Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Salle du Cerf] Une scène orgiaque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AilillAilillArmure :
...
Message [Salle du Cerf] Une scène orgiaque    [Salle du Cerf] Une scène orgiaque  EmptyMer 11 Nov - 1:44
[Salle du Cerf]

De toutes les salles, là où l’ambiance promettait d’être la plus excitante était bien évidemment la salle du Cerf. Le revers de la médaille était que tout un chacun pouvait s’y présenter, faisant se fréquenter gueux et nobliaux au même endroit. Bien sûr, cette évidence faisait que beaucoup de hautes personnalités privilégiaient les salles mieux « isolées » de la lie de la société. Seulement, parmi les plus éminents seigneurs ayant choisi de partager le même divertissement que les manants, se tenait un roi.

Ainsi voyait-on un homme mûr à la longue chevelure brune, les prunelles marrons, bien portant, habillé d’un costume pourpre au tissu le plus raffiné. Son habit découvrant le haut de son torse, un collier renfermant un rubis précieux était mis en valeur. Bon vivant, il dégageait un charisme prompt à découvrir autour de lui une foule de familiers. Entre éphèbes et beautés fatales, leur accoutrement à tous traduisait une richesse scandaleuse. Et alors que dansaient les pouilleux, lui-même se livrait à la plus basse opulence. Ci et là, il embrassait hommes et femmes qui l’accompagnaient, avec une obscénité qui pouvait choquer.

Autant dire que pour lui adresser la parole, il faudrait traverser cette part orgiaque de la salle où se déliaient les passions, avec le vin coulant à flot et les plaisirs coupables se déparant de toute gêne. Ceci dit, avec un peu de patience, quelques opportunités pouvaient se présenter, notamment quand il laissait quelques instants les membres de sa maison ripailler pour goûter les hors d’œuvres servis ou se commander une autre coupe du nectar divin que les servantes apportaient au gré de leurs allers-retours. Considérant les festivités dans leur ensemble, un sourire de contentement lui venait aux lèvres. Selon toute évidence, il était ici dans son élément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  G-bleu1500/1500[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  G-rouge900/900[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  V-rouge  (900/900)
CC:
[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  G-jaune1500/1500[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Salle du Cerf] Une scène orgiaque    [Salle du Cerf] Une scène orgiaque  EmptyMer 11 Nov - 22:21
Le miel









Ah ! Enfin une ambiance digne de ce nom !
Victuailles, alcool à foison, et même... débauche ?! Oh, oh. Je pouvais déjà sentir mes bonnes résolutions de respectabilité vaciller.
Un homme semblait au centre de cette orgie. Un noble, à priori. Intéressant...
Autour de lui, une véritable cour de jeunes gens scandaleux. Et riche. Double attrait pour un pirate avide.
Ce fut donc paré de mon sourire le plus ravageur que je me dirigeais vers cette petite foule fort sympathique.
J'attendis que le maître de la meute commande un nouveau verre de vin, pour me rapprocher de lui, avant de faire une parfaite révérence.

Quelle fête, mon seigneur ! On peut dire que vous savez vous divertir... Un homme de goût, cela saute immédiatement aux yeux.

Je levais ma propre coupe en son honneur, avant de reprendre la parole, tout en amabilité.

Endymion, envoyé du royaume d'Atlantis et invité du Seigneur Léodagan de Carmélide. A votre service... C'est un réel plaisir de me trouver en votre compagnie.

Deux requins dans leur élément. Je ne pouvais tomber mieux.
Cet homme devait posséder un certain statut et possédait indéniablement cette aura charismatique de ceux qui n'ont rien à craindre de leur comportement en public.
Espérons qu'aucun trouble fête ne vienne me déranger dans mon échange avec ce joyeux luron. Quoique je n'aurais pas dit non au petit blondinet de la salle de bal.
Mais a bien y regarder, j'avais déjà largement de quoi régaler mes yeux... Et mes sens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
TaymTaymArmure :
Ushumgallu

Statistiques
HP:
[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  G-bleu0/0[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  V-bleu  (0/0)
CP:
[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  G-rouge0/0[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  V-rouge  (0/0)
CC:
[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  G-jaune0/0[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  V-jaune  (0/0)
Message Re: [Salle du Cerf] Une scène orgiaque    [Salle du Cerf] Une scène orgiaque  EmptyJeu 12 Nov - 19:14
Quitte à être coincé là, autant essayer d’en profiter un peu. C’est pas gagné, mais sait-on jamais : j’aurais peut-être des surprises pas trop dégueulasses, pour une fois. Les réceptions dans ce genre-là, je connais pas vraiment et ça m’attire pas non plus. Pourtant, pas trop le choix pour ce soir, paraît que ça fait bien d’être présent, même si je sais toujours pas pourquoi on m’a fait venir ici.

La faute à César, ça.

L’avantage, c’est qu’à défaut de surveiller Bestiole, quelques têtes me parleront, éventuellement. Reste à savoir si je veux les voir ou non. Un peu comme ce gars de l’autre soir, qui lorgnait un peu trop sur nous à mon goût. Pas comme si j’avais croisé grand monde, d’ailleurs.

Les foules, c’est pas trop mon délire.

Du coup, je me place dans un coin de la pièce, quelques trucs à manger à portée de main. Pour l’instant, autant observer ce qu’il se passe, les gens qui arrivent et ceux qui partent. J’ai pas trop l’intérêt de trop bouger, puisque leurs histoires de salles est incompréhensible. Pour les boissons, en revanche, c’est un peu plus délicat. D’une prise hésitante, je m’interroge sur le contenu, tourne le verre dans tous les sens pour essayer de saisir l’essence. L’odeur me dit rien, pas étonnant ; c’est pas mon monde, ça.

Ça m’intrigue, mais peut-être pas une bonne idée de boire ça. Est-ce que c’est une bonne idée de manger, même ? Pour peu que l’autre débile ait mis du poison dedans…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AilillAilillArmure :
...
Message Re: [Salle du Cerf] Une scène orgiaque    [Salle du Cerf] Une scène orgiaque  EmptyVen 13 Nov - 1:49

Tandis que le roi de Connaught s’était commandé une autre coupe de ce nectar enivrant, un homme était venu à sa rencontre. Portant le verre aux lèvres alors qu’il lui adressait une révérence, la qualité de sa politesse lui attira un sourire de contentement. D’un signe de tête amusé, il accepta les flatteries qui venaient d’avoir cours, même s’il en faisait peut-être un peu trop. Enfin, cela avait le mérite de le rendre divertissant. Un envoyé d’Atlantis ? Voilà une information qui eut l’effet d’étirer plus ses lèvres. Tendant sa coupe à l’un de ses familiers, il lui dit :

– Tiens moi ça, tu veux ?

Sitôt fait, il avait toute latitude pour s’étendre lui aussi dans une révérence relâchée, forçant le geste. Lui aussi, en ferait trop, et ne s’en cachait pas.

– Ailill, roi du Connaught et invité de ce bon ami Myrddin ! C’est un plaisir de rencontrer un notable avec un tel discernement pour les délices que ce monde a à nous offrir !

La voix mielleuse et maîtrisée, l’idée de jouer un moment avec l’un de ces écailleux l’enchantait. Un instant, cette Majesté crut remarquer quelque chose dans les regards que pouvait diriger Endymion dans cette salle. D’un pas élégant, il s’approcha à distance intime du Marina, non pas pour le toucher, mais pour orienter le regard de son interlocuteur là où lui-même portait son attention, vers un jeune homme la chevelure blonde qui se tenait seul, sans trop sembler savoir quoi faire.

– J’ai cru remarquer un instant que ce damoiseau vous intriguait. Friand que vous êtes des passions interdites, serait-ce là la vôtre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  G-bleu1500/1500[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  G-rouge900/900[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  V-rouge  (900/900)
CC:
[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  G-jaune1500/1500[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Salle du Cerf] Une scène orgiaque    [Salle du Cerf] Une scène orgiaque  EmptySam 14 Nov - 16:55
Un rang à tenir








Spoiler:
 

Je m'amuse de ce jeu, entre partenaires d'une même perversité.
Un roi, rien que ça ! Je réponds à sa révérence par un sourire gourmand. Oh oui, j'ai à faire avec une personne digne d'intérêt...
Il s'approche de moi, et je m'attends à tout, sans me décontenancer. Oserait-il me pervertir devant tout ce monde ?
A ses paroles, j'éclate d'un rire franc, avant de lui glisser à l'oreille avec sensualité.

Pourquoi devoir se contenter d'une seule passion interdite ?

Homme, femme, les deux en même temps. Substances hallucinogènes, alcool, plaisir et souffrance mêlées. Tout est bon à mes yeux, tant que le/la partenaire est à la hauteur.

La vie n'est-elle pas un jeu qui mérite un peu de douceur pour être savouré ?

Avec un talent renforcé par l'expérience, je sors une poignée de cartes avec lesquelles je jongle, sans fausse note. Offrir un ballet de mes tendres amies me ravit. Et tout cela sans quitter du regard le blondinet et mon royal interlocuteur.

Eh bien, votre majesté ? Cette soirée est-elle à la hauteur de vos attentes ? Je vous envie, je l'admets... De par ma fonction, je me dois de rester sage... Du moins, tant que la nuit n'a pas emportée vers leur lit bon nombre d'invités.

Clairement, j'allais me tenir tant qu'Orpheus et les huiles locales seraient présents. Hors de question de jeter l’opprobre sur Atlantis, par mes actes en public. Mais je comptais bien me rattraper en matière de dépravation, une fois certain d'être dans une certaine intimité. Un moyen idéal d'allier plaisir et occasion d'obtenir quelques confidences sur l'oreiller.

J'ai dû tenir le même discours à une Certaine Morgane, à mon grand regret. Peut être la connaissez-vous... Une femme à la beauté rare et voilée de mystères.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
AilillAilillArmure :
...
Message Re: [Salle du Cerf] Une scène orgiaque    [Salle du Cerf] Une scène orgiaque  EmptySam 14 Nov - 19:53
Comme attendu, l’envoyé d’Atlantis ne voyait aucune offense derrière ses sous-entendus. Au lieu de cela, de surenchérir de plus belle pour se mettre au diapason avec ce roi dévergondé. Partageant ce même rire, une complicité semblait naître entre les deux hommes. L’hilarité d’Ailill ne cessait de gagner du terrain à mesure que cet Endymion se découvrait à lui, sans pudeur.

– Ho ! Me voici donc devant un confrère expérimenté ! Vous m’intriguez…

Si le roi de Connaught se plaisait au jeu des mots, ces derniers avaient tendance à le laisser sur sa faim. Car n’importe qui pouvait dire n’importe quoi. À la fin, n’importaient que les actes.

– De la douceur, vous dites ? Mais ainsi, vous ne ferez qu’observer penaud les trésors exposés de l’autre côté des vitrines ! Non… je préfère la force brute. Une fois que vous avez brisé cette paroi de verre, libre à vous de savourer le triomphe à votre manière. Avec douceur, si cela vous chante !

D’un nouveau rire, l’homme laissait entendre là qu’il n’était question que d’une plaisanterie. Mais était-ce vraiment le cas ? Une légèreté exacerbée dans son attitude faisait qu’il était difficile de cerner sa pensée véritable. Et s’il ne faisait que jauger son interlocuteur ? Arquant un sourcil quant à la remarque eu égard leur position respective, son trait d’esprit le laissait quelque peu dubitatif.

– Comment ça ? Vous diriez que le poids des responsabilités pèserait plus sur un pauvre ambassadeur que sur un roi ? Vous divaguez, très cher !

S’avançant d’un pas de plus, sa main vint effleurer doucement la gorge du Marina. De la douceur, n’était-ce pas après tout ce par quoi il jurait ? Le sourire joueur sur le visage, il reprit la parole, doucereuse.

– Si c’est la crainte de cette laisse autour de ce cou qui vous retient de céder à vos innombrables passions… c’est que vous n’êtes qu’un chien parmi tant d’autres. En avez-vous conscience ?

Se reculant un peu, il paraissait déjà que son intérêt commençait à se dissiper envers ce général de Poséidon. Balayant du regard le reste de la salle, sans doute cherchait-il une autre existence susceptible de le divertir. Ceci dit, il n’était pas encore tranché dans son jugement. Peut-être cet Endymion serait encore capable de le surprendre. Aussi, prit-il la peine de satisfaire cette curiosité qu’un autre puissant aurait jugé déplacé.

– Morgane ? Oui, en effet, je crois bien que l’un de mes valets m’a parlé des mystères sous sa robe. Ou était-ce l'animal domestique de mon épouse ? Je ne sais plus… Quel était son nom déjà ? Kallas ?

À peine évoqua-t-il ce nom qu’il se mit en mouvement. D’un regard, il invitait Endymion à le suivre, s’il le souhaitait. S’il acceptait, à terme, leurs pas arriveraient jusqu’en la direction de ce petit Taym qui devait se morfondre dans un ennui mortel. Qu’à cela ne tienne, il serait bientôt sauvé. À moins que cet ambassadeur du Légat ne se débine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  G-bleu1500/1500[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  G-rouge900/900[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  V-rouge  (900/900)
CC:
[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  G-jaune1500/1500[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Salle du Cerf] Une scène orgiaque    [Salle du Cerf] Une scène orgiaque  EmptyJeu 19 Nov - 7:38
Choix









La force brute, hein ?
Cette seule mention me plaça aussitôt sur mes gardes. Avais-je face à moi un roi blasé, soumis à ses plaisirs, ou un tyran sadique, dont la seule drogue s'apparentait à causer du tort aux autres ?
Oh, je connaissais bien ce type d'individu. Abusant de leur pouvoir, pour nourrir leurs âmes perverties par un vice inné.
Il m'approcha, caressa ma gorge et m'insulta avec un talent évident. Sa pique me fit sourire.

Prenez garde, votre majesté... Même tenus en laisse, les chiens peuvent mordre.

Lorsqu'il retira sa main, je la saisis pour la tenir brièvement entre les miennes.

Je dirais plutôt qu'un soupçon de retenue est ce qui sépare l'homme de... l'animal.

Et je relâchais ma pression, sans me départir de mon rictus suave.
Son épouse ?! Pauvre âme... En voilà une qui ne devait plus passer les portes, en raison des cornes qui devaient peser sur son front. Hésitant entre abandonner ce triste sire et le suivre vers le blondinet, je finis par me prêter encore un peu au jeu. Autant ne pas faire de cette rencontre un acte manqué.
L'insulte envers l'intrigante Morgane me fit hausser un sourcil sceptique. Décidément... Drôle d'individu.

Votre épouse est-elle présente ? Peut-être l'ai-je salué sans le savoir. Quel est son nom ?

En voilà une que j'aurais plaisir à connaître. Manière de savoir quel type de femme peut bien se satisfaire d'un butor pareil.
Mes cartes toujours en main, je suivis donc le triste sire en direction du blondinet dépressif, que je reconnus une fois arrivé devant lui. Nous nous étions croisés dans une ruelle... Une histoire de feu follets.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
AilillAilillArmure :
...
Message Re: [Salle du Cerf] Une scène orgiaque    [Salle du Cerf] Une scène orgiaque  EmptyJeu 19 Nov - 18:59
Le sourire carnassier, le roi du Connaught écoutait ce serviteur de Poséidon le menacer, l’arrêtant un temps dans cette marche qui les dirigeait vers le mignonnet à la chevelure blonde. Amusé, il arquerait cependant un sourcil quant à sa remarque suivante. Ôtant doucement la main de celles de son interlocuteur, son regard considérerait une scène dans une alcôve où deux badauds s’embrassaient et se caressaient avec une vulgarité scandaleuse.

– Ainsi, c’est le regard que vous portez sur les passions. Je vois.

Reportant son attention sur lui, il apparaissait dans ses traits qu’une lourde déception le marquait désormais. Faisant signe au familier à qui il avait confié son verre, il lui commandait de lui rendre. Faisant tourner le nectar dans sa coupe, Ailill prenait un air songeur.

– Vous savez, je n’apprécie pas de voir les passions enfermées dans un verre que nous manipulons à notre gré. Je préfère voir les saveurs s’échapper librement sur mes papilles. Ce que vous appelez bestialité, j’estime cela comme le plus grand trésor de l’humanité. Étouffer notre vraie nature, c’est affadir l’univers au risque de le meurtrir.

Portant aux lèvres son verre, il goûtait une délicieuse gorgée de son vin. Ce faisant, ses prunelles rencontrèrent à nouveau celles d’Endymion. Ce dernier put y lire une lueur sauvage. Une vitalité comme il en observa rarement au cours de son expérience. Sa voix était la plus relâchée, mélodieuse, ce qui donnait plus de reliefs au choix de ses mots.

– L’enfer est sur terre, et c’est pourquoi il est si savoureux. Qui pourrait se plaire au paradis, dans ce bal de conventions où règne une mascarade de paix ? Quel ennui… Quelle lente litanie… C’est là la pire des souffrances qu’un être pourrait ressentir… car résister à ses passions, c’est étrangler son essence et renier son Être profond. Aspirer à devenir un « homme », comme vous dites, c’est renoncer à soi et devenir quelqu’un d’autre.

Doucement, Ailill reprit sa marche, invitant son interlocuteur à l’accompagner. Pendant ce temps… de s’entretenir dans le partage authentique de ce qui le faisait vibrer sur cette terre.

– Quant à moi, je suis très bien comme je suis. Tout ce que je désire se trouve à portée de main, et plutôt que de le bouder, je le saisis à pleine main, sans hésitation. Je suis libre, Endymion. Libre de cette raison stupide qui vous muselle tous les jours. Et ce lien avec mon épouse n’y change rien. Qui sait, au cours de la soirée, apprendrez-vous son nom.

Disait-il, se plaisant à proposer ce petit jeu à son partenaire du moment. Arrivant au niveau du jeune blondinet, Ailill lui adressa son plus beau sourire, la voix toujours aussi doucereuse.

– Jeune homme ! J’espère ne point vous déranger dans votre méditation, seulement…

Se déportant tranquillement derrière le général de Poséidon, le roi du Connaught lui tint chaleureusement les épaules.

– Le nommé Endymion ci-présent m’a adressé tout à l’heure qu’il ne saurait se contenter d’une unique passion interdite, vous imaginez ? Et il semble que les damoiseaux comme vous satisfassent pleinement aux plaisirs coupables de mon bon ami !

D’une tape vigoureuse sur le dos, Ailill adresserait une ultime parole au petit duo qui allait se former.

– Je vous laisse donc en charmante compagnie !

Sitôt, ses pas de le mener ailleurs dans cette immense salle de bal. Rejoignant ses amis, il verrait bientôt si les prétentions de cet Endymion se révélaient être comme toutes celles qu’il lui était commun d’entendre en de telles mondanités. Les bêtes de plaisirs sont innombrables dans les conversations, mais quand venait le temps de passer à l’acte, il ne restait plus grand monde. Ha… cette soirée était décidément fort divertissante !

Citation :
Ailill quitte la scène mais reste disponible dans la salle du cerf. Pour l'aborder, il faudra ouvrir un sujet à cette fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  G-bleu1500/1500[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  G-rouge900/900[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  V-rouge  (900/900)
CC:
[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  G-jaune1500/1500[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Salle du Cerf] Une scène orgiaque    [Salle du Cerf] Une scène orgiaque  EmptySam 21 Nov - 18:23
Proposition indécente









Plus la conversation avançait, et plus je sentais une véritable menace chez cet homme. Quelque chose d’infiniment malsain émanait de lui. Et ses propos confirmaient mon sentiment premier, à mesure qu'il me débitait son espèce de philosophie de vie.
Aucune limite, aucune retenue. Pour moi, cela pouvait s'apparenter à une absence d'âme, tout simplement.
Je le laissais donc parler, exposer sa lassitude, cet ennui qui le poussais à tout tenter, à tout tester, à ne poser aucune frontière à ses désirs.
Cette liberté dont il se vantait me laissait dubitatif. Et le fait qu'il refuse de mentionner le nom de son épouse ne fit que me mettre la puce à l'oreille. Un défi ? Parfait.
Je le suivis en direction du blond solitaire, et le laissais jouer les entremetteurs. Comme si j'avais besoin de ce rustre...
Sitôt que ce roi des plaisirs se fut détourné, j'adressais un clin d’œil à mon nouvel ami, avant de me pencher à son oreille.

Ne vas pas croire que je serais contre t'offrir l'accès à mes draps et aux plaisirs qui vont avec, mais si j'écoute ce roi, nous finirions sur une table devant tout le monde... Or, la soirée ne se prête pas vraiment à ces fantaisies voyeuristes. Un conseil... Reste éloigné de lui.

Je tournais alors un regard acéré sur l'homme qui venait de s'éloigner. Pour lui, tout était un jeu, mais jusqu'à quel point ? Bah... Qu'importe pour le moment.

Je vais boire un verre.. Si tu veux me rejoindre, n'hésite pas.

Et sur une dernière moue riche en promesses muettes, je délaissais le charmant blondinet en quête d'un visage familier.

Arrow Changement de scène Razz

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
TaymTaymArmure :
Ushumgallu

Statistiques
HP:
[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  G-bleu0/0[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  V-bleu  (0/0)
CP:
[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  G-rouge0/0[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  V-rouge  (0/0)
CC:
[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  G-jaune0/0[Salle du Cerf] Une scène orgiaque  V-jaune  (0/0)
Message Re: [Salle du Cerf] Une scène orgiaque    [Salle du Cerf] Une scène orgiaque  EmptyLun 30 Nov - 12:06
Cette scène, je l’observe de loin, d’un regard en coin. Les farfelus s’activent, discutent et s’enivrent. Pourtant, tant que chacun reste à sa place, tout ira bien. Probablement. Impossible de savoir ce qu’il se passera, s’ils s’approchent un peu trop près de moi ; l’envie de me mêler aux gens d’ici plus que nécessaire n’est pas là.

Tous les mêmes.

Leurs corps en approche, leurs rires à mes oreilles et déjà un claquement de langue survient. Ils me veulent quoi, encore ? Le premier, passe encore, mais le Général, là, autant dire que c’est mort. La première impression est marquante, surtout la sienne, et je n’oublie pas le regard qu’il posait sur Bestiole.

Le scepticisme, l’incompréhension se lit certainement sur mon visage ; semble-t-il que l’un n’est pas mieux que l’autre, bien que plus taquin. La drague et la moquerie facile, bien, voilà qui arrange mes affaires.

Il n’attend pas, repart immédiatement, sourire aux lèvres. Fier de son coup, sans doute. Ben voyons.

« C’était pas mon intention. »


Pour l’heure, l’ennui et la lassitude se présentent, qui plus est assommés par la pièce qui s’est déroulée sous mes yeux. L’invitation ne la réduit pas, loin de là. Ça ne fait que me conforter dans mes réflexions : cet endroit n’est pas pour moi.

« Ça ira, je vais plutôt rentrer. »

Un hochement bref de la tête, et déjà je m’en vais, direction la sortie. Autant éviter de laisser l’animal seul trop longtemps.


Citation :
Fin du RP et départ du bal.
Si interception il y a avant qu'il ne quitte l'endroit, possible de m'envoyer un MP pour en discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Salle du Cerf] Une scène orgiaque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Britannia :: Citadelles de Camelot :: Tour de Logres-
Sauter vers: