Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-bleu1350/1350[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-rouge900/900[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-jaune1350/1350[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-jaune  (1350/1350)
Message [Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria]   [Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] EmptyMar 27 Oct - 16:51
Elle savait que son frère avait transmis l'information. Si elle n'avait pu se rendre en personne à la petite sauterie organisée par les Tangaroa, Orphéus avait veillé à respecter les obligations familiales à sa place. Ils en avaient parlés brièvement mais les affaires du moment poussaient la jeune femme à se montrer un peu moins frivole dans les affaires de son frère et à se montrer plus appliquée que jamais. Le danger était grand. Et la peur de voir certaines personnes se retourner contre son frère grandissait.

La discussion qu'elle avait demandé à Asteria entrait précisément dans le domaine de la sécurité intérieure. Ainsi que d'un autre point qu'elle devait aborder en toute discrétion. L'heure tardive était un choix délibérée de la part de la Merinita. La journée était passée et sans doute que la Générale trouverait le repos auprès de ses quartiers. Les gardes prendraient eux aussi le parti de se poser un peu avant la journée suivante et elle espérait ainsi éviter d'être repérée.

Il ne lui était pas difficile de passer le chemin sans attirer l'attention. Elle était l'ombre d'Orphéus. Ainsi nul passage discret ne lui était inconnu. Quant à la question d'approcher la Générale sans attirer l'attention, ce n'était pas si complexe pour elle qui y était habituée. C'est ainsi qu'elle gagnait le domaine d'Asteria, parvenant ainsi à la contacter alors qu'elle était seule. Sortant des ombres, elle posa un doigt sur ses lèvres, murmurant ensuite simplement :
    - Pardonne cette entrée en matière quelque peu particulière, Asteria. Peux-tu veiller à ce que nul ne nous dérange ? Je ne souhaite pas être vue.

Déjà Aurora reculait-elle dans les ténèbres, parfaitement invisible, le temps que la jeune Générale fasse ce qu'il faut pour que personne ne puisse voir la soeur du Légat. Atlantis était une cité particulière. Le secret faisait partie intégrante des murs et il fallait parfois savoir se montrer prudent, surtout quand on parlait d'une affaire d'état. En sa qualité de Forgeronne des Scales et de protectrice d'un des Piliers, la Sefirot connaissait forcément le fardeau de devoir tenir sa langue lorsque cela était nécessaire. Et qui plus que la Sefirot saurait comprendre la discussion qui suivrait ?

Car son lien avec les écailles serait sans doute la clé de certains problèmes futurs. Enfin. Aurora l'espérait...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-bleu527/950[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-bleu  (527/950)
CP:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-rouge900/900[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-jaune1200/1200[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria]   [Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] EmptyLun 2 Nov - 13:27
Si elle savait que la sœur du Légat voulait la voir, elle ignorait en revanche quand cette entrevue aurait lieu. Heureusement elle n'eut pas à se poser la question longtemps, car la jeune femme vint la voir rapidement dans les jours suivants. Ce n'est pas tant le quand qui est important de toute façon, mais surtout le « pourquoi ». Comme à son habitude elle semble sortir de nulle part et Astéria ne s'en formalise pas. Qu'importe comment elle arrive, discrète ou pas, de par son statut les portes des quartiers du pilier de l'Indien lui sont toujours ouvertes.

L’Étoilée a prévu d'aller dans son bureau, se charger de la paperasse avant d'aller se reposer dans ses appartements ou de vaquer à tout autre loisir, ce qu'elle faisait toujours en fin de journée. Ce n'est pas comme si elle avait le choix. Sa matinée étant réservée au cours et entraînement et son après-midi à son propre entraînement à la forge. Elle est donc dans le grand hall, en route vers son bureau lorsqu'Aurora se dévoile. La brune sourit, toujours ravie de la voir et opine, va dans le couloir pour chasser qui pourrait s'y trouver puis retourne la chercher invitant l'ombre du Légat à la suivre. Une fois la porte fermée derrière elles, elle s'installe derrière le bureau et l'invite à prendre place dans l'un des sièges disponibles.
- Voilà, nous sommes tranquilles. Je suis ravie de te voir, et j'avoue, curieuse de savoir de quoi souhaitais-tu m'entretenir. Mais avant cela, comment vas-tu ?
Une question qui n'est pas posée à la légère et le ton sincèrement intéressé et bienveillant. Souvent servie comme formule de politesse, Astéria est l'une des rares à ne poser la question que lorsque la réponse l'intéresse. De toute manière elle évite simplement de parler à ceux dont elle ne porte pas d'intérêt et dont elle se fou. Elle demande, mais souvent on se cantonne à répondre « ça va » peu enclin à s’épancher sur ses soucis personnels, ce qui est compréhensible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-bleu1350/1350[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-rouge900/900[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-jaune1350/1350[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria]   [Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] EmptyMer 11 Nov - 11:19
Maintenant qu'elles étaient enfin tranquilles, Aurora pourrait parler sans retenue. En général, elle ne se formalisait pas des âmes présentes, préférant agir comme bon lui semblait. Mais pas pour cette affaire. Pas pour la mission qui serait sienne sous peu. Asteria ne pouvait pas l'aider pour ce qui suivrait. Mais elle pouvait faire l'affaire pour le reste. Du moins l'espérait-elle. Contrairement à son frère qui avait été investi par Poséidon en personne, elle n'était qu'une ombre. Sa voix comptait pour le Légat mais elle n'était pas forcément apte à donner des ordres aux Généraux, même si ces derniers la respectaient.

Chrysaor. Elle se souvenait de son ancien porteur. Elle l'avait apprécié, lui aussi. Mais devait admettre que la forgeronne était bien plus charismatique. D'ailleurs, ce n'était pas sans raison si Cinead formait la jeune femme dans les arts étranges de la réparation des Scales.

Au retour de la jeune femme, elle accueillit ses propos d'un signe de tête. Bien qu'un peu tendue, elle essayait de ne pas en montrer les signes. Elle eut toutefois un sourire. Toujours aussi prévenante, la Sefirot. D'un geste, elle remit en place ses cheveux et croisa les bras sur sa poitrine.
    - Un peu fatiguée, je dois bien l'admettre. Ces derniers temps ont été riches en rebondissements et je dois dire que je suis un peu inquiète pour mon frère. C'est d'ailleurs la raison de ma présence. Et toi, comment te portes-tu ? Je te sais accaparée par tes nouveaux devoirs de forgeronne. Et avec l'arrivée de Lazare parmi les nôtres, je me demande comment tu vis tout ceci.

Elle paraissait compatissante et elle l'était vraiment. Asteria n'était pas une idiote. Elle savait que Orphéus faisait surveiller son aimé, ce Lazare. Même si désormais, la mission du Léviathan l'accaparait. Lui et le Général Aimana.
    - Tu es inquiète concernant sa mission ?

Elle savait que Orphéus comptait les rejoindre. Mais depuis ces histoires d'Avalon et d'Asgard, il avait été accaparé. Et peut-être ne pourrait-il pas être présent tout de suite. Pas physiquement parlant en tout cas. Elle laissait en tout cas quelques instants à la jeune femme de lui répondre avant de reprendre quant aux raisons l'ayant poussé à venir la voir.
    - Comme je te le disais, je suis inquiète. Une partie des informations que je vais te donner ne sont pas forcément connues de tous. Mais j'ai foi en toi. Ces derniers temps, nous avons reçu les visites d'Asgard, d'un Oracle et très récemment des Saints. Chacun a son ambition, son intérêt. Et Atlantis semble être au centre de ces conflits.

Des éléments qu'elle connaissait puisque les murs avaient été levés. Que les sécurités avaient été renforcées. Là n'était pas le coeur du problème toutefois.
    - Toutefois, s'il est une faction que j'ai du mal à cerner, c'est celle des Oracles. Rudjek nous a donné de quoi réfléchir. De quoi nous questionner. Mais en dehors de lui, les autres sont étrangement silencieux. Je ne peux imaginer qu'ils soient restés inertes. Je suis convaincue qu'ils avancent leurs pions eux aussi. Les Prêtresses ont ressenties une puissante Onde en provenance de l'Île de Délos. Nous avons des hypothèses. Mais rien de concret. Que sais-tu d'eux ? Quel est ton avis concernant ces Oracles ?

Une ébauche de ce qu'elle désirait vraiment commençait à apparaître. Deux cibles pour elle. Pour Orphéus. Rome et Délos. Même si Rome paraissait être le plus indiqué pour débuter une recherche sur les Oracles. Mais cela n'était pas encore d'actualité. D'abord comprendre. Et avoir l'avis de son amie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-bleu527/950[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-bleu  (527/950)
CP:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-rouge900/900[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-jaune1200/1200[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria]   [Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] EmptyVen 13 Nov - 9:39
Il est vrai que ces derniers jours n'ont pas été de tout repos. Bien des étrangers étaient venus leur rendre visite. A croire qu'ils s'étaient fait passer le mot de venir tous à la même période. Mais au moins, pouvait-on espérer que cela apporte quelque chose aux Atlantes. Elle-même avait rencontré la délégation de Saints et l'Oracle. Elle sourit en coin.
- Il faut une bonne organisation pour que tout rentre dans le planning ! Sans compter l'entraînement des recrues, c'est vrai que je n'ai pas le temps de m'ennuyer. Comme toi je suis fatiguée, mais ma méditation quotidienne m'aide à me reposer. Avoir un temps calme me fait beaucoup de bien. J'ai toujours fonctionné ainsi.
Quant à Lazare, elle le savait assez intelligent pour ne pas commettre d'impair et respecter ses engagements. Cependant il pouvait avoir un franc parler susceptible de ne pas plaire à tout le monde et Aimana serait pour lui un interlocuteur assez spécial. Elle serait curieuse d'écouter leurs premiers échanges.
- J'ai confiance en lui, mais je connais les risques alors je m'inquiète forcément un peu. Je ne voudrais pas le perdre à peine retrouvé.
Chacune ses inquiétudes envers la personne qui lui est chère. Quoi de plus normal ? Elles ne le seraient pas si elles ne tenaient pas à eux. Aurora entre dans le vif du sujet et la Sefirot opine, bien au courant de ces fameuses visites qu'elle évoque. Les reste lui donne à réfléchir et elle commence à répondre à sa question par une autre question.
- L'île de Délos ? Savons-nous ce qu'il y a là bas ? Des Oracles, je sais qu'ils ont été décimés lors de la destruction de leur Tour et que leur chef est emprisonné. Je pense que ça joue en leur défaveur. Le peu qu'il reste et les nouveaux doivent être perdus, sans savoir où se regrouper. Celui qui est venu chez-nous en est la preuve, il passe son temps à visiter. Mais j'imagine qu'ils ne sont pas idiots et que certains doivent chercher à remédier à cela. J'espère pour eux qu'ils ne sont pas totalement livrés à eux-même. Sans-doute y a t-il quelqu'un qui tente de les coordonner et de guider les nouveaux, si oui, alors cette personne doit être à Rome. L'Oracle semblait avoir un intérêt pour cette ville comme ce fut la leur et je pense que ce n'est pas anodin. Si j'étais Oracle, c'est là bas que j'irai dans l'espoir de croiser l'un des miens même si la ville est risquée. Le seul spécimen que j'ai rencontré m'a eu l'air sympa. Je pense que l'on pourrait facilement s'en faire des amis si l'on voulait.
Mais que voulait-on précisément ? Elle n'est pas la Générale des affaires étrangères et ne fouine pas dans les dossiers de ses collègues alors ce que souhaite le Légat lui est inconnu bien qu'elle devine qu'il cherche le renforcement d'Atlantis et donc potentiellement des alliés plutôt que des ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-bleu1350/1350[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-rouge900/900[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-jaune1350/1350[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria]   [Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] EmptySam 14 Nov - 8:14
Elle eut un sourire, comprenant ce qu'elle voulait dire. Les deux femmes étaient devenues assez proches et certains sous entendus étaient donc facile à décrypter pour elles. Elle comprenait sa peur de perdre Lazare. Bien qu'elle même se méfie toujours de lui, comme elle l'avait dit à Orphéus. Ce capitaine était instable et n'appartenait à leur monde que depuis peu. Elle doutait qu'il comprenne l'intérêt de servir Poséidon. Il l'avait plus ou moins dit d'ailleurs : il détestait recevoir des ordres et il avait assez mal prit le fait de devoir obéir à un Général. Mais ici, les ordres de son frère faisait force de Loi et il aurait été malvenu qu'il se détourne du chemin. Si elle appréciait Asteria, elle n'hésiterait pas pour autant à abattre ce Vulgaire si elle l'estimait nécessaire.

Pour le reste, il apparaissait évident pour Aurora qu'elle allait devoir expliquer certaines choses qui étaient restées secrètes. Ordre de son frère. Mais elle savait que pour ce qu'elle prévoyait, elle aurait à détailler certains points. S'il n'était pas de sa responsabilité de donner des ordres aux Généraux, elle pouvait préparer le terrain avant que son frère ne se rende compte de l'utilité de ce qu'elle faisait. C'est souvent ainsi qu'ils fonctionnaient et c'est aussi pour cela que leur équipe fonctionnait si bien. Le frère et la soeur se faisaient une confiance aveugle et ils se connaissaient parfaitement.
    - Nous n'avons pas encore eu l'occasion de voir ce qui se trouve sur Délos. Ce que nous savons en revanche, c'est que cette Onde ressentie a été à l'origine de la réapparition des Oracles. Rudjek est en une preuve mais pas seulement lui selon quelques rapports que nous avons reçu. S'ils semblent encore peu nombreux, nous sommes convaincu que la terre des Nymphes est à l'origine de tout.

Asteria avait visé juste en parlant de la désorganisation probable de leur ordre. Comment avoir un semblant d'armées ou d'organisation alors que leur Augure était enfermé au sein des prisons des Saints ? Là était un problème que comptait résoudre Orphéus, toutefois il n'y avait encore aucune garantie de réussite. Il fallait se montrer entreprenant si l'on désirait garder de l'avance sur les autres.
    - Tu vois, c'est pour cela que je souhaitais m'entretenir avec toi. Tu es logique, lucide et tu as le raisonnement qu'il faut. Je suis parfaitement d'accord avec toi. S'il y a un endroit susceptible d'attirer les Oracles et potentiellement ceux qui les dirigent, c'est Rome. Ou un endroit proche.

Elle eut un sourire. Car sa proposition venait. Rudjek partirait sans doute prochainement. Elle en avait parlé avec son frère et le nom de la Sefirot était venu sur la table. Qui d'autre qu'elle ?
    - Que dirais-tu d'enquêter à ce sujet, Asteria ? Se faire des alliés est une priorité pour mon frère. Et nous avons en plus de cela besoin des compétences des Oracles pour quelques affaires d'importance. Pour cela, il faudrait que l'un d'entre nous accompagne Rudjek jusqu'à Rome. Pour enquêter, savoir qui tire les ficelles dans l'ombre. Amasser le plus d'information possible les concernant. L'autre étape serait forcément de se rendre jusqu'à Délos. Pour vérifier ce qui s'y trouve et ce qui a été à l'origine de cette Onde si particulière. Nous souhaitons en faire de possibles alliés. Et ils n'ont aucune raison de se méfier de la main qu'on leur tend.

Elle se tut un instant, laissant au générale le temps de prendre en compte les détails qu'elle venait de lui fournir. Avant de reprendre.
    - Et pour cette mission, j'ai pensé à toi. Tu as été dans le monde des humains. Tu es une navigatrice habile et tu sais autant être une diplomate qu'une guerrière si nécessaire. Orphéus a également confiance en toi, je le sais. Pour cette opération, il faut quelqu'un qui ait de la poigne mais qui sache aussi où se trouvent les intérêts d'Atlantis. Car finalement, il n'y a qu'elle qui compte. Atlantis !

L'on sentait de la dévotion dans ses propos et dans ces situations, elle ressemblait encore plus à son frère. La cité avant tout, ainsi que ses habitants. Et pour les protéger, ils étaient prêt à tout.
    - Qu'en penses-tu ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-bleu527/950[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-bleu  (527/950)
CP:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-rouge900/900[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-jaune1200/1200[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria]   [Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] EmptySam 14 Nov - 13:39
Confortablement installée, elle écoute, opinant de temps à autre. Ses fossettes se creusent lorsque l'argentée la complimente. C'est ainsi qu'elle a été élevée et son ego est flatté que l'on reconnaisse ses qualités. Un sourire se forme sur ses lèves à mesure que la perspective d'un voyage se profile à l'horizon. Mais il n'y a pas que la « sortie » qui l'attire. La quête de savoir la stimule tout autant. C'est également un bon moyen de rompre avec la routine et d'avoir des horaires moins ordonnés. Même si elle aime quand tout est parfaitement organisé et ordonné, un peu d'imprévu de temps en temps ne lui déplaît pas.
- Intrigant, ça donne envie de savoir ce qu'il y a sur cette île.
Comprendre l'origine des chlamydes et des Oracles, c'est aussi un de ses centres d'intérêt. Elle l'a d'ailleurs dit à Rudjek lorsqu'elle l'a croisé. En tant que forgeronne purificatrice, sa curiosité s'étend à tous les types d'armures cosmiques. Évidemment sa préférence ira toujours vers les Scales, mais cela n'empêche pas de vouloir ouvrir son champ de connaissances. Peut-être même aura-t-elle l'occasion de voir une chlamyde de ses propres yeux à l'occasion.

Outre ses intérêts personnels, elle n'en oublie pas ceux du Légat. Elle a juré de le servir et une part d'elle est bien heureuse de pouvoir se rendre utile pour lui et leur cité d'une façon supplémentaire à ce qu'elle fait déjà de par ses tâches quotidiennes. Quand les intérêts d'Atlantis et les siens sont en raccord, ç'en est que plus agréable.
- Se faire des alliés et enquêter sur l'île, ça m'va. J'imagine qu'Orphéus a déjà préparé le terrain lors de son entrevue avec l'Oracle.
Avoir plein d'alliés c'est toujours bien, mais elle repense à la venue des Saints et une interrogation lui vient alors à l'esprit.
- Je sais que les Oracles ont quelques griefs envers les Saints. Je ne sais pas quelle est notre position vis-à-vis d'eux, mais dans le cas où nous nous dirigerions vers une alliance également, quelle sera la position d'Atlantis si l'un ou l'autre nous demande de prendre parti ?
La neutralité éventuellement. C'est ce qu'elle imagine, mais dans ce cas, dans le jeu des guerres divines, que peut-on espérer de plus qu'un accord de non-agression mutuelle si l'on ne peut pas leur venir en aide ? Astéria n'a jamais porté grand intérêt à la politique locale. Seuls Chrysaor et le développement de ses capacités avaient retenu l'attention de l'adolescente qu'elle était à l'époque. Mais son statut social ne l'avait pas épargnée et elle avait bien dû développer des qualités diplomatiques. Ainsi donc, elle sait que si elle veut avoir plus de poids, elle doit avoir le maximum de cartes en mains. Elle se débrouillerait dans tous les cas, mais s'il est possible qu'elle en sache le minimum, elle pourrait ainsi servir au mieux Atlantis.
- Bref, j'en suis ! J'ai bientôt terminé la restauration du Crocodile donc ça tombe bien.
Aurora sait certainement à quoi elle fait allusion. Voilà un bout de temps maintenant que la Scale est à la forge et que son absence est remarquable dans la salle d’exposition. Le plus long avait été la purification parce que c'était nouveau pour elle, mais elle avait fini par maîtriser les bases et pouvoir ainsi s'occuper de l'âme du reptile. Sa discussion avec le connaisseur des spécimens du Nil l'avait d'ailleurs aidée dans la compréhension de ses sentiments et de sa personnalité. Ne restait plus que la forge, ce qu'elle avait commencé par ailleurs. La technique lui était familière puisqu'elle forgeait déjà le fer et l'acier, mais la difficulté résidait dans la reproduction. Ce n'était pas évident d'être fidèle à la perfection de l'image que le crocodile lui envoyait de ses parties manquantes ou abîmées. Il fallait du temps et de la précision. Perfectionniste, Astéria progressait lentement sur ses réalisations. Lentement, mais surement et elle était confiante sur le fait de pouvoir terminer avant le départ. L'idée de clore ses affaires en cours avant d'aller à la surface devenait une priorité à cet instant. L'inachevé lui laisse toujours une sensation désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-bleu1350/1350[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-rouge900/900[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-jaune1350/1350[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria]   [Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] EmptySam 14 Nov - 14:13
Elle acceptait, et elle en était ravie. Quant à sa question sur la relation avec les Saints et les liens tendus qu'ils entretenaient avec les Oracles, la réponse était toute simple. Pour le coup, elle ne ferait que paraphraser son frère. Il avait évidemment penser à cela lors des entretiens. Mieux encore, il s'était placé de sorte à ce qu'Atlantis reste au centre des opérations. Aurora eut un petit rire, remettant en place ses cheveux qui lui étaient tombés devant le visage.
    - Que ce soit avec les Saints comme avec les Oracles, le terme "Alliance" est de trop. Orphéus n'apprécie pas Athéna ni les Saints mais à besoin d'une chose qu'ils possèdent. L'Augure. Une trêve est donc nécessaire. De là à dire que ça amènera une paix durable, cela dépendra des intérêts de notre nation avant toute chose. Quant aux Oracles, c'est sans doute plus compliqué. Apollon et Poséidon ne s'entendent pas sur le terme du Cycle, ayant chacun une vision différente. Mais pour l'heure, nous avons besoin de leur connaissance et eux d'un soutien. Si ces derniers s'offusquent de cette rencontre, il leur faudra comprendre que rencontre ne signifie pas amitié.

Et dans le jeu de la politique, il était fréquent de ne pas toujours jouer franc jeu. C'était d'ailleurs pour cela qu'elle détestait ces jeux là et qu'elle les laissait à son frère, plus à l'aise. Elle était trop directe pour être efficace dans ce secteur. Mais comprenait la logique. Pour l'heure, qui avait vraiment besoin de qui ?
    - Tu sais, en dépit de la force militaire des Saints, ils ont besoin de nous. Du moins, ils ne seraient pas bons pour eux que nous devenions ennemis. Notre force compte de par le monde. Nous avons le contrôle des Mers. Et Athéna a suffisamment d'ennemis comme ça pour s'en rajouter un. Je plains d'avance le malheureux qui aurait l'audace de rencontrer mon frère et de lui demander de prendre parti.

Quant aux Oracles, ils étaient trop dispersés. C'était pour ça que la mission d'Asteria était nécessaire, importante. Orphéus n'était pas homme à se laisser faire, moins encore si l'on exigeait de lui un parti, un clan. Sa foi et sa fidélité, elles n'étaient liées qu'à Atlantis. Et il choisirait toujours ce qui était le mieux pour leur cité
    - Mais si on te pose la question frontalement, et bien la réponse sera simple. Nous sommes pour le moment neutre.

Et lui adressa un clin d'oeil, un sourire aux lèvres. Cette réponse toute faite était évidemment fausse mais qui pourrait le remettre en doute ? Jusque là, Orphéus avait manœuvré de sorte que personne ne puisse suspecter les Atlantes. Les attaques des navires Byzantins avaient été mit sur le compte de pirates. Quant aux Oracles, les Marinas oeuvrait pour une possible libération de leur Augure. Quelle meilleure preuve de leur bienveillance ?
    - Ainsi donc tu arrives au bout de ton projet ? Mon frère sera ravi d'apprendre que l'écaille est en passe d'être restaurée complètement. J'aurai aimé pouvoir t'accompagner, mon amie. Mais le futur est sombre et je crains de...

En dehors de son frère et de Calypso, elle n'en parlait jamais. Mais avec elle, c'était un peu différent. Pour une fois, ce n'était pas la femme forte qui se trouvait face à la Sefirot. Il y avait de l'inquiétude dans sa voix.
    - Qu'importe ! J'ai foi en toi et Orphéus aussi. Je sais que tu rapporteras des informations d'importance de ce périple. Mon frère organise le départ avec Rudjek, tu seras donc en passe de partir dès qu'il mettra lui même les voiles. Et prends garde à toi surtout.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
AsteriaAsteriaArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-bleu527/950[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-bleu  (527/950)
CP:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-rouge900/900[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] G-jaune1200/1200[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria]   [Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria] EmptyDim 22 Nov - 20:23
La brune opine en écoutant la réponse d'Aurora. C'était plus ou moins ce qu'elle imaginait, mais elle prenait à présent conscience de la complexité de nouer des relations amicales, ou du moins non agressives entre factions, quand derrière les divinités ne s'entendaient pas. Elle est bien contente de ne pas être Légat, ce doit être compliqué de jongler entre tout cela. Pour sa part, tant qu'elle a les directives, elle saurait se débrouiller pour s'en tenir à cela.
- Très bien. Je m'en doutais un peu mais je préférais demander pour ne pas commettre d'impair.
Elle opine de nouveau, un sourire sur les lèvres. Elle aussi était ravie de parvenir à la fin de son travail. D'autres viendrons certainement par la suite, mais au moins, même si elle n'en était pas à la perfection, elle était capable de faire au mieux. Le sourire s'efface aussitôt. Elle voit bien que la jeune femme est inquiète, tourmentée par ce qui la touche.
- J'aurai aimé aussi. Nous aurions fait une belle équipe. Mais oui tout ira bien. En plus je connais un peu Rudjek, je l'ai déjà rencontré. Il sera un peu surpris de me voir l'accompagner, il ne sait pas que je suis une éveillée. Nous avons passé une soirée entre anonymes, plus ou moins.
Lui ne l'était pas pour elle, mais l'inverse n'était pas vraie. Une fraction de seconde elle sourit en coin en y repensant. Fugace comme elle reprend son air sérieux et grave. Une nouvelle raison de s'inquiéter juste en face d'elle. Restant un instant silencieuse, elle observe son amie. Heureusement qu'elle n'en a pas beaucoup sinon elle s’inquiéterait beaucoup trop souvent à son goût. C'est l'une des raisons pour lesquelles elle s'attache peu en général.
- Plus qu'à surveiller le départ donc. Je serai vigilante. Prends soin de toi. Et si tu as besoin de papoter, avant, ou à mon retour, n'hésites pas.
L'observant, elle ne pose pas plus de question, ne cherche pas à lui tirer les vers du nez non plus. Non pas qu'elle se moque de ce qui peut tourmenter la jeune femme, mais parce qu'elle n'est pas du genre intrusive ni envahissante. Elle sera juste présente si besoin est, avec plaisir, sans forcer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2064-asteria-general-de-c https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2013-asteria-sefirot-generale-du-chrysaor
 
[Fin février 553]Une affaire particulière [PV Asteria]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Pilier de l'Indien-
Sauter vers: