Votez
I
II
III
IV
V


Avril 553 AD
 
Partagez
 

 [Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
DianeDianeArmure :
Balance

Statistiques
HP:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-bleu1200/1200[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-rouge650/650[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-rouge  (650/650)
CC:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-jaune1650/1650[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-jaune  (1650/1650)
Message [Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb]   [Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] EmptySam 21 Nov - 17:22
Perplexe...

Si cela faisait déjà désormais quelques temps que tu avais endossé le rôle de la Balance, balayant par la même occasion des années de doute quant au passif de l'armure, tu avais toujours quelques soucis à comprendre l'organisation dantesque du sanctuaire. Si bien qu'avant même que tu n'ai pu saluer la précédente Vierge, voilà que l'armure avait déjà trouvé d'autres porteurs.

Beaucoup de chose s'étaient passées depuis ton absence et tes premières préparations pour l'empire de Qin. Tu ne pouvais pas te permettre de te laisser dépasser par les évènements surtout pas vu les responsabilités qui étaient à ta charge... En effet... Hormis la Déesse et le Grand Pope, tu étais celle qui se devait d'avoir la vision la plus éclairée au sein du domaine.

Une clairvoyance qui ne devait être égalée par nul autre Saint...

Alors tu descendais vers la Vierge, déclarant ouvertement ta venue en laissant ton cosmos, si atypique même au sein du Sanctuaire, s'exprimer. Il n'était semblable à aucun autre. Il n'était pas aussi bestiale que celui du Lion ou grand Pope, mais tout aussi intense. A bien des égards il était même plus épais, plus lourd. Il n'était pas étonnant que les moins expérimentés des chevaliers se retrouvent mal à l'aise à tes cotés, voir même étouffés par tant de pesanteur. Mais il n'était pourtant pas aussi menaçant que celui de Childéric qui résonnait de temps à autre.

Néanmoins tu retenais ton cosmos en cet instant, même si tu te doutais bien qu'il ne serait jamais une menace pour un homme prompt à porter l'or. Tu étais du genre à t'annoncer bien avant ton arrivé, afin de garder un certains respect tout relatif. D'autant que cette fois-ci, tu voulais réitérer l'hospitalité dont tu avais fait preuve avec Silas ou Ryme. Si pour la dernière tout ne c'était pas passé comme prévu à cause du port de son masque, tu espérais cette fois-ci ne pas te retrouver face aux mêmes soucis.

Quant à toi, comme se voulait la règle divine, tu portais ce visage de marbre, cachant un faciès tout aussi imperméable.

Ainsi, arrivant à l'entrée du temple ayant à nouveau une architecture bien à lui, tu venais à gravir les premières marche avant de te stopper net. Tu ne ferais pas un pas de plus. Tu n'étais pas ici pour simplement traverser le temple, mais bien pour être y rencontrer son propriétaire du moment. Il aurait été malpoli de l'arrêter dans une affaire urgente quand bien même avais-tu annoncé une heure auparavant ton arrivé par ton simple cosmos.

Une servante néanmoins vint à s'approcher de toi. Tu ne portais pas l'or, mais il se dégageait comme chez tout les saints une aura que les mortels comprenaient très bien.

- Je suis... Diane de la Balance. Je viens rencontrer... le nouveau Chevalier de la... Vierge.

Ta surdité ne devait pas être un problème. Cette servante devait certainement être au fait de tes problèmes auditifs. Même si tu n'aimais pas faire l'apologie de ton handicap, il était de son devoir de servante de savoir un maximum de chose afin d'assister son chevalier. Après tout, les tiennes en faisaient de même et c'était souvent d'elles que tu en tirais le plus d'information sur ce qui se déroulait au sein du sanctuaire.

Tenant un panier rempli de divers victuailles comme du bon pain et du bon vin, tu espérais que ce simple présent soit suffisant pour outrepasser la première couche de glace. Tu n'étais pas la plus avenante loin de là, et ton coté froid en repoussait plus d'un. Mais tu étais juste, et même si ton arrogance animait chacune de tes fibres, tu osais croire que tu étais du coté du bien autant que tu étais de ton coté.


[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] Gkmy


Dernière édition par Diane le Ven 11 Déc - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KalebKalebArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-bleu1650/1650[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-rouge1150/1150[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-rouge  (1150/1150)
CC:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-jaune1650/1650[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb]   [Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] EmptySam 21 Nov - 20:22
La vie avait repris son cour dans la sixième maison. La demeure s’était emplie, les jours passants du bruissement et des rires des serviteurs s’activant sous la houlette de Kalia, la fille de Théodoros, à laquelle Kaleb avait confié le rôle d’intendante du domaine tandis que des ouvriers s’attelaient à réaliser les aménagements que le nouveau chevalier d’or avait planifié, sous le regard admiratif d’Eireen, la jeune celte rachetée au marchand d’esclave et qu’il formait pour devenir son aide de camp.

Alors qu’il posait un regard bienveillant sur le doux visage constellé de tâches de son de la jeune femme, studieusement penchée sur le déchiffrage d’un texte de Périclès, il ressenti l’approche d’un cosmos descendant du temple de la Balance. Une énergie pesante bien que retenue, qui, si elle était venue de la maison du Lion l’aurait poussé à revêtir son armure et à faire évacuer le temple par précaution. Mais c’était bien un chevalier d’Athéna qui s’approchait. Probablement l’occupant de l’un des temples supérieurs. Une servante se présenta bientôt à la porte de la bibliothèque, annonçant que le chevalier de la Balance souhaitait une audience.

Kaleb ne savait quasiment rien d’elle. Juste son prénom et quelques rumeurs auxquels il n’accordait que peu de crédit. Il préférait généralement se faire sa propre opinion des gens plutôt que de se fier aux commérages des gardes ou des serviteurs qui en disaient parfois plus long sur ceux qui les tenaient que sur le sujet d’origine. Elle était à priori de nature discrète.

Il s’avança donc vers la sortie de son temple, y découvrant une femme au masque de marbre patientant, un panier de victuailles sous le bras. La Vierge lui adressa un sourire chaleureux, emplit de sa sincérité habituelle.

«Soyez la bienvenue, Diane de la Balance. Comment pourrai-je vous refuser l’entrée de la demeure de la Vierge alors que vous arrivez les bras chargés de présents ? Je ne doute que ce vin sera meilleur que celui servit à Rodorio… J’espère que vous voudrez bien excuser le chantier dans lequel se trouve le domaine : ma cave personnelle est encore peu fournie et les travaux sont inachevés. Je ne doute pas de pouvoir remédier rapidement à ces deux problèmes… Venez ! Nous trouverons bien un endroit pour déguster tout ceci ensemble en débarrassant un coin de table quelque part… »

Faisant signe à son homologue de gravir les quelques marches qui la séparaient du seuil, il lui emboîta le pas, la guidant en direction de la bibliothèque. Une fois arrivés, il lui offrit de s’asseoir dans l’un des fauteuils qui parsemait la pièce, sous le regard interrogateur d’Eireen, ne sachant pas bien si elle devait rester ou prendre congé.

«Que me vaut le plaisir de votre visite ? Stratégie ? Diplomatie ? Simple curiosité ? Veuillez pardonner mon impolitesse. Je vous présente Eireen, ma jeune aide de camp… Cela vous incommode-t-il si elle reste avec nous pour poursuivre son étude ? »

Kalen voulait que la Balance se sente la plus à l’aise possible. L’hospitalité était une politesse qui lui tenait très à cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2497-kaleb-chevalier-de-la-vierge https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2521-kaleb-chevalier-d-or-de-la-vierge
DianeDianeArmure :
Balance

Statistiques
HP:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-bleu1200/1200[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-rouge650/650[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-rouge  (650/650)
CC:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-jaune1650/1650[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb]   [Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] EmptyVen 11 Déc - 17:42
Intrigant...

L'hospitalité n'était pas une vertus possédée par tout les saints. Bien au contraire... La plupart préférait se muer dans une vie solitaire, bien loin des obligations contraintes par une telle place au sein de la hiérarchie. Tu étais aussi de ce bois là, néanmoins, contrairement à d'autre, tu savais faire tomber ton voile de solitude pour appliquer les formes de respects les plus élémentaires.

Mais ici, la Vierge t'inspirait une autre émotion. Il ne faisait pas cela car ayant conscience de son rôle au sein du sanctuaire mais bien par envie et à travers une sympathie réelle. Tu étais incapable de savoir ce que cela pouvait dire de lui en tant que soldat, mais en tout cas, tu commençais déjà à le cerner en tant qu'homme.

Hochant légèrement la tête à son invitation, tu pénétrais dans ce qui s'apparentait davantage à un chantier qu'à un temple. Il était coutume pour un nouveau Saint d'aménager ses appartements comme il le désirait après son intronisation. On t'avait invité à faire de même quelques mois auparavant mais la Balance n'ayant connu que trop de peu de chevalier ces dernières décennies, tu n'avais pas eu le besoin de remodeler grand chose.

Si avec la Lionne, tu avais été davantage acérée dans ton jugement ici tu te contentas d'ignorer le saccage ambiant. Après tout, même si tu l'avais prévenu quelques heures auparavant, il n'en restait pas moins que tu devais être un imprévu dans sa journée apparemment chargée. Et vu la sympathie dont il faisait preuve à ton égard, il aurait été injuste que de lui reprocher quoi que ce soit.

Une action indigne de la Balance en somme.

Finalement, tu vins à t'asseoir dans une sorte de fauteuil alors que tu fixais les lèvres de la Vierge sans jamais tourner ton regard. Face à un inconnu de son acabit, il t'était impossible pour toi de lire directement dans sa tête. Tu devais d'abord boire ses mots avant de saisir la complexité de l'esprit qui les formule.

- Cela ne me... dérange pas.

Ton vocabulaire s'était nettement amélioré depuis ton arrivé au sanctuaire, mais il te manquait encore la musicalité inhérente à chaque humain ou presque. Après tout, pour une sourde, il t'était compliquée de comprendre un concept que tu ne pouvais envisager. Pour toi, tout n'était que mouvement informulé...

- Je vous remercie... de votre... accueil.

Ayant prit soin que ton panier repas lui soit apporté, celui-ci n'aurait pu trouver meilleur produit que les mets que tu lui avais confié. Tu avais les goûts d'un Dieu, et tu ne manquais pas de trier sur le volet chaque chose que tu ingurgitais afin de préserver ton corps et ton esprit de toute impureté. Tu en profitas au passage pour tourner ton regard afin d'analyser la pièce autour de toi. Une bibliothèque, certainement plus fournit la tienne mais devant posséder des ouvrages bien différents pour autant.

- Vous étudiez... des textes... anciens ? Je manque... de compétence... à ce sujet mais... je devrais avoir des ouvrages... à vous confier.

Si ton esprit était le plus juste et le plus imperméable, il n'était pas pour autant le plus brillant. Après tout, tu ne pouvais fuir face à tes origines pittoresque. Et d'ailleurs, tu ne cherchais même pas à le faire bien que tu préférais que cela reste dans le secret le plus complet.

- Je suis venue... afin d'en... apprendre. Plus sur... vous.

Il était de coutume pour des frères d'arme d'apprendre à se connaître avant de partir au combat.


[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] Gkmy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KalebKalebArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-bleu1650/1650[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-rouge1150/1150[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-rouge  (1150/1150)
CC:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-jaune1650/1650[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb]   [Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] EmptyVen 11 Déc - 19:44
La locution de la Balance était atypique. Le fait qu’elle le fixe longuement associé à une voix hésitante et monocorde ne laissait planer que peu de doutes. Elle était probablement sourde. Kaleb ferma les yeux un instant et tâcha de ressentir la lumière de son âme. Elle brillait comme un éclat crépusculaire. De ces heures entre chien et loup où se masquent les petites douleurs et les grands mystères. Il y avait une forme de souffrance et une réserve en elle. Kaleb se projeta. Quel effort cela devait lui demander de formuler une simple phrase ou de suivre une conversation. Mais surmonter cette difficulté devait lui avoir également octroyé une force morale extraordinaire. Chaque coup du sort avait son avantage et réciproquement. Il espérait ne pas brusquer Diane ou blesser sa fierté en essayant de s’adapter. Il tentait juste de se montrer le plus délicat possible.

«Veuillez m’excuser. Je vous abreuve de paroles et je parle peut être trop vite. N’hésitez pas à me dire si c’est le cas ou si un autre mode de communication vous conviendrait davantage… »

Quand elle aborda la question de la lecture des textes anciens, il lui adressa un sourire franc et sincère. Une servante se présenta, accompagnée des victuailles que Diane avait eu la gentillesse d’offrir. Kaleb servit lui-même le vin dans deux coupes. Il tendit l’une d’elle à la Balance et entreprit de répondre le plus posément possible.

«La lecture est une source de connaissance. Et la connaissance est une clé qui ouvre les portes du monde. On ne combat efficacement que ce que l’on connaît bien, vous ne croyez pas ? Et puis, je dois bien l’avouer, je suis quelqu’un de particulièrement curieux. Des choses comme des personnes… »

Il avait formulé cette évidence dans un sourire gêné. Il savait que la curiosité était souvent considérée comme un défaut. Mais lui y voyait une source d’intérêt pour le monde. Une volonté qui amenait à faire évoluer positivement les choses et à amener à davantage de compréhension entre les peuples.

En savoir plus sur lui ? Que pouvait-il bien lui dire qui pourrait intéresser le chevalier de la Balance ? Qu’il aimait s’asseoir sur les premières marches de son temple pour voir le soleil se lever ? Rire aux éclats à une blague ou à un bon mot ? Sans doute y trouverait-elle peu d’intérêt. En réalité, tout dépendait qui elle désirait connaître.

«Tout dépend de celui que vous souhaitez connaître. Si je vous parle du chevalier d’or de la Vierge, je dirais qu’il est un peu chaman, qu’il parle aux esprits de la nature et cherche à voir la beauté dans l’éclat de chaque être vivant. Si c’est de Kaleb que nous parlons, c’est juste un homme. Qui peine un peu à comprendre pourquoi il a été choisi parmi les douze. Qui pense que la vie est le plus beau des présents et cherche chaque jour à prendre soin de son prochain en veillant sur les plus faibles tout en profitant humblement des petites joies de l’existence… »

Il la regarda avec sincérité et bienveillance. Lui aussi désirait savoir à qui il avait à faire. Il lui renvoya donc la réciproque avec la plus grande simplicité.

«Et vous, qui êtes-vous Diane de la Balance ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2497-kaleb-chevalier-de-la-vierge https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2521-kaleb-chevalier-d-or-de-la-vierge
DianeDianeArmure :
Balance

Statistiques
HP:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-bleu1200/1200[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-rouge650/650[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-rouge  (650/650)
CC:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-jaune1650/1650[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb]   [Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] EmptySam 6 Fév - 1:51
Irritée...

Tu ne pouvais pas t'empêcher de montrer des signes de désapprobation lorsqu'il venait à mentionner ouvertement ton handicap. Tu saurais t'adapter si la situation l'exigeait mais tu n'avais pas besoin de sa pitié ou de ses considérations... Sentant ton âme s'emporter suite à ce premier échange, tu venais à prendre alors une grand inspiration à perce perceptible par le chevalier. Ton masque possédait au moins l'avantage de camoufler les aigreurs de ton âme.

Finalement, tu récupéras rapidement ton calme, jouant de funambulisme avec celle-ci. A chaque moment tu pouvais chuter d'un coté ou de l'autre, et c'était cette situation précaire qui te rendait si solide sur tes appuies. Buvant donc délicatement la coupe de vin servi, le breuvage venait à tempérer tes ardeurs aussi bien qu'il redonnait une certaine chaleur à l'échange entre vous deux. Ainsi était peut-être le seul moyen de faire pencher la Balance, lui servir du vin.

- Je partage votre... avis. Mais la lecture ne doit pas... remplacer... l'expérience pour autant... Les écrits sont souvent... déformés par celui qui les... réalise...

Des paroles plein de bon sens. Tu te retenais de dire à travers tout ton orgueil que les écrit n'avaient rien à t'apprendre mais même toi savait trouver suffisamment de sagesse pour raviser pareil jugement. Après tout tu étais jeune, et à défaut d'entendre, il fallait que tu puisses parfaire ta clairvoyance. Et comme la vierge l'indiquait si bien, lire les connaissances d'antan était un bon moyen d’œuvrer vers l'inconnu en prudence.

- Un chaman... ?

Un terme qui t'était inconnu. Heureusement pour toi, il semblait dépeindre ce que cela impliquait avec une certaine ferveur. Tu pouvais très bien te figurer cet homme qui revendiquait ouvertement son coté hors des cadres préconçues... Cependant, qui au sein du sanctuaire pouvait se targuer d'être comme la masse ? Peu de monde... Vous possédiez tous vos traits qui vous empêchez d'aller au delà d'une similitude par devoir et responsabilité.

- Ne nous... insultez pas... Si vous êtes ici... C'est car vous le... méritez comme nous tous... Ne doutez pas du... jugement de la déesse.

Il n'y avait pas besoin de comprendre les rouages du destin, simplement les accepter. A trop douter du pourquoi et du comment, il en venait à être irrespectueux vis à vis de ses frères d'armes qui partageaient la même condition que lui. Pouvais-tu confier ta vie à un être fait de doute ? Certainement pas. Néanmoins, pour sa défense, tu ne la confierais à personne...

- Je suis... Diane de la Balance... Je ne partage aucune dualité d'identité...

Un être complet, presque à maturité, dont l'esprit et l'âme étaient déjà chargé de tout un florilège d'émotion. Un être brut, n'ayant jamais eu l'occasion d'être poli par les autres.

- Ma volonté est celle... de mon armure et de mon rôle... Rien de plus.

Une manière pour toi d'étouffer ton égo en la canalisant dans une scène étroite de ton esprit. Tu te savais supérieur à tous, mais tu contenais ce flot constant de pensée pour toi et tu en faisais l'essence même de tes techniques, de ton cosmos.

- Pardonnez... mon indiscrétion mais... d'où venez vous ?

Sa couleur peau ne t'était pas étrange, au contraire. Néanmoins, tu n'avais pas encore oublié le terme qu'il avait utilisé pour se décrire. Un chaman... Pourquoi n'en avais tu jamais parlé même à travers les ruelles les plus sombres de la capitale du monde ?


[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] Gkmy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KalebKalebArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-bleu1650/1650[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-rouge1150/1150[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-rouge  (1150/1150)
CC:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-jaune1650/1650[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb]   [Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] EmptySam 6 Fév - 12:56
«Non, c’est évident… Rien ne remplace l’expérience et le monde réel. L’écrit est toujours le fruit d’un esprit. Mais il permet surtout de transmettre les connaissances au-delà de la mort. Et de pouvoir partager l’étincelle avec les générations futures…»

Etrange jeune femme qui semblait s’offusquer que l’on puisse se contenter de la théorie sans la confronter à la réalité. La Vierge n’était pas un rat de bibliothèque. Mais il savait reconnaître la valeur des choses ainsi que leur durabilité. Le terme chaman semblait l’intriguer. Pourtant, il ne semblait pas à l’axoumite que cela soit une pratique si exotique que cela. Même si elle ne devait effectivement pas être particulièrement répandue dans l’empire et plutôt associée à des rites barbares et lointains. Kaleb se fit donc un honneur de combler cette lacune.

«Je suis originaire de l’Empire d’Axoum. C’est une terre de métissage aussi bien des peuples que des cultes. Et certaines pratiques animistes y coexistent avec le christianisme. Le chaman est celui qui écoute et voit les esprits de la nature, la parcelle divine qui existe dans chaque être vivant… »

En revanche, la Vierge se raidit quand elle prononça la phrase suivante. Insulter ses frères et sœurs d’arme ? S’il y avait bien une chose que Kaleb n’acceptait pas, c’était de laisser un malentendu s’instaurer et que l’on puisse lui prêter des intentions qui n’étaient pas les siennes. Tout en restant le plus calme possible, il s’évertua à préciser ses paroles pour ne pas que Diane se méprène.

«Je ne doute pas du jugement de notre Déesse. Je sais la chance et la responsabilité que représente l’Or. Mon but est juste de comprendre ce qu’elle a bien pu voir en moi afin de la servir de mon mieux. Si c’est vous faire insulte que de se comporter ainsi alors je vous présente mes excuses. Mais je ne sais être autrement. »

Elle semblait entendre qu’elle ne vivait que pour sa fonction. Si tel était le cas, la Vierge la plaignait. Il y avait bien plus à voir et à découvrir que la mission qui était la leur. Aussi sacrée soit-elle.

«Il n’y a donc rien qui vous fait vibrer au-delà de notre rôle dans ce monde ? Aucun plaisir de la vie terrestre que vous considérez comme valant la peine d’être vécu ? Aucun endroit pour lequel vous avez de l’admiration ? Aucune personne, hormis notre Déesse, pour laquelle vous avez un quelconque attachement ? A moins que ma question soit tout simplement trop indiscrète. Dans ce cas, n’hésitez pas à me le dire. Ma curiosité m’amène parfois à me montrer maladroit malgré moi… »

Mystérieuse, elle l’était. Mais Kaleb était plutôt persévérant dans ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2497-kaleb-chevalier-de-la-vierge https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2521-kaleb-chevalier-d-or-de-la-vierge
DianeDianeArmure :
Balance

Statistiques
HP:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-bleu1200/1200[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-rouge650/650[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-rouge  (650/650)
CC:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-jaune1650/1650[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb]   [Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] EmptyDim 28 Mar - 15:33
Indiscret...

Tu l'avais été mais il paraissait l'être encore plus... Ses réponses t'avaient satisfaites... Pas ses questions. Il t'avait éclairé sur ses origines, ses préceptes et ses intentions... Toi qui était une page vierge, remplie uniquement d'égo et de colère, tu étais quand même capable de discerner le vrai du faux. Il ne te mentait pas, il ne tentait même pas de déformer la vérité. Il était d'une sincérité cruelle que tu pouvais aussi retrouver chez certains de vos compères...

Et si tu appréciais ne pas à avoir à démêler le vrai du faux, la sincérité était souvent vue avec une curiosité dérangeante, sans pudeur. Il te posait des questions, remettait presque en cause les fondements de ton existence. Il cherchait un but à ta vie que tu ne lui avais pas encore dit. Comme si tu en avais véritablement besoin d'un.

Ses convictions allaient-elles s'ébranler si tu persistais dans ta démarche ? Si tu ne lui donnais pas ce qu'il attendait ? Si tu ne te forçais pas à trouver un nouveau sens à ta vie pour le bien de sa moralité ? Enfin... Si tu pouvais sentir ton cosmos capable d'exploser à chaque instant, prompt à envahir ce temple et à s'écraser de tout son long, tu vins à le retenir d'un profond soupire à peine audible.

Toi qui était une bombe à retardement de manière indéfinie, tu ne pouvais pas exploser ici. Pas à cet endroit, pas dans ce qui était qu'une visite de courtoisie. La balance devait faire preuve de juste mesure, d'équilibre, de contrôle. Et ce contrôle définissait presque toute ton existence. Le simple fait que tu te tiennes devant cette Vierge curieuse attestait de ton immense capacité à te contrôler.

Alors tu penchais la tête vers le coté, visage toujours masqué. Il ne pouvait pas voir tes expressions mais pouvaient sentir une posture pensive, un instant que tu étendais presque pour l'éternité. Contrairement au reste du globe, ta surdité te permettait de choisir tes mots, de les peser, de réfléchir à leurs sens...

- La mission qui m'a été confiée... dépasse... mon existence.

Des mots lourds pour toi à l'égo infini capable même de dépasser celui des Dieux. Tu pensais à demi-mot ce que tu disais, du moins tu ne l'aurais comprit ainsi. Ton existence était ta mission, ces deux étaient indissociables pour former celle que tu étais. Et même si tu te voyais au delà de toute chose, prompt à mettre ta seau de propriété sur cette réalité, tu le ferais toujours en servant le premier propos de ta vie.

- J'aime le bon... vin. C'est environs la... seule chose à savoir sur moi.

Tu te gardais bien de prononcer tes véritables convictions à son oreille. Tu ne le connaissais pas et s'il paraissait ouvert sur ses propres principes toi tu ne l'étais pas. Chaque chose n'était pas bonne à dire, et tu savais parfaitement où te situer sur cette ligne mince qui faisait frontière entre le trop et le pas assez. Bien qu'en cet instant, tu paraissais clairement ne pas en dire assez sur toi.

- J'ai grandi à Constantinople que j'ai quitté... pour le Sanctuaire. Je n'ai jamais rien... vu d'autre et... je ne le ferais que... dans le cadre de mon... devoir.

Curieuse tu l'étais... Comme lui ? Non. Le monde avait déjà fait sa démonstration dans les récits à quel point la curiosité était un péché presque fondamentale. Les dieux détestaient ça, les gens de pouvoir aussi... Et naturellement tu n'aimais pas les être curieux.

De plus, tu savais par expérience que pour être la meilleur dans un domaine, tu devais dédier toute ta vie à celui-ci. A trop t'éparpiller et tu finirais par perdre pieds. Ta fierté, ta puissance, ton égo, tout ceci finiraient pas s'ébranler si tu venais à t'oublier en chemin.

Tournant alors légèrement les talons, tu ne vins pas à lui porter l'offense de lui montrer ton dos sans mettre un terme à cette discussion. Néanmoins tu ne voyais rien de plus à lui dire, et si tu ne voulais pas exploser à cause de sa volonté à creuser en toi, c'était faire preuve de bon sens que d'écourter cette rencontre.

- J'espère que vous vous... plairez au sein... de vos... nouvelles attributions.

S'il tentait de te retenir, tu resterais. Tu étais dans son temple après tout. Sa parcelle de monde. Tu ne lui infligerais pas la peine de lui manquer de respect et de devoir gérer cela. Les rapports conflictuels entre chevalier d'or pouvaient être source de tourment pour tout le sanctuaire.



[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] Gkmy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KalebKalebArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-bleu1650/1650[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-rouge1150/1150[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-rouge  (1150/1150)
CC:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-jaune1650/1650[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb]   [Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] EmptyLun 29 Mar - 14:03
«Je comprends votre point de vue. L’un et l’autre ne me semblent cependant pas incompatibles. Mais j’imagine que nous avons tous une sensibilité différente… »

Secrète. La Balance ne se dévoilait pas. Elle semblait réticente à tisser du lien. Surprenante attitude pour Kaleb qui, de son côté, avait souffert de la solitude au somment de l’Horeb. D’un autre côté, lorsque l’on grandit dans une ville-monde comme Constantinople, il était compréhensible qu’il soit une gageur de garder une forme de réserve, de jardin secret.

La Vierge tenta néanmoins de tisser du lien. Il avait compris qu’il ne pourrait obtenir autre chose qu’un discours protocolaire et qu’elle ne souhaitait certainement partager avec lui qu’autour de leur mission commune et éventuellement d’un verre de vin. Une opportunité que le gardien de la sixième demeure n’allait certainement pas laisser passer.

«Vous aimez le bon vin ? C’est une chance. Il reste à priori une ou deux bonnes amphores laissées par l’un de mes prédécesseurs. Peut-être pourrions-nous parler de notre mission autour d’un verre. Qu’en dites-vous ? Je ne suis qu’un nouvel arrivé. Peut-être est-ce l’occasion d’avoir quelques conseils d’une sœur d’arme plus expérimentée…»

Il serait ainsi fixé. Voulait-elle préserver sa vie privée ou plus abruptement ne pas construire de lien avec ses pairs ? Kaleb avait besoin de savoir à quoi s’en tenir à son sujet. Il laissait l’opportunité. Allait-elle la saisir ou rentrer dans sa coquille ? C’était à Diane d’en décider.

«Je l’espère aussi. Il me reste encore beaucoup à apprendre…»

Une marque d’humilité. Après tout, l’or ne le changerait pas. Il n’aurait jamais cette prétention de tout savoir. Et il s’en estimait pleinement satisfait. Il y avait toujours matière à découvrir. Et la découverte était génératrice d’enthousiasme. Et l’enthousiasme, le moteur de la vie.


Dernière édition par Kaleb le Ven 7 Mai - 7:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2497-kaleb-chevalier-de-la-vierge https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2521-kaleb-chevalier-d-or-de-la-vierge
DianeDianeArmure :
Balance

Statistiques
HP:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-bleu1200/1200[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-rouge650/650[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-rouge  (650/650)
CC:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-jaune1650/1650[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb]   [Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] EmptyVen 7 Mai - 1:25
Réservée...

Tu fixais cet homme que tu avais jugé plus d'une fois lors de cette entrevue... En même temps comment ne pas le faire... C'était ton rôle et inhérent à ta personne. Mais voilà, plus la discussion s'effilait plus tu revenais souvent sur tes pensées. Chose assez rare en réalité. Souvent, tes premières impressions étaient plutôt justes mais tu n'arrivais au final pas à cerner entièrement cet homme pourtant simple d'apparence. C'était là l'adage de tout les saints ayant atteint le rang de chevalier d'or. Ils étaient tous sans exceptions remplis d'une complexité qui faisait certainement la marque de leurs pouvoirs. Toi aussi, tu n'étais pas évidente à saisir en quelques coups d’œils.

Dans tout les cas, malgré les barrières que tu imposais naturellement entre lui et toi, il ne se rechignait pas à la tâche que de tenter de les briser une à une. Et à défaut d'y parvenir, il s'essayait à s'immiscer là où tu laissais de quoi faire. Un homme intéressant, qui ne lâchait rien. Peut être que sa culture prônait l'échange et l'écoute quitte à se faire rejeter encore et encore. Une personne qui pouvait sans doute parvenir à rompre ton rejet naturel.

Même Ryme du Lion n'avait su vraiment percer ta carapace malgré son tempérament explosif et plein de chaleur. Son aspect grotesque et son verve pénétrant n'avaient pourtant pas eu raison de ton attitude strict voir protocolaire. Mais lui ? Pouvait-il y arriver ?

Il marqua cependant ton intérêt. Peut-être qu'il avait saisi qu'il fallait te prendre par là où tu étais la plus humaine. La justice était irréprochable, inatteignable. Mais à bien des égards, tu n'étais pas la justice. Tu n'en étais qu'un vecteur, une représentante même. Tu restais humaine, quand bien même ta condition surpassait celle des autres pour s'approcher du domaine divin.

- Vous vous... méprenez. Je ne suis pas plus... expérimentée que vous... Du moins pas dans cette... tâche.

Tu t'acclimatais à peine à ce changement dans ta vie. Il n'y avait rien que tu pouvais partager avec lui qui faciliterait son intégration dans ce monde au delà des normes. Cependant il t'avait séduite, temporairement certes... Tu voulais connaître son vin, son expertise là dedans. Celui de la Lionne t'avait incroyablement déçu, peut-être trouverais tu un camarade prompt à te faire découvrir de nouvelle chose ? Après tout, c'était là le seul luxe que tu t'accordais.

- Mais je peux... tenter... de répondre... à vos questions.

Tu cachais à peine ton véritable intérêt. Ton phrasé saccadé trahissait un intérêt nouveau dans cette rencontre. Pourquoi pas. Cela ne te coûtait rien qu'un peu de temps et un peu d'exercice dans l'usage d'un vocabulaire que tu n'entendais pas.

- Que voulez-vous... savoir en particulier... ?

Tant qu'il ne embarrassait pas à nouveau à tenter d'en savoir sur toi, alors tu serais ouverte à la discussion entre deux dégustations de vin.


[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] Gkmy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KalebKalebArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-bleu1650/1650[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-rouge1150/1150[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-rouge  (1150/1150)
CC:
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] G-jaune1650/1650[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] V-jaune  (1650/1650)
Message Re: [Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb]   [Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb] EmptyVen 7 Mai - 10:59
«Oh… Je vois… Raison de plus pour échanger alors… Mais avant cela, permettez que je vous offre une coupe… Je reviens immédiatement.»

Kaleb s’éclipsa à la vitesse de l’éclair. Heureusement qu’il avait eu le temps de repérer la cave lors de sa prise de fonction quelques temps auparavant. Il semblait qu’Aegis, l’un des derniers porteurs de l’armure de la Vierge, ait constitué une réserve de qualité dont, malheureusement, le jeune axoumite ignorait la provenance.

Néanmoins, il restait quelques amphores. Kaleb avait déjà eu l’occasion d’en déguster une et le vin s’était avéré de toute première qualité loin des picrates qu’il lui avait été déjà donné de déguster. Il choisit donc l’une de ces amphores. Il voulait fait honneur à son invitée avec ce qu’il pouvait avoir de meilleur.

Il réapparut donc quelques instants plus tard avec la jarre de terre cuite ainsi que deux coupes finement ciselées qui faisaient parti du service d’apparat de la maison. Une façon pour lui de montrer l’importance qu’il portait à cette rencontre. Il espérait juste que son homologue n’y verrait pas une prétention quelconque.

«Pardonnez-moi de vous avoir fait attendre. Préférez-vous déguster le vin de la salle des Banquets ou dans le Jardin ? Il fait encore frais à cette période de l’année mais la nature commence à s’éveiller et les Saules Jumeaux sont un lieu particulièrement propice aux échanges.»

Lui laisser le choix du terrain. Lui offrir l’opportunité de contrôler la situation. Une manière patiente d’apprivoiser tout en respectant l’intimité et les réserves de la Balance. Après tout, en cas de guerre, il serait le rempart qui tenterait de garantir que la septième demeure soit inviolée par les ennemis d’Athéna. Tout comme le Lion le serait pour lui.

Il adressa un sourire franc et bienveillant à la jeune femme, attendant sa sentence quant au lieu qui aurait sa prédilection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2497-kaleb-chevalier-de-la-vierge https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2521-kaleb-chevalier-d-or-de-la-vierge
 
[Début Mars 553] Vierge de tout reproche [Pv Kaleb]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple de la Vierge-
Sauter vers: