déesse, en personne, à cette occasion ?

Simple curiosité, mais nourrie par ma crise de conscience actuelle. Notre divinité s'était-elle présentée à d'autres chevaliers d'or ? Cette question fit écho à ma rencontre avec Hermès.
Si je devais me retrouver dans ce rôle d'ultime rempart entre Athéna et une menace probable, comment le prendrais-je ? Comme Lesath ? Une plaie, un honneur ? Difficile de trouver une réponse, à ce stade. Mon sang faisait-il de moi un vulgaire soldat, indigne du regard de la déesse de la sagesse ? Pourtant, j'avais hérité de l'une des douze armures d'or. J'étais donc plus partagé que jamais.
J'avais déjà exprimer mon état d'esprit au Grand Pope et à Morwenna. Mais avoir l'avis d'un autre chevalier d'or ne serait pas de trop, pour avoir une vision d'ensemble. Et comprendre dans quelle direction je devais évoluer. En tout cas, pour l'heure, j'espérais que mon remède maison suffirait à apaiser un tant soi peu la souffrance du scorpion. Vivre sans repos, aiguillé par une éternelle douleur physique... Je n'osais imaginer les séquelles psychologiques.

Je suppose que la douleur doit t'empêcher de dormir assez pour récupérer. As-tu déjà eu des vertiges, des hallucinations, des pertes de connaissance ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LesathLesathArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
Sperarum Glacialis G-bleu160/160Sperarum Glacialis V-bleu  (160/160)
CP:
Sperarum Glacialis G-rouge180/180Sperarum Glacialis V-rouge  (180/180)
CC:
Sperarum Glacialis G-jaune245/245Sperarum Glacialis V-jaune  (245/245)
Message Re: Sperarum Glacialis   Sperarum Glacialis EmptyVen 23 Oct - 17:20
Une chaîne ? Il n’avait jamais vu ça sous cet angle. Il aurait aimé, mais il trouvait la vision quelque peu utopique, d’autant plus vu les énergumènes qui peuplaient le sanctuaire. Quand ils ne mourraient pas, ils trahissaient leurs collègues, devenaient givrés ou disparaissaient sans plus. Lui y compris. A vrai dire, s’il avait dû comparer l’armée d’Athéna à un conglomérat d’objets, il aurait plutôt opté pour une poignée de billes. Sur le papier, dans la main du Grand Pope, ils paraissaient unis. Dès qu’on leur lâchait bride, ils tombaient et partaient dans tous les sens. Après, il fallait avouer qu’une poignée de billes balancées dans une même direction, ça pouvait faire mal, surtout à pleine gouache dans la tête d’un adversaire, mais ce n’était pas la question.

Lesath lui répondit d’un ton légèrement maussade. « Mouais. Vu comme les chevaliers ont tendance à passer l’arme à gauche, j’ai envie de dire que ta chaîne, ça fait un moment qu’elle brisée, mais, je comprends ton point de vue. Et je suppose que guérir les blessés reste plus important que de brasser de l’air, c’est plus ou moins la principale activité que j’ai pu avoir ces dernières années… » Enfin, ça, et devenir le plus dangereux malade mental que le coin eut connu. Il réfléchit quelques secondes à la question suivante, et honnêtement, il n’eut pas la moindre idée de quoi répondre. « Je ne saurais te répondre. Nous sommes des gardiens, je suppose. On garde. Alors je suppose que pour ceux qui nous dirigent, ou qui nous dirigeaient, en l’occurrence, l’un ou l’autre faisons l’affaire.» Il n’avait pas plus d’informations à fournir, malheureusement. Peut-être que le Grand Pope avait un plan étriqué dans son esprit, mais il n’était pas aligné avec ce qu’il était. Il était ce qui s’approchait de plus, au Sanctuaire, d’un Assassin. Il aurait dû être envoyé derrière les lignes ennemies pour en faire tomber les généraux. A la place il avait gardé un temple vide et avait à moitié – à moitié seulement ? – perdu la tête.

Il secoua la tête, répondant par la négative à la troisième question. Athéna était de celles qui ne se présentait pas à tout le monde. Elle n’en avait pas besoin, d’ailleurs, sa Voix le faisait bien assez, derrière son masque rouge et azur. « Toi ? » Il n’avait pas ressenti ce besoin impérial de devoir rencontrer leur déesse tutélaire, mais de toutes façons, il ne croyait que moyennement à ces histoires de déités. Un dieu n’était puissant que si on croyait en lui. Ses dieux à lui étaient inscrits sur sa peau, encrés sur sa chair. Des dieux oubliés d’une nation qui n’existait presque plus. Son panthéon avait chu de son piédestal depuis bien longtemps. S’il se battait aujourd’hui c’était pour l’homme, pas pour les dieux.

« Je ne suis pas friand des divinités. Elles ont la curieuse manie de s’entourer de morts en sursis, et j’aimerais autant que possible éviter de croiser Charon. » Une façon comme une autre de dire qu’il n’avait en lui, pas de réelle envie de se sacrifier, du moins pas pour les mauvaises raisons. « Pas sans raisons, en tout cas, et protéger la tête couronnée n’en fait pas particulièrement partie. » Ajouta-t-il en hochant les épaules. Son temple ne laisserait pas pour autant passer tueurs et assassins. Si Athéna n’était sans doute pas la sauveuse que le monde s’imaginait, elle était probablement le moindre mal, si on la comparait aux autres déités dégénérées…

« Cela dépend du pavot. Quand j’en prend, j’arrive à faire des nuits sans rêve. Et non, je n’ai pas encore eu ce loisir, sauf en combat. Mais je suppose que c’est le lot de chacun d’entre nous que de devoir porter une croix qui nous dépasse. Guérir les blessés, vivre parmi les agonisants, ce n’est pas forcément un rôle qui doit te plaire non plus. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
KilianKilianArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
Sperarum Glacialis G-bleu220/220Sperarum Glacialis V-bleu  (220/220)
CP:
Sperarum Glacialis G-rouge180/180Sperarum Glacialis V-rouge  (180/180)
CC:
Sperarum Glacialis G-jaune285/285Sperarum Glacialis V-jaune  (285/285)
Message Re: Sperarum Glacialis   Sperarum Glacialis EmptyLun 26 Oct - 20:14
Confidence









Pragmatisme.
Voilà un mot qui résumait parfaitement l'image que renvoyait le chevalier d'or du scorpion. Je commençais à véritablement l'apprécier. Pas de faux semblants, avec lui. Du brut de décoffrage.

Oui et non. Quand un chevalier tombe, un autre le remplace. Donc la chaîne perdure. Mais ce sont nos armures qui la façonnent et notre sang qui la recouvre. Je plains beaucoup ceux qui deviennent chevaliers en étant bercé par l'idéalisme. Nous servons le rêve d'Athéna, mais nous sommes des pièces jetables. De ce point de vue, tu as raison.

Aucune aigreur, juste l'énoncé d'un fait connu de ceux qui ne se berçaient pas d'illusion. Notre devoir n'avait rien d’héroïque. Il s'apparentait à un sacerdoce, dont la mort était l'unique issue.

Non, je n'ai jamais rencontré Athéna. Mais... J'ai eu le loisir d'avoir un entretien avec le dieu Hermès. Je suppose que je dois me sentir chanceux.

Pouvoir parler librement avec un immortel n'était pas donné à tout le monde. Mais ce n'était pas pour autant que j'irais me sacrifier pour Hermès, en cela Lesath avait raison.

Dans ce cas, pour quelle cause irais-tu donner ta vie ?

Simple curiosité. Le temps de la réponse, je me dirigeais vers mon garde manger et en retirais une bouteille d'hydromel, dont je nous servis une rasade à chacun.

Oh, ce n'est pas pire que d'achever les agonisants et de semer la mort sur mon passage. Je suis à la fois assassin et médecin. Donc à choisir... Je préfère tenter de préserver la vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sperarum Glacialis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple du Verseau-
Sauter vers: