Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] G-bleu1350/1350[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] G-rouge900/900[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] G-jaune1350/1350[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] V-jaune  (1350/1350)
Message [Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea]   [Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] EmptyVen 13 Nov - 20:59
Orphéus sortit de sa méditation, un curieux sourire aux lèvres. Autour de lui, personne. Comme toujours lorsqu'il souhaitait méditer. Mais il l'avait senti. Il l'avait perçu aussi clairement que s'il avait été présent. Comment pouvait-il en être autrement en vérité alors que les Scales étaient toujours liées à son Onde avant qu'elles ne prennent un porteur ? Un des enfants d'Amphitrite avait enfin trouvé un hôte acceptable.

Il se redressa complétement, attrapant au passage sa cape de voyage aux armoiries de sa famille. Il sentait le lien entre lui et la scale. Percevait qu'elle était en approche. C'était ténu, presque un murmure. Et le Borgne savait que ce murmure finirait par disparaître complétement sous peu. Après tout, les écailles de son Seigneur n'était pas vouée à rester ici, sur leur support. Alors qu'il sortait, un garde accourut dans sa direction.
    - Seigneur. Une des armures a disparue.

Il eut un petit rire qui fit taire le soldat. Il était normal qu'il en informe le Légat mais cela prouvait aussi qu'il connaissait assez mal le fonctionnement de ces écailles. Pas surprenant, les gardes au sein du Palais n'étaient pas des éveillés à proprement parler. Les Atlantes possédaient la connaissance mais tous n'étaient pas proche de Poséidon comme lui ou les Marinas l'étaient.
    - Pas d'inquiétude, Circé revient à la maison. Je m'en vais d'ailleurs l'accueillir en personne. Aurora ?

De l'ombre d'une colonne, la jeune femme apparue, elle aussi prête à bouger. Comme toujours. Elle s'approcha de son frère tandis que le garde reprenait sa ronde, visiblement mal à l'aise. A sa ceinture, une épée d'orichalque, richement décorée. Comme à son habitude, elle était habillée presque de la même façon que son frère. Pourpre, chemise blanche. Et toujours les armoires de leur famille brodée sur leurs vêtements.
    - Où allons-nous ?

Il haussa légèrement les épaules, lui expliquant qu'il se rendait près d'une des Arches de la cité. de ce qu'il sentait, Circé était en approche et il comptait bien la précéder. Ainsi les jumeaux s'y rendirent. Orphéus était assez impatient d'accueillir une nouvelle âme parmi l'Amirauté. Ces derniers temps n'avaient pas été faciles pour Atlantis, surtout vis à vis des ennemis qui se bousculaient aux portes. Forcément cela avait un impact sur lui. Peu à peu, il était devenu plus sombre, plus méfiant aussi. La peur de voir ses ennemis investir les rangs de son armée était devenue si forte qu'il avait mit le Secret des Abyss sur le coup. Une enquête minutieuse était désormais systématique. Et la nouvelle personne ne ferait pas exception.

Alors que l'Arche était en vue, Orphéus remarqua que sa soeur était quelque peu tendue. Cette fois encore, il devinait pourquoi. L'écaille qui venait de trouver preneur n'était autre que Circé. Et il existait un passif entre elle et les jumeaux. A sa manière de maintenir sa main sur le pommeau de son épée, il comprit qu'elle était encore marquée par ce passé commun.
    - Quand tu es comme ça, tu me donnes l'impression de vouloir trancher le monde entier. Détends-toi, Aurora.

Ils passèrent l'Arche et elle grommelait. Ce qui l'amusait, il devait l'admettre. Se postant proche du passage - pour le moment aucune âme en vue - il attendit qu'elle prenne la parole. Il savait qu'elle déverserait sur lui ce qu'elle avait sur le coeur.
    - Nous nous sommes déjà fiés à cette armure par le passé et nous avons été obligé de mettre un terme à notre collaboration. Aurora était une traîtresse. Une lâche. Je ne te cache pas que je vais avoir du mal à lui faire confiance. Oh, je sais ce que tu vas dire. "La personne a l'intérieur est différente". Et bien je vais être clair. Je m'en fous.

Oula. Il arqua un sourcil alors qu'elle se murait de nouveau dans le mutisme. En effet, quand elle était comme ça, il était difficile de la raisonner. Mais qu'importe, sa place n'était pas d'accueillir le nouveau Marina mais plutôt d'assurer la protection de son frère. Fort heureusement.

Il déployait déjà son Onde autour de lui. Comme une immense toile. Patience. La nouvelle venue ne tarderait pas. Pourquoi était-il si sûre qu'il s'agissait d'une femme ? Car Circé n'était pas n'importe quelle armure.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] G-bleu1150/1150[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] G-rouge900/900[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] G-jaune1350/1350[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea]   [Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] EmptySam 14 Nov - 12:08
L'enchanteresse









L’Onde du Légat trouve d’abord un léger écho, un simple effleurement, une caresse timide, de celle que l’on rapproche d’un enfant mal assuré. Puis une poigne d’une puissance inouïe se referme sur ce Lien. Un appel à l’aide.
Elle s’accroche avec toute la force du désespoir, pousse un cri de l’esprit, une douleur incommensurable. Une rage terrible, aussi, paraît consumer la présence qui se manifeste de plus en plus. Vacillante.
Enfin, après quelques secondes, une forme s’écrase aux abords de l’Arche. Le silence revient.

Un éclat carmin chasse l’obscurité environnante et se détache d’un corps inanimé. Le rouge danse comme un feu-follet devant les deux spectateurs présents de ce naufrage avant de reprendre une forme totémique, entre eux et la blessée. L’Écaille de Circé vibre, fait savoir quel grand malheur a fauché sa nouvelle porteuse. Celle-ci finit par montrer quelques signes de vie, cherche à se redresser. Un gémissement outrepasse ses lèvres et la jeune femme se recroqueville davantage. Sa longue chevelure noire se déverse sur le sol, comme le sang qui s’échappe d’innombrables blessures.

Ses vêtements, naguère de belle facture, de pourpre et d’or, aux teintes de la famille Tremere, ne sont plus que des oripeaux souillés de larmes et d’infortune.

« A-aidez-moi… » une main se lève, implore. Les mèches sombres glissent et dévoile un visage tuméfié, où deux yeux couleur lilas, brillent d’intensité. De détresse. De colère.

Ces deux sentiments se disputent dans l’océan de ces prunelles hypnotiques. L’enchanteresse est de retour.

« L-Légat Orphéus ? »

Sa conscience chancelle encore.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] G-bleu1350/1350[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] G-rouge900/900[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] G-jaune1350/1350[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea]   [Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] EmptySam 14 Nov - 23:20
L'arrivée ne manqua pas de surprendre Orphéus et sa soeur. Alors qu'elle chutait lourdement près de l'Arche, et que l'écaille reprenait sa forme totémique, les Jumeaux se précipitèrent vers elle. Il sentait une profusion de sentiments émaner d'elle. Mais il se doutait que la douleur et la peur étaient les plus importantes. Sa soeur fut la première sur elle. Comme à son habitude. En dépit des doutes qu'elle avait eu avant de rencontrer la personne en question, elle s'occupait de vérifier qu'elle respirait encore.

Ce qui était le cas. Sa main se lève. Elle implore de l'aide. Mais semble aux portes de l'évanouissement. Aurora jeta un regard vers son frère. Ils possédaient bien des talents mais les soins ne faisaient pas partie de ces derniers, ni à l'un, ni à l'autre. Quelques gardes arrivèrent eux aussi. Orphéus reprit le contrôle de la situation. De ce qu'il avait cru voir, elle portait les emblèmes des Tremere. Mais tellement abimé qu'il avait eu du mal à le percevoir.
    - Emmenez-là au poste de garde et allongez-là. Faites venir un médecin immédiatement, nous ne prendrons pas le risque de la déplacer. Aurora, l'écaille.

Il n'était pas question de laisser Circé ainsi. Elle serait emmenée en même temps que la jeune femme, afin que le lien entre les deux ne s'estompent pas. Et afin de garantir sa sécurité, déjà Orphéus faisait appel à son pouvoir. Son Onde ne permettrait pas de la soigner, certes, mais l'envelopperait comme un cocon protecteur, l'isolant du monde extérieur afin de lui permettre de se reposer un peu. Et peut-être d'atténuer sa douleur. Il ne s'insinuerait pas dans son esprit pour autant. La mélopée qui s'échappait de son corps ne ferait qu'effleurer la Tremere. Afin de la rassurer. En substance, elle pourrait comprendre ce chant particulier. Tu es en sécurité maintenant. Dors. Nous parlerons à ton réveil.

Elle fut allongée sur le lit du poste à proximité et le médecin arriva rapidement. Conformément aux ordres qui avaient été donnés à l'époque, il y avait des postes médicaux répartis sur l'ensemble du domaine. Afin que les blessés puissent être prit en charge rapidement. Orphéus resta à l'extérieur pendant l'examen et lorsque le médecin sortit, il le rassura. Elle était sauve. Le remerciant, il entra dans la salle. Aurora était là elle aussi. Les gardes sortirent. Il s'approcha. Et prit la parole doucement. S'éveillait-elle ?
    - M'entends-tu ? Peux-tu me parler et m'expliquer ce qui s'est passé ?

Si la voix du Légat était douce, son esprit et ses sens étaient en éveil. Circé reposait là, aux pieds de la Tremere. Sans doute que cela l'aiderait également. Du moins l'espérait-il. Malheureusement, il ne pouvait pas réellement comprendre le lien entre un porteur et son écaille, lui-même étant dans une situation particulière à ce sujet. Au dehors, la garde avait été renforcée. L'on ne savait pas ce qui était arrivée à la jeune femme. Une attaque ? Rien n'était à exclure.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] G-bleu1150/1150[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] G-rouge900/900[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] G-jaune1350/1350[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea]   [Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] EmptyDim 15 Nov - 12:03
L'enchanteresse









Tu vois, tu n’as rien à craindre, les Merinita t’ont trouvé, ils t’ont attendu. Écoute, tu entends cette douce mélopée ? Tu es en sécurité maintenant. Dors. Nous parlerons à ton réveil. Quelle prévenance. Prend du repos, je suis là aussi, non loin de toi. Tu ne seras plus jamais faible.

Brusquement, la blessée se redresse. La douleur qui en découle la fait grimacer et trembler. Ramenant avec pudeur la couverture sur elle, Éa jette un coup d’œil contrit au Légat puis semble chercher quelque chose. En voyant Circé non loin, la jeune femme paraît se détendre. Elle pousse un long soupir, essuie une larme qui menace de lui échapper.
Ce n’est plus la souffrance physique qui la fait frémir, mais une insidieuse colère, palpable dans son Onde, jusque dans ses paroles :

« Tous morts… »

Elle prend sa tête entre ses mains, s’efforce de reconstituer le flot de souvenirs qui vient s’écraser contre les récifs de sa conscience. Après de longues minutes, elle rompt sa posture pour regarder le Légat et sa sœur.

« Je… me souviens juste que nous avons été surpris par une tempête. Nous nous sommes échoués alors que l’île de Circé était en vue. » débute-t-elle dans un murmure. Parler lui demande un effort qu’elle surmonte avec courage. « Il n’y a que mon frère et moi, qui avons survécu à ce naufrage… nous étions ici pour la récupérer, nous voulions en être dignes, les Tremere voulaient que je… »

Honteusement, ses prunelles évitent celles de la Voix de Poséidon. « Je crois qu’elle… nous a testés, elle semblait si en colère. J’ai échoué. »

Ce n’est pas complètement vrai, mais à ses yeux, Éa a trop perdu dans cette aventure. Encore, ses iris se brouillent d’émotions contradictoires. Il semble régner en son sein, une lutte perpétuelle. Deux camps se font face, entre colère et résignation.

« Je suis toute seule désormais. »

Elle enfouit son visage entre ses mains.

Tu te relèveras, tu seras digne. Un emblème de vaillance. Tu seras crainte et respectée, tu dois vivre !

S’extirpant de son lit, la jeune atlante prend le risque de rouvrir ses blessures. Qu’importe, songe-t-elle avec amertume. Ses doigts viennent caresser l’Écaille, un sourire naît sur ses lèvres.
Il se manifeste alors un phénomène bien étrange, visible de tous : peu à peu, l’Onde de la Tremere, d’un violet sombre, et celui écarlate de la Scale dansent, se rencontrent, fusionnent. Pour qu’une troisième teinte, obscure, en résulte.

« Je m’appelle Éa Tremere, ma Dame, mon Seigneur. » achève t-elle avec déférence tandis que le sang macule les bandages qui enserrent son corps malmené. « Je vous confie ma vie. »

C’est tout ce qu’il te reste. Cela, et ta rage qu’il te faudra apprendre à contrôler.

Éa met un genou à terre, s’incline et présente sa nuque.





[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
OrpheusOrpheusArmure :
Légat

Statistiques
HP:
[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] G-bleu1350/1350[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] G-rouge900/900[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] G-jaune1350/1350[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea]   [Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] EmptyVen 20 Nov - 10:12
Ils l'écoutaient, essayant de comprendre ce qui s'était passé. Quel terrible événement avait pu se produire pour qu'elle soit dans cet état. Une tempête. L'île de Circé et le fait que l'équipage ait été annihilé au moment de l'accident. Deux survivants, le frère et la soeur. Par réflexe, Aurora portait son regard vers Orphéus. Forcément, cela la touchait un peu plus lorsqu'une fratrie était concernée. Elle ne pouvait s'empêcher de faire un lien avec elle et son jumeau. Même si leur propre histoire n'avait rien de comparable à celle-ci.

Elle s'était rapprochée, afin de mieux entendre. Se disant aussi que sa présence féminine aiderait un peu plus la jeune femme à se dévoiler, ou à se rassurer tout simplement. Quant à Orphéus, il ne disait rien pour le moment. Mais ressentait. La colère. L'Onde ne mentait pas. Plus forte que le chagrin apparemment. Cela l'étonnait quelque peu. Ce n'était pas ce qui prévalait lorsqu'un tel drame arrivait. Il le savait pour en avoir vu de nombreux. Mais pour l'heure, le silence. Et la compréhension.

Selon ses dires, elle avait échoué. Elle avait été envoyé par les Tremere. Et de nombreux morts en avaient fait les frais. Les quêtes de ce genre apportaient toujours son lot de malheurs. N'y avait-elle pas été préparée ? Et son frère, qu'était-il devenu lui ? Il joignit ses mains l'une à l'autre, pesant les mots qui sortiraient de sa bouche. Son Onde se voulait rassurante. Essayant de l'apaiser un peu.

Alors la femme se redressa. Se présentant officiellement. Son onde semblait s'associer à celle de l'écaille. Et alors qu'elle s'inclinait, un sourire apparut sur le visage d'Aurora. Ou tout du moins, l'ombre d'un sourire, invisible pour qui ne connaissait pas la jeune femme mais parfaitement clair pour son frère. Il n'en comprenait pas la raison mais cela viendrait. Pour l'heure il avait bien plus important à gérer. Il s'approcha d'elle :
    - Et Atlantis t'en sera éternellement reconnaissante. Nous considérons la vie comme étant précieuse, surtout celle des nôtres. Ainsi, nous savons reconnaître plus que quiconque la valeur de telles paroles. Redresse-toi, Éa de Circé.

Aurora s'était approchée pour lui servir de soutien si nécessaire. Elle avait vu le sang s'étendre. Elle n'était pas remise, loin de là. Elle tendit un bras pour l'aider. Elle eut aussi quelques mots à son égard.
    - Nous comprenons ta douleur et ton chagrin. Mais avant de refermer complètement cette porte et de ne plus jamais l'ouvrir, nous avons besoin de savoir. Ton frère et toi êtes parvenu jusqu'à l'île. Est-ce pendant ton test qu'il a disparu ?

Il est vrai qu'il ne s'agissait pas d'un détail pour elle. Pour le Légat, sans doute aurait-il été plus avisé d'attendre mais il savait qu'il faudrait une réponse. De toute évidence, il allait aussi devoir faire prévenir sa famille du retour de la jeune femme. Et de la disparition des autres. Un air grave apparut sur son visage.
    - Tu disais que tu étais seule, désormais. Sache que cela n'est pas vrai. Plus maintenant. En devenant officiellement la Capitaine de Circé, tu intègres un véritable Corps. Souhaites-tu que je fasse parvenir un message à ta famille pour les rassurer ? Et pour les informer de ce qui s'est passé ?

Un visage et un nom s'imposèrent à son esprit. Chloé Tremere. Si cela n'enchanterait pas sa soeur, elle était le lien entre les Merinita et les Tremere. Peut-être pourrait-elle aider. Et puis ainsi, il pourrait aussi en apprendre plus sur Ea et son frère. Sur sa famille. Et les aspirations qui étaient les leurs. Une importance capitale pour lui, surtout en apprenant que c'était la famille qui avait été le déclencheur de cette quête.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1839-orpheus-merinita-ft#
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] G-bleu1150/1150[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] G-rouge900/900[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] G-jaune1350/1350[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea]   [Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] EmptySam 21 Nov - 10:52
Trahison








Son corps tout entier vibre. De colère, de douleur. Elle attend, rassemble ses pensées éparpillées. Reste que l’ire qu’elle ressent est plus forte que tout et même si elle la muselle, il lui est impossible de totalement l’ignorer. Et quand la Voix de Poséidon lui commande de se redresser, elle s’exécute, seule, sans aide qu’elle refuse avec politesse d’une inclinaison de la tête. Un vague sourire répond aux mots qu’Aurora a pour elle. Ce n’est néanmoins pas par fierté qu’elle agit de la sorte, mais pour se prouver à elle-même quelque chose.

Viennent de nouvelles questions qu’elle accueille en silence, de la tristesse dans ses yeux mauves. La rage revient et s’écrase, insidieuse, contre son âme abîmée.

C’est avec difficulté qu’elle libère une vérité bien terrifiante : « C’est mon frère jumeau qui a essayé de me tuer. »

Son cosmos commence à flamboyer, l’écaille de Circé se joint aux émotions de sa porteuse pour en exacerber la teneur. Il réside en la jeune femme un pouvoir certain, destructeur et énigmatique. Qu’il faut à tout prix canaliser.

« Je suis née quelques minutes avant lui. Peut-être n’ignorez-vous pas qu’au sein du clan Tremere, le droit d’aînesse prime sur tous les autres. Aussi ai-je été désignée dans cette mission. J’avais le devoir de retrouver Circé et de réussir son épreuve. »

Ses mains se serrent, ses doigts ne sont plus que des nœuds de phalanges blanchies.

« J’aimais mon frère de tout mon cœur, malgré nos relations souvent conflictuelles. Il a toujours été jaloux de ma position et moi… j’ai voulu qu’il participe quand même, que nous ayons tous les deux notre chance. »

Par faiblesse, tu apprendras à te méfier de tout et de tout le monde…

« Quand l’Écaille nous a testés, j’en suis sortie victorieuse… » un mal de tête soudain la fit grimacer. Elle poursuit tout de même, cherchant à se rasseoir sur son lit de camp. « Et il m’a attaqué. »

Lacérant son corps et son âme de blessures indélébiles. Éa dissimule son visage entre ses mains, éclatant en sanglots. Ses pleurs finissent par cesser, elle s’excuse :

« Je suis désolée. Je l’ai… je me suis défendue et Circé m’a prêté son pouvoir. »

Sa gorge se serre.

« J’ai trahi ma famille… c’est en cela que je vous assure que je suis seule désormais. Car qui voudrait d’une femme qui commet un fratricide dans ses rangs ? Si les Tremere apprennent la vérité… » Une pause. « Mais à vous, Seigneur Orphéus, j’avoue ma faute, mon déshonneur. Je vous l’ai dit, ma vie vous appartient, appliquez la sanction qui vous paraîtra la plus juste. »




[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea] Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
 
[Fin février 553]Une nouvelle arrivée [PV Ea]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: