Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
KalebKalebArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] G-bleu1350/1350Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] V-bleu  (1350/1350)
CP:
Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] G-rouge900/900Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] V-rouge  (900/900)
CC:
Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] G-jaune1350/1350Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] V-jaune  (1350/1350)
Message Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé]   Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] EmptyMer 11 Nov - 15:25
Pseudo
Qui est-il ?


    Nom : Kaleb.
    Date de naissance : 20 septembre 529.
    Âge : 23 ans
    Sexe : Masculin
    Armure demandée : Armure d’or de la Vierge


Comment est-il ?

    Apparence et Psychologie :
    Kaleb est un homme doux et bienveillant. Il tente de poser sur autrui un regard compréhensif de compassion en estimant que l’imperfection de l’être humain n’est en rien une faiblesse mais davantage un appel à se surpasser en luttant contre ses démons intérieurs. Lent à la colère, il place son honneur dans la parole donnée, le respect d’autrui et la défense des plus faibles.

    Pour autant, loin d’être un incorrigible moralisateur, c’est un épicurien qui accueille l’existence dans sa totalité, cherchant à se plonger dans « le fleuve de la vie » tel qu’il se plaît lui-même à le nommer. Aussi n’est-il pas improbable de le trouver au milieu de ses frères d’arme, une coupe de vin à la main, autour d’un bon repas, dissertant sur les petits plaisirs de la vie.

    Malgré son statut de chevalier, il considère qu’il est avant tout un être humain et se mêle volontiers aux gardes et serviteurs du Sanctuaire si ses missions lui en laissent le loisir. Il ne rechigne jamais à une petite joute amicale improvisée, considérant qu’il s’agit d’une façon ludique de garder son corps en éveille. Son accessibilité et son naturel facétieux l’amènent parfois à faire des entorses au protocole voir à se montrer d’une malice irrévérencieuse, ce qui peut froisser les personnes pointilleuses ou susceptibles et donner l’illusion de l’immaturité.

    Rusé tout en étant peu intéressé par les jeux de pouvoirs, Kaleb ne considère la puissance, quelque soit sa forme, que comme un moyen au service de l’ensemble de l’Humanité, pour la guider vers le bonheur et absolument pas comme un absolu visant à la dominer. Il s’opposera donc systématiquement à tout ce qui vise à la réduire en soumission ou à limiter son libre-arbitre. Pour autant, il estime que chacun est responsable de ses actes et qu’une personne qui s’entête dans un chemin mortifère et rejette toute main tendue doit en assumer pleinement les conséquences. Il sait néanmoins, en bon stratège, s'adapter aux circonstances, considérant par exemple que parfois la diplomatie s'exerce à grands coups de poings dans les gencives.

    Curieux, Kaleb porte un intérêt particulier à la connaissance des individus et de l’Histoire avec ou sans h majuscule. Il n’est donc pas rare qu’il se montre gênant pour autrui en posant des questions jugées indiscrètes ou de le trouver à fouiner dans de vieux parchemins, rêvant secrètement de consulter les archives du Grand Pope sur Star Hill.


Son Histoire


    Février 553

    Le feu commençait à s'éteindre. Instinctivement, Kaleb raviva les braises et y posa une marmite en céramique pleine d’eau. Demain, il devrait participer au grand tournoi. Celui qui désignerait le nouveau gardien du sixième temple du zodiaque. Le doute et la soif d’en découdre se mêlaient en lui. Il n’était sans doute pas le seul que le sommeil fuyait en cette heure tardive. Pour les autres apprentis, ceux qu’il retrouverait dans l’arène, la nuit risquait également d’être longue Il ressentait un besoin étrange. Celui de laisser une trace si jamais il n’y survivait pas. Car il ne fallait pas se leurrer. Chaque combat serait sûrement une lutte à mort.

    Cela faisait maintenant près de deux ans qu'il vivait seul dans cette simple masure de pierre avec pour seul confort une paillasse, une table et une chaise en pin du Péloponnèse. Deux ans qu’il avait quitté son maître. Cette dernière l’avait entraîné pendant sept années, forgeant le corps et l’esprit du jeune axoumite pour le préparer à… demain.

    Kaleb s'assit à la table, Il saisit le calame et le trempa dans l’encrier en terre sigillée avant de le laisser glisser sur le parchemin. Il sourit devant l'incongru de la situation. Le Sanctuaire était décidément un espace immuable où le temps n'avait aucune prise si bien qu’on y agissait de la même manière depuis les temps mythologiques. A la lueur de la cheminée, il commença à rédiger une lettre.


    Père,
    Si vous recevez cette missive, c’est que vous aviez raison. C’est que je me serais leurré sur ma destinée et que ma place aurait dû être à vos côtés, prêt à prendre votre succession en tant que Gardien de l’Arche Sacrée.

    Cela fait maintenant dix ans que j’ai quitté Axoum sous votre regard désapprobateur pour venir ici, au Sanctuaire, au cœur de cette Grèce dont vous m’avez si souvent raconté les légendes. Sachez seulement que je suis mort en combattant pour obtenir le droit de protéger non pas une relique du passé, aussi puissante soit-elle, mais les êtres vivants qui sont sa raison d’exister. Je sais qu’à vos yeux, l’Arche d’Alliance est tout ce qui compte. Elle a toujours été et restera, jusqu’à votre dernier souffle, votre priorité. Elle est votre quête, votre mission, plus importante que votre roi, que votre vie, que votre famille. Souffrez qu’il n’en soit pas de même pour moi. Vous m’avez appris à faire passer mon devoir avant toute chose. Cet enseignement dont j’ai tant souffert durant mon enfance, j’en prends aujourd’hui toute la mesure. Mais sachez aussi qu’en partant au combat demain, le Devoir ne sera pas tout. L’Amour de la Vie, L’Espoir, sont des trésors bien plus précieux. Le Devoir seul ne suffit pas. Il est aveugle et enclin au manque de discernement. Voilà ce que j’ai appris.

    Mais je n’ai pas pour autant oublié d’où je viens et vos enseignements. Ces fragments d’enfance chers à mon cœur. Ces courses effrénées dans l’allée des stèles qui nous valaient les réprimandes des gardes royales et les regards désapprobateurs des passants. Les allées du grand marché où des commerçants de tous horizons venaient vendre leur marchandise. Des Perses, des Grecs, des nomades des tribus arabes... Tant de langues, de visages se mêlent dans ma mémoire au grès du parfum des épices, du battement des tambours et des envolées de lyre. Je me remémore aussi ces longues heures d’étude, d’apprentissage des langues, de l’écriture, des mythes et légendes sous votre férule. Ces nuits étoilées sur le toit de notre demeure à apprendre à distinguer les constellations d’après l’Almageste de Ptolémée. Tous ces moments me reviennent comme autant de bonheur qui me réchauffent en cette veille d’armes.

    Quand j’ai suivi l’émissaire de la Déesse, écoutant le conseil de mère de suivre mon cœur plutôt que ma tête, je sais à quel point je vous ai blessé. J’entends encore la fureur qui était vôtre résonner. J’ai accepté d’être renié, de voir ma famille me tourner le dos et d’être devenu un proscris. J’ai été préparé jusqu’à aujourd’hui à la charge qui m’attend. Demain, je vais affronter des camarades, des amis, des frères d’arme, pour pouvoir prétendre à la protection de celle qui veille sur l’Humanité toute entière. Jamais je n’aurais cru que les dieux dont nos précepteurs nous narraient les légendes puissent être autre chose qu’un mythe des temps anciens.

    L’envoyé d’Athéna m’amena dans le désert du Sinaï, au sommet du mont Horeb. Une certaine forme d’ironie pour celui qui avait déserté la garde des Tables de la Loi. Une étrange femme aux cheveux d’un blanc immaculé et au masque d’argent m’y attendait. C’était le début d’une aventure au-delà de tout ce que j’imaginais…


    Kaleb reposa la plume sur la table. L’eau dans la marmite bouillait. Il la versa avec précaution dans un cycéon simplement agrémenté d’herbes. La lune étirait son éclat blafard sur le Sanctuaire. La nuit ne faisait que commencer.

    *******
    Le jeune homme but une gorgée de la mixture brûlante et se laissa tomber sur la chaise. Il étira ses avant-bras endoloris par l’entrainement intensif de ces derniers jours. Il reprit sa plume, la trempa à nouveau dans l’encrier et reprit son récit.

    Les premiers mois sur les flancs de l’Horeb furent terribles. Je n’avais pas imaginé à quel point les histoires de l’émissaire sur l’initiation des disciples d’Athéna étaient en deçà de la réalité. Sans doute avait-il voulu éviter que je ne m’enfuie en courant.

    Mon maître avait décidé de me faire mourir d’épuisement. Tout du moins en étais-je persuadé. Les conditions extrêmes, le rythme des entraînements, les privations de sommeil et de nourriture n’avaient pour but que de tester les limites de mon corps et de mon esprit. Plus d’une fois, brisé, plus mort que vif, j’ai cru ma dernière heure arrivée. Mais toujours une aura bienveillante, emplit d’Amour et d’Espoir m’a raccroché au monde des vivants.

    Au fil du temps, j’ai découvert que derrière son masque d’exigence, maître Eunoia n’exprimait en réalité que sa volonté profonde de me voir survivre. Elle avait elle-même été au service de la Déesse et, son âge avançant, avait préféré transmettre son savoir à une nouvelle génération. Et j’étais celui sur qui elle avait jeté son dévolu.

    Quand elle me jugea digne, au bout d’une année de mise à l’épreuve, elle consenti à me transmettre ses connaissances, m’ouvrant ainsi les horizons d’un monde jusqu’alors inconnu. La façon de faire exploser l’énergie universelle qui habite chaque être vivant serait sans doute la chose qui vous sidérerait le plus. Les chevaliers d’Athéna appellent cela le cosmos… La légende veut que de leurs poings ils puissent déchirer le ciel et fendre le sol de leurs pieds… J’ai mis de longs mois à entrevoir ne serait-ce qu’une simple étincelle de cette puissance. J’ai médité des semaines durant, sans discontinuer, car en parallèle de mon corps, maître Eunoia tenait absolument à aiguiser mon esprit et mon âme car elle répétait inlassablement que, dans un combat, la volonté était bien souvent ce qui faisait la différence. Je l’écoutais silencieusement sans l’interrompre en cherchant à percer les mystères qui l’entouraient. Ces longues heures de solitude me permirent d’entrevoir ce que vous m’aviez longtemps expliqué dans ma plus tendre enfance sur la « lumière intérieure ». Cet éclat d’âme dans la prière qui permet de percevoir les individus au-delà de leur apparence. Mais j’ai découvert que cela ne touchait pas que les êtres humains. Chaque être vivant, chaque rocher, chaque goutte de pluie, chaque souffle de vent est porteur de cette étincelle qui pour vous est l’œuvre de Dieu.

    Je mettais à profit mes rares moments de liberté, entre les entraînements physiques qui s’intensifiaient, les tâches quotidiennes et les services rendus au monastère se trouvant en contrebas de notre masure, pour tenter de comprendre et d’apprivoiser cette lueur. Jour après jour, saison après saison, je me suis aguerrit à la percevoir, non pas avec mes sens, mais avec mon cœur. Jusqu’à ce que tout cela me soit aussi naturel que de respirer, jusqu’à ne faire qu’un avec elle. Maître Eunoia, m’observait à distance, sans un mot. Mais au fur et à mesure, j’appris à ressentir sa présence, son énergie, bien que je ne puisse la voir. En dehors de ses enseignements, elle restait secrète, distante, avare de mots. Je ne savais rien de son passé et, à ce jour, malgré mes recherches, j’ignore toujours son âge ou si elle a jamais porté une armure sacrée. Cependant, c’était, à n’en pas douter, ce que l’on appelle une « éveillée ». A plusieurs reprises, je la vis utiliser sa puissance pour éloigner des pillards ou aider des voyageurs en détresse dans le désert.

    L’enseignement de mon maître dura en tout sept années. Sept années qui me semblèrent à la fois une éternité et le temps d’un battement de cœur. Jusqu’au jour où elle jugea que j’étais prêt à rejoindre le Sanctuaire pour prétendre à un rang de chevalier. Je me souviens encore de ses adieux. Elle m’accompagna jusqu’au monastère sainte Catherine. La descente depuis notre refuge se fit aux lueurs de l’aube dans un silence solennel. J’avais la gorge serrée. Mon maître me confia à la caravane d’un marchand qui faisait épisodiquement halte au monastère et avait pour mission de m’accompagner jusqu’à Alexandrie d’où un navire me mènerait à Athènes. Le cœur lourd, je fis mes adieux à Eunoia. Je cru percevoir alors, émanant d’elle, pour la première fois, une forme de tristesse. Mais son masque m’interdit d’en avoir une quelconque certitude. En guise d’adieux, elle déposa au creux de ma main un anneau frappé du symbole de la victoire. Puis, sans un mot, elle fit demi-tour et s’en retourna vers notre ermitage. Je la vis s’éloigner à mesure que le soleil s’élevait.


    Kaleb s’étira à nouveau et fit craquer les vertèbres de son cou afin d’éviter tout engourdissement. Une vague nostalgie étreignit son cœur. Il jeta un oeil pensif dans la nuit paisible qui semblait suspendre le temps à l'extérieur et poussa un long soupir. Puis, machinalement, il reprit sa plume.

    *******

    Après plusieurs mois de voyage, j’arrivais enfin en vue du Sanctuaire. Je basculais alors immédiatement dans une autre vie. Loin du souffle du désert et de son silence, de la vie ascétique aux côtés de maître Eunoia, je découvrais un environnement bruyant où résonnait l’ardeur des combats au cœur de l’arène, les rivalités entre apprentis, les joies, les peines, la mort et la vie. Tout ce tourbillon d’émotions me rappelèrent notre chère Axoum. On m’attribua une masure vide, un peu à l’écart. Etait-ce un privilège ou de la défiance ? Je ne saurai le dire. Mais cela me convenait parfaitement. Entre les apprentis, les gardes et les serviteurs, le Sanctuaire était une véritable fourmilière. Je poursuivis les entraînements tels que mon maître me les avait transmis en attendant d’être appelé pour prouver ma vaillance.

    Je pourrai probablement vous parler de ces gens que j’ai croisés, de leurs rêves, de leurs espoirs, de ce qui fait vibrer leur cœur mais je sais que tout ceci ne vous intéresse guère. Tout comme je l'imagine les détails techniques de ma progression et la façon dont mon pouvoir s'est affermit tout au long de cette attente.

    Mais, enfin, le grand jour est arrivé. Demain à l’aube, je me présenterai dans l’arène. Si vous lisez ces lignes, c’est que je ne me suis pas montré à la hauteur de mon rêve.

    J’espère que vous trouverez en vous suffisamment d’amour pour me le pardonner. Sachez juste, qu’où que je sois, je continuerai à veiller sur vous jusqu’à nos retrouvailles.

    Votre fils,

    Kaleb


Et vous, qui êtes-vous ?

    Age : 37 ans.
    Avatar : Le nom du personnage de votre avatar, présenté de cette manière :
    Code:
    [b]D&D by Rachel Denton[/b] → [i] Shyon, the human monk [/i] est [b]Kaleb[/b].
    Quelle est votre expérience des forums RP : Plusieurs expériences de forum aussi bien X-Men, Harry Potter ou Saint Seiya en tant que joueur.Ca fait maintenant plus d’une vingtaine d’année que je pratique le JdR sous plusieurs formes (sur table, MMORPG, RP par forum).
    Comment avez-vous connu le forum : Par le biais de plusieurs joueurs et joueuses sur un autre forum



Pseudo
La suite de son histoire

    Si l'histoire de votre personnage est trop longue pour tenir sur un seul post, vous pouvez la continuez ici.




Dernière édition par Kaleb le Sam 28 Nov - 17:33, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2497-kaleb-chevalier-de-la-vierge https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2521-kaleb-chevalier-d-or-de-la-vierge En ligne
CuchulainnCuchulainnArmure :
Augure

Statistiques
HP:
Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] G-bleu260/260Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] V-bleu  (260/260)
CP:
Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] G-rouge240/240Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] V-rouge  (240/240)
CC:
Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] G-jaune356/356Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] V-jaune  (356/356)
Message Re: Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé]   Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] EmptyMer 11 Nov - 15:40
Bon courage pour ta présentation !


Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
KalebKalebArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] G-bleu1350/1350Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] V-bleu  (1350/1350)
CP:
Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] G-rouge900/900Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] V-rouge  (900/900)
CC:
Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] G-jaune1350/1350Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé]   Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] EmptyMer 11 Nov - 19:15
Merci. C'est achevé Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2497-kaleb-chevalier-de-la-vierge https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2521-kaleb-chevalier-d-or-de-la-vierge En ligne
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] G-bleu260/260Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] V-bleu  (260/260)
CP:
Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] G-rouge330/330Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] V-rouge  (330/330)
CC:
Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] G-jaune216/216Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] V-jaune  (216/216)
Message Re: Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé]   Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] EmptyMer 11 Nov - 19:45
Je n'ai pas terminé la lecture de la pres', je l'ai rapidement parcouru pour qu'on voit un détail avant. Je t'informe que la vierge a été joué jusqu'à février 553 donc, si jamais tu dois changer des choses sur ta pres' je t'invite à le faire. S'il ne s'agit que de basculer la date du tournoi, ça ne devrait pas poser de soucis et ça m'a l'air d'être le cas.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric En ligne
KalebKalebArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] G-bleu1350/1350Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] V-bleu  (1350/1350)
CP:
Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] G-rouge900/900Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] V-rouge  (900/900)
CC:
Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] G-jaune1350/1350Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé]   Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] EmptyMer 11 Nov - 19:48
C'est noté. J'ai fait la modification. Normalement, c'est cohérent du point de vu chronologique Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2497-kaleb-chevalier-de-la-vierge https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2521-kaleb-chevalier-d-or-de-la-vierge En ligne
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] G-bleu260/260Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] V-bleu  (260/260)
CP:
Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] G-rouge330/330Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] V-rouge  (330/330)
CC:
Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] G-jaune216/216Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] V-jaune  (216/216)
Message Re: Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé]   Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] EmptyVen 13 Nov - 13:17
Présentation classique, mais c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleurs confitures ! L'arche risque de te réserver des surprises à l'avenir mais ça, seul le futur nous le diras mon bon ami ! Je valide donc cette présentation avec l'éveil 5 nécessaire à un chevalier d'or et les 21 PCqui vont avec.

Pour le reste, nous sommes au présent en mars 553, la première moitié du mois tout le monde est là où il se trouve en fonction des missions, l'autre, une bonne parti des gens sont à l'event. Si tu arrives en février, tu as pas mal de possibilité de chronique je pense pour commencer, sur ce, si tu as des questions, n'hésite pas.



“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé] Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric En ligne
 
Kaleb - Chevalier d'or de la Vierge [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Naos :: Présentations :: Saints-
Sauter vers: