Votez
I
II
III
IV
V


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
RowenaRowenaArmure :
Cygne d'Euros (Est et Automne)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-bleu1350/1350[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-rouge600/600[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-rouge  (600/600)
CC:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-jaune1200/1200[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-jaune  (1200/1200)
Message [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptyMer 4 Nov - 1:00
Un jour à peine s’est écoulé.

L’aube colore à nouveau le ciel d’une lueur pâle moins franche que la veille lors du couronnement, mais pas moins belle et douce. Une chaude caresse promettant le retour du Soleil. Les dernières étoiles meurent à l’horizon, lorsque le Cygne revient à son corps et s’enchaine à la chair de son corps dans un souffle profond et le battement de paupières. Leurs jours à Reims sont désormais comptés et la nouvelle de la renaissance de la Tour des Vents à Rome leur était parvenue très rapidement. Pourtant, les chemins des quatre compagnons allaient se séparer. Certains iraient vers ce havre tant attendu. D’autres vers Toulouse où des réponses attendaient peut-être. Et d’autres dont la route était encore incertaine. C’est ainsi que se sent Rowena, bien que la logique veut la pousser à retourner à Rome. Après tout, si le message est arrivé jusqu’à leurs oreilles, il y avait fort à parier que les jeunes nouveaux oracles égarés avaient également reçu l’annonce. A quoi bon les rechercher alors ? Mais retourner dès cet instant en leur Maison donne un étrange goût au Cygne. Comme si elle cherchait encore son chemin là où autrefois elle aurait parfaitement su où était sa place. Elle n’était plus gardienne de la Tour aujourd’hui, et le rôle d’Eminence semblait promettre d’autres augures, bien qu’elle ignorait quoi. Oui, Rome semblait être la bonne destination, mais serait-ce réellement son chemin ? En l’état, d’autres questions et discussions l’attendaient.

Ingvarr. Une dette. Un paiement.

Tôt ou tard, il se représenterait. Et le Cygne sait au fond d’elle que cela arrivera très vite.

Le nordique l’intriguait tout autant qu’elle s’en méfiait farouchement. La première rencontre avait laissé un sentiment amer et dangereux. Une inquiétude palpable. Et pourtant, il avait porté à son égard un intérêt qui, s’il pouvait paraitre lubrique au premier abord, semblait cacher d’autres secrets. Elle espère ne pas se tromper à son sujet, mais même si elle avait pensé le contraire, elle n’a pas vraiment le choix de le revoir de nouveau. Elle avait promis une garantie, certes librement consentie, mais qui pesait très légèrement sur elle. Un faible éclat de cosmos partagé.

Laissant son sommeil étrange refluer et l’abandonner, la jeune femme ne tarde pas à se préparer et quitter sa chambre. Elle n’est cependant pas la première à paraître dans la grande salle de l’auberge où un accord a été conclu deux nuits plus tôt. Il y a Célestia qui attend, sans doute comme elle l’arrivée d’Ingvarr comme l’on surveillerait un danger. Le Cygne se souvient encore de la façon dont le Héron a été moqué, et elle remercie intérieurement sa consoeur d’être déjà là. Un soutien sûr. Une amie. Elle va vers elle sans hésiter, posant une main sur une chaise à ses côtés pour s’asseoir et glisser quelques mots. Rien de vraiment léger hélas.

« Il ne devrait pas tarder. »

Un sentiment plus qu’une certitude, mais l’Oracle doute que le nordique prenne son temps pour venir réclamer ce qui lui est dû.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t891-rowena-le-paon-de-ceci https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2210-rowena-journal-de-bord
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-bleu1650/1650[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-rouge750/750[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-rouge  (750/750)
CC:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-jaune1350/1350[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptyMer 4 Nov - 13:25
La nuit avait offert à la nymphe un sommeil de plomb, réparateur. Tant par le fait qu'elle n'avait pratiquement pas dormi la veille, que par celui de sentir la présence de son père quelque part dans l'air, et la curieuse impression d'être en sécurité, puisque le seul espion qui aurait pu les contrarier avait passé un accord avec eux. Avec Rowena.

C'est ainsi que, reprenant un rythme un peu plus habituel, elle s'était couchée tôt et se laissa réveiller par un rai d'aube un peu timide mais chaleureux. L'effet du charme d'Apollon semblait se dissiper, déjà, et elle imaginait que le roi en serait le principal destinataire dans cette ville, à partir de maintenant. Qu'Il lui révèlerait d'une manière ou d'une autre pourquoi cette onction avait été si importante, alors même que les Oracles s'était retirés dans l'ombre de l'Histoire.

Il y avait eu concertation. Des quatre Éminences, Célestia semblait la seule à avoir pensé à l'après. A avoir eu suffisamment confiance en leur succès pour déjà préparer la suite de son chemin. Tolosa. La trace la plus fraîche qu'elle possédait sur son frère supposément rescapé, sur Adalrick. Mais elle avait promis également au Cygne de rester avec elle, comme elle l'avait fait alors que le chef des mercenaires menaçait sa vie, et le but de leur mission. Retarder son départ de quelques heures -jours ?- ne posait plus problème.
Elle prépara donc ses affaires sans trop se presser, descendit avec son paquetage largement amaigri dans la salle principale de la taverne après avoir frappé selon son signal à la porte de Rowena pour lui signaler qu'elle était levée. Là, elle dépensa quelques sous pour leur offrir un petit-déjeuner qui leur tiendrait solidement l'estomac tout en surveillant les lieux, les personnes. Le tavernier notamment, qui s'était clairement montré partisan d'Ingvarr.

Tandis que la brune la rejoignait, elle ne put s'empêcher de sourire malgré tout. Le simple souvenir du couronnement lui donnait envie de chanter, de danser, d'aller à la rencontre de chaque habitant de la cité pour lui communiquer sa joie. La chaleur du dieu, Sa Lumière, Son Art, Sa présence avaient été comme une nouvelle révélation. Pendant un moment, il n'y avait plus eu aucun doute, aucune pensée noire en son âme. Ce moment valait tous les sacrifices et les précautions qu'ils avaient dû prendre. Balayait l'incertitude et la peur de l'échec. Renouvelait leur allégeance à chacun. Les questions reviendraient, l'appréhension aussi, mais Célestia les repoussait pour profiter encore un peu de cette plénitude spirituelle qu'Il lui avait offerte.

"C'est le meilleur moment s'il veut être payé rapidement. Pendant que nous sommes encore à sa portée."

Il y avait bien entendu la garantie de cet étrange collier, mais le nordique aurait à poursuivre Rowena et probablement à descendre vers le sud où il avait dit ne pas s'aventurer pour rester en-dehors des conflits des divinités Grecques et Romaines. Le plus simple et le plus sûr pour lui restait donc d'intercepter les Oracles avant leur départ, et elles lui facilitaient la tâche pour pouvoir clore l'affaire au plus vite, que demander de plus ?

La Gardienne baissa la voix, jouant un instant avec sa cuillère pensivement :

"Esmelia est bien meilleure que moi dans ce domaine... mais si nous pouvions lui faire dire à quelle divinité va son allégeance... Je ne crois pas à un mercenaire sans attache, Rowena. Pas un Éveillé du moins."

Cependant, étant donné le point de départ de leur relation, elle doutait qu'Ingvarr répondît sagement à sa question. La Marcheuse de nuit aurait plus de chance à n'en pas douter.


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès, Amadeus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptyVen 6 Nov - 3:33
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) Ingvar10

Finalement, le nordique fit son entrée dans la taverne. Le patron lui adressa un signe de tête auquel il ne répondit qu’à moitié. Il avait sur le visage, l’air fatigué de celui qui n’avait que peu dormi, pratiquement pas, pour ainsi dire. Mais cette vie, il l’avait choisi pour ça aussi, pour l’instabilité, l’incertitude et le plaisir qui en découle. Pas pour dormir tous les jours dans le même lit. Dormir dans un lit déjà, c’était un luxe ! Il faisait glisser entre ses doigts une pièce d’or et le pendentif de bois sur lequel Rowenna avait prêté serment visible par-dessus son vêtement. Les mêmes que la dernière fois, il n’avait aucunement eus le temps de se changer. Il s’installa donc continuant de faire passer avec dextérité la pièce d’un doigt à l’autre. Il se gratta un peu le menton avant de reprendre.


« - Et bien et bien, que d’aventures mes dames. Si j’avais su que je devrais participer à l’avènement d’un dieu grec, j’aurais augmenté mes prix ! »

Il se souvenait de l’impression qu’il avait ressentie en volant l’huile et à quel point sa vie lui avait semblé petite, très petite. Ça lui avait rappelé cette fois où… non, il refusait de faire remonter ses souvenirs à la surface. Mais après tout, il avait fait beaucoup. Vraiment beaucoup. Il héla enfin le tavernier qui semblait déjà avoir préparé la commande du mercenaire, sûrement une habitude qu’il avait prise ici. Il avait besoin de manger et posa ses mains, après avoir posé la pièce, sur le bol de soupe chaude qu’on venait de lui présenter, accompagné de pain, de fromage et de viande séché.


« - Je vais le faire en fait, augmenter mes prix. Première question donc : votre dieu est libre ou j’ai eu l’honneur de faire connaissance avec son cosmos ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RowenaRowenaArmure :
Cygne d'Euros (Est et Automne)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-bleu1350/1350[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-rouge600/600[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-rouge  (600/600)
CC:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-jaune1200/1200[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptyDim 8 Nov - 17:44
Si le Cygne est d’accord avec le Héron, elle ne sait pas s’il sera aisé d’obtenir d’Ingvarr des réponses. Après tout, la question avait été posée à plusieurs reprises, sous entendue parfois, mais l’homme avait refusé de dire pour qui il travaillait. Mais à bien y songer, sans doute avait-il simplement dit la vérité et était désormais un simple mercenaire. Mais Célestia avait raison sur un point, un mercenaire ne pouvait pas en connaître autant sur la situation divine qui se cachait par delà le voile du monde. S’il était aujourd’hui seul maitre de ses choix, peut-être que cela n’avait pas toujours été le cas. Serait-ce quelque chose de compliquer à aborder alors ? Rowena se nota malgré tout de poser la question. D’essayer à tout le moins.

Assez rapidement - et comme supposé - Ingvarr ne tarda pas à arriver, dans une posture qui semblait aussi bien victorieuse et que celle du maître des lieux. La jeune femme l’observa sans ciller, une certaine tension venant s’élever à nouveau lorsque ses yeux se posent sur le pendentif au cou de l’homme, une promesse lourde de sens. Qui sait ce qu’il finirait par exiger. Des réponses ou des connaissances, elles n’en avaient pas beaucoup.

« Bonjour Ingvarr. » Salut-elle, même si cela ne lui est guère rendu. Très vite elle ne trouve rien à ajouter à la remarque du nordique qui pourrait être lâchée sur un ton léger, presque de l’humour. Elle doute que cela en soit et il ne fait que le confirmer rapidement. Elle ne peut pas trop protester car ils n’ont convenu d’aucun prix avant de conclure cet accord, à leur grande erreur. Les choses s’étaient passées un peu trop vites et voilà où elles en étaient. Mais peu importe, si elle sent qu’il finit par trop abuser sur son prix, il faudra bien l’arrêter. Le regard de l’oracle glisse une seconde vers sa consoeur, et c’est malgré tout à elle de parler. Le mensonge et les cachoteries n’ont menées à rien la première fois, alors elle ne souhaite pas recommencer.

« Je pense que comme nous vous avez eu l’honneur de faire connaissance avec son cosmos et sa présence, pour un instant du moins. Sa volonté à béni ce couronnement et fait de ce jour un jour saint. » Tel était le but premier de la fiole et l’huile sainte qu’ils avaient porté jusqu’au jeune roi : le mettre sous la coupe de la volonté divine d’Apollon. La renaissance de la Tour des Vents, elle, les avait pour le moins surpris. « L’urgence fait monter les prix, c'est ce que vous avez dit, et ces révélations aussi donc. Que souhaitez-vous alors ? » Des connaissances avait-il dit, mais pourraient-elles seulement le convaincre avec ça quand il n’y avait pas grand chose à échanger ? Le Cygne craignait en échange un service, donnant donnant, ou même de devoir accompagner le nordique, comme il avait semblé le vouloir à un moment donné. Mais puisqu’il parlait de prix et posait ses questions, il était temps d’en savoir plus, et de poser les leurs quand le moment serait opportuns.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t891-rowena-le-paon-de-ceci https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2210-rowena-journal-de-bord
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-bleu1650/1650[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-rouge750/750[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-rouge  (750/750)
CC:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-jaune1350/1350[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptyDim 8 Nov - 19:22
Évidemment, augmenter un prix qui n'avait pas été convenu. Bien une méthode de mercenaire avide, d'escroc bien décidé à presser ses clients comme des citrons jusqu'à ce qu'ils ne possèdent plus que leur vie, à peu de choses près. Mais Célestia était dans un bon jour et cette entrée en matière ne fut guère suffisante pour émousser le flot de sensations qui avaient suivi le départ de Théodoric XIV. Elle attendrait de voir ce que l'homme demandait, commençant par une question somme toute raisonnable et simple. Rowena et elle s'entendirent d'une brève œillade sur la mesure de vérité qu'elles pouvaient donner, et cette question y entrait.

"Si vous appréciez la Lumière autant que vous semblez l'affirmer, alors vous avez eu la plus pure que nous pouvions vous offrir."

Il devait avoir senti à un moment ou l'autre combien il avait été chanceux de faire partie de la toile du dieu des Arts. Et d'en être ressorti vivant, car si Apollon scellé pouvait bénir toute une ville de la sorte, réduire à néant une petite vie humaine ne devait sans doute pas lui poser trop de problèmes.


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès, Amadeus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptyDim 8 Nov - 21:49
Il commença par ouvrir la bouche, comme s’il a allait dire quelque chose en réponse aux déclarations qu’on venait de lui faire. Elle ne semblait pas vraiment comprendre ce qu’il venait de leur dire mais, après tout, comme les autres, elles étaient des fanatiques et peut on discuter avec les Torquemada ? C’est le propre des Grecs en général, d’être des fous croyant servir un bien supérieur. Dans le nord, le froid pousse à plus de pragmatisme, même dans les serviteurs divins. Il bue alors un peu de sa soupe avant de reprendre, ce qui eut pour effet de prolonger un peu le silence. La fatigue se faisant un peu plus visible sur son visage à mesure qu’il relâchait ses muscles endolori. Il se tourna d’abord vers la blonde :

« - Est-ce que tu es toujours aussi… »

Le ton était cinglant d’abord et se radoucie grandement sur la fin, une légère hésitation et il termina sa phrase :

« - Naïve ? Je me serais passé de votre Lumière et de votre dieu. Elle n’intéresse que vous, et je comprends mieux pourquoi on a voulu vous détruire. Enfin. Mon prix est simple donc : que savez-vous sur les Ligures. »

Il fixa tour à tour les deux jeunes femmes, jaugeant leur réaction et attendant de voir ce qu’elle avait à répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RowenaRowenaArmure :
Cygne d'Euros (Est et Automne)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-bleu1350/1350[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-rouge600/600[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-rouge  (600/600)
CC:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-jaune1200/1200[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptyMer 11 Nov - 0:17
La réponse est plutôt virulente et inattendue. Lui qui semblait plutôt ouvert quelques secondes avant venait de lâcher une insulte assez violente à leur encontre, comme si quelque chose de mal avait été dit. Pourtant, rien dans les mots et le ton d’Ingvarr dans sa question précédente n’avait laissé sous entendre quoique ce soit. Plus que la surprise chez Rowena, c’est une certaine stupeur, recevant ces mots violents sans les avoir mérité. A nouveau, la colère - quoique contenue - est dirigée sur Célestia, peut-être plus expressive qu’elle même sur les bienfaits des rayons d’Apollon. Mais cela justifiait-il cette escalade dans les paroles en allant jusqu’à blesser et humilier plus fortement sur une défaite déjà actée ? Les nombreux morts et les prisonniers ne suffisaient-ils pas ? Le Cygne se rassure de ne pas avoir eu de sympathie pour Ingvarr, et en vient à même refouler sa curiosité, ne souhaitant qu’en terminer avec lui. Si elle ne se défait pas aisément d’une posture et d’un ton plutôt doux, il y a quelque chose de plus froid dans sa voix, et un sentiment plus blessé dans son regard. Pourtant, elle veut comprendre :

« Pourquoi une telle animosité tout à coup ? Nous avons nos croyances et vous les vôtres. Cela justifie-t-il vos paroles alors que nous ne faisons qu'affaire ? »

Elle n’est pas agressive envers le nordique, mais veut saisir le pourquoi de cette montée acerbe. Il a déjà fait preuve de peu de patience envers Célestia la dernière fois, ne manquant pas de la rabaisser, mais c’était autre chose. Assurément autre chose. Hélas, elle n’est pas en mesure d’apporter beaucoup de réponse sur le prix qu’il cherche, et cela l’inquiète. Pourtant ils n’avaient pas cachés ne pas être très riches d’informations non plus… Un léger soupir désolé dans la bouche, elle continue :

« Je suis navrée, je ne sais rien à propos de ces Ligures. »

A nouveau elle se tourne vers Célestia, qui au contraire d’elle même avait eu accès à sans doute plus d’information par son statut actuel et passé. Les informations n’étaient pas beaucoup descendues vers les instances autre que gouvernant, chez les Oracles. Elle ne savait rien à l’époque, et bien des choses s’étaient désormais perdues avec la disparition de nombreux serviteurs du Soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t891-rowena-le-paon-de-ceci https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2210-rowena-journal-de-bord
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-bleu1650/1650[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-rouge750/750[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-rouge  (750/750)
CC:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-jaune1350/1350[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptyMer 11 Nov - 11:35
Un sourire se dessina sur les lèvres de la nymphe. Amusé d'une part de voir le Nordique aussi affecté par sa petite expérience, même s'il s'évertuait à le cacher sous son mépris et son ironie. Peut-être avait-il ressenti la présence d'Apollon comme un poids oppressant oui. C'était d'une certaine manière son prix à lui pour s'être immiscé dans leurs affaires, pour avoir menacé l'une des leurs et tenu les autres en quelque sorte en otage.
Et d'autre part, dans ce sourire, elle constata avec un certain plaisir que l'insulte avait largement baissé en intensité. Naïve. Elle pouvait accepter cette affirmation-là. Elle était jeune. Elle rêvait d'un futur bien plus lointain qu'ils ne pourraient le créer en une seule vie humaine. Elle projetait son regard sur une œuvre qu'elle n'aurait pas la chance de contempler, fatalement. En ce sens on pouvait la traiter de naïve, d'utopiste, et elle l'assumait.

De plus, la réaction de Rowena lui fit plaisir. Le Cygne la soutenait, alors même qu'elle était celle qui pourrait perdre le plus dans cette affaire, tant qu'il avait ce collier, tant qu'elles en savaient pas jusqu'où irait la cupidité du Nordique. Dans un geste doux, elle posa la main sur l'épaule de sa consœur et se leva, sans se départir de son sourire, sans quitter non plus Ingvarr des yeux.

"Ingvarr. Je me permets de faire preuve d'autant de familiarité à ton égard que tu en as eue au mien."

Gardant les mains clairement en évidence et le cosmos passif pour bien montrer qu'elle ne lui voulait aucun mal, elle contourna la table et vint se placer dans le dos de l'homme. Sa poigne fine vint trouver le chemin de ses épaules et, calmement, elle commença à dénouer les points de tension par un massage tout ce qu'il y avait de plus simple, progressivement agrémenté d'impulsions de cosmos qui parcouraient son corps pour l'apaiser. Ses yeux alors se posèrent sur Rowena en face d'elle, son visage affichant toujours sa sérénité.

"Je préfère le terme optimiste. Quand le Soleil monte dans le ciel, il ne s'occupe pas de savoir si ce sont des criminels ou des innocents qui vont profiter de ses rayons. De la même manière, tu pourras bien m'insulter autant que tu le souhaites, je ne cesserai pas d'être Célestia, l’Éminence qui regarde les êtres sous leur meilleur jour et qui distille l'espoir de lendemains remplis d'abondance et de paix. C'est ainsi que je suis. C'est ainsi que je souhaite demeurer."

Sa voix perdit en légèreté mais elle continua :

"Tu es fatigué, et tu as dû prendre de gros risques, je le conçois. Peut-être as-tu craint la Lumière de notre dieu en la voyant de si près. Mais rappelle-toi que c'est toi qui es venu à nous. Toi qui as placé ta lame sous la gorge de Rowena. Toi qui as voulu "faire affaire". Tu ne peux t'en prendre qu'à toi-même pour les conséquences sur ta personne."

Elle espérait qu'après cela le mercenaire ferait preuve d'humilité, ou au moins cesserait de les haranguer à la moindre occasion. Personne ne lui avait rien demandé au départ. Certes il avait grandement aidé, mais en forçant sa contribution. Une nuance qui le plaçait négativement aux yeux des Oracles.

Célestia finit par le relâcher, retourna près de Rowena sans s'asseoir. Il ne méritait probablement pas son attention, ses explications. Mais il fallait en finir avec cette histoire de paiement, et de préférence si pas en bons termes, de façon courtoise autant que possible.

"Ligures... Hm... J'ai peut-être déjà entendu ce mot mais... cela ne me dit rien. Non, je ne vois pas."


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès, Amadeus


Dernière édition par Célestia le Jeu 12 Nov - 10:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
IngvarrIngvarrArmure :
...
Message Re: [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptyJeu 12 Nov - 0:44
Il devait avoir une veine qui venait d’exploser dans ses yeux, parachevant le tableau de l’énervement. Il était visiblement si difficile pour elles de comprendre que la Lumière de leur dieu n’était pas un cadeau ? Ni pour lui, ni pour l’humanité ? Comme aucun dieux d’ailleurs, même pas ceux qu’il servait. Mais c’était une autre histoire ça, une histoire de glace et de froid. Il voulut répondra d’une réplique cinglante et peut être agressif, mais de nouveau, ouvrit la bouche et se tut. Il se crispa d’abord quand la blonde se leva et elle pourrait voir sans problème que ça main s’était porté sur une arme quand elle l’avait touché, au moindre mouvement, il était près… Mais il ne bougea pas, et la laissa faire, la laissant même parler. Profitant de ce moment pour tourner et retourner ce qu’elle venait de dire. Non pas tout le reste, mais simplement qu’elle ne savait rien. Elle pouvait mentir… Elle pouvait, mais il finirait par le savoir et à ce moment-là… C’est n’est pas à lui qu’elle rendrait des comptes. Il garda le silence encore une, attendant que la blonde s’assoit de nouveau.

« - De gros risque ? Vous voulez rire ? À vrai dire, soit vous ne le saviez pas, soit vous ne vouliez pas le voir mais… je l’ai vu, moi. Et de trop près… les flammes du soleil. C’est une lumière qui devrait rester enfermée ! Alors oui, j’ai frôlé la mort pour vous, de trop près. Et frôler la mort a tendance à me mettre de mauvaise humeur. »

Et il se tut. Son visage parlait pour lui. La rencontre avec le cosmos d’Apollon l’avait retourné et n’avait pas fait naître chez lui une vocation, mais plutôt une forme d’aversion. Mais quoi de plus humain que de rejeter avec autant de force ce qui veut votre mort.

« - Admettons que je vous crois… Admettons. Question suivante alors, même si celle là ne compte pas vraiment. Où sont passés vos deux compagnons ? Puis, celle qui nous intéresse : les tuathas, ça, ça devrait vous dire quelque chose non ? »

Il était un peu plus cordiale mais certainement avait-il vraiment du mal à se remettre de sa rencontre… solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RowenaRowenaArmure :
Cygne d'Euros (Est et Automne)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-bleu1350/1350[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-rouge600/600[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-rouge  (600/600)
CC:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-jaune1200/1200[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptySam 14 Nov - 16:41
Un pincement de lèvre inquiet trahi la pensée de Rowena lorsqu’elle voit le Héron se lever pour poser les mains sur les épaules de leur interlocuteur. Elle craint, un instant, qu’il ne s’énerve à nouveau contre elle et, plus que l’insulter, lève la main sur elle. Elle se prépare si la chose doit arriver, tout en espérant que rien de tout cela n’arrive. Heureusement, il semble qu’Ingvarr est plus mesuré qu’il ne l’a laissé paraitre.

Il a frôlé la mort. L’animosité peut alors se comprendre. La lumière d’Apollon n’est pas toujours bienfaitrice et fédératrice, elle peut également se montrer brûlante et vengeresse. Cela, le Cygne y avait songé, mais n’avait pas pensé que, malgré la menace qu’Ingvarr avait proféré sur eux, il payerait si chèrement cette aide qu’il avait apporté à leur mission. Le temps avait comptait à ce moment là et ils n’avaient pas eu le luxe de refuser une aide quand le couronnement serait au lendemain. Le nordique avait parfaitement fait sa part du marché, et sans lui, sans doute les choses n’auraient pas été les mêmes. Mais doit-elle lui dire qu’ils n’avaient pas du tout prévu que les choses tournent ainsi ? Qu’ils n’avaient pas la moindre idée que le sacre du roi avec la fiole serait déclencheur d’autant de pouvoir d’Apollon ? Il les prendrait plus encore pour des fanatiques inconscients…

Aussi préfère-t-elle ne rien ajouter. Simple acquiescer avec un regard légèrement désolé. Sa colère est compréhensible. L’exigence d’un prix plus cher cependant…. qu’il n’abuse pas trop non plus. Comme l’avait dit Célestia, il avait fait le choix de venir à elles.

« L’une se prépare et l’autre ne nous a pas dit ce qu’il est parti faire. » Rowena soupçonne que ce dernier n’avait guère envie de prendre part à des discussions de ce genre. Il avait plusieurs fois mentionné que ce n’était pas sa tasse de thé. « Quant aux Tuathas, pour ma part je ne sais pas grand chose également. Je sais que plusieurs d’entre eux sont entrés en contact avec des oracles et qu’il y a peut-être des liens avec notre dieu. Mais ils restent très mystérieux sur leurs intentions. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t891-rowena-le-paon-de-ceci https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2210-rowena-journal-de-bord
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-bleu1650/1650[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-rouge750/750[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-rouge  (750/750)
CC:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-jaune1350/1350[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptySam 14 Nov - 22:21
Cet homme savait-il faire autre chose que narguer quand il était en position de pouvoir et grommeler quand ce n'était pas le cas ? Célestia se posa la question en entendant sa réponse. Que sa religion et la leur fussent différentes, d'accord. Que cela lui eût fait courir le risque de courir vers sa propre mort, elle pouvait l'imaginer étant donné le caractère de son père, encore que celui-ci avait largement profité indirectement de son geste. Mais de là à se répandre en blasphèmes et diffamations sans interruption, cela commençait à faire beaucoup. Et l’Été ne l'acceptait que parce qu'ils avaient une dette envers lui. Si Lykeios avait été encore là, nul doute qu'il aurait fini par perdre patience et lui sauter à la gorge. Et à bien y réfléchir, une petite partie de la nymphe aurait approuvé.

Plutôt que de s’appesantir encore sur un débat qui ne finirait pas aujourd'hui, le Nordique enchaîna donc ses questions. La première, Rowena y répondit bien facilement, aussi n'ajouta-t-elle rien. Lykeios était le plus indépendant des quatre, peut-être avait-il même déjà quitté la ville. Et si c'était le cas, aucune ne l'avait vu faire. Esmelia semblait peu sûre encore de sa destination. Personne n'avait évoqué la nouvelle Tour, de peur sans doute d'être surpris par des oreilles indiscrètes, mais ils savaient tous les quatre sa recréation. Alors peut-être que la Patronne de la Peinture irait.

Quant aux Tuathas...

"Je peux rajouter qu'ils sont comme une sorte d'Ordre... miroir ? Ils portent des armures noires, chacune à l'effigie des douze signes du zodiaque, comme les Saints. Je ne sais pas si cela inclut les 88 étoiles sous l'égide d'Athéna. J'en ai vu de loin mais je ne les connais pas non plus personnellement. Comme dit Rowena, ils n'ont pas partagé leurs intentions avec nous."

Elle repensa à Abrarxès, le seul qu'elle avait vu en vérité. Parler de leurs armures, elle l'espérait, ne le mettrait pas en danger. Lui avait reçu Lykeios à Lyon. Elle ne savait pas ce qu'ils s'étaient dit, mais si son compagnon d'armes lui faisait confiance, alors... alors l'Ombre du Taureau ne devait pas être un ennemi. Pour autant, Marcus l'avait mise en garde : les Tuathas étaient Kairos, là où les Oracles étaient Aîon. Leurs chemins pouvaient se suivre, se croiser. Ou s'affronter. Et il y avait eu ce papillon dans la basilique. Qu'en penser ?


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès, Amadeus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
IngvarrIngvarrArmure :
...
Message Re: [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptySam 21 Nov - 20:20
La pièce se mit à glisser entre ses doigts avec plus de rapidité. Peut-être un signe de nervosité. En tout cas, il sembla faire attention à la mine de la brunette quand elle lui lança un regard se voulant désolé. Légèrement, mais au moins, elle, semblait plus à même de comprendre que la petite blonde. Vraiment, le problème des fanatiques, ils ne voient les choses que sous leur propre angle, incapable de comprendre que ces passions et ces élans ne sont pas partagés par ceux qui voient en leur dieu un ennemi, au mieux. Enfin, c’était le problème des Grecques, le nord avait le mérite d’être plus pragmatique en tout cas, il l’était devenu maintenant. Il écouta néanmoins ce qu’elle avait à dire et il se contenta d’un signe de tête pour sa première question. Elle n’était donc plus que deux, deux et demi.

Dire qu’il s’était dit que tomber sur des guerriers d’Apollon lui apporteraient certaines réponses, mais il avait fait chou blanc. Soit le dieu solaire gardait bien ses secrets, soit il venait de tomber sur des bleus bites tout juste nommer. C’était possible après la chute de la tour et la guerre. Mais l’homme, lui, semblait plus expérimenté. Même la blonde semblait dégager quelque chose de plus. En tout cas, les réponses n’étaient pas pour le satisfaire. Ainsi, la pièce s’arrêta brutalement de tourner dans ses doigts, se lova entre son pouce et son index, pour disparaître dans sa paume. Il se mit alors à tapoter la table, un doigt après l’autre, créant une sorte de rythme, brisant le silence qu’il imposait.

« - C’est… décevant. Et je dois vous dire que… ça ne vaut pas les services que j’ai rendus à votre cause et votre dieu. »

Un léger frisson le parcourut alors, l’expérience de la mort imminente… Puis, il saisit le collier qu’il avait autour du cou et le fit glisser sur la table pour le déposer devant Rowenna.

« - Bien, nous allons donc… délayer le paiement. Cela vous laissera le temps, soit d’en apprendre plus sur ce que je cherche soit, quelqu’un d’autre viendra réclamer la dette que vous avez contracté auprès de moi. Il portera un collier similaire et à l’intérieur, il y aura une partie de mon cosmos. »

Il regarda les deux jeunes femmes, attendant leur réaction, retenant un bâillement. Il était sur le point de succomber à la fatigue et il aurait vendu, à cet instant précis, père et mère pour un bain chaud et un lit douillet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RowenaRowenaArmure :
Cygne d'Euros (Est et Automne)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-bleu1350/1350[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-rouge600/600[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-rouge  (600/600)
CC:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-jaune1200/1200[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptySam 28 Nov - 17:21
« Je suis désolée Ingvarr, mais à quoi vous attendiez-vous ? Que nous ayons des réponses à toutes les questions que vous vous posez ? Les Thuatas sont secrets, ils ont leurs buts et interviennent quand bon leur chante. Pour autant ils n’ont pas partagés grand chose avec nous, ou s’ils l’ont fait avec certains des nôtres, ceux-ci ont disparus. » Pouvait-on leur reprocher que les savoirs - s’ils avaient existé - s’étaient perdus avec la guerre ? Ou que ceux qui aient su n’aient pas partagés leur savoir avec les autres ? S’il y a bien une chose que Rowena pouvait reconnaitre, c’est que les Augures et Apollon lui même étaient restés bien secrets sur bien des connaissances et savoir. Et elle, à l’époque, n’avait pas eu de véritable statut pour même penser être dans la confidence. « Vous avez fait la même erreur que nous je pense en tablant votre prix sur des informations sans vous assurer que nous les avions. Néanmoins nous tiendrons parole et paierons quoiqu’il arrive le service que vous nous avez rendu. » Car même si les choses s’étaient fait dans l’urgence - et pas que pour eux visiblement - un service avait été rendu. Un de très grande envergure, même si le nordique n’avait certainement pas conscience d’à quel point.

« Je suis d’accord pour délayer le paiement, s’il n’y a pas d’autres solutions pour le moment. » Il n’y en avait pas vraiment d’autres. Songeuse, elle reprit après quelques instants. « Est-ce là ce que vous souhaitez pour votre prix : que nous récoltions des informations sur les Ligures et les Thuatas ? Car il me semble difficile autrement de nous quitter sans négocier exactement le prix qu’à valu votre aide. » Qu’ils sachent ce qu’ils devaient chercher et payer en récompense, plutôt qu’une dette floue et possiblement modifiable. « Ou alors un service rendu pour un service rendu. » A l’avenir. C’était une possibilité. Mais si telle était la solution finale, ils devraient s’acquitter de la demande future, quelque soit sa forme. Quoiqu’il en soit, l’évidence était là : ils ne pouvaient pas payer en l’instant le service d’Ingvarr, donc ce serait pour plus tard. Comme la dernière fois, elle prend du bout des doigts le collier qui est déposé devant elle sur la table, intriguée des symboles qui s’y trouvent. Il serait le symbole de la dette qu’ils doivent au nordique.

« Il me semble également que nous devions parler de quelque chose ensemble, Ingvarr ? Si Célestia veut bien nous laisser, nous pouvons en discuter maintenant. » Mais elle remarque aussi la fatigue dans le regard de l’homme du nord et ne souhaite pas non plus le fatiguer plus que de raison après la journée qu’il vient sans doute de passer et les risques mortels encourus. « Ou nous pouvons en discuter plus tard lorsque vous serez reposé. Je ne partirais pas immédiatement pour ma part. » Oh elle devine que cela ne plaira pas trop à sa compagne Oracle et en même temps elle ne peut pas lui en vouloir ? L'homme devant eux à déjà montrer qu'il pouvait être dangereux. Mais le Cygne était toujours curieuse de savoir ce qu'il lui voulait de prime abord, et également pourquoi sa présence aurait pu servir de prix lors de leur première discussion deux jours plus tôt. Elle saurait attendre s'il le faut, mais elle voulait avoir cette conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t891-rowena-le-paon-de-ceci https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2210-rowena-journal-de-bord
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-bleu1650/1650[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-rouge750/750[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-rouge  (750/750)
CC:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-jaune1350/1350[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptySam 28 Nov - 20:51
Insuffisant, bien sûr. Comme s'il ne les avait pas déjà assez pris au dépourvu et pressés, lacérés jusqu'à la moelle avec ses questions, ses sous-entendus.

Une fois encore Célestia constatait combien leur Ordre était faible, combien les informations étaient réservés à certains et pas aux autres. S'il fallait empêcher la divulgation de secrets, c'était gagné : plus encore que de tout préserver, les Augures et Apollon les mettaient en danger. Bien bancales semblaient leurs fondations. A moins qu'il y ait dessein plus grand... Toujours un peut-être qu'aucune des ouailles n'était en mesure de voir. Toujours un doute quelque part. Toujours cette fatigue mentale de devoir arracher le moindre lambeau où qu'il se trouvât.

Rowena exprima parfaitement le ressenti de la nymphe, sans rien dévoiler de plus. Alors elle hocha simplement la tête. Elles en arrivèrent également à la même conclusion : reporter ou changer la nature du paiement, en un service. Un jeu dangereux. Un jeu forcé. Il y trouvait son compte, cet Ingvarr. Mais plus tôt elles auraient réglé l'affaire, plus tôt elles pourraient l'oublier.

"Le prix exact d'une part. Les interlocuteurs de l'autre. Lykeios est déjà parti et Esmelia ne tardera pas non plus. Lorsque vous viendrez réclamer votre dû, que ce soit toi ou l'un de tes hommes, envoie-les directement vers Rowena ou moi. Afin de ne pas perdre davantage de temps en discussions superflues. Il n'y aura pas d'autres "augmentations d'urgence"."

Un regard entendu vers le Cygne, qui se changea en surprise lorsqu'elle lui demanda à demi-mot de sortir. Vraiment ? Elle voulait rester seule avec l'homme qui avait bien failli lui trancher la gorge ?

"Rowena..."

S'opposer à elle en face du Nordique irait droit à l'encontre de son vœu d'unité entre les Oracles, mais la requête de l’Éminence de l'automne la mettait mal à l'aise. Par souci de son sort, bien sûr, par les ennuis qu'elle pourrait s'attirer en jouant le jeu de cet homme. Elle les dévisagea à tour de rôle, sachant que son avis pesait très peu dans la balance de toute façon.

En silence, elle se leva de nouveau, demeura immobile comme si elle jaugeait encore la justesse de cette décision -alors qu'en vérité ses jambes refusaient de la porter hors de cette pièce tant qu'il y aurait cette menace présente.

"Je t'attends dehors."

A proximité. Si un problème survenait, elle aurait juste besoin de crier, d'émettre une impulsion de cosmos, quelque chose.

Citation :
Je reste le temps d'entendre la réponse d'Ingvarr et les termes exacts du "contrat", puis je quitte la pièce comme demandé °°


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès, Amadeus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
IngvarrIngvarrArmure :
...
Message Re: [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptyJeu 3 Déc - 19:52
La pièce qui s’était placé dans sa paume réapparue et glissa de nouveau avec habilité entre ses phalanges. Il resta silencieux tout d’abord, mais il était clair qu’il sous-peser avec soin les mots qui venaient d’être prononcé. Ses yeux étaient focalisés sur la jeune femme aux longs cheveux bruns, ignorant complètement la petite blonde. Quand toutes les deux vous eurent fini de parler, seulement le glissement de la pièce se fit entendre. Un manège qui dura pendant quelques secondes, tout au plus une minute, avant qu’il ne finisse par reprendre la parole.

« - Je ne sais pas ce que vous savez. Je ne fais que poser les questions qui semblent évidentes, après tout, les Tuathas sont ceux qui vous en ont sauvé la mise en Italie. Du moins, d’après les rumeurs. Mais si vous n’en savez rien, en soit, ça me dit déjà des choses. Pas assez pour être payé mais voilà. »

Il arrêta brusquement de faire tourner la pièce dans ses doigts avant de la faire sauter en l’air avec son pouce et de la rattraper avec dextérité.

« - Disons que l’augmentation du prix et les intérêts sont deux choses différentes. Pas d’intérêt, et vous aurez votre temps. Moi ou l’un des miens viendra, soit il vous posera les mêmes questions que moi soit il en posera d’autres. Vous discuterez avec lui, mais il saura en détail ce que j’ai dû faire. »

Son visage se ferma brusquement quand il évoqué les évènements du sacre qui l’avait véritablement marqué.

« - Non, parlons maintenant. »

Il retomba dans son mutisme, jouant avec sa pièce de manière répétitive et attendit que l’autre oracle ne quitte la pièce. Il reprit alors :

« - Tu as des questions, je t’écoute donc. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RowenaRowenaArmure :
Cygne d'Euros (Est et Automne)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-bleu1350/1350[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-rouge600/600[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-rouge  (600/600)
CC:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-jaune1200/1200[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptySam 12 Déc - 18:43
« C’est vrai, mais même là ils n’ont pas daignés révéler leurs intentions. » Ou s’ils l’avaient fait, ça n’avait pas été aux yeux de tous les oracles et seulement pour les oreilles de quelques élus. Elle n’en faisait pas partie. Et puis malgré tout, ça n’avait pas empêché les batailles qui suivirent et la chute inexorable de la Tour des Vents. Presque une vieille affaire, qui demeurait pleine de mystère.

Bien, donc le prix exigé par Ingvarr en soit ne changeait guère : il voulait des informations, sur ces questions ou d’autres, mais ne semblait pas vouloir plus. Mais la valeur de ces choses là pouvaient parfois dépasser le prix d’un acte donné. Aussi Rowena ne s’en rassura guère vraiment. Le temps leur laisserait la chance de récolter plus de savoir, mais à eux aussi de travailler leurs questions. Et hélas, si les choses se passaient de la même façon, ils ne savaient pas quelle demande pourrait-être faite.

« Bien. » Juste un assentiment, avant de demander à parler en privé avec le nordique. Un regard s’échange avec sa consoeur qu’elle devine tendue. Elle veut la rassurer du regard, mais sait qu’elle ne restera pas loin si les choses devaient s’envenimer. Mais après tout, elle en doute. Alors elle la regarde partir sans plus de question, la remerciant intérieurement de lui faire confiance, avant de retourner ses yeux sur Ingvarr, tout à coup bien renfrogné. Ou en tout cas, plus encore qu’il ne l’avait été depuis le début de cette conversation. De façon surprenante, il ne semblait pas savoir où elle voulait en venir, ce qui fit s’arquer un sourcil sur le visage doux du Cygne. Des questions ? Oui elle en avait, mais surtout de savoir ce qu’il voulait d’elle. Peut-être les derniers événements l’avaient trop chamboulé pour s’en souvenir sur l’instant, aussi garda-t-elle patience et commença :

« A vrai dire, c’est plutôt vous qui aviez quelque chose à me dire, lorsque nous nous sommes rencontrés. Mais vous ne souhaitez pas le faire en public, ni avant d’avoir négocié. » Elle se garde bien de rappeler la menace qu’il avait fait peser sur elle, la lame sur sa gorge et les regards appuyés qu’il avait lancé qui l’avaient mise mal à l’aise. Mais c’était chose faite maintenant, l’affaire avait été conclu et le paiement arriverait bien assez tôt, il restait donc cette question en suspend. « Alors, que me vouliez-vous ? » Pourquoi avoir spécifiquement souligné qu’il y avait quelque chose la concernant ? Pourquoi cet intérêt ? Une curiosité visible dans le regard, elle attendait tout en espérant que le nordique serait un peu moins fermé sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t891-rowena-le-paon-de-ceci https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2210-rowena-journal-de-bord
IngvarrIngvarrArmure :
...
Message Re: [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptyLun 14 Déc - 14:22
Il poussa une profonde expiration, la fatigue, plus que jamais, se faisait visible sur son visage et creusait ses traits. L’espace d’un instant, il sembla peut-être plus vieux ou moins vivant, peut être un peu les deux. Il hocha gravement la tête ensuite, il n’avait pas oublié tout ça, mais la proximité de la mort par oblitération divine à tendance à faire revoir certaines de priorités. Il reposa ses mains sur le bol de soupe, qui, depuis lors, avait refroidi. Un peu de gras commençait déjà à se figer sur le liquide verdâtre dans lequel on pouvait voir flotter certains morceaux de légumes blanc, sûrement filandreux et quelques morceaux de lard. Il jura et demanda à l’aubergiste de lui en ramener un nouveau bol, chaud. Ce dernier s’excusa platement, alors qu’il n’y était pour rien, et se retira à l’arrière de sa cuisine. Vous êtes maintenant définitivement seul.

« - Nous sommes pareil, toi et moi. Du moins, je sens quelque chose de similaire en toi, c’est ça qui m’a guidé à vous plus qu’autre chose. Enfin, ce n’était qu’une impression étrange et vos pas dans la neige ont fait le reste. »

Il souleva alors ses vêtements jusqu’à révélé une bonne partie de son flanc, remontant presque à son coeur. Là, une large cicatrice, bagarre avec un ours ou un animal monstrueux si on ne pouvait pas y discerner une forme de motif, comme si les marques blanches sur sa peau légèrement rosie par le froid semblaient tracer un paterne. Difficile à comprendre quoi pour toi, qui n’est pas familière avec la culture nordique mais…

« - Nous avons tous les deux étaient marqués par un dieu. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RowenaRowenaArmure :
Cygne d'Euros (Est et Automne)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-bleu1350/1350[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-rouge600/600[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-rouge  (600/600)
CC:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-jaune1200/1200[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptyMar 22 Déc - 16:16
Comme il a l’air fatigué, le Ingvarr. Les traits tendus de son visage l’indiquent clairement et un instant, le Cygne hésite à insister pour qu’il aille se reposer et qu’ils puissent tenir cette conversation plus tard. Un tel état n’était peut-être pas propice à de plus amples conversations, même si elle en ignorait le sujet à venir. Mais Rowena se retint de faire la moindre remarques, observant simplement en silence l’échange entre le nordique et l’aubergiste qui quitta la pièce et les laissa seuls. Un petit silence, jusqu’à ce qu’il explique enfin ce qu’il lui voulait. Et à dire vrai elle ne s’attendait pas à une telle chose.

Quelque chose de similaire entre eux qui l’aurait guidé instinctivement à elle ? Elle tenta à son tour de se concentrer plus précisément sur la présence du nordique, mais ne nota hélas rien de particulier, ce qui fit grimper une certaine méfiance vis-à-vis de ces mots. Elle n’était pas certaine de savoir comment prendre ces révélations et garda un peu plus le silence. Du moins jusqu’à ce qu’il soulève le haut de son vêtement et révèle un torse marqué d’une immense balafre. Des entrelacs étranges qu’elle identifie de prime abord comme les cicatrices laissées par un animal, mais elle n’en a aucune certitude. Elle semble pourtant étrangement hypnotisée, rapprochant son corps pour mieux observer les détails. Cela semble être douloureux, à en juger l’étrange paterne qui remonterait presque jusqu’à son coeur. Mais même si elle est intrigué, elle ne comprend toujours pas ce que cela a à voir avec elle.

Et puis il explique, et elle recule sur sa chaise, un peu surprise. Elle se retient d’être frappée par les mots, son propre secret presque révélé, et parvient à garder une certaine contenance. Comment sait-il ? Joue-t-il d’un pari pour lui arracher ce qu’elle est ? Elle n’est pas sûre de tout ce que cela signifie, mais son regard glisse entre ces symboles qui sont la marque de ses dieux, et les yeux sombres du nordique.

« Je vois. » Un petit murmure, sa main glisse vers son épaule droite, faisant glisser le châle qui la recouvre et découvrir les marques du sceau sur sa peau, la rougeoyance du tatouage et la complexité solaire. « Nous le sommes tous les deux en effet. » Elle peut bien lui concéder ça, puisque les marques ne sont pas en soit le plus grand secret, c’en sont les raisons et les effets qui le sont. Les marques divines ont des desseins bien différents. « Qu’est-il arrivé pour vous, si ce n’est pas indiscret ? Ca m’a l’air… douloureux. » Contrairement à elle, cela ressemblait plus au souvenir laissé d’un combat. « Et comment se fait-il que je ne ressens rien de cette impression qui vous a mené jusqu’à moi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t891-rowena-le-paon-de-ceci https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2210-rowena-journal-de-bord
IngvarrIngvarrArmure :
...
Message Re: [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptyMar 22 Déc - 16:59
Oups, j'ai glissé chef, c'est fou comme édition & citation ça se ressemble comme bouton.


Dernière édition par Ingvarr le Mar 12 Jan - 22:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RowenaRowenaArmure :
Cygne d'Euros (Est et Automne)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-bleu1350/1350[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-rouge600/600[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-rouge  (600/600)
CC:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-jaune1200/1200[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptyDim 10 Jan - 18:34
Elle a de l’empathie sincère, quand il répond du bout des lèvres ne pas vouloir raconter cette histoire. Et à cela, elle ne peut clairement pas lui en vouloir. Elle sait combien cela peut-être difficile, coupable et douloureux, et si la même question lui avait été posé, elle aurait certainement répondu quelque chose du genre. Mais cette simple réponse indique bien des choses en soi, et elle est persuadée que si la marque avait été un don positif d’un dieu, quelque chose de voulu et récompensé, il n’aurait peut-être pas réagit de la sorte. En ça, en cette douleur à partager ce fardeau, ils sont semblables. Car c’est un mal qui les ronges et qu’ils ne peuvent pas vraiment éviter.

« Je comprend, je suis désolée. »

Elle l’est, car même cette petite question peu rappeler de grande douleur. Si elle cherche à les éviter le plus souvent pour elle, elle n’a pas envie de les rappeler à un autre qui souffre également. Mais il confirme une autre chose : ces marques ont fait mal. Très mal. Et que ça soit une douleur physique, morale ou mentale, elle n’en envie aucune. Elle connait.

Etait-ce cela, la raison finale de cette discussion ? Ce trait d’espoir lisible dans un regard à savoir s’il pouvait échapper à la chaine posée par un dieu ? Elle est perplexe un instant, ne sachant trop quoi répondre, et n’ayant pas la sensation de pouvoir apporter une réponse satisfaisante à cet éclat d’espoir. Si elle était honnête, bien sûr qu’elle y avait déjà songé, il y a bien longtemps. Mais les années passant et la souffrance endurée, les sacrifices fait l’avaient poussé à abandonner ce songe pour garder son rôle jusqu’à ce qu’elle soit libre. Plus ou moins. Le fait est que la guerre et la chute de la Tour n’avait jamais fait disparaitre les marques, ni même le fardeau. Et elle ne pensait pas qu’Apollon avait laissé un indice pour elle à ce sujet. D’une certaine façon, elle n’en avait pas mérité. L’avait-il lui ? Cet indice de son côté ?

« Elles le font oui. » Impliquer des choses étranges, oui assurément. Mais surtout le rappel constant de certaines erreurs, et un manque de liberté flagrant. Mais elle y avait consenti autrefois après tout, non ? « C’est… difficile à dire. Je ne crois pas qu’il l’ait fait, compte tenu de la façon dont j’ai eu cette marque. D’une certaine manière, ce n’est pas ma première vie avec ce fardeau et… et si je lâchais tout, si je m’échappais, peut-être que tout ce que j’ai sacrifié depuis le début n’aurait servi à rien. » Elle n’a pas vraiment l’impression de savoir à quoi sa survie et le sacrifice de ses enfants ait servit, mais les choses étaient faites ainsi. C’était peut-être ça sa plus grande peur au fond, que tout ait été fait pour rien et de mourir de chagrin et culpabilité, là où elle pouvait toujours croire en un dessein divin. C’était un peu se mettre des oeillères, mais s’il le fallait… « J’imagine que vous, c’est différent. Avez-vous une échappatoire ? Ne craignez-vous pas les retombées ? » Car il y en aurait certainement. Echapper à un dieu n’était certainement pas si aisé, s’il avait pris la peine de vous marquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t891-rowena-le-paon-de-ceci https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2210-rowena-journal-de-bord
IngvarrIngvarrArmure :
...
Message Re: [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptyMar 12 Jan - 22:04
Ingvarr lui sourit quand elle dit qu’elle comprenait. Ce genre de sourire qui porte la souffrance partagée, le fardeau, un instant plus léger. Le soulagement d’avoir rencontré quelqu’un capable de vraiment comprendre ce que personne d’autres ne peut comprendre. Puis, le soupir du fardeau qui reprend son droit et qui de nouveau, se fait harassant. Et suit alors après ce soupir, le regard de la compassion. Qui regroupe toutes ses émotions et surtout, la souffrance partagée. À son tour d’être celui qui comprend le poids des sacrifices et la douleur qu’ils font naître. Puis, enfin, de se muer en une nouvelle expression : celle de la détermination. Il laisse le silence planer un peu après que son interlocutrice eût terminé. Puis, de reprendre d’une voix emprunte tant d’espoir que d’assurance.

« - Oui. Oui il m’a donné une porte de sortie. »

De nouveau, le silence s’impose. Il semble chercher quelque chose, réfléchir. Hésitant sur ses prochains mots. Puis un soupire, celui qui dit : oh puis merde, qu’est-ce que j’ai à perdre ? Celui qui précède un saut dans l’inconnu et le vide.

« - Et je crois que c’est toi ma solution. Et je pense que mon maître est peut-être lui aussi ta solution. Mais c’est un risque… Tu devras sûrement y réfléchir encore un peu. »

Une nouvelle hésitation dans son regard.

« - Tu penses que nous pouvons tous les deux nous sauver ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RowenaRowenaArmure :
Cygne d'Euros (Est et Automne)

Statistiques
HP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-bleu1350/1350[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-rouge600/600[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-rouge  (600/600)
CC:
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) G-jaune1200/1200[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptyVen 12 Fév - 23:24
Il y a des mots qui s’échangent dans les regards, mais qui ne sont pas dis à voix haute. Il n’y a pas besoin. Juste des élans de compassion et compréhension, un espoir tenu au fond des prunelles qui brille doucement et se réverbère sur d’autres yeux, écoutant avec curiosité et inquiétude. Songer à une porte de sortie, c’est comme porter un regard impossible à l’avenir. Un acte qu’elle ne s’est pas osé à faire depuis bien longtemps par peur et facilité. C’est presque aussi cruel que miséricordieux, cette révélation pleine de croyance, et le silence qui l’a précédé n’avait nullement préparé Rowena. Car elle ne s’attendait pas à avoir une chance. Elle n’y croyait plus, si ce n’est à attendre que son fardeau prenne fin, dans cette vie sans doute. Mais il y a une dose incroyable de courage - semble-t-elle lire - dans le regard du nordique, comme s’il avait longtemps pesé le pour et le contre de ses mots. Et c’est un poids qui s’ajoute sur les épaules du Cygne, de savoir qu’elle a en main une clé pour libérer quelqu’un d’un fardeau comme le sien.

L’hésitation répond à l’hésitation, sans trop pourtant y songer :

« Je… je ne sais pas. » Elle souffle sincèrement, un petit soupir d’excuse de ne pas donner suite à cet espoir aussi surement qu’il le voudrait sans doute. « Comme tu l’as dis, je dois y réfléchir. Je suis désolée. »

Une part d’elle voudrait la faire reculer. Sagement, retourner à Célestia et ne plus envisager une seconde d’aller contre la volonté divine qui l’a mené jusqu’ici au travers de nombreux sacrifices. Mais une autre aspire pourtant à ce souffle, cette promesse d’une liberté recouvrée. Et son coeur tendre - trop certainement - ne souhaiterait pas laisser quelqu’un avec la même blessure qu’elle avec un espoir étouffé dans l’oeuf. Les lèvres pincées, le regard fuyant un instant pour réfléchir, elle ose laisser planer quelques questions, qui après tout ne promettent rien :

« En quoi suis-je ta solution ? Et en quoi ton maître serait la mienne ? » Elle veut comprendre, malgré la voix douce et hésitante qui fait relever le regard vers le nordique pour croiser le sien. « Qui est-il, ton maître ? » Elle doit savoir, si elle doit envisager sérieusement d’y réfléchir. Pour eux deux et ces marques aussi bénies que maudites. Pour une liberté au bout d’un tunnel pourtant difficile à entrevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t891-rowena-le-paon-de-ceci https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2210-rowena-journal-de-bord
IngvarrIngvarrArmure :
...
Message Re: [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)   [Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia) EmptySam 20 Fév - 21:52
L’homme en face de toi t’adresse un signe de tête entendu. Il comprend, son visage te hurle qu’il comprend. Un visage sur lequel tu peux lire un mélange de tristesse et de résignation dans lequel se dispute une brève lumière qui se consume plus rapidement qu’elle ne naît : l’espoir. Un espoir fou auquel il a besoin de s’accrocher pour comprendre, pour survivre aussi peut-être. Mais il comprend, il ne te demande pas quelque chose de facile. On ne saute pas dans le vide sans réfléchir après tout, surtout quand il s’agit d’affaire divine. Et son visage reprend sa gravité, le sujet après tout est sensible et il reste silencieux pendant quelques instants. Une longue minute, puis une deuxième. Ce silence qui prend le poids du sujet : la colère divine.

« - Je ne peux dire son nom. Je n’ai… pas le droit. »
Il réfléchit encore et se mure de nouveau dans un silence qui durera une minute de plus. Il semble perdu dans ses pensées, à peser le pour et le contre d’un risque énorme qu’il s’apprête à prendre ici en répondant à ta question. Il s’agit un peu, ses doigts tapotant de plus en plus rapidement sur la table.

« - J’ai volé quelque chose. Et je dois trouver quelque chose d’une valeur égale pour réparer. Ta malédiction, c’est la seule qui a de la valeur, du moins je pense. C’est… flou, et je suis désolé de ne pas pouvoir être plus clair, même moi je ne comprends pas tout... »

Et il semble désolé et perdu. La flamme de l’espoir si vite allumé a tout aussi rapidement été soufflé. Après tout, s’accrocher ainsi c’est se bercer d’illusions et les illusions sont toujours douce jusqu’à ce qu’elles explosent et que le réel revienne dans toute sa violence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Début février 553] Toujours payer ses dettes (Ingvarr & Celestia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Profana Erunt :: Francia-
Sauter vers: