Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros   Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros EmptyLun 9 Nov - 19:08
Vous posterez à la suite pour le combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CésarCésarArmure :
du Mushmahhu

Statistiques
HP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-bleu1200/1200Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-bleu  (1200/1200)
CP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-rouge750/750Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-rouge  (750/750)
CC:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-jaune1200/1200Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-jaune  (1200/1200)
Message Re: Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros   Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros EmptyMar 10 Nov - 0:08
Cuirasse du Mushmahhu:
 

Je ne resterais pas encore longtemps dans cette cité, sûrement pas. Mais au moins, j’ai pu me présenter pour ce tournoi, c’est un miracle. C’est la seule chose vaguement intéressante que nous avons à faire ici. Le reste, à part nous astiquer la nouille et regarder Zvezdan sucer des gens, c'est pas pour nous. Pas pour les dégénérés qu’il a amenés, pas pour les attardés qui l’accompagnent. Bien évidemment qu’il sera là. Bien évidemment qu’il va participer aussi, l’une des raisons principale de ma propre participation : pouvoir le saigner d’égal à égal ou presque. Pour pouvoir lui expliquer ce qu’il refuse de voir, alors qu’il sait. Peut-être que là il m’écoutera et qu’il commencera à réfléchir. Mais d’abord, d’abord il faut saigner. Alors il faut se rendre à l’arène.

Je n’ai pas de mal à la trouver, ni à me présenter et des mange-merde m’amènent là où on va cogner dessus. Parfait. Cette histoire de pantin m’intrigue. Je suis visiblement le premier arrivé, du moins de mon côté et je n’arrive pas vraiment à voir qui il y a en face. Pas que je n’arrive pas, plutôt que j’en ai rien à foutre. Je suis là pour le sang. Il est dommage qu’on ne puisse profiter de la douleur quoi que… On me donne le pantin et ne reste plus qu’ à l’animer. Avec dextérité, je fais tourner ma lame dans ma main et je m’assois avec cette chose informe sur mes genoux. Il me faut le dragon pour ça. Répondant au cosmos de son maître, la cuirasse se manifeste et glisse sous ma peau dans un mélange de gémissements – de douleur et de plaisir - de tortillements et du bruit de la peau retourné. Une fois en place, je pratique de nouveau quelques entailles supplémentaire sous ma peau pour laisser le sang couler et être bu par le pantin.

Doucement, il commence à prendre forme et à prendre vie. Mon enfant de sang, ma créature sublime ! Cette magie est intéressante et je pourrais faire de grandes choses avec mon sang. Oui, il saura donner vie à de belles créatures et partager la douleur. J’aimerais apprendre à faire ce genre de chose, mais ils ne m’apprendront pas. C’est triste. Je finis par poser mon front sur celle de la créature et j’y dépose une partie de mon esprit. Juste assez pour connecter nos corps, nos coeur et surtout, surtout notre douleur ! Il est temps de partager. À la fois moi et lui, détaché de tout, et fatalement proche du rien, je jouis de cet état. Oui, cette expérience de conscience est grisante et il est dur de ne pas complètement se laisser dévorer. Je me redresse alors et les mouvements de l’avatar de sang se mettent en marche. Il s’élève doucement du balcon pour rejoindre le sable.

Je sais que ceux qui ont vu la scène sont dégoûtés et qu’ils ne comprennent pas. Mais ils n’ont pas d’importance. Je suis là pour les râles et l’agonie. Je suis là pour la petite mort, celle du plaisir et de l’oubli. Oui, ce moment sera grisant et je finirai par attraper Zvzedan et lui partager tout ça. À lui, ou au merdeux. Ca serait amusant qu’il soit là aussi. Dommage que Mérion ne soit pas là, je suis sur que le crâne de sa créature aurait fait un jolie bruit en s’explosant sur le sable et en rependant son contenu sur le sol. J’entends une voix prononcer un nom. Le mien. Quoi ? César Burius Quiniatus, centurion du Mushmahhu. Tsss, je suis sur que ce sale petit fils de pute s’est entraîné six mois pour prononcer le nom du dragon sans problème.


« - Bordel, mais comment ces petits enculés ont eu mon nom complet... »

Je leur ai donné ? Peut-être… J’ai oublié. Oh et puis on s’en tape, un nom, ça ne sert à rien et ça n’a pas d’importance, comme tout le reste. Les râles, seulement les râles !

Pantin de sang de César:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1814-cesar-forgeron-centurion-du-m https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1779-cesar-le-chanteur-du-sang
LivLivArmure :
Berserker du Kochtcheï

Statistiques
HP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-bleu1350/1350Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-bleu  (1350/1350)
CP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-rouge600/600Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-rouge  (600/600)
CC:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-jaune1350/1350Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros   Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros EmptyMar 10 Nov - 17:05
Black Out.

La Lumière disparut dans l'arène, comme si elle venait d'être absorbée. Ceci ne dura que quelques secondes. Illusion d'optique. Ou alors, une simple absorption. Cette disparition fut si éphémère qu'elle en était devenue triviale. Ce n'était pas important. Gris était la couleur de ce concurrent. C'était une silhouette haute, inchangée, dont l'allure restait néanmoins celle d'un pantin aussi froid que la porcelaine. La petite flammèche qui luisait néanmoins dans la lanterne célébrait pourtant la victoire de la Vie sur la Mort...

"Un pour Tous, Tous pour Un.", souffla honorablement la silhouette sans lumière. Lorsque sa main toucha l'un de ses feu-follets, les couleurs cessèrent d'hiberner. Et la Lanterne chanta.

Le pantin ne différait en rien de Liv, mais quelque chose dénotait. Il était tout simplement inexpressif. Noble allure mais versatile aura étaient ses maître-mots. Tout y était : ses cheveux roux et courts, sa robe et sa collerette de plume également. Seulement, une partie de son visage restait tapie dans l'Obscurité et, par conséquent, cette poupée n'avait qu'un œil. Tout semblait indiquer que la Centurion gardait en elle un secret inavouable. Un secret qui, pour autant, se voulait aussi léger que ces petits esprits qui gravitaient autour d'elle comme de petits satellites autour d'un Soleil. Au nombre de cinq au six -l'une semblait être jumelles-, ses Esprits-Gardiens virevoltaient paisiblement autour de la rousse Centurion, réchauffant l'atmosphère lourde, nostalgique mais profondément religieuse qu'imposait la Berserker du Kochtcheï...

« - Bordel, mais comment ces petits enculés ont eu mon nom complet... »

Irritée, Liv rétorqua sèchement :

"Je me le demande également. Ils l'ont retenu, c'est déjà tout à fait honorable."

A ses côtés, un crétin. Un crétin, grossier, ignare et masochiste, mais pas un incapable. Toute chose avait son utilité, et Liv en était déjà certaine : celle de ce "César" montrait jusqu'où leur Ordre avait besoin de muter pour regagner ses titres de noblesse. Un César...Pas si César. La Honte du Dédale venait-elle de trouver un corps pour l'incarner personnellement ? L'unique œil du pantin de Liv coula finalement tout en bas de son orbite, à l'image une poupée désarticulée. Laconiquement, le jeune femme observa longuement et silencieusement du Mushmahhu. Son mépris était palpable. Son allié était..."spécial".

Et c'était un bien maigre mot.

Enfin, elle ferait avec.

Il était temps de révéler au monde que les talents au Dédale n'étaient pas une fiction. Ces adversaires ? Peu importe. Avec ses Gardiens, elle ne ferait pas qu'acclamer la Fortune de leurs mouvements.

Liv les prédirait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t750-oropher-cardinal-de-la
ParosParosArmure :
Pégase

Statistiques
HP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-bleu1200/1200Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-bleu  (1200/1200)
CP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-rouge1050/1050Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-rouge  (1050/1050)
CC:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-jaune1050/1050Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-jaune  (1050/1050)
Message Re: Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros   Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros EmptyMar 10 Nov - 19:13
Paros s'était inscrit sur un coup de tête, en toute honnêteté.
Ce n'était pas vraiment son genre de se donner en spectacle. Surtout devant tant de personne, en affronter potentiellement des Chevaliers d'Or ainsi que d'autres adversaires venus des quatre coins du monde. Cependant, confronté à sa faible importance au sein de la délégation Sainte, Pégase avait décidé de profiter pleinement de toute ce que Camelot avait à lui offrir. Certes, malgré la distance, le trajet n'avait pas été bien long... Mais c'était là une occasion unique! Paros aurait été un fou de ne pas la saisir. Et puis, au bout du compte, le jeune Chevalier n'avait pas encore eu l'occasion d'affronter l'ennemi ou le danger depuis l'obtention de son armure. Savoir où il se situait à ce niveau ne pouvait qu'être une expérience positive, non?

Puis, on lui avait expliqué qu'ils combattraient à travers des pantins. Sur le coup, Pégase fut sceptique. Ce tournois visait-il à évaluer leurs prouesse martiale, ou leur dextérité à manipuler des morceaux de bois au bout de quelques fils? Il fallut encore un moment de dialogue avec les organisateurs pour qu'il appréhende la réalité de la chose. Mettre son Cosmos dans une marionnette spéciale et se lier à elle pour la diriger à distance... Quel prodige! Quelle étrangeté! Le jeune garçon voulut immédiatement s'y essayer.
On le plaça devant le pantin à taille humaine, pour le moment inerte et au bois pleinement exposé. Paros observa la paume de sa main, et la déposa sur le torse de la marionnette. Faisant un bref instant bruler son Cosmos d'albâtre, le Bronze envoya son énergie dans le bois comme il s'était entrainé à le faire pour ses techniques. Il y eu un flash lumineux, pendant lequel son esprit et son âme semblèrent se répandre jusqu'aux bouts des membres du patins. Paros ferma un instant les yeux devant cet afflux de radiance, et lorsqu'il les rouvrit s'esclaffa de surprise.

    - Oh! Wow! C'est moi qui ai fait ça?

Patin de Paros:
 

Devant lui, en lieu et place du pantin, se tenait désormais une silhouette à forme humaine, mais recouverte de métal et d'un bois qui semblait presque organique. Dans son dos, un halo de lumière et une cape de plumes évoquant des ailes lui donnaient une allure angélique. Il n'y avait pas vraiment de visage sur sa tête, mais Paros avait étrangement le sentiment de se souvenir de quelqu'un, ou quelque chose... Un souvenir lointain, évoqué au travers de ce medium de bois et de sortilèges.
La sensation était étrange pour le jeune garçon, d'ainsi partager ses sens avec un autre corps. Il se concentra, et l'étrange statue se mit à marcher le plus naturellement du monde vers le balcon donnant sur l'arène. Il déploya alors dans son dos ses plumes de lumière, qui finalement se révélèrent être des ailes parfaitement fonctionnelles, et lévita lentement vers le sol sableux de l'arène.

Paros s'avança à son tour sur le balcon, alors que dans l'arène son nom était clamé haut et fort. Les acclamations de la foule, à la fois grisantes et intimidantes, lui arrachèrent un hérissement des poils de ses bras... De l'autre côté de l'arène, sur un autre balcon, ses iris se posèrent sur deux personnes. Un homme et une femme, leurs adversaires. Liv et César, d'après l'annonce? Ces noms ne lui disaient rien. pas plus que Taym, l'homme qui avait été tiré au sort pour combattre à ses côtés.
Pégase se tourna vers lui. Il avait l'air d'être jeune, comme lui. Peut-être un peu plus vieux? En tous cas, assez solidement bâti, distant et sauvage... L'instinct du Chevalier lui disait que ce partenaire devait savoir combattre. Le contraire serait étonnant, dans une telle compétition... Restait à savoir s'ils pourraient coopérer pour progresser au stade suivant de la tournois. Paros, lui, y croyait. Dans une tentative d'améliorer leurs chances, il s'avança vers lui et lui tendit sa main.

    - Moi c'est Paros, enchanté! J'espère que vous avez autant envie de gagner que moi, parce que je n'ai pas fais tout ce chemin pour me faire éliminer dés le premier match. Surveillez mes arrières, et je surveillerai les vôtres. D'accord?

Paros lui offrit en guise de premier contact cette offre de coopération et une sourire avenant. Quoi qu'il se passe dans cet arène par la suite, leur destin était lié. Alors autant essayer d'en tiré le meilleur parti, non?


Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros Parosi10


Dernière édition par Paros le Mar 10 Nov - 19:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TaymTaymArmure :
Ushumgallu

Statistiques
HP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-bleu0/0Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-bleu  (0/0)
CP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-rouge0/0Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-rouge  (0/0)
CC:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-jaune0/0Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-jaune  (0/0)
Message Re: Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros   Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros EmptyMar 10 Nov - 19:14
Une épuisante mascarade, c’est tout ce que représente ce tournoi dont les hôtes vantent les mérites. Toutes ces manœuvres ne ressemblent en aucun cas à de véritables combats, d’autant compte tenu de l’utilisation de ces pantins. J’ai pas souvenir d’avoir signé pour ça, pas plus que pour cette escapade.

Encore un de ses coups foireux.

Plus grand-chose qui m’étonne, dans les faits ; il suffit de voir le déroulement de notre rencontre pour comprendre. Je le suis sans m’emporter, parce qu’il doit m’apporter la connaissance promise, les informations qu’il me manque. J’attends toujours, cela dit.

La seule pensée de cette bataille à sens unique m’agace passablement ; les sourcils se froncent, jusqu’à ce qu’on m’interpelle, et s’acquiesce sans pour autant savoir dans quoi je m’embarque. Ces petites frappes, ces faux combats ne m’intéressent pas. Si j’ai accepté de participer, c’est seulement pour lui faire payer, pour lui montrer qu’il s’est trompé.

Tôt ou tard, il le regrettera.

Une œillade vers Crinière d’Or, qui m’observe avec suspicion, m’interrogeant silencieusement sur la suite des évènements. Pour toute réponse, j’hausse les épaules et désigne la poupée. Un soupir las, et déjà je me lance dans une première tentative ; ce genre d’exercice n’est pas vraiment dans mes habitudes, alors c’est compliqué, mais ça devrait d’arranger. J’espère, en tout cas.
La conscience saute pour mieux revenir, tandis que je peste aussitôt. Une seconde, allez. Puis une troisième, et le corps tombe enfin.

Instinctivement, l’animal tourne en rond, se met à grogner face à quiconque approche ma carcasse endormie. Drôle de sensation que de se voir mourir. Peu à peu, la gène dans les membres disparaît et l’instrument prend mes traits. Sans attendre, je guette et m’avance pour rejoindre la pièce de l’exécution, intimant à Bestiole de me rejoindre d’un geste, d’un sifflement, d’un ensemble de signes qui nous lie.

Un regard furtif passe sur les spectateurs, outrepasse la rouquine qui ne recevra que mon indifférence. Elle n’existe pas. Quand à l’autre, avec ses ailes blanches, il n’est qu’un outil : le seul que je veux, c’est lui.

Petite Colombe se présente, m’approche et je fais un pas en arrière. Il cherche à faire quoi, celui-là ? Crédule, je jette un œil vers mon partenaire bestial, le questionnant tacitement. Finalement, mon doigt désigne l’animal puis l’homme qui se trouve en face.

« ... Taym et, ce truc, c’est Bestiole. Éclatons-le. »

Crinière d'Or s'élève et donne de la voix pour moi ; prépare-toi, mon vieux César.
Tu vas prendre et ton crâne se brisera pour de bon, cette fois.

Pantin et Bestiole:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LivLivArmure :
Berserker du Kochtcheï

Statistiques
HP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-bleu1350/1350Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-bleu  (1350/1350)
CP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-rouge600/600Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-rouge  (600/600)
CC:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-jaune1350/1350Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros   Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros EmptyMer 11 Nov - 13:45
Le combat pouvait commencer.

"Chers et tendres adversaires, que le meilleur gagne, et que sera, sera !"

Tout en douceur, son pantin inexpressif releva sa main. Avec elle, le cliquetis de sa Lanterne résonna dans tout le Colisée. Un esprit particulièrement habitué au silence religieux y aurait assimilé le bruit des thuriféraires. Sa lumière enflammée et endiablée brillait comme jamais. Le vent s'entremêlait à sa chaleur et chacune des brises murmurèrent des mots de regrets, quand ils ne substituaient pas d'antiques paroles encourageantes. Ou victorieuses.

Malgré les premiers picotements de l'Appel, Liv se concentra. Soudain, l'ombre à ses pieds sembla sourire et danser. Ses paupières s'étaient closes, avant d'être engloutie par sa Lumière. Dansante, son ombre continuait de grossir à petit feu. Elle rampait, s'extirpait des entrailles de la Terre, pour finalement se confondre avec la silhouette de la Centurion. Sa douceur mourut au profit d'une aura particulièrement menaçante, martiale et rancunière.

Lorsque la Marionette rouvrit son unique oeil, sa prunelle révéla une couleur violette, lasse, morte. Dans son œil maladif et par une étrange intuition, on devinait un sort des plus tragiques. Une maladie, un étouffement, une Pestilence qui avait défait Conquête, par le passé.

Ce n'était plus Liv.
C'était la Rage incarnée.

"Vous ramperez tous les deux."

En particulier ce Saint, qui faisait dresser sur elle le goudron noir et informe de sa nostalgie. L'étrange texture, poisseuse, boueuse et d'un noir sale vint donner chair aux os dénudés de sa Cuirasse. Liquide puis solide, ses désirs de survie donnèrent naissance à une armure massive, intimidante, oubliée à travers les âges. Son cosmos éclata, carmin comme jamais. A ses pieds, la flaque de goudron se troubla. De petites ondes ricochèrent à sa surface, jusqu'à ce qu'une garde, une lame, puis enfin une épée n'en surgissent. Sa voix masculine et confondu avec celle de Liv prononça ses mots de malheur. Audible que de ces deux jeunes adversaires, il cherchait à recréer l'Histoire...Mais son histoire était une énigme.

Sa regard se tourna un bref instant vers Pégase, puis vers le Lion-Dragon. Pauvres petites créatures, perdue dans un jeu qui le dépasse. L'espoir de leurs ailes brûlerait aussi vite que la création de Dédale et d'Icare près du Soleil. Après tout, il était seul, tout comme son allié était seul. Deux petites étoiles perdues dans la nuit des temps... Glaive à la main, gant de fer sur sa peau d'Os, sa silhouette peu agile sembla se liquéfier dans un mirage écarlate. L'instant d'après, la structure dégoulinante du Berserker surplomba le svelte Taym et s'accorda bien pour l'étouffer de son aura, des plus intimidantes. Sa marche se stoppa.

L'apparition ne dura toutefois pas. Bien vite, Liv sortit du goudron et profita de cette surprise pour attaquer le plus jeune Berserker avec l'Epée Noire de Conquête.

Cette fois-ci, en tant que Kochtcheï.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t750-oropher-cardinal-de-la
TaymTaymArmure :
Ushumgallu

Statistiques
HP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-bleu0/0Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-bleu  (0/0)
CP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-rouge0/0Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-rouge  (0/0)
CC:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-jaune0/0Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-jaune  (0/0)
Message Re: Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros   Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros EmptyJeu 12 Nov - 18:45
L’Intruse veut s’amuser, semble-t-il, quand bien même personne ne l’invite à entrer dans la danse. Elle tente pour mieux s’en mordre les doigts, à balancer son énergie dans le vent. Viens pas pleurer après. Les ondes ne me toucheront pas : mon gardien s’occupe des petits désagréments. Quant à mon nouvel outil, il se montrera bien assez vite utile.

Deux pour le prix d’un.

Sans même un regard, Bestiole s’approche, me dépasse et feule comme souvent il le fait. À peine commencée que cette histoire me tape déjà sur les nerfs ; c’est terminé pour la tranquillité, maintenant, il passera son temps à râler. Pas un mal, puisqu’il se dresse en barrière, mais on connaît tous les deux les conditions et nos engagements. Cette grimace ne changera rien à la chose. De toute manière, elle est déjà oubliée, lorsque je croise au loin le pantin de l’autre illuminé.

Son arrivée ne m’intimide pas, tout simplement parce que sa présence m’importe pas ; une indésirable, une poussière à balayer d’un revers de la main, c’est tout ce qu’elle signifie pour moi. Cette épée, c’est stupide d’essayer de la contrer. Ça ne ferait que me ralentir, alors autant l’accepter. Pour autant, aucune attention particulière lui est portée, pas plus que le minimum nécessaire. C’est ce bon vieux César qui m’intéresse, ni plus ni moins.

Il n’en faut pas plus pour que je me glisse jusqu’à lui. Je disparais, j’apparais ; je reste sans cesse en mouvement pour le poutrer au meilleur moment. Bestiole aussi, se soustrait à leur vision. On a notre propre méthode, tous les deux. On se connaît par cœur, depuis le temps. Ça m’énerve, mais tant pis. Faut croire que ça m’arrange aussi.

Une salve de coups et mes pieds entrent en transe. Ils cognent de toute part, sans même se soucier des insectes aux alentours. Dans le même temps, Crinière d’Or revient devant ses yeux, à ses jambes. Les crocs sont sortis et il se prépare à mordre, l’air menaçant.

Je sais que tu l’aimes pas trop, Bestiole. Alors, profite, c’est ta chance.

Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CésarCésarArmure :
du Mushmahhu

Statistiques
HP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-bleu1200/1200Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-bleu  (1200/1200)
CP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-rouge750/750Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-rouge  (750/750)
CC:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-jaune1200/1200Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-jaune  (1200/1200)
Message Re: Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros   Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros EmptyVen 13 Nov - 22:35
Ces idiots sont là pour la gloire, moi, je suis là pour souffrir. Ces cons sont là pour gagner, moi, je suis là pour mourir. Mais ce n’est rien de ce qui va se passer car, même à moitié à l’intérieur de mon propre corps, à moitié connecté à l’avatar de sang, je sais que je ne mourrais pas. C’est pas faute pour eux d’essayer, mais faute d’en être capable. Enfin, peut-être le petit merdeux dont je reconnais la bestiole saura m’offrir ce qu’il est incapable de faire en dehors. Oh, il en envie. Il en a tellement envie. Je peux le lire dans les mouvements de son corps ou même sa respiration. Il veut arracher mon coeur et le manger, mais il ne peut pas. Pauvre petite chose. Il y a la nuisance d’à côté de moi. Est-ce que je pourrais… Non, si je veux attraper Zvedan, je dois jouer le jeu et ne pas manger son coeur à elle. Alors tant pis, jouons, et espérons qu’il gagne un peu et que je ne perde pas trop.

C’est la connasse qui commence à taper sur le merdeux, sous les yeux du trou du cul et des miens. Bien qu’elle danse, je pourrais voir si elle vaut le coup ou non. Il est important de savoir s’il y a des gens dignes ici. Elle n’en fera pas parti. Elle est trop attaché à tout et libre de rien. Mais tant qu’elle m’aide a me faire arracher la peau par les dents du merdeux et du trou du cul, que la connasse s’amuse ! Je ne bouge pas quand il frappe, je le laisse s’amuser et faire couler le sang. Je gémis à la fois-là et absent à la mesure que la douleur monte. Oui, jamais merdeux n’aurait su taper aussi fort et doucement commencer à m’échauffer. Mais fatalement, le corps déchiré du pantin possède mes propres traits et déjà… Déjà sa forme déchirée et abîmé commence à se recomposer, doucement, mais sans aucun doute. Autant l’idée.

Je tends la main est le sang qui s’était mélangé avec le sable commence à prendre vie. Dizaine de petite chose avide de se nourrir produisant un bruit semblable à une nuée de cafards. Elle commence alors la danse. Elle commence à se manger, baiser ou se battre. Elles commencent leur vies terriblement brève et éphémère pour répondre au mouvement de la main qui se referme et elle commence leur marche comme si leur brève volonté s’était brisée. Elles marchent comme des morts en sursis et finissent par atteindre le pantin pour lui redonner sa forme. Les blessures causées par le merdeux déjà reconstitué, finissent doucement de se refermer. Oh, il en reste certaines mais… c’est un bon début déjà.


« - Allez, viens petit merdeux ! Laisse moi ouvrir tes entrailles et arracher ta peau pour le plaisir ! Pense à tout ce que tu rêves de faire et dont tu n’as, ni les forces ni les couilles pour agir ! C’est ton moment, ta seule et unique petit chance merdeux ! Alors prends là ! Prends là et défonce moi ! Montre moi que je ne t’ai pas choisi pour rien. Sinon… et bien ta peau rejoindra un jour sûrement celle du dragon et ma liste de déception. »

Le saint n’a pas d’importance. Il n’est pas dans notre monde, notre danse. Tout au mieux, il me taper moi, sinon, il ne servira à rien. Par contre, c’est maintenant à moi de jouer. Qu’il est facile de faire bouger le sang quand on n’a pas de peau pour y faire barrière ! Alors de mon propre ventre, des épieux se forment et se dirigent droit vers le merdeux pour l’empaler. Et le sang continuera sa boucle s’il est pénétré, non pas à couler mais à venir alimenter cette créature assoiffée d’une partie d’elle-même. Puis, du sang naît l’esprit. Et il sentira ma présence à l’intérieur de sa tête, comme une ombre derrière lui, impalpable et insondable. Une présence doucement qui fera naître chez lui le début de la chanson et les premières pas de la grande symphonie. Doucement une veine commencera à pulser à l’intérieur de sa tête, et l’amena, par la force, toujours, dans mon propre monde. Celui du sang et la douleur insoutenable, le premier pas, vers la folie et le vide !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1814-cesar-forgeron-centurion-du-m https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1779-cesar-le-chanteur-du-sang
ParosParosArmure :
Pégase

Statistiques
HP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-bleu1200/1200Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-bleu  (1200/1200)
CP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-rouge1050/1050Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-rouge  (1050/1050)
CC:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-jaune1050/1050Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-jaune  (1050/1050)
Message Re: Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros   Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros EmptySam 14 Nov - 19:00
Paros fut surpris de voir son allié de circonstances reculer devant sa main tendu. Il ne semblait pas foncièrement hostile mais juste... ne pas comprendre? Pégase baissa les yeux pour regarder sa main. Peut-être que ce geste n'existait pas dans sa culture? Mais la véritable surprise fut de voir l'étrange créature qui tournait autour. Ce que le Chevalier avait tout d'abord être un chien était en fait... En fait... Une bestiole?
C'était son nom, visiblement. Une drôle de bête qui ressemblait à un félin, mais avec des écailles et des ailes. Pégase ne fut pas outre mesure effrayé par son apparence. Il avait déjà vu d'autres étrangetés, entre autre la créature qui accompagnait Odoroï, le Chevalier du Cancer. Est-ce que, comme Run, Bestiole pouvait parler, c'était à voir! Dans le doute, Paros le salua également.

    - Oh! Euh, d'accord! Enchanté, Bestiole.

Taym, son mystérieux allié, semblait connaitre un de leurs adversaires, et même avoir un compte à régler avec lui. Paros observa l'étrange homme couvert de sang de l'autre côté de l'arène... Soit! Tant que son partenaire était motiver pour combattre et gagner, le jeune saint n'allait pas se plaindre. Le pantin angélique qu'il dirigeait frappa ses poings l'un contre l'autre pour se motiver, puis leva sa garde, et enfin le coup d'envoi fut donné.

Leurs adversaires ne les firent pas attendre. La femme aux cheveux flamboyants sembla invoquer quelque chose... Ou quelqu'un? Quoi qu'il en soit, son comportement changea assez radicalement. Soudainement entourée d'une boue sombre, semblable à du goudron, elle se jeta en avant. Sa voix, comme possédée, déclarait vouloir les faire ramper à ses pieds. Allons bon! Les échanges n'allaient pas être tristes.

    - Sans façon, je préfère prendre de la hauteur!

Sur ces mots, les ailes du pantin se déployèrent, et d'une impulsion il prit son envol pour se stabiliser dans els airs à une demi-douzaine de mètres de hauteur. De là, il observa Taym et Bestiole réceptionner habilement l'assaut armé de leur adversaire -Liv, son nom n'avait-il pas été annoncé?- et, comme il l'avait promis, se jeter sur le patin de sang pour faire pleuvoir les coups, en parfaite coordination avec son allié animal.
La contre-attaque fut cependant rude. Non seulement le pantin du dénommé César se reconstitua, mais elle répliqua avec un assaut des plus répugnants, en déformant sa forme pour essayer de le transpercer avec des piques de sang. Sur son vrai corps, Paros esquissa une grimace. Il ignorait si c'était la forme du pantin qui causait cela ou si c'était les attaques normales de ce César mais... Entre ses techniques et son discours, ce n'était clairement pas le genre de personnes qu'il faisait bon de fréquenter. Était-il...

Non. Ce n'était pas le moment de réfléchir ou de se poser des questions. Tous les assauts de leurs ennemis semblaient se concentrer sur Taym. Même si son allié avait l'air solide, il ne ferait pas long feu, à deux contre un. D'un mouvement de ses ailes, le pantin du Bronze vint se positionner entre Liv et sa marrée de goudron et les deux autres guerriers qui s'affrontaient. Le halo dans son dos commença à briller de plus en plus fort, sa radiance inondant l'arène pour à la fois repousser le Cosmos des personnes présentes mais également attirer l'attention sur lui.

    - Hé bien hé bien! Il me semble que ces deux-là ont un compte à régler. Il va falloir vous contenter de moi! Plus haut, les yeux! Pegasus Meteorum!

Chargeant son Cosmos dans son poing, le pantin relâcha une puissante nuée de projectiles, aux teintes dorées et écarlates, qui convergèrent sur la position de la guerrière en face de lui. Se sentant étrangement plus puissant que d'ordinaire dans ce faux corps, Pégase se permit même de maintenir se barrage de météores, pour maintenir Liv en place et la forcer à s'occuper de lui plutôt que de venir en aide à César. Et si elle persistait à l'ignorer... Eh bien elle se rendrait vite compte qu'au contact de ses éclats cosmiques, sa marionnette serait bien vite très difficile à utiliser



Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros Parosi10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LivLivArmure :
Berserker du Kochtcheï

Statistiques
HP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-bleu1350/1350Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-bleu  (1350/1350)
CP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-rouge600/600Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-rouge  (600/600)
CC:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-jaune1350/1350Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros   Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros EmptyLun 16 Nov - 1:22
Son épée délestée, elle flottait à ses côtés. Tremblotante, sa lame éclata néanmoins en un millier de fragments d'obsidienne. Ils dansaient, rebroussaient chemin, puis filaient droit devant. Leur direction incertaine, l'esprit de la Conquête continuait à se faire sentir, implorant son ardente volonté à engager un rapport de force. Ils avaient tous faim. Eux, elle, et "eux" encore. Malgré les secondes, les minutes d'imploration, cet Appétit ne diminuait pas en intensité. Le Vent se levait avec d'autant plus d'ardeur que Liv n'intensifiait son cosmos pour invoquer son prochain Gardien...

Mais alors, que faire, lorsque le Destin était contre leur résurrection ?

Les pluies pleuvaient sur son pauvre, malheureux corps. Des pluies de lumière, pour chasser ses fantômes. Ah ! Mais qu'avaient-ils donc fait, pour mériter autant de haine ? Le destin s'acharnait sur eux. Le vocabulaire de la Magicienne-héroïne se perdait dans les abimes de son inexpressivité à toute épreuve... En silence, la Dame à la Lanterne se courba sous le poids des météores et flancha sous la douleur, mais ne dit mot. A force d'impact, sa peau se craqua. La poupée se fissura même à quelques endroits, témoignant de l'efficacité des assauts de Pégase. C'était sans compter sa Lanterne néanmoins : sa flamme s'illumina et enveloppa Liv dans un étrange mais protecteur halo verdâtre.

Convictions, Conquête, Gloire, Epopée et Traditions...Ses Esprit-gardiens désiraient voir l'issue de ce combat. Les yeux ouverts, la main de la Dame s'éleva vers les cieux et son ordre frappa.

"Gardien ! Prêtes-nous la ténacité de tes certitudes et tes convictions !"

Son appel résonna jusque dans les petites mailles de sa Lanterne. Le Chevalier put sentir néanmoins l'hésitation de la Centurion. Palpable à des kilomètres à la ronde, sa volonté de prendre pour cible Paros lui frôla l'esprit un bref instant...

Avant que son attitude ne changea du tout au tout, et qu'un regard mordoré ne se posa sur sa petite personne. Moins belliqueuse qu'à son premier assaut, l'Esprit sembla pourtant avoir de l'humour. Suffisamment pour adresser un sourire large au jeune homme, et lui adresser un salut complice en reportant toute son attention sur l'homme accompagné de sa bête. Sa main embrassa sa lame, puis son front signa son attaque sous ses aveux feutrés par le vent et le temps.

"Ma bien aimée, ce combat, je te le dédie toujours."

Cet Esprit fut toutefois perdu, moins corrompu que la Conquête. Fronçant les sourcils, il étudia le terrain. Liv allait peu au combat. D'ailleurs, c'était une si jeune Kochtcheï qu'il était inconcevable qu'elle ne l'appelle sans avoir une idée en tête. Quel étrange environnement... Son regard s'attarda néanmoins sur la cible que l'épée de la Conquête lui dictait de pourfendre. Oh. Soit. Son cosmos envahit le terrain, imposa un souffle similaire aux grands vents du Sirocco. Saisissant la Lanterne, son ombre s'agrandit, son mirage rougit. De là, sembla se réveiller d'entre les Morts une silhouette imposante, intimidante, dont l'aura dévorait quiconque tentait de s'y opposer. Pourtant ce géant sans tête s'approcha, à petit feu.

Lentement mais sûrement. Et son apparition ne signifiait rien de bon pour qui serait la cible de son épée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t750-oropher-cardinal-de-la
TaymTaymArmure :
Ushumgallu

Statistiques
HP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-bleu0/0Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-bleu  (0/0)
CP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-rouge0/0Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-rouge  (0/0)
CC:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-jaune0/0Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-jaune  (0/0)
Message Re: Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros   Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros EmptyMer 18 Nov - 18:26
Une étrangeté, ce gamin. Il est similaire à une vieille connaissance, qui plus est tordue. Pourtant, en supposant qu’il y ait bien une personne saine d’esprit parmi nous, ça ne peut être que lui. Le petit Angelot comprend la situation, que César et moi-même avons des affaires à régler ; il ne faut en aucun cas s’en mêler et il fait preuve d’une forme d’intelligence, contrairement à certaines vipères.

Chacun sa proie, le désespoir approchant à grands pas.

Comme d’habitude, ce faux dragon ne cesse de parler, de débiter un nombre incalculable de bêtises. Pas besoin de le dire, tout ça, je le sais déjà. Toi aussi, d’ailleurs, mon bon vieux César.

« Ferme-là un peu et viens. »


Cet imbécile projette une lumière agaçante, persistante ; elle arrive et je me prépare, alors que la gourde s’en mêle encore. Visiblement, elle ne connaît pas sa place, celle-là. Si Paros regarde par là, il comprendra ce que je ne dis pas. C’est un accord tacite entre nous, après tout.

Qu’il gère cette foutue nuisance.

L’insecte peut bien exploser son énergie bavante et lassante, rappeler les ombres autant qu’elle le souhaite : toutes ses actions ne changeront pas la donne. Elle n’obtiendra rien d’autre que mon indifférence, l’ignorance, et ne m’empêchera en aucun cas de mettre fin à César.

Elle devrait apprendre à la fermée, définitivement, sous terre.

Crinière d’Or surgit, sans surprise, au devant et s’improvise bouclier. C’est qu’il aime ça, on dirait, servir d’armure de fortune. Passablement, l’animal s’énerve, contre moi autant qu’eux. Force est de constater qu’il ne comprend toujours pas de quoi il en retourne. On perçoit les choses différemment ; c’est son problème et, moi, il n’y a qu’une seule peau que je veux accrocher.

Sans attendre, je le contourne pour réapparaître à proximité de César. Il est dans ma ligne d’action, tant pis, mon vieux : tu vas prendre, tu sais ? Un pivot pour une jambe, un vent pour un poing, une flexibilité pour être imprévisible ; pas besoin de cette énergie bizarre pour le maîtriser. C’est en tant qu’homme que je vais le battre, et ceux qui se cachent derrière elle ne sont que des lâches. Tout ça, ce sont des années d’apprentissage, de pratique et d’expérience de la vie ; ceux qui la sous-estiment brûleront bien assez vite.

Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CésarCésarArmure :
du Mushmahhu

Statistiques
HP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-bleu1200/1200Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-bleu  (1200/1200)
CP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-rouge750/750Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-rouge  (750/750)
CC:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-jaune1200/1200Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-jaune  (1200/1200)
Message Re: Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros   Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros EmptyVen 20 Nov - 18:02
Les jappements d’un petit chien qu’on devrait égorger sont vraiment quelque chose de presque agaçant. J’hésite à m’interrompre et à m’occuper de son cas. Je suis sûr que, même à travers les pantins, les petits cris aigus qu’il pousserait pendant que je lui sortirais les entrailles du ventre pour lui en faire une écharpe aurait quelque chose de jouissif. Peut-être qu’il finirait par pleurer, appeler sa mère ou sa déesse, ou les deux. Oui, un mélange sordide des deux. Voilà qui serait fort intéressant. Mais nous ne sommes pas ici pour le plaisir. Après tout, j’ai une danse à faire avec le petit merdeux. Qu’il est foutrement prévisible. Au moment où son animal intervient pour essayer d’atténuer les dégâts du sang, je sais précisément ce qu’il va faire et comment il va le faire. Alors je t’attends Merdeux. Fonce dans le piège que je t’ai tendu !

Il bondit sur moi et une gerbe de sang l’accueil. Cette gerbe de sang m’offre l’ouverture et la détente dont j’ai besoin pour bouger librement. Je balais son premier coup de pied d’un revers dans la main et le sang se projette rapidement devant moi pour bloquer son poing. Voilà qu’il tape dans le vide, petit merdeux. Offrant son corps au sourire déformé que je lui adresse la création sanglante. Il sait ce qui l’attend et il va s’amuser. Je recule d’un large bon pour creuser la distance entre nous. Et je tends la main, laissant le sang danser comme un serpent ou une anguille dans l’air. Création serpentine d’hémoglobine qui remonte doucement le long de mon bras. Je lance mon bras vers l’avant et le serpent se jette sur lui.

La créature prend son temps, malgré la vitesse, elle lui tourne un peu autour, avant de frapper. Comme si elle était vivante, comme si elle était en train de nager. Elle évolue aussi, son apparence change en continue. Sort de vie dans la vie. Le tracé du sang. Et après avoir nagé, elle frappe ! Mords le merdeux de son corps serpentin et le sang déjà fait son office et doucement, se glissera à l’intérieur de son corps pour répondre à mon appel. Le moment venu, nous aurons encore notre plaisir merdeux. Mais avant… Il est temps d’encore plus loin pousser tes limites. Te voir ce que tu vas devenir, maintenant que tu ne fais rien ! Car fatalement, le sang qui coule de toi et la douleur qui ressent dans ta tête me renforce et me soigne. Des dégâts que tu as fait précédemment à cette partie de moi, il ne reste déjà plus grand-chose. Oh, ça m’a coûté de l’énergie mais, cela en valait le prix.

« - C’est tout ? C’est vraiment tout ? Tu n’as rien de mieux à m’offrir ! C’est comme ça que tu veux me tuer ? À moins que… finalement, tu sois trop faible, même avec ces artifices. Que tu ne sois pas capable de me porter le moindre coup ? Aller merdeux ! Aller ! Sort toi les doigts du fin fond de ton cul et fait quelque chose d’utile pour une fois ! Montre moi bordel de merde ! Montre moi comment tu veux arracher ma peau, me crever les yeux et arracher mes entrailles ! MONTRE MOI ! MONTRE MOI ! MONTRE MOI ! »

Et en réponse à mes cris, le sang de mon pantin commence comme à bouillir, et de son dos, quelque chose semble danser, comme s’il avait une autre chose à l’intérieur, parasite dans le parasite. Le dragon est sur le point de s’éveiller et je peux sentir la douleur délicieuse de mon dos. Sur mon vrai corps… Les têtes du dragon ont dû sortir de mon dos et doivent commencer à s’emballer dans ma peau qu’elle arrache et qu’elle tisse pour se donner une consistance, continuant ce mélange de de chair et de métal. Un mélange qui donnera bientôt à tous le goût du sang !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1814-cesar-forgeron-centurion-du-m https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1779-cesar-le-chanteur-du-sang
ParosParosArmure :
Pégase

Statistiques
HP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-bleu1200/1200Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-bleu  (1200/1200)
CP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-rouge1050/1050Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-rouge  (1050/1050)
CC:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-jaune1050/1050Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-jaune  (1050/1050)
Message Re: Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros   Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros EmptySam 21 Nov - 4:31
Les projectiles du pantin angélique touchèrent leur cible. L'effet sembla prendre, la silhouette de la guerrière possédée vacillant un instant sous les impacts des frappes qui perturbaient son Cosmos. Cependant, il y eu un changement dans l'air. Changement de stratégie, également. La femme avança et sembla invoquer quelque chose depuis l'étrange lanterne qu'elle transportait. Alors que Paros semblait enfin avoir capté son attention, voilà que son apparence et son tempérament changeait! Au goudron se succédait une brume rouge, et le guerrier décapité armé d'une épée se détournait de lui pour à nouveau aller à l'assaut de Taym. Il se permettait même de lui jeter un sourire de provocation!

    - Mais c'est pas vrai!

L'attaque avait déjà fusé sur son allié. Bestiole s'interposa pour protéger son maître, mais la situation demeurait préoccupante. Face à des assauts répétés, Taym n'allait pas faire long feu. D'une manière ou d'une autre, il allait falloir que Pégase attire leur attention pour permettre à son allié de souffler. Mais Madame Lanterne continuait à changer de personnalité, cela allait être compliqué. Peut-être aurait-il plus de chance avec le dénommé César? Vu depuis les hauteurs, celui-ci avait l'air d'assez rapidement s'échauffer, au sens littéral du terme.
D'une impulsion de ses ailes, le pantin volant s'élança. Son Cosmos de massa dans son poing pour venir percuter la silhouette sanglante qui se perdait en paroles délirante. Plutôt que de blesser ce qui ne pouvait l'être, son énergie dispersait la forme liquide de cet étrange marionnette, son Cosmos annulant le sien à l'impact. Paros se permit alors, avec un sourire défiant, de provoquer un chouilla le sinistre personnage.

    - Et si je vous montrais quelque chose d'un peu différent, dans ce cas? Goûtez à ça!

En un instant, Pégase relâcha toute l'énergie accumulée dans son poing. A bout portant, ce fut un rayon d'énergie qui se forma pour percuter la création d'hémoglobine. Le coup de tonnerre résonna aux quatre coin de l'arène, pendant que le flash de Cosmos immaculé aveuglait pendant une brève seconde le public. Profitant de cette césure dans le rythme du combat, Paros fit retourner, en quelques battements d'ailes, son pantin jusqu'au double de Taym. Se mettant en garde à ses côtés, prêt à frapper à nouveau comme à se défendre, il s'adressa à son partenaire de fortune.

    - Peut-être qu'on devrait changer de stratégie... Ils ont l'air de faire une fixette sur toi. Tu leur as fais quelque chose?




Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros Parosi10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LivLivArmure :
Berserker du Kochtcheï

Statistiques
HP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-bleu1350/1350Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-bleu  (1350/1350)
CP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-rouge600/600Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-rouge  (600/600)
CC:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-jaune1350/1350Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros   Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros EmptyLun 23 Nov - 22:48
Des cris, des aboiements, des hurlements. Quelle différence ? Le fantôme qui observait au travers de ses yeux ne tiqua pas. Il était dans son élément, prêt à pourfendre, prêt à analyser la situation. Il n'y avait pas grand intérêt à allumer le flambeau des Héros. L'horloge n'avait pas sonné le temps d'un second souffle. Et puis, quelle importance ? Sa main ne serait donc que soutien pour le tempo de cette valse. Le mirage pourpre ne redescendit pas. Il continuait à demeurer, là, au beau milieu du terrain.

Une silhouette, menue, petite et féminine s'y dessinait. Elle n'était pas bien menaçante. A dire vrai, l'apparition semblait bien plus douce que ses confrères. Après tout, n'accordait-elle pas un peu de répit à la Gardienne de la Lanterne ? Loin des possessions, la Kochtcheï réfléchit.

D'ores et déjà plus assurée, elle redressa son épée d'obsidienne, pointant le bout de sa lame vers les cieux, avant de frapper une cible invisible, avec force. Le vent se dressa, fouetta de nouveau. Les formes qui s'esquissaient dans le nuage rappelait les douces mélodies et les odeurs du printemps. Un quelque chose de doux, une barque ayant fait son voyage par-delà les mers, par-delà les continents. L'histoire d'Epopée avait été lumineuse, belle. Pleine d'espoir. Était-ce la brise crée par l'envol d'un ibis ?

Egypte, Rome, Grèce, Francie.

Ces noms garderaient-ils à jamais leur gloire d'antan ? Il était temps de contrôler les sens. De continuer à attaquer sa cible, de soutenir les initiatives de son..."frère d'armes" également. Mais était-il seulement un frère d'armes? Cela la peinait d'avouer que tel fut le cas....Le guerrier ailé et le jeune garçon avait de quoi le mettre à mal sur le long terme.

Peu importe. Suivi par le tranchant de sa lame, le mirage s'intensifia. Son vent brûlait. Ses caresses s'acidifiaient. Comme un cocon, une tempête prit de court César et son apprenti.

Ah ! Qu'il aurait pour autant été très plaisant de croiser le fer avec ce délicieux jeune homme au cosmos lumineux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t750-oropher-cardinal-de-la
ParosParosArmure :
Pégase

Statistiques
HP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-bleu1200/1200Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-bleu  (1200/1200)
CP:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-rouge1050/1050Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-rouge  (1050/1050)
CC:
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros G-jaune1050/1050Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros V-jaune  (1050/1050)
Message Re: Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros   Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros EmptyAujourd'hui à 2:34
Paros venait à peine de se positionner à côté de Taym que la créature serpentine composée de chair -ou sang- se jetait sur son camarade, tous crocs sortis. Le trait écarlate fut cependant intercepté par la main du Pégase qui se referma sur lui. Arrêtée dans sa course, le serpent s'agita et planta ses crocs dans l'avant-bras qui le retenait. Le Pantin ailé trembla légèrement au choc, mais son sens de la douleur demeurait amoindris. Il pu maintenir sa poigne et considéra la forme prise à son piège.

    - Couché, toi!

le Chevalier maintint sa poigne, et en usa pour effacer de son Cosmos l'énergie du dénommé César qui habitait ce simulacre. Le sang qui composait la créature se désagrégea en tachant son bras et le sol en contrebas. Une menace de moins. Mais l'excitation qui habitait le pantin de sang en face d'eux ne se calmait nullement. Au contraire, la forme de cette sinistre projection de déformait. Etaient-ce des gueules qu'il distinguait dans son dos?
A demi horrifié par cet répugnant spectacle, Paros vit venir l'assaut suivant avec un léger retard. La brume écarlate émise par la femme à la lanterne, précédée d'une multitudes de filaments sombres, était presque sur eux. Comme face à un ouragan, les deux combattants risquaient d'être balayés par la violence de cette déferlante. Pégase positionna immédiatement son pantin devant son partenaire et l'interpella.

    - Taym! Reste derrière moi!

Les plumes dans le dos du pantin ailé se mirent à se charger en Cosmos. Brillantes comme des étoiles, elles se mirent à grandir et se plier. Se refermant devant lui, les ailes finirent par former une paroi sur laquelle la tempête s'écrasa. L'abri formé par les plumes fut malmené, déchiré, mais tint bon, préservant ainsi Paros et son compagnon de la successions d'attaques. Dès que celle-ci s'affaiblit, les ailes du Pégase s'écartèrent, balayant ce qu'il restait de l'assaut de son adversaire.
En dissipant les vents mauvais de la lanterne, Paros avait créé une ouverture. Pégase s'engouffra dans la brèche, traversant d'un bond la distance qui le séparait de la silhouette au centre de la tempête. S'ensuivit un enchainement de coups de poings dans le torse du pantin adverse, impulsant à chaque fois une dose de Cosmos à l'intérieur pour le perturber. Entre chaque impact, l'impertinent Chevalier glissa quelques paroles afin de provoquer la combattante.

    - Allez! C'était un peu mou tout ça! Vous commencez à fatiguer? Moi je suis encore en pleine forme!

Dès que sa cible tenta de mettre de la distance entre elle et lui afin d'échapper à son déluge de coups, Paros massa une masse de Cosmos plus importante dans son poing. Il frappa l'air devant lui, relâchant son attaque de météores qui partirent à la poursuite de l'élusive combattante. Cependant, une fois l'attaque partie, le membre du Chevalier commença à se tordre. Son bras échappa à son contrôle, se pliant dans des angles improbables, jusqu'à ce que des petites piques de sang éruptèrent à la surface de sa peau. L'attaque du pantin de sang avait eu des conséquences que le jeune Pégase n'avait pas vu venir. Etouffant un grognement, le pantin ailé porta son autre main à son bras pour repousser le Cosmos déviant qui s'était introduit en lui à son insu. Quelle plaie... mais ce n'était rien pour l'heure! A peine égratigné, Paros avait encore de l'énergie à revendre!



Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros Parosi10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Round 1 : Combat n°1 - César et Liv vs Taym et Paros
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Alea Jacta Est :: Tournois :: Arène de Camelot-
Sauter vers: