Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
HaldorHaldorArmure :
Cardinal de la Mort

Statistiques
HP:
[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] G-bleu1500/1500[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] G-rouge1350/1350[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] G-jaune1350/1350[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] V-jaune  (1350/1350)
Message [Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre]   [Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] EmptyVen 20 Nov - 13:56
Il s'était finalement éclipsé de la salle principale assez rapidement, s'ennuyant fermement. Trop de monde, trop d'inconnus. Et surtout, une impression dont il ne parvenait pas à se défaire. Celle d'être observé. Peut-être que ce n'était que dans sa tête mais par précaution, il avait préféré fuir. Son idée était simple : aller dans une salle où il y aurait plein de monde. Plein de bruit. Afin de passer inaperçu.

Et pour cela, il se fiait à son intuition. Toujours très juste, il le savait. Ainsi, évitant les convives et les serveurs, il se faufilait au travers de la foule afin d'atteindre une des pièces annexes. Il ne savait pas encore où il se rendait. Mais il sentait que c'était là. Oui, ici, personne ne le verrait. Sauf peut-être ses alliés : ils étaient où les autres d'ailleurs ? Dans un coin, à s'planquer ou à toucher de la nana ? Il eut un sourire alors qu'il arrivait enfin...
    - Eeeeeeeeeeeeet meeeeeeeeeeeeeeerde !

Et son visage laissa alors apparaître son dépit. La Salle de la Mère Sombre. Le nom pétait. Mais c'était quoi cette petite musique de merde ? Elle était où l'ambiance à laquelle il s'était attendu ? Ici, il passerait pas inaperçu, jamais ! Suffisait d'entrer pour le comprendre. Il secoua la tête légèrement, comme pour se dire que ce n'était pas grave. Des gens parlaient bas. Mais pourquoi ? Un petit quelque chose attira alors son attention et c'est d'un pas décidé qu'il se rendit près du mur où apparaissaient les trois dieux. Il resta un instant contemplatif.

Lui, c'est Poséidon. Franchement, ça se voit direct. Lui là... Hum. Ah ouais, Apollon. Et la fameuse Athéna. Toi, quelque soit l'armée à laquelle j'ai appartenu, t'as toujours été contre moi hein. Dommage, t'as une bonne tronche là dessus.

Les dieux Grecs. Et dire que maintenant il appartenait à cette caste, alors même qu'il était originaire d'Asgard. Par réflexe, comme pour se rassurer, il posa sa main sur l'épaule de son manteau. Le froid qui en émanait avait quelque chose de rassurant. Il poussa un bref soupir. La musique le gavait. Mais il avait dans l'idée de pimenter un peu tout ça. Il s'approcha des ménestrels.
    - Yo mes p'tits oursons. Dites, si ça vous tente et qu'vous avez une sorte de petit tambour de guerre, j'pourrais vous accompagner un peu ? J'connais quelques petites partitions qui déchirent. Bon, on en jouait surtout quand on partait en guerre mais ça a ce p'tit quelque chose d'entraînant, j'vous raconte pas. Alors ? Elle est pas bonne mon idée ?

Il eut un petit sourire. Il se voyait tellement prendre un tambour et battre la mesure. La flûte ne serait pas l'instrument le plus adéquat pour le suivre mais qui sait ? Peut-être pourraient-ils le surprendre. Et déjà cherchait-il du regard le dit tambour autour. Sans rien trouver.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1838-haldor-cardinal-de-l
PsémaPsémaArmure :
Ombre du Bélier

Statistiques
HP:
[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] G-bleu340/340[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] V-bleu  (340/340)
CP:
[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] G-rouge420/420[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] V-rouge  (420/420)
CC:
[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] G-jaune488/488[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] V-jaune  (488/488)
Message Re: [Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre]   [Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] EmptyVen 20 Nov - 19:47

Adossé à un mur, un homme observait la grande fresque avec un soupçon de nostalgie. Cette salle était paisible et personne ne regardait trop dans sa direction. Rares étaient les hommes qui le connaissaient après tout. Il était venu ici personnellement après la visite du druide, le temps était venu. Un nouveau Roi allait naître et présider peut-être à un nouveau destin pour l'Humanité. Du moins l'espérait-il !

Se promenant avec une tenue sobre, d'une tunique noire brodée de bocards argentés. Il était dans ses pensées quand une voix l'en sortit subitement. Un homme était arrivé et sa taille n'avait rien à envier au Roi de Carmélide. Un sourire aux lèvres, il restait dissimulé au regard et attendit de longues secondes le comportement de l'étranger. L'un des ménestrels se mit à blémir en voyant l'ogre qui venait de lui adresser la parole.

Il sortit alors de l'ombre et s'approcha du géant. Il posa sa main sur le bras d'Haldor.

Pardonnez cette intervention, mais, je crois que vous effrayez ces musiciens plus que vous ne les motivez à jouer avec vous. A qui avons nous l'honneur ? Je me nomme Pséma et vous ?

Des années qu'il n'avait pas parler avec un Eveillé venant du sud, les Druides, Tuathas et Sidhes avaient été son quotidien pendant cette dernière décennie. Là, il prit le tambour que ce dernier avait regardé et le le lui tendit.

Je pense que nos amis musiciens se feront une joie de vous entendre. Mais croyez moi, un homme tel que vous crée un tourment dans le coeur des plus faibles. C'est ainsi. Juste une douce phrase peut parfois vaincre un ennemi.

Haldor pouvait observer un homme de taille moyenne. Sa prise de main sur son avant bras était ferme et une force avait été palpable. Il avait aussi des yeux gris argenté et de longs cheveux noirs et gris tombaient sur ses épaules. Sous ses allures angéliques, un guerrier n'avait aucun mal à percevoir sur les mains de son interlocuteur les marques du combat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HaldorHaldorArmure :
Cardinal de la Mort

Statistiques
HP:
[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] G-bleu1500/1500[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] G-rouge1350/1350[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] G-jaune1350/1350[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre]   [Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] EmptySam 21 Nov - 13:48
Il sentit la pression sur son bras au moment où l'homme prenait la parole. Le regard se posa donc d'abord sur cette main qui n'avait rien à faire sur lui. S'il ne ressentait aucune agressivité, il n'était toutefois pas d'accord qu'on puisse le toucher de la sorte sans l'avertir. Ces musiciens avaient peur ? Pour si peu ? Il haussa les épaules, ne comprenant pas en quoi une discussion amicale pouvait effrayer des gens. A moins que la populace de Camelot ne soit constituée que de gros lâches ? Il gardait pour lui sa réflexion, dès fois que cela puisse être mal prit.

Pséma, ainsi s'était-il présenté. Mais alors que le regard du géant se posait sur le visage de l'homme, il haussa un sourcil. Si le nom ne lui parlait pas - ce qui était assez logique étant donné sa mémoire si particulière sur l'identité des gens - ce visage, il le connaissait. L'homme lui parlait comme s'ils ne s'étaient jamais vu mais le colosse était persuadé du contraire. Restait à savoir quand, où et pourquoi il lui avait déjà parlé.

Attrapant le tambour qu'on lui tendait, il l'attrapa et le posa à ses côtés. Il en jouerait, c'était une évidence. Toutefois, il se devait d'éclaircir la zone d'ombre qui habitait son esprit. Bordel ! Où est-ce qu'il l'avait déjà vu, ce loustic ?
    - J'comprends pas comment j'ai pu les effrayer en me montrant sympa. En général, c'pas toujours le cas et j'peux comprendre. Mais maintenant, même si en parlant tranquillement, j'effraie les gens, c'pas gagné pour s'faire des potes hein.

il eut un petit rire. En réalité il s'en moquait un peu de ce que l'on pensait de lui. Il n'existait chez lui qu'une seule règle : ne jamais l'insulter. JAMAIS. Sans quoi, dieu ou roi, soldat ou civil, il s'énerverait.
    - M'enfin, on s'en fout. Moi, j'suis Haldor. Content de te connaître.

Il entendit la raison de cette peur, pouvait comprendre. Puis alors qu'il allait répondre, un flash. Son visage se tendit, il fronça les yeux et posa ses doigts sur sa tempe. On parlait souvent "d'éclair de génie". Lui il appelait ça "le marteau de la mémoire" : chaque fois, ça lui fracassait le crâne. Il savait. Il se souvenait de l'homme. Ils s'étaient rencontrés à l'époque où il était prisonnier politique, chez les Saints. Il se souvenait d'un chevalier qui avait ramené un Saint, la Balance s'il se souvenait bien, parmi les siens. Cela avait généré des disputes, de l'incompréhension. Et il se souvenait de certains propos de l'homme. Il se pencha vers lui, histoire que nul autre n'entende. la musique avait reprit, ainsi n'était-il pas inquiet de la présence proche des musiciens. S'ils avaient eu peur, ils n'essayeraient pas d'écouter.
    - Schéma ? Ah non, Pséma t'as dis ? C'marrant... Mais toi et moi, on s'est déjà croisé. Si j'me souviens bien, à l'époque tu t'faisais appeler "Chiffon", ancien chevalier du Bélier. C'est ça, non ? Tu t'rappelles pas ? Tu avais ramené à ces mecs le cadavre d'un chevalier. Tu parlais même de pouvoir parler à son armure. Ils étaient tous tendus.

Bon, pour le nom il était pas sûr, mais pour le reste le doute n'était pas permit. D'ailleurs le voir ici l'amusait. Il avait perçu la force de l'homme lors de leur contact. Mais se souvenait aussi de la sensation qu'il avait perçu à l'époque. Il dégageait quelque chose. Haldor appréciait.
    - J'avais trouvé à l'époque qu'tu portais une sacrée paire de couilles pour te présenter devant des chevaliers d'Or tout seul, avec le corps de l'un d'eux. J'respecte ça. D'ailleurs tu parlais à l'époque d'Avalon. Et donc maintenant, t'as changé d'nom ? Qu'est-ce que tu as fait depuis ce temps ? Aaaah, ça fait plaisir de revoir un visage connu.

Bon, son nouveau nom n'était pas top non plus. "Schéma" ?? Bizarre. Mais qu'importe, il avait peut-être une bonne raison. En tout cas, l'idée de chanter avait disparu pour le moment, accaparé qu'il était par la rencontre du passé. C'est que le colosse aimait ce genre de retrouvaille. Mais nul doute qu'il ne se rappellerait pas de lui, après tout le colosse était du genre à passer inaperçu d'habitude.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1838-haldor-cardinal-de-l
PsémaPsémaArmure :
Ombre du Bélier

Statistiques
HP:
[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] G-bleu340/340[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] V-bleu  (340/340)
CP:
[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] G-rouge420/420[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] V-rouge  (420/420)
CC:
[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] G-jaune488/488[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] V-jaune  (488/488)
Message Re: [Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre]   [Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] EmptySam 21 Nov - 14:02
Haussant un sourcil à son tour, la mémoire lui revint comme une fulgurance. Oui, cet homme, il l'avait connu avant son ascension, comme celle que tous les Tuathas avait connu y'a quelques années. Sensiblement, il retira sa main afin d'observer le Bodhran sur le côté.

En effet, ma mémoire me joue des tours. Veuillez excuser cette impolitesse noble Haldor, Guerrier divin d'Odin.

Il avait vu des nordiques présents un peu partout au Bal. Rien de bien étonnant à voir des Guerriers divins séant dans ces festivités mais il s'étonnait qu'un tel guerrier ait été choisir pour venir ici. Cette affaire ne le concernait pas de toute façon. Il sentait une forme de hiatus dans son expression, comme si quelque chose avait changé. Il n'avait pas souvenir que ce dernier usait de surnoms aux personnes présentes. Mais, comme il le pressentait, sa propre mémoire lui jouait certainement des tours et c'était un fait qu'il avait dû oublier depuis lors.

C'était bien mon nom, j'ai été aussi l'un des Grands Popes d'Athéna lors de la troisième guerre contre Carthage. Une vieille histoire oubliée depuis. J'ai gardé en effet ce pouvoir de parler aux armures, reste d'un ancien temps. Je suis heureux en tout cas que les Saints vous ait libérer de leurs chaînes, rien ne vaut la liberté après tout ! Votre grande prêtresse.... Eirwen, je crois, vat-elle bien ?

Asgard avait changé depuis longtemps. Il le savait. Toutefois, la Grande Prêtresse avait disparu depuis un certain temps, chassé par le nouveau pouvoir en place. Il voulait vérifier la nature de la relation de l'Asgardien avec le nouveau pouvoir en place.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HaldorHaldorArmure :
Cardinal de la Mort

Statistiques
HP:
[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] G-bleu1500/1500[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] G-rouge1350/1350[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] V-rouge  (1350/1350)
CC:
[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] G-jaune1350/1350[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre]   [Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] EmptySam 21 Nov - 14:18
Ah ! Il s'en souvenait. Voilà une excellente nouvelle en vérité. Il eut un petit rire et un haussement d'épaule en écoutant ses excuses. Lui plus que nul autre pouvait comprendre comme la mémoire était particulière. Parfois, on avait beau creuser, on n'arrivait pas à se souvenir. Et parfois, des fulgurances, ces fameux "coup de marteau". En tout cas, on ne pouvait passer à côté du fait qu'il était ravi. Qu'importe l'erreur légitime sur le rang qu'il venait de lui donner.
    - Pas d'excuses, ça remonte à loin. Moi-même, j'suis pas au top pour me souvenir de tout. Mais y'a eu du changement pour moi aussi, j'dois l'avouer. Je n'appartiens plus à Odin. Désormais, je porte le titre du Cavalier Pâle. Une histoire... Compliquée.

Il ne le regrettait pas et l'homme comprendrait sans doute ce que signifiait ce terme de "cavalier pâle". Après tout, les cavaliers de l'Apocalypse étaient réputés. Pas toujours dans le bon sens mais finalement, qu'importe les réputations non ? Les hommes dans les armures n'étaient pas les mêmes et chacun avait sa personnalité. Haldor le savait : la sienne était atypique.

En entendant le nom de sa Prêtresse, il ne put réprimer sa tristesse. Son inquiétude concernant cette dame qu'il avait juré de défendre était grande. S'il ne savait pas qui était cet homme réellement, il était resté sur des faits du passés qui chagrinaient l'Argenté. Mais il n'y pouvait rien. Après tout, Asgard avait fermé leur frontière de sorte à ce que nulle information ne transpire. Ils avaient clairement fait fort.
    - J'suis d'accord, la liberté, y'a clairement rien de mieux. Pour la Prêtresse, j'aimerai pouvoir te répondre que "oui" mais j'en doute. Comme jte l'ai dit, y'a eu pas mal de grabuge et les choses en Asgard ont évolués. Et pas dans l'bon sens. Je crains que mes compères de l'époque aient tous disparus.

Il ne se faisait plus d'illusions. Plus depuis qu'il avait vu l'âme de Toryald. Il le sentait au plus profond de lui : ils étaient certainement tous mort. Alvis. Toryald. La Prêtresse. Ses amis aussi. Oui, il le sentait. Visiblement, l'homme face à lui avait eu plusieurs vies. Ancien Grand Pope pendant la Guerre de Carthage ? Cela lui faisait quel âge ? Pour le Porteur de Mort, ce genre d'information ne l'étonnait pas toujours. Mais il comprenait mieux de fait la force qu'il avait ressenti de sa part. Cette présence importante.
    - Y'a rien d'plus frustrant que d'pas savoir, crois-moi. T'es donc un Ancien, comme on les appelait sur les Terres du Nord hein ? Le temps n'a pas vraiment d'emprise sur toi. Tu es venu avec qui, si les Saints font partie de l'ancien temps pour toi ?

Si la question avait été posé par un autre, on aurait pu croire à une tentative pour obtenir des informations. Mais voilà, le naturel d'Hador était tel que ce genre de considération lui échappait complètement. Il était un soldat. Pas un diplomate ou un espion. Et cela se voyait clairement sur lui. Là, la curiosité parlait. Pour une fois qu'il revoyait un fantôme de son passé.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1838-haldor-cardinal-de-l
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre]   [Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre] EmptyDim 29 Nov - 15:07
RP terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Salle de la Mère Sombre]Putain, c'est beau ![Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Britannia :: Citadelles de Camelot :: Tour de Logres-
Sauter vers: