Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Mi-mars 553] La cour des miracles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AilillAilillArmure :
...
Message [Mi-mars 553] La cour des miracles   [Mi-mars 553] La cour des miracles EmptyJeu 5 Nov - 14:47

Dans les ruelles, venelles et grandes artères du Haut-Pavé, s’animent en chœur les commerces, prospèrent les marchands, s’émerveillent les clients. L’imminence de l’avènement d’Arthur Pendragon attire foule et brasse les civilisations l’espace d’une inspiration dans l’histoire. Qui d’autres que les forains pour incarner le mieux la circulation des savoirs, des richesses et des cultures ? En la cité de Camelot, le parangon de ces nomades s’inviterait, accompagné d’une cour n’ayant pas à rougir des têtes couronnées des plus grands royaumes.

Dans le quartier déjà, s’échappait une rumeur. Le roi de Connaught, Ailill, s’était installé dans une résidence fastueuse. Ayant fait détruire en amont trois bâtiments, il en avait fait lever un nouveau dont la qualité et l’envergure concurrençait déjà les palais de la cité les plus dignes d’éloges. Les travaux n’avaient duré qu’une semaine, ce qui représentait un exploit suivant les moyens de l’époque. Entre commerçants ayant beaucoup voyagé dans les péninsules de la Grande Bretagne, on entendait que les déplacements imprévisibles de cet homme sonnaient l’âge d’or des territoires où il s’installait.

Ainsi voyait-on transiter dans d’innombrables points de ventes des métaux précieux, constitués en objets d’art décoratifs. Le plus distinctif d’entre eux était à n’en point douter cette feuille d’or, qu’une poignée d’artisans exceptionnels étaient capables de façonner avec tant d’adresse. Parmi les autres artefacts, on retrouvait plusieurs autres signes originaux ; des motifs organiques inspirés de la nature, tels que les entrelacs. Les commanditaires des plus belles œuvres artistiques pouvaient par ailleurs souligner cette tendance manifeste à l’abstraction, appréciant des formes riches en sens cachés, de quoi stimuler bien des mystères autour des tables érudites.

Ceux ayant pu approcher le roi de Connaught décrivaient un homme d’une grande élégance, la longue chevelure brune, habillé d’un manteau au tissu de première qualité. Pour autant, deux impressions opposées ressortaient. Ceux qui l’avaient rencontré le détestaient ou l’adoraient. D’évidence en tout cas qu’il n’avait laissé indifférent personne. En outre, d’autres discussions avaient fait mention d’une femme se tenant couramment près de lui, mais plus discrète à gérer les affaires courantes, qui ne s’était présentée à aucun Dormeur.

[Mi-mars 553] La cour des miracles Propre10

Par ailleurs, Ailill comptait près de lui sa fille, nommée Findabair. Cette dernière était semble-t-il une jeune femme d’une certaine beauté, dont on retenait les prunelles émeraudes. Au contraire de son père, elle se caractérisait par une forme d’humilité enrichie d’une profonde bienveillance. Une personne aux airs vulnérables, qui justifiait que deux protecteurs soient présents.

[Mi-mars 553] La cour des miracles Propre11[Mi-mars 553] La cour des miracles Propre12

Le premier était de stature imposante, les cheveux blonds, possédant des cicatrices au niveau de ses yeux, privés de leurs prunelles et iris. Un aveugle ayant pourtant fait la démonstration de son acuité sensorielle. Ainsi, ce trait ne pouvait être vu comme un véritable handicap. La seconde personne qui l’accompagnait dans sa mission était une lancière à la longue chevelure de jais, les prunelles noires. Son signe le plus distinctif était la profonde cicatrice qui se trouvait sur son visage, et descendant certainement jusqu’au buste. Si leurs noms respectifs étaient encore inconnus des anonymes, on avait retenu leur existence pour leur efficacité à maîtriser ceux qui agressaient des membres de leur maison, entre marchands ruinés, assassins optimistes et autres charognards attirés par ce qui brille.

Avec cette troupe, la suite des festivités promettait d’être la plus animée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Mi-mars 553] La cour des miracles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Britannia :: Camelot :: Haut-Pavé-
Sauter vers: