Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
LivLivArmure :
Berserker du Kochtcheï

Statistiques
HP:
[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] G-bleu1350/1350[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] G-rouge600/600[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] V-rouge  (600/600)
CC:
[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] G-jaune1350/1350[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] V-jaune  (1350/1350)
Message [Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor]   [Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] EmptySam 14 Nov - 13:42
Comme à son habitude, Liv cheminait. Dans les allées, entre plusieurs étales, son pas conquérant zigzaguait dans le souk de Camelot. Les lieux étaient pour le moins exotiques, un plaisir de tout instant pour qui savait aimer se trouver en terrain inconnu. N'était-ce pas là, après tout, tout l'intérêt d'un apprentissage ? La vie rendait ignare à peu près n'importe quel homme. Un peu de merci n'était pas de trop.

Au beau milieu de ces petites allées, près de ces hauts remparts qui assuraient probablement une vue merveilleuse, quelques étoffes aux couleurs distinctes et typique de la région portaient en son sein pour vêtir les siens. Son hésitation fut palpable. Liv avait cette fâcheuse manie de pincer sa lèvre inférieure gauche quand le doute lui chatouillait le ventre. Rouge ou Jaune ? Ô, les couleurs flamboyantes et chatoyantes étaient ces favorites ! Il lui fallait prendre son temps.

Finalement, son doigt opta pour la Rouge. On lui recommanda d'essayer, avant d'acheter. Chose que la Centurion exécuta sans rechigner. Soudain, des murmures l'interpellèrent. Les habitants qui cheminaient parlait d'un étrange colosse dans l'allée, rive. Un énergumène un peu bruyant, un peu visible, aux cheveux aussi blancs que neige, rappelant les gardiens du Nord...

Cette description ne lui était pas étrangère ; c'eut même été un euphémisme. Se retournant, les bruits de pas et cette tignasse immaculée ne lui étaient pas inconnue. Ses pas se dérobèrent aussitôt en sa direction, feutrés, discrets. Son nom résonna finalement, vague moyen de l'interpeller dans les règles de l'art...

"Seigneur Haldor."

Sa taille aurait pu l'intimider, mais il n'en fut rien. La Dame à la Lanterne ne trembla pas d'un iota, encouragée par l'éclat et la richesse du tissu qui caressaient ses doigts gracieux. Derrière elle, le marchand lui sommait de ne pas s'en aller, de payer son du. Liv ne répandit nulles paroles. D'une main lâche, elle tendit quelques pièces de sous vers le marchand, cessant immédiatement ses râles et ses plaintes sous-jacentes. Marché conclu ; son petit contrat venait d'être conclus. Dès lors, Haldor eut toute l'attention de la jeune femme, qui, en tournant les talons, fit volte face vers le Cardinal, un sourire matois aux lèvres.

"Je ne vous savais pas avoir une âme de négociateur. Se pourrait-il que ce souk vous intéresse ?"

Avec patience, la Centurion attendit la réponse du colosse. Si ces commerçants avaient un peu de chance, l'Ours Gris avait étanché sa soif et sa faim...Suffisamment pour ne pas dévaliser ou ravager le petit marché. Puis, Liv se souvint. A leur arrivée, Haldor avait exprimé son désir de revenir sur une discussion qu'il avait eu avec elle, dans les forêts ombrageuses de Transylvanie. Amusée comme une dame de la cour, Liv prit son châle et l'entoura immédiatement autour de ses épaules.

Voilà qui était mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t750-oropher-cardinal-de-la
HaldorHaldorArmure :
Cardinal de la Mort

Statistiques
HP:
[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] G-bleu1500/1500[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] G-rouge1350/1350[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] G-jaune1350/1350[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor]   [Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] EmptySam 14 Nov - 14:34
Avait-il un projet en tête alors qu'il se baladait au travers de ce qui ressemblait à un marché ? Oui et non. En réalité, il souhaitait se changer les idées. Parler, pas nécessairement. Quant aux négociations, il était assez fort : il fixait les prix, on acceptait. Sans doute que sa taille et son aura intimidaient les pauvres marchands. Mais il n'avait pas trouvé autre chose que de quoi se rincer le gosier et de se remplir l'estomac. Pour le côté matériel, il n'était pas comme ça, se suffisant de son manteau en peau de géant qu'il portait sur les épaules et de sa traditionnelle lame qui siégeait toujours dans son dos.

Les murmures, il commençait à s'y faire. Cela lui donnait l'impression d'être entouré de mouches et l'envie de les envoyer bouler était forte mais il avait promit de se faire petit. Enfin. Façon de parler quoi. Ainsi fut-il surprit d'entendre son nom. Baissant les yeux, il remarqua alors la présence de Liv, qui terminait de payer ses achats. Il eut un large sourire.
    - Ah, voilà ma p'tite Liv. Content d'voir un visage familier. J'suis un peu paumé dans l'coin. Et pas de "Seigneur" avec moi hein. Haldor, ça suffit. Tu serais d'mon armée, j't'aurai dit que tu peux m'appeler "Patron" ou "Boss" mais hey ! C'pas le cas. Dommage pour toi d'ailleurs.

Et il éclata de rire. C'est qu'il s'amusait souvent à essayer de débaucher les autres soldats pour les intégrer à son armée. Liv du Scotch était une femme particulière, qu'il avait rencontré au coeur de la forêt. Une rencontre étonnante, même pour lui. Surtout sa relation avec sa fameuse lanterne et les impressions qu'elle avait eu.

Et comme si cela venait de lui revenir, il se tapa le front du plat de sa main. Vrai qu'à l'époque, il avait pas encore récupéré sa mémoire. N'avait-il pas dit qu'il irait la voir une fois cela fait ? Pour vérifier si elle avait été dans le vrai. Et bah si, ma grande. T'avais raison.
    - Tu sais quoi, j'crois bien que j'suis doué en négociation. C'est facile en vrai. Tu fixes le prix. Tu fixes le marchand droit dans les yeux. Et tu lui adresses ton plus beau sourire. Sérieux, ça marche chaque fois. Et ils sont toujours content de m'voir partir. Mais en vrai, j'ai besoin de rien. J'ai tout c'qu'il me faut. Et toi, t'as choppé quoi ?

Il se mit à rire de nouveau. Quelques uns les regardaient mais dès qu'il plantait son regard dans le leur, ils se détournaient immédiatement. Il reprit sa marche, invitant la femme à le suivre. Même lui voyait qu'ils attiraient un peu l'attention, sans doute à cause de la présence de Liv non ?
    - T'as du succès dis donc, ils te regardent tous. Comme disais le paternel : "il vaut mieux voir le pelage de l'ours que ses crocs". Philosophique nan ?

Lui en tout cas, il estimait que c'était des phrases de savant. Ne l'était-il pas lui même d'ailleurs ? Il reprit plus doucement, pour qu'elle soit la seule à entendre.
    - Mais c'est bien que j'sois tombé sur toi. Tu sais quoi ? Tout est revenu. Mes souvenirs. Mon passé. Ce que je suis. Mouhahahahahaha. T'avais raison. On est mieux à savoir qui on est vraiment. Et j'crois que ça va t'surprendre. Tu veux qu'on s'pose pour boire un verre ou manger un morceau au fait ? On pourra en parler un peu si t'as du temps.




Dernière édition par Haldor le Sam 14 Nov - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1838-haldor-cardinal-de-l
LivLivArmure :
Berserker du Kochtcheï

Statistiques
HP:
[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] G-bleu1350/1350[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] G-rouge600/600[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] V-rouge  (600/600)
CC:
[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] G-jaune1350/1350[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor]   [Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] EmptySam 14 Nov - 15:32
Haldor. Juste Haldor. Liv hocha la tête, prenant note qu'il n'était probablement pas de bonne augure de faire preuve de trop de formalités. Le proverbe l'affirmait déjà bien assez : Chassez le naturel, il revient au galop. Le Cardinal n'était pas de ceux à apprécier leur titre, quand bien même son but était de faire profil bas. Profil bas, mais pas sans faire ses achats personnels.

"Des achats qui, je le crains, ne risquent pas de vous intéresser, mais je suis certaine que ces petits présents feront un malheur parmi les filles du domaine. Après l'hiver, elles ont besoin de s'amuser un peu..."

De petits souvenirs ça et là. Des gants, des écharpes, quelques étoffes pour Marnie, Duša et les autres servantes de son domaine. Si elle n'était guère chaleureuse avec ses frères Berserkers, Liv aimait entretenir une ambiance familiale en sa demeure.

"Je crains que le marchand soit plus susceptible de faire monter le prix, si je venais à le fixer ainsi."

Fermant les yeux, Liv s'imaginait mal appliquer la solution-Haldor. Hélas pour elle, les négociations prenaient plus de temps, exigeait plus de charme. Pas qu'elle en manquait : bien que distante de prime abord, la Slavonne était une beauté froide qui savait attirer l'attention par son élégance. A chacun de ses pas, le cliquetis de sa Lanterne semblait chanter ses louanges à son égard, interpellant inconsciemment les petites âmes alentours.

"Je...Je ne sais pas si on peut parler de philosophie, Haldor. Mais peut-être que cela donne à réfléchir." Son doigt tapota ses lèvres, et l'on sut la Kochtcheï perdue dans ses réflexions philosophiques et ses paroles sybillines. " Le cycle de l'ours est un peu comme la Paix et la Guerre, ou la Vie et la Mort, d'une certaine manière. Quand vient son hibernation, il s'impose la Mort au détriment de la Vie, un instant de répit et de paix au détriment de la Guerre. Il est certain qu'il vaut mieux voir le pelage d'un ours endormi plutôt que d'être déchiqueté par ses crocs."

Reportant son regard vers le Cardinal de la Mort, Liv sut qu'elle ne touchait probablement pas le bon public. Gênée, son regard perçant fixa droit devant elle afin de ne pas perdre la face.

"Mais je m'égare, excuse-moi. Ce n'est pas moi qu'ils regardent. Et quand bien même ils m'observeraient, beaucoup s'arrêtent au premier regard. Bien sûr, il y a bien quelques personnes qui s'étonnent de ma lanterne, mais je dois leur rappeler qu'elle est mienne. Elle n'a rien de celte..." Ses confessions n'étaient que chuchotements. Ce sujet lui fit monter une possessivité déconcertante chez la jeune femme. La Centurion n'appréciait pas qu'on touche à ses objets personnels : c'était chasse gardée. Madame ne partageait pas. "Je serais plutôt d'avis que vous intimidez les alentours et qu'au contraire, je les rassure pour je ne sais quelle raison. Ce doit être fascinant à voir, côte à côte. "

Un léger rire cristallin franchit ses lèvres rosées. Un court instant. Bien vite la neutralité de la jeune femme revint sur son visage lorsqu'Haldor lui affirma tout doucement qu'il s'était finalement souvenu de son passé. De qui il était, de tout. Liv était heureuse pour le Cardinal. Il n'y avait rien de plus terrible que de vivre dans le mensonge.

"C'est une très bonne nouvelle pour toi...J'imagine que cela a dû te faire un choc. Redécouvrir toute une vie...Une vie bien loin de notre petit enfer vivant ! C'est quelque chose. " Un silence advint, avant qu'elle ne reprenne. "Nous avons tout notre temps devant nous, mais je serais ravie d'écouter ton histoire. D'où tu viens, également."

D'un mouvement de menton, Liv indiqua la direction d'une taverne, située non loin des petits commerces présentés en plein ciel. Le bois foncé et odorant d'une terrasse ouverte ainsi que la verdure dégringolante mais domptée qui s'y faisaient conquérante terminèrent d'achever tout doute dans son esprit. L'Hermine Furibonde serait leur taverne du moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t750-oropher-cardinal-de-la
HaldorHaldorArmure :
Cardinal de la Mort

Statistiques
HP:
[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] G-bleu1500/1500[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] G-rouge1350/1350[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] G-jaune1350/1350[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor]   [Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] EmptyDim 15 Nov - 1:15
Et elle avait raison. Il n'était trop achat déjà pour lui alors entendre parler de trucs de nanas, trop peu pour lui. Mais elle l'avait comprit et il appréciait sa retenue à ce sujet. Il se demandait tout de même quel plaisir elles pouvaient prendre à s'échanger des cadeaux de la sorte. Pour lui, rien ne valait un bon ragoût d'ours ou une lame en offrande. Là, ça lui faisait plaisir. Pour le reste... Disons qu'il n'avait pas cette fibre là.

Quant aux marchands, il estimait au contraire qu'il était facile de négocier. Encore une fois, tout dépendait de la manière et de ce que l'on désirait. S'il devait se tenir à carreau, ce qu'il faisait depuis qu'ils étaient arrivés ici, Védan ne lui avait pas interdit pour autant de faire usage de son charisme pour s'imposer. Ou alors il s'agissait d'un passage qu'il n'avait pas entendu. Et alors qu'elle reprenait l'image de l'ours, il s'esclaffa. Elle avait vraiment tout pigé la petite.
    - M'ouais. Si tu l'dis. Vrai que ça doit leur faire bizarre de nous voir comme ça. Mais j'suis tellement habitué aux regards en coin que maintenant, j'y fais plus trop gaffe. Sauf si ça devient trop insistant. Là, ça m'énerve.

Et il était préférable de ne pas l'énerver. Mais qu'importe, il n'était pas ici pour casser des bouches. Ils finirent par trouver un endroit pour se poser, suite à la proposition du colosse. Une auberge leur permettant de profiter quand même de l'espace au dehors, parfait. Alors qu'il commandait de quoi boire et manger pour deux, glissant quelques pièces au maître des lieux, il rejoignit Liv là où elle s'était posée. Reprenant leur petite discussion.
    - Un choc, oui en quelque sorte, je ne vais pas te mentir. Par contre de là à dire que c'était une vie loin de cet enfer, c'est se tromper. Tu t'souviens de ce que tu m'as balancé le jour où on s'est croisé dans la forêt ? De ce que tu as ressenti grâce à ta loupiote magique là ?

Elle s'en souvenait forcément. Et lui aussi. Cela l'avait marqué, en quelque sorte. Car elle avait perçu des choses qui lui échappaient alors. Des choses qui s'étaient en partie vérifiées alors qu'il avait recouvré la mémoire. Sa vie avait été compliquée. En sommes, c'est comme s'il avait eu plusieurs existences cumulées en une seule. Odin. Arès. Des dieux qui n'appartenaient même pas à la même famille. Et pourtant il avait un pied dans chaque monde. Héros ? Loin de là. Mais il avait bourlingué.

Les plats et l'alcool arrivèrent. Il avait prit le soin de commander pour elle mais sans savoir si elle accepterait de partager la bouffe avec lui. Au pire, il se sifflerait la totalité sans sourciller. Il poussa le verre dans sa direction et leva le sien, en guise de toast.
    - Santé ! C'bien ça qu'on dit, non ?

Dans les terres du Nord, on avait d'autres expressions. Mais Haldor cherchait à ne plus systématiquement faire référence à son passé même si cela était difficile. Il se souvenait des migraines qui lui martelaient la tête. Maintenant, ces douleurs étaient révolues. De l'histoire ancienne. Il se souvenait. De tout. Et cela avait généré de nouveaux problèmes malheureusement. Il se pencha vers elle afin que nul autre ne puisse les entendre. Il y avait du bruit, il y avait donc assez peu de risque. Mais au cas où.
    - Bon, comme j'te disais. Pour la vie tranquille, tu repasseras. Tu veux que j'te dise ? Avant, j'appartenais à Odin. Guerrier divin de Gamma d'abord. Ensuite Guerrier divin de Zeta. Et maintenant Mort. Tu parles d'une vie d'merde. J'ai passé mon temps à m'battre ou à m'entraîner pour les Dieux. J'sais faire que ça...

Il n'y avait pas de lassitude, simplement un constat. Il l'avait toujours dit : il était un soldat. Et sa vie le prouvait. On ne pouvait lui retirer cela, quoi qu'on en dise.
    - L'histoire est un peu compliquée hein. Mais en gros, j'ai été trahi. Traqué. Et presque tué. Mais on tue pas la Mort. J'crois qu'c'est pour ça que j'ai intéressé Arès. M'enfin, dur de savoir ce qu'ils ont dans l'crâne eux aussi. Enfin voilà. J'trouvais important de te le dire. Après tout, t'avais pas faux sur toute la ligne. Et si t'as des questions, balance la sauce mon p'tit Scotch.

Et il ricanait. Il ne comprenait toujours pas le fonctionnement de la lanterne. La magie, ça lui échappait clairement. Dans le même temps, il terminait sa choppe, attrapant un gros bout de viande qu'il s'enfila dans la bouche.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1838-haldor-cardinal-de-l
LivLivArmure :
Berserker du Kochtcheï

Statistiques
HP:
[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] G-bleu1350/1350[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] G-rouge600/600[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] V-rouge  (600/600)
CC:
[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] G-jaune1350/1350[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor]   [Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor] EmptyLun 23 Nov - 23:56
"Oui, je te l'ai dit, ce jour-là. Que vous n'étiez pas comme les autres Berserkers. Il y a encore des cicatrices de guerre, dans ton âme. T'as...la marque de ceux qui ont survécu à la froideur des montagnes."

Et ce n'était pas rien. Là, dans cette taverne, Liv ne savait pas véritablement si ces fameux souvenirs qu'Haldor venait de se remémorer avaient balayé, chassé l'homme qu'elle avait connu dans les forêts. Certaines histoires avaient une influence sur les individus, après tout. Au final, Liv fut surprise de constater qu'en journée, ces lieux étaient moins bavards et moins festifs qu'il y avait de cela quelques heures, quand le crépuscule annonçait son arrivée. Camelot ne se réveillait-elle que la nuit ? Nul ombrage ne prit la jeune femme de cette constatation. Cette ambiance paisible était même une aubaine...Et que dire de ce verre que venait de leur servir le tavernier ?

"Oui, c'est bien le terme. Santé."

Levant son verre, les deux gobelets se rencontrèrent aussitôt et firent résonner un bruit de festivité. Patiemment, elle écouta le Cardinal s'exprimer sur ses aventures, ses états d'âme, sa vie. C'était un guerrier, l'un de ceux qui n'avaient pas perdu ses réflexes, même à travers le temps. Ni son sourire, d'ailleurs. Silencieusement, elle acquiesça, analysa soigneusement chacun des éléments que lui délivraient Haldor.

Avait-elle tout compris ? Non. Son histoire était complexe...

"...Cela m'échappe un peu, excuse-moi. Souvent les réponses me sont instinctives, mais je n'ai pas encore acquis le savoir inné de tous mes Gardiens. Odin, Odin...Un nom de dieu effacé, ces dernières années. Peux-tu...M'expliquer? D'où tu viens, vraiment ? Que s'est-il passé, pour que tu passes de Gamma, à Zeta, puis à Mort ?"

En voilà un cheminement peu commun. Beaucoup affirmeraient que porter une armure, c'était déjà beaucoup. Le début de toute une destinée. Mais que dire de ce cas-ci, quand les Moires malmenaient ainsi un homme ? Intriguée, Liv poursuivit d'une voix plus basse.

"Je trouve ça passionnant d'en apprendre davantage. Tu sais, à chaque fois que je me rapproche d'une vérité qui m'a été cachée, ça me donne le sentiment d'atteindre...Quelque chose. De me rapprocher du passé. C'est très étrange. Je crois que tu peux comprendre, maintenant. " Quand Liv baissa les yeux, ceux-ci apparaissaient plus brillants. Alors, pourquoi avait-elle l'impression que gagner en expérience était quelque chose de...dangereux à la fois ? "Après coup, oui, je crois que nous ne sommes pas si différents."

Ses lèvres se portèrent près de ses lèvres, pour taire ses doutes et ses appréhensions. Les fantômes se faisaient de plus en plus flous, ces derniers temps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t750-oropher-cardinal-de-la
 
[Mi-Mars 553]Frères des Ours [PV Haldor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Britannia :: Camelot :: Centrallée-
Sauter vers: