Votez
I
II
III
IV
V


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Mars 553 AD] Pluvia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
LesathLesathArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-bleu160/160[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-bleu  (160/160)
CP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-rouge180/180[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-rouge  (180/180)
CC:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-jaune245/245[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-jaune  (245/245)
Message Re: [Mars 553 AD] Pluvia   [Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 EmptyDim 6 Déc - 1:47
Il avait effectivement des drôles de lubies.

Consommer de l'opium. S'attacher aux personnes qui disparaissent. Perdre l'esprit. N'estimer ne pas mériter. Quoi ? Peu importe. Avoir un objectif, peut-être, alors qu'il s'était promis ne plus en avoir besoin. Oui, décidément, avoir un but. Parler à ses tatouages. Non. Leur répondre, carrément.

Les survivants raconteront leur légende ? Oui, sans aucun doute. Mais que diront de lui. Qu'un démon impassible les avait laissé vivre. Qu'il les avait traversé de son regard triste en même temps qu'il les faisait fléchir. Qu'une certaine monotonie se dégageait de lui, étrangement, alors qu'autour d'eux ne tournoyait que la mort. Le râle des blessés s'était tus avec leur départ, et lui s'était assis, le dos contre le bastingage. Elle avait pris place à ses côtés, la tête posée sur son épaule. Ils savaient qu'ils ne pouvaient s'arrêter là. Qu'il faudrait sortir le navire de la crique, vers le Sud, mais ils prirent tout de même quelques secondes, après avoir passé les précédentes à scruter l'horizon. Lesath se sentait apaisé, comme si cette femme était un vortex qui le vidait de ses doutes.

Quelques heures plus tard, le bateau voguait. Satine était descendue dans la cabine du capitaine, et en était ressortie avec un drôle de couvre-chef. Il sourit, et continua de nettoyer le pont. Le sang avait disparu, ou presque. Les voiles avaient été hissées, et l'Ibère s'était assis sur l'un des bancs des rameurs. Pas besoin de les utiliser, mais, le cas échéant, il s'y attellerait. Pour l'instant, La Capitaine Satine semblait savoir ce qu'elle faisait. Chaque mouvement était réalisé avec la précision d'un horloger. Chaque décision était subtile. Normalement ils n'auraient pas du pouvoir manipuler ce bateau à deux, encore moins avec un néophyte comme lui dans le lot, et pourtant …

« Depuis quand n'as tu pas vogué sur un bateau de ce type. » Lança-t-il, impressionné. Lorsqu'elle lui répondit que c'est la première fois qu'elle a ce modèle entre les doigts, il en fut … estomaqué. Elle était faite pour voguer. C'était clairement sa vocation. « On est bien d'accord qu'on ne devrait pas être capables de faire ça à deux ? » De son regard appuyé, il sentit qu'il avait fait un sous-entendu grivois de plus.  « Je... Heu. Non. Je ne parlais pas de ça. Je parlais de naviguer. »

Il aurait eu envie de lui demander combien de temps ils mettraient à atteindre, mais connaissant la belle, elle risquait de penser qu'il n'appréciait pas le moment. Ce qui était faux, pour sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-bleu1150/1150[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-rouge900/900[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-rouge  (900/900)
CC:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-jaune1350/1350[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mars 553 AD] Pluvia   [Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 EmptyDim 6 Déc - 11:38
Pluvia








Une véritable communion avec soi-même, c’est ce que la jeune femme ressent depuis qu’elle a sorti ses lames et dansé sur le pont du navire. Son navire. Quelque chose de sombre s’est réveillé en elle et Satine a l’intuition que ce n’est que le début. Son lien avec Circé s’est affirmé, l’aura de la magicienne complète les vides, reconstitue entre eux les morceaux éparpillés.
Mais il n’y a que lui pour faire taire cette tempête toujours omniprésente chez elle.

Ils profitent de quelques instants de répit pour souffler, mesurer sans doute la teneur de leurs actions. Le plan ne s’est pas exactement passé comme prévu, mais qu’importe, elle a découvert chez Lesath, une vibration familière, semblable à ce qu’elle incarne aussi.

Deux faces d’une même pièce dont la complémentarité ne peut être remise en question. Et c’est cela le plus beau, Satine se sent enfin entière.

Une renaissance.

La Rose Sanglante caresse les flots de son ventre, glissant dans une mer calme, une nuit paisible après cette débauche de sang et de cris. Elle use de sa vitesse prodigieuse pour rendre ce miracle possible et s’y attelle avec une redoutable minutie. Elle a cela dans la peau et visiblement, on n’oublie jamais comment prendre l’océan.

La nouvelle Capitaine foule le pont d’une démarche souple et triomphale, poussant la provocation en piquant le tricorne d’Endymion. Encore que, là-dessus, elle a un doute. Une légère odeur de rose commence à la détromper. À son humble avis, le Général atlante a dû faire comme elle et le dérober à sa réelle propriétaire. De toutes les manières, Satine est certaine qu’il lui va mieux qu’à ce pirate de bas étage !

S’approchant à pas de loup de Lesath qui la complimente, elle le rejoint d’un bond gracile et prend place à ses côtés, non sans toujours être à l’affût.

« Non, on ne devrait pas être capables, mais nous sommes exceptionnels, que veux-tu. » La tête renversée en arrière, la rousse a un grand sourire apaisé, ses yeux rubis reflètent la trame du ciel. « Je me sens… complète. »

Lui avoue-t-elle en penchant la tête pour le regarder. « Et je sais que tu comprends ce que je veux dire et que tu ressens la même chose. »

Autrement tu ne serais pas ici avec moi.

« Il est tout à fait possible de jeter l’encre dès maintenant pour figer le temps, en quelque sorte. Si tu es partant ? On a des vivres pour au moins un mois ! Mais j’imagine que tu n’as pas autant de jours à me consacrer ? »

Elle se love entre ses bras.

« Mais une nuit de plus serait déjà beaucoup. » dit-elle rêveusement. « Et faut que je te montre quelque chose ! »

Sautant sur ses pieds, la jeune atlante l’entraîne dans le ventre de la Rose Sanglante et pousse jusqu’à la cabine du Capitaine. Celle-ci est décorée de façon extravagante, probablement à l’image d’Endymion.

« On repassera pour les goûts plus que douteux de ce cher Général, MAIS ! Regarde ! »

Derrière un paravent, une baignoire qui ne demande qu’à être remplie. Que Lesath regarde la jeune femme et il comprendra à son expression qu’il n’est désormais plus question que d’une longue baignade crapuleuse…



[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
LesathLesathArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-bleu160/160[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-bleu  (160/160)
CP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-rouge180/180[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-rouge  (180/180)
CC:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-jaune245/245[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-jaune  (245/245)
Message Re: [Mars 553 AD] Pluvia   [Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 EmptyDim 6 Déc - 14:17
C'était vrai.

Elle avait tapé pile dans le mille, c'était stupéfiant. Il se sentait complet. Plus que jamais. Et pourtant il pensait, quelques jours auparavant être déjà au mieux de sa forme. Mais pour ce faire, il y avait eu un interlude de quelques années. Comme quoi, la seule façon de voir l'été était d'encaisser l'hiver. Était-elle son soleil estival ?

« Je ne suis pas à quelques jours près. Semaines s'il le faut. Et même si c'était le cas... » Laissa-t-il en suspension, volontairement, alors qu'elle se levait, le tirant par la manche. L'inspection du navire continuait. Il baissa la tête pour passer par la porte de la cabine. Elle n'était pas grande, mais décorée, ornementée. Des dorures, des objets improbables. Il toucha une statuette d'oiseau, en nacre. Le maître des lieux aimait les babioles. Ou alors était-ce le goût du second qui pêchait ? Il ne le saurait jamais.

Poussant un paravent, Satine tomba nez à nez sur une baignoire de moyenne taille. Juste suffisante pour s'y glisser à deux. Il savait très bien que ce n'était pas négociable, vu le regard de la jeune femme. Un sourire en coin, il s'approcha de la structure en laiton, plaquée or. Il se passa la main sur le menton, tic lorsqu'il réfléchissait. Ils devraient trouver les réserves d'eau potable mais elles ne devaient être loin. Pour chauffer l'eau, ce ne serait pas un problème, ils étaient capable de briser des montagnes à main nues. Chauffer avec de l'énergie un récipient d'eau était sans aucun doute à leur portée. Une vingtaine de minutes plus tard, ils étaient installés dans une eau chauffée, face à face.

« Une question me taraude si tu me permets. » S'aventura-t-il. « Lorsque ce Général, cet Endymion, saura que tu lui as dérobé son navire, que va-t-il se passer ? Je ne connais pas trop les us et coutumes du Sanctuaire sous-marin, mais je doute qu'il laisse … pisser. » Lui demande-t-il alors qu'elle sort son pied de l'eau, comme pour refroidir sa jambe.

A vrai dire, ce n'était pas que la réaction du Marina qu'il ne pouvait prévoir. Si cela avait été un Chevalier d'Or, dépendamment de celui qui avait été roulé, cela pourrait se finir plutôt mal. Elle se redressa, sortant de l'eau, et le regarda étrangement.

Oui, il se faisait un peu de souci pour elle. Après tout, l'un des deux devait y penser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-bleu1150/1150[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-rouge900/900[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-rouge  (900/900)
CC:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-jaune1350/1350[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mars 553 AD] Pluvia   [Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 EmptyDim 6 Déc - 18:58
Pluvia








Les plus grands plaisirs résident le plus souvent dans les choses simples. Un bain, en l’occurrence. Satine, qui a totalement abandonné le masque d’Éa posé sur le bureau posté en face de la fenêtre, se prélasse, un sourire de contentement sur ses lèvres.
Sur le point de pousser un long soupir d’aise et de fermer les yeux, la voix de Lesath interrompt ses projets. Une question ? Elle l’écoute distraitement exposer sa… serait-ce ?
Le buste de la belle sort de l’eau, se penche vers le Scorpion. Sa mine s’éclaire.

« Ça par exemple. Tu te ferais pas du souci pour moi par hasard ? » La jeune femme se remet tranquillement dans le fond de la baignoire, le détaille se ses yeux carmins. « C’est presque mignon. Je dis bien presque. Parce qu’en plus d’être idiot, c’est totalement inutile ! C’est à Satine la Rouge que tu t’adresses, Capitaine de la Rose Sanglante ! »

Elle ricane, reprend son sérieux : « Allons, allons mon cher Lesath. Ainsi sont les lois de la mer. Endymion doit les connaître, c’est le jeu ! » Satine et ses jeux ! Elle n’y voit jamais vraiment, en tout cas ne le veut pas, la dangerosité de la chose, les conséquences. Ou peut-être que si. « Et sinon et bah… qu’est-ce que je peux te dire ? On se mettra très probablement sur la gueule et on verra comment ça va se passer. »

Rétorque-t-elle très détachée. Comme elle devine que c’est loin d’être suffisant pour le tranquilliser, Satine poursuit :

« Il prendra pas le risque de me tuer et de se mettre à dos un autre O’Bannon, mon Général : Emrys de la Sirène Maléfique. Je sais de source sûre que ces deux-là se détestent cordialement. Ce serait dommage de faire des… vagues. »

Son sourire en dit long : c’est précisément ce qu’elle souhaite, en réalité. Foutre un bordel incommensurable.

« Et je suis sûre que j’aurais au final l’appui de mon supérieur. » s’esclaffe l’atlante, les yeux pétillants de malice. « Ou sinon je te ferai porter le chapeau pour sauver ma peau ! » achève-t-elle très sérieusement.

Elle tente un rapprochement physique, minaude : « Oh, allez… respire. Au pire on me foutra au trou un mois ou deux et on en parlera plus ! J’ai l’habitude. Laisse-moi profiter de ma victoire avec toi. »





[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
LesathLesathArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-bleu160/160[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-bleu  (160/160)
CP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-rouge180/180[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-rouge  (180/180)
CC:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-jaune245/245[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-jaune  (245/245)
Message Re: [Mars 553 AD] Pluvia   [Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 EmptyDim 6 Déc - 20:34
Le chevalier d'Or croisa les bras, contemplatif. Elle avait vu dans son jeu : il se faisait du mouron pour la belle. Après tout, encore une fois, il ne connaissait pas le fonctionnement du Sanctuaire Sous-marin. Ils auraient bien pu l'exécuter pour une telle manigance. Du moins, c'est l'idée qu'il avait, pour peu que cela remonte jusqu'à qui de droit. L'équivalent de Childéric en Atlantide.

« Satine la Rouge, Satine la belle, évite les coups, en ribambelle. » S'amusa-t-il. La rime est pauvre, mais il fallait dire qu'il n'était pas vraiment doué dans les créations littéraires. Ce n'était cependant pas assez pour le convaincre, pour l'instant. Heureusement, elle avait anticipé cette réaction. Lesath avait ce don incroyable d'être si prévisible pour l'ancienne Mary Red ? Sans doute.

« Un autre O'Bannon ? Mais combien êtes vous, par les dieux ! » s'exclama-t-il. Il y avait donc au moins deux ou trois membres de la famille chez les Marinas, et une chez les Saints. Ou zero, plutôt. Morwenna ne comptait pas. Ne comptait plus. Heureusement que pour l'instant l'arbre généalogique n'avait pas été prévu d'être complété. Après tout, ils risquaient de traverser les siècles et les époques...

« C'est acceptable. Je doute qu'un Général des mers vienne me demander des explications pour un navire que j'aurais volé. Encore plus sachant pertinemment que je ne sais pas voguer. Enfin, encore faut-il qu'ils puissent m'identifier, et ça n'est pas si facile. Cela fait longtemps que plus personne n'a croisé mon auguste personnalité. »

Alors qu'il souriait encore, il remarqua que la jeune femme changeait de position, et s'approchait. C'était donc ça l'idée qu'elle avait en tête. D'un autre côté, ce n'était pas pour déplaire à l'Ibère, qui se laissa approcher. L'aidant à se placer contre elle, il savait que c'était clairement une mauvaise idée. La cuve ne semblait pas des plus stables, mais il savait que refuser les avances de Satine aurait des conséquences qu'il ne voulait même imaginer. Hors de question.

« Une seconde je crois qu'on ... » Lança-t-il, soudainement, interrompant l'acte. Trop tard.

Car ce qui devait arriver arriva. Peut-être était-ce une patte de la baignoire qui avait lâché prise, déstabilisée par les mouvements incessants du petit couple. Ou alors étaient-ce les vagues de la méditerranée qui avaient amplifié les battements des deux éveillés. Le fait est qu'ils avaient basculé, et qu'ils étaient, nus comme des vers, mouillés, sur un sol trempé. Lesath s'esclaffa. Le sol de la cabine était ruiné. Il attrapa Satine par les hanches et la jeta sur le lit. Il savait, au fond, que ce genre d'accidents risquaient de devenir habituels avec elle. Et cela changeait de la froideur du marbre de son temple.

En mieux il en va sans dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-bleu1150/1150[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-rouge900/900[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-rouge  (900/900)
CC:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-jaune1350/1350[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mars 553 AD] Pluvia   [Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 EmptyDim 6 Déc - 21:18
Pluvia








La famille O’Bannon a cette faculté à survivre, à s’adapter, à s’envoler s’il le faut. De redoutables bernacles accrochées à leur rocher. L’image, bien que peu flatteuse, résume assez bien la résilience de cette famille. Mais, comme toutes les maisons atlantes, elle possède une sombre face que Satine préfère ne pas se remémorer. De toute façon, en choisissant de devenir Éa Tremere, Circé a embrassé une tout autre cause : celle du monde des Fragments.
Une vie d’aventures s’ouvre à elle, oscillant entre les mondes. La terre, la mer, O’Bannon ou Tremere.

Elle hoche de la tête. Il est fort peu probable qu’Endymion puisse remonter jusqu’à Lesath, le retrouver et demander réparation. Ce serait se donner beaucoup de mal pour une simple petite vengeance. Hey ! C’est qu’il est le perdant, il doit l’accepter !

Et en parlant d’amusements…

« … va s’écraser, moussaillon ! »

Leurs rirent ponctuent leur naufrage. Seulement, cela ne les empêche pas de poursuivre l’aventure, à leur manière. D’une façon qui n’est pas pour déplaire à la Marina de Poséidon.

« À l’abordage ! » clame Satine en invitant Lesath à froisser les draps, les détremper, à profiter de cette chaleur que la demoiselle vole, enivrée par les sensations que leurs deux cœurs, battant à l’unisson, lui procurent.

Complète.

« Je crois que je deviens accro. »

Un chuchotis au creux de son oreille alors que ses doigts s’aventurent dans la chevelure de l’Ibère. Sa main glisse jusqu’au rubis posé contre la poitrine du Chevalier d’Or. Les caresses cessent dès lors qu’un grondement s’échappe du ventre de la belle.

« J’ai la dalle ! »

L’atlante saute sur ses pieds et s’élance, toujours nue, hors de la cabine. Il ne faut pas bien longtemps – au moins autant de temps que la dernière fois, avec leur ex-voisin de chambrée – pour qu’elle ne revienne avec un véritable festin. Victuailles qu’elle dépose sur le bureau. Parmi les denrées, une bouteille de rhum dont il manque quelques lampées. Elle a les yeux qui brillent, Satine O’Bannon.

« Ah ? Qu’est-ce que c’est ? Des lettres d’amour ? »

Curieuse, elle a remarqué plusieurs lettres cachetées à la cire rouge, une rose dessinée sur le parchemin. Sans vergogne, la magicienne les décachette et lit.

« Il semblerait que notre cher Endymion porte le deuil d’une certaine… Nimuë… »

Aussitôt ses prunelles se figent, se voilent curieusement.

« Hm ? Qu’est-ce que je disais ? Ah oui, j’ai faim ! »

L’absence n’a duré que l’espace d’une minute, assez pour mettre la puce à l’oreille. Mais elle, a déjà oublié.

« Si tu me traites encore de morfale… »




[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
LesathLesathArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-bleu160/160[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-bleu  (160/160)
CP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-rouge180/180[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-rouge  (180/180)
CC:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-jaune245/245[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-jaune  (245/245)
Message Re: [Mars 553 AD] Pluvia   [Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 EmptyDim 6 Déc - 22:08
« J'espère bien, je me donne du mal pour que ce soit le cas. » Lança-t-il, taquin, à son compliment. Et ils seraient bien restés là, sur les draps presque secs, si l'appel de l'estomac n'avait pas sonné. « Je crois qu'on est attaqués. » s'écria-t-il en entendant le ventre de la belle réclamer son du. L'effort physique creuse, après tout.

Il n'eut pas le temps de réagir que la O'Bannon, sautait déjà du lit, et disparaissait par la porte de la cabine, toujours en tenue d'Eve. Une citation de Virgile vint alors à l'esprit du Scorpion, qui se hâta de la répéter : « Le temps emporte tout, l'énergie comme le reste. » Ce bon vieux Virgile ne connaissait pas Satine la rouge. Elle avait en elle une force qui les dépasserait tous, et contre laquelle le temps ne pourrait rien.

Lorsqu'elle repassa la tête à travers la porte, il avait enfilé son pantalon et sa chemise, et s'était rassit dans le lit, évitant les zones légèrement trop humides. De la sorte il était à peu près sur de pouvoir avoir une vue d'ensemble plutôt agréable. Une femme à la plastique irréprochable, de la nourriture, et du rhum. Du moins, cette ensemble était tout à fait plaisant jusqu'à ce qu'elle eut décidé d'attraper une lettre et d'en lire le contenu. Là, ce fut la douche froide, aussi bien pour la jeune femme que pour l'Ibère. Ce qui se déroulait face à lui n'avait pas le moindre sens. Quelqu'un ou quelque chose avait choisi d'occulter une partie de son existence à la jeune femme. « Satine. » Commença-t-il, sachant pas trop comment présenter les choses, d'un ton grave, presque solennel qui détonne avec sa tenue. « J'ai un point important à aborder. » Commençait-il alors qu'il s'asseyait sur le bord du lit. Pour une fois, il ne serait pas lisible par la jeune femme. « Le nom de la lettre, je le connais. Tu devrais le connaître aussi. C'est une amie que nous avions en commun, toi et moi. Nimüe. »

Elle ne semblait pas comprendre ce qu'il avançait. Il humecta ses lèvres avant de reprendre. Satine saisirait sans aucun doute. « Nimüe O'Bannon. » Il avait ajouté le nom de famille, espérant une réaction. Lesath ne savait pas vraiment à quoi s'attendre. Après tout, quand elle l'avait retrouvé, … Elle ne sembler garder aucun souvenir de lui. « Ce n'est pas pas normal que tu ne t'en souviennes pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-bleu1150/1150[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-rouge900/900[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-rouge  (900/900)
CC:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-jaune1350/1350[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mars 553 AD] Pluvia   [Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 EmptyMar 8 Déc - 16:54
Pluvia








« Hm ? » fait la jeune femme en penchant la tête sur le côté. « Oulà, c’est quoi cette tronche que tu tires ? Tu vas m’annoncer quoi ? Une pénurie de rhum ? Sacrilège ! »

Oulà, l’Ibère ne semble pas d’humeur à plaisanter. S’asseyant sur le rebord du bureau, Satine lève un index autoritaire avant qu’il ne poursuive : « Attend. » Et elle descend une sacrée rasade d’alcool, vidant pratiquement la bouteille. « C’est bon, je t’écoute ! »

À mesure que Lesath parle, l’expression de la jeune rousse se referme. Qu’est-ce qu’il raconte ? Croisant les bras sous sa poitrine, elle se fige comme une statue de marbre blanc. Elle pense, essaye de se souvenir. Intensément.

Rien. La demoiselle secoue sa tignasse. « Non désolée, ça me dit rien. Une amie tu dis ? » Elle hausse des épaules et fait la moue. « Tu sais les O’Bannon se multiplient comme des lapins… si tu m’annonces une petite cousine issue de chez pas qui, ou une demie-sœur… sincèrement ce n’était pas la peine de prendre cet air-là ! »

Non, vraiment pas.

L’absence momentanée de la belle semble s’être passée. Elle mange d’un bon appétit ce qu’elle a elle-même rapporté dans la cabine et se laisse tomber sur le lit.

« Normal ou pas ce n’est pas bien dramatique va. Ce n’est pas la seule personne que j’ai oubliée, je crois. Et te fais pas de bile pour ça, doit y avoir une bonne raison. Et accessoirement, je m’en balance. »

Tant que je me souviens de toi. A-t-elle envie d’ajouter sans le faire. Elle ne veut pas l’inquiéter.

« Et je suis friande de potins, il va falloir que je titille Endymion sur son amour perdu ! Ah là, là, du drame ! Je pourrais me mettre au théâtre ! »

Satine mime des poses qui frisent plus le burlesque que la tragédie. Se moque de tout pour ne pas montrer que des cordes sensibles se sont mises à vibrer.

Et qu’elle a peur.

« Où est-ce que j'ai balancé mes fringues ? »




[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
LesathLesathArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-bleu160/160[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-bleu  (160/160)
CP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-rouge180/180[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-rouge  (180/180)
CC:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-jaune245/245[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-jaune  (245/245)
Message Re: [Mars 553 AD] Pluvia   [Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 EmptyMar 8 Déc - 20:56
Il sentait. Non. Il savait qu'elle jouait la comédie. Il avait eu l'impression de toujours l'avoir connue, et de la connaître mieux que personne. Et c'était sans doute faux, Lesath le savait aussi. Satine était imprévisible. Imprévisible et sûre d'elle. C'étaient sans doute autant des qualités et des défauts, mais il n'avait pas envie d'y réfléchir. Encore moins de s'arrêter sur ce point.

Car il savait aussi que s'il continuait à insister sur ce sujet elle allait se refermer comme une huître. Et ce n'était pas une bonne idée, ni une bonne option avec elle. Une Satine renfrognée donnait toujours de mauvais résultats. Pour elle, pour tout ceux qui l'entouraient. Il préférait lui laisser le temps. Le temps venu, elle en parlerait avec lui. Il pencha la tête sur sa droite, la regardant faire acte d'un contrôle de soi de toute épreuve.

« D'accord. Si tu veux en parler j'écouterai. » Il s'était approché du lit et passait maintenant sa main dans la crinière de la pirate, se perdant à moitié dans ses yeux. La dernière question de la belle le sortit de sa torpeur.

« Et je crois que tu cherches ça. » Ajouta-t-il avec un sourire franc, pointant un tas d'habits qui avaient été emportés par l'inondation précédente. « Autant te jeter directement dans la mer. Voyons voir. » Continua-t-il en s'approchant de ce qui semblait être la penderie du capitaine. « Quitte à lui piquer son navire, vole lui aussi quelque costume. Je suis sur que tu portes le pantalon comme personne ! » Dit-il en ouvrant la porte en bois gravé. Il y avait, étrangement, tout et n'importe quoi dans cette armoire.

« Ça change de mes trois tenues. » S'exclama-t-il, impressionné. Il jeta un coup d’œil au dessus de son épaule vers la belle qui était toujours allongée, féline, sur le lit, puis se frappa le menton de la tranche de son index quelques fois. « Je préfère te laisser choisir, j'ai bien peur que mon incapacité en matière de mode ne soit l'un de mes plus grands défauts. » Conclu-t-il en s'écartant d'un pas de la garde-robe. Il était à peu près sur que la jeune femme ne serait pas de celle qui se laissaient traiter en poupées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-bleu1150/1150[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-rouge900/900[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-rouge  (900/900)
CC:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-jaune1350/1350[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mars 553 AD] Pluvia   [Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 EmptyMar 8 Déc - 21:30
Pluvia








À quoi bon en parler ? C’est là la question que Satine se pose, tandis qu’il passe ses doigts dans sa chevelure de feu et elle sent son cœur se serrer, sans comprendre véritablement pourquoi. Dans tous les cas, la jeune femme apprécie le fait que Lesath n’insiste pas, entrouvre suffisamment la porte pour lui laisser une opportunité. Il n’est pas de ceux à faire peu de cas de sa fierté ou de sa « pudeur ». En parlant de celle-ci, l’Ibère se montre encore une fois plein de délicatesse en lui conseillant de piocher dans les vêtements de l’ancien Capitaine.
Un énième affront ! Cela mérite réflexion… ou pas ! Un sourire gourmand aux lèvres, la demoiselle bondit aux côtés du Scorpion, jugeant les affaires les unes après les autres. Très vite, nombre d’habits se retrouvent sur le sol, indignes de son intérêt.

« Tu as tout de même de bonnes idées ! Et tu as raison, mon cul dans un pantalon est divin. »

Aussi enfile-t-elle une tenue masculine agrémentée d’une chemise largement déboutonnée, des bottes – ça, c’est sûr, elles n’appartiennent pas à Endymion ! – et une veste bleu nuit brodée de fils d’or et d’argent.

« Alors, de quoi ai-je l’air ? Tu es forcément sous le charme, tu te pâmes d’admiration, c’est sûr ! »

Puis, elle ouvre la fenêtre donnant sur l’océan et prend place sur le rebord. Son expression se fait plus sérieuse.

« Sinon, sur le sujet de tout à l’heure… y a bien quelque chose dont je crois me souvenir… »

Son regard se perd dans l’horizon infini. La lune, pleine, se reflète sur la surface de l’eau. Il n’y a pas de nuages ce soir, seulement dans les iris assombris de Satine.

« Je revois un homme en armure noire, des ailes immenses dans le dos… Je n’arrive plus à distinguer son visage. Juste… je ressens une rage… une colère quand j’y repense. »

Elle tourne ses mains vers elle.

« Je crois que j’ai creusé sa tombe. » Un soupir. « Et c’est tout. »

J’ai envie d’exploser la face du monde…





[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
LesathLesathArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-bleu160/160[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-bleu  (160/160)
CP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-rouge180/180[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-rouge  (180/180)
CC:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-jaune245/245[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-jaune  (245/245)
Message Re: [Mars 553 AD] Pluvia   [Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 EmptyMar 8 Déc - 21:46
Le Scorpion regarda Satine dévorer le contenu de l'armoire. Elle allait si vite que les habits semblaient être devenus un flot ininterrompu. Ils voletaient quelques secondes avant de s'écraser sur un parterre de moins en moins humide. Au moins, ils avaient sauvé le sol, c'était déjà ça !

Et, en ce qui concernait, son postérieur, elle avait délicieusement raison. La pantalon lui allait à ravir. La tenue avait beau être masculine, par contre, elle savait pertinemment comment l'adapter à sa morphologie. Une sorte de Styliste maintenant ! Décidément, elle était pleine de surprise.

« Tu ne te mouilles pas trop, Satine. Tu pourrais t'habiller avec un sac de carottes, que je serais sous le charme. » Répondit-il du tac au tac, s'approchant de la belle qui s'était accoudée au rebord, et posant une main sur sa hanche. Il savait très bien qu'un regard mélancolique vers l'océan ne pouvait signifier qu'une chose. Ainsi il avait eu raison. Elle s'était lancée d'elle même. Et … Elle abordait le sujet qu'il aurait préféré qu'elle ignore. Lesath se crispa, inconsciemment.

« Je. » Commença-t-il avant de se raviser. Il ne voulait pas l'interrompre. Attendant qu'elle finisse il retira sa main qui était posée sur sa hanche. Les mots qu'il allait prononcer étaient compliqués. Mais, le devait-il vraiment ? Ce n'était pas lui qui le déciderait, de toutes manières. Il savait aussi que si elle ne faisait pas le deuil, sa personne ne pourrait jamais aller de l'avant, et il avait très envie qu'elle passe à autre chose, étrangement.

« Je sais qui est cet homme. C'était ton ancien … ton ancien tout, je suppose. Veux tu en savoir plus ?» Elle savait déjà qu'il était mort, sinon elle n'aurait pas abordé ce sujet. Du moins, il le soupçonnait. Maintenant, restait à savoir si elle voulait toute l'histoire, une version raccourcie, ou rien du tout. Finalement il ne savait pas ce qui était le mieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-bleu1150/1150[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-rouge900/900[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-rouge  (900/900)
CC:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-jaune1350/1350[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mars 553 AD] Pluvia   [Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 EmptyMar 8 Déc - 22:11
Pluvia








Immédiatement, l’obscurité qui règne dans ses yeux écarlates se pare d’étincelles. L’orage menace dans les ténèbres de ses prunelles, une tempête prête à déferler, à emporter tout sur son passage. Pour accompagner ce prélude au chaos, son aura s’élève et commence à faire s’envoler des liasses de parchemins, les lettres adressées à cette Nimuë, une correspondance vide de sens, de toute façon. Circé jette sur la scène un rideau sombre, de mort, de froid. L’air devient lourd, oppressant. Dehors, la mer ondule.

Un ancien tout perdu. Des ailes de noirceur à jamais enterrées dans le caveau de souvenirs scellés menacent de refaire surface.

« Non. » répond Satine d’une voix dure.

Et tout redevient calme. Tout s’efface, tout s’interrompt. La musique inquiétante sur le point d’être jouée se tait. Meurt. Elle, se lève et prend les mains de Lesath, veux plonger ses yeux dans les siens.

« Je te l’ai dit, il y a une bonne raison à ce que cette histoire ne refasse pas surface. » Elle cherche la chaleur de ses bras. À poser sa tête contre son torse, apaiser les battements de son cœur en écoutant le sien. « Ancien tout ou pas, ça n’a plus d’importance. Je ne veux pas regarder en arrière, je ne veux pas me souvenir de ça. »

Autrement, ce serait aller au-devant de grandes déconvenues.

« Je veux me souvenir de ça. » fait-elle en posant son doigt sur la pierre. « Un rubis, une caresse, une parole, une vérité. »

Un rictus et elle se réinstalle sur le rebord de la fenêtre, invite Lesath à prendre place à ses côtés.

« Tu vas penser que je suis le genre de femme à éviter les discussions sérieuses et… c’est vrai. Mais c’est plus sain, crois-moi. Sans mauvais jeux de mots ! Si j’ai bien appris une chose dans ma vie c’est bien ça : faut pas chercher à fouiller dans la merde. Ça pue et c’est dégueulasse. »

Elle éclate d’un rire sonore.

« Tu en conviendras toi plus que quiconque… y a des blessures qui cicatrisent jamais et qui n’est pas judicieux de titiller. » Une pause. « Après si tu y tiens vraiment, je ne réponds plus de rien ! »

Il est prévenu !




[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
LesathLesathArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-bleu160/160[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-bleu  (160/160)
CP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-rouge180/180[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-rouge  (180/180)
CC:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-jaune245/245[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-jaune  (245/245)
Message Re: [Mars 553 AD] Pluvia   [Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 EmptyMar 8 Déc - 22:29
Le chaos.

Rien de moins qu'un chaos ambiant, qu'un chaos total, qu'un chaos immuable. Il n'avait pas prévu cette réaction, cette colère, cette aigreur, cette amertume. Il sent monter l'énergie, la hume presque dans l'air. Les feuilles volettent, les oiseaux se taisent, la mer se meurt devant ses yeux. Il la scrute et ne sait s'il s'agit de Satine, de Ea ou de Circé. Qui domine qui ?

« Non. »


Le mot résonne dans la salle, et le chaos se meurt. En un instant. Cette décision, sage – d'aucuns diraient trop sage pour la belle – vient rompre ce moment. Le cœur de Lesath, qui s'était emballé quelques secondes auparavant se calme. Il n'aura pas besoin de se défendre, de la défendre, de les défenre. Elle prend ses mains entre les siennes. Elles sont glacées, et elle ne s'en rend pas compte. Mais que vient-il de se passer devant ses yeux ébahis ? Elle se colle à lui. Elle frissonne presque. Sa tête vient se poser sur sa poitrine et la douleur, sa douleur, se tait quelques instants. Car telle est l'influence que la rousse a sur cet homme.

« Un rubis, une caresse, une parole, une vérité. » Susurre-t-il, répétant les paroles de la O'Bannon. Le rubis c'est elle. La caresse, ce qu'ils vivent. La parole, ce non qui vient de briser une hypothétique explosion, une vérité qu'il ne racontera jamais.

Satine est, et restera à toujours, Satine. Elle décide. Elle prend. Elle tue. Et parfois, elle fait le bon choix et se tourne vers quelque chose d'autre que l'inconnu.

« Je n'y tient pas le moins du monde. Je n'aborderai plus jamais ce sujet, si tu ne me le demandes pas. » Promet-il solennel.

Et il n'a qu'une parole. Du moins, le pense-t-il. Quelque part cette envie de passer à autre chose l'arrange, il ne va clairement pas s'en plaindre. De la sorte, il sait qu'il peut garder sa promesse à l'autre O'Bannon. Car il sait déjà que, pour garder Satine, il ne peut lui mentir.

« Et si tu me montrais comment tu fais pour éviter d'envoyer ce bateau dans les rochers, maintenant ? » Répondit-il en s'approchant de la fenêtre.

A travers cette dernière, la mer est de nouveau calme. C'est normal, après tout, il ne s'agit que de la Méditerranée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-bleu1150/1150[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-rouge900/900[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-rouge  (900/900)
CC:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-jaune1350/1350[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mars 553 AD] Pluvia   [Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 EmptyMar 8 Déc - 23:16
Pluvia








C’est acté, ils n’en reparleront pas. Pas avant d’y être contraints. Car une ombre finira bien par se profiler et noircir le tableau, non ? Combien de temps parviendront-ils à éloigner les ténèbres ?

Aussi longtemps qu’il le faut.

Car il est sa réponse. Sa vérité, son accalmie. Ce qui lui reste de son humanité, son garde-fou. À bien y réfléchir, c’est assez cocasse que son gardien fraie aussi avec la folie. La douleur. Écume chaque moment de sa vie avec des personnages d’encre animés.

Des animaux dans la pièce de sa vie. Quelle place Satine a-t-elle au milieu d’eux ? Elle se le demande encore tandis qu’il la ramène doucement à la raison. Efface les notes dissonantes de son esprit embrumé.

« QUOI ? » hurle la jeune rousse tout à coup, sa voix frisant la panique – une panique feinte – « Tu veux dire que personne ne veille sur le cap de ce rafiot en ce moment ? »

Des yeux écarquillés, une main portée devant sa bouche, la revoilà, la comédienne de talent !

« Et si je te répondais simplement : on s’en fout c’est magique ? Tu me croirais ? Hm… peut-être pas, c’est trop gros, même pour le naïf que tu es ! » se gausse-t-elle sans ressentir la moindre once de culpabilité à se foutre allègrement de sa tête. « Mais je t’aime comme tu es, alors ne change pas ! Ok ? »

Satine lui offre un clin d’œil entendu et se relève pour ouvrir la marche, remonter sur le pont et profiter du reste de cette journée, ce temps précieux auprès de lui avant que le soleil ne se couche encore et qu’il ne lui annonce son départ.

Elle le devance d’ailleurs tandis qu’elle s’est perchée pour voir au-delà. « Loin de moi l’idée de te jeter à l’eau mais… tu vas pas te faire appeler Arthur à force de bouder ton… devoir ? »

Le dernier mot est presque craché avec du dédain. Presque.

« Ou alors y a-t-il une chance de totalement te débaucher, Scorpion ? »

Là par contre, elle semble sérieuse…
Tu es mon nouveau tout.




[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
LesathLesathArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-bleu160/160[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-bleu  (160/160)
CP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-rouge180/180[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-rouge  (180/180)
CC:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-jaune245/245[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-jaune  (245/245)
Message Re: [Mars 553 AD] Pluvia   [Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 EmptyMar 8 Déc - 23:48
Lesath plissa les yeux, fixant la jeune femme avec une rage feinte. « Si j'étais d'humeur vindicative je te mettrais un coup de coude dans les cotes, histoire de rajuster la balance cosmique. » Répliqua-t-il feignant être vexé. Ce n'était évidemment pas le cas, mais la performance artistique n'était-elle pas une constante dans ce couple ? Et oui, le mot couple venait d'être utilisé, même si cela sonnait bizarre dans le cas de Lesath (et peut-être pour certains lecteurs mal avisés, encore plus bizarre dans le cas de Satine )

« C'est surtout que... heu … je nage très mal. J'aimerais vraiment éviter de me noyer, ça a l'air d'être une mort particulièrement peu … hmm … honorable ? » Et c'était vrai. Il n'avait qu'une connaissance basique de la brasse. De quoi éviter de couler. C'était vraiment quelque chose qu'il devrait travailler.

« Je crois qu'ils ne me confondraient pas avec le Saint du Capricorne, si ? » Joua-t-il sur les mots. C'était une bonne blague sauf si, bien évidemment, la jeune femme ne savait pas que le Pendragon était Saint. « Et puis, bon. Comment était-ce déjà ? » Dit-il, avant de faire une pause et de réaliser une imitation étrangement convaincante de la voix de la rousse « Au pire on me foutra au trou un mois ou deux et on en parlera plus ».

Elle n'en était pas restée bouche-bée. Loin de là d'ailleurs, elle avait enchaîné, sans s'arrêter, sur un hypothétique... changement de camp ? Etait-elle sérieuse? Elle semblait l'être dans tous les cas. Il aurai pu se cacher derrière un énième trait d'humour – après tout c'était le moment – du genre en prétextant être trop cher pour elle. Mais il plissa les yeux de nouveau, cette fois pour essayer de voir la vérité derrière ses propos. Le sondait-elle par jeu, par entichement, par choix stratégique ? Elle n'avait sans doute pas l'autorité de recruter un mercenaire, encore moins un traître. Mais cela n'avait-il pas déjà été fait, dans un sens comme dans l'autre ? Il fit une moue et essaya de répondre. Ce n'était pas évident.

« J'ai l'impression que je ne décide de rien à ce niveau là. Je vais te raconter une chose étrange. Aussi étonnant que cela semble paraître, je n'accorde pas la moindre importance à un nombre incalculable de choses dans cette vie. Ce qu'on pense de moi. Ce que l'on pense de mes … addictions. » Continuait-il parlant autant de l'opium que de Satine qui était en passe de devenir sa nouvelle drogue. « Ce qui m'est réservé une fois que je mourrai. Ce qui m'est réservé si je décidait de, disons, prendre un mois de retard sur une mission. » Il s'était mis à marcher les mains dans le dos, sans même s'en rendre compte. Se lançait-il dans une tirade ? Peut-être, mais c'était involontaire.

« Cependant il y a quelques points, quelques personnes que j'aimerais ne pas trahir de mon vivant. Si je meurs c'est une autre chose, après tout, on ne peut pas faire de reproches à un mort, ou du moins il ne les entend pas. Du coup. Il existe quelques être que j'aimerais éviter de trahir. Oh, ne me regarde pas comme ça, je ne vais pas mettre Athena ou le Grand Pope dans la liste, voyons. Aussi étonnant que cela puisse paraître, ils sont au nombre de … quatre ? Dans la liste, il y a une petite rousse qui porte très bien le pantalon. » Lança-t-il avec un regard mutin sur le postérieur de Satine, avant de reprendre. « Mais il y a aussi l'armure du Scorpion. »

Il faudrait des arguments solides pour le faire changer de camp. Après, il était tout aussi possible que, si leur histoire remontait aux mauvaises oreilles, cette décision soit prise à sa place. Mais il n'en était pas encore là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-bleu1150/1150[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-rouge900/900[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-rouge  (900/900)
CC:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-jaune1350/1350[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mars 553 AD] Pluvia   [Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 EmptyJeu 10 Déc - 20:50
Pluvia








Elle pouffe face à l’imitation de sa personne. Lui octroie le fameux coup de coude pour rééquilibrer les balances cosmiques. Cte bonne blague ! En tout cas, le Scorpion paraît ennuyé et cela est si satisfaisant pour la Marina qu’elle en jubile ! Or, devant son sérieux – ce n’est pourtant qu’une simple boutade ! Pourquoi se monter le bourrichon, pense-t-elle alors – à Satine d’adopter une attitude plus grave. Presque… austère ?
C’est probablement parce qu’il se livre sans faux-semblants et si il y a bien une chose que la pirate respecte – étrangement – c’est ça !

« Ça alors… » débute la jeune atlante. « Qui aurait cru que tu aurais des… principes. » Le mot est presque craché avec dédain. Mais non, il n’en est rien, avec elle, tout est bien plus compliqué que ce qu’elle veut bien montrer. Elle fait mine de compter, lève deux doigts, désigne son magnifique postérieur. « Je sais, je compte pour deux, c’est évident ! »

Elle préfère s’esclaffer plutôt que de dévoiler tout autre chose. « D’accord, d’accord… bon. Admettons. Moi et ton armure. Je peux comprendre en un sens. » Vraiment ? « Je ne suis certes pas une intellectuelle, mais pour le moment je ne compte que deux personnes. Qui sont les deux autres ? »

La curiosité est de loin sa plus grande qualité, c’est indéniable !

« Bon, je note donc : te tuer, te ramener à la vie pour que tu puisses me coller aux basques ad vitam ! Non ? Non. »

La Capitaine détourne son regard de l’Ibère pour se perdre dans la contemplation de l’horizon. La Grande Verte est bien calme. Pas pour très longtemps lui souffle son instinct.

« Il va y avoir un orage. »

Surprenant, en cette saison.

« Bien, alors j’imagine que nous prenons le chemin du retour, cap Ravenna ? »

Tes devoirs, ta vérité ? Ton armure ?

Fâchée et contrariée ? Pas du tout !




[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
LesathLesathArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-bleu160/160[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-bleu  (160/160)
CP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-rouge180/180[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-rouge  (180/180)
CC:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-jaune245/245[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-jaune  (245/245)
Message Re: [Mars 553 AD] Pluvia   [Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 EmptyVen 11 Déc - 1:47
Des principes ? Peut-être, il n'y avait jamais trop pensé pour être honnête. Il savait que certaines choses ne se faisaient pas, mais qu'il n'y voyaint pas d'inconvénient, par exemple, prendre un bâteau par la force. Inversement, certains autres actes lui seraient impossibles, alors que la coutume voudrait qu'ils soient considérés comme peu importants. Comme trahir la confiance de ceux qu'il voyait comme majeurs. Plus que des principes, il avait une sorte de code. Il ne régissait pas son existence, mais, peut-être à travers les voix des esprits, influençaient sa vie depuis longtemps.

« Les deux autres, oui. » Il avait pensé lui révéler qu'au final, et étrangement, la O'Bannon supposée décédée faisait partie du lot. Pour la dernière personne, il l'avait ajoutée à la liste, mais n'en était pas tout à fait convaincu de ce fait. Peut-être se trompait-il. Dans tous les cas, il ne pouvait lui raconter comme ça, sans préambule. « Un chevalier que tu ne connais pas et … pour le dernier je ne suis pas sur en fait. »

Le tuer pour … le ramener à la vie ?

C'était une possibilité, ou du moins, il sentait qu'elle en était capable. Cependant s'il décédait, il préférait que ce ne soit pas de la main de la rousse incendiaire. Qui plus est, la mort était sans doute la fin de sa douleur. Plusieurs fois par le passé il avait réussi à s'extirper de son étreinte, et à chaque fois, elle était revenue. Elle était son fardeau. S'en libérer pour revenir se jeter dans le feu de sa poitrine …. très peu pour lui. « Je préférerais que tu ne me tues pas, si tu n'y vois pas d'inconvénient. »

« Un orage ? » S'interrogea-t-il. Parlait-elle de la mer ou d'elle même ? Un peu des deux sans doute. Le ciel s'était teinté d'un gris menaçant, et, s'ils étaient proche des cotes, l'Ibère n'avait aucune envie de rejoindre les poissons : les scorpions ne voguaient pas très bien que ce soit sur les mers ou dans les relations humaines.

« Satine, ce que je t'ai dit là, maintenant, peut changer. » Reprit-il quelques secondes, en se plantant à ses côtés, regardant toujours un horizon impressionnant. « Ce n'est pas parce que l'armure à besoin de moi pour l'instant qu'il en sera ainsi jusqu'à la fin des temps. Heureusement d'ailleurs, car je n'ai pas prévu de vivre si vieux. » Conclut-t-il.

« Et Ravenna, oui, c'est sans doute une destination plus que nécessaire. Après tout on doit contourner toute la péninsule si je ne m'abuse... » Il savait que ce serait plus rapide par terre, mais, le plus de temps il passait sur l'eau, le plus de temps il passait avec elle. C'était gagnant gagnant. Sauf pour Lesath, quand il se ferait tirer les oreilles une fois arrivé à destination. Il fit mine d'y penser, posant les mains sur le bastingage, avant de laisser de côté cette idée. Ce qui arriverait arriverait. Et si Apollon avait prévu de lui tenir rigueur de son regard, ainsi soit-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-bleu1150/1150[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-rouge900/900[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-rouge  (900/900)
CC:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-jaune1350/1350[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mars 553 AD] Pluvia   [Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 EmptyDim 13 Déc - 15:06
Pluvia








Elle prend place sur le bastingage, laisse ses pieds battre l’air. Ça ne suffit clairement pas. Non, les explications du Scorpion sont loin d’être satisfaisantes. Et Satine n’est pas du genre à se contenter de si peu.
Pourtant, elle garde lèvres closes, s’obstine dans un silence qui ne lui ressemble pas. À se demander où la tempête éclatera vraiment ? Pour finir, la rousse de tourner son regard vers Lesath planté à ses côtés. Sa bouche se tord dans une moue pleine de contrariété. La voilà qui boude, à présent.

« Je te tue si je veux. » décide-t-elle avec une conviction à faire frissonner n’importe qui. « Mouais. »

Poursuivre cette conversation ne mènera nulle part, tout juste à un cul-de-sac ou à une réaction disproportionnée dont elle a le secret. La belle n’avouera pas ce que son cœur lui hurle. Or le Scorpion est suffisamment perspicace pour dénouer les nœuds de son âme. Savoir que sous cette épaisse couche, cette muraille dressée autour d'elle, il existe une fragilité latente chez cette femme.

« Je te l’ai dit, c’est moi qui décide. » Soudain, elle se retourne pour se hisser sur ses deux pieds, prendre de la hauteur et toiser le Scorpion avec sévérité. Un index pointé dans sa direction, il est évident qu’elle ne plaisante pas ! « Je me suis déjà fait avoir une fois, pas deux ! Je te le jure. Si tu ne tiens pas tes promesses, j’irai te traquer toi aussi jusqu’aux Enfers et te botter les fesses pour l’éternité ! À côté, ton séjour au Cocyte te semblera être une douce et paisible retraite ! »

Elle ricane de plus belle, défie le ciel : « Qu’Hadès m’en soit témoin : je serai plus terrible que ses trois Juges réunis ! »

Son buste de se plier vers l’Ibère, sa main d’attraper son col en soie : « Amuse-toi à jouer aux cons… t’es prévenu. Alors… gaffe à ton cul. »

Elle lorgne dessus au passage. « Bon ceci étant dit, je te ramène. »

Un bond et elle s’élance avec aisance pour manœuvrer. Bientôt, le navire prend le cap de la tempête, là où les nuages noirs et pourpres se sont amoncelés. Satine de trépigner d’impatience à vivre une nouvelle aventure. De danser avec les éléments déchaînés !

De saluer Poséidon à sa façon et combattre les vagues, lui prouver et surtout se prouver à elle, qu’elle est toujours là. Semblable. Dangereuse dans sa colère.

Aussi impétueuse et imprévisible que l’Empereur des Océans !




[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
LesathLesathArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-bleu160/160[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-bleu  (160/160)
CP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-rouge180/180[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-rouge  (180/180)
CC:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-jaune245/245[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-jaune  (245/245)
Message Re: [Mars 553 AD] Pluvia   [Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 EmptyLun 14 Déc - 2:14
L'espace d'un instant, il pensa qu'elle allait s'attaquer à lui, comme ça, sans prévenir. Qu'elle allait sortir ses lames et tenter de les planter dans son corps. Il l'avait déjà vu faire, se jeter sur quelqu'un sans crier garde, et ça avait failli mal tourner. Satine avait le cœur à la bonne place, simplement elle était … impulsive. Oui. Et pas qu'un peu. La voir donc s'attaquer à lui était une possibilité.

Mais elle n'en fit rien.

Elle préféra le menacer. Non, ce n'étaient pas là des menaces, mais des promesses. Elle irait le chercher au milieu des flammes des enfers pour lui faire payer. Car telle était Satine. Il espérait cependant ne pas devoir en arriver là. Déjà parce qu'il n'avait, à priori, pas prévu de mourir tout de suite. Mais surtout parce qu'il ne comptait pas trahir sa promesse de ne pas la quitter, si ce n'était en personne, au moins dans son esprit. Il sourit, bravant de la sorte la mauvaise humeur de la jeune femme. Il n'y pouvait rien, et savait pertinemment que cela allait lui attirer les foudres de Circé. Il avait cette étrange sensation d'être là depuis des mois avec elle, alors que ce n'était, à priori, pas le cas. Cette complétude était ... enivrante ?

« Si c'est toi qui me botte le cul jusqu'à la fin des temps, je signe tout de suite. » S'amusa-t-il, remontant les quelques marches qui le séparaient du pont supérieur sur lequel se trouvait le gouvernail. Il plissa les yeux, et effaça son sourire. « On va directement dessus, c'est ça ? »

Elle ne le regarda pas. Pas de suite. Mais elle comprit que quelque chose le dérangeait lorsqu'il réitéra la question. Excédée, elle acquiesça. « Oh. » Il se passa la main sur le menton. Encore. Devait-il avouer à une marina qu'il n'était pas très à l'aise dans l'eau ? C'était de bonne guerre mais ...

« Il est peut-être temps que je t'avoue que … hmm … je ne sais pas nager, non ? » Lui dit-il en finissant par un petit rire nerveux.

Rigolait-il ? Pas vraiment. Il n'avait jamais eu besoin de se jeter à l'eau plus longtemps qu'une dizaine de minutes. Tout au plus avait-il fait la planche dans une rivière. Une fois, il s'était essayé à la méditation sous une cascade, mais cela ne comptait pas vraiment. Non. Si un bon nageur tombait à l'eau en pleine tempête, il y avait de fortes chances qu'il y passe. Mais dans le cas d'un homme qui nageait comme une enclume, on pouvait être certain qu'il finirait en nourriture pour les poissons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-bleu1150/1150[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-rouge900/900[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-rouge  (900/900)
CC:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-jaune1350/1350[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mars 553 AD] Pluvia   [Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 EmptySam 19 Déc - 11:15
Pluvia









La tempête approche, la pluie s’invite, d’abord par minuscules touches qui viennent mouiller le pont par petits points. Puis elle s’impose dans un tempo qui va crescendo. Le navire danse sur les vagues sans pour autant en subir l’assaut. Le noir recouvre tout et la Capitaine n’a pas besoin d’allumer les torches pour voir. Sentir le tumulte, savoir l’anticiper, elle sait le faire.
Concentrée sur la navigation, la jeune femme se tient fièrement, le menton relevé en signe de défi. Les éléments se déchaînent et elle rit. Elle s’esclaffe surtout devant cette vérité délivrée. Une main fermement refermée sur le gouvernail, l’autre va enserrer la taille de Lesath, le guider devant elle, lui montrer comment se tenir face au tumulte.

Pour un temps, il devient maître à bord. Elle lui offre l’occasion de ressentir ce qu’elle ressent à chaque fois qu’elle foule le pied sur les planches. Cette impression d’être ivre de liberté. Entier. Vivant.

Un sourire accroché aux lèvres, l’eau dégoulinant sur les vêtements, Satine lui glisse, penchée à son oreille : « Pas besoin de savoir nager quand on devient le maître des vagues. »

Elle mord le lobe de son oreille, mutine, laisse ses doigts se glisser sous le tissu détrempé de sa chemise en soie. L’atlante effleure chacune des bêtes d’encre comme pour leur délivrer un message à chacun, faire connaissance plus étroitement ou simplement leur dire il est mien, son roi des cendres. Satine promène ses lèvres sur le cou du Scorpion, rigole encore de le voir se déconcentrer.

« Dois-je reprendre les choses en main, Capitaine ? »

Elle vient lui prêter assistance.

« Je te sens… tout raide ! »

A-t-elle vraiment osé cette blague, là tout de suite ? Bien sûr ! Satine est… Satine ! Et ne pas se moquer dans un tel moment ne ferait pas de sens pour elle. Car, face à la tempête, il n’y a qu’une manière de l’accueillir…

Les bras grands ouverts !




[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
LesathLesathArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-bleu160/160[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-bleu  (160/160)
CP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-rouge180/180[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-rouge  (180/180)
CC:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-jaune245/245[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-jaune  (245/245)
Message Re: [Mars 553 AD] Pluvia   [Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 EmptyDim 20 Déc - 3:19
On sentait que c'était elle qui était le plus à l'aise en cette situation. La pluie fouettant leurs visages, les vagues bougeant la chaloupe, le vent ébouriffant leurs cheveux. Ils chevauchaient les mers, mais à ses yeux cela semblait être plus des préliminaires qu'un exercice dont dépendaient leurs vies. Les caresses et les baisers auraient pu être ressentis comme étranges en ce contexte, mais il n'en était rien. Au contraire. Elle semblait d'autant plus profiter de la vie qu'elle se trouvait dans des situations hors du commun. Peut-être était-ce là son plus grand atout et son plus grand défaut.



Ou alors était-ce cet esprit si mal placé ? Lesath la regarda quelques secondes interloqué. Il ne s'était … pas vraiment attendu à ça. Alors qu'il aurait du ! Il ne réagit pas tout de suite, mais finit par sourire. Au final, danger et attirance physique semblaient aller de paire chez la O'Bannon. Sans aucun doute que s'il avait été un paisible berger vivant à flanc de montagne, il n'auraient pas eu la même relation. Il était destructeur, lui aussi, à sa manière.

« Quelque peu. » Avoua-t-il à demi-mot. Puis, le Scorpion se plaça derrière elle et, lui laissant toujours le loisir de guider le navire, passa ses bras autour de sa taille, les remontant juste en dessous de sa poitrine. Serrée comme ça, il pouvait sentir son cœur serrer la chamade. « C'est l'orage qui te met dans cet état, Capitaine ? » lui soufflait-il dans l'oreille alors qu'il laissait les gouttes d'eau ruisseler sur son visage. Au moins, s'il tombait à l'eau, il tomberait avec elle.

La pluie semblait être partie prenante de ces dernières heures, se surprit-il à penser. Et si d'aucuns auraient pu y voir un mauvais présage, c'était tout l'inverse pour l'Ibère. La pluie signifiait aux yeux des siens, la vie. Point de tristesse dans l'eau qui irriguait les champs et qui lavait les rues. Les éclairs, bon, admettons, moins. Mais connaissait Satine, il n'auraient pas pu avoir une petite bruine estivale. L'espérer aurait été peine perdue.

Elle était comme cette trombe. Elle emportait-tout. Mais si on arrivait à prendre le bon axe, le bon courant d'air, la bonne direction, alors on pouvait l'accompagner sans heurts. Il regarda les mains de la jeune femme se saisir du gouvernail avec fermeté. De tête, elle calculait la bonne trajectoire, elle évitait les vagues trop dangereuses.

Elle domptait la tempête.

Le Saint ne bougea pas d'un iota, la serrant comme si leurs vies en dépendaient. Peut-être était-ce le cas ? Il la laissa manœuvrer le bateau, et traverser l'orage de part en part. Bientôt les éclairs qui zébraient le ciel étaient derrière eux, et le bruit du tonnerre s'éloignait dans leurs dos.

« La maîtresse des Océans, donc. Tel est ton dernier visage. » Murmura-t-il, desserrant enfin sa prise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
ÉaÉaArmure :
Circé

Statistiques
HP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-bleu1150/1150[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-bleu  (1150/1150)
CP:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-rouge900/900[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-rouge  (900/900)
CC:
[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 G-jaune1350/1350[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Mars 553 AD] Pluvia   [Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 EmptyDim 20 Déc - 11:03
Pluvia








Il continue de jouer le jeu, de sourire, ça lui suffit. Incarner à nouveau ce qu’elle est au plus profond d’elle-même, sans faux semblants, l’amène dans un état proche de la béatitude. C’est ainsi qu’elle se sent la plus vivante. Et pouvoir se rire du danger avec lui est pour elle une véritable consécration. Une révélation qui fait battre follement son cœur dans sa cage thoracique.

Farouche, la détermination s’installe dans son regard. Ses pensées se bousculent, mais ne sont pas délivrées. À l’inverse des éclairs qui zèbrent le ciel, Satine garde pour elle ce petit jardin secret. Durant la traversée, enveloppée entre ses bras, la jeune atlante chevauche la tempête. À un immense sourire aux lèvres. Elle lui répond :

« C’est lui donner beaucoup d’importance alors que ce n’est pas ma première tempête. » Elle semble des plus sérieuses en disant ça. Un double message qu’elle n’est pas certaine que l’Ibère saura capter. Tant pis ! « Mais je constate que tu profites de la situation, c’est bien ! »

Il y a de la tendresse et du défi dans sa voix. Des paradoxes ; ils en forment un d’importance.
Deux faces d’une même pièce, deux moitiés complémentaires. Une autre association d’idées lui vient :

« Je ne sais pas si tu as déjà eu l’occasion d’en entendre parler. Je sais même plus le nom que vous donnez à cette contrée, mais, là-bas, il y a une jolie légende appelée akai ito. » Alors qu’ils quittent la tempête, la jeune femme lève son petit doigt gauche devant les yeux de Lesath. « Selon cette légende, des fils invisibles tissent une grande trame tout autour de nous. À notre naissance, un fil rouge s’étend à l’infini de notre auriculaire, lui-même relié à notre cœur. » Une pause, un sourire. « Et il arrive parfois que deux fils rouges viennent s’entremêler. Pour ne former plus qu’une entité. »

Elle ricane. « Finalement je dois croire un peu au destin. Ou aux belles histoires ! Mais oui, tu auras eu l’occasion de voir tous mes visages. Enfin, presque tous. »

Sentant qu’il desserre sa prise, la jeune rousse se retourne pour le retenir et l’embrasser avec passion.

Il reste un visage que je ne te souhaite pas de voir. Jamais. Pense-t-elle amèrement en nouant ses bras autour de son cou. Ils se séparent dans un souffle. Elle, de poser son front contre le sien.

« Si un jour tu as besoin de moi, trouve l’île de Circé et trouve le temple dans la forêt. Je t’y retrouverai. »




[Mars 553 AD] Pluvia - Page 3 Xr5s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-can
 
[Mars 553 AD] Pluvia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Italia :: Rome-
Sauter vers: