Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 31 Octobre 2020)
 
Partagez
 

 [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
FachtnaFachtnaArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-bleu0/0[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-bleu  (0/0)
CP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-rouge0/0[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-rouge  (0/0)
CC:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-jaune0/0[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-jaune  (0/0)
Message [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ?   [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? EmptyLun 28 Sep - 11:40
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? Fachtna_illu3

Cheminant sur un rai à la vitesse de la lumière, le nouvel élu de la Vierge s’est porté jusqu’aux marches du temple du Pope. Ce mouvement prodigieux, il l’a exécuté instinctivement, facilement dirait-on. Cette dernière semaine passée sous la coupole de sa maison, à quelques mètres du sol en lotus et en tête à tête avec la Vierge. Une vraie révélation, un champ des possibles - des impossibles ? - ahurissant pour un homme.

Pour cette entrevue qu’il lui semble n’avoir que trop retardé, il est vêtu de son armure solaire. Il s’agit d’être dans le ton n’est-ce pas ? Solennel. Les yeux levés vers le parvis du plus imposant des imposants, Fachtna avance un soleret puis un autre pour gravir la cascade de marbre qui le domine de toute son autorité. Encore une fois, il se trouve fort surpris par la légèreté de l’or qui l’habille. Jamais il n’avait porté de plaques pour protéger son corps avant ces derniers jours mais il suppute que sa sèche charpente serait bien incapable d’en soutenir le poids bien longtemps. Là, il grimpe sans grand effort, comme si chacune des pièces d’armure étaient arrimée à sa volonté et non pas à ses membres. Et puis il n’est pas gêné le moins du monde dans ses mouvements, vraiment, comme s’il était vêtu d’un simple vêtement de lin.

Il est révoltant de constater le nombre de lois physiques que ces lieux invalident. S’il n’avait pas été préparé par Buddhimaan le sage il ne fait aucun doute que son esprit aurait fini par imploser entre les os de ses tempes en découvrant ces hautes sphères dédiées à Athéna. Toutefois, il a toutes les raisons de penser que sans l’enseignement du vieil homme, jamais il n’aurait été autorisé à pousser grandes portes du Sanctuaire. Tout va donc pour le mieux dans le meilleur des ordres.

Lorsqu’il s’avance sur les dalles qui mènent l’entrée majestueuse, sa curiosité maladive est à son comble et le pousse de sa large paume. Passé ce seuil, Fachna s’attend à moult réponses. La sixième maison a apporté son lot, mais il subsiste tant d’inconnues. A l’intérieur, les flux d’éther son intenses et Fachtna a toutes les peines du monde à isoler telle empreinte cosmique. L’édifice est chargé et se refuse à être lu. Il fait d’abord sombre et puis la lumière des flammes. Maintenant encadré par la garde prétorienne, il est mené jusqu’à la salle où trône le premier interlocuteur d’Athéna. Lorsqu’il se trouve à la distance indiquée pour échanger avec le Pope, Fachtna de la Vierge soulève son casque et dégage sa très longue chevelure. Il prononce simplement : « Mes respects. » Ce disant, il incline la tête une seconde avant de placer tranquillement son œil affûté dans celui qui lui fait face.


Dernière édition par Fachtna le Mar 29 Sep - 22:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-bleu260/260[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-bleu  (260/260)
CP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-rouge330/330[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-rouge  (330/330)
CC:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-jaune216/216[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-jaune  (216/216)
Message Re: [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ?   [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? EmptyMar 29 Sep - 2:30
    Au moins, dans le chaos de cette situation explosive, il y avait quelque chose de positif qui pouvait ressortir de tout ça. La discussion avec l’ancien chevalier d’or de la Vierge avait été faite à coeur à vif, mais des décisions, difficiles, avaient été prises par le Pope et l’ancien porteur de l’or. Le rôle qu’il allait maintenait devoir tenir était tout aussi important pour le Sanctuaire que celui de gardien sacré. Il espérait peut-être aussi qu’Aegis s’y plairait mieux que comme porteur d’or. Sa nouvelle mission ne devrait pas amener son coeur à la guerre. Surtout que cette dernière semblait proche, très proche. Heureusement, avant de partir, l’ancien chevalier de la Vierge avait pu accomplir un devoir important et avait préparé la suite d’évènements important.

    Ainsi, quand on lui informa qu’un nouveau chevalier d’or avait élu domicile dans l’ancien temple tenu par Aegis, Childéric n’était pas étonné. La durée de vie d’un porteur d’or est très – trop – brève. Les élus vont et viennent trop rapidement, mais ils sont toujours là. Alors d’ici quelques jours, pour lui laisser le temps de se faire à sa nouvelle demeure et à ce nouvel endroit, il convoquerait le chevalier d’or, à moins qu’il ne vienne le voir de lui-même. Après tout, un nouveau chevalier doit plier le genou et prêter serment devant le Pope comme il le ferait devant la déesse. Et ce fut le chevalier d’or de la Vierge qui monta le premier les marches, à quelques heures de sa convocation. Ainsi, il monta les marches et les gardes prétoriens finirent de l’amener dans la grande salle du trône.

    Il s’était donc installé sur son trône, dominant ainsi la salle. Les gardes s’étaient répartis sur le côté de la pièce, au garde-à-vous. Cérémoniel était le mot clef de la présentation d’un nouveau chevalier. Chaque ordre possède ses rites et ses coutumes. Ses moments solennels qui sont importants et qui ont une signification profonde. Souvent, l’appartenance se forme dans le sang et la douleur de la formation d’un chevalier. Parfois, elle doit venir après quand ce dernier a été formé loin du Sanctuaire, comme c’est le cas pour cet homme qui se présente à lui. Au final, il ne sait pas grand-chose de lui, mais il avait diligenté une enquête rapide pour en savoir plus. Il est important pour le Pope de connaître ses hommes pour savoir comment les utiliser au mieux. Pour le reste, pour parfaire ce cérémonielle, il portait sa toge blanche, symbole de son rang et de même le masque couvrant entière son visage.

    Il regarda l’homme enlever son casque et dévoiler son visage et présenter ensuite ses respects. Il ne posa pas le genou à terre et n’en faisait pas trop. Il y avait néanmoins trop de convenance dans son comportement aux yeux du Pope. Il faudrait avec le temps qu’il comprenne sûrement sa place dans l’ordre mais après tout, il venait sûrement d’arriver dans le monde particulier qu’est le Sanctuaire sans pour autant avoir été formé par ce dernier, il l’aurait su à un moment ou un autre si ça avait été le cas. Il adressa donc un signe de tête au nouveau chevalier d’or de la vierge et l’invita à faire quelques pas. Puis, il prit la parole d’une voix forte :

    « - Et bien, je t’en pris chevalier, présente toi. »


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
FachtnaFachtnaArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-bleu0/0[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-bleu  (0/0)
CP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-rouge0/0[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-rouge  (0/0)
CC:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-jaune0/0[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-jaune  (0/0)
Message Re: [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ?   [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? EmptyMar 29 Sep - 17:14
« Je suis un homme véritable, j’ose en avoir la prétention. Je suis nommé Fachtna et suis ravi de faire ta connaissance Childéric. »

Son corps tout entier est détendu et son regard luit d'intelligence. Un original, en tous cas c’est ainsi qu’il a été dépeint au Pope. Notre homme dort au milieu de son temple à même le sol, mange peu et refuse de goûter la viande qu’il n’a pas chassé lui-même, a renvoyé tous les factotum affectés à son service personnel, danse régulièrement comme un possédé sur le parvis de la sixième maison, urine volontiers dessus au lever et au coucher du soleil, pratique une parole libre qui ne souffre aucune limite, provoque les serviteurs tout autant qu’il les flatte, dote le règne animal et végétal d’une importance qui est loin d’être communément admise. A bien des endroits, Fachtna choque le quidam. Une outrageuse pureté l’anime, qui magnétise autant qu’elle dérange.

« Childéric, j’ai tant de questions. Mais je te laisse la primeur, demande et je te répondrai sans ombre. Que ne sais-tu déjà qui aiguillonne ta curiosité ? »

Il a parlé sans se départir de son calme, sur un ton tout à fait volontaire et bienveillant.


Dernière édition par Fachtna le Jeu 1 Oct - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-bleu260/260[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-bleu  (260/260)
CP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-rouge330/330[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-rouge  (330/330)
CC:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-jaune216/216[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-jaune  (216/216)
Message Re: [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ?   [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? EmptyJeu 1 Oct - 4:38
    Sous le masque, celui qui fût lion arqua un sourcil. Un homme véritable ? Comme si les autres n’étaient que des moitiés d’homme et que lui seul semblait avoir fait un chemin particulier. Une façon de se voir que le Pope n’aimait pas trop. Surtout vis-à-vis de ce qu’il attendait d’un membre du cercle d’or. Mais il allait lui laisser la chance de s’expliciter. Il allait aussi attendre d’en savoir plus sur cet homme particulier avant de porter un jugement, peut-être trop hâtif. Après tout, le chevalier de la Vierge est là pour remplir un office particulier et souvent les hommes qui endossent cette responsabilité sont eux même particulier, Aegis par exemple, n’était pas en reste. Même s’il semblait bien plus rigoureux que cet individu des plus… spéciales !

    En effet, le comportement de ce dernier dans son temple semblait plus à celui du fou que du chevalier sacré et il espérait qu’il avait tout son esprit. L’ordre avait déjà en son sein un chevalier à la santé mentale défaillante et il n’aurait pas la patience de devoir en gérer un second et un second potentiellement plus… expressif que le roi de poussière au dard écarlate. Mais les choses sont différentes ici. La guerre est aux portes du Sanctuaire, il n’est plus temps de laisser passer les particularités des chevaliers d’or mais de préparer la cité au siège qui doucement se dessine. Et dans un siège, on ne peut se permettre de conserver ceux qui ne participent pas à l’effort de guerre. Alors l’ancien lion attendit un peu avant de répondre à son chevalier.

    « - J’ai une simple question à te poser oui. »

    Et avant de la poser il se redressa sur son trône et le regard couvert du masque se posa sur le chevalier d’or. Il ne bougeait que peu et il savait maintenant avec l’expérience ménager son effet. Sa voix s’était fait celle du chef militaire et il espérait que le chevalier d’or saurait faire la différence ou du moins, relever la nuance. Et c’est sur ce même ton que celui qui fût lion posa sa question :

    « - Sais-tu où nous sommes exactement ? Sais-tu ce qu’est cet endroit et ce qu’implique cette armure que tu portes sur ton dos ? »

    Et s’il ne savait pas, il devrait apprendre vite. L’armée et la guerre n’attendent pas. Le temps est un luxe qu’ils n’ont plus et bientôt le chaos frappera fort. Narsès en Italie, les guerriers d’Arès à l’est et la situation compliqué diplomatiquement parlant avec les habitants des fonds marins. Il espérait simplement rapidement trouver à quoi cet homme était bon, pourquoi il avait été appelé par Athéna à porter l’or en remplacement d’Aegis. Il avait son rôle à jouer dans les plans de la déesse et il était curieux de voir pourquoi elle avait besoin de lui et ce qu’il pourrait lui apporter.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
FachtnaFachtnaArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-bleu0/0[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-bleu  (0/0)
CP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-rouge0/0[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-rouge  (0/0)
CC:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-jaune0/0[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-jaune  (0/0)
Message Re: [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ?   [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? EmptyJeu 1 Oct - 20:26
Silence. La poitrine du Pope qui se soulève. Inspiration puis lente expiration derrière le masque. Pesée des mots de son hôte. Le visage marmoréen de Fachtna ne transmet que peu d’émotions. Il répond sereinement. « Mon corps s’en souvient encore, Pope. Gravir cette montagne par la face Nord ne fût pas une grande idée. Je sais donc tout à fait la situer, cette montagne, et les secrets édifices qui la couronnent. » Il a un sourire simple avant de reprendre. « C’est tout un parchemin que tu me demandes de réciter là, commandeur ! » Sa voix redescend, il avance son avant-bras et son regard passe sur l’or qui l’habille. Il semble passer en revue nombre de réponses possibles entre ses tempes.

Il relève lentement le menton et arrime son regard tranquille au chef des armées athéniennes. « Nous représentons l’autre monde, celui qui infléchit outrageusement les trajectoires. Nous défendons la maison d’Athéna la divine aussi nommée Guerre et Sagesse. » Il marque un temps et ajoute. « Je défends le libre arbitre et suis en quête des hommes authentiques et superbes, je défends celles et ceux dont les actes se conforment à leurs paroles, j’oppose la nature aux conventions sociales et la défends de toute mon âme, je tiens les désirs superflus pour esclavagistes et les besoins naturels pour seuls monarques. Je souhaite que les hommes grandissent pour que les dieux puissent enfin reculer. La Vierge m’assure que mes combats trouveront un écho sous le regard bienveillant d’Athéna, alors me voici, prêt à vous épauler tel un frère. » Il a parlé avec simplicité mais d’une voix très claire, habitué semble-t-il à déclamer de la sorte. Et aussitôt il enchaîne. « Ce que j’ignore, c’est le pourquoi du masque, Childéric ? Et aussi, pourquoi nos semblables de sexe féminin doivent le subir ? »

Il interroge le Pope sans le moindre accent d’insolence. Sa curiosité est intense et d’autres questions s’empressent au bord de ses lèvres. Mais il se tait, car il aime écouter ceux qui choisissent leurs mots et Childéric pourrait bien être de cette race.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-bleu260/260[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-bleu  (260/260)
CP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-rouge330/330[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-rouge  (330/330)
CC:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-jaune216/216[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-jaune  (216/216)
Message Re: [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ?   [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? EmptyLun 5 Oct - 13:50
    Le Pope l’écoute parler. D’abord de la montagne, ce qui n’a pas grand sens avec ce qu’il venait de lui demander, à moins qu’il ne fasse parti de ceux qui se sont débarrasser de la compréhension de tout ce qui n’est pas premier degré. Discuter avec ce genre de mystique a quelque chose de très fatiguant mais parfois également enrichissant. Rarement par contre, il fallait passer le voile de leur mystère avant de pouvoir y voir la sagesse. Mais là… celui qui fût lion n’arrivait pas à voir la sagesse du fou ni l’humour derrière tout ça. Peut-être qu’il s’agissait là d’une tentative de blague ? En tout cas, cette première déclaration laissa de marbre le Pope. Pourtant, il n’était pas le dernier pour rire et souvent, quand il riait, on l’entendait de loin, mais là, c’était… délicat. On pourrait presque parler de bide s’il s’agissait d’une blague.

    Pour le reste par contre, il semblait répondre plus sérieusement et c’était une bonne chose. Les questions que lui avait posées le franc étaient là pour voir ce qu’il avait avant tout compris de l’ordre établi qui régnait sur le Sanctuaire. Il avait beau être un chevalier d’or, il existait des règles et de lois qu’il devrait lui-même suivre. Et quand bien on aurait parfois tendance à l’oublier, les chevaliers sacrés servant la Sagesse sont avant tout un ordre militaire, avec la discipline et la rigueur que cela implique trop souvent. On ne peut tolérer trop d’électrons libre et d’éléments déphasés dans une armée, au risque d’entacher la bonne marche de tout l’appareil militaire. Et au vu de la situation actuelle du Sanctuaire… Oui, il faudrait resserrer le collier et pas seulement pour lui, l’erreur n’était plus permise. Mais au moins, il savait le rôle qu’il avait à jouer. Celui de bouclier de la déesse, celui de soldat dans ses guerres. Un bon début.

    Le reste, certains des élans de son discours l’embêtait. Il posait haut les besoins naturels et leur importance selon lui. Mais ses besoins justement, nécessitent d’être contrôlé par la raison pour faire autre choses des hommes que de simples bêtes. L’état de nature qu’il semblait ici mettre au-devant, n’est qu’une étape nécessaire pour l’homme de raison. Le Rêve de la déesse que nous servons ne s’arrête pas là. Il pousse l’Homme a allé plus loin. À devenir plus que ce qu’il est sensé être et justement à penser plus qu’à avoir besoin. Mais mis à part ça, il semblait s’accorder dans les grandes lignes avec justement ce fameux Rêve, objectif de toute la chevalerie. Le Pope hésita à lancer le débat sur le terrain de la philosophie comme il l’avait déjà fait avec Aegis, mais il était là en tant chef de guerre et pas simplement en tant que sage. Ce débat attendrait.

    « - Pour moi, le masque est une nécessité qui efface l’homme pour ne laisser que l’office qu’il représente. Il m’efface pour laisser place à ce rôle que j’occupe, celui qui parle pour Athéna et qui gère ses affaires. À travers moi, c’est elle qui parle. À travers mes décisions, c’est elle qui agit. Je suis une extension d’elle-même et ainsi, le masque m’efface. »

    Pour les femmes… le sujet était plus épineux, mais le masque était une loi, une tradition. Un jour, il penserait à ajuster quelques points sur cette loi qu’il n’appréciait guère mais elle était là le fruit d’une loi divine, décision d’Athéna alors nul ne pouvait vraiment s’y opposer sans en payer le prix. Il s’agit des traditions et des coutumes des chevaliers, et bien que parfois, elles soient lourdes ou compliquées, elles sont les garantes de la cohésion de l’ordre.

    « - Pour les femmes, c’est une tradition. Une loi ancienne, liée aux mythes et aux légendes. Une demande d’Athéna en personne, qu’elle impose à ses guerrières. Le monde dans lequel nous vivons n’est pas tendre avec les femmes. Mais cette loi est plus que ça. Il te faudra apprendre ses lois et t’y plier. Tes idées sont… Intéressantes. Mais avant tout, un chevalier est un soldat. Un devoir qu’il ne te faut pas oublier. »

    Oui, un soldat. Un guerrier qui oublie son libre-arbitre pour suivre les ordres. Un guerrier qui obéit tout simplement et mène la guerre pour ses maîtres. Nous sommes les soldats d’Athéna et nous lui avons abandonner notre libre-arbitre.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
FachtnaFachtnaArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-bleu0/0[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-bleu  (0/0)
CP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-rouge0/0[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-rouge  (0/0)
CC:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-jaune0/0[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-jaune  (0/0)
Message Re: [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ?   [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? EmptyMar 6 Oct - 13:17
Avec ce satané masque, difficile d’appréhender l’homme avec qui il échange. Le front blanc de Fachtna se froisse et ses paupières se plissent. « Allons bon si ce masque t’aide à tenir ton office Childéric. Pour moi il est l’impressionnant faciès qu’il est peut-être souhaitable de montrer à nos ennemis, mais entre alliés, je le trouve tout à fait superflu. Comment apprécier ta sensibilité lorsque je parle avec toi si je n’ai ni tes yeux ni ta bouche. Les expressions d’un visage sont un fil essentiel à l’équilibre d’une discussion. Que tu préfères déséquilibrer l’ennemi, je l’comprends, mais un ami ? » Il hausse les sourcils et a une moue d’ironie. « Quant aux femmes masquées, pardonne-moi, mais la tradition, le mythe ou la légende ne constituent pas mieux qu’un sophisme sur lequel s’appuie les archaïques aux idées courtes qui m’ont cerné toute mon enfance : "C’est ainsi et pas autrement, nos pères et nos dieux l’ont décidé." Otite purulente que ce soi-disant argument ! D’après moi, les morts et les immortels n’ont pas voix au chapitre en matière d’équité sociale, nous leur cédons déjà bien assez. Il s’agit de notre temps, de notre société, à nous autres mortels. »

Il a parlé avec force et conviction, en toute franchise avec le lion qui lui fait face. Et il ajoute. « Enfin, tu l’as compris, tu me trouverais à tes côtés, prêt à subir l’ire d’Athéna et d’autres encore, si tu souhaitais aborder le sujet avec ces hautes personnes. » Il sourit. La combativité qui luit au fond de son œil à cet instant est d’une chaude intensité.

Il expire profondément et répond maintenant aux accents martiaux de son vis-à-vis. Son calme est olympien. « Un soldat. Tu m’excuseras encore une fois si tu l’veux bien, mais je n’ai jamais pu le faire rimer avec un autre mot qu’imbécile. Il n’y a pas plus grand malheureux imbécile que celui qui meurt pour une cause dont il ignore tout. Du reste, nulle cause ne vaut qu’on meure pour elle, je le crois et le crierais volontiers. Nous autres héritiers de l’Empire, avons un gros problème avec la vie, que nous assujettissons sans cesse à la mort. Je ne souscrits pas à la beauté du sacrifice ultime, au symbole vertueux du crucifix. Qu’est-ce donc que cela ? Cette piperie qui prétend au sacré et nous rend coupables de vivre aux premières secondes de notre mise au monde. »

Son menton plonge et son regard s’affûte en se fixant au dallage. « Tiens-le pour dit, mon Pope, tu trouveras chez moi un combattant, mais certainement pas une âme sourde et aveugle armée d’un gourdin. Toujours j’aurais mon mot à dire et les bâtons, qu’ils me tombent dessus d’en haut ou d’en bas, ne m’ont jamais fait taire bien au contraire. » Il sourit encore, un souvenir périlleux passant derrière ses yeux. Et puis une question lui saute à l’esprit et il relève le nez, qu'il a de caractère. « J’allais oublier, je me demandais s’il était possible pour moi d’accéder à la bibliothèque du Sanctuaire ? J’aimerais beaucoup compléter l'enseignement de la Vierge via un support qui m'est plus familier que le cosmos. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-bleu260/260[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-bleu  (260/260)
CP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-rouge330/330[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-rouge  (330/330)
CC:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-jaune216/216[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-jaune  (216/216)
Message Re: [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ?   [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? EmptyMar 6 Oct - 15:56
    Le pope écouta le chevalier de la vierge parler en silence. Ce dernier pourrait sentir néanmoins l’aura de l’ancien lion doucement monter dans la pièce, féroce et menaçante. Une force bien supérieur à ce que le chevalier d’or pouvait déployer alors. Mais il ne le coupa pas et le laissa s’enfoncer encore plus loin dans les méandres de son ignorance. Les chevaliers d’or de la vierge qu’il avait croisé avant lui été bien plus sage. Mais il serait temps pour lui d’apprendre et d’évoluer ou simplement de partir. Le plus surprenant fut la demande qu’il adressa ensuite au Pope, comme si de rien était. Une chose qui, en d’autres circonstances, aurait pu faire rire celui qui porta l’or. Alors Childéric se leva de son trône et son aura s’étala dans la pièce avec la férocité d’un prédateur. Car c’est bien cette sensation que pourrait sûrement ressentir la vierge. Le fait d’être une proie face à un fauve contre lequel il ne peut rien.

    Le pire pour lui, serait sûrement de sentir son armure d’or vibrer à l’unisson de cette aura, reconnaissant, in fine, celui avait droit sur elle. Childéric n’aurait qu’à faire un geste et l’armure abandonnerait son élu pour rejoindre ses sœurs sans porteur dans le temple du Pope. Il était la voix d’Athéna et de se fait, pouvait retirer les armures à ceux qui s’en montraient indigne, comme pour le moment, le chevalier de la vierge. Il continua donc de s’avancer pour arriver à son niveau. Il dominait largement physiquement le chevalier d’or, rajoutant encore à ce tableau qui n’avait pas forcément besoin de plus pour faire passer ce message. De ces réactions et des prochains mots qui sortiraient de la bouche de l’homme qu’il avait en face de lui, dépendrait son avenir.

    « - Alors tu n’as rien à faire ici et tu peux abandonner ton armure et retourner d’où tu viens. »

    Il lâcha cette simple phrase d’une voix tranchante et qui ne souffrait d’aucune contestation. Il était ici chef de guerre, voix d’Athéna et il parlait avec l’autorité qui était la sienne.

    « - Je ne te trouverais pas à mes côtés, car tu ne comprends pas la place d’un chevalier d’or et le rôle que tu auras à jouer. Tu n’as de la sagesse que la prétention et l’aveuglement. Alors es-tu vraiment sage ? Tu veux changer des choses auxquelles tu ne comprends rien. »

    Le Pope fit un pas dépassa le chevalier d’or sans lui accorder le moindre regard, l’armure d’or de ce dernier suivant toujours l’aura du Pope et y faisant écho. C’était la première fois qu’il devait recourir à cet aspect particulier de sa fonction. Une sensation étrange d’être en phase avec toutes les armures et aucune à la fois.

    « - Tu penses voir et savoir, mais tu ne te poses pas les bonnes questions. Tu ne comprends pas ce qu’est vraiment un soldat et les sacrifices qu’il doit faire. Il est celui qui prend sur lui pour que d’autres n’aient pas à faire face à ce qui est nécessaire, ce qui avilit. C’est notre rôle à nous tous, chevalier. Soldats qui combattent pour les dormeurs. Pour qu’ils puissent continuer de vivre sans savoir. Un soldat, au contraire, sait pourquoi il se sacrifie. »

    Il l’était lui, soldat. De tout son être et de toute son âme. Il avait vécu le sacrifice et la guerre. Il avait vu les chevaliers tomber les uns après les autres. Un chevalier, tristement, est souvent appelé pour mourir. L'honneur dans la mort, fatalement, c'est la seule chose qui leur reste parfois.

    « - Tu découvriras la violence de la guerre et la violence du combat. Tu te dis combattant, mais tu ne comprends visiblement pas ce que ces mots impliquent. Tu n’es pas ici pour une danse. Et nous servons la déesse de la guerre. »

    Il se retourna fatalement vers le chevalier d’or de la vierge et l’aura du Pope monta encore d’un grand dans la bestialité qu’elle faisant transparaître.

    « - Et donc tu ne comprends pas non plus la place des dieux dans notre monde et l’absolu qu’il représente. L’absolu surtout, qu’elle représente. Une chose qu’il te faudra changer, une vérité qu’il te faudra apprendre. Notre monde est bâti sur la mort et le sang. Notre mort et notre sang, que nous mettons au service d’une cause plus grande. Une cause que nous embrassons, à laquelle tous nous apportons notre pierre. Je donne toujours deux chances et jamais trois. Tu as brûlé bien vite la tienne. Alors pèse bien tes prochains mots, chevaliers, car ils pourront être les derniers. »

    L’armure d’or du chevalier se mis alors à vibrer de plus belle, n’attendant qu’un simple ordre du Pope pour quitter son porteur.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
FachtnaFachtnaArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-bleu0/0[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-bleu  (0/0)
CP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-rouge0/0[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-rouge  (0/0)
CC:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-jaune0/0[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-jaune  (0/0)
Message Re: [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ?   [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? EmptyMer 7 Oct - 12:08
Cet homme semble malheureusement un énième tyran. Pas de débat possible avec ceux-là et mieux vaut taire le fond de sa pensée si l’on souhaite préserver son intégrité physique. Mais non, jamais Fachtna ne se taira, tel est son acharné combat. Et il reste calme lorsque le Pope se met brutalement en mouvement, précédé d’une vibration dans les courants éthérés qui pénètre étrangement l’armure de la Vierge. Le long blond écoute son interlocuteur attentivement, intégralement. Et quand l’autre, alors dans son dos, émet l’hypothèse qu’il est ici pour danser il ne peut retenir un sourire.

Avec le ton de celui qui n’a absolument rien à perdre, le nouveau sujet du Sanctuaire ouvre la bouche. « Tu noteras que je ne me suis jamais prétendu fils de la sagesse, Childéric. Mais dis-moi, où est-il écrit que le sage se tient sagement et docilement aux côtés de son maître ? D’ailleurs le véritable sage a-t-il d’autres maîtres que lui-même ? »

Il volte tranquillement pour replacer le Pope dans son champ de vision.

« Et maintenant l’honneur. Car nous ne pouvions pas nous borner à la dignité n’est-ce pas ? Qui, à mon avis, suffit pourtant tout à fait à l’homme de bien. Il a fallu que les mâles de notre espèce inventent l’honneur, tellement commode pour justifier leurs crimes en raflant les plus jeunes existences, que l’on berce de contes enjoliveurs afin qu’elles s’amourachent du sacrifice suprême et de sa beauté mensongère. Ce que tu me dépeins là Childéric, ce n’est pas la réalité du soldat, c’est l’histoire qu’on raconte à leurs enfants endeuillés ! »

Alors il s’étonne une seconde de la vague de cosmos qui saillit de son corps et vient entrer en friction avec les énergies du Pope. La voix de Fachtna tonne et se heurte durement à la réprobation de Childéric. « J’ai grandi en Illyrie et la guerre m’est malheureusement bien trop familière ! J’ai été témoin des terribles maux qu’elle génère chez la majorité de ceux qui en reviennent. Seuls les fous se targuent de prendre la vie de leurs semblables et aspirent à en prendre d’autres. Ces fous d’honneur ! Qui d’ailleurs sont pour la plupart bien éloignés des lignes de fronts, devisant à l’arrière des tactiques à adopter. Mais les autres, à l’avant, les braves doués de raison, de cœur et de tripes, ceux-là sont ravagés pour le reste de leur existence alors qu’ils n’ont pas vingt ans. Pardonne-moi si ma préférence va au combat sur le plan des idées plutôt que sur le champ de bataille, car le premier peut se révéler une victoire digne de deux hommes quand le second se limitera toujours à un triomphe indigne de l’humanité. Depuis combien de temps vis-tu dans ton monde doré Childéric ? Depuis combien de temps bois-tu à la coupe d’ambroisie ? Le tableau dans lequel tu t’es intégré en tant qu’honorable chevalier céleste m’apparaît aux antipodes de ce que vit le commun des mortels. Nous formons une caste tout à fait singulière et les nobles duels dans lesquels nous engagent notre fonction ne sauraient effacer l’ignoble barbarie qui se déploie au bas de cette montagne. »

A mesure qu’il parle, le ton redescend et son cosmos se recentre. Fachtna fait un pas en direction de l’homme-fauve. « Je n’suis pas fier, Pope Childéric. Ne te méprends pas, si j’ai employé le mot « imbécile » c’est par facilité. Le soldat est jeune et la jeunesse est imbécile oui, au sens d’ignorante et manipulable. Je l’étais moi-même avant de quitter le monastère, en mon pays. Ce que j’ai voulu te signifier, c’est que tu ne trouveras pas chez moi un exécutant aliéné. De l’abnégation oui, j’en ai revendre, mais tu ne peux me demander une débile soumission. »

Il a soufflé ces derniers mots et a clôt les paupières. Doucement, il positionne son casque autour de sa tête. Et alors, les mains libres, il se met à danser, ou plutôt à exécuter lentement des mouvements ronds et amples. Sa nuque rompt par moment avec l’axe de son corps et ses épaules peuvent se décaler souplement avec le bassin. Il évolue ainsi et ses mains viennent se fixer au niveau du sternum. Il les a placé parallèles, les paumes en regard, et bientôt né un petit soleil entre elles. « Ce grand tort des gens de notre continent, qui tiennent le rond et le doux comme inoffensif et impuissant. » Ses épaules ondulent étrangement et le soleil s’amplifie, sa chaleur gagnant maintenant l’âme de Childéric. « Penser les instruments de destruction comme tout puissant et nier la formidable énergie des forces créatrices. » Fachtna se rapproche de son interlocuteur, lentement mais sûrement, ses longs cils toujours rabattus. Et la sphère solaire se développe encore. « Nous avons peu de points communs semble-t-il Childéric et nous pouvons prendre le temps de s’apprivoiser. » Le cosmos du sixième gardien prend soudainement une envergure dangereuse, pourtant parfaitement canalisée par la Vierge. Et alors qu’il se trouve fort proche de l’éminence masquée, son corps tout entier se raidit et se grandit. Il se fige tout à fait et l’astre disparait entre ses paumes à l’instant où il rouvre les yeux.

Son regard placé dans celui du sombre masque, ses bras retombent le long de ses hanches. « Je suis un homme d’action et je gage que tu l’es aussi. Si nous mettions de côté la vaine parole ? Si tu me mettais à l’épreuve ? L’action a toujours été la meilleure de mes alliées quand il s’agit de convaincre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-bleu260/260[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-bleu  (260/260)
CP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-rouge330/330[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-rouge  (330/330)
CC:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-jaune216/216[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-jaune  (216/216)
Message Re: [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ?   [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? EmptyJeu 8 Oct - 1:05
    Le sage au moins, comprend le monde dans lequel il vit, plutôt que de n’être qu’un étranger. Il le comprend et, contrairement aux autres, l’élève. Mais toi, toi qui te penses plus éclairer, tu ne peux entrevoir la réalité et cherches à l’incarner ailleurs. Alors de sage, tu n’as en effet que l’ego. Le Pope aurait pu se lancer dans une joute verbale mesquine avec le chevalier d’or de la vierge. Il aurait pu entrer dans son jeu. Comme il aurait pu simplement briser son corps. Il était certes chevalier d’or, mais lui, Childéric, était plus que ça. Il avait l’expérience et la puissance de son côté. Mais tout ça viendrait en son temps. Mais lui aussi l’écoute. Il l’écoute parler de la guerre qu’il a connu. De la guerre des dormeurs seulement. Loin de la violence et du fanatisme des guerres des éveillés. Car c’est aussi ça la réalité du monde des dieux, avec l’éveil, arrive une violence sale et crasse. Mais il comprendra cette vérité en son temps.

    Sa réplique suivant arracha un rugissement de rire au Grand Pope, véritable amusé. Il s’illustrait là par son ignorance, encore une fois, il parlait sans savoir. De son inexpérience, l’ancien lion ne pouvait lui en tenir rigueur. Ce qu’il pouvait par contre, lui reprocher, c’est de parler comme s’il savait, alors que fatalement, il ne pouvait être plus dans le faux que ça. La guerre, il l’avait mené aux côtés des hommes. Il suivait l’exemple de la déesse et il avait bataillé et saigné plus que n’importe qui dans ce conflit. Il ne vivait pas dans l’or au contraire, savait parfaitement de quoi il parlait. La légion innombrable de cicatrice sur son corps, preuve de ses combats et sa formation rigoureuse, parlait pour lui. Ils se rejoignirent sur un point : il ne voulait pas de débile soumission, et ce n’était pas ce qu’il demandait. Le fait qu’il ne le voit pas, était un autre problème. Un problème que Childéric avait fini par comprendre.

    Dans un soupir, l’ancien lion le regarde danser. Ne voyant pas vraiment l’intérêt de ce genre de démonstration. Son cosmos était égal à ce qu’on attendait d’un chevalier d’or et bien qu’il essaie de bomber le torse, il impressionnait pas plus que ça Childéric, qui s’était élevé bien plus loin dans la maîtrise du cosmos. Un sourire amusé de plus se dessina sous le masque de l’ancien lion. Et finalement, il répondit à son interlocuteur :

    « - Alors c’est ça que tu proposes ? Qu’on se batte, car tes mots ne m’atteignent pas ? C’est ça ta solution finale ? Ne deviens-tu pas ainsi ce que tu méprises ? »

    Childéric lui fit alors fasse, incarnation de l’autorité, son cosmos fit écho à sa force et dépassa de loin ce que pouvait atteindre le chevalier d’or pour le moment. Il explosa jusqu’à son paroxysme, dans une maîtrise parfait et pourtant bestiale. Une débauche d’énergie qui augmenta les vibrations de l’armure de la vierge.

    « - J’ai participé aux conflits en tant que soldat justement, loin d’en être le commandant. Je n’occupe ce poste que depuis peu. Et quand bien même, nous servons Athéna Promachos, celle qui mène ses hommes au combat et je suis sa voix et son exemple. Mais ça, tu ne peux pas le savoir, tu illustres parfaitement par tes propos ce que je te reproche : tu parles sans rien savoir. Tu comptes donc accueillir le cardinal de la guerre quand il viendra raser l’empire avec des danses et des mots ? Tu ne comprends rien qui nous combattons et comment nous luttons. Nous ne sommes pas les soldats des duels honorables. Nous sommes les guerriers de la guerre sale. Nous sommes ceux qui survivent aux pires maux et aux pires souffrances. Nous sommes ceux qui mourront jeunes, et souvent. Nous sommes ceux qui nous sacrifions pour le monde. Le Rêve, c’est la prévalence de la Raison sur tout. Sur les besoins et les instincts, sur tout ce que tu défends. Fatalement, tu as encore trop à apprendre pour porter l’or ! »

    Alors l’ancien lion relâcha son aura et accompagna ce débordement par un grand geste de la main. L’armure d’or du chevalier de la vierge le quitta alors pour reprendre sa place aux côtés de ses heures attendant leur maître.

    « - Alors il est temps que tu fasses ton apprentissage. Pour un mois, tu seras considéré comme un simple apprenti, tu vivras avec eux, et tu devras te trouver un maître parmi le cercle d’or ou celui d’argent. Ce dernier aura à charge ta formation, mais tu ne seras pas sous sa responsabilité. Et il en sera ainsi pour un mois, puis, nous reparlerons, et nous verrons si tu dois poursuivre ton apprentissage de l’ordre, de son essence et de ses traditions ou si fatalement, ta place n’est pas parmi nous. »

    Et ainsi avait parlé le Pope et pour la première fois depuis qu’il avait pris ce rôle, avait du frapper le marteau du juge. Une sensation étrange…


Citation :
Fachtna n'est plus considéré comme un chevalier d'or, il est maintenant considéré comme un apprenti et doit se trouver un maître, et ce, jusqu'à la fin du mois de mars IRP


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
FachtnaFachtnaArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-bleu0/0[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-bleu  (0/0)
CP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-rouge0/0[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-rouge  (0/0)
CC:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-jaune0/0[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-jaune  (0/0)
Message Re: [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ?   [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? EmptyJeu 8 Oct - 14:35
Le voilà qui rit, une bonne chose de prime abord. Mais l’espérance est de courte durée. Childéric pense sincèrement qu’il l’invite à se battre. Le visage de Fachtna exprime alors un profond dépit. Le front plissé, le regard habité de douleur, il écoute le Pope sans y croire. Il finit lui-même par hoqueter un rire. Après les mots, il a tenté de communiquer avec Childéric sur un fil de cosmos. En pure perte à l’évidence. Et quand la Vierge le déshabille, il ne cille pas. Un tel niveau d’incompréhension entre deux hommes a de quoi le chagriner, c’est cela qui l’abat, rien d’autre. Le Pope est un roc et l’on ne devise pas sur le sens profond du mot "soldat" avec un roc. Le roc fait des exceptions des généralités pour servir ses illusions glorieuses, grand bien lui fasse. Un chevalier sacré n’est pas un soldat non, c’est un guerrier doué d’initiative et de mesure, un général en son domaine, un équilibriste capable de peser le poids des forces qui s’électrisent autours de lui. Il reçoit des ordres de mission certainement, mais il ne peut tolérer le qualificatif de soldat et tout ce que cela sous-entend. Ce ridicule numéro de colonel à bidasse qu’a voulu lui imposer Childéric, sa tyrannie des idées, très peu pour lui, Fachtna s’attendait à quelque chose d’un peu plus élevé de la part d’un tel Éveillé.

Son regard glisse vers la Vierge et il se demande un instant ce qui a poussé cette œuvre divine à le magnétiser jusqu’en ces lieux. Il arque un sourcil et revient sur le Pope. Ses dernières paroles lui reviennent en écho et il se sent l’enclume sous le marteau. "Fatalement", "fatalement", connait-il bien le sens de ce mot ? Sereinement, il acquiesce à sa mise au ban. « J'espère être apprenti jusqu'à mon terme Childérique, et ne jamais être tenté par le costume du "maître". Mais trêve de philosophie, en voilà une épreuve que tu proposes là ! Alors action. » Et il se met en marche, contournant le chef de guerre en lui adressant un léger signe de tête. Ses pas le conduisent vers la sortie du temple et il lâche : « Dans l’intervalle, prendrais-tu le temps de travailler ta lecture du cosmos ? Croire que j’ai voulu en venir aux mains avec toi en dit long sur tes lacunes de ce côté-ci. A chacun ses travaux, jeune Pope ! »

Le dernier mot. Incorrigible Fachtna, satané amoureux des passes de verbes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-bleu260/260[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-bleu  (260/260)
CP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-rouge330/330[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-rouge  (330/330)
CC:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-jaune216/216[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-jaune  (216/216)
Message Re: [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ?   [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? EmptyDim 11 Oct - 19:24
    Jadis, avant qu’il ne devienne Pope, le lion n’aurait jamais eu la patience pour un tel animal. Qu’il était triste de voir l’armure de la vierge sensée arriver dans les mains d’un tel individu. Tout ce que celui qui fût lion pouvait voir là, c’est le pire défaut des hommes : l’hubris. Il en était bouffi et empli. Si bien qu’il semblât ne pas comprendre définitivement ce qu’incombait son armure. Il se riait visiblement du poids de son devoir et de son histoire. Il était celui venu cracher dans la soupe sans avoir la moindre idée du monde dans lequel il met les pieds. Il est fatiguant d’être meneur d’homme. La mort ou la violence ne sont pas simplement des solutions, bien qu’elles sont parfois nécessaires. Il aurait pu battre cet homme dans le moindre problème, mais il n’aurait rien appris. Il aurait été encore plus inutile pour la cause qu’il l’est déjà. Mais non, il avait une idée en tête.

    Il ne bougea pas et ne répondit rien. Le cosmos de Childéric doucement, commencer à migrer et à se faire moins bestiale et plus paisible. Il commença alors à tourner doucement autour de lui et de la vierge, à effleurer par seulement son corps, mais aussi son cosmos. Allant même jusqu’à frôler une partie de son esprit, celle qui permet l’expression des sentiments. Il bloqua tout ce qu’il pourrait percevoir de son côté et ne lirait rien, il ne faisait qu’effleurait. Tout était fait avec doigté et finesse. Il se contenant ensuite de tout relâcher et de laisser le clame se faire.

    « - Apprends alors à t’exprimer comme il faut par le cosmos comme par les mots chevaliers, si tu veux être compris... »


    Et le cosmos de Childéric explosa soudain, pour devenir plus qu’il ne voulait l’être car en cet instant, il n’était plus simplement le Pope. Il venait de prendre le rôle sacré qui était le sien en définitive : celui de la voix sacrée d’Athéna. Le Pope ne résista pas la moindre seconde et se laissa emporté dans le flot de ce que pouvait faire la déesse. Il ne serait là simplement que son héraut et le bras de la leçon qu’elle avait donné, car jamais elle ne se déplace pour rien et toujours ou presque, veille sur les siens.

    « - Et tu as encore bien des choses à apprendre chevalier. »


    La voix qui sortait de la bouche du lion n’était pas tout à fait la sienne. Plus douce et féminine mais au combien plus dure et impartiale que ce qu’il pouvait dire. Elle était l’incarnation de la déesse de la guerre.

    « - Tu juges et craches sur les règles de cet ordre sans savoir. Tu te vautres dans ton orgueil, insultant mon représentant et tous ceux qui portent une armure, et par conséquent, moi à travers eux. Alors il est temps pour toi de recevoir une leçon ! »


    Le cosmos d’Athéna explosa et se dirigea vivement vers le chevalier d’or de la vierge. Ce dernier aurait alors la sensation de voir son coeur arrêter de battre dans sa poitrine, de voir l’oxygène quitter ses poumons et l’air être incapable d’y rentrer. Un avant-goût de la fin, un prélude à la mort.

    « - Alors puisque tu refuses d’écouter les hommes, tu écouteras les dieux ! Pour la durée de ton apprentissage, tu es également maudit ! Chaque fois que tu laisseras ton hubris avoir le meilleur sur toi, tu ressentiras ces sensations, de plus en plus forte, de plus en plus dur ! Les étoiles suivront tes pas, apprenti ! Ainsi nous avons parlé ! »


    Et le cosmos divin se dissipa aussi brusquement qu’il était apparu, laissant le Pope affecté par cet élan d’énergie dont il s’était fait la voix. Il fixa son regard sur le chevalier de la vierge et espérait qu’il comprendrait ce qu’il avait voulu lui dire. Un soldat n’est pas celui qui est aveugle, mais il est celui qui est près. Un soldat suit les ordres, mène la guerre et la guerre, fatalement, demande des sacrifices. On ne gagne pas ainsi les guerres. Mais il pourra toujours danser devant Zvezdan, il saura alors se rendre compte qu’il est trop tard. Trop tard pour lui, et trop tard pour ceux qui auraient dû compter sur lui…


Citation :
Fachtna est considéré comme maudit par Athéna en personne, chaque fois que son égo aura le dessus sur sa sagesse, il ressentira les effets la malédiction : sensation d'étouffement, d'arrête du coeur...


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
FachtnaFachtnaArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-bleu0/0[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-bleu  (0/0)
CP:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-rouge0/0[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-rouge  (0/0)
CC:
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? G-jaune0/0[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? V-jaune  (0/0)
Message Re: [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ?   [Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ? EmptyLun 12 Oct - 12:17
Une réplique cinglante va jaillir en réponse à Childéric qui lui suggère d’apprendre encore mais elle est stoppée nette par les flux qui saillissent du corps de l’autorité sacrée. Quelque chose dans le cosmos fige les sens de Fachtna et le renvoie à Alexandrie, il y a plus de dix ans de cela, quand la Volonté Divine s’est manifestée entre ses jeunes tempes.

Le Pope n’est plus le Pope et la voix qu’il vomit ne souffre pas l’étouffement du masque. Elle est claire et puissante et rebondit sur chaque particule. Coupable d’hubris ! Par Athéna ! Les énergies qui le pénètrent alors ont raison de son souffle et de son équilibre. Fachtna s’écroule et fini à genoux, les mains au sol. Il meurt et son œil rond se scelle à la dalle de marbre. Ses doigts se crispent et plusieurs de ses ongles fendent. Les mots de la déesse s’amplifient dans tout son être. Douloureuse sensation. Alors l’air revient finalement gonfler ses poumons, mais son esprit continue à le tourmenter. « Les étoiles suivront tes pas, apprenti ! Ainsi nous avons parlé ! »

Bruyamment, Fachtna inspire et expire. Il ne comprend pas et il a mal. Il clôt les paupières, lentement et difficilement il se redresse et puis il chute en arrière et atterrit durement sur les fesses. Il va rire mais son sourire s’évapore. La tête renversée en arrière, les avant-bras posés sur ses genoux, son regard fixe est accroché à la voûte du temple. Coupable d’hubris, lui qui combat la démesure en toutes circonstances ? Lui qui a fait vœu de sobriété heureuse ? Le doute qui l’assaille à cet instant est terrible. Ne faut-il pas un égo solide en ce monde ou le superflu gagne la majorité de ses batailles face à l’essentiel ? Que sa tête est lourde.

Le front plissé et le regard tourné vers les milles pensées qui s’entrechoquent sous son crâne, Fachtna se relève dos au Pope. Et il s’en va, visiblement ébranlé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Février 553] Meilleures salutations. As-tu des réponses ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple du Pope-
Sauter vers: