Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-bleu1650/1650[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-rouge750/750[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-rouge  (750/750)
CC:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-jaune1350/1350[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-jaune  (1350/1350)
Message [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)   [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) EmptyDim 8 Nov - 20:40
Camelot débordait d'une activité frénétique qui n'était pas sans rappeler Rome, Reims ou n'importe quelle autre grande ville d'envergure. A ce titre, la nymphe latine n'avait aucune peine à y déambuler, à déjouer les mécanismes de la foule pour se trouver toujours une ruelle ou une place où circuler. Elle tâchait de rester en lisière des étals commerçants, non par souci de discrétion pour une fois, mais parce qu'elle finirait forcément l’œil attiré par quelque chose... qu'elle n'aurait pas d'argent pour payer. Il y avait aussi l'optique de danser et de chanter pour justement amasser le pécule nécessaire à un achat, qui sous-entendait qu'elle eût trouvé objet à sa convenance, et qui ne l'encombrerait pas outre mesure.
Depuis la chute de la Tour, elle avait quelque part une sorte de peur d'amasser des biens, des liens, peur que tout s'écroule à nouveau. Heureusement, jusque-là ce qui lui restait avait tenu. Rowena était toujours malgré le couteau d'Ingvarr sous la gorge. Esmelia toujours là malgré leur brouille. Lykeios quelque part, mais pas perdu. Marcus qui les attendait ainsi que Cuchulainn. Les fondations demeuraient solides contre vents et tempêtes.

Une voix douce et musicale attira son oreille tandis qu'elle débouchait sur une place beaucoup plus calme. Ici, toujours autant de monde, mais surtout un énorme parterre de personnes assises face à une estrade, où un barde s'accompagnait d'une lyre en narrant une histoire que des acteurs mimaient simultanément. D'après les costumes, il s'agissait d'un jeune enfant du pays qui avait été envoyé à l'étranger à la mort de son père, un roi puissant et légendaire. Son destin était de prendre la suite du gouvernement en main et d'unifier les clans épars mais il était trop petit pour cela, et avait des ennemis qu'il ignorait encore.

Après un temps, Célestia réalisa qu'il s'agissait de la légende d'Arthur promis à l'épée, avec un certain nombre de changements faisant passer l'histoire comme adaptable pour de nombreux autres royaumes. Son regard dériva vers les issues de la place et elle constata que certains "spectateurs" semblaient étrangement alertes, prêts à plier bagages rapidement. Comme si... l'histoire du barde pouvait potentiellement être interrompue par l'arrivée de la garde. Elle sourit. L'Art avait convaincu ici plus que la loi.


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-bleu1800/1800[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-rouge1200/1200[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-jaune1650/1650[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)   [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) EmptyLun 9 Nov - 2:40
Les douces notes qui résonnaient dans la place du Haut Pavé berçaient les oreilles les plus attentives de Camelot. Certaines se laissaient aller à sa mélopée, d'autres passaient leur chemin. Ryme n'était pas de cette humeur. Elle préférait se divertir. Seule. La Sainte n'était aussi chaleureuse qu'à son habitude avec son Maître et trouvait déjà le temps long. Très long.

Son Alter Ego n'avait pas été d'une efficacité hors du commun à Nauplie, et contredire le principe même de son instinct allait à l'encontre de ses habitudes. C'était même peu dire : bien sûr, la mission avait été physiquement endurable. Passé la surprise, le pragmatisme l'emporte toujours. Toutefois, ces visions avaient eu le temps de perturber le Lionnet et son homologue féminin à la fois. Un lien, avec Tharros...Un secret, entre les pattes griffus du Vieux. En son for intérieur, sa Bête gémissait. Pestait contre l'humanité. Perdue dans ces allées, on se prenait aux jeux de l'alcool ou du divertissement...Ou à une simple réflexion, sur une petite place tranquille et paisible.

Pourtant, une étrange et familière chevelure blonde attira son regard, près du barde. Interpellée, la jeune Lionne emboita le pas. Hésitante, Ryme prit le temps de l'observer davantage, de déchiffrer ses traits, en silence. Etait-ce elle ? Plissant des yeux, la Sainte éclaircit finalement sa gorge, avant de poursuivre.

"C'est une belle mélodie. Un peu exotique, je n'en ai jamais entendu de tel ni en Italie, ni en Grèce." Les coûtumes différaient d'un endroit à l'autre, après tout. Emmitoufflé dans sa cape rouge au duvet noir, le masque de la Sainte laissait pourtant refléter des yeux aussi intenses que l'émeraude. "Si je ne me trompe pas, vous étiez à Ravenna, il y a quelques années de cela, non ? Une femme vous ressemblant terriiiiblement avait partagé sa pitance avec moi, il y a un petit peu plus de deux années de cela..."

Restait maintenant à savoir si la mémoire de Célestia ne lui faisait pas défaut, sans quoi l'embarras était de mise...



[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu En ligne
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-bleu1650/1650[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-rouge750/750[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-rouge  (750/750)
CC:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-jaune1350/1350[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)   [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) EmptyLun 9 Nov - 9:29
Le barde arrivait bientôt à la conclusion de son histoire, et Célestia anticipait le mouvement de foule des spectateurs qui se disperseraient en reculant doucement vers l'issue la plus proche. Ce faisant, son regard émeraude tomba sur une silhouette qui se dirigeait clairement vers elle et ne perdit pas de temps pour engager la conversation.

Sur le moment, le Héron s'était raidi, revoyant le Masque rouge qui avait attaqué Myrddin, se plaçant ainsi comme un ennemi des Oracles. Mais cette personne, cette femme, ne montrait pas de signe d'hostilité. Et son masque n'était pas rouge. Et puis quelque chose interpella l’Éminence dans sa voix. Un accent familier. Un timbre déjà entendu quelque part. Ravenna... Elle avait croisé du monde à Ravenna... Se pourrait-il... ?

Les badauds s'écoulaient maintenant dans les rues autour d'elles, remplaçant le silence de la réflexion par un brouhaha au milieu duquel il était inutile de chercher à répondre pour le moment : elle ne serait pas entendue. Son regard tomba vers l'animal de cosmos. Bien qu'elle n'en eut jamais vu de tel, l'aura qui s'en dégageait lui rappelait quelqu'un aussi. Mais ce masque... N'était-ce pas celui des femmes-chevaliers d'Athéna ? Connaissait-elle à Ravenna une personne qui arborait ce masque ? Cela l'aurait marquée tout de même ! C'était la guerre !

Soudain le déclic se fit. Une adolescente qu'elle avait pressentie. Elle avait argumenté en faveur d'Apollon mais son appel avait manqué le coche. En y rajoutant une poussée de croissance et un séjour un Grèce qui aurait effectivement modifié légèrement certaines intonations...

"... Ryme ?"

Un léger doute. Le masque n'aidait vraiment pas, déformait certains sons. Mais plus elle pensait à ce que venait de dire la jeune femme, plus l'évidence s'accroissait. Ryme, avec Athéna... Ryme, de fait, une ennemie ? Alors Childéric voulait achever le travail en utilisant quelqu'un qu'elle connaissait pour la mettre en confiance ? Quel homme sans honneur ! Grand Pope encore plus retors et fourbe que son prédécesseur !
Mais ici, en plein Camelot, parmi la foule ? Il était devenu fou, complètement hors des réalités.


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-bleu1800/1800[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-rouge1200/1200[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-jaune1650/1650[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)   [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) EmptyLun 9 Nov - 12:18
Un Ecarlate prononcé n'était peut-être pas la couleur la plus adéquate pour représenter les Saints, avait alors songé Ryme. Pourtant, la tentation avait été trop forte et la coquetterie de la jeune femme l'avait emporté sur cette cape. La Centrallée de Camelot offrait une variété tout à fait respectable, et la Lionne ne put qu'en tirer satisfaction. Mentalement, la promesse d'un retour à la chasse s'était forgée et gravée dans sa longue liste de quêtes secondaires, mais pas moins triviales...

"Veuillez applaudir !"

Le barde sonna sa conclusion et avec elle, la première note d'un face-à-face. Celestia peinait à reconnaître l'adolescente perdu dans les rues de Ravenna il y avait de cela deux années. Sans doute avait-elle un peu grandi, en revêtant le masque de la Sagesse. Malgré cette absence, le Chevalier n'en prit aucun ombrage, en partageant ouvertement le fil de ses pensées.

"C'est bien moi ! Je ne peux pas oublier aussi facilement les personnes avec qui j'ai rompu le pain, et dévorer des olives et du jambon après plusieurs jours de diète...", fit-elle en adressant une tape amicale sur son épaule. Sous le masque, un sourire grand et énergique irradia la silhouette de la Lionne. "Enfin, l'heure est aux présentations. Moi c'est Ryme du Lion, désormais. Qu'est-ce que tu fais ici ? T'es venu aussi pour le grand événement ?"

Après quelques secondes de silence, la jeune femme eut un léger rire. Depuis son arrivée, elle s'était résignée à tomber dans l'ennui. Et attendre. Attendre la fin du bal et reprendre ses plus sérieuses recherches. Mais si elle s'était attendue à croiser un fantôme du passé... Ses prunelles émeraudes décelèrent la méfiance dont faisait preuve la jeune femme aux cheveux d'or.

"T'as l'air...tendu. Tout va bien ? "

Le fantôme d'une lionne se dessina au pied de la jeune femme, leur cosmos était en tout point semblable. Calme et amical, l'animal passa chaleureusement sa tête près des jambes de la Sainte. Sa queue dodelinant de gauche à droite puis de droite à gauche, un contentement aussi croissant que celui de sa propriétaire transpirait de son attitude. Ses grands yeux blancs ne manquèrent d'ailleurs pas de croiser ceux de Célestia, dépourvu de violence, mais plongée dans l'incompréhension...

Etait-ce son masque qui l'intimidait ?




[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu En ligne
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-bleu1650/1650[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-rouge750/750[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-rouge  (750/750)
CC:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-jaune1350/1350[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)   [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) EmptyLun 9 Nov - 12:42
Elle ne pouvait pas oublier hein ?

Oui, maintenant que le nom était confirmé, que le souvenir était détaillé, elle se souvenait mieux. A l'époque elle avait même proposé des arts, des soins et des graines pour ce village perdu quelque part près de Ravenna que Ryme tâchait d'approvisionner par ses rapines. Le souvenir était agréable, rafraîchissant. Narsès n'avait pas encore marché sur la ville, puis commis tous ces meurtres et ces enlèvements injustes et injustifiés. Si Ryme se souvenait de tout cela, elle savait aussi que Célestia n'avait que la paix à cœur. Que la guerre n'émousserait pas son désir de voir l'Homme plus grand et parfait, mais pas le Rêve, pas selon la vision d'Athéna qui préférait supprimer les cultures et les différences pour ne garder que Sa voie à elle.

La petite nymphe hésita. S'assura que la garde ne passait pas trop loin, au cas où. Camelot était censé être terrain neutre, paisible, un peu comme Toulouse d'une certaine façon. Mais si les Saints étaient invités aussi au couronnement... L'endroit devenait dangereux.

Elle soupira. Ryme finirait par l'apprendre. Le Lion hein ? Donc, la disciple de Childéric logiquement. Quelle malchance...

"Ryme je... Je suis une Oracle. Et je l'étais déjà à l'époque."

Avait-elle besoin cela de préciser que, fatalement, les Oracles se méfiaient des Saints ? Que la destruction de leur Tour, le massacre et l'emprisonnement de leurs pairs, la chasse dont ils faisaient l'objet, les relations déplorables entre leur faction, sans compter le sceau sur leur dieu, justifiaient totalement qu'elle reculât d'un pas ?

Un instant le souvenir de sa rencontre avec Childéric se superposa à celui de celle avec Ryme. Des olives, une conversation et quelques éclats de rire. Cette fois-là elle se cachait, car se trouvait sur le territoire grec. Et par la suite Childéric le lui avait reproché, de même que ses mots de paix, auxquels elle croyait, tout en faisant partie des troupes d'Apollon. Être un soldat, et vouloir la paix. Le Pope considérait cela comme incompatible. Maintenant qu'il se tenait à la tête de l'Ordre, ce devait être cents fois pire.

"Je ne me laisserai pas attraper, ni tuer. Alors mieux vaut peut-être que notre rencontre et nos souvenirs s'arrêtent ici. Je suis désolée."

Tendue ? Bien sûr qu'elle l'était. Mais elle avait malgré tout parlé avec douceur, le cœur triste de s'obliger à voir une ennemie en cette petite qui avait simplement cherché à nourrir les siens.


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-bleu1800/1800[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-rouge1200/1200[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-jaune1650/1650[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)   [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) EmptyLun 9 Nov - 18:51
La Vérité a parfois l'effet d'une claque. Son verbe ne tarde jamais à affirmer la négative à laquelle on ne voulait pas se soumettre. L'annonce de Célestia fut une surprise. Une mauvaise surprise. L'une de celle qui finit par créer l'incompréhension. Cette petite dame était donc une servante d'Apollon ? Il était vrai que son discours lui revenait en tête. Les choses nouvelles, les cycles...Toutes ces promesses étaient les caractéristiques maîtresses d'une manifestation du dieu du Soleil.

Aussi, au beau milieu des applaudissements, Ryme ne peina nullement à deviner le triste sort de Célestia, Oracle d'Apollon. La politique de Narsès avait touché de plein fouet les Oracles, afin de les traquer à travers les pays, comme du gibier.

"Tu es donc une Oracle..."

Son souffle fut léger. La Lionne de cosmos, à ses côtés, perdit totalement la douceur qui luisait dans ses yeux de fauves pour reculer à petit feu. Le temps d'une réflexion, Ryme répondit finalement comme elle savait si bien le faire.

Fidèle à elle-même...

"...J'ai vraiment une gueule à poignarder des gens quand ils profitent d'un spectacle ? Voire même d'approuver les mises à morts d'anciens ennemis déjà à terre ?" Les bras croisés, Ryme fronça des sourcils à cette remarque. Si la méfiance de l'Oracle était légitime, la Lionne, déjà caractérielle depuis son arrivée, parut froissée par son accusation. Mais soit. Célestia devait probablement être morte de peur... "Avant de partir, laisse-moi clarifier une chose. Je n'ai aucune intention de te tuer. Non seulement c'est contre mon code, et contre la situation actuelle. Comme tu le sais, notre entrée à Camelot est soumise à un accord de paix temporaire. Ce n'est pas moi qu'il faut craindre, ici. Qui plus est, aux dernières nouvelles, les choses risquent de changer, pour vous."

Que Célestia décide de partir ou non ne changerait pas grand chose : Ryme savait ses paroles dures et directes, mais ces révélations déplaisantes...

C'était fatiguant.
Qui pouvait bien savoir ce dont Célestia avait le plus besoin ?



[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu En ligne
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-bleu1650/1650[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-rouge750/750[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-rouge  (750/750)
CC:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-jaune1350/1350[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)   [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) EmptyLun 9 Nov - 19:52
Sans surprise, elle vit, ou plutôt entendit et sentit à l'intonation et à la gestuelle de Ryme que son expression changeait, de même que son humeur, et peut-être ses priorités du moment. Elle se serait volontiers épargné cette tension dans l'air si l'honnêteté n'avait pas ici primé pour couper court aux faux espoirs d'une camaraderie tout juste entamée deux ans auparavant. Cependant, la féline comptait bien mettre sa patte dans l'histoire et le fit savoir aussitôt.

"Te concernant je ne sais pas, Ryme. Je garde de toi le souvenir de quelqu'un qui ne voulait que le bien des siens. Mais je sais qu'il existe dans ton Ordre, parmi les Douze aussi bien que plus bas, certains qui n'hésiteraient pas. Je ne peux pas être parfaitement convaincue que les Saints soient dignes de confiance, pas après... Milan... Ravenne... Rome... Toutes les autres batailles."

Cependant la Lionne semblait fidèle à elle-même, il y avait encore du monde autour, et comme elle le mentionnait si bien, une trêve partout dans Camelot. C'étaient les seules raisons pour lesquelles le Héron n'avait pas encore pris son envol à toutes plumes. Pour lesquelles elle demeurait face à cette jeune femme.

La Gardienne laissa passer un moment de silence, sans bouger, son regard cherchant à déchiffrer celui qui se cachait derrière le masque. Cette barrière entre elles la dérangeait, mais puisqu'il s'agissait d'une tradition millénaire, Athéna verrait sans doute d'un mauvais œil que sa représentante l'enlevât. Elle ne le demanda donc pas. Ryme avait dit quelque chose qu'il fallait vérifier.

"D'anciens ennemis dis-tu ? Des choses qui vont changer ? Peut-être étais-je absente quand l'annonce a été faite, mais je n'ai entendu parler ni d'une trêve, ni de la fin de la guerre entre Athéna et Apollon. Quoiqu'il n'y ait pas vraiment eu de déclaration au début non plus..."

La nymphe savait que ses propos pourraient être mal interprétés, et jugés avec violence, raison pour laquelle elle continuait d'adopter avec autant de douceur possible. Elle n'accusait pas la Lionne même si l'amertume des combats et des pertes transparaissait. Y avait-il vraiment eu une annonce, un accord ? Quelque chose ? Mais avec qui alors ? Marcus aurait dû être au courant. Qu'est-ce que c'était que cette histoire ? Si les Saints déclaraient des choses unilatéralement, sans jamais rechercher le dialogue avant le fer, alors il était bien normal que les guerres finissent de la sorte. Ou ne finissent pas du tout. Jusqu'à ce que l'Empire s'écroulât une bonne fois pour toutes sous le poids de toutes les nations conquises et révoltées.

"Si nous n'échangeons que des mots, des souvenirs et des nouvelles, alors je veux bien prêter à Camelot ce rôle de médiation qui nous manque tant. Mais je préfère te le dire très franchement Ryme : jusque-là aucun Saint n'a su me convaincre qu'il y avait autre chose que de la violence et du sang sous votre égide. Sans offense. Que dirais-tu de marcher un peu, de trouver un endroit plus calme pour en parler ?"


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-bleu1800/1800[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-rouge1200/1200[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-jaune1650/1650[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)   [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) EmptyMar 10 Nov - 0:25
Ryme ne pouvait suivre le même discours, et déshonorer les Saints par la même occasion. Elle avait été portée en Grèce, prit les armes pour devenir quelqu'un et peut-être, en retour, espérer mener la dernière guerre pour rétablir l'ordre. Célestia peinait à réaliser que malgré tout, la Lionne leur était redevable. Son dernier séjour à Nauplie avait marqué la potentielle existence de secrets détenus par le Sanctuaire, encore inavoués...Mais Athènes et le domaine d'Athéna n'en restait pas moins son foyer.

"La guerre n'attend ni justification, ni annonce quand elle arrive, quand bien même les intérêts se discutent et se négocient dans l'ombre, autour d'une table. C'est ce que j'ai appris au cours de ma vie. Et ce n'est pas quelque chose de propre aux Saints."

Célestia pouvait-elle le comprendre, après ces mois de fuite ? A son invitation, la main de Ryme réajusta sa cape, posa le pour et le contre, avant d'acquiescer. Favorablement, elle entreprit quelques pas afin d'initier la marche.

"Soit, marchons. Le temps d'aborder d'autres sujets : ceux qui fâchent et ceux qui fâchent moins. Pour cela...Je suis patiente."

Nulle menace, dans sa voix feutrée. A force d'entraîner temporairement les jeunes apprentis sans maître, la Lionne avait développé son ouverture d'esprit, pour débattre de tout et de rien. Les deux femmes se retirèrent alors vers un lieu, une bâtisse plus abandonnée que les autres, près d'une fontaine. Les lieux n'étaient pas bondés et les murs, eux, étaient sublimés par quelques petites mousses entre les pierres, quand ils n'étaient pas recouverts de lierre.

"Bon, je pense que nous ne serons pas dérangés, ici."

A quelques pas, le commerce battait son plein, mais cette impasse leur offrait un luxe particulier : un peu de répit.

"Je ne vais pas le nier. Je suppose que certains Saints ont des comportements plus que douteux. Après tout, Athéna est un esprit de guerre, mais c'est aussi une fondatrice, ne l'oublions pas. Avec elle, il y a la mémoire, et la valorisation des plus petites choses, des plus petits êtres. Elle nous donne le libre arbitre, et l'opportunité à tous d'être considéré comme un être humain dans un monde uni. Je doute voir une telle foi chez les Berserkers. Le dernier qui a tenté de me recruter se disait être une Bête afin de passer ses nerfs sur les jeunes enfants, des filles, de préférence. Marinas...Est-ce que j'ai besoin de m'expliquer ? Les Oracles...C'est plus compliqué. Néanmoins, votre recherche de la perfection vous rend près et apte à détruire ou à construire sur un coup de tête, vous aussi. Athéna a la simplicité que j'apprécie."

S'asseyant près de l'eau, sur le rebord d'une pierre en granit, Ryme tira de sa poche une pièce. Elle avait rêvé d'en lancer une, dans l'une de ces structures que l'on appelait fontaine fabuleuse.




[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu En ligne
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-bleu1650/1650[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-rouge750/750[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-rouge  (750/750)
CC:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-jaune1350/1350[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)   [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) EmptyMar 10 Nov - 10:40
La guerre n'attend ni justification, ni annonce. Une formule bien pratique pour s'éviter de donner des motifs valables à des exactions de toutes natures, comme brûler des villes, massacrer des habitants, sans leur donner une chance de préserver la seule chose qu'on voulait bien leur laisser, la vie. Célestia se savait utopiste sur le sujet, mais si seulement les guerres ne concernaient que les soldats, et pas les civils...

Les deux femmes s'éloignèrent donc vers un lieu assez neutre pour pouvoir discuter à mots ouverts sans mettre en péril la Mascarade. Pas en pleine rue mais assez proche pour s'assurer qu'aucune des deux ne porterait préjudice à l'autre malgré la trêve de Camelot.

"Il y a du vrai dans ce que tu dis... mais de la même façon qu'il existe des Saints capables d'atrocités de sang-froid, il existe des Berserkers raisonnables et sensibles au monde. Pour ce que j'en sais, un certain nombre d'entre eux étaient autrefois des marginaux dont personne ne voulait. Cette haine qu'ils peuvent montrer n'est que le résultat d'une vie d'isolement, de brutalité, d'inégalités. Si Arès t'avait tendu la main à la place d'Athéna, tu aurais parfaitement pu en faire partie. Les Marinas sont beaucoup plus isolationnistes. Et nous..."

La Gardienne eut un soupir lassé. Lassé de devoir justifier une vie pour laquelle on l'avait façonnée. Elle ne regrettait pas une seconde le cadeau que lui avait offert Apollon bien sûr, chaque instant sur cette Terre avec ses frères et sœurs Oracles, ou avec Lui, était un précieux trésor qu'elle chérissait. Mais pourquoi alors les autres ne comprenaient pas la beauté de la Lumière et du monde qu'Il voulait ? Sans doute que Ryme pensait la même chose de son côté, de son point de vue.

"Je ne peux pas être totalement objective, de même que toi concernant les Saints, c'est évident. Alors je vais te dire quels principes je suis, ce que je vois dans notre action. Aujourd'hui, l'Homme se complaît dans ses défauts. Ceux liés à la guerre comme ceux liés au quotidien. La notion de richesse qu'il a créée a creusé un fossé entre ceux qui possèdent et ceux qui n'ont rien, tu l'as toi-même vécu. Ses sociétés sont bâties sur un principe de pouvoir, qui reste généralement dans les mains d'un petit nombre et en faveur de ce petit nombre plutôt que pour la majorité. Les conquêtes des différents peuples pour se constituer des royaumes et des empires ravagent des terres, attisent la révolte, brisent des cultures, entraînent la rancune. Et les Éveillés profitent de ces conflits pour étendre l'influence de leur divinité.
Nous, Oracles, ne recherchons pas les terres, la gloire ou le sang. Ce que nous voulons, c'est l'élévation de l'esprit humain, de ses mœurs, de ses talents, sa beauté. Qu'il soit mendiant ou chef de guerre, cultivateur ou artisan, homme ou femme, chaque individu possède un potentiel en lui qu'il lui faut développer, sublimer. Quand tous les Hommes sauront faire cela, qu'ils s'entendront en bonne intelligence et produiront le meilleur d'eux-mêmes, même si cela n'advient que dans des millénaires, alors peut-être une harmonie totale règnera-t-elle dans le monde. Sans détruire des peuples, des cultures, leurs mémoires, leurs identités. C'est comme un arbuste qui devient un arbre immense. Au départ il est fragile et minuscule, puis s'épanouit si haut qu'on se repose contre son écorce, on profite de son ombre en été et du barrage qu'il offre contre le vent au printemps.
"

Aîon.

Pendant un instant, la Princesse aux mille oiseaux observa son reflet dans l'eau, avant de tendre la main pour le troubler et boire un peu. Athéna et Apollon pouvaient s'entendre. Ils l'avaient prouvé à Rome. Même Arès pouvait s'assagir pour peu qu'on lui prêtait attention sans le traiter comme une simple bête assoiffée de sang. Pourtant la rancune...

"Mais dis-moi plutôt, comment vont les gens de ton village ?"

Repenser à la guerre encore et encore ne les mènerait à rien. Ni l'une ni l'autre ne pouvaient décider pour leur faction entière, et surtout pas à la place de leur divinité. Autant passer à quelque chose de plus léger, savourer Camelot sous des auspices joyeuses. N'étaient-elles pas en ces lieux pour fêter un couronnement ?


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-bleu1800/1800[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-rouge1200/1200[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-jaune1650/1650[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)   [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) EmptyMar 10 Nov - 19:06
"J'aurais pu en faire partie, pour être honnête. Je suis heureuse de ne pas avoir basculé." affirma Ryme, sans aucune forme détour. Soudain, un sourire profondément amusé s'empara de ses joues. Sous son masque, ses yeux émeraudes se plissèrent en un air rieur et une lueur amusée s'était réveillée dans ses prunelles. L'esprit de contradiction de Célestia n'avait donc pas de limites ? "Sensible et Raisonnable, n'est-ce pas ? Suffisamment pour se livrer librement aux guerres irraisonnées de leur Seigneur Arès. Un Berserker prendra tous les plaisirs du monde à vous trancher la gorge sur un champ de bataille. C'est dans la nature de leur cosmos."

Détachée, son visage ne trahit aucune colère dans ses propos, comme si elle énonçait un fait certain. Quand l'une de ses mains agrippa finalement la petite gourde à sa ceinture, Ryme la débouchonna sans hésitation, en écoutant soigneusement les propos de l'Oracle. Pas de jugement, sur son visage. Une, ou deux gorgées suffirent pour briser le silence. Ryme n'était pas convaincue, ni par l'utilité des Berserkers en ce monde, ni par l'existence pure et simple de la Perfection incarnée sur Terre.

Oh, c'était un beau rêve. Mais il était utopique.

"C'est bien beau, mais que ferait l'Art et la Beauté face aux premiers dissidents venus au Monde ? Ce serait un monde...En bien, sans Justice !


Sceptique, la Disciple de l'ancien Lion poursuivit.

La perfection, l'harmonie totale n'existe pas par nature, sinon ça voudrait dire que la Vie n'aurait plus rien à nous apprendre...Que feras-tu quand un intérêt, un conflit éclatera pour une simple question d'Ego dans un monde simplement harmonieux ? Les pensées marginales sont parfois les plus dangereuses pour la stabilité. L'épée de la Justice n'est pas qu'un moyen de vengeance. C'est un moyen de rétablir, de répartir et de consolider certaines valeurs. De féliciter nos victoires et de réparer nos erreurs."

Un combat dont la Lionne d'Or était fière. Ryme ne voyait pas dans ses actions un moyen de faire couler le sang pour le simple plaisir de voir irrémédiablement la couleur Rouge dans sa ligne de mire. La jeune femme prenait davantage de fierté à exécuter ses missions avec engouement, en songeant qu'elle remédiait aux erreurs du passé.

"Bien entendu, je pense qu'il est difficile d'avoir une réponse absolue. Qui sait ce dont le monde aura bien besoin d'ici cent, ou deux-cents ans..."

Ryme plissa des lèvres. La Sainte songea qu'il aurait été prétentieux de sa part de parier sur un avenir millénaire. A la mention de son village, la jeune femme tira une moue, fit patauger mollement son doigt dans l'eau pour jouer avec la sensation de froid, puis de chaleur. Voilà bien des mois qu'on avait pas réveillé de vieilles blessures...

"Ils vont probablement bien. J'ai été chassée de chez moi. Je devais recroiser un père que je n'ai jamais vu. Tu parles d'une fiction..."

Avec amertume, Ryme roula sa pièce autour de ses doigts. C'était un autre temps, un autre monde qui refaisait surface. Childéric avait recueilli dans les ruines de Mediolanum un chat sauvage, en décelant son potentiel caché.




[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu En ligne
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-bleu1650/1650[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-rouge750/750[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-rouge  (750/750)
CC:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-jaune1350/1350[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)   [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) EmptyMar 10 Nov - 19:30
Et voilà qu'elle ne comprenait. Que le monde que Célestia essayait de créer aurait sa justice, sans avoir les méthodes barbares et expéditives du présent. Que les Hommes, après avoir appris, n'auraient plus ce problème d'ego, ou bien le règleraient à coups d’œuvres plutôt que de lames. Quelque chose qui prendrait assurément plus de cents ou deux cents à mettre en place, quelque chose donc qu'elle ne verrait pas, ni ses frères d'armes, ni leurs descendants -à part peut-être sa famille divine ?-, et que seul Apollon saurait concevoir jusqu'à son terme. Une cause bien plus grande, difficile mais pérenne à bâtir.

"Chassée... ? Mais... tu allais jusqu'à voler pour eux ! Pourquoi ?"

Le doux visage de l’Éminence accueillit une peine sincère et elle se mordit la lèvre un instant. Elle avait espéré voir Ryme s'enthousiasmer plutôt que d'entendre cela. Décidément, il n'y avait que des mauvais sujets à creuser. Parler des Saints et des Oracles les ramèneraient tôt ou tard vers leur divergence d'opinions, et la famille suivait le même chemin. Alors quoi ? La Lionne avait peut-être marqué un point en annonçant que la perfection des Oracles leur permettait de détruire sur un coup de tête. Et ce qu'avait envie de détruire Célestia en ce moment, c'était toute cette méchanceté et cette ingratitude qui montaient les membres d'une même patrie les uns contre les autres.

D'une très légère impulsion de cosmos, elle diffusa son pouvoir dans l'eau. La Lumière, diffractée habilement, amena un arc-en-ciel dans la fontaine. Ce n'était rien, juste quelques couleurs qu'elle accompagna d'un sourire compatissant. Elle envoya une vaguelette en direction de la jeune femme pour attirer son attention sur cet éphémère phénomène, souhaitant que cela lui remontât le moral.

Qu'est-ce qui pourrait bien lui redonner la bonne humeur avec laquelle elle l'avait abordée ?


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-bleu1800/1800[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-rouge1200/1200[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-jaune1650/1650[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)   [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) EmptyMer 11 Nov - 21:27
La Vie n'était pas aussi simple qu'elle n'en avait l'air. Dans sa tête, Ryme avait revu le visage d'un membre de sa famille. Nonna était une femme forte, mais une femme qui n'avait pas retenu sa petite-fille. Au fil du temps, "l'oiseau prenait son envol", disait-on. Fierté, Survie et Force. Voilà ce qu'on avait prône dans son foyer durant toute son enfance. Il avait alors été convenu qu'elle était liée de près ou de loin à la Bête criminelle, et que la chasser dans les bras d'un père fictif revenait également à l'éloigner. Ou peut-être qu'elle n'était qu'une vile créature de la nuit, une femme impie ayant pactisée avec le diable ? Dans les deux cas, le prêtre de son village avait dû être heureux de son départ. Son groupe d'amis, en revanche, avait été attristé de devoir dire adieu à leur collègue d'infortune.

Enfin, elle avait tourné la page. Ce chapitre faisait parti du passé.

"Disons que lorsque mon cosmos s'est réveillé, quelque chose a sévi en même temps. Certains d'entre eux ont pris peur. D'autres y ont vu une forme de miracle dans ma survie. La religion permet d'accabler les choses qu'on ne comprend pas."

Son silence fut son répit. Ses mémoires lui revenaient de plus en plus. Fort heureusement, elle avait aussi de bons souvenirs. Cette distinction se fit d'ailleurs bien plus nette quand la main de Célestia troubla la surface de l'eau pour y distiller les couleurs et les reflets du soleil. L'heure n'était pas au cynisme et ce brin d'innocence était rafraîchissant. Suffisamment pour la renvoyer à ses premiers songes, à son innocence à elle, justement.

Cela lui faisait songer aux jardins et aux plaines d'Italia, dans lesquelles elle s'était perdue plus d'une fois. Et puis il y avait ces champs de blé avant la guerre. Combien de fois s'était-elle écrasée contre les épis pour faire soulever les papillons de la région ?

"Merci Célestia. Tu te donnes du mal avec le peu de moyens qu'on te met sous la main, c'est honorable."

Déviant son regard, Ryme songea qu'il faisait chaud et que les lieux étaient suffisamment peu bondés. Pour l'heure, sa seule compagnie était Célestia, quelqu'un qui pouvait témoigner de son identité. Aussi, la main de la Sainte agrippa son masque et l'ôta de son visage, lentement mais sûrement, révélant au grand jour les traits qui étaient les siens. Ces yeux de biches incrustés de prunelles émeraudes ainsi qu'un visage un peu plus fin, moins poupin n'étaient plus un secret.

L'adolescente éternellement affamée avait bien grandi.



[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu En ligne
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-bleu1650/1650[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-rouge750/750[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-rouge  (750/750)
CC:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-jaune1350/1350[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)   [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) EmptyMer 11 Nov - 22:51
"Un ami cher m'a dit que si j'avais des larmes à verser, il ne fallait pas les retenir, mais que mon visage était fait pour sourire."

Un ami et un frère, perdus.

"Il est bien plus facile de sourire quand les autres le font aussi, n'est-ce pas ? Alors, peu importe la quantité de moyens."

Et justement la nymphe sourit, d'une façon qui se voulait communicative. Son petit artifice de lumières avaient eu un effet positif, et elle ne sut dire si c'était cela qui décida la Sainte à retirer son masque, mais pouvoir regarder directement son visage la mit un peu plus à l'aise. Cette tradition pour "supprimer" la féminité des femmes-chevaliers l'intriguait toujours autant. Cela revenait à brider leur identité en même temps que leur physique.

"Hum... Et donc, avais-tu une destination précise en venant sur cette place avant de me trouver ? As-tu déjà visité les marchés et trouvé quelque chose d'intéressant ?"

Maintenant qu'elle y pensait, elle n'avait pas demandé combien des Saints se trouvaient à Camelot, et implicitement quelles chances elle avait de tomber sur eux avant le bal... car il était certain d'y rencontrer les envoyés d'Athéna maintenant. Mais autant se concentrer sur quelque chose de neutre, et pourquoi pas continuer sur une discussion chiffons et babioles par la suite ? En principe, sur ces sujets-là, aucun risque de déraper et rappeler encore des mauvais souvenirs. Ou alors elle avait la pire malchance du jour !


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-bleu1800/1800[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-rouge1200/1200[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-jaune1650/1650[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)   [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) EmptyDim 15 Nov - 15:41
Un ami cher. Ryme en avait, des amis chers. Au Sanctuaire, et parfois ailleurs. Astra représentait à lui seul son plus long compagnon de date. Son ami, son pendant de la vie de tous les jours. Même de loin, il était avec elle. La soutenait. Cette certitude la berçait, quand bien même les visions avaient montré que la confiance aveugle qu'elle éprouvait envers lui n'était peut-être qu'un odieux mensonge.

Ô, elle aurait donné sa vie et son cœur pour cet ami ! Ensemble, ils avaient tout sacrifié pour porter respectivement l'Or et un Titre. Cette marche était donc destinée à se changer les idées.

"Pas véritablement. Je marchais pour me détendre, pour me changer les idées...Ou peut-être aussi pour rencontrer un autre Saint. J'ai pas encore vu les Lanternes, mais on m'en a dit beaucoup de bien."

Perdue dans le reflet de l'eau, Ryme resongea à ses dernières péripéties, sans aucun mal. La rencontre avec Findabair lui avait permis de tirer certaines choses au clair...Quand bien même la vision de cette fée et cette forêt au changelin la laissait perplexe. Soupirant, elle se permit d'en citer une partie. De ce qu'elle savait bien sûr, tout en omettant certains détails.

"Sinon, j'ai bel et bien visité les marchés, la Centrallée, plus spécifiquement. J'y ai fait une rencontre...intéressante. Comme quoi, les nobles et les gens de ce royaume ne sont peut-être pas tous aussi calculateurs qu'ils ne semblent l'être. Tu le verras par toi-même."

Après tout, Célestia en aurait les détails bien assez vites. Ce n'était plus qu'une question de jours avant qu'il n'ouvre, et que Saints, Berserkers, Marinas et Oracles ne soient réunis en un seul et même lieu.

"Quand je pense que cet endroit va réunir toutes ces personnes en un même lieu pour parler de tout et de rien...Honnêtement, je ne peux pas m'empêcher d'avoir une certaine appréhension à ce sujet. " Son regard coula vers Célestia, son expression se mêlant en une moue mi navrée, mi contrainte. "Quand bien même vous pourriez avoir peur, beaucoup des nôtres sont...jeunes. Les mentalités changent et cela pourrait te surprendre, mais Maître Childéric y veille bec et ongle. Si je ne peux pas te fournir plus de détails, les temps changent et certaines anciennes politiques deviennent..Controversées."

Ses prunelles de jade toujours rivées vers le coin de la fontaine, près du petit autel, son doigt fit sauter la pièce qui roulait naguère entre ses phalanges. Tout bas, Ryme fit un voeu. Sa prière s'adressa tout d'abord à sa Sainte Patronne, Strenia, puis à Athéna. Dans son esprit, ces mots firent échos, prirent une forme aussi claires que si elle les avait formulé distinctement à voix haute.

"Quiconque puisse m'aider dans cette affaire, montrez-moi le chemin."

Un esprit éclairé et dépourvu de doutes étaient bien plus efficaces. Et puis, il lui faudrait repartir à la recherche de son père. Faire la part des choses, sur la mort de sa mère. N'était-ce pas son vœu le plus cher ? La pièce tomba sur l'autel en pierre, dans un renfoncement de l'autel, afin d'en rejoindre d'autres.



[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu En ligne
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-bleu1650/1650[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-rouge750/750[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-rouge  (750/750)
CC:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-jaune1350/1350[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)   [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) EmptyDim 15 Nov - 19:51
Au moins la confirmation était nette. "Un autre Saint" ne désignait pas le Pope. D'une part elle le voyait mal venir seul, pas par faiblesse mais en repensant aux Popes précédemment tués du fait de leur isolement, et d'autre part une seule personne ne pouvait pas assurer son escorte tout le temps, ce qui faisait que Ryme avait le loisir de déambuler à son aise. Donc, on pouvait imaginer au moins 3 à 4 chevaliers en-dehors de Childéric. Trop, déjà, aux yeux de Célestia.

Si elle appréhendait le bal ? Avec cette nouvelle, oui. Plus encore que sans. Que se passerait-il s'ils se regroupaient en un rang compact, sans laisser la moindre chance de passer au travers ? Sans compter que la jolie blonde ignorait complètement si d'autres Oracles avaient reçu la vision d'Apollon. Probablement : connaissant sa tendance à la diplomatie, le dieu aurait pris ses garanties. Du moins c'est ce qu'elle aurait fait elle si elle avait été scellée à sa place. Les rapports humains n'étaient pas son fort. La Lumière si, ce qui en faisait une bonne candidate pour le tournoi. A voir. Est-ce qu'un ou deux alliés suffiraient ?

"J'en ai déjà rencontré un. Il n'avait pas l'air calculateur et ne m'a pas semblé l'être même après avoir entamé la conversation. Mais certaines coutumes de ce pays m'intriguent je dois dire. Par exemple le fait de cantonner les femmes à la cuisine ou la broderie ! Heureusement qu'en Italie nous pouvons tenir les domaines et faire les comptes, ces chers messieurs seraient bien embêtés sans nous !"

Elle fit un clin d’œil à la Lionne, en rapport avec leur rencontre sous les cieux du sud. Dans leur pays natal les femmes n'avaient certes pas les mêmes droits que les hommes, mais pouvaient exister à leur guise tant qu'elles n'éclipsaient pas les hommes. Sa rencontre avec Perceval lui avait donné un goût un peu amer à ce sujet.

Sa bonne humeur se voila d'inquiétude tandis qu'on en revenait au bal. Ses mains se serrèrent entre elles.

"Childéric, hein ? J'imagine qu'il va falloir que je lui parle tôt ou tard, et cette occasion est idéale pour cela. Mais... nous n'avons jamais trop réussi à nous entendre lui et moi. Je ne sais pas ce que cela pourrait donner. Je ne suis pas sûre de demain. Pourrais-tu seulement lui dire que... Non... C'est à moi de lui parler face à face. Nous verrons bien."


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-bleu1800/1800[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-rouge1200/1200[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-jaune1650/1650[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)   [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) EmptyJeu 19 Nov - 1:55
Camelot était une ville de coincée. Ce n'était toutefois pas une grande nouvelle en soi : les femmes étaient rarement respectées par les hommes. Exceptés quelques tribus capables de déroger à cette sacro-sainte règle, le Nord favorisait les civilisations paternalistes. Quant à savoir si cette façon de concevoir la Société allait lui porter préjudice, seul l'avenir serait capable d'une telle prouesse...

"Tsh. Oui, j'ai pu voir ça. Une bonne mandale et on calmerait certainement la moitié de ces messieurs." , souffla la Lionne, courroucée. Théâtralement, son doigt pointa ensuite son masque. "Après tout, je ne porte pas ça pour rien..."

C'était un sacrifice important. Un sacrifice qui avait exigé d'elle quelques concessions de sa part. Ces entraînements passés à échanger des coups avec ses concurrents l'avaient de nombreuses fois remises en questions. Rien n'y avait fait. L'or avait été pour elle. Alors, pourquoi abandonner ses espérances ? Sans doute n'étaient-ils pas habitué à voir des hommes se faire botter le cul par une femme ! Pourtant, le sujet de la conversation changea aussitôt. Le bal faisait-il également naître des appréhensions dans le coeur de Célestia ? C'eut l'air d'être le cas. Sinon, pourquoi aurait-elle était aussi partagé quant aux réactions du Grand Pope ?

D'ailleurs, d'où connaissait-elle Childéric ?

"M'est d'avis que tu y arriveras. Je n'ai pas cru voir énormément d'Oracles ici-même...Je suis à peu près certaine que ta venue sera remarquée." Ses yeux s'attardèrent un bref instant sur sa petite personne : ses cheveux long, bouclés et couleur de blé, sa robe blanche et immaculée..."A vrai dire, tu es la seule que j'ai pu voir jusque-là. Comme Oracle, j'entends."

Et ce n'était pas rien. Que faisaient les Oracles, désormais ? Que feraient-ils lorsqu'ils apprendraient que Narsès n'était plus là pour restreindre leurs mouvements ? Etait-ce là un signe précurseur d'un imminent conflit ? Ryme était partagée. Il était certain que cela ne se ferait pas dans la Paix. Naguère taiseuse, ses lèvres se descellèrent finalement.

"Dis-moi, tu l'as rencontré comment, mon Maître ? Il t'en veut tant que ça pour que t'aies les chocottes de venir lui parler ?"

Un grand sourire venait d'étirer les lèvres de la jeune femme. Ryme était amusée. Son esprit imaginait déjà différents scénarios tous plus farfuleux les uns que les autres. Qu'avait donc fait Célestia ?



[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu En ligne
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-bleu1650/1650[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-rouge750/750[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-rouge  (750/750)
CC:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-jaune1350/1350[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)   [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) EmptyJeu 19 Nov - 13:28
Une bonne mandale. Commencer par là était un peu brutal, même si le Héron comprenait parfaitement que l'intention portait plus sur le propos que la manière de le présenter. Un détail, qui pourrait avoir son importance dans des situations autrement plus délicates.
Elle tenta d'imaginer Perceval et Ryme, la dernière donnant une grande bourrade au chevalier, "pour le calmer". Les réactions du Gallois lui avaient paru si imprévisibles qu'elle ne put s'empêcher de sourire. Une telle rencontre resterait sûrement mémorable.

"Hm... M'autoriserais-tu à l'examiner juste un instant ? J'avoue que je suis intriguée par ce que change le masque, le fait de le porter."

Plutôt que de tendre la main pour réclamer, la nymphe attendit d'avoir l'accord de Ryme avant d'esquisser un geste en sa direction. Peut-être y avait-il une loi sacrilège à ce sujet, qu'elle préférait ne pas bafouer par ignorance. Mais si la jeune femme l'avait retiré devant elle, alors cela devrait aller, non ?

Remarquée ? Oui elle le serait forcément. Bien sûr pour sa qualité d'Oracle, plus encore après sa participation au tournoi à n'en pas douter. Sans compter son physique bien plus proche des Germains et des Francs du nord que de son Italie. Le "problème" était ailleurs, résidait dans le passé qui la liait aux Saints. Qui les liait tous ensemble dans le grand jeu de l'ordre divin.

"Et alors, puis-je connaître ton avis ? Comment trouves-tu ta première Oracle ?"

Des questions lancées sur le ton de l'auto-dérision. Comme si Ryme avait trouvé, par hasard, un animal censé avoir disparu, une drôle de créature aussi insaisissable qu'une fée ou une licorne dans les bois magiques de Brittannia.

La Princesse aux mille oiseaux prit un temps pour réfléchir. Childéric était un sujet compliqué à aborder. Pas spécialement sensible ou délicat, mais compliqué oui. Car leurs visions du monde pouvait par moments s'accorder et à d'autres s'entrechoquer, de la même façon qu'Athéna et Apollon soutenaient l'Homme mais de deux manières différentes.

"Je n'ai jamais eu peur de Childéric. Je me suis même postée directement sur son chemin une fois, alors même qu'il était de mauvaise humeur et portait l'armure du Lion."

Lui-même devait probablement s'en souvenir, de cette petite chose minuscule et fragile qui lui avait tenu tête malgré tout. Elle avait levé la tête et regardé droit dans ses yeux pour lui dire avec sa franchise habituelle ce qu'elle pensait du monde.

"Ce dont j'ai peur, c'est d'empirer les choses. Ma souffrance m'importe peu, mais celle de mes camarades m'est insupportable."

Un aveu prononcé du bout des lèvres, suivi d'un soupir las. Cela n'avait rien de secret ni d'étonnant à son sens. Les Saints avaient déjà toutes les cartes en main pour la faire souffrir s'ils le désiraient. Mais si Childéric s'appliquait à faire évoluer les mentalités comme elle le prétendait...

"Tu vas rire, mais notre première rencontre n'est pas si différente de celle entre toi et moi à Ravenne. C'était avant la guerre d'Italie. Avant tout ceci... Je me suis rendue en Grèce à l'époque, parce que je voulais voir et comprendre ce qui motivait les Saints. Mais évidemment, je n'ai pas donné mon vrai nom, ni ma vraie fonction. La Mascarade, ma sécurité. Il m'a trouvée alors que je cherchais des olives à picorer sur les arbres. Je les aurais volontiers partagées si elles avaient été mûres."

Un souvenir se superposant à un autre. La Gardienne ramena ses jambes contre elle, croisa les bras par-dessus et y posa le menton.

"Nous avons alors parlé sans nous douter que nous étions l'un et l'autre des Éveillés. Lui, le soldat inflexible qui ne vivait que pour mourir au combat, et moi, la femme fragile qui cherchait la paix et l'amour dans sa cause. Je ne pouvais pas me présenter en guerrière sans me compromettre. Je n'en ai ni le physique, ni l'inspiration.
Si nous nous étions arrêtés là sans jamais nous revoir, l'histoire aurait été belle. Mais nous nous sommes recroisés plus tard, cette fois dans nos atours d’Éveillés. Crois-le ou non, mais j'ai adressé une lettre au Sanctuaire, et le Pope m'a autorisée à me rendre à Rodorio pour une entrevue. Sous escorte. Et devine de qui se composait cette escorte...
"

Elle soupira, se rappelant sans peine le regard sévère et le ton glacial qui l'avaient accueillie.

"Il m'a reproché mon mensonge sur mon identité, cela je peux le comprendre. Il m'a également imputé le crime de quelqu'un d'autre. L'un de vos Popes avait été tué par l'un de nos Oracles entre-temps. Je l'ignorais. N'y étais pour rien. Mais selon lui j'avais son sang sur les mains. C'est exactement comme si j'accusais aujourd'hui chacun des Saints d'avoir versé le sang de chacun des Italiens, chacun des Oracles, et d'avoir brisé chacune des pierres de notre Tour.
C'est extrêmement tentant, facile. Serait-ce juste ? Un juste retour pour avoir été accusée à tort, mais une vengeance puérile et irrationnelle vis-à-vis de la vérité. Cependant, je ne me sens pas digne de trancher cette question seule. Ma vie a été réduite en miettes, mais je vis toujours, contrairement à beaucoup d'autres.
"

Les yeux au sol, suivant les contours de la pierre, la nymphe sentit son cœur se serrer. Le deuil courait encore dans son esprit, vif et impitoyable. Elle se savait subjective, et c'est ce qui l'inquiétait. Comment tenter le moindre acte de diplomatie avec ces pensées à l'esprit ?

"Ma relation avec ton maître est pavée par ce genre de contradictions. C'est cela que j'appréhende. Je souhaite obtenir réparation sans alimenter la rancune. Est-ce seulement possible ? C'est une question qui me mine encore et encore. Saurais-tu par hasard ce qu'il en pense, lui ? Si un espoir est permis ?"


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-bleu1800/1800[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-rouge1200/1200[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-jaune1650/1650[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)   [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) EmptyDim 22 Nov - 23:01
Un masque. Pour se voiler la face. Un masque. Pour mieux le détruire une fois la vérité levée. Les Saintes n'appréciaient guère leurs masques. Le plus souvent, elles le jugeaient austères, dégradants voire insignifiants, mais elles le portaient tout de même. Pour Ryme, ce masque était une fierté, un prétexte et une résolution. Une fierté, car son entraînement l'avait mené à son obtention. Un prétexte, car son poing parvenait généralement à bonne destination. Une résolution, car elle ne l'abandonnerait que lorsqu'elle retrouverait son père et parviendrait à briser sa chrysalide de femme vengeresse. La Lionne savait que Célestia ne pourrait pas comprendre ce monde-ci. Son monde à elle.

"Tiens. Je ne suis pas certaine en revanche qu'il ait de la valeur à tes yeux. C'est un entraînement et toute une histoire personnelle, un masque de Sainte.", lâcha-t-elle en lui tendant son masque. "Certaines y voient même une espèce de...règle romantique haha."

Blanc de surface, l'objet jurait pourtant par deux rayures sur le côté gauche et droit, partant des mâchoires pour s'arrêter au niveau des joues. Haussant les épaules, son oeil malin examina attentivement les réactions de sa compère. A quoi pensait-elle ? D'un mouvement las, la Lionne répondit néanmoins à ses affirmations. Oracle de Camelot ne signifiait pas "Oracle tout court", après tout.

"Première Oracle ici, hein. Pas en dehors. Mais j'en pense que tu m'as l'air tout à fait normal, ça m'attristerait de devoir te considérer comme une ennemie."

Se levant, Ryme examina de nouveau l'allée pour en épouser sa sortie. N'importe qui aurait pu venir les surprendre. Elle sans son masque, Célestia avec sa propre vision des choses, à l'encontre de leur Pope...Cette conversation devenait délicate. Tout bas, la jeune femme songea qu'elle n'avait jamais pris le temps de rencontrer une autre personne venant d'une faction..."opposée". Et Childéric, lui, avait eu le temps de s'en faire, des ennemis. Avec la même armure, la même philosophie de guerre et de soldat, la même dégaine. D'ailleurs, cette rencontre sous les mêmes auspices, placées autour du symbole des olives et du jambon, ne manqua pas de lui arracher un sourire à pleine dents. Son Maître, cette grosse peluche barbue qui avait bien tenté de lui mener la vie dure...Etait donc en conflit avec la jeune femme.

"Oh tu sais, je n'étais pas là pour juger de votre rencontre, donc je vais me garder de tout jugement. Mais, en tant que disciple du Lion, je sais qu'on peut avoir le sang sacrément chaud. Suffisamment pour s'énerver comme il se doit quand les choses ne nous plaisent pas." Et l'on savait à quel point la Bête savait s'exprimer, entre les Maisons de Rodorio et les Temples du Sanctuaire. L'instant d'un soupir, Ryme reprit. "En revanche, et c'est là où je ne suis pas d'accord, c'est pas les Saints ou les Oracles en particulier qui ont versé le sang des Italiens. C'est la guerre. La plus féroce. La décérébrée. Ce sont les décisions des gens d'en haut, les conflits, nous-mêmes. Les puissants, ceux qui nous prennent tout, pour ne jamais équilibrer les choses. Leur méchanceté et leur cupidité sont comme la peste, elles ne tardent jamais à se répandre dans tous les villages. En prenant un peu de recul, on se rend rapidement compte qu'on doit souvent regretter nos propres torts avant d'accuser une autre personne..."

Etait-ce...Un instant de sagesse ? L'air grave de la jeune femme montrait pour autant que le sujet lui tenait à cœur. Le poing serré contre le tissu cramoisi de sa cape, ses prières étaient tournées vers Athéna. Elle seule, peut-être, aurait le mérite de lui montrer le chemin de l'ordre et de la stabilité...En soufflant une ultime fois, son visage se tourna vers Célestia, un sourire léger et rassurant sur ses lèvres.

Afin de lui redonner courage...

"Bien sûr qu'un espoir est permis. Childéric avait la philosophie du soldat, auparavant. Aujourd'hui, c'est un chef de guerre. Ce n'est pas le même délire, tu sais ?" Hélas, la jeune femme n'était pas des plus calmes, une fois rassurée. Dans son agitation, son poids accueilli une brève toux, un éclaircissement de gorge, qui, cette fois-ci, assurait un ton bien moins sérieux. "Dis-moi, mon Maître a souvent été très secret sur certaines affaires et je mène, disons, ma propre enquête ! Rien de méchant, hein ! Juste...Une petite curiosité comme ça ! A défaut de ne pas avoir encore trouvé mon père, j'aime bien...Etudier et m'informer sur celui de substitution."

Une moue innocente s'était emparée de cette Sainte trop curieuse...Mais était-ce un éclat de malice qui illuminait ses yeux ?

"Est-ce que...Tu connais plus de choses à son sujet ? Du genre, avec qui il traînait en général ? Oh, et est-ce qu'il s'est déjà pris une branlée ? Ca aussi, ça m'intéresse !"

Célestia, elle, serait peut-être en mesure de lui conter des histoires que ses confrères dorés et vétérans n'osaient exprimer...



[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) Ryme_s10



Dernière édition par Ryme le Lun 23 Nov - 0:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu En ligne
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-bleu1650/1650[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-rouge750/750[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-rouge  (750/750)
CC:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-jaune1350/1350[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)   [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) EmptyLun 23 Nov - 0:18
L'objet fut reçu avec précaution comme si le manipuler de la mauvaise façon pouvait s'avérer mortel. De ses doigts fins la nymphe en parcourut les contours, l'intérieur, la surface, puis ces deux traces visiblement placées là volontairement.

***Les crocs du Lion, sans doute.***

Elle le leva à hauteur d'yeux pour regarder à travers sans l'enfiler, grimaça devant ce champ de vision si restreint à son goût. Ce devait être pénible à la longue de porter cet accessoire. Surtout en été, lorsqu'il faisait trop chaud. Méthodique, elle le soupesa sur une seule paume, cogna doucement du dos d'une phalange pour en éprouver le poids et la solidité. Et donc cet objet était censé effacer la féminité d'une Sainte... mais qu'en était-il alors de la poitrine, des formes en général ? Une armure ne pourrait jamais tout cacher, alors à quoi bon ?

"Je devine une partie de l'histoire, d'après ce que tu m'as dit. Mais même avec ces éléments de réponse, personnellement je n'aimerais pas avoir le visage prisonnier d'un masque."

L'objet retrouva le chemin de sa propriétaire tandis que Célestia se balançait doucement d'un côté à l'autre.

"Pas en-dehors... Donc tu as rencontré un autre Oracle avant moi à Ravenna ? Qui donc ?"

Curiosité, curiosité. Après tout, si la Lionne demandait des détails sur la rencontre de son maître avec la nymphe, cette dernière pouvait bien demander sur les autres Oracles, non ?

"Mais ce ne sont pas les puissants qui tiennent le manche des épées, des lances, des haches..."

Oh parfois si. Parfois seulement. Et dans tous les cas, 1 chef ne tuait pas des milliers d'hommes en une bataille. En revanche son armée, ses soldats, tous ceux qui acceptaient sciemment de souiller la terre du sang des innocents sur son ordre, tous ceux-là partageaient le même crime. Celui de ne pas dénoncer toute cette violence, de la perpétrer un peu plus à chaque estoc, à chaque taille, à chaque projectile... Les puissants et les soldats se voyaient affublés de torts différents, tout simplement.

L’Éminence s’abstint de commenter plus avant, surtout sur la question du chef de guerre. C'était peut-être encore pire de savoir Childéric tout en haut de l'échelle. Si autrefois il avait pu justifier sa conduite en mentionnant qu'il suivait simplement les ordres, comme le bon soldat qu'il devait être, maintenant il les donnait. Et donc, tous ces prisonniers faits par Narsès, cette traque de longue haleine, l'Augure dans les geôles du Sanctuaire... il aurait pu y remédier. Mais là encore l'excuse arriverait : Athéna. Parce que les dieux étaient supérieurs aux Hommes, parce que la déesse versait plus dans sa facette de Guerre que de Sagesse pour le cycle présent.
A ce prétexte alors, Célestia n'avait pas d'autre choix que de simplement accepter la déchéance des siens, impuissante ?

"Ton père de substitution ? C'est à ce point-là ?"

L'Oracle se mordit la lèvre. Pourquoi fallait-il qu'elle s'entendît avec Ryme ? Pourquoi fallait-il avoir imaginer un jour devoir séparer une fille et son père ? Car si la guerre continuait, cela finirait par arriver. Avec les deux œuvrant en tant que soldats, ce serait inévitable. Une absurdité de plus à ajouter à la longue liste des griefs envers les dieux.

Embarrassée de recevoir une telle question, l'homonculus réfléchit. Elle n'était clairement pas la mieux placée pour répondre, surtout que si elle se trompait dans ses suppositions Childéric serait capable de l'en accuser par la suite. Comme il l'avait fait pour Bran. Et en même temps cela montrait combien il pouvait y avoir de secrets entre le maître et la disciple, entre le "père" et la "fille". Comme entre Apollon et Célestia, dont la relation était encore plus étrange, hors du commun.

"Je pense que tu connais la réponse à ta question. Je pourrais bien essayer de lui demander au bal, mais si tu veux mon avis il aura des occupations plus pressantes que me renseigner sur ces sujets-là."


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-bleu1800/1800[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-rouge1200/1200[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-jaune1650/1650[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)   [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) EmptySam 28 Nov - 22:14
Ryme observa la jeune femme manipuler son masque. Comme elle le craignait, Célestia ne voila pas un seul instant cette aversion qu'elle ressentait envers "lui". Peu surprise par la réaction de sa congénère, la Lionne ne répondit pas à son affirmation. Cela lui importait peu, car la Sainte aimait les contraintes de cette "prison". Les sens ne se résumaient pas à la vue, et c'était là un véritable entraînement contre la fainéantise que les femmes apprenaient très tôt à parfaire. Soudain, son silence prit fin. L'Eminence venait de lui demander des renseignements sur...Les anciens Oracles.

Que dire ? Que faire ? Un peu gênée, Ryme s'éclaircit la gorge. Il était d'expier ses péchés !

"Oh, pas des gens très...Hm, très connus, admettons. Je ne savais même pas ce que j'attaquais réellement, à l'époque. Je peux pas dire en avoir rencontré beaucoup toutefois."

Des Oracles vus en guerre, des guerriers ailés, des passagers dans son village. Ceux-là n'avaient pas été très loquaces : peut-être avaient-ils été surpris par ses manières, à force d'entraînement ? Il était vrai que la survie avait parfois fait d'elle une pragmatique. Une contrebandière accomplie, en tout cas !

"J'avoue qu'en Italie, vers la fin, j'ai pas toujours été gentille avec les tiens. La plupart du temps je leur ai fait les poches. Parfois, ça allait un tout petit peu plus loin." Malgré ses aveux et la légère honte qu'elle portait à ses précédentes actions, Ryme ne put empêcher un rictus amusé de naître sur le coin de ses lèvres. Ô, ils avaient fait des choses si stupides ! "Une fois, on a voulu vendre une Chlamyde, un ami et moi, pour avoir des sous et prendre un maximum de vivres. On ne savait pas ce que c'était, mais on a estimé que ça valait cher. On a très vite déchanter hélas...La protection nous a filé entre les doigts ! On s'est retrouvé comme des cons au milieu de la route. L'Oracle avait dû la rappeler auprès de lui quand il s'est réveillé..."

Pouffant de rire, Ryme termina par secouer la tête et reprendre son sérieux. Ses premières années à errer en tant qu'Eveillée sans objectif avaient été difficiles certes, mais aussi amusantes en de rares moments. Astra en était une raison évidente. L'un comme l'autre s'était entraîné dans leurs idioties à bras ouverts...Cette réjouissance fut hélas de courte durée. le sourire de la jeune femme s'envola. Têtue et obstinée à ce sujet, la Sainte fronça des sourcils. Ce sujet lui tenait à cœur et voir quelqu'un prendre la défense des véritables criminels de guerre la touchait en plein cœur. En croisant les bras, elle justifia ses dires.

"C'est ce que je dis. Il y a toujours un noble peu scrupuleux pour refiler sa peste aux gens d'en bas...Et on finit par se tâcher les mains pour eux. Pareil pour les soldats, ils ne font qu'écouter les ordres."Mais là encore, n'était-ce pas leur devoir ? Un mauvais souverain ne peut qu'engendrer un royaume inutilement mis en feu. "Espérons simplement que le futur roi de Camelot sera avisé. Suffisamment pour défendre correctement son peuple des manigances et de la faiblesse des rois, des reines, et des empereurs plus entraînés dans les ragots que dans le maniement de la Justice et du sabre."

Mais là encore...Cet Arthur n'avait-il pas été Chevalier du Capricorne il y avait de cela quelques années ? Il avait en tout cas disposer d'une formation militaire. Avec un peu d'espoir, la sagesse d'Athéna l'aiderait à viser haut. A discerner le bien du mal dans ses actions. Ou alors, à prendre les actions les plus raisonnées et raisonnables en temps de guerre. Tout le monde n'était pas destiné à commander et, quelque part, Ryme se demandait si le jeune Prince était réellement capable de supporter le terrible fardeau de la couronne.

Elle ne l'enviait pas, ça non. Pourtant, c'était assurément un mal nécessaire, que partageait d'ailleurs le nouveau centre et homme de leur conversation. Childéric, son ancien maître...Célestia tenait des propos durs à son égard. Toutefois, Ryme n'en tint pas rigueur. Voir les siens faillir et rendre le dernier souffle de la main d'un Saint pouvait renforcer n'importe quel rancœur sous-jacente. En un fantôme de sourire, Ryme ne tarda pas à éclairer la nature de ce lien si fort, et pourtant si particulier qui liait à la fois l'Elève et le Maître.

"Oh bah, c'est qu'un vieux Lion, mais un vieux Saint qui m'a tiré de ma misère et qui m'a pris sous son aile...Et Athéna seule sait à quel point j'étais une sale gosse quand je suis venue troublée Rodorio ! Mais bon, j'avais du potentiel et l'armure était déjà entrée en résonnance avec moi, alors il a dû me supporter autant que possible. Mais au fil du temps, on a forgé des liens. Je dirais p'tet pas père de substitution, mais au moins père spirituel ! Le genre de lien qu'on partage souvent avec nos Maîtres et apprentis."

Il n'était pas certain que Célestia puisse imaginer ce genre de lien. Cela n'avait rien d'anodin dans la vie d'un Chevalier. Bien évidemment, certains élèves ressentaient des choses bien différentes en repensant à leur maître. De la mélancolie. Du remord. De la colère. Un tas d'émotions liés à un trop plein de souvenirs plus ou moins marquants. Pour autant, l'Oracle ne semblait pas savoir grand chose à son sujet. Tant pis...Haussant les épaules, Ryme finit par remettre son masque. Il était inutile d'insister. Célestia n'avait pas à poser la question à son maître, et elle doutait que Childéric voit cela d'un bon œil … Pour son bien, Ryme ne lui en demanda pas davantage.




[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu En ligne
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-bleu1650/1650[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-rouge750/750[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-rouge  (750/750)
CC:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-jaune1350/1350[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)   [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) EmptyDim 29 Nov - 0:29
Au milieu des confidences de jeunesse, ou simplement "d'avant", le temps semblait ralentir pour les deux jeunes femmes. Les petites bêtises semblaient sans importance et on les évoquait avec le sourire, la gêne. Ce fut le cas de cette histoire qui fit hausser les sourcils à l’Éminence de l’Été.

"Vendre une chlamyde ?"

Il était vrai que pour des non-initiés, voir l'une de ces majestueuses figures de métal pouvait s'apparenter à contempler un trésor, et pour avoir vu la misère qui entourait certains villages comme ceux près de Ravenne, Célestia comprenait l'intention qu'il y avait eue dans cette action. Ce qui l'intriguait un peu plus en revanche, était qu'un Oracle ait pu se laisser dépouiller de la sorte par de jeunes gens sans attaches, et ne rien dire à personne. Il s'agissait là de protections bénies par Apollon en personne, pas de jouets ! A présent, l'Oracle en question ne pouvait de toutes façons plus rien dire. Restaient si peu de survivants de la guerre que le Héron pourrait presque parier les connaître tous.

Un vent frais se leva un instant, poussant le Héron à se recroqueviller un peu plus, avant de pouvoir étendre ses membres à nouveau. Le temps se rafraîchissait et l'air de rien le jour également. Rentrer à son auberge lui sembla une bonne idée, quand elle en aurait terminé avec Ryme.

"Espérons, oui. Que tous les futurs rois le soient."

Un vœu pieu, mais peut-être invraisemblable. Des royaumes et des empires s'étaient élevés pour toujours chuter sur eux-mêmes une fois au-dessus des autres. Les régimes du peuple avaient fait de même, pour ne laisser finalement que les luttes de pouvoir et de richesse. A qui revenait donc la faute ? Au peuple ? Aux puissants ? Aux soldats ? Aux dieux ? Ou peut-être un peu tout le monde à la fois.
Dans le cas présent, Apollon avait consenti à aider l'ascension de cet Artorius. Sans expliquer pourquoi, comme de coutume. Et Myrddin serait inapprochable avant le couronnement, ou au moins le bal... L’Ère de la Chevalerie allait d'ouvrir, d'après lui. Une nouvelle étape de l'Histoire qui attendait son heure.

"Vieux ? Ce n'est pas le terme que j'aurais employé pour décrire Childéric. Mais je comprends ce que tu veux dire."

Une ébauche de sourire prit ses appuis sur les joues de la jeune femme. Des maîtres elle en avait eus. Avec qui elle partageait de ces liens si spéciaux qu'ils étaient naturels à ses yeux, à force. Un instant elle ferma les yeux, porta les mains sur son cœur tandis qu'elle se souvenait. Le dieu-Loup l'avait entraînée à se battre. L'avait autorisée à patrouiller avec lui quelques fois. Le dieu-Médecin lui avait enseigné son art, quelques soirs sous le couvert d'une église. Partagé quelques cicatrices de l'âme.
Plus que des maîtres en fait, ils avaient ancré des souvenirs si profondément en elle... Là où Childéric était un père, ces deux dieux avaient longtemps constitué sa fratrie. Bien qu'ils ne partageaient ni sang ni chair, ils l'avaient tous deux acceptée pleinement comme leur sœur. Sœur de Lumière. De cœur. Comme ils pouvaient lui manquer !

Lorsqu'elle entendit Ryme bouger de nouveau, elle rouvrit les yeux pour la voir remettre son masque. Cela sonnait comme la fin de leur entrevue improvisée, aussi Célestia se releva-t-elle, époussetant sa robe au passage.

"Bien Ryme, il va être temps de nous séparer. Quelle que soit la nature de notre prochaine rencontre, j'espère qu'elle sera placée sous le signe du calme et de la paix, comme aujourd'hui. Je te dis donc au revoir."

Elle accompagna ses mots d'un petit geste avant d'emprunter une rue proche. Le barde avait commencé une nouvelle histoire au loin, une de plus. Quelques histoires où se mêlaient un peu de vérité et un peu de fiction, contre un pourboire et une gentille compréhension.

Citation :
Fin pour moi ^^


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
RymeRymeArmure :
Armure du Lion

Statistiques
HP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-bleu1800/1800[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-bleu  (1800/1800)
CP:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-rouge1200/1200[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-rouge  (1200/1200)
CC:
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) G-jaune1650/1650[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)   [Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) EmptyHier à 1:05
Son rire s'intensifia lorsqu'elle vit Célestia être la proie d'une incompréhension la plus totale. La guerre créait régulièrement son lot de malentendus et il était certain que la fatigue de chacun était une donnée exploitable pour bien des personnes. Ce n'était pas une caractéristique qu'elle souhaitait toutefois retrouver chez un Roi. Fort heureusement, l'Oracle partageait ses valeurs...

"C'est affectueux, disons ! Ma langue fourche."

Sous le secret d'un sourire à demi-teinte, une pointe de malice continuait à ponctuer son regard, son silence également. Ryme se savait un peu directe, parfois. C'était son coeur qui parlait. Le Lion lui devait d'ailleurs bien ces petits ressentiments. Après tant d'instants de complicité comme de crêpage de chignons, c'était un privilège usait et abusait sans ménagement.

Toutefois, appeler le Grand Pope ainsi n'était pas une sage décision. Qui pouvait bien savoir quel genre de sanctions Childéric était capable d'appliquer en cas d'incompréhensions ?

Ryme le saurait bien assez tôt. A commencer par ce renouveau que Camelot apportait entre ses murs. Oracles, Berserkers, Marinas et Saints, sous un même toit...Qu'est-ce que le Bal leur réservait, concrètement ? Ce n'était pas ici que Ryme en apprendrait davantage sur sa famille. Toutefois, leurs actions et les discussions entamées ça et là avaient ici l'apanage des négociations. Il ne tenait qu'aux Saints de faire bonne figure...D'ailleurs, Childéric devait patienter dans sa taverne, et la protection du Grand Pope était sa charge personnelle ! A ces pensées, Ryme se releva, étira son bras légèrement ankylosé, et répondit aux adieux de sa jeune amie.

"A bientôt Célestia. Nous aurons l'occasion de nous revoir, j'en suis certaine. Que ce soit au bal ou ailleurs."

Tout en la saluant, Ryme tourna des talons, ajusta sa robe et sa cape, dépouilla ses extrémités. Et reprit son chemin, en direction de la taverne. Cette journée avait été chargée de surprise, et si la mélancolie de la jeune femme n'avait pas disparu, il était certain qu'elle était de meilleur humeur.

Citation :
Fin du RP également, merci à toi !



[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme) Ryme_s10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu En ligne
 
[Mi-mars 553] Quelques histoires contre un pourboire ? (PV Ryme)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Britannia :: Camelot :: Haut-Pavé-
Sauter vers: