Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
KalebKalebArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-bleu1350/1350[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-rouge900/900[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-jaune1350/1350[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-jaune  (1350/1350)
Message [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé]   [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] EmptySam 14 Nov - 20:34
Aux lueurs de l’aube, de nouveaux habits pour une nouvelle danse. Il n’y avait pas à dire, pour un changement de vie, celui-là était plutôt du genre…radical. Pensez-vous, passer d’une masure dans l’Horeb au sixième temple du Sanctuaire en moins d’une journée… De zéro en héros ? C’était vite dit. Kaleb observait les murs de la maison de la Vierge d’un air perplexe. Il n’avait pas l’impression d’être devenu… différent. Mais le silence et l’immensité des lieux avait un je ne sais quoi d’oppressant.

Il allait falloir mettre de la vie ici. Et rapidement. Le personnel de ses prédécesseurs semblait avoir déserté les lieux. Donc pas de transition protocolaire, pas de parchemin pour indiquer comment nourrir les poissons du bassin ? Sérieusement ?! Etait-ce la coutume que de faire place nette lorsque l’armure désignait un nouveau protecteur ? Kaleb n’était pas suffisamment aux faits des us du Sanctuaire pour en juger. Mais quoi qu’il en soit, il n’allait pas remplir les celliers seuls. Et puis, il s’imaginait mal passer le balai dans une demeure aussi gigantesque sans aide. Il allait devoir trouver au moins un intendant et un aide de camp. Et quel meilleur endroit que Rodorio pour cela ? Il laissa donc l’armure d’or de la Vierge trôner devant l’autel des Portes du Paradis et garder la demeure.

C’est en sifflotant qu’il dévala à petites foulées les marches qui le menèrent jusqu’au village, saluant les gardes et apprentis sur son chemin. Il ne fallait pas compter sur lui pour devenir un autre. L’élitisme ne faisait pas parti de ses conceptions. Même au plus haut du trône, on ne restait assis que sur notre cul. Tout être humain allait aux latrines. Même les chevaliers d’or. Il n’y avait donc aucune raison de pavoiser.

Les rues de Rodorio étaient calmes. Il faut dire que la pluie fine d’hiver qui tombait n’incitait pas vraiment à flâner dehors. Par où diable commencer ? En deux ans, il n’avait traversé le village qu’au moment de son arrivée. Il ne connaissait pas les lieux et il prenait conscience que ce n’était pas tout à fait dans l’ordre des choses. Les gens ne le connaissaient pas. Le regard inquisiteur que certains des rares badaud lui avaient lancé à la dérobée le lui avait confirmé. Il est vrai qu’il ne possédait pas la carrure impressionnante de certains de ses frères d’armes et rien ne laissait présager de son statut…Bon… Que cela ne tienne ! Il trouverait bien une auberge où se renseigner !!! C’est comme ça qu’il aurait procédé à Axoum. Ou à défaut, trouver un marchand d’esclave sur le marché. Enfin… L’esclavage avait-il seulement cour aux portes du domaine d’Athéna ? La déesse le tolérerait-elle ? Bref… trouver un lieu de sociabilités pour obtenir des renseignements.

A force de tourner de ruelles en ruelles, Kaleb arriva sur la grand place du village. Perdu dans ses pensées, il ne perçut l’aura qu’au moment de franchir la lourde porte de chêne. Ses yeux turquoise scrutèrent dès lors la salle pour cerner l’individu à laquelle elle appartenait…


Dernière édition par Kaleb le Sam 28 Nov - 14:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2497-kaleb-chevalier-de-la-vierge https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2521-kaleb-chevalier-d-or-de-la-vierge
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-bleu180/180[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-bleu  (180/180)
CP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-rouge180/180[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-rouge  (180/180)
CC:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-jaune244/244[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé]   [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] EmptySam 14 Nov - 20:51
Pouvoir souffler avant les missions qui suivraient était une habitude pour le blondinet. La rencontre avec le Grand Pape s'était déroulé correctement et il s'était attendu à bien pire. S'il n'estimait toujours pas l'homme digne de sa fonction - seul le temps lui permettrait de l'accepter - il devait admettre qu'il avait senti une force de caractère impressionnante chez l'ancien Chevalier du Lion. Rien d'anormal après tout lorsque l'on était un ancien chevalier d'exception.

Il déplorait tout de même son laxisme mais avait trouvé certaines de ses questions assez légitimes. Visiblement ses réponses avaient rassurés la Voix d'Athéna et cela lui suffisait. Pourquoi y pensait-il encore alors que cela était passé ? Sans doute parce qu'il avait appréhendé la rencontre. Si son mentor était effectivement apparu en songe, il ne s'était pas laissé déstabiliser par lui pendant l'entretien. Cette aura sombre avait été contenue.

Se détendre n'était pas nécessairement une option qu'il appréciait d'ordinaire mais la force de l'habitude était plus forte que sa raison. Et puis il devait admettre qu'il était agréable de pouvoir manger un morceau, loin des autres chevaliers. Il avait peu dormi et se sustenter était une option raisonnable. Il n'oubliait pas les regards en coin que la plupart lui jetait. Ce qu'ils ne comprenaient pas, ça les effrayait. Et pour une fois, ils avaient sans doute raison de se fier à ce sentiment. Plongé dans ses songes, il ne perçut pas de suite la présence, plus marquée que les autres. Lorsque ce fut le cas, il leva le regard et tomba rapidement sur la silhouette en question. Un visage inconnu. D'un geste de la main, il fit signe à l'homme de le rejoindre. Après tout, il paraissait lui aussi rechercher sa présence à en croire son regard.

Elias se leva pour l'accueillir. S'il portait une tenue simple, l'éclatante blancheur de celle-ci pouvait être un choix dangereux au sein d'un tel établissement. Les tâches pouvaient arriver plus rapidement que les ennuis mais ce n'était pas le genre de considération dont Elias se préoccupait. D'un geste de la main, il remit ses longues mèches blondes qui étaient tombées devant son visage avant d'adresser un sourire à l'homme, inclinant respectueusement la tête pour le saluer.
    - Pardonnez ma gestuelle qui a pu vous paraître familière, je ne souhaitais qu'attirer votre attention. Je n'ai pas le loisir de vous connaître alors que j'ai décelé en vous cette lumière propre à ceux de notre "famille". Je me prénomme Elias, pour vous servir.

D'un geste de la main il l'invitait à prendre un siège.
    - Accompagnez-moi, si le coeur vous en dit. Vous êtes nouveau, n'est-ce pas ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
KalebKalebArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-bleu1350/1350[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-rouge900/900[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-jaune1350/1350[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé]   [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] EmptyDim 15 Nov - 10:49
L’homme l’avait également repéré. Un autre chevalier ? Probablement. Toute la question était de savoir s’il s’agissait d’un allié ou d’un ennemi. Il ne fallait pas se leurrer : les chiens de guerre d’Arès ou les piafs d’Apollon pouvaient parfaitement se balader dans les parages. Voir même les mollusques de Poséidon pour peu qu’ils n’aient pas besoin de baigner dans la saumure pour survivre. Mais tous étaient soumis à la mascarade de Zeus. Aucun n’oserait risquer le courroux du roi des dieux. Enfin, il fallait l’espérer.

Kaleb s’avança lentement vers l’inconnu. Un visage enfantin encadré par des longs cheveux d’un blond doré. Seul son regard pouvait trahir l’énergie qui l’habitait. Un regard flamboyant et déterminé qui contrastait avec ses traits presque juvéniles. Il y avait quelque chose de mystérieux chez cet individu. Et ce n’était pas uniquement le fait de porter une tunique immaculée dans un tel endroit. Pour autant, le nouveau gardien du sixième temple ne se sentait pas particulièrement menacé. Il s’avança donc d’un pas décidé, lui rendit son salut et sans autre forme de procès, il s’assit en face de lui.

« Ne vous inquiétez pas, je ne me formalise pas de ce genre de choses. Nouveau dans la « famille », on peut dire ça. Bien que ça fasse deux ans que je me trouve dans les environs, je n’étais encore jamais venu ici. Et vous ? Je remarque que vous aimez jouer avec le feu… »

Kaleb laissa un court silence s’installer, avant d’adresser un sourire malicieux à son vis-à-vis.

« Je veux dire, il faut espérer qu’aucun ivrogne ou une serveuse maladroite ne ruine votre tunique. Le vin est une véritable calamité. Et je ne vous parle même pas des tâches de graisse… »

L’axoumite fit un signe au tenancier et bientôt deux coupes de vin arrivèrent à la table apportée par une jeune esclave. Kaleb versa lentement l’eau à l’intérieur de la sienne et fixa à nouveau son interlocuteur. Il guettait sa réaction.

« Veuillez me pardonner, je ne me suis toujours pas présenté. Mon nom est Kaleb. J’ai fait un long chemin pour venir jusqu’ici. Pardonnez ma curiosité mais vous semblez être, comme moi, plutôt matinal… Qu’est-ce qui vous amène dans les parages ? Affaires ou détente ? »

Le chevalier de la Vierge saisit sa coupe et la tendit en direction de celle d’Elias, un air enjoué derrière ses longues nattes blanches.

« Trinquons voulez-vous ? A la « famille » ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2497-kaleb-chevalier-de-la-vierge https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2521-kaleb-chevalier-d-or-de-la-vierge
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-bleu180/180[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-bleu  (180/180)
CP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-rouge180/180[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-rouge  (180/180)
CC:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-jaune244/244[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé]   [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] EmptyDim 15 Nov - 12:07
Alors que l'homme se présentait, qu'il prenait la parole, Elias l'écoutait. Presque religieusement. S'il ne savait pas encore à quoi il avait à faire, une sorte de certitude habitait son esprit/ Il appartenait à leur caste. Pourquoi elle plus qu'une autre ? Là encore, ce n'était qu'une intuition. Renforcé par certaines de ses remarques. Deux ans des environs, voilà même ce qui ressemblait à une confirmation pour lui. Pas étonnant alors qu'il ne le connaisse pas. Encore récemment, il avait rencontré une femme chevalier qui était comme cet homme, présent depuis un moment mais quelque peu en retrait des affaires du Sanctuaire.

Il ne put réprimer un éclat de rire à l'expression de celui qui se faisait appeler Kaleb. Comment aurait-il pu savoir que cette expression lui collait particulièrement à la peau ? Que ce simple élément était ce qu'il était au plus profond de son coeur ? Au fond de ses yeux, couleur ambre, une lueur apparue. Si rapidement qu'on aurait pu croire à une illusion d'optique. Des flammes. Pures. Eternelles. Comme ce qu'il représentait.
    - "Jouer avec le feu" ? Vous n'avez pas idée d'à quel point c'est exact. Disons que je fais corps avec cet élément, alors pourquoi m'inquiéter de ce qui pourrait se produire ? Et puis je suis extrêmement prudent à mon environnement, ainsi j'évite la plupart du temps ce genre de petits accidents. Et si cela arrive... Et bien tant pis. Ce ne sont que des vêtements, après tout.

Il haussait les épaules, toujours avec ce petit sourire aux lèvres. Sans doute qu'à une époque il se serait offusqué qu'on puisse porter atteinte à ce qu'il portait. Mais cette période était révolue depuis fort longtemps. Vraiment longtemps, même.

Il n'était plus réellement attaché aux biens matériels. D'ailleurs, avec ce dernier siècle écoulé, il n'en possédait pratiquement plus. Fort heureusement sa solde de chevalier lui permettait de vivre convenablement. S'il était curieux de ce long chemin parcourut par cet homme, il ne posa pas davantage de question pour le moment. Cela viendrait en son temps.
    - Matinal, en effet. Disons que j'ai l'esprit occupé par quelques affaires qui m'attendent et que le sommeil semble me fuir. Ainsi ai-je préféré venir ici très tôt, histoire de manger un morceau et de profiter d'un peu de calme. Ce qui n'est pas le cas de l'endroit où je vis.

Et sans doute était-ce le même que l'homme. Le Sanctuaire. Lui se trouvait proche de l'arène, ainsi entendait-il régulièrement les combats, les entraînements, les guerriers qui s'invectivaient pour s'encourager ou se mettre la pression. Difficile alors de parler de calme. Il attrapa le verre lui aussi.
    - Oui, à la famille. Cela me parait être le toast adéquat.

S'il n'était pas sûr de qui il avait face à lui, il avait une idée pour lui faire comprendre un peu plus à qui il avait à faire. Il but quelques gorgées et tandis qu'il reposait son verre, il reprit doucement.
    - La famille a toujours eu une place importante dans ma vie. Bien que, paradoxalement, je sois moi-même un oiseau solitaire. D'ailleurs, certains de mes amis aimaient me comparer à cet oiseau immortel, qui renaît de ses cendres. Solitaire mais habité par une volonté de feu, qui jamais ne se tarit. Et je ne peux les contredire.

Voilà qui lèverait le doute. Un autre n'aurait vu qu'une simple comparaison dans cette phrase mais s'il avait vu juste, celui qui se trouvait face à lui comprendrait.
    - Un long chemin, disiez-vous ? Si cela n'est pas trop indiscret, d'où venez-vous et pourquoi avez-vous atterri ici ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
KalebKalebArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-bleu1350/1350[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-rouge900/900[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-jaune1350/1350[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé]   [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] EmptyDim 15 Nov - 13:54
« Vos affaires doivent être de la plus importance pour qu’elles vous empêchent à ce point de trouver le sommeil. Je vous conseille des infusions de Mélisse. C’est une plante très utile. Elle soigne aussi les lendemains difficile si vous voyez ce que je veux dire…»

Pour une fois qu’il pouvait utiliser ses connaissances en herboristerie ! Le savoir qu’Eunoia lui avait transmis dans ce domaine lui avait servi plus d’une fois pour fabriquer des cataplasmes, des onguents et soigner de vilaines blessures. Associé à son étincelle, les effets curatifs pouvaient se montrer des plus efficaces. Mais ça, c’était une autre histoire.

Elias semblait aussi détaché que lui des biens matériels. Tant mieux. Il l’écouta en faisant rouler sa coupe entre les paumes de ses mains, prenant soin de détecter le moindre geste fusse-t-il infime, la moindre variation de tonalité dans sa voix et de décortiquer chaque mot avec soin.

L’homme qui lui faisait face ne semblait pas choisir ses termes au hasard. Kaleb en avait la certitude. Et à ce petit jeu-là, lui aussi ne se défendait pas trop mal. Aussi décida-t-il d’utiliser les mêmes codes. Après tout, la salle pouvait parfaitement compter des oreilles indiscrètes et il n’allait pas monter sur la table en criant : « JE SUIS KALEB, CHEVALIER D’OR DE LA VIERGE». A ce compte-là, il avait plus vite fait de se le faire graver sur le front au fer rouge. La subtilité était de mise. Et puis c’était un jeu amusant ce que celui-là. Aucune raison dès lors de refuser la partie.

« Ainsi donc on vous compare à l’oiseau sacré d’Héliopolis ? C’est plutôt flatteur. Surtout qu’il n’est censé apparaître, selon Hérodote, qu’une fois tous les cinq cent ans… La légende veut que ces montagnes en hébergent un qui se pare d’un plumage de cuivre et d’étain...»

Le chevalier de bronze du Phénix… C’est ce que le jeune homme lui faisant face prétendait être. Une armure rarement portée depuis les temps mythologiques selon les leçons de maître Eunoia. C’était donc une rencontre des plus exceptionnelles. C’était à son tour de se dévoiler.

« Je viens de l’autre côté de la Grande Verte comme la couleur de ma peau peut le suggérer. On m’a très récemment confié la gestion d’un domaine sur les hauteurs du village. Il est placé sous le patronage de la Théotokos, grâce lui soit rendue. Je suis donc à la recherche de personnes pieuses pour m’aider à l’entretenir au quotidien et lui donner vie. Voyez-vous, davantage que le feu, c’est la lumière qui m’importe. Celle qui illumine le chemin, qui chasse les ténèbres pour pénétrer au cœur de l’Homme et le guider… Mais peut-être pourriez-vous me recommander des personnes pour qui la « famille » est aussi une valeur cardinale…»

Kaleb fixa Elias, un sourire en coin amical en guise de défi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2497-kaleb-chevalier-de-la-vierge https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2521-kaleb-chevalier-d-or-de-la-vierge
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-bleu180/180[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-bleu  (180/180)
CP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-rouge180/180[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-rouge  (180/180)
CC:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-jaune244/244[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé]   [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] EmptyVen 20 Nov - 11:57
Il était toujours plus facile de discuter avec un homme qui comprenait les non-dits. Kaleb comprenait le petit jeu qui avait été mit en place et semblait même vouloir y participer avec plaisir. Il prit acte des conseils sur les plantes, ne trouvant pas grand chose à y redire. Il ne s'y connaissait que très peu et si cela pouvait l'aider, alors il tenterait l'expérience. Il se souvenait des conseils de son maître de l'époque, qui lui avait toujours préconisé la méditation avant le sommeil. Seulement depuis son "retour", il ne cessait de voir l'ancien Pontifex apparaître face à lui lorsqu'il entrait dans cette phase et il préférait éviter cela autant que possible.
    - Je vois ce que vous voulez dire en effet. Et je testerai donc cela, en espérant que ça agisse aussi bien sur moi que sur les autres. Quant à mes affaires, il est vrai qu'elles occupent une bonne partie de mon esprit pour le moment. Mais ce n'est qu'une question de jour avant que je ne puisse m'en dépêtrer.

Il savait qu'un même remède ne fonctionnait pas toujours sur tous. Les immunités pouvaient parfois faire barrage et la sienne était forte. Quand il parlait de feu qui l'habitait, ce n'était pas au sens figuré : les flammes de la Purification agissait sur lui. Mais de manière non visible. Mais qu'avait-il à perdre, en vérité ?

Pour la suite, il ne put réprimer un sourire. Ils étaient sur la même longueur d'onde et avait donc vu juste. Il ne doutait pas réellement de ses capacités d'observation mais lui mieux que quiconque savait comme il était facile de tromper les autres. Là, il ne ressentait pas cette pression si particulière qui l'habitait lorsqu'il entendait un mensonge. L'homme ne semblait pas se nourrir du Mal. Du moins pas de celui que le Phénix combattait.
    - Je connais la légende, en effet. Et je suis honoré que l'on puisse me comparer à lui. Quel magnifique plumage que le sien, après tout.

Il validait ainsi la question muette de l'homme. Il était bel et bien le Saint du Phénix. Mais lui, que représentait-il donc ? C'est pour le savoir qu'il se montrait attentif, tout en sirotant son verre. Il savait qu'avant lui, un seul autre chevalier du Phénix avait porté l'armure au cours des derniers siècles. En dehors de lui, un autre avait eu cet honneur. Mais temporairement. Car en reniant certains des idéaux de l'armure, il avait perdu le droit de la porter. Et c'est ainsi qu'elle était revenue à lui, le tirant de son sommeil de cent ans. Une histoire toute particulière que voilà, une sorte de légende aussi. Mais qui faisait que les autres le regardaient avec peur.

Ainsi donc avait-il bénéficié d'un certain héritage, dans les hauteurs de la ville. L'allusion n'était que trop clair et il était donc aisé de lire au travers des lignes. Les seuls pouvant bénéficier d'un tel "héritage" portait l'or. Il haussa un sourcil, visiblement ravi et curieux d'en apprendre un peu plus. La suite l'éclaira de fait immédiatement. Les chevaliers d'Or mettant ainsi en avant la Lumière et en partie une forme de religion n'étaient pas légion. Serait-ce le renouveau de la Vierge, la Sainte Protectrice des arts mystiques et Gardienne d'une des Douze Maisons ? Il avait connu plusieurs de ses prédécesseurs, en maintes époques. Mais le visage d'Aegis s'imposa à lui. Lui avait trop poussé sa charge, au point d'en oublier les valeurs qui importaient aux chevaliers d'Athéna. Quant au dernier, il ne l'avait pas côtoyé outre mesure.
    - La lumière ou le feu, deux éléments qui ont finalement le même but, je vous l'assure. Bien que je ne puisse prétendre, pour ma part, pouvoir guider l'Homme. Mais chasser les ténèbres et purifier cette Terre de ce Mal qui s'insinue partout, voilà une noble tâche. Que je ne peux qu'approuver. Je comprends mieux qui vous êtes, Kaleb. Je vous prie de croire que je suis ravi de faire votre connaissance.

Il en pensait chaque mot. Quant à la demande si particulière, il ne pouvait trop en dire malheureusement. Non par volonté, seulement il n'était revenu sur cette terre que depuis deux mois et cela était trop peu pour parfaitement connaître ceux qui l'entouraient.
    - Il y a bien des noms qui me viennent mais je ne saurai vous le confirmer. Ma situation est assez...Particulière, dirons-nous. Ainsi, bien que je puisse me targuer d'être un "aîné" au sein de notre famille, je me suis absenté trop longtemps pour en connaître chaque membre. Elle s'est agrandie.

Et c'était peu de le dire. Mais voilà, le Sanctuaire était ainsi et il ne fallait pas en demander beaucoup plus. Ils étaient finalement tous, à plus ou moins grande échelle, des âmes faciles à remplacer. Il pouvait aussi être étrange à l'oreille de Kaleb d'entendre que ce jeune homme puisse ainsi dire qu'il était un aîné. Là encore, l'histoire derrière était assez folle.
    - Qui avez-vous eu le loisir de rencontrer, pour le moment ? En sachant cela, je pourrais déjà étoffer la liste à vous fournir.

Il fit signe au tavernier afin qu'une autre assiette soit apportée. Au cas où l'homme aurait faim.
    - Souhaitez-vous partager un petit repas matinal avec moi, pendant que nous échangeons ? Un de mes "maîtres" me louait les bienfaits de se nourrir convenablement le matin. Il ne jurait que par cela.

Il eut un petit rire, en repensant à Antarès du Scorpion.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
KalebKalebArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-bleu1350/1350[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-rouge900/900[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-jaune1350/1350[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé]   [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] EmptyVen 20 Nov - 14:18
«C’est un plaisir partagé… mon « frère »… Célébrons donc notre rencontre autour d’un repas matinal… Je ne peux contredire votre maître : il faut savoir profiter des plaisirs que la vie nous offre chaque jour. On ne connaît ni le jour ni l’heure. D’aucuns diraient que notre existence ne tient qu’à un fil… aux mains des Moires… »

Ce qu’il venait de dire était partiellement inexact. Bien évidemment, il y avait pour tout Homme des grandes lignes tracées. Mais il croyait également au libre-arbitre. Aussi, pour ne pas qu’Elias se méprenne, la Vierge précisa sa pensée.

«Plutôt qu’un fil, j’aime à considérer notre existence dans ce monde comme une argile à façonner qui durcit au fur et à mesure du temps qui passe. Ainsi l’être humain, même s’il ne choisit pas la matière, peut influencer la forme que prend son existence petit à petit. A chaque choix, à chaque opportunité. Mais plus nous vieillissons plus il est difficile de la modifier à moins d’en payer un prix conséquent. Bien qu’il ne soit à mon avis jamais trop tard pour faire ce qui est juste… »

Kaleb croyait fondamentalement à l’étincelle de bonté qui pouvait exister en chacun. Mais il savait aussi pertinemment que par peur, par facilité, par avidité, l’Homme se laissait aussi très aisément happé par les ténèbres. Ainsi, il ne pouvait qu’acquiescer aux propos d’Elias sur le Feu et la Lumière.

«A mon humble connaissance, il existe peu de cas de lumière sans feu dans notre réalité, à l’exception de certaines plantes et créatures. Le Feu est créateur, purificateur entre de bonnes mains. Vous devez être une personne de valeur, sinon, Elle ne vous aurait certainement pas confié une telle responsabilité… D’autant plus si vous êtes de retour au domaine tel le fils prodigue…»

Elle ? Athéna bien entendu. Qui d’autre ? Le terme d’aîné laissa Kaleb perplexe. Qu’entendait-il par cela ? Etait-il plus âgé que son apparence ne le laissait présager ? En se concentrant sur l’énergie que dégageait Elias, il sembla à l’axoumite percevoir une âme plus âgée mais sans qu’il puisse en découvrir davantage. Le lieu ne s’y prêtait guère. Et il devait bien admettre qu’il n’avait pas rencontré suffisamment d’éveillés au cosmos pour pouvoir prétendre comprendre avec exactitude ce que le Saint du Phénix sous-entendait. Etait-il capable, comme sa constellation, de renaître de ses cendres ? Possédait-il plusieurs vies ? Il faudrait qu’il se renseigne à son sujet. Il valait mieux connaître les forces et faiblesses de ses alliés quand on devait les avoir à ses côtés sur le champ de bataille.

Quand le chevalier de bronze l’interrogea sur ses rencontres, Kaleb eut un rire franc et embarrassé.

«C’est une question…délicate… Vous êtes le premier que je croise depuis que l’on m’a confié ma charge… Il faut dire qu’en une nuit, c’était un peu court. Il ne sert à rien de vouloir brusquer les choses et encore moins les gens. Mais j’espère à l’avenir pouvoir rencontrer d’autres membres de notre « fratrie ». Autour d’un bon verre ou d’un bon repas, qui sait ? »

Le chevalier d’or esquissa un sourire posé. Puis, il poursuivit.

«Je ne pense pas que les tâches que je souhaiterais confier dans le domaine soient du ressort de l’un de nos frères et sœurs. Je cherche davantage des personnes s’y connaissant en comptabilité, avec un sens de l’organisation… Une personne lettrée avec les « pieds sur terre »… Mais vous-même, si ce n’est pas indiscret, où logez-vous ? Avez-vous une demeure qui vous est réservée ? »

Tout le monde savait où trouver les chevaliers d’or au Sanctuaire. Mais pour les chevaliers d’argent et de bronze, la situation était beaucoup plus obscure aux yeux de Kaleb. En tant qu’ « aîné », Elias pourrait sans doute l’éclairer davantage sur les us et coutumes du domaine sacré.


Dernière édition par Kaleb le Ven 20 Nov - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2497-kaleb-chevalier-de-la-vierge https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2521-kaleb-chevalier-d-or-de-la-vierge
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-bleu180/180[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-bleu  (180/180)
CP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-rouge180/180[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-rouge  (180/180)
CC:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-jaune244/244[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé]   [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] EmptyVen 20 Nov - 19:04
Les Moires. Et les fils du destin. Pour le coup, il aurait aimé pouvoir comprendre ce que la destinée lui réservait. Pourquoi est-ce qu'il était passé par tant d'épreuve pour finalement tout recommencer au début. Cette seconde nature chez lui, qu'il était parvenu à contenir des années durant et qui était de retour depuis son éveil. Les Moires et leurs secrets.

Le thème de l'argile était innovateur en tout cas et Elias y trouvait une certaine justesse. Kaleb, Chevalier d'Or de la Vierge. Voilà un titre mérité s'il se basait sur ce début de conversation. De la sagesse se trouvait dans ses propos. Et tout en lui respirait la sérénité. Certes, ce n'était qu'une première impression et le blondinet savait comme il était facile de berner ceux que l'on ne connaissait pas mais pour autant, il avait envie de croire en ce qu'il voyait.
    - L'image est belle en tout cas. Je ne voyais pas les choses sous cette forme là mais il y a du vrai dans ce que vous énoncez. Je peux vous assurer que cette première rencontre ne sera pas notre dernière entrevue. J'ai toujours apprécié discuter avec mes pairs, surtout quand ils se montrent aussi cultivés et ouverts.

Il eut un sourire, inclinant légèrement la tête dans sa direction. Une forme de respect de la part de celui qui se montrait d'ordinaire discret. Beaucoup ne voyait pas le feu comme lui. En effet, il était si facile pur les incultes de ne voir que le côté destructeur et non pas ses vertus. Mais Kaleb comprenait. Mieux, il savait à quel point ce feu était utile pour le monde, pour la terre. Sa chaleur repoussait. Sa couleur faisait peur. Et sa morsure était difficile à supporter. Mais derrière ces phénomènes, la flamme était porteuse de renouveau. Derrière le Mal, il n'était pas difficile de trouver le Bien. Il fallait seulement chercher. Creuser un peu. Il comprenait ce raisonnement.
    - Vos mots me touchent. Je n'aurai pas la prétention de dire que je suis un homme de valeur mais je sais que le Phénix ne choisit pas son Avatar au hasard. Quant à notre Dame. Et bien j'essaie de me montrer à la hauteur de ses espérances. Je partage le rêve qui est le sien.

Mais comme tout rêve, il fallait des exécuteurs. Des Soldats qui étaient capable de porter les espoirs de toute une génération afin de parvenir à l'accomplissement de ce fameux rêve. Et Elias était ce soldat. L'espoir. La Flamme.

Il hocha de la tête en entendant sa remarque sur ce qu'il recherchait. Il n'avait pas tort mais là encore, il ne serait pas d'une grande aide. Lui n'avait pas besoin de ce genre de personnel. Mais à Rodorio, il trouverait sans doute. D'ailleurs, il ne lui semblait pas avoir vu de personnel au sein de la Maison du Lion. Mais sans doute n'y avait-il prêté aucune attention à cause du charme de l'hôtesse. De nouveau, il eut un sourire en pensant à Ryme.
    - Je suis convaincu que sous peu, vous pourrez partager avec eux. Moi même, je n'ai pas l'honneur de tous les connaître. Certains sont en mission depuis un moment et n'ont pas encore eu l'opportunité de revenir à la maison. Mais puisque vous me demandez, je ne peux que vous inviter à faire connaissance avec notre Lionne. Ryme est une femme pleine de caractère et de charme, je suis persuadé que vous pourriez vous entendre. Silas est certainement un des plus anciens de la fratrie. L'homme peut avoir deux facettes, comme ce qu'il représente. Mais il est profondément juste.

Les Gémeaux, il comprendrait sans doute. Juste mais un peu bourrin aussi. Une nature qu'il appréciait car ces personnes lui permettaient de se changer les idées. Pour les autres, il connaissait certains noms. Lesath. Morwenna. Diane. Mais ne les avaient pas forcément rencontrés. Ou trop rapidement.
    - Pour ce que vous recherchez, Rodorio est sans doute l'endroit idéal. N'hésitez pas à vous rapprocher du tavernier, il connait du monde et connait la nature de certains de ses clients. Ainsi pourra t'il vous aider. Vous donner quelques noms utiles.

A défaut d'en posséder lui-même, il pouvait au moins l'aiguiller vers la personne qu'il fallait. Certains chevaliers utilisaient aussi des apprentis, au sein même de leur ordre. Mais cela ne semblait pas être la volonté de la Vierge.
    - Nous avons des chambres au sein du Sanctuaire. Un endroit où nous pouvons nous reposer, manger. Certains aiment revenir à Rodorio également. Pour ma part, je reste au Sanctuaire la plupart du temps. Ainsi je ne perds pas de temps et je peux facilement me rendre aux terrains d'entraînement.

Il était ainsi aussi plus proche des Douze Maisons, qu'il arpentait régulièrement pour visiter ceux qu'il connaissait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
KalebKalebArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-bleu1350/1350[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-rouge900/900[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-jaune1350/1350[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé]   [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] EmptySam 21 Nov - 10:02
Kaleb se racla la gorge et fixa son interlocuteur d’un œil vif et curieux. Laissant danser les turquoises de ses iris.

«Je n’ai pas la prétention de connaître les desseins de notre Dame, tout du moins dans leurs subtilités. J’en connais bien évidemment les grandes aspirations et je les partage mais je suis loin d’être au fait de leurs concrétisations quotidiennes. J’imagine que cela viendra aussi en temps et en heure… Je n’ai pas encore eu le privilège de l’Entrevue.»

L’Entrevue avec un grand E. Celle avec le Grand Pope. En théorie, un rituel immuable pour tout chevalier venant d’être intronisé. Celui où il devait prêter serment et se verrait peut-être confié sa première mission en tant que chevalier. Mais pour l’instant, aucun messager n’était venu lui porter une quelconque missive du maître du Sanctuaire. Et Kaleb devait absolument combler progressivement ses lacunes en matière de fonctionnement du domaine sacré pour ne pas commettre d’impair. Son naturel lui jouait parfois des tours. Il fallait qu’il redouble de vigilance sur ce point précis.

Mais pour l’heure, il devait s’afférer à recruter. S’il était envoyé loin du Sanctuaire, la maison de la Vierge devait continuer à fonctionner malgré son absence. Comme chacune des douze maisons, elle avait une fonction allant au-delà de la simple protection du temple d’Athéna. Chaque demeure se devait de participer à la vie et au bien-être collectif. Mais il y avait fort à parier que tout ceci dépendait des facultés et de la personnalité de son occupant actuel. Suivant les conseils d’Elias, Kaleb se dirigea donc vers le comptoir pour s’entretenir avec l’aubergiste. Quelques minutes plus tard, après avoir pris congé et réglé l’ensemble de sa note et celle d’Elias, il retourna vers le chevalier du Phoenix.

«Merci pour votre conseil. C’est un homme charmant et, en effet, il connaît le village comme sa poche. Il m’a conseillé d’aller faire un tour au marché et de trouver un certain Gécrates, un marchand d’esclaves. Je n’aime pas vraiment traiter avec ce genre d’individus mais il m’a assuré que c’était un homme honorable. Nous en jugerons donc sur pièce… Il m’a également parlé de Théotokos, un philosophe qui fait à l’occasion office d’écrivain public. Qu’en dites-vous Elias ? Viendriez-vous m’accompagner dans cette quête, certes triviale et peu héroïque, mais qui nous permettra, qui sait de faire des rencontres intéressantes et de converser plus à notre aise ? »

Le chevalier de bronze avait peut-être mieux à faire. Mais Kaleb était conscient que s’ils voulaient poursuivre leur discussion sans attirer l’attention et nourrir des oreilles indiscrètes, le brouhaha du marché constituerait un bouclier particulièrement efficace.

Il s’appuya nonchalamment sur le bois de la table en attendant la réponse de son frère d’arme.


Dernière édition par Kaleb le Mar 24 Nov - 7:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2497-kaleb-chevalier-de-la-vierge https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2521-kaleb-chevalier-d-or-de-la-vierge
EliasEliasArmure :
Phénix

Statistiques
HP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-bleu180/180[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-bleu  (180/180)
CP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-rouge180/180[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-rouge  (180/180)
CC:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-jaune244/244[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé]   [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] EmptyDim 22 Nov - 10:38
Il le vit s'éloigner afin d'interroger l'homme qu'il lui avait désigné, prenant de son côté de le temps de se sustenter et de boire quelques gorgées afin de faire passer le tout. Cette rencontre était rafraichissante et elle l'aidait à se recentrer sur l'essentiel. Le nouveau Saint de la Vierge avait cet petit quelque chose d'apaisant. De son expérience passée, il avait toujours trouvé ces derniers particuliers. Parmi l'ensemble des gardiens qui portaient l'or, la Vierge avait tendance à sortir du lot. En serait-il ainsi de Kaleb ?

Déjà celui-ci revenait vers lui, visiblement ravi. Il en comprit la raison alors que ce dernier lui expliquait ce qu'il venait d'apprendre. Il est vrai que les marchés étaient des centres importants de rencontre et permettaient régulièrement de trouver ce que l'on cherchait. Il avait des noms et c'était déjà plus que suffisant pour poursuivre sa quête personnelle. Lors de sa proposition de le suivre, le blondinet n'hésita pas un instant. Une petite balade digestive serait une bonne idée et il pourrait échanger sans mots couverts avec lui. Ainsi se redressait-il avec un sourire.
    - Mais avec grand plaisir. Il sera bon de marcher un peu et puis j'aime l'ambiance de ces marchés, généralement. Les odeurs, les rencontres. Je vous suis.

Alors qu'il s'approchait du comptoir pour payer, l'aubergiste lui signifia que la note avait déjà été réglé par son compagnon. Ils sortirent donc pour prendre la direction du marché. L'air était un peu frais en cette matinée mais le Phénix trouvait cela vivifiant. Les premières âmes émergeaient elles aussi, pour prendre la même direction. Il tourna son regard vers Kaleb.
    - Merci beaucoup pour la note.

Il lui adressa un sourire chaleureux, il était rare de voir tant de bonté dès la première rencontre. Alors même que c'était lui qui l'avait invité à sa table. Déjà les premiers étals étaient en vue. Le premier nom était celui du marchand d'esclaves. Gécrates. Interpellant le premier marchand croisé, Elias lui demanda s'il le connaissait. L'homme opina et lui donna la direction à emprunter.
    - Bien, il ne sera pas difficile de trouver notre premier homme, de fait. Suis-moi, je vais te conduire à lui.

Et ainsi purent-ils reprendre la route, tout en échangeant. S'il savait désormais à qui il avait à faire, Elias s'interrogeait sur l'homme en question. La Vierge s'était révélée à lui récemment.
    - As-tu eu un mentor appartenant au Sanctuaire, au cours de ta formation initiale ? Je sais que certains chevaliers d'Or aiment prendre sous leurs ailes un apprenti. Peut-être est-ce ton cas ? J'ai moi-même eu la chance d'être l'élève d'Antarès du Scorpion et de l'ancien Grand Pope Arsiesys. Cela m'a aidé à me structurer et à faire de moi ce que je suis aujourd'hui.

Deux noms qui n'appartenaient pas à ce temps. Un siècle. Plus d'un siècle que ces âmes avaient parcourut cette terre à ses côtés, luttant contre les forces du Mal. Mais maintenant, il ne portait plus de chagrin en lui quand il y repensait. Son deuil était fait. Autour d'eux, le marché s'activait. Il eut un sourire. Ils n'étaient plus qu'à quelques pas de l'homme recherché par Kaleb.
    - J'espère que nous trouverons de quoi te contenter, par ici.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1835-elias-du-phenix-term
KalebKalebArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-bleu1350/1350[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-rouge900/900[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-jaune1350/1350[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé]   [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] EmptyDim 22 Nov - 22:10
«Bah…Ce n’est pas grand-chose. La prochaine fois, c’est vous qui m’inviterez à boire une coupe voilà tout. »

Ils quittèrent la taverne d’un pas léger. Elias était une bonne rencontre. A n’en pas douter. Ils avancèrent dans les allées du marché. Le saint du Phoenix semblait connaître les lieux. Kaleb se laissa guider, observant attentivement les gens qui l’entouraient. Certains étaient encore vêtus comme à l’époque classique. Une curiosité qui fit sourire le nouveau chevalier d’or. Il avait toujours cru que ce genre de tenues était l’apanage du domaine sacré. Visiblement, à Rodorio aussi le temps semblait s’écouler différemment.

Sa curiosité ne l’empêcha cependant pas de prêter attention aux questions que lui avaient posées Elias. Le chevalier de bronze devait également se trouver plus à son aise car il s’était machinalement mit à le tutoyer. A la bonne heure ! Au moins s’embarrasseraient-ils moins du protocole. Kaleb se tourna vers Elias et lui adressa un sourire emplit de curiosité.

«Ces noms que tu cites me sont inconnus… Mais je dois bien avouer que l’Histoire du Sanctuaire m’échappe encore. Aussi récente soit-elle. C’est une lacune qu’il me faudra combler rapidement. J’ai déjà commencé en épluchant les archives de ma propre demeure. Tu as été formé au domaine sacré, c'est bien ça? Mon maître ? J’ignore si elle appartenait au Sanctuaire. Je le soupçonne mais les seuls éléments tangibles à ma disposition étaient le port du masque ainsi sa parfaite connaissance des us et coutumes, des différentes armures et des légendes entourant l’ordre des chevaliers sacrés. Pour le reste, Eunoia été un véritable mystère… »

Il repensa à elle. Etait-elle toujours au sommet de l’Horeb ? Probablement. Sans doute continuait-elle à saluer le soleil chaque matin en méditant, son masque d’argent reflétant les rayons du soleil levant.

Cependant, l’arrivée devant l’estrade du marchand le sorti de sa nostalgie. Le dénommé Gécratès discutait âprement avec un homme au sujet d’un esclave. Kaleb observa chacun des visages pendant que le marchand achevait sa négociation. Il connaissait trop bien ses regards rivés au sol pour les avoir vu trop souvent sur le marché d’Axoum étant enfant. Le poids des chaînes était bien au-delà de sa seule valeur physique. Il alourdissait également les esprits des malheureux, les entraînant vers des abysses de désespoir. Tous attendaient résignés qu’un marchant, qu’un propriétaire terrien vienne les choisir. Tous…Sauf un… Une flamme d’azur caché derrière des taches de son et une tignasse d’une rousseur exotique. Un éclair bleu qui croisa le regard du chevalier de la Vierge. La jeune femme ne devait pas avoir plus de seize printemps. Mais elle était…différente. Elle n’avait pas renoncé. Kaleb se tourna dès lors vers Elias. Son air s’était fait plus grave et sérieux.

«As-tu un avis ? Une intuition ? Une suggestion ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2497-kaleb-chevalier-de-la-vierge https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2521-kaleb-chevalier-d-or-de-la-vierge
KalebKalebArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-bleu1350/1350[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-rouge900/900[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] G-jaune1350/1350[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé]   [Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé] EmptySam 28 Nov - 14:16
Mais Elias ne répondit pas. Il semblait parti…ailleurs. Il avait reculé de plusieurs pas et se trouvait engagé dans une discussion avec un homme dont le visage semblait familier au tout nouveau chevalier de la Vierge. Probablement un émissaire qu’il avait déjà dû croiser au Sanctuaire. Un de ces messagers chargé de transmettre les missives des chevaliers, voir du Grand Pope en personne. Comment ces types faisaient donc pour toujours retrouver leurs destinataires ? C’était un mystère. A croire que la Déesse les avait dotés du flair de chiens de chasse. A cette simple pensée comique, il esquissa un sourire en coin. Pourquoi s’évertuer à envoyer des hommes ? Des oiseaux, ce serait aussi efficace. Des chouettes par exemple ? L’emblème d’Athéna. Kaleb se nota intérieurement qu’il faudrait peut-être suggérer l’idée de la chouette porteuse de courrier. Une idée magique à n’en pas douter.

Plongé dans ces considérations, Kaleb s’en extirpa lorsque le marchand d’esclave s’approcha dans sa direction. C’était un homme râblé aux cheveux blanchissant, portant vêtements et parures clinquantes, ce qui donnait l’impression qu’il désirait absolument attirer l’attention sur lui. Totalement le genre d’individus dont Kaleb se méfiait. Il était de cette espèce capable de vous appeler « mon ami », de vous taper sur l’épaule d’une main tout en vous plantant un poignard dans le dos de l’autre. Là-dessus, Kaleb estima que le point de vue de l’aubergiste était quelque peu surfait. Néanmoins, il ne fallait peut-être pas se fier aux apparences. Il jugerait donc l’énergumène sur pièce. Gécratès ne tarda en effet pas à l’aborder d’une voix calme et doucereuse.

« Salut à vous, noble voyageur. Vous ne semblez pas d’ici… Ma marchandise éveillerait elle votre intérêt ? J’ai ici un nubien résistant qui pourrait vous aider dans les travaux de force ou encore cet anatolien qui ferait un parfait garde du corps… Qu’en dites-vous ? »

Kaleb dévisagea l’homme avec un regard calme et malicieux pour mieux contenir l’irritation qu’il ressentait. Il entreprit d’abord de montrer à son interlocuteur qu’il n’était pas né de la dernière pluie et qu’il ne serait pas aisé de le prendre pour un débutant.

«Votre nubien a la gale et votre anatolien un bras mort qu’il dissimule adroitement dans un pan de sa tunique… Si vous tentez de me vendre vos impotents, je peux aussi bien aller voir ailleurs. Vous n’êtes pas le seul marchand d’esclave sur le marché, il me semble… De plus, je n’ai nullement besoin de protecteur…»

Bon, indubitablement, il l’avait pris pour une personne de passage et tentait de l’arnaquer comme il se doit. Mais le marchand avait ravalé son sourire de vendeur de tapis. A la bonne heure. Ils pouvaient enfin passer aux choses sérieuses.

«Combien pour cette jeune femme rousse ? »

« La celte ? Une pièce rare… Elle vient d’Hibernia. Une vraie sauvageonne. Pas tous les jours qu’on en croise une comme ça, pas vrai ? » Puis se remémorant l’incident précédent, il crut bon d’ajouter : « Le seul problème c’est que c’est une vrai furie… Elle a déjà mordu un de mes hommes et tenté de s’enfuir à deux reprises… Donc euh… C’est à vos risques et périls… »

Les termes utilisés par le marchand pour évoquer la jeune femme lui donnaient une nausée sourde et profonde. Voilà donc la raison pour laquelle elle n’avait pas trouvé preneur… Kaleb entreprit de retourner l’argument contre Gécratès. Il venait de lui offrir un angle parfait de négociation…

«Si je comprends bien, c’est un soucis pour vous… Ce n’est pas étonnant. Les anciens eux-mêmes considéraient qu’ils étaient porteurs de mauvais présage et les chassaient de la ville quand la concorde civile était troublée… Les égyptiens, quant à eux, considéraient qu’ils portent le mauvais œil et sont des serviteurs des dieux des ténèbres… Quant aux dieux de son peuple, je n’ose imaginer quelle malédiction ils ont fait peser sur elle… »

Voyant les yeux de l’esclavagiste s’écarquiller et ses traits se liquéfier, Kaleb avait touché un point sensible. Le moment était venu de porter l’estocade.

« Voilà ce que je vous propose. Je vous en débarrasse pour vingt nomismata. Ni repris, ni échangé. Quoi qu’il arrive… Pour vous c’est un souci en moins, une rentrée d’argent et la garantie de ne pas me voir revenir en réclamant un remboursement… D’autant qu’il s’agit du prix courant pour une esclave sans caractéristiques… Et une bonne affaire si on tient compte des risques des malédictions. Qu’en dites-vous ? »

Le marchand fit mine de réfléchir quelques instants. Mais son doute s’estompa rapidement quand le chevalier commença à faire s’entrechoquer les pièces dans sa bourse. L’affaire fut conclue et deux hommes s’avancèrent vers l’axoumite, tirant la jeune femme au bout d’une corde passée autour de ses poignets comme on mène un bétail récalcitrant. Le regard bleu assassin de la jeune femme se planta dans celui de Kaleb qui, saisissant la corde, lui répondit d’un simple sourire emplit de compassion. Une fois le marché quitté, une fois le village laissé derrière eux, il couperait ses liens et lui laisserait le choix : s’enfuir et prendre le risque d’être à nouveau capturée et réduite en esclavage ou le suivre au Domaine Sacré et changer le cours de son existence. Mais quel que soit son choix, elle serait libre. Car c’est ainsi que le chevalier d’or de la Vierge pensait l’humanité. Libre de ses choix et de son avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2497-kaleb-chevalier-de-la-vierge https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2521-kaleb-chevalier-d-or-de-la-vierge
 
[Fin février 553] Un nouveau gardien [PV Elias] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: