Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
NarfiNarfiArmure :
...
Message [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés    [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  EmptyMer 11 Nov - 14:11
Deux formes se trouvaient dans un coin de la grande salle du banquet. Elle ne semblait pas manger grand-chose et encore moins boire. Leurs visages couverts d’un masque. Ces formes étaient celles de femmes, gracieuses mais étranges. En cause les armures qu’elles portaient. L’une semblait faites de glace et d’argent, aux teintes bleutés, l’autre d’Améthystes et de givre. Cependant, de ces formes guerrières armées : d’une épée et d’un arc, sur lequel il était possible de voir le ruban rouge de Camelot, on pouvait reconnaître l’effort de l’apparat. Sur sa tresse de cheveux blond clair, la forme rose avait ajouté quelques fleurs blanches. Sur la longue écharpe de glace qui tournait autour de la forme bleutée, il y avait des petites formes de verres, semblable à des joyeux et réfractant la lumière avec élégance. Bien qu’étranges, les deux formes étaient gracieuses.

Elle se trouvait à l’écart de la scène orgiaque qui se déroulait sur le côté, à laquelle les deux formes de féminines semblaient indifférentes, comme si cela n’avait prise sur elles ou leurs intérêts. Mais elles n’étaient cependant pas seules et un homme semblait les accompagner. Le reste du bal non plus, ne semblait pas trouver grâce à leurs yeux, même si la forme bleuté semblait regarder la piste de danse avec instance échangeant quelques regards se solda par un signe de tête négatif à la forme rosée. Mais la soirée, après tout, ne faisait que commencer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CathbadCathbadArmure :
...
Message Re: [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés    [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  EmptyMer 11 Nov - 14:21
Dans la salle du Cerf s’esquissait déjà plusieurs scènes de vie. Chacun venait y chercher ce qu’il voulait. L’acceptation de tout un chacun sur place rendait impossible qu’il en aille autrement, de toute manière. Aussi était-on loin de l’élégance imposée dans les autres salles du palais. En tous les cas, le roi de Connaught avait déjà fait sien toute une partie de la salle, invitant qui le voulait à les rejoindre dans l’expérience désinhibée de toutes les formes de plaisir. Plus à l’écart, d’autres faisaient le choix de chercher simplement une bonne compagnie, sans que cela n’aille plus loin.

C’était notamment le cas de deux femmes en armure, qui dénotaient parmi les autres convives. Car se présenter avec un accoutrement si martial en de telles festivités avait de quoi attirer l’attention. Ces guerrières étaient accompagnées d’un homme qui avait porté peu d’attention à sa tenue. Un costume rudimentaire pour une telle réception, mais dont la qualité du tissu laissait penser qu’il n’avait sans doute pas pu se vêtir comme il l’aurait souhaité. D’une carrure imposante, l’homme pouvait impressionner à juste raison. Les cheveux blonds, il possédait des cicatrices au niveau de ses yeux, privés de leurs prunelles et iris. Un aveugle aux airs intimidants, qui semblait pourtant discuter tranquillement avec les combattantes ci-présentes.

Une coupe à la main, il profitait à sa manière des festivités, orientant tout de même son visage légèrement sur le côté, comme s’il demeurait vigilant sur quelque chose. Quant à savoir quoi… Pour un aveugle, c’était là quelque chose de difficile à déterminer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LivLivArmure :
Berserker du Kochtcheï

Statistiques
HP:
[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  G-bleu1350/1350[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  G-rouge600/600[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  V-rouge  (600/600)
CC:
[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  G-jaune1350/1350[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés    [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  EmptySam 14 Nov - 11:53
Les festivités étaient au beau fixe. Tant de personnalités, tant d'intérêts divergents rassemblés en une minuscule petite salle. C'en était cocasse. Cocasse, mais l'esprit logique et curieux de la jeune Kochtcheï semblait y trouver son compte. Pas personnellement, ça non. Mais son œil était celui d'un docteur : chacune de ces âmes devenait un schéma. Aussi, la Centurion marchait dans son esprit mathématique. Ses talons claquaient sur le carrelage. L'intensité, la force et la passion qui se dégageaient de ces bruits trahissaient la venue d'une Dame pour le moins particulière, en ces lieux.

Une Dame à la lanterne. Délicate et martiale à la fois.

La Lanterne à sa ceinture n'était plus qu'une petite flamme verte. Le feu-follet évoquait davantage les vestiges d'un passé pour ces festivités. Au fond d'elle-même, Liv y trouvait une forme de soulagement dans cette couleur. Ainsi vêtue dans son étrange robe écarlate d'un autre pays, la Centurion pouvait être elle-même. Emmitouflée dans sa courte cape noire , la noble s'était avancée dans la Salle du Cerf afin de contenter ses papilles, et peut-être même trouver de quoi contenter son palais délicat. En passant, son attention ne s'attarda pas aux scènes orgiaques. La Centurion était au-dessus de cela. Toutefois, la présence d'une visage familier l'interpella. S'avançant, Liv s'apprêtait à saluer les deux silhouettes féminines.

"Vali. Je suis surprise de vous voir aussi tôt. Vous rafraîchissez déjà mes attentes...", fit-elle, dans le respect des mondanités. Les voir ainsi vêtu de leurs armures fit sourire la Gardienne des Héros Immortels qui, finalement, appréciait cette rigueur militaire qui mordait ces étranges petits bouts de femmes. "La soirée est-elle à votre goût ?"

Les arabesques de leur armure et leur aura vives, aussi froide que l'acier...Liv ne pouvait le leur enlever. Elles étaient élégantes, mordantes et tranchantes, ces Dames du Nord...Et que dire de cet aveugle au visage fermé ?

Oh, en voilà des âmes tout à fait sublimes !

"Mais j'en oublie mes manières, nous voilà accompagné, désormais. Je m'appelle Liv, Centurion du Kochtcheï. Puis-je savoir à qui ai-je l'honneur? "

Munie d'un rare air satisfait mais composé, les doigts de la jeune femme jouaient avec son verre. Il était de notoriété que l'Inconnu faisait battre le vieux coeur du Kochtcheï.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t750-oropher-cardinal-de-la
ValiValiArmure :
...
Message Re: [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés    [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  EmptyDim 15 Nov - 2:28
Étrangement, il ne faisait pas si froid à côté de Vali. Contrairement à la fois où Liv avait pu le rencontrer dans la cité de Camelot. La forme bleutée s’avance vers toi et sembla très contente à l’idée de te revoir. T’attrapant même la main avec tant de familiarité que d’enthousiasme.

« - Oh ! C’est Liv aux histoires ! Tu es venu ici nous en raconter d’autres dit ! »


Puis, c’est l’autre forme qui avance, te salue d’un signe de tête avant de répondre à ta question.

« - Je suis la moitié de la chasse, la moitié de ce qui est mangé et qui meurt. Je suis Narfi.»


Elle te regarde de bas en haut avant de répondre :

« - Centurion ? Mais vous n’avez rien d’un soldat de l’armée Romaine et le Kochtchéï est un monstre dans les comptes !
- Oui, mais c’est celle des histoires de guerre, dont le froid vibre comme ceux d’une ombre et d’un soldat à la fois.
- Oh, je vois.
- Mais qu’est-ce qu’une Romaine ?
- Une Romaine est une habitante de Rome. Et Rome, c'est une cité lointaine, en Italia, qui jadis, régnait sur le monde, chassant tous les autres. La plus grosses des bêtes avant de sombrer sous le poids des barbares.
- Ils les ont chassés ?
- Oui mon coeur, ils les ont chassés.
- Et nous pourront aussi les chasser ?
- Notre tour viendra de chasser bientôt.
- C’est bien sœur. »


Le dialogue, pour elles, semble avoir du sens, comme si à leur façon, elles arrivent à se comprendre. Mais le froid est aussi la mère des mystères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CathbadCathbadArmure :
...
Message Re: [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés    [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  EmptyDim 15 Nov - 22:15
Cathbad avait cessé de converser avec les jumelles excentriques en entendant des bruits de pas s’approcher. Une personne venait de s’intégrer dans leur petit groupe, et non pas exactement une étrangère. Du moins, du point de vue des deux nordiques. Manifestement, Vali l’avait déjà rencontrée, et c’était une amie. Se présentant comme une guerrière d’Arès, Liv était son nom. L’invitant à se présenter de même, le guerrier ne se ferait pas prier, levant son verre en la direction du Centurion du Kochtcheï.

– Cathbad, protecteur de sa Majesté Mebd ! Un plaisir de vous rencontrer jeune damoiselle !

Disait-il, accompagnant l’amabilité par une révérence gauche. Oui, il était avant tout une bête de guerre. En cela, il ne fallait pas attendre de lui une grande maîtrise en matière d’étiquette. Mais au moins fit-il l’effort. En parallèle, Vali et Narfi y allaient de leur petit numéro. Toutes les deux, elles partaient dans un délire ésotérique qui avait le mérite de bien le faire marrer. Sirotant son verre, le spectacle que ces gamines lui offraient était des plus divertissants.

L’expression curieuse, il attendait de voir comment la nommée Liv allait gérer ces animaux. Pour bien s’entendre avec l’un d’eux, était-elle elle-même une bête de foire ? Il fallait bien de ces scènes pour tuer le temps dans ces soirées de mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LivLivArmure :
Berserker du Kochtcheï

Statistiques
HP:
[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  G-bleu1350/1350[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  G-rouge600/600[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  V-rouge  (600/600)
CC:
[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  G-jaune1350/1350[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés    [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  EmptyLun 16 Nov - 23:25
Un léger rire saisit les lèvres de Liv. Elle ne chassa même pas cette main lorsque celle-ci se referma avec familiarité autour de la sienne.

"Oui, c'est bien Liv aux histoires, tendre Vali. Hélas, j'ignore si j'aurais le temps ou l'autorisation d'exercer mes talents de conteuse dans cette salle." Amusée, un rictus léger mais mondain aux lèvres, Liv se tourna vers ses deux autres invités. Son sourire était beau et radieux, mais son élégance trahissait une main de fer dans un gant de velours. "Enchantée de faire votre connaissance Narfi, Cathbad. Je ne pensais pas croiser directement un protecteur, mais...C'est intéressant. Je n'ai pas eu l'occasion de converser avec Dame Mebd, mais son arrivée s'est faite remarquer. Vous venez d'Irlande, n'est-ce pas ?"

Narfi et Cathbad... Cette différence de sonorité ne put échapper à la Dame à la Lanterne qui, mue par ses réflexions, attendit patiemment la réponse de ce dernier. Toutefois, Liv ne voulait pas provoquer l'impatience des deux jeunes sœurs. Il aurait été dommage de faire retomber un enthousiasme aussi chaleureux que celui de la froide Vali, après tout !

"En effet, vous dites juste. Les Romains sont des ancêtres révolus maintenant...Chassés, ils ont été. A multiples reprises... "

Son ton ne voila aucunement cette vérité. D'ailleurs, aucun jugement sur les armures des deux nordiques ni même sur la tenue militaire de Cathbad ne fut porté. Ni dans son regard, ni dans ses paroles. Un verre à la main, ses lèvres sirotèrent son breuvage, lentement, sûrement, avant de manifester tout son intérêt sur un sujet bien connu de Vali et Narfi.

"Mesdames, je serais bien curieuse de savoir ce que vous aimez chasser. C'est une pratique courante, après tout." Se frottant les mains, la Centurion prépara sa question avec délectation. "Dites-moi, que feriez-vous à une personne qui, presque volontairement, vous volerait votre proie en pleine chasse ? Il se trouve que je suis dans l'impasse et dans une détresse certaine quant à la décision à adopter. J'aimerais de tout cœur remédier à ce souci, en respectant certaines traditions, de préférence..."

Patiemment, Liv souffla. Sa flamme se faisait timide mais ses prunelles aux couleurs venues du ciel croisèrent successivement Narfi, Vali et même Cathbad, comme s'il s'agissait là d'un défi amical. Un quelque chose de bien connu chez les guerriers.

"Eclairez mes chandelles je vous prie."

Amuser ses convives était chose importante dans une cour. Le reste...Ce n'était qu'un approfondissement, une valse où les pas se faisaient plus minutieux...Ou plus importants. Ce moment attendrait encore un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t750-oropher-cardinal-de-la
NarfiNarfiArmure :
...
Message Re: [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés    [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  EmptyMer 18 Nov - 2:12
Un échange de signe de tête entre les deux femmes, et de ce simple geste, semble vouloir dire quelque chose entre elles. Vali a l’air déçu que le moment ne se prête pas aux histoires, mais autre chose semble l’avoir mise de meilleure humeur. Elle te regarder parler à celui qui était à leur côté et sa tête se place légèrement sur le côté. Elle attend son tour. Elle semble vouloir quelque chose.

« - Brennus et les Sénons, Hannibal et Carthage, Spartacus et ses esclaves, Marius et Sylla, César et Pompée, Octavien, Antoine, Brutus et Caton. Nombreux sont ceux qui ont chassé les Romains. Y compris les Romains eux même. C’est un peuple étrange. »


Narfi avait rétorqué à la remarque de Liv sur les Romains. Véritable livre d’histoire, une énonciation de fait sans véritable émotion. Elle dit ce qui est, rien de plus. Personne ne chasse mieux les Romains que les Romains. Et la question de Liv anime une sorte de passion dans les deux jeune femmes : la passion de la proie et de la chasse.

« - C’est simple. Si on te prend ta proie…
- C’est soit que tu as été une mauvaise chasseresse…
- Soit qu’on a été meilleur que toi. Alors à ceux qui ont été meilleurs…
- Alors à ceux qui ont été meilleurs que toi…
- Chasse les et dévore les !
- Pour les autres, si tu as été négligente…
- Alors apprend et ne te trompe plus. Il n’y a pas de tradition…
- Ou de loi, ni de règle.
- Seulement la mort
- Et la faim. »


Leur voix d’un coup, c’était faite prédatrice, enchaînant rapidement les phrases l’une de l’autre, comme un dialogue à deux voix. Une personne dans deux corps. Une voix teintée par la faim et les élans de la dévoration, une voix qui traine comme un loup. Une voix froide comme la mort. Puis, Vali se tourne vers Liv, lui attrapant de nouveau la main, l’entraînant presque avec entrain :

« - Viens, allons danser ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CathbadCathbadArmure :
...
Message Re: [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés    [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  EmptyJeu 19 Nov - 2:30
Le sourire figé, Cathbad écoutait Liv se livrer à ses déductions. Son côté guerrier l’empêchait de considérer l’acuité politique de certains étrangers, l’amenant à partir du principe que ses interlocuteurs ne savaient rien à rien. Visiblement, ce n’était pas le cas de cette gamine, à qui il adressa un sourire élargi en guise d’acquiescement.

Vidant le reste de sa coupe, le protecteur de Mebd faillit avaler le vin de travers quand cette fille encouragea ces deux jumelles à s’entretenir dans leur délire. Était-elle du même bois ? Dans sa voix, l’homme pouvait sentir que sa requête s’adressait également à lui. Évidemment, la petite Narfi et sa sœur Vali s’engagèrent aussitôt sur une réponse que leurs échanges respectifs construisaient étape par étape. Des petites créatures revanchardes, excitées sauvagement par la perspective que leur proposait la nommée Liv. Quand l’attention se porta sur lui après la petite démonstration rhétorique des deux nordiques, Cathbad considéra simplement sa coupe vide, grimaçant.

– J’en sais trop rien, est-ce que ça se chasse le vin ? Si c’est ça, ouais, ça me foutrait la rage qu’on me le pique. Et si je suis mis hors de moi, je me fais pas chier, je tranche puis après je réfléchis.

Faisant signe à un serviteur de lui amener plus de vin, un jeune homme s’approcha avec une amphore sous le coude. Que la coupe soit remplie, il se prépara à rebrousser chemin. Seulement, la main de Cathbad l’arrêta au niveau de l’épaule.

– Un instant gamin !

Vidant cul-sec son verre, il lui tendit à nouveau pour être resservi, laissant le jeune homme quelque peu confus. Après seulement, l’aveugle lui sourit largement.

– C’est bon, tu peux y aller maintenant !

Avant de revenir à Liv en sirotant plus tranquillement l’énième verre qu’il avait dû s’enfiler. Les priorités gérées, il pouvait à présent terminer de donner son avis éclairé.

– J’entends par là que si tu fais rien, alors qu’est-ce qui empêchera un autre de te piquer ton vin… enfin, ta proie j'veux dire ? J’ai pas raison alors ?!

Un homme sage que ce Cathbad, à n'en point douter. Sur cette note de sagesse, la petite Liv pouvait choisir de méditer ou non dans sa danse avec la charmante Vali.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LivLivArmure :
Berserker du Kochtcheï

Statistiques
HP:
[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  G-bleu1350/1350[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  G-rouge600/600[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  V-rouge  (600/600)
CC:
[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  G-jaune1350/1350[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés    [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  EmptyVen 20 Nov - 13:33
Les yeux bleus de la Belle papillonnèrent. Par réflexion. Par réalisation. Narfi était aux antipodes de sa soeur. Si l'une était Emotion et Instinct, l'autre était Intellect et Raison. Quelle étrange combinaison ! Liv n'entendait pas encore en quoi pouvait-elle définir la Chasse comme un ensemble. Ce serait l'objet d'une observation plus poussée, plus patiente aurait pu l'aider dans cette tâche. Mais, soit. Le bal n'appelait pas à cette pratique. Alors, lorsque la Dame de Fer répond à ses interrogations, un aveu semble tirer une réponse et un semblant de vérité dans ces paroles et ces façades éternellement maîtrisées...

"César et Pompée, Crassus et...son supplice doré et chaud dans la gorge. Vous avez raison. Il n'y a pas meilleur chasseur qu'un romain lui-même. Après tout, une main de fer est toujours requise à chaque nouvelle ère. C'est peut-être ça, la clef...Chasser, traquer. Et fêter, danser la Gloire."

Une vraie main de fer. Pas celle que l'on concédait actuellement à cette bande d'usurpateurs. Un objectif commun convergeait pourtant. De ses alliés, Liv ne toucherait pas un seul de leurs cheveux. Et pourtant. Un jour viendrait où ils auront la prétention de s'accaparer un bien qui ne leur appartiendrait pas. Les lances s'aiguiseraient. Pourfendront. Sans réfléchir ! Un sourire aux lèvres, Liv semblait apprécier les réponses que venaient de lui confier ses trois comparses. Tournant les talons, un sourire malin et diplomatique adressait son présent le plus précieux à Cathbad : la complicité. C'eut pu être troublant : l'apparente délicatesse et gentillesse de la demoiselle ne laissaient pas croire un instant à temps de pragmatisme et de vendetta.

"Peut-être bien ! Un mouvement de bras et d'épée a au moins le mérite d'être une réponse rapide et indolore. Et de dissuader le prochain venu. Mais je suppose que vous n'avez plus vraiment à faire vos preuves ! J'ai comme l'impression que vous vous y connaissez, en la matière... J'aurais adoré entendre quelques anecdotes de guerre, même les plus triviales."

C'eut été totalement sincère. Liv s'intéressait toujours aux petites choses de la guerre. Des petits faits amusants ou plus sérieux, véhiculés, soufflés et partagés entre guerriers. N'était-ce pas là la plus grande joie et le plus grand souvenir d'une personne qui avait voué son épée à servir une divinité ? Soi-même ? Sa propre quête personnelle ? Mais encore, à glorifier cette somptueuse coupe de vin qu'il tenait dans sa main ? Cathbad devait certainement être une source d'inspiration, songea-t-elle en sirotant lentement mais sûrement les dernières gouttes de son vin capiteux...Quand Vali lui offrit une danse, Liv acquiesça et se tourna vers les deux autres personnes.

"Monsieur, Madame, ce fut un plaisir de partager nos opinions pour le moins...proches. J'espère que nous aurons l'occasion de nous recroiser, votre compagnie fut fort agréable."

D'un mouvement de la main, elle les salua et prit le bras de sa froide homologue. Amusée, son visage composé montrait pourtant ouvertement que Liv y voyait déjà là l'objet de son divertissement. Tout en alignant ses pas à ceux de sa Dame, elle se disait tout bas que les autres duos n'attendaient plus qu'elles.

"Mais maintenant, dansons, tendre Vali !"

Dans cette salle de Bal, où les futures fantômes conteront leurs légendes, leurs joies et leurs peines en une valse pleine de rebondissements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t750-oropher-cardinal-de-la
ValiValiArmure :
...
Message Re: [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés    [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  EmptyLun 23 Nov - 0:16
Les deux sœurs te regardent en inclinant la tête en même temps quand tu parles de gloire et de fêter ça. Comme si, aucune des deux ne semblait saisir pourquoi tu parlais de ça à ce moment précis. Mais elles gardèrent le silence sur ces mots. Après tout, la chasse a ses mystères qu’on ne comprend que dans l’allégresse de la traque et la violence de l’hallali. Par contre, la jeune femme de rose allait répondre quelque chose au garde la reine sombre quand sa sœur lui adressa un signe de la main et une réalisation soudaine semblant la percer. Elle se tut alors, échangeant brièvement avec sa jumelle d’une manière incompressible pour le reste de ce qui existe. Et le reste appartenait à la danse.

La froideur de Vali doucement remontant dans ton corps. Comme si la vie n’avait pas pris sur elle. Comme si tu tenais dans ta main un morceau de neige. Fragile, froide et cristalline. Pourtant, tu ressens de la poigne dans sa main. Une poigne comparable à la mâchoire d’un loup. Pour le reste, elle t’amène sur la piste en sautillant presque comme une petite fille ravie d’aller s’amuser avec une amie. Narfi reste en arrière avec l’homme en question. Qui risque lui, de passer un moment… Spécial. Les premiers pas ne tardent pas à commencer et rapidement, Vali montre un talent certain pour la danse. Elle n’est que grâce et vitesse. Un corps souple, presque élastique, soulignant les angles et les mouvements de votre parade avec finesse. Son écharpe suivant parfaitement ses mouvements parachève le tableau.

« - Il faut que je te dise quelque chose, Liv aux histoires. »


Puis, les pas vous séparent de nouveau un instant. Tu vois sa tête tourner autour de vous d’un mouvement qu’elle glisse avec finesse dans un pas. Elle cherche si quelqu’un vous écoute. Elle t’amène d’un habile pas de côté, un peu plus loin d’un serviteur passant près de la piste.

« - Le Grand Prêtre désire rencontrer le maître de ta vénerie ou celui qu’il jugera bon d’envoyer dans les jours à venir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LivLivArmure :
Berserker du Kochtcheï

Statistiques
HP:
[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  G-bleu1350/1350[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  G-rouge600/600[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  V-rouge  (600/600)
CC:
[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  G-jaune1350/1350[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés    [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  EmptyJeu 26 Nov - 23:10
La valse débuta. Main dans la main, les orbes bleutées de la Slave souriaient et brillaient comme deux petites perles. Ô, ce n'était qu'un exquis faux semblant. Toute danse avait une histoire et la perspective de la créer en s'inspirant de Vali était alléchante. Au premier pas, Liv chassa ses fantômes, ses résignations. Dans cette salle de Bal, il n'y avait plus que deux protagonistes. Cette sensation attisait en elle autant de joie que de mélancolie.

Ce n'était pas souvent qu'elle avait ce genre d'occasion. Ecrire sa propre histoire, et non suivre celle qui lui était dictée...

N'était-ce pas la plus belle chose au Monde ? L'impatience malicieuse de la Dame au froid était des plus divertissante. Toutefois, la Centurion pressentait que cette invitation était intentionnelle. Pragmatique. Ses mouvements rimaient avec vitesse et grâce. Soit. Liv en fit de même, à la menue et tendre exception que pour une fois, la fragilité apparente et presque maladive de la Gardienne à la Lanterne semblait s'être volatilisée. La courte mais chaude cape que la noble de Transylvanie portait épousait ses formes à chacun de ses pas, mariés à ses cheveux rouges qui continuaient à flotter autour de son visage, serein, bien loin de trahir les origines de son camp. Et pourtant, les tenants et aboutissants de leur conversation étaient bel et bien réservés . Satisfaite, Liv invitant calmement Vali à s'exprimer.

"Je t'écoute."

Posément, Liv tendit l'oreille, attendant patiemment les aveux de la jeune Nordique. Le recoin dans lequel les deux guerrières venaient de vaciller toutes deux était à l'image de ses attentes. Au beau milieu de ces couples et illustres duos, des murmures, des promesses et des complots étaient soufflés à tout moment. A l'image d'un papillon aux couleurs de feu, ses manches se déployaient légèrement, élégamment.

"En voilà une surprise....mais je suis honorée de l'apprendre. Ce n'est pas souvent que le Nord nous accorde un tel intérêt. Qui plus est avec un Grand Prêtre..."

La musique s'arrêta. Elle aussi. C'était une surprise. La Centurion n'était pas la plus informée au sujet d'Asgard, mais Liv n'en avait nul doute : les rares parchemins de son ancien maître avaient toujours mentionné la voix de leur dieu primordial sous le nom de "Prêtresse". Subtilement, Liv invita la jeune femme à pivoter ensemble, à reprendre le cours de leur échange. Le naturel avant tout. Après tout, qui était-elle pour décider de la cadence à poursuivre ?

"En quel honneur nous adresse-t-il cette invitation ? Votre Grand Prêtre aurait-il déjà eu affaire à nous ?"Pinçant les lèvres, la Kochtcheï adressa cette fois-ci un élégant rictus. "Je ne doute pas de vos propos, tendre Vali, mais vous chatouillez ma curiosité, je dois l'avouer."

Reprenant cette fois-ci le contrôle de leurs mouvements, Liv fit deux pas en avant ; imposa deux pas en arrière.

Il ne tenait qu'à Vali de lui montrer ses intentions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t750-oropher-cardinal-de-la
ValiValiArmure :
...
Message Re: [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés    [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  EmptyVen 27 Nov - 19:52
La danse bat son plein et il est facile de se perdre dans le jeu des pas et les corps qui s’entremêlent. La danse de Vali n’est pas forcément aussi réglementaire que celle des autres, mais elle n’a rien à envier aux meilleurs danseurs de la piste, bien qu’elle semble parfois s’emporter dans quelques élans créatifs. La danse semble être naturelle pour elle. Après tout, s’ébattre sur une piste de danse n’est pas différent de se déplacer avec grâce et discrétion dans une forêt. Elle semble parfois ne pas toucher le sol, tu n’entends pas le bruit de ses pieds touchant le sol ou de mouvement de son armure qui semble, peut être mieux que les cuirasses ou les armures des autres éveillés, épouser son corps et son essence. Quand la danse reprend, elle te répond :

« - C’est le maître de ta vénerie qui voulait le voir. Le Grand-prêtre accède à sa requête. Il le verra dans les jours à venir. Je n’en sais pas plus, ces histoires-là ne m’intéressent pas vraiment. Mais j’espère que nous pourrons chasser ensemble. Je serais triste de devoir te chasser, Liv aux histoires. Même si nous ne chassons pas grand monde en ce moment. »


Et la danse reprend de plus belle vous laissant échanger de nouveaux quelques pas. D’après le rythme de la musique, elle arrive bientôt à sa fin et il ne vous reste plus beaucoup de temps pour pouvoir échanger en toute tranquillité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LivLivArmure :
Berserker du Kochtcheï

Statistiques
HP:
[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  G-bleu1350/1350[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  G-rouge600/600[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  V-rouge  (600/600)
CC:
[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  G-jaune1350/1350[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés    [Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés  EmptySam 28 Nov - 0:21
Vali était une danseuse talentueuse. Liv s'amusait de ses excentricités, qui n'enlevaient en rien le charme de sa partenaire. Plus martiale. Peut-être un peu plus glaciale. La Centurion aurait pu en être transie de froid. Tout comme cette danse néanmoins, chacune devait contrôler les aspects sur lesquelles elle régnait davantage. Ses pensées songèrent qu'il n'était pas aisé d'être un loup blanc parmi les brebis, mais on finissait par s'en habituer. Après tout, ainsi vêtus, n'était-ce pas là l'occasion d'être unique au milieu de ce bon peuple ? Pourtant, la musique n'avait pas cessé et l'orchestre continuait de plus belle. Il y avait de la surprise, de l'imprévu, dans chacun de leur pas. Dans ces légers jeux de pas, ces sauts, et ces imprévus...Il était vrai que le Pontifex s'était entretenu récemment avec certains soldats. Pour autant, la teneur de ces informations était encore une grande inconnue...

"Toutes mes excuses.", souffla-t-elle, sans perdre la face. "Je transmetterai le message, vous pouvez en être assurée..."

De toute évidence, ce n'était pas une option. Le Pontifex attendait certainement cette réponse. Et il en serait informé au plus vite. La Dame à la Lanterne en était fort consciente : cette rencontre, cette approche sous entendaient la formation d'une future alliance comme le début d'une regrettable rivalité...Ce danger, cette appréhension l'excitait. Impassible, sereine comme à son habitude, Liv plaça sa paume dans la sienne, mima et répondit à ses gestes comme dans un miroir inversé. A questions raisonnables ; réponses censées.

"Peut-être que ce sera là une opportunité pour nous de chasser ensemble, Vali. J'en serais la première enchantée. Il y a tant d'endroits à voir et à parcourir, pour traquer nos vraies proies. Les plus robustes...Existe-t-il un lieu où vous aimeriez vous rendre, un jour ?" Un sourire aux lèvres, la Slavonne avait bien des idées en tête. Et ce lieu, cette proposition resterait en quelque sorte...un petit secret. De rien du tout. Une simple rencontre "amicale". Liv faisait feu de tout bois. "Mais qui sait ce que l'avenir nous dicte ? "

Qui pouvait bien savoir, oui ? C'était une chose que ni eux et pas même les dieux ne contrôlaient véritablement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t750-oropher-cardinal-de-la
 
[Salle du cerf] Coeur de chasse au premier degrés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Britannia :: Citadelles de Camelot :: Tour de Logres-
Sauter vers: