Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint G-bleu0/0[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint G-rouge0/0[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint G-jaune0/0[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint V-jaune  (0/0)
Message [Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint   [Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint EmptyMer 4 Nov - 18:41
    Le Pope avait convoqué bien des chevaliers devant la grande statue de la déesse. C’était l’endroit parfait pour ce qu’il avait à leur dire et il avait bien des choses à leur expliquer. Certains se demanderaient sûrement pourquoi ils étaient convoqués, d’autres se poseraient la question surtout du nombre de guerriers présent car il y en avait du beau monde, de tous les ordres : l’or, l’argent et le bronze réunit. Certaines têtes qu’il n’avait pas vu depuis un moment, envoyer en mission à l’autre bout de l’empire. D’autres qui étaient parti poser les balances d’alliance diplomatique dans des missions complexe auprès des autres factions divines. Chacun de ceux qui étaient devant lui avait, d’une façon ou d’une autre, brillé récemment et su se rendre utile. De même, il disposait tous de talent particuliers qui brilleraient à n’en pas douter dans le grand évènement à venir, mais avant ça, il devait expliquer aux siens de quoi il en retournait et pourquoi il avait pris soin de les convoquer.

    Il était au pied de la statue, dominant l’assemblé. Il était vêtu de sa toge de Pope mais n’avait pas sur son visage le masque de son office. Il s’éclaircit un peu la gorge pour attirer l’attention de tous et pris fatalement la parole :

    « - Merci à tous d’être venu aussi vite ici. Je ne vais pas faire durer le suspense plus longtemps, je vous ai convoqué ici car j’aurais besoin de vous tous. Des nouvelles me sont parvenu et nous devrons tous voyager de nouveau, ensemble cette fois si. Non pas vers l’Est ou la Francie, mais vers le royaume de Logres et la cité de Camelot. »

    Il regarda rapidement Mehry & Airoth après avoir prononcé cette phrase. Les pas de ces deux chevaliers les avaient amenés loin et de cette façon, il mettait en avant leur travail.

    « - Pendant un temps, nous avons accueilli dans nos rangs un certains Artorius, qui a porté l’armure d’or du Capricorne, qui dort depuis son départ, il y a deux ans. S’il a quitté l’ordre d’or, en compagne du druide Myrddin. Il est l’hérité du trône du Royaume de Logres et il semblerait que son heure soit enfin arrivée ! »

    Il laissa de nouveau un silence d’une seconde ou deux après cette phrase. Certains des chevaliers présents ici savaient pour l’ancien dixième gardien, certain même, avait servi avec lui dans l’ordre. Il avait été un chevalier discret et Childéric ne gardait que peu de souvenirs de lui, mais l’un des leur sur le trône de Camelot ça serait une bouffée d’air frais dans le monde politique.

    « - Voir Artorius sur le trône est le souhait d’Athéna. C’est donc dans cet objectif que notre délégation va, en son nom, se rendre à Camelot pour assister aux célébrations données en l’honneur du futur roi. Malgré l’enquête d’Odoroi du cancer, nous ne savons pas ce qu’il a fait pendant deux, si ce n’est que lui et le druide ont fuit des ennemis dangereux, qui l’ont empêché de retourner sur ses terres avant il y a peu. Mais il semblerait que son moment soit venu. »

    Le moment était solennel, mais également étrange pour lui. C’était le premier discours vraiment de ce type qu’il prononçait, l’appel à la marche, à la guerre. Car il ne faisait pas d’illusion là-dessus, ce qui se passerait lors de ce grand évènement, c’était bien la guerre. Mais une autre forme de guerre, plus discrète et plus cruelle que celle des soldats et des épées. C’était la guerre de l’influence et de la politique.

    « - Bien sûr, bien que cet événement soit avant un temps fête, vous aurez du travail…. Tout comme moi. Car ne vous leurrez pas, il s’agira d’un champ de bataille, d’une guerre. Un conflit dans lequel, le sang ne sera peut-être pas versé, mais qui fera rage avant violence, comme toujours. Il se livrera une lutte d’influence terrible entre les invités, que nous connaissons… ou non ! »

    Bien, le temps maintenant était venu de distribuer les missions qu’il comptait donner aux différents chevaliers qui allaient venir avec lui lors de cette aventure.

    « - Airoth, je vais commencer par toi. Accompagne de ton disciple Paros, vous avez dépassé mes attentes en contact les oracles en Francie. Même s’il y a eu quelques tragédies, vous avez accompli votre devoir avec talent et j’attends de toi que tu continues. Si nous croisons des oracles, faîtes leur savoir que Narsès n’est plus. Que nous ne les traquons plus comme des animaux. Je compte sur vous pour continuer ce que vous avez déjà fait. »

    Il avait eu pour le chevalier de Pégase un regard et un signe de tête, il savait que ce qu’il avait vécu avec Paris l’avait marqué et c’était sa façon à lui de lui apporter, bien qu’avec distance, un soutien dans cette épreuve qu'il devait surmonter. La mort n’est jamais une chose facile, d’autant plus quand on a l’âme brûlante et encore si pure comme Pégase. Et Childéric espérait vraiment qu’il pourrait rester ainsi le plus longtemps possible.

    « - Killian, toi et Morwenna avaient appris bien des choses lors de votre séjour à Jamir. Votre mission sera dans la continuité de cette dernière. J’ai un nom pour vous : Eliavres le druide noir. Suivant de la reine Mebd, prêtresse d’Hadès. Votre mission sera donc sur le poison et le sang, apprenez ce que vous pourrez sur ce druide et toi Kilian, concentre toi également sur l’alchimie, si jamais tu apprendre ici de nouvelles choses, fait le ! Restez cependant discret, sous l’onde se cache souvent la tempête. »

    Amener le onzième et le douzième gardien avec lui était un risque. Un gros risque, mais il avait tant à apporter l’un comme l’autre, qu’il aurait été idiot de pas s’en servir. Il faudrait juste qu’il soit attentif et près à faire face aux dangers qui les guettent eux seulement et il savait que le duo aller saisir les deux sous-entendu qu’il leur avait adressé : le sang et l’onde. Puis, il se tourna vers Silas :

    « - Silas, tu as bien œuvré avec Nébu pour sauver les meubles avec les Marinas et la conversation que j’ai eu avec le légat a été très fructueuse grâce à vous deux. Nébu étant occupé ailleurs, il ne sera plus des nôtres, tout comme Aegis, le devoir parfois, ne supporte pas l’or. Mehry, toi et Argus avaient accompli des merveilles et un nom ressort trop à mon goût en ce moment : Dionysos et les siens. Ils jouent le jeu de la folie et des excès, et je n’aime pas ça. C’est à l’opposé, d’une certaine façon, de notre Rêve. Ils nous ont, tantôt aidés, tantôt sont les auteurs de nos problèmes. J’aimerais que vous voyiez s’ils ont répondu, comme nous, à l’appel de Camelot et voir si vous pouvez apprendre quelque chose sur eux. Cet Enkidu que tu as rencontré en Perse fait parti des serviteurs du dieu des vignes Silas. »

    Restez ensuite la lionne, sa disciple Ryme. La dernière mission qu’il lui avait confiée avait été particulière et, il regrettait de ne pas pouvoir lui consacré plus de temps. Elle avait beau être digne de l’or, elle n’en restait pas moins encore jeune. Très jeune.

    « - Ryme, j’aimerais que tu restes en parti avec moi. Nous rencontrerons sûrement les Ligures, les gardiens du royaume de Logres et d’autres guerriers, servant bien des maîtres. En particulier un, qui a invité officiellement Odoroi : Léodagan, roi de Carmélide. Bien sûr, ces ordres n’impliquent pas une rigueur martiale, le type de guerre devant lequel nous allons est différent. Je compte sur votre esprit d’initiative là-dessus. Vous ne m’avez pas fait défaut jusqu’à maintenant, et je sais que vous continuez. »

    Il eut un dernier sourire pour eux. Car le temps presse et il avait senti la vibration de l’air caractéristique de l’annonciation de sa présence. La déesse venait de faire son entrée accompagnée d’un petit groupe d’une dizaine de gardes prétoriens qui accompagnerait la délégation sur place. Childéric avait personnellement choisi chacun de ses soldats. Il regarda Athéna passé doucement au côté de ses chevaliers et venir se poser à côté de lui. Il s’inclina avec beaucoup de respect et il savait que chacun des autres guerriers présents ici en ferait de même. Elle posa son regard sur chacun d’eux mais garda le silence. Elle s’attarda un peu plus sur quatre personnes : Kilian, Morwenna, Paros & Mehry. Elle commença alors à déployer sons cosmos pour permettre à tous de se déplacer.

    « - Je serais avec vous chevalier. Je ne vous oublie pas. »


    Et un portail s’ouvrit alors dans lequel tous pourraient pénétrer. Et se retrouverait dans la campagne à une heure ou deux de marches de la grande cité de Camelot. Le trajet serait le temps des échanges et des derniers préparatifs, mais il savait que les ordres qu’il avait donnés faisaient déjà germer des graines dans l’esprit de ses guerriers et il partait confiant dans cette aventure. Bien sûr, il se pourrait que certains d’entre eux ne reviennent pas mais les risques, bien que réel, restaient moindre qu’une guerre ouverte. Reste qu’il aurait préféré une guerre simple dont il aurait pu comprendre et connaître les variables. Il avait l’expérience de la violence de la charge et du chaos de la mêlée, moins celle de ce genre d’affrontement, mais il devrait parfaire sa formation sur le tas. Un soldat s’adapte ou meurt après tout.

    Les Prétoriens avaient leurs propres responsabilités. Ils avaient avec eux des coffres qu’il avait demandé aux chevaliers de remplir afin qu’il dispose de quoi vivre la durée de l’évènement car ils partaient plus plusieurs jours. De même, il avait prévu quelques cadeaux diplomatiques allant des grands crus « confié » par Nébu à certains objets précieux. Pour le reste, il n’avait qu’à marcher au-devant de la grande cité et le géant franc montra le chemin aux siens. La cité, même de loin, semblait aussi gigantesque que magnifique. Il était impressionné par cet endroit, pourtant, il vivait au sommet de la montagne du Sanctuaire et avait côtoyé les empereurs de Byzance mais tout ça faisait pâle figure face aux portes de bois clairs et aux murailles de Camelot. Il fût le premier à s’avancer devant la porte à déclarer aux gardes qui ils étaient et ce qu’ils venaient faire. On leur demande de prêter serment : celui de ne pas faire couler le sang et croiser le fer dans l’enceinte de la cité sous la responsabilité des Ligures. Serment qu’il prêta sans hésiter avant d’entrer dans la cité.

    A peine eut-il le temps d’entrée, qu’ils furent assaillis par les curieux et la population en liesse, visiblement, ce tournoi était signe d’allégresse. Les gardes continuaient de les escorter donc jusqu’à l’auberge qui leur avait été réservée. C’était un bâtiment plutôt cossu loin de la sinistre auberge de voyage, visiblement habituellement réservé à accueillir du beau monde. Il laissa le soin au Prétorien d’organiser leurs affaires et aux chevaliers de se séparer les chambres. Mais, mise à part eux, ils semblaient relativement seuls dans l’auberge, du moins pour le moment… Il attira l’attention de tout le monde d'une voix forte

    « - Ne vous promenez pas seuls si c’est possible. Si vous le faites, soyez discrets, faites attentions à vos armures. Nous avons promis de ne pas faire couler le sang mais… les promesses sont ce qu’elles sont, et seuls ceux qui y croient s’y engagent. Les murs, également peuvent avoir des oreilles. Pensez à vous aussi. Profitez du tournoi et de la célébration à venir. Nous n'aurons peut être plus l'occasion de vivre un tel évènement. La prochaine fois que nous nous déplacerons ainsi, ça sera pour la guerre, celle du sang et de la boue, non pas celle du vin et du veloure. Voilà, ça sera tout, vous pouvez disposer. »

    Et maintenant, il était temps pour lui de se trouver une chambre…


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint G-bleu1650/1650[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint G-rouge1250/1250[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint G-jaune1500/1500[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint   [Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint EmptyMer 4 Nov - 20:37


Nu dans son lit. Lit se trouvant dans la chambre la plus au fond du couloir de l'étage où la délégation des Saints se trouvaient. Position le forçant à passer devant chaque chambre pour se rendre dans la sienne. Il avait choisi celle-ci pour cela. Pourquoi? Il ne le savait pas vraiment, l'instinct on dira plus que l'envie. Allongé sous l'épaisse couverture en laine surmonté d'une autre en peau de bête, le Gold Saint repassait dans sa tête les événements de cette étrange journée.

Tout commença par une convocation matinale de la part de Childéric qui le sommait de se rendre tout en haut du Sanctuaire, non pas dans la demeure du Grand Pope mais sur l'esplanade où trônait magistralement la grande et magnifique statue de la déesse Athéna. C'est ainsi qu'ils se retrouvèrent à plusieurs, Gold, Silver et Bronze Saints. Silas salua ceux déjà présent, puis saluait ensuite ceux qui arrivèrent après lui. Lorsque le Pope trouva qu'ils étaient tous la, il commença alors à leur expliquer le pourquoi de leur présence.

Ainsi donc l'ancien Capricorne et frère d'arme Artorius avait pris le chemin de sa destinée. Cette destinée qui était un trône, celui de l’énigmatique cité de Camelot. Justement c'est la que ce qui était en fait une véritable petite délégation de chevaliers allait se rendre. Encore une fois, Silas se trouvait mêlé à un enjeu politique. Après avoir évité en compagnie du Bélier, un possible début de guerre avec les Marinas, il venait d'être nommé représentant du Sanctuaire pour la future célébration du couronnement d'Artorius. Les saints étaient la pour que cela se passe, car c'était un élément qui ferait basculer la balance un peu plus vers le rêve de leur déesse, ce rêve qu'il suivait en bon chevalier qu'il était car il avait fait du rêve de la déesse l'un de ses objectifs.

Croisant les bras, l'air calme, il écoutait les différentes informations que leur distribuait le Pope. L'une d'elle le toucha un peu, celle sur Enkidu. Celui qu'il avait apprécié la compagnie durant une longue tempête de sable était donc un serviteur du dieu de l'excès, Dionysos. Après tout les légendes ne disait pas que le dieu avait disparu un long moment bien à l'est de la Grèce?

Puis Athéna fit son arrivée, majestueuse comme à son habitude. Accompagnée d'une garde rapprochée, elle posa un regard sur ses chevaliers puis elle ouvrit un portail, portail qui les mena dans une prairie, prairie se trouvant à quelques lieues de leur destination finale, Camelot. Après un peu de marche la grande délégation d'Athéna arriva devant les hauts murs lisses des remparts. Les portes s'ouvrirent pour eux et c'est ainsi qu'ils arrivèrent à Avalon, à Camelot...


_ Tournoi ou pas tournoi... Telle est la question...

Ce tournoi l'intriguait, moyen de se faire mousser? Peut-être... Moyen d'avoir des informations? Sûrement... Se divertir? Oui... Il remonta les couvertures jusqu'à son menton, souffla sur la flamme de la bougie sur la table de chevet et attendit que Morphée le prenne dans ses bras. Dommage qu'il n'ait pas lui quelqu'un dans ses bras dans ce lit inconnu... Peut-être un autre jour, qu'il reste sage pour son arrivée. Il décida finalement de s'inscrire à ce tournoi, il irait se renseigner le lendemain matin et après se trouverait une bonne petite taverne. Lieu idéale pour glaner des informations et de l'agréable compagnie et qui sait peut-être qu'il croisera des connaissances...






Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
KilianKilianArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint G-bleu220/220[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint V-bleu  (220/220)
CP:
[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint G-rouge180/180[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint V-rouge  (180/180)
CC:
[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint G-jaune285/285[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint V-jaune  (285/285)
Message Re: [Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint   [Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint EmptyMer 4 Nov - 23:00
Les premiers pas









A peine de retour de Byzance et déjà sur le départ pour un lointain voyage.
Mais cette fois-ci, la solitude ne serait pas ma compagne de route.
Je me retrouve autour de mes frères et soeurs d'armes, et l'image est belle. Or, argent, bronze, tous égaux et unis autour du Grand Pope.
Clairement, je ne suis pas à l'aise dans cette foule. Mais la présence de visages familiers parvient à m'apaiser. Morwenna est là, et je lui jette un regard complice.
Childéric s'adresse alors à nous, et détaille les éléments de cette mission de grande ampleur. Et à ma grande joie, je me retrouve une nouvelle fois avec ma soeur en complice. Parfait... Notre duo est ce qu'il y a de plus adapté en terme de complémentarité et de discrétion. Je pourrais aussi veiller sur elle, et son état de santé.
Eliavres le druide noir... Le nom se grave dans ma mémoire. Voilà notre cible.
Je me fige alors en entendant la dernière phrase du Grand Pope. Voilà une complication loin d'être prévue !
Les Marinas seront présents, ce qui signifie un danger réel autant pour ma compagne d'armes que pour moi. Participer à ce tournoi est peut être un risque trop conséquent... Et pourtant, rien de tel que lancer une grosse pierre pour voir surgir les meilleurs poissons.
C'est alors qu'un cosmos unique, impossible à ignorer se rapproche.
Elle est là, présente. Athéna. Je pose mes yeux écarquillés sur elle, et pose genou à terre. Elle attarde son attention sur certains d'entre nous, dont moi, et je rougis, totalement pris au dépourvu.
Lorsqu'elle finit par s'exprimer, je me relève, adresse un hochement de tête à Morwenna et m'élance à la suite de Childéric et de Silas.
Discret comme une ombre, je les suis et arrive dans une auberge qui nous est réservée. J’acquiesce à ses dernières directives, et monte vers une chambre, la plus en retrait possible. Et j'attends que Morwenna me rejoigne, car déjà je prépare son lit pour qu'elle puisse y trouver le plus de confort nécessaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint G-bleu1800/1800[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint G-rouge1200/1200[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint G-jaune1650/1650[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint   [Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint EmptyVen 6 Nov - 3:29
Nauplie lui avait donné du fil à retordre. A peine les premiers jours et les premiers rayons levés que le temps filait aussi vite qu'un chat déroule une pelote de laine. Pas le temps de souffler aujourd'hui ; le fin du répit avait sonné !

Réunis devant la Grande Statue d'Athéna, une autre page venait de se tourner...

Ryme n'était pas certaine de comprendre toute l'importance de cette future mission. Britannia était une grande inconnue, et elle tenait les mots de son Maître comme étant ses seuls acquis. Artorius, Myrddin, le souhait d'Athéna...Un regard en biais lui confirma la présence de biens des siens, des complices du passé comme de pures inconnues dans son équation...Au final, il n'y avait bien que Paros, Silas et Kilian pour lui évoquer un sentiment de familiarité. Alors lorsque la déesse apparut, sa gêne disparut et la Lionne sut que sa mission venait déjà d'être confirmée. Avec ou sans Tharros, son cadet vêtu de Bronze.

Quitte à retenir quelque chose, Ryme se disait qu'elle assisterait bien au fameux couronnement d'un ancien chevalier et au tournoi. Simple, concis, dans les lignes directrices qu'elle avait toujours connu. Quant au reste, l'idée de rencontrer les fameux Ligures de ces lieux fut probablement le seul intérêt que son âme martial retint à l'instant. Le reste n'était qu'un détail, un rassemblement politique qui ne lui plaisait déjà guère plus qu'une formalité à accomplir. Les rencontres entre guerriers de tout horizon, ce n'était pas son "truc". Et ces petits complots de mauvais goût ne l'avaient jamais été non plus, à son goût... Mais, avec un peu de chance, cet événement dérogerait à la règle. De toute évidence, le portail ne lui laissa pas le luxe d'un choix : en le traversant, les Saints débarquèrent en Britannia, au côté de son maître et Grand Pope.

Et que dire du royaume de Camelot, basé en Britannia ? Le paysage était étrange. Pas plus ni moins impressionnant que les côtes du Sud, il était chargé en Histoire et l'atmosphère iodé accordait au Nord une toute autre dimension. Ces immenses portes d'ivoires...Ces statuettes finement sculptées...Et cette proximité avec la nature...C'était à couper le souffle. Quelles mystères regorgeaient dans cette cité ? Intriguée, la Gardienne de la Cinquième Maison se promit d'y porter son intérêt.

Ni l'auberge, ni les dires de Childéric ne refrénèrent ces pulsions.

Il était que Ryme se perdrait volontiers dans certains recoins de Camelot...
Il était clair que la jeune femme ne resterait pas plus longtemps dans cette auberge.
Pas plus que le temps d'une sieste...



[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint Ryme_s10



Dernière édition par Ryme le Ven 6 Nov - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
MorwennaMorwennaArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint G-bleu1500/1500[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint G-rouge1500/1500[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint V-rouge  (1500/1500)
CC:
[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint G-jaune1800/1800[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint V-jaune  (1800/1800)
Message Re: [Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint   [Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint EmptyVen 6 Nov - 20:00
Eliavres







Je frappe à la porte de la chambre que vous allons partager, mon frère et moi. Au-delà de la comodité de nous réunir, je suis contente de retrouver Kilian pour une nouvelle mission. Sans doute la dernière. Peut-être ? Je suis tiraillée, taciturne depuis mon retour au Sanctuaire, après ma petite virée en solitaire où j’ai pu retrouver un souffle, une étincelle. Un ami cher à mon cœur.
Reste que je ne suis pas convaincue par le chemin que je dois suivre. Et qu’il a été bien opportun qu’un ordre de mission nous extirpe de nos Temples. De mes réflexions trop nombreuses.

J’ai accueilli cette nouvelle non sans être curieuse, et partagée. Je n’ai pas bien laissé le choix à Childéric ; je n’en peux plus de me murer dans mon état. J’ai le besoin de me sentir utile à quelque chose. Malgré le regard appuyé de ma Déesse. Malgré la maladie qui me ronge. Malgré le danger que je représente.

« Je vois que tu es quelqu’un de très organisé. Et un médecin prévenant. » annoncé-je après avoir ouvert. « Je suis prête pour une promenade. »

Drapée de noir de pied et cap, j’ai pris soin de dissimuler chaque parcelle de peau. Même mon masque est à peine visible dans l’ombrage de ma capuche.
Je suis une ombre, un spectre. Je veillerai de loin, aux côtés du Verseau à ce que tout se passe pour le mieux. Et trouver un nom, parmi tous les autres.

Eliavres le druide noir.






© Never-Utopia


[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint Cxyl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
ParosParosArmure :
Pégase

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint G-bleu1200/1200[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint G-rouge1050/1050[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint V-rouge  (1050/1050)
CC:
[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint G-jaune1050/1050[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint V-jaune  (1050/1050)
Message Re: [Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint   [Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint EmptyMar 10 Nov - 18:18
Une convocation au sommet, dans tous les sens du terme. Paros ne s'était pas attendu à être choisi pour partir en mission aux côtés d'un groupe aussi prestigieux. Le Grand Pope avait réunit l'élite de la Chevalerie à ses côtés : près de la moitié du cercle d'or était présent. Et à l'entendre, aucun ne serait de trop, au regard de la mission qui les attendait : participer au couronnement dans une terre lointaine, emplie de légendes et de mystères. Le jeune Chevalier de Pégase peinait à restreindre sa fébrilité. Se tenir ainsi aux côtés de géants, prêt à partir dans un endroit inconnu, enflammait son âme aventureuse.

Cependant, l'heure n'était pas qu'aux réjouissance. Paros avait vu la couleur sombre des menaces qui se profilaient à l'horizon, et se voyage au bout du monde avait bel et bien pour but de se préparer à la lutte prochaine. Alors que le Grand Pope Childéric exposait les missions et découvertes de chacun, le Bronze commençait sa part à faire des liens avec ce qu'il avait constaté et entendu. Le départ du Chevalier du Cancer, des années plus tôt, la guerre en Italia, la folie de Narsès... Une plus grande carte se dessinait, petit à petit, et Paros se surprenait à la comprendre, au moins en partie.

Le jeune homme sentit peser sur lui le regard de Childéric, puis de la Déesse elle-même lorsqu'elle leur fit l'honneur de leur apparaitre pour les assurer de son soutien et, par ses pouvoirs, les envoyer au loin. Agenouillé devant la Sagesse, Paros repensa aux paroles échangés quelques jours plus tôt, devant la tombe des anciens héros. Ces mots, qu'il garderait pour lui, avaient réchauffé son cœur et le garderaient sur la voie du Chevalier lors de cette mission. Et au-delà.
Une fois le portail traversé, le garçon s'extasia de se retrouver en un instant à l'autre bout du monde. Leur convoi se mit en marche, encore éloigné de la cité d'une bonne heure de marche. Pégase en profiter pour observer le paysage, ainsi que les visages de ses compagnons de route. Certains lui étaient familiers, d'autres moins, et pour les derniers il n'avait entendu que des rumeurs. Tous, il le savait, étaient des Saints exemplaires. Le Grand Pope n'aurait pu mieux choisir.

Aux côtés de son Maître Airôth, Paros repassa dans sa tête le peu qu'il savait sur Camelot et les Ligures, et décida de consulter son mentor pour y voir plus clair.

    - Maitre, vous avez déjà rencontré ces Ligures? Que savez-vous d'eux?

Le voyage ne fut pas bien long, agrémenté par les discussions avec le second gardien du Zodiaque. Bien vite, une vision incroyable se révéla à eux lorsqu'enfin la cité-citadelle entra dans leur champ de vision. Les murailles et bâtiments éclatants, l'immense château qui trônait au sommer d'un pic rocheux, la rivière qui entourait le tout, comme un miroir resplendissant qui reflétait l'immensité du ciel... La vue était grandiose, même pour ces Chevaliers qui pourtant vivaient dans els hauteurs du Sanctuaire de Grèce. Paros, pour sa part, ne put s'empêcher de retenir une exclamation d'émerveillement.

Les représentants d'Athéna avancèrent au-devant des portes, et furent accueillis avec joie et curiosité par la population. Les décorations invitées par les festivités emplissaient la ville, s'ajoutant à la beauté déjà présente des sculptures et œuvres qui parsemaient la ville. A chaque rue, l'envie de prendre une autre direction pour se perdre dans Camelot et découvrir plus de cet endroit prenait Paros aux trippes. Résistant à cette pulsion, il garda un sourire ravi jusqu'à la fin de leur trajet. A l'auberge qui leur avait été réservée, le Grand Pope eu pour eux quelques ultimes recommandation avant de leur laisser quartier libre. Paros déposa simplement ses affaires dans sa chambre, s'étira, puis ressortit aussitôt.

Par quoi commencer?


[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint Parosi10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AirôthAirôthArmure :
Taureau

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint G-bleu1200/1200[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint G-rouge1250/1250[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint G-jaune1200/1200[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint   [Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint EmptyMer 11 Nov - 23:57

Une occasion rare que de rentrer dans le sanctuaire privé de la Déesse. Un honneur qui se représentait souvent par un grand changement. Alors, comme ses autres frères d'arme il entama la marche pour rejoindre ce lieu sacré. Il s'était préparé en conséquence, s'attendant déjà à un long voyage.

Le Grand Pope, en figure totale pour l'occasion venant confirmer ses pensées. Il était rare de voir Childéric ainsi, mais sa stature et sa voix puissante suffisaient à confirmer la légitimité de son titre. Il représentait une Voix. Le silence était sa seule réponse, car tous écoutaient avec attention et respect.

Ainsi, les élus présent allaient tous partir pour de lointaines contrées. Le Taureau Blanc avait déjà arpenté les terres du nord et n'en gardait pas vraiment un très bon souvenir. Le climat méditerranéen allait lui manquer pour sûr, même si ce n'était pas Agaard, ils allaient affronter l'hiver de Britannia. Une grande invitation de la par des Ligures en l'honneur de la célébration de leur futur roi... Et ce dernier devait être l'ancien Saint, frère d'arme parti accomplir son destin après avoir porté l'armure d'Or du Capricorne.

Les Chevaliers s'y rendaient, en représentants de la Déesse. Lui ne savait pas grand chose à ce sujet, si ce n'est les quelques réunions où ils furent évoqués. Etait-ce un problème ? Pas le moins du monde, car il était sûr que sa tâche allait être toute autre, comme celle de chacun des Saints choisis. Et sa tâche allait être de continuer son chemin : parler aux Oracles. Une perspective réjouissante avec la qualité des nouvelles. Chacun avait affaire, et lorsqu'Athéna arriva l'Airain s'inclina avec respect, accueillant ses quelques mot avec toute la portée qu'ils évoquaient.

Ils franchirent le portail qu'elle leur offrait, les bénissant durant leur périple. L'Egyptien jeta un coup d'œil vers la Serpentes au masque sans sourire, juste un fugace moment avant de s'engouffrer. La marche se fit alors dans d'autres terres, bien plus froides. Ils avancèrent donc vers leur destination, ce fut à ce moment que le Chevalier de Pégase vint trouver la parole de son maître.

- Chevalier de Pégase, je crains ne pouvoir t'en apprendre beaucoup. Parmi l'Or nous sommes tous affectés à bien des tâches et elle n'est pas mienne tu t'en doutes, je t'en aurait déjà parlé. Quelques récit ça et là, leur ordre de Chevalerie est très strict et renommé. Ils ne tolèrent aucune violence. Des gens appréciables je l'espère, les contrées du nord sont parfois.. abruptes. Mais nous avons notre propre devoir, n'est-ce pas ?

Sa main vint alors taper son épaule légèrement, alors que son visage resplendissait d'un vaillant sourire. Il était confiant, oui, se savait entouré des siens et malgré le ciel plus obscur, il savait que la lumière allait trouver son chemin.

Ils arrivèrent dans l'immense cité. Il n'en avait jamais observé de si grandes, même Alexandrie semblait miniature. Il arpentèrent les rues, si différentes de celles qu'il connaissait. Un certain émerveillement naissait dans ses pupilles d'ambre. Il se rendit alors à l'auberge désignée, avant de s'enfermer dans sa chambre.


[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint Signature
Apparence et Armure d'Airôth :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1834-airoth-chevalier-d-o https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1771-airoth-chevalier-d-or-du-taureau
 
[Mi-mars 553] Il est venu le temps des avènements - Arrivée de la délégation Saint
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Britannia :: Camelot :: Portes des Aes Sidhe-
Sauter vers: