Votez
I
II
III
IV
V


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
NessiusNessiusArmure :
Naga

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1500/1500[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1500/1500)
Message [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptyMar 22 Déc - 12:38
Le solstice d’été. Le jour où la lumière l’emporte sur les ténèbres et où l’on célèbre le soleil victorieux. L’occasion pour quelques cérémonies officieuses dans la ville de Rome revêtant d’avantage de la tradition populaire que de la fête religieuse dans l’esprit de la plupart des romains. Un vestige des jeux apollinaires confiés au préfet urbain sous la république romaine et l’empire. Sauf pour les fidèles des anciens dieux. Pour eux, c’était une des fêtes les plus importantes de l’année. Celle où ils célébraient la victoire d’Apollon sur Python. La fête de la Lumière. Celle de la Civilisation et des Arts sur la barbarie et l’ignorance. Tout du moins c’est ce que Nessius avait compris des obscures explications d’Antalias.

Il faut dire que le vieil homme avait entreprit, avec sa fougue habituelle, de lui narrer l’intégralité de l’historique et du contexte de ces fêtes, autant du point de vue profane que religieux. Son savoir forçait le respect. D’autant plus pour un humain. Qui plus est pour un serviteur. Et ce n’était pas le seul domaine où il excellait. Il lui rappelait certains des précepteurs qu’il avait eu l’occasion de côtoyer dans sa jeunesse… La bienveillance en plus.

Nessius avait une tâche bien définie pour l’occasion. Antalias avait reçu la mission d’organiser le grand final, la grande représentation théâtrale qui devait clore les festivités. Et il avait lui-même délégué certaines missions à Nessius. Notamment celle d’accorder les instruments. Une tâche laborieuse et qui ne laissait pas de place à l’erreur. Sous peine de faux accords et d’incident technique en pleine représentation. Anticiper, prévoir pour que le spectacle soit beau.

Cela faisait maintenant plus d’un an qu’il vivait à Rome. Et il se sentait en paix. Loin d’Atlantis et de son nid de vipères. Loin de ses errances dans l’exarchat de Ravenne. Il pourrait rester là indéfiniment. Et qui sait ? Un jour prendre la place de ce vieil homme au service de l’Augure…

Il en était à ses rêveries quand il remarqua une jeune femme en train de toucher aux instruments qu’il avait déjà réglé. Ah non ! Alors, elle n’allait pas foutre en l’air le travail qui s’était évertué à réaliser. Toute une après-midi de labeur anéantie. Hors de question ! Bon, il fallait maintenant le lui faire comprendre gentiment mais fermement. La représentation était prévue le soir même. Il n’avait plus le temps pour ce genre de plaisanteries.

«Excusez-moi mademoiselle, mais il est interdit de toucher ces instruments sous peine de devoir nettoyer tout le sol de la basilique avec une éponge… Personnellement, je préfèrerais éviter d’avoir à le faire et que l’on vous oblige à me tenir compagnie…»

Il lui adressa néanmoins un grand sourire pour faire comprendre qu’il s’agissait d’une taquinerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2565-nessius-capitaine-du-naga#279 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2562-nessius-du-naga-journal-de-bord#27956
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptyMar 22 Déc - 14:20
Il était bon de trouver un temps pour l'Art et la Lumière au cœur de la guerre. Un temps pour rester soi-même. Un temps pour se rappeler qu'être un Oracle voulait dire autre chose que regarder le sang de la grande Rome et de l'Italie couler tandis que les Byzantins grignotaient peu à peu les territoires.

Beaucoup de petites mains s'activaient pour donner de l'ampleur à cet événement joyeux : des Oracles, aux noms tus, des serviteurs fidèles, à la discrétion assurée, et même de simples bénévoles, des enfants, des personnes qui cherchaient à gagner quelques oboles avec un travail certes temporaires, mais toujours mieux que rien. Dans un fourmillement communicatif, on voyait alors des costumes être cousus, des décors construits, des acteurs en pleine répétition, des chanteurs et des danseurs échauffant leurs voix et leurs corps, des musiciens révisant leur partition.

Les dernières heures de préparation couraient lorsque la petite blonde se retrouva dans la salle où l'on avait entreposé les instruments, avec pour mission de s'assurer que tout était prêt car on n'avait qu'un seul homme assez versé dans les sonorités et disponible pour les accorder dans l'après-midi. Elle le vit, installé tout seul sur un côté, les yeux en l'air un moment. Avait-il terminé ? Elle se saisit d'un luth afin d'en écouter la voix lorsqu'il sembla sortir de sa méditation pour la reprendre aussitôt, faisant chasse gardée de cette salle un peu trop délaissée. Elle sourit, posa ses doigts sur les cordes et les fit tinter tour à tour en bon ordre.

"Voilà qui est malheureux... Tous les musiciens vont donc se retrouver à nettoyer le sol au lieu d'accompagner cette pièce. Sans compter l'une des danseuses-chanteuses et le malchanceux qui a dû s'employer à tous les préparer pour ce soir..."

Sa voix chantait elle aussi, d'amusement et en accord avec le luth. Un mouvement délicat pour reposer l'objet sur son socle et elle porta le dos d'une main à front, exagérant ouvertement sur le drame que ce retard allait causer.

"Qu'allons-nous donc faire ! Le solstice approche de son terme et il nous faut une nouvelle troupe, capable de jouer de ces instruments avec autant d'expertise. A moins que... nous ne finissions de nettoyer le sol avant l'heure !"

En quelques pas légers la nymphe se rapprocha de l'Atlante et avisa son regard vif, ses mains gracieuses, la plaisanterie dans sa voix.

"Je venais vérifier si vous aviez terminé votre ouvrage. Tout le monde est occupé et la tension monte, alors mieux vaut prendre trop de précautions que pas assez, n'est-ce pas ?"


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
NessiusNessiusArmure :
Naga

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1500/1500[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptyMar 22 Déc - 18:17
La réponse ne manquait ni d’esprit, ni d’humour. Il n’en demandait pas tant. Et c’était dit avec tant de fraîcheur qu’il aurait été bien mesquin de lui en tenir rigueur. Nessius se contenta donc d’un petit rire amusé.

« Remarquez, si on doit compter sur tout ce monde, je crains que le sol n’y suffise pas. Il faudra sans doute lessiver les murs avec… Je me demande qui est donc cette interprète dont vous parlez. Serait-elle blonde, avec une peau à la blancheur aussi éclatante que le marbre et des yeux vert émeraude, par hasard ? »

Bien entendu, il avait compris tout de suite l’allusion. Mais un temps de répit n’était pas de refus. Et puis, après tout, il ne lui restait que deux lyres à accorder. Il aurait bientôt achevé son ouvrage. En tout cas, elle avait l’art des belles phrases et de l’emphase. Avec une pointe d’exagération nécessaire à l’ironie et à la dramaturgie. Il n’y avait.

« Je ne vois plus qu’une seule solution. Demander aux Muses de nous venir en aide en déclamant des vers d’Ovide. Pourquoi pas les métamorphoses ? Ou des fables d’Esope… Je ne saurais dire ce qui attirerait le plus l’attention d’Euterpe ou de Melpomène. A votre avis ? »

Un avis purement rhétorique mais il fallait bien commencer quelque part. Une conversation banale dans une situation qui ne l’était pas moins. Sans arrières pensées. Juste pour le plaisir de disserter sur l’art ou sur la beauté du monde. Qu’il était loin le temps d’Atlantis, de ses intrigues et de ses jeux de pouvoir. Cela ne lui manquait pas. Même s’il lui avait fallu du temps pour apprendre à vivre autrement. A faire confiance notamment. Les premiers mois, il s’était parfaitement senti en danger. En permanence sur ses gardes. Mais cette époque était révolue. Il s’épanouissait au soleil romain comme une plante que l’on avait privé trop longtemps de lumière et qui renaissait au printemps.

« Je vois, une forme d’inspection des travaux finis en quelque sorte… Antalias n’a pas de soucis à se faire mais un deuxième regard et une deuxième oreille, qui plus est, experte ne se refuse pas. Au fait, je m’appelle Nessius. Et vous ? »

Il lui tendit la main, l’invitant à se rapprocher de lui dans un geste d’une fluidité gracieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2565-nessius-capitaine-du-naga#279 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2562-nessius-du-naga-journal-de-bord#27956
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptyMar 22 Déc - 20:07
"C'est elle en effet. Et si elle comptait bien s'échauffer avant le début de la pièce, elle imaginait une autre manière."

Pas que le travail manuel et le nettoyage la rebutaient particulièrement, mais commencer à danser avec les genoux et les mains douloureux ne figurait pas exactement dans sa conception d'une préparation à une pièce de théâtre. D'autant plus que la basilique semblait tout de même bien entretenue en temps normal, et ne demandait donc pas autant de mains qu'ils le sous-entendaient pour l'heure.

Elle cacha un petit rire du dos de la main.

"Je crois que vous vous méprenez : ce n'est pas d'inspiration que nous manquons, mais de main-d’œuvre ! Et si je me garderais bien d'énoncer à leur place ce qu'aiment les Muses et les dieux, fussent-ils les anciens ou l'Unique, je crois toutefois que c'est plus l'interprétation qui compte que l’œuvre elle-même. N'importe qui peut déclamer Ovide, mais peu savent le faire si bien qu'un public serait accroché à ses lèvres jusqu'au dernier mot. Bien sûr, les auteurs ont aussi du mérite, pour composer ces textes qui savent toucher les esprits aussi bien que les cœurs."

Le Héron suivit l'invitation et prit place sur un siège à côté de Nessius, ainsi que la deuxième lyre qui restait. Avec des gestes soigneux mais efficaces, elle entreprit d'en pincer les cordes comme elle l'avait fait pour le luth, notant les quelques discordances à corriger.

"Célestia. Enchantée. Je donne le la si vous voulez bien. La ~ La la la la ~"

Ils passèrent un moment simplement au milieu des notes, à rendre aux instruments la sonorité attendue et à jouer parfois quelques accords, juste pour le plaisir. Célestia s'arrangeait un peu mieux de la flûte, plus habituée au contact du vent, au souffle et aux vibrations produites par celui-ci. Elle savait jouer quelques airs simples, mais ses arts dominants restaient de loin le chant et la danse.

Alors, au bout d'un moment, une fois les lyres préparées, elle profita d'une petite mélodie jouée par le jeune homme pour se lever et improviser quelques pas par-dessus.

"Je comprends pourquoi Antalias vous a pris sous son aile ! Vous présentez quelques dispositions pour la musique, de ce que j'entends. Pratiquez-vous un instrument de façon régulière ?"


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
NessiusNessiusArmure :
Naga

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1500/1500[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptyMer 23 Déc - 13:13
Charmante. C’était le premier mot qui lui venait pour décrire la demoiselle. Gracieuse, avec cette pointe de légèreté, d’évanescence qui lui seyait à merveille. Elle ne manquait pas d’esprit. Tant mieux. Nessius n’avait guère de goût pour les écervelées. Pas plus que pour les butors d’ailleurs. La finesse d’esprit était une qualité essentielle à ses yeux. Il n’y avait rien de plus ennuyeux que d’échanger avec des gens qui en étaient dénués. Mais là, pour le coup, il pressentait que la conversation serait bien loin d’emprunter cette voie.

« Il nous reste toujours la possibilité de faire des vocalises… En tout bien tout honneur, bien évidemment…»

Il lui adressa un clin d’œil malicieux. Un soupçon de grivoiserie. Suffisamment pour en rire et pas assez pour tomber dans le piège de la vulgarité. Elle ne sembla pas lui en tenir rigueur puisqu’elle se présenta avec une élégance toute artistique. Elle semblait ne pas être une simple danseuse-chanteuse. Elle venait d’accorder une lyre avec une rapidité qui forçait le respect et l’admiration.

Nessius laissa la voix cristalline de la jeune femme s’envoler, l’accompagnant de son mieux à la lyre, se laissant porter par les notes, vibrant dans ces mélodies qui semblaient figer l’envol du temps. Il se concentra sur l’instrument et la tessiture de la demoiselle, cherchant à rentrer dans la résonnance la plus parfaite avec elle. Puis petit à petit, comme un oiseau finit inéluctablement par se poser, il laissa les dernières volées de notes mourir entre ses doigts.

« C’est un véritable plaisir, Célestia. Si vous me permettez une question, vous n’êtes pas qu’une simple interprète, n’est-ce pas ? Je n’ai jamais vu de chanteuse, danseuse régler un instrument avec autant de précision et de dextérité. Je n’ai pas la prétention d’être un expert. J’ai souvent eu l’occasion d’observer notre bon Antalias et votre doigté semble trahir des années de pratique que votre âge ne laisse pas présager… Avez-vous d’autres cordes à votre arc ?»

Elle avait éveillé sa curiosité. Son esprit, sa voix et ses compétences techniques lui donnaient une signature bien spécifique que le jeune Atlante n’avait jamais rencontrée jusqu’alors. Cela l’intriguait. Comment un être humain pouvait-il avoir une telle densité de grâce et de talents ? Un mystère. Et les mystères plaisaient à Nessius. Car ils cachaient bien souvent des trésors. Et qu’il avait fondamentalement l’âme d’un aventurier.

« Je pratique la lyre régulièrement et la harpe quand il m’est donné l’occasion. Mais je n’ai pas la prétention d’être un grand créateur. J’aime juste essayer de transmettre des émotions, de les faire naître chez les gens en cherchant l’accord approprié. C’est une façon de comprendre la création et de donner des couleurs au jeu de la vie, vous ne croyez pas ? »

Les yeux dans le vague, un sourire calme éclairait son visage d’une candeur quasi enfantine.


Dernière édition par Nessius le Mer 23 Déc - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2565-nessius-capitaine-du-naga#279 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2562-nessius-du-naga-journal-de-bord#27956
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptyMer 23 Déc - 14:17
En tout bien tout honneur ? Qu'est-ce qu'il avait voulu dire exactement ? Sans doute une plaisanterie qu'elle n'avait pas comprise, mais comme il enchaînait sur la lyre, elle laissa simplement couler. En moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, ils avaient tous deux terminé leur ouvrage, si bien que le temps qui restait jusqu'au début de la pièce serait plus léger. Bien sûr, elle ne tarderait pas à aller rassurer les musiciens sur le fait que leurs instruments étaient prêts, faisant confiance au disciple d'Antalias pour avoir aussi bien travaillé sur ceux qu'elle n'avait pas vérifiés elle-même.

"Des années de pratique ?"

La nymphe eut un moment d'hésitation. Est-ce que ses mémoires venaient de lui jouer un tour en trahissant une habitude qui n'était pas sienne ?

"Pourtant non. J'ai vu des musiciens faire et j'ai l'oreille musicale. Je suis bien obligée pour pouvoir danser et chanter en rythme. Et puis, elle n'était pas si désaccordée que cela..."

Elle eut un petit sourire, puis lui fit un clin d’œil.

"J'ai d'autres cordes oui, mais mieux vaut garder quelques mystères pour faire plus ample connaissance, qu'en dites-vous ? "

Consciente qu'il le prendrait sûrement comme une invitation immédiate, elle se demanda s'il allait regarder la pièce -sûrement, et s'il resterait après pour discuter un peu, ou si Antalias avait besoin de lui pour d'autres projets dans la soirée. On était bien obligé de vivre au jour le jour quand on était en guerre, Oracles ou non.

Concernant son art, elle acquiesça simplement. Elle-même ne se prétendait pas immense artiste, sa nature plutôt tournée vers la terre et la faune, la vie en son ensemble. Elle aimait danser sous la caresse du vent et la radiance du soleil, elle aimait jouer avec la pluie et la neige, elle aimait regarder les peintres tacher leur toile de mille et un effleurement de pinceau, les sculpteurs modeler des êtres comme elle l'avait été un jour, écouter les poètes et les acteurs en pleine tirade. L'interprétation de l'éphémère était une couleur inénarrable que la nymphe savourait autant que possible. En cela elle comprenait parfaitement ce qu'il voulait dire. Sans toutefois pouvoir lui révéler que parmi les plaisirs offerts par ces arts, elle préférait encore voler, vêtue de sa chlamyde, en accrochant les reflets de soleil sur ses plumes d'or, converser avec toutes ces voix d'arbres, de fleurs, de roches, d'esprits ou d'animaux qu'elle était bien seule à entendre. Des vies encore plus secrètes qu'elle appréhendait comme un jardin secret, grandeur nature.

"Les choses éphémères sont belles parce qu'elles ne durent pas. En ceci, l'interprétation de chacun est unique, et d'autant plus précieuse. Et les choses mémorables sont belles parce qu'elles sont capables de traverser les époques, de laisser l'empreinte de leur auteur bien après sa mort. L'Art et la Mémoire sont donc, à cet égard, effectivement une preuve incontestable de vie à mon sens."


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
NessiusNessiusArmure :
Naga

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1500/1500[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptyMer 23 Déc - 17:21
« Alors c’est que vous avez un talent inné… Et beaucoup de modestie…»

Ça lui avait paru être une évidence. Mais le fait qu’elle tente de minorer déclencha chez lui comme une alerte silencieuse. Etait-ce simplement de l’humilité ou cachait-elle quelque chose ? Nessius devait s’enlever ces idées de la tête. Il avait gardé certaines mécaniques de pensée d’Atlantis dont il peinait à se débarrasser. Toujours sur ses gardes. Dans l’attente d’un coup fourré ou la suspicion d’une faille à détecter et à exploiter. Ça lui jouait encore des tours. Notamment avec les autres serviteurs. Ce qui lui valait la réputation d’être un garçon étrange et maladroit dans ses relations à autrui. On ne déconstruisait pas en un jour ce que Néro Céléno Merinita avait patiemment construit durant tant d’années. Il espérait juste, qu’avec le temps, tout ça ne serait plus qu’un mauvais souvenir.

Et donc des mystères. Ah en voilà une chose qui était intéressante ! Il fallait le dire tout de suite ! Pourquoi les gens n’arrivaient-ils jamais en disant : « Bonjour, je m’appelle untel et je suis plein de mystères » ? Ce serait tellement plus passionnant. Enfin.. Il avait vu juste. Et elle ne souhaitait pas se dévoiler d’entrée. De quoi aiguiser sa curiosité naturelle.

« Des mystères ? Rien de plus intéressant que de chercher à les percer… Commençons donc par le début, ma chère Célestia… Où avez-vous grandi ? Que faisaient vos parents ? Qu’est-ce qui vous fait avancer dans la vie ?»

Ce qu’elle exprima sur le sens de la Vie résonnait dans le cœur de Nessius. Il n’aurait lui-même pas pu mieux l’exprimer. Il eut un sourire presque gêné de se sentir comme mis à nu. Mais il en fallait plus que ça pour le désarçonner. Il s’en sorti avec une pirouette, comme à son habitude.

« Je n’aurais moi-même pas su l’exprimer avec davantage de grandeur. Vous êtes donc poétesse et devin par la même occasion… J’espère ne pas avoir eu de pensées trop déplacées pendant que vous sondiez mon esprit... »

Et il ajouta calmement avec une pointe de malice au fond de la voix

« Je suis persuadé que l’Art est ce qui transfigure le Souffle de Vie, qu’il lui donne son intensité et sa beauté. Sinon, la vie nous paraîtrait terne. Elle ne serait qu’un enchaînement de postures sans queue ni tête. Des ténèbres sans lumière. Et sans Mémoire, un peuple n’a pas d’Avenir. Parce qu’il reproduirait inlassablement les mêmes erreurs… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2565-nessius-capitaine-du-naga#279 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2562-nessius-du-naga-journal-de-bord#27956
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptyMer 23 Déc - 20:40
"Hum... Si vous le dites. Il ne me semblait pas qu'accorder un instrument était si incroyable en soi, mais j'accepte le compliment alors !"

Sans trop s'expliquer comment elle avait piqué sa curiosité, Célestia vit son vis-à-vis s'animer d'une curiosité nouvelle après sa petite taquinerie à son égard. Elle accueillit avec un certain amusement ces questions sur son histoire, tandis qu'elle déambulait entre les instruments juste pour les observer, passer un doigt sur les bois et les cuivres un instant.

"Vous voulez donc tout savoir si vite ? Bien, alors reprenons. J'ai grandi ici, à Rome."

Elle tourna sur elle-même, désignant les murs comme si elle englobait la cité et ses environs dans sa vision malgré les cloisons. Elle pouvait facilement se projeter à l'extérieur, tracer les rues de Rome, ses marchés, ses bâtiments principaux, le forum, les portes de la ville, et bien sûr la Tour.

"Je n'ai pas connu mes parents. Je sais que mon père est en vie, mais je ne le vois jamais."

Revenue vers Nessius, elle s'arrêta une seconde pour réfléchir. Apollon et elle avaient une relation particulière. Enfin, pouvait-on vraiment parler de relation alors qu'ils s'étaient parlés en face à face une paire de fois ? Surtout que ces deux fois-là, c'était surtout pour recevoir des ordres de Sa part, des missions à accomplir pour Sa grandeur... Il l'avait appelée Sa fille une fois, et considérée comme un simple jouet la suivante. Difficile de définir ainsi quels étaient Ses sentiments à son égard.

Elle secoua la tête un instant. Il n'y avait pas lieu de douter d'Apollon. Sa filiation, aussi abstraite et subjective était-elle, constituait le point de départ de son existence d'homonculus, et en marquerait peut-être aussi la fin. Et grâce elle, elle avait connu et adopté des frères qui lui rendaient son affection tout en connaissant sa vraie nature. Des liens créés malgré une absence d'enfance et de souvenirs partagés, mais pas moins solides que ceux d'une vraie famille.

"Ce qui me fait avancer... Je dirais... Venir en aide à mon prochain. Faire ressortir les potentiels cachés des gens et les transformer en quelque chose de beau. D'utile. Est-ce que vous comprenez ce que je veux dire ?"

Puisqu'ils en avaient terminé avec leur travail ici, la nymphe se tourna vers la sortie et l'invita d'un geste à le suivre. Sortir un peu prendre l'air après tout ce temps tout seul lui ferait probablement du bien et elle songea qu'avaler un petit en-cas avant le début de la représentation ne serait pas de trop pour tenir la durée sur scène.

"Et vous-même ? Attendez, laissez-moi deviner en partie. Vous n'êtes pas Romain. Plutôt... Grec ? Non... Quelque part autour de la Méditerranée mais je ne saurais pas situer exactement où. Vous me semblez cultivé. Artiste. L'équivalent d'un patricien en-dehors de Rome. Ce qui m'étonne c'est qu'une personne de votre qualité assiste Antalias alors qu'il est lui-même un serviteur. Hm... Oserais-je dire..."

Elle le regarda avec quelque chose de presque craintif dans les yeux, la peur de le blesser en présumant trop de ses origines et faire erreur.

"... un ancien esclave, précepteur, affranchi par lui ? Non ça ne colle pas... Vous êtes un peu trop jeune je pense."

Un moment, elle le scruta, avant de se rendre compte que ce qu'elle faisait pourrait être interprété comme totalement impoli et de détourner vivement la tête.

"Ah, désolée ! Il vaut peut-être mieux que vous répondiez tout simplement à la question sans me laisser imaginer n'importe quoi. Si je suis un devin, alors j'en suis un bien maladroit... mais je ne peux guère m'empêcher d'être curieuse."


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
NessiusNessiusArmure :
Naga

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1500/1500[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptyJeu 24 Déc - 13:29
Des informations somment toutes banales concernant sa propre vie. Elle était donc romaine. Connaissait peu son père. Mais la question essentielle était donc éludée. Quels liens permettaient à une demoiselle aussi attirante d’être aussi libre. Il ne voyait à sa main aucun anneau pouvant suggérer qu’elle soit mariée. Comment pouvait-elle dès lors accomplir une carrière d’interprète ? Elle ne ressemblait absolument pas à ses filles des rues qui, se prétendant artistes, vendaient en réalité leur corps pour quelques pièces ou pour un repas chaud. Il en avait croisé bien trop souvent au début de son exil pour pouvoir désormais les reconnaître d’un seul coup d’œil. Un mystère de plus à élucider. Peut-être n’était-elle pas que danseuse-chanteuse à plein temps après tout.

« Vous devez bien avoir une famille qui vous soutiens, non ? Ne serait-ce que pour assurer votre sécurité… Ce monde est plutôt implacable pour un individu isolé. Croyez-moi, j’en ai fait l’amère expérience. Sans ce brave Antalias…»

Il n’alla cependant pas plus loin. Repenser à cette période de sa vie ne l’emplissait ni de bonheur, ni de plaisir. Il chassa donc la brume émergeante de son esprit en se recentrant sur Célestia. Altruiste ? Une belle qualité quoi qu’à double tranchant. Il hocha la tête, exprimant une admiration réfléchi, plissant les yeux comme pour chercher à structurer son propos.

« Une vertu noble quoi que particulièrement risquée. Il y a toujours des gens mal attentionnés prêts à abuser de la bonté d’autrui. L’essentiel est de savoir s’en prémunir »

Comment lui expliquer qu’il en avait croisé plus souvent que des personnes attentionnées ? Antalias était la première personne, ses sœurs exceptées, lui ayant exprimé une forme de bonté véritable. Autant dire qu’aux yeux de Nessius, il s’agissait d’un spécimen ne courant pas les rues.

Il pensait avoir été invasif ? Elle lui rendait clairement la pareille. Et la discussion devenait dès lors plus compliquée mais aussi plus intéressante. Un jeu de passe-passe qui consistait à manier la métaphore et le mensonge par omission. Un art qu’il n’utilisait maintenant qu’en de rares occasions.

« Je ne suis effectivement ni grec, ni romain… Et j’ai effectivement reçu une éducation équivalente à celle d’un patricien… Disons que j’ai une dette vis-à-vis d’Antalias dont je m’acquitte en l’aidant. D’où nous venons n’a pas forcément d’importance. Ce à quoi nous aspirons, en revanche… »

Il laissa le silence compléter sa phrase. Ainsi, elle pourrait y insérer sa musique personnelle et ses propres projections. Une façon courtoise de botter en touche.

« La maladresse peut-être touchante vous savez… Il n’y a pas de chef d’œuvre sans imperfection. En tout cas, dans sa dimension humaine et éphémère… Et puis, rassurez-vous, il en faut davantage pour me heurter. Vous n’avez pas forcément grand-chose à craindre de ce côté-là. Vous avez d’autres jolis défauts dans ce genre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2565-nessius-capitaine-du-naga#279 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2562-nessius-du-naga-journal-de-bord#27956
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptyJeu 24 Déc - 20:10
Constatant qu'il insistait sur ses origines, elle finit par comprendre qu'il avait du mal à accepter qu'une femme pût être seule et épanouie dans la société romaine. Peu surprenante, cette question la renvoyait au fait qu'on la prenait systématiquement soit pour une servante, soit pour une citoyenne prisonnière des chaines du patriarcat. Et un instant le souvenir de Cuchulainn vibra quelque part dans son esprit, puis se dissipa de nouveau. Elle répondait depuis longtemps à ces soupçons par une vérité fort simple. Un sourire pour commencer, puis elle forma le signe de la croix d'une main.

"Voilà le premier mystère, la première corde à mon arc qu'il vous faut découvrir : je ne suis pas seule, et ne le serai jamais. Ma Foi est ma compagne, de même que mes frères et sœurs de l’Église. Je suis prêtresse itinérante, affiliée à la chrétienté romaine. Autrement dit, j'ai le droit d'officier dans n'importe quel édifice religieux, de donner des messes, d'entendre des confessions, d'accorder l'Extrême-Onction ou encore de baptiser. Le plus souvent, l’Église m'envoie là où des prêtres sont souffrants et trop peu d'effectifs demeurent. Je peux aussi, comme ce soir et surtout à Rome plus que dans le reste de l'Italie, participer à des actions artistiques qui commémorent en quelque sorte l'âge d'or de l'ancien Empire. Pour rappeler combien autrefois ce pays a pu être grand. Pour que tous puissent avoir accès, au moins ponctuellement, à un fragment de culture et d'art. De la même façon que nous distribuons du pain et des couverts l'hiver, de l'ombre et de l'eau fraîche l'été. La maison de Dieu est donc aussi ma maison."

La jolie blonde lui laissa un temps pour digérer l'information. Trouver des femmes au milieu du clergé était fait rare, mais pas inexistant. Cela gênait certaines personnes, notamment tous les partisans de la toute-puissance du sexe masculin dans la société. S'il était de ceux-là, alors Nessius mettrait sans doute fin à la discussion sans préambule. Mais en même temps, puisque c'était un serviteur d'Oracle qui l'avait recueilli, elle l'imaginait plus ouvert d'esprit sur ce genre de sujet.

"C'est dans le cadre de mes fonctions que j'ai rencontré votre maître en vérité. Et je suppose que comme lui vous nourrissez quelque intérêt pour ces gestes de charité."

Malgré une certaine gêne, il se prêtait lui aussi au jeu des devinettes, bien qu'elle devinait certaines erreurs dans son raisonnement qui lui faisait grincer des dents. Il se garda d'émettre de nouvelles suppositions à haute voix, son esprit lui suggérant que peut-être il avait été autrefois parmi les puissants, vraiment puissants, mais que quelque événement dans son pays l'avait déchu de son titre et forcé à fuir. A partir de là, une bonne âme comme Antalias l'avait invité à utiliser ses talents pour le bien du plus grand nombre, et c'est de cette façon qu'il se retrouvait dans cette réunion d'artistes, à préparer un spectacle duquel il n'avait probablement aucun profit à retirer.
Ce scénario, pas si rare que cela, aurait au moins le mérite d'expliquer sa bonne éducation et le fait qu'il semblait éviter d'en parler. Pour sa sécurité comme pour sa fierté.

Il avait encore la manière de lui retourner sa mauvaise interprétation comme un compliment, alors qu'elle ne demandait rien de plus que de faire connaissance. De quoi lui faire légèrement baisser les yeux et hésiter sur la suite de la conversation.

"Certains diraient que le simple fait pour une femme de donner son avis sur des questions aussi personnelles est déjà un défaut... Que puis-je donc vous dire alors ? Je n'ai pas peur de me montrer. Pour une danse, un chant, un rassemblement. En revanche je ne permets pas qu'on me peigne ou qu'on me sculpte. C'est quelque chose que je trouve... inapproprié pour ma profession ?"

Un doigt sur les lèvres, pensive, elle hocha la tête pour elle-même, avant de revenir à lui. On commençait à entendre le brouhaha des artistes dans les salles proches qui s'agitaient pour prendre leur place de répétition. Cela leur laissait du temps, mais qu'il fallait surveiller.

"A votre tour ! Vous ne m'avez pas dit ce qui guide vos actions. Et l'un de vos défauts."


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
NessiusNessiusArmure :
Naga

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1500/1500[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptyVen 25 Déc - 15:02
Quand elle expliqua être femme d’église, il la regarda d’un air surpris et amusé. Une pratiquante du dieu Unique. Bien sûr, il avait entendu parler du christianisme et de ce Jésus, mort sur la croix pour racheter soi-disant le salut des hommes. Il avait écouté des prédicateurs porter sa parole. Autant le sacrifice pouvait lui parler, mais mourir aussi stupidement laissait songeur quant au niveau stratégique du dieu en question. Quoi que, à bien considérer, il avait réussi par cet acte et le message de félicité dans l’après vie à étendre son influence sans avoir besoin d’être porté par une armée mais par des serviteurs zélés, prêts à se sacrifier en son nom. Comme si, dans les légendes qu’on avait pu lui conter enfant, des serviteurs d’Athéna s’étaient mis à promouvoir les rêves d’Hadès dans une version plus acceptable pour les êtres humains.

« J’ignorais qu’une femme pouvait ainsi officier… Je pensais que les disciples de Jésus étaient tous des hommes… Je dois avouer mon ignorance sur le sujet. J’ai été élevé dans le culte des anciens… J’aurais d’ailleurs parié que vous aussi, voyez-vous… Comme quoi, moi non plus, je ne suis pas devin.»

C’est donc ainsi qu’elle avait rencontré Antalias… Intéressant. Le vieil homme ne lui avait jamais fait part d’une quelconque conversion chrétienne. Il n’y avait chez lui aucun signe d’adhésion à cette foi. Ni croix, ni poisson comme on pouvait en retrouver parfois gravés sur les murs de bâtiments de l’ancien Empire aujourd’hui réduits à l’état de ruines. En revanche, il était déjà tombé sur une statuette d’Apollon, qu’Antalias prétendait garder pour des raisons artistiques, et des représentations du soleil qui laissait penser au jeune homme que le culte que vouait le vieil homme se tournait d’avantage vers l’astre solaire.

« Etrange… J’aurais juré que notre ami commun pratiquait un culte plus…ancien. Comme celui du dieu protecteur des artistes justement… »

Son discours était parfaitement construit, logique, argumenté. Ce qui tranchait avec la spontanéité qui se dégageait de sa personnalité profonde. Etrange décalage. Il savait reconnaître un masque quand il en voyait un. Mais aussi tenté qu’il puisse être de creuser, il ne voulait pas non plus la heurté. Sa compagnie lui était agréable et il devait bien reconnaître que ce n’était pas un phénomène si courant pour lui. Alors, il tut ses doutes pour passer à autre chose.

« Il n’y a rien de plus ennuyeux qu’une personne dénuée d’esprit. Quel que soit son sexe. Alors ce n’est pas moi qui vous jetterais la pierre pour ce trait de personnalité. Donc en quelque sorte, si je comprends bien, vous acceptez de participer à tout art qui peut être éphémère mais vous refusez catégoriquement tout ce qui pourrait vous inscrire dans l’éternité ? C’est un choix étrange, à contre-courant du souhait du commun des mortels… Se soucier de l’éphémère, c’est le luxe des âmes immortelles, vous ne croyez pas ? »

Elle revenait à lui rendre les questions. Encore. Elle ne le lâcherait pas si facilement. Mais, à masque, masque et demi. Il voulait voir avec quelle perspicacité Célestia pouvait le cerner… A vrai dire, la voir émettre des hypothèses, pour certaines particulièrement inspirées le divertissait et lui permettait de mieux la cerner en creux.

« Jouons à un jeu, voulez-vous ? Testons votre perspicacité, vous qui devez sonder les âmes des fidèles. Qu’est-ce qui guide mes actions à votre avis ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2565-nessius-capitaine-du-naga#279 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2562-nessius-du-naga-journal-de-bord#27956
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptyVen 25 Déc - 21:24
Plus ils avançaient dans leur conversation et plus l’Évêque du Héron se disait qu'il ne s'agissait plus d'un jeu, mais plutôt d'un parcours d'équilibriste sur une poutre de plus en plus petite. Elle ralentit inconsciemment le pas, opposant à ses déclarations un silence froid et impassible. Parvenus au dernier couloir avant de retrouver les autres artistes, elle s'arrêta complètement et se retourna vers lui dans un froissement de tissu léger.

"Je crois que vous mélangez tout, Nessius."

Ses beaux d'émeraude se fermèrent un instant, puis revinrent croiser les siens dans un calme serein. Ses insinuations de plus en plus ouvertes la laissaient penser que cet homme savait pour le monde Éveillé. Il ne dégageait pas de cosmos, mais compte tenu de sa situation et celle de son mentor... il pouvait être un sympathisant Oracle. Ou du tout moins, une personne suffisamment ouverte pour devenir sympathisante sans l'être encore, car de ce qu'elle entendait, Antalias avait évité de tout dire encore. C'était ce qu'elle déduisait en tout cas.

"Sachez tout d'abord que Rome est le cœur de l’Église catholique. En tant que tel, mentionner les anciens cultes ici pourrait vous attirer de gros problèmes, et un autre que moi vous aurait bien vite accusé d'hérésie. Tout comme le fait de me prétendre croyante d'une autre Église."

Elle croisa les bras, en espérant que le message serait assez clair, bien qu'en son fort intérieur le seul dieu cher à son cœur demeurait Apollon, fondateur officieux de cette bien étrange mais influente religion... Et elle se promit d'aller discuter avec Antalias de cet homme et de ce qu'il lui avait dit, car à ainsi insinuer des faits sans mettre en garde sur les conséquences de ses propos, il mettait en danger aussi bien les Oracles que Nessius lui-même, pour peu que la mauvaise oreille entendît ce qu'elle n'aurait pas dû. La Mascarade était bien claire à ce sujet.

"Ensuite, je n'ai pas dit qu'Antalias était chrétien. Sa Foi appartient à lui seul et je me garderai de l'annoncer à sa place. J'ai dit en revanche que c'est pendant mes activités de prêtresse que j'ai fait sa connaissance. Saisissez-vous la nuance ?"

Sur la question des arts il allait être malaisé d'esquiver cette fois, aussi Célestia envisagea un angle de discours un peu plus rude, en priant pour que cela ne réduise pas à néant le peu de sympathie dans laquelle ils avaient engagé la conversation. Il fallait parfois faire des concessions pour protéger la Tour, hélas...

"Enfin, laissez-moi vous dire que je ne suis pas intéressée par le fait de jouer seule à ce jeu. Je vous ai volontiers concédé quelques réponses pour vous éviter de vous faire de fausses idées sur mon compte, et en échange vous éludez les miennes. Pourquoi devrais-je tout deviner quand je vous en dis gracieusement plus sur moi ? Je suis loin d'avoir une âme immortelle ou de refuser l'éternité, je me demande par ailleurs comment vous avez bien pu comprendre cela. Mais si vous ne voulez parler ni de votre terre d'origine, ni de votre famille, ni de votre avenir et comment vous l'envisagez, je ne peux le faire à votre place. Et donc, notre discussion peut parfaitement s'arrêter ici."

Ses traits s'attristèrent d'une telle conclusion, mais avait-elle vraiment le choix ?

***Je n'aime pas mentir Nessius, et je m'en passerais volontiers... mais avec les Dormeurs, c'est cela ou une condamnation directe par Zeus. Et aussi courte que soit la vie d'un homonculus, je tiens à continuer de servir Père. Pardon. Peut-être un jour comprendrez-vous. Peut-être pas.***


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
NessiusNessiusArmure :
Naga

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1500/1500[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptySam 26 Déc - 9:16
Bien sûr qu’il saisissait la nuance ! Pour qui le prenait-elle ? Volontairement il s’était appuyé sur le malentendu que lui offrait la formulation de Célestia pour tenter d’en savoir plus l’air de rien. Mais elle demeurait aussi ferme dans ses propos que la cuisse d’une amazone chevauchant vers la bataille. Il se contenta donc d’un sourire calme. Beau joueur. La patience était une vertu. Et la brusquer n’était pas son objectif. Pour autant, il semblait l’avoir froisser. Nessius en fut légèrement peiné. Il s’excusa le plus sobrement possible.

«Je suis désolé. Je ne voulais pas vous offenser. Je me perds parfois en conjoncture. Je garderais mes supputations pour moi à l’avenir... »

Elle lui reprochait de ne pas se dévoiler. C’était à la fois tout à fait exact mais aussi quelque peu hypocrite. Il en avait l’intuition. Elle ne jouait pas franc jeu. C’était son droit. Après tout, il n’était qu’un étranger, rencontré quelques minutes plus tôt. Elle n’allait pas se dévoiler aussi aisément. Lui-même lui avait-il dit qu’il venait d’un empire mythique dont il avait été chassé, qu’il avait grandi en-dessous du niveau de la mer et élevé dans le culte de Poséidon ? Non. Car on le lui avait toujours interdit. Parce que depuis l’enfance, on lui avait répété que l’on n’avait pas le droit, pour des raisons de sécurité, de révéler l’existence de la cité sous-marine aux humains sous peine de provoquer la colère de l’ébranleur des mers. Pour autant, s’il ne dévoilait pas une de ses cartes, il n’obtiendrait sûrement rien de Célestia. Il ne pouvait rien lui révéler au sujet d’Atlantis. Mais il pouvait lui raconter ce qui lui était arrivé depuis qu’il était à la surface.

«Il y a quatre ans, j’ai été chassé de mes terres et abandonné sous le Siculum Fretum. J’ai erré pendant deux ans dans tout l’exarchat de Ravenne. J’ai survécu par des méthodes que vous reprouveriez sûrement. Jusqu’à ce qu’une bande de malandrins me rouent de coups et me laissent pour mort au bord de la via Appia. C’est là qu’Antalias m’a trouvé et soigné. Je lui dois la vie sauve. Il m’est interdit de prononcé le nom de ma terre d’origine sous peine d’éveiller la colère des cieux. C’est ainsi. J’espère que vous comprenez…»

Après tout si elle ne comprenait pas, qu’y pouvait-il ? Il aurait seulement présagé de sa perspicacité et se serait égaré. Mais au moins n’avait-il pas eu recours au mensonge. Son visage afficha une tristesse teintée de contrition qui ne laisserait sans doute pas son interlocutrice insensible.

Il chercha donc ce qu’il pouvait bien répondre à son insistante question sur ce qui guidait son action. A vrai dire, lui-même n’en était pas certain. Il tenta d’exprimer le fond de sa pensée le plus simplement possible.

«Je cherche juste à vivre paisiblement entouré d’art, profitant des beautés et des joies que la vie peut offrir. Je sais ce n’est pas forcément l’image que l’on se fait d’un patricien en exil…»

Il planta son regard dans le sien. Quatre émeraudes plongeant les unes dans les autres. Il y avait quelque chose d’hypnotique. Cet instant ne dura qu’une fraction de secondes mais lui sembla une éternité. Comme si chacune des âmes avait cherché à sonder l’autre. Une forme de résonnance ? C’est ce qu’il percevait. Cela le troubla. Il brisa donc la connexion en détournant le regard pour le perdre dans l’horizon. Puis d’un ton laconique, il rajouta :


«Un défaut ? Je suis perfectionniste. Je suis capable de m’abrutir sur un morceau jusqu’à le maîtriser au maximum de mes capacités. Cela satisfait votre curiosité ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2565-nessius-capitaine-du-naga#279 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2562-nessius-du-naga-journal-de-bord#27956
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptySam 26 Déc - 11:45
Un frisson parcourut la Gardienne. "L'exarchat de Ravenne." Comme s'ils avaient déjà perdu la guerre. Mais entre le Siculum Fretum et les terres conquises par les Byzantins se tenait encore la grande et belle Rome. La passionnée et décadente Rome...

Elle s'en voulut d'avoir insisté, tout en étant soulagée quelque part de pouvoir associer une histoire, une situation d'ensemble à ce personnage décidément plein de ressources. La colère des cieux comme il avait dit... S'il n'était pas sympathisant cette fois, elle se laisserait bien couper la main. Mais ils ne pouvaient en parler ici et maintenant de toutes façons.

"Je suis désolée. Merci."

Au rythme de ses derniers mots, un sourire revint doucement étirer les lèvres de la belle, parée de bienveillance. Il n'était pas nécessaire d'en parler explicitement pour lui offrir un peu de Lumière. Et puisque c'était ce qu'il recherchait, elle pourrait y faire quelque chose.

Sans envahir son espace, elle vint glisser sa petite main autour de la sienne, l'entraîna tranquillement vers le bruit et les couleurs.

"Je vais vous guider pour ce soir alors. Après tout je suis aussi une artiste."

Les heures suivantes furent consacrées à la répétition générale et à la pièce elle-même, où acteurs, danseurs, chanteurs, conteurs, poètes et musiciens se disputaient la scène dans une harmonie envoûtante. Le public était disparate : des petites gens et des nobles, des hommes et des femmes, des Romains et des étrangers. Il n'y avait guère de restriction à cette prestation, et jusque tard les applaudissements accompagnèrent la célébration du solstice.

Quand enfin les planches furent désertées et qu'il fallut tout ranger, Célestia sentait ses paupières s'alourdir épisodiquement. Elle se débrouilla malgré tout pour retrouver Antalias dans la masse de bénévoles et discuter de la pièce avec lui, sachant pertinemment que son protégé allait finir par les rejoindre pour au moins raccompagner le vieil homme chez lui, au mieux aider à tout nettoyer.


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
NessiusNessiusArmure :
Naga

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1500/1500[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptySam 26 Déc - 14:11
Elle semblait satisfaite et apaisée de la réponse. Nessius lui, fut soulagé de sentir la crispation qui s’était insidieusement insinuée dans la discussion s’effacer. Etrange. Il ne voulait pas la contrarier. C’était bien la première fois qu’un avis, autre que celui d’Antalias, semblait avoir de l’importance pour lui. Enfin, la première fois depuis qu’il se trouvait à la surface. Il avait dû payer néanmoins un prix. Celui d’une partie de son histoire. Et cela lui donnait une forme de pouvoir sur lui. L’ignorance et le mystère étaient souvent des armures d’ombres bien commodes pour pouvoir échapper aux jugements et à l’emprise des hommes.

Quand elle saisit délicatement sa main, un léger trouble le prit instantanément. Comme un délicieux frisson qui vous parcourt l’échine une fraction de secondes. Il se laissa guider docilement vers la scène pour la répétition.

Pendant toute la durée de celle-ci ainsi que du spectacle, Nessius prêta une attention toute particulière au son des instruments. Aucune erreur d’accord n’était à déplorer. C’était une petite satisfaction. A chacun ses infimes victoires. Mais, tandis que son oreille était concentrée sur les instruments, la voix de Célestia, cristalline, évanescente, sublimait la symphonie des instruments à l’unisson. Ses yeux accrochèrent les danses de la demoiselle qui semblait voler sur la scène, glissant dans un balai quasi aérien. Il se nourrissait de chaque mouvement, de chaque geste, y cherchant un signe, un indice qui confirmerait son sentiment. Elle semblait plus gracieuse, plus à l’aise que d’autres danseuses pourtant très expérimentées. Comme si ça lui était aussi naturel que de respirer. Et surtout, elle semblait épanouie, heureuse, libre. Plus rien ne semblait exister d’autre que l’interprétation pour elle à cet instant précis. Un joyau de vie à l’état pure. Blottit dans les ténèbres, il eut grande peine à détacher son regard.

La pièce achevée, il reprit son rôle en coulisse, récupérant les instruments et les examinant avec minutie pour voir si aucun n’avait besoin d’une quelconque réparation, les séparant comme le lui avait demandé Antalias entre leurs différents propriétaires afin que chacun, une fois le publique parti, puisse récupérer son bien en parfait état.

Alors qu’il cherchait le vieil homme pour que ce dernier vienne valider le travail, il le trouva en pleine discussion avec la jeune femme. Etait-elle allée le trouver pour lui signaler l’échange qu’elle avait eu avant les répétitions avec son protégé ? Peut-être. Ou alors était-ce juste le fruit du hasard. Quoi qu’il en soit, il hésitait à venir interférer dans la discussion. Il observa la scène avec circonspection, restant stratégiquement en retrait avant qu’Antalias, l’ayant aperçu, ne lui fit signe d’approcher. Le regard du vieil homme était insondable si bien que Nessius ne pouvait déterminer quel avait été la nature de leur échange.

Il jeta un regard à Célestia, lui adressant un léger sourire doublé d’un signe de tête avant de la féliciter pour sa prestation.

«Votre interprétation était stupéfiante. Je crois bien que le public en est resté transporté d’émotion. Il suffisait de voir les étincelles dans leurs yeux. Comme s’ils avaient vu… Une apparition ? Vous sembliez littéralement voler sur cette scène…»

Il se tourna alors vers son protecteur qui d’un sourire en coin et d’un hochement de tête sembla approuver ses paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2565-nessius-capitaine-du-naga#279 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2562-nessius-du-naga-journal-de-bord#27956
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptySam 26 Déc - 16:22
L’œil pétillant, la fille d'Apollon accueillit le compliment d'un rire taquin.

"J'en conclus que la pièce était à votre goût. A moins que vous n'eussiez été trop occupé à regarder le fond de la scène pour écouter déclamer nos acteurs ?"

Elle avait beau se trouver en arrière-plan, plusieurs personnes étaient venues louer sa voix. Cela créait parfois des jalousies au sein de la troupe, qu'elle s'efforçait de dissiper avec humilité. Tout à coup, elle porta le dos de sa main à ses lèvres pour cacher un bâillement. Les préparatifs et la journée avaient été longs, et même si l'envie de d'accompagner le solstice dans son déclin était grande, elle savait qu'elle tiendrait peu de temps avant de devoir aller dormir.

"Que diriez-vous d'un peu de lait chaud au miel ma chère ? Il faut prendre soin de votre voix, et cela vous aiderait peut-être à rester éveillée un peu plus longtemps ?
-Pourquoi pas. Nessius ?
-Oh, vous avez fait connaissance ?
-Il y a quelques heures oui. Vous avez un assistant soigneux et cultivé, un vrai plaisir.
-Je suis ravi que vous vous plaisiez dans ce cas."

Sans relever le possible sous-entendu, l'Oracle tendit son bras au vieil homme, lequel ne se fit pas prier et la remercia pour son appui tandis qu'ils avançaient.


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
NessiusNessiusArmure :
Naga

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1500/1500[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptySam 26 Déc - 17:46
«Je m’interroge encore à savoir si c’est vous qui avez magnifié la pièce ou l’inverse… Mais c’est vrai que le fond de la scène me préoccupait davantage que le jeu des acteurs…. Les instruments, vous comprenez…»

Il lui lança un regard appuyé plein de malice. Le rire taquin l’avait incité à cette petite provocation. Il avait laissé volontairement quelques secondes de silence avant la dernière phrase de sa répartie. Après tout, elle avait parfaitement dû sentir son regard fixé sur elle et il n’avait aucune raison de s’en cacher. Et puis, il devait bien avouer que la jeune femme l’avait hypnotisé pendant toute la durée de la représentation. Après, de là à admettre un quelconque intérêt, c’était sans doute quelque peu prématuré. Et pas vraiment dans ses habitudes. Il se contenta donc de rester volontairement énigmatique.

Mais l’invitation d’Antalias le prit de court. En son allusion tout autant. Nessius regardait le vieil homme qui se contenta de lui adresser un grand sourire avec les yeux pétillants. Lui aussi ne manquait pas de malice. Ni de ruse à priori. Nessius se contenta de lever les yeux au ciel avec un sourire en coin, amusé par l’audace de son bienfaiteur. Peut-être était-ce l’âge et l’expérience mais il osait des manœuvres que le jeune Atlante n’aurait pas tentés, de peur de froisser ou de se montrer bien trop insistant. Bien évidemment, sur des personnes influençables, il avait déjà usé de ce genre de pratiques pour parvenir à ses fins. Mais jamais il ne l’aurait tenté avec un tel aplomb et autant de légèreté sur une jeune femme estimable. Il se contenta donc d’approuver l’initiative en ouvrant la marche devant Antalias et Célestia.

«Allons donc boire ce lait de chèvre…»

Ils ne mirent qu’un petit quart d’heure au rythme de marche du vieil homme pour atteindre leur demeure. Une simple domus romaine que le poids des siècles semblait ne pas avoir épargné et qui en gardait néanmoins une noblesse certes quelque peu défraîchit.

Nessius abandonna Célestia et Antalias au niveau de l’atrium pour se diriger immédiatement vers les cuisines. Quand il les retrouva, les mains portant un plateau trois coupes rempli à ras bord de lait de chèvre dont les volutes fumantes laissaient émaner une douce odeur de miel, la jeune femme et le vieil homme s’étaient allongés dans le Triclinium. Le jeune atlante adressa un regard interrogateur à son bienfaiteur. Il connaissait donc suffisamment bien la prêtresse pour la laisser pénétrer dans la partie privée de la maison. Antalias lui adressa un sourire pacificateur et l’invita à servir les boissons.

Nessius s’exécuta dans une gestuelle particulièrement précautionneuse. Il avait peut-être quelque peu exagéré sur les quantités. Il faut dire que le service n’était pas son fort. Loin de là. Mais sachant qu’il n’avait jamais mis les pieds dans une cuisine avant d’arriver à Rome, il considérait pour sa part qu’il ne s’en sortait pas si mal même si cette activité était celle qu’il laissait volontiers au vieil homme.

Il se tourna vers Célestia et son bienfaiteur en levant son verre.

«A quoi buvons-nous ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2565-nessius-capitaine-du-naga#279 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2562-nessius-du-naga-journal-de-bord#27956
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptyDim 27 Déc - 11:52
"Oui, les instruments. Soigneux disais-je ?"

Elle sentit la complicité du vieil homme s'ajouter à sa plaisanterie, tout en demeurant respectueuse de l'exilé et de ses goûts. Qu'il était bon parfois, de pouvoir se comporter légèrement, sans conséquence, comme les humains en avaient le droit !

Au début, Célestia avait pensé qu'ils échoueraient dans une taverne proche, ouverte pour l'occasion plus tard que d'habitude, mais ce fut bien directement chez le serviteur qu'ils se dirigèrent. Elle était déjà venue une ou deux fois, seule avec Antalias, notamment pour discuter de questions relatives aux Oracles en toute discrétion. Elle connaissait donc un peu les lieux et fit le lien avec "cet apprenti" qui allait de temps en temps au marché ou chez un artisan pour le soulager d'une partie de ses tâches et de ses douleurs. Elle ne s'étonna donc pas du relatif faste de la demeure, qu'un simple serviteur pourrait difficilement s'offrir, à moins de travailler pour un noble généreux, une figure connue. Ce qui était en quelque sorte son cas.

Une fois installés, elle se redressa en position assise pour réceptionner plus facilement la coupe, bien remplie, que lui tendit Nessius, le liquide jouant aux bords du contenant comme s'il avait pris vie et cherchait à s'échapper. Sans boire encore, elle approcha son nez de cette source de chaleur bienvenue et en huma l'odeur appétissante en fermant les yeux un instant.

"Au solstice ! A la pièce. Et... aux rencontres ?"

Toute joyeuse malgré sa fatigue, la nymphe plongea doucement les lèvres dans le lait pour en ressortir avec une moustache qu'elle se pourlécha. Une fois le niveau de liquide moins critique, elle put se rallonger sur le flanc et déguster en bonne compagnie.

"Une idée riche que voilà, Antalias ! Je me sens déjà en mesure de rester éveillée une heure ou deux de plus."

Et de bâiller à nouveau derrière le dos de sa main, avant de rire.

"Ou peut-être pas..."


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
NessiusNessiusArmure :
Naga

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1500/1500[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptyLun 28 Déc - 14:04
«Aux… belles rencontres…Et au soleil vainqueur…»

«A notre Seigneur, protecteur des arts et de toutes les beautés de ce monde…» ajouta Antalias.

Nessius adressa un nouveau clin d’œil malicieux à Célestia. Il se remémora ses premiers jours dans cette domus. Au départ, il n’avait pu croire qu’un simple serviteur, tel que se présentait Antalias, pouvait occuper une demeure, certes humble à l’échelle d’Atlantis, mais néanmoins autonome. Les serviteurs de Céléno Merinita étaient logés dans une aile de leur demeure, dans des conditions beaucoup plus spartiates. Mais après tout, la plupart n’étaient que des esclaves, ce qui ne semblait pas être le cas du vieillard. Ce ne fut qu’au fil du temps qu’il comprit qu’il y avait un mystère au tableau. Par les disparitions répétées de son bienfaiteur y compris au milieu de la nuit, par les libations et autres offrandes répétées à une statuette, qui était pour lui celle d’Apollon, se trouvant dans la chambre du vieil homme, par ces visites parfois tardives que Nessius avait épiées alors qu’il était supposé être dans les bras de Morphée, parce que les personnes l’appelaient « maître » … Bien sûr le jeune homme avait fouillé. Sans trouver d’éléments notables.

Il avait donc questionné Antalias. Pour seule réponse, ce dernier s’était fendu d’un sourire, lui demandant du tac au tac si cela le changeait de ses habitudes sous-marines. Comment il l’avait deviné ? Le jeune atlante l’ignorait. Mais en filigrane, il laissa suffisamment d’indices pour faire comprendre à son protégé qu’il était au service d’Apollon et que le dieu des Arts protégeait la maison. Au fur et à mesure des échanges, Nessius avait compris que, comme il existait des guerriers de Poséidon dont les pouvoirs dépassaient l’entendement, il devait certainement exister également des serviteurs d’Apollon dotés des mêmes dons. Mais il avait également perçu que la règle du secret s’imposait ici comme en Atlantis, que l’on ne pouvait évoquer les choses qu’à demi-mots ou par métaphores car la grande majorité des humains devait rester ignorante quant à l’existence de cette réalité. Les sous-entendus répétés et les propos actuels d’Antalias laissaient supposer que Célestia était parfaitement aux faits des habitudes de la demeure. Etait-elle également une servante d’Apollon ? Nessius n’avait aucune certitude. Et elle se garderait sûrement de s’en ouvrir à lui, tout protégé du vieil homme qu’il soit. Mais, sa curiosité était forte. Et il n’avait pas dit son dernier mot à ce sujet. Pour autant, il ne pouvait l’aborder de façon frontale. Il chercha donc des moyens détournés. Il prit une mine grave, conforme au poids de ses paroles à venir.

«Nous devrions profiter de cette soirée. On ne sait pas de quoi demain sera fait…Les gens parlent beaucoup en ville, Antalias. On dit que les armées de l’Empire romain d’Orient avancent vers Rome depuis Ravenne. On raconte que leurs troupes sont un ramassis de barbares qui violent, pillent et tuent tous ceux qui leur résistent… Ils sont sous le commandement d’un général… Un certain Narsès. Est-ce que ces hommes constituent une menace pour Rome ? Pour sa Seigneurie ? »

Bien évidemment, Nessius savait qu’aborder une telle question devant la jeune femme n’était pas sans risque. Pour autant, il ne s’agissait que des affaires des hommes. Mais il scruterait sa réaction. Cela pouvait être une bonne occasion de récolter quelques indices supplémentaires.

Reprenant un ton plus neutre, il posa une question beaucoup plus anodine, que la fatigue de la demoiselle avait réveillé.

«Au fait, Célestia, une question m’est venue suite à notre discussion d’avant spectacle. En tant que prêtresse itinérante, comment vous logez-vous ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2565-nessius-capitaine-du-naga#279 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2562-nessius-du-naga-journal-de-bord#27956
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptyLun 28 Déc - 19:19
Il y eut un silence pendant qu'ils buvaient tous sans se presser, bien différent de l'ambiance jusque-là festive que la pièce avait traîné dans son sillage. Un instant, la Gardienne ferma les yeux pour simplement écouter la voix du monde. Le crépitement de quelques torches allumées en arrivant, contrastant avec le crépuscule au-dehors. Les souffles des uns et des autres. La force des pierres sous leurs pieds et tout autour d'eux qui les protégeaient de l'extérieur.

La petite nymphe se serait volontiers laissé aller à ces invisibles si Nessius n'avait pas repris la parole, pour évoquer un sujet tout à coup bien plus sombre et délicat. La guerre. Ses lois, ou son absence de lois. Ses ravages et ses conséquences. Les deux Oracles échangèrent un regard, et ce fut le vieillard qui prit la parole en premier :

"Voilà une préoccupation bien soudaine pour poursuivre la soirée, mon garçon. En admettant que les Byzantins arrivent jusqu'à Rome, ils ont encore de la route à faire, et il y aura probablement une armée prête à les recevoir. Autrement la ville, et le pays entiers, sont perdus.
-Il y a déjà des réfugiés venus chercher un abri ici... Plus rarement des blessés, car la route est longue et les civils ne sont pas les cibles privilégiées des soldats, mais certains sont venus frapper à nos portes. Non contents d'avoir établi Constantinople et détrôné la grandeur de Rome, les Orientaux veulent à leur tour conquérir la Mare Nostrum semble-t-il."

L'inquiétude des mois de guerre, que l'Oracle avait réussi à mettre de côté au moins le temps du solstice, était revenue et parait ses yeux d'amertume. Malgré la présence des Berserkers, malgré leurs tentatives de défendre les villes dans l'ombre des Dormeurs, les Saints progressaient encore. Et puisque les soldats de l'Empire avançaient, il serait inévitable qu'ils prissent la ville désormais, même si Apollon et Arès parvenaient à repousser Athéna. Quelle serait la nouvelle politique de l'empereur, cela restait à déterminer, mais elle serait sans doute en défaveur des locaux.

Surprise par le brutal changement de sujet, Célestia eut un temps d'arrêt. Pour se donner contenance, elle avala une nouvelle gorgée de sa coupe, puis répondit le plus naturellement du monde :

"Dans les églises. Je ne suis pas rattachée à une seule en particulier, alors je peux demander à dormir suivant la place qu'il y a dans l'une ou l'autre. Outre la charité chrétienne, je peux prouver aux clercs qui je suis, j'ai les documents pour cela. C'est de cette façon que je procède quand je change de province également. Bien sûr, si un ami ou une connaissance souhaite m'inviter pour le souper ou la nuit, je ne suis pas non plus forcée de rester à l'église. Pourquoi cette question ? J'espère que vous n'imaginez pas que je dors dans un coin des salles de danse tout de même !"


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
NessiusNessiusArmure :
Naga

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1500/1500[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptyLun 28 Déc - 21:33
«Il n’empêche… Les gens n’ont pas l’air rassuré. Les rumeurs parlent de plusieurs dizaines de milliers de soldats. J’ignore combien d’hommes défendent Rome. Mais leur machine de guerre semble redoutable. Après, ce ne sont peut-être que des rumeurs… Je crois qu’ils ont pour ambition de réunifier l’ancien empire romain avec Constantinople pour capitale. En tout cas, c’est ce que tenterait de faire un officier dans l’armée de mon peuple. Et puis…»

Il y avait bien une autre pensée qui le traversait. Devait-il la partager avec eux ? Et après tout, pourquoi pas. Les propos d’Antalias, aussi rassurant soient-ils, omettaient la seconde partie de la question. Mais Nessius n’était pas le type de personne à lâcher l’affaire aussi aisément. Il se tourna vers le vieil homme.

«Et puis, je t’ai déjà parlé des légendes qui courent parmi les miens… S’ils ont aussi dans leurs rangs des guerriers dont le pouvoir dépasse les simples capacités humaines, des héros… Qui leur fera face pour protéger la cité éternelle ? »

C’était une vraie question. La Grèce, le berceau des Dieux, était dans le giron de l’empire. Et si ce que l’on racontait sur les généraux de Poséidon était vrai, cela voulait dire que d’autres divinités comme Arès ou Athéna pouvaient avoir des guerriers sacrés à leur service et chercher à étendre leur influence par le biais des ambitions des pouvoirs temporels. Il ne connaissait pas suffisamment les liens tissés à la surface pour savoir qui se trouvait derrière les agissements de l’empereur Justinien. Mais qui que ce soit, Rome était sans doute une cible trop tentante et bien trop symbolique pour en faire l’économie.

Mais il laissa de côté ces considérations catastrophistes pour rebondir sur les propos de Célestia. En réalité, elle vivait elle aussi de la charité et de la bonté de ceux qui voudraient bien l’héberger. Mais en échange, elle assurait, selon ce que Nessius avait compris de la religion chrétienne, le salut des gens pour qui elle officiait.

«En quelques sortes, vous êtes une sorte de vagabonde du dieu unique, un oiseau qui ne sait jamais à l’avance sur quelle branche il va se poser à la nuit tombée. C’est une vie très aventureuse pour une femme de foi… N’avez-vous jamais fait de mauvaises rencontres sur les chemins ? »

Des propos quelques peu provocateurs dans la forme mais qui l’intéressait véritablement dans la question de fond. Lui-même avait beaucoup erré et il savait à quel point les routes de la péninsule s’avéraient dangereuses pour un voyageur isolé. Et il se doutait que les malandrins se souciaient peu de savoir qui portait la croix ou non.

«Vous semblez fatiguée… Peut-être pourrions-nous vous accorder l’asile pour la nuit… Enfin si maître Antalias n’y voit pas d’objections…»

Il adressa un grand sourire à ses deux interlocuteurs, assez satisfait de sa sagacité et de la pertinence de sa proposition.


Dernière édition par Nessius le Mar 29 Déc - 13:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2565-nessius-capitaine-du-naga#279 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2562-nessius-du-naga-journal-de-bord#27956
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptyMar 29 Déc - 12:16
"Il y a de quoi ne pas l'être avec un tel nombre...
-C'est une des raisons pour lesquelles je t'envoie faire de petites courses dans toute la ville et je t'ai montré ma cave. S'ils devaient arriver jusqu'à nous, tu connaîtras suffisamment Rome pour pouvoir t'échapper sans dommage. Sa Seigneurie a assez de serviteurs qui auront pris les mêmes dispositions. Reste à savoir si cela suffira en conditions réelles, mais cela ne signifie pas que nous ne nous préparons pas. Je connais même des familles qui ont déjà empaqueté leurs biens et ne vivent qu'avec le strict nécessaire en attendant qu'on leur dise que l'ennemi a été repoussé, ou qu'ils doivent fuir."

La voix du serviteur était grave, là où son visage retranscrivait pourtant chaleur et bienveillance. Il prévoyait sans s'alarmer, s'assurait de l'avenir de son protégé l'air de rien. Célestia se sentit d'autant plus coupable de ne pas lui dire son rôle dans tout cela, d'être incapable de lui assurer que les Saints n'avanceraient pas plus. Et elle sentait quelque part, en filigrane, qu'il y avait une chose ou deux qu'il évitait de dire aussi, par égard pour cet exilé esseulé. L'âge devina-t-elle. Ils avaient eu la conversation auparavant, elle savait : Antalias se sentait trop vieux pour supporter une fuite effrénée. Il essaierait, bien sûr, de se mettre à l'abri autant que possible mais... même avec de l'aide, ses jambes lui faisaient parfois défaut, et son dos le tiraillait. Des maux contre lesquels ils étaient impuissants.

"Des légendes ?"

La description de l'Atlante lui tira un frisson. Cette fois c'était sûr, il connaissait le monde Éveillé. Comment avoir une description aussi claire autrement ? Mais dans ce cas, pourquoi Antalias lui cachait encore l'essentiel des choses ? Peut-être attendait-il son aval ? Après tout, des deux, elle était celle qui portait la chlamyde. Sauf que cela reviendrait à mettre Nessius en danger. Plus il en saurait, plus il courrait de risques, surtout avec, justement, les Byzantins à leurs portes. Alors elle se tairait. Un autre jour peut-être. Si Dieu, Apollon, le voulait bien.

Le fait de changer lentement le sujet était peut-être une bonne chose finalement. Cela leur permettait de surmonter ces nœuds à l'estomac qui commençaient à se former.

"J'ai quand même des ordres de mission régulièrement, comme je vous disais tout à l'heure. Mais globalement, c'est l'idée oui."

Elle termina le contenu de sa coupe et la reposa sur la table.

"Et si. Heureusement je n'étais pas seule. Au début je ne comprenais pas pourquoi on pouvait s'en prendre à quelqu'un qui tente seulement d'aider et d'aimer son prochain. Et puis j'ai découvert que la nature humaine est telle que même des personnes de vertu peuvent être tentées, poussées à vouloir plus, fusse au détriment d'autrui. Par la force des choses, j'ai appris à me faire discrète quand la situation le demande."

A ce moment, le vieil homme se redressa, avant d'esquisser une grimace et d'étouffer un grognement douloureux. La jolie blonde se leva aussitôt pour se diriger vers un meuble où elle savait trouver quelques fournitures médicales, dont une pommade qui atténuait les douleurs qu'elle avait elle-même préparée à une autre occasion.
Pendant ce temps, Antalias avait retenté son mouvement et réussi à s'asseoir à la verticale.

"Étant donnée l'heure, proposition me semble couler de source. Veux-tu bien préparer la chambre d'amis Nessius ? Je crains que mes os ne soient pas complètement d'accord. Merci Célestia, vous êtes bien aimable.
-A quel endroit ?
-Vers les hanches.
-Hum... Il va falloir vous dévêtir. Vous serez mieux dans votre chambre, couché."


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
NessiusNessiusArmure :
Naga

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1500/1500[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptyMar 29 Déc - 14:01

«Peut-être pourrait-on avoir un objectif un peu plus ambitieux que celui simplement de survivre, non ? Se battre, résister, repousser l’envahisseur ? Ce n’est vraiment pas une option ? »

Nessius réfléchit un instant. Si Antalias tenait de tels propos c’est qu’il avait vu juste et qu’il y avait quelqu’un derrière les orientaux. Et, pour ce quelqu’un, les serviteurs d’Apollon seraient sans aucun doute des cibles prioritaires. Le jeune Atlante ne pouvait s’empêcher de jouer carte sur table

«Si tout le monde se prépare, c’est que le Solaire a conscience que ses serviteurs seront visés, non ? Alors autant préparer une défense adéquate… Il a bien des gens capables de repousser des centaines d’homme d’un simple murmure, non ? Ou un artéfact. Son arc n’est-il pas censé apporter la Peste à ses ennemis ? »

Le jeune homme bouillonnait. Il sentait une révolte en lui. Risquer de gâcher un havre de paix et de culture par un non interventionnisme voir un dédain qu’il ne comprenait pas. Rome était brillante. Peut-être pas autant qu’aux temps de sa splendeur mais elle rayonnait encore de ses lumières artistiques… Si elle tombait, ce serait un gâchis phénoménal.

Néanmoins, il finit par expirer de dépit. Cela ne servait à rien de se faire des nœuds au cerveau. Tout cela n’était pas en son pouvoir et ne dépendait pas de lui. Alors, il ne pouvait que profiter de l’instant présent. Utiliser le bon vieil adage issue des poèmes d’Horace.

Lorsqu’Antalias lui proposa de préparer la chambre d’ami, Nessius ne se fit pas prier. Il se dépêcha avant même d’attendre la confirmation de Célestia. Quand il revint, il trouva la jeune femme en train de masser le vénérable dans sa chambre. Le jeune atlante eut un sourire assorti d’une moue évocatrice. Le vieux brigand ! Rusé comme un renard et malin comme un primate. Pour autant, il y avait fort à parier que la douleur était bien réelle. A plusieurs reprises, Nessius avait dû aider le vieil homme quand des crises terribles l’avaient cloué au lit. Pour autant, il le connaissait suffisamment pour savoir qu’il détestait par-dessus tout qu’on s’apitoie sur son sort

« Et donc, tu m’éloignes sur un prétexte ô combien justifié et tu profites de mon absence pour te faire masser par une jolie femme…»

Il lui adressa un sourire espiègle avant de lui-même mimer une douleur lombaire… Aprèstout, la journée avait été longue et épuisante. Il ne cracherait pas sur un massage pour se détendre. Surtout s’il était effectué par des mains aussi graciles.

« J’ignore si c’est le lait de chèvre, mais il semblerait que j’ai moi aussi besoin de vos bons offices Célestia…»

Allait-elle goûter à la plaisanterie et jouer son jeu ou s’en offusquerait-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2565-nessius-capitaine-du-naga#279 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2562-nessius-du-naga-journal-de-bord#27956
CélestiaCélestiaArmure :
Héron de Notos (Sud et Été)

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1650/1650[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptyMar 29 Déc - 14:53
Cette fois le propos devenait outrageant, et Antalias sut au serrement de mâchoires que le Héron ne laisserait pas son dieu et ses camarades être dénigrés de la sorte. Elle ouvrit la bouche pour répliquer mais il décida de la prendre de court, quitte à affronter son ire ultérieurement, afin de désamorcer un conflit qui ne serait bénéfique pour personne.

"Cela suffit, Nessius !"

Il avait beau être physiquement affaibli, sa voix était sortie ferme et tonnante, et il ne souffrirait pas d'une contradiction cette fois-ci. Cependant, la confiance qu'il vouait aux deux êtres face à lui le poussa à expliciter davantage, en se radoucissant aussitôt :

"Mediolanum est tombée. Ravenna est tombée. L'Empire de l'est progresse chaque semaine davantage. Cela ne te donne-t-il pas un indice suffisamment explicite sur l'état de nos forces ? Et je parle aussi bien des Dormeurs que des Éveillés."

La fille d'Apollon resta muette. Son regard se posa, digne et direct, dans celui de l'Atlante lorsqu'il tourna la tête vers elle.

"Je pense que nous avons tous deviné à quoi tu joues avec tes questions. Mais si nous ne répondons pas, c'est parce qu'il y a une bonne raison à cela, et tu la connais parfaitement. La même raison pour laquelle Il ne peut agir ouvertement. Et la même raison pour laquelle je n'ai pas non plus explicité à Célestia d'où tu viens. La Mascarade mon garçon. Alors de grâce, tous les deux, le sujet est clos pour ce soir. Inutile d'en demander plus."

On pouvait sentir au ton de sa voix que le vieil homme n'aimait pas user de son autorité de la sorte, surtout vis-à-vis de deux jeunes gens qu'il appréciait énormément. Le départ de Nessius fut ainsi l'occasion pour les trois de mettre en ordre leurs pensées et passer à autre chose. Néanmoins, lorsqu'il eut passé la porte, la nymphe ne put s'empêcher de passer un doigt sur ses paupières closes pour en ôter les larmes qui commençaient à s'y former en silence.

"Je suis désolée."

De ne pas pouvoir les protéger mieux, ne pas pouvoir faire plus. Reprendre cette Italie aux mains de l'ennemie, stopper les Saints et les renvoyer chez eux. Leurs moyens, leur nombre limités les privait de beaucoup d'options que l'Empire avait sur eux. Et tout ce que pouvaient faire les serviteurs d'Apollon, c'était attendre le dénouement de tout cela dans l'ombre. Rome allait tomber, son cycle de gloire s'éteindre une fois de plus. Et leur rôle consistait à amorcer, déjà, le suivant. Quitte à regarder en arrière pour seulement répandre de nouvelles larmes et des cendres.

Rompu de douleur, le serviteur ne put que lui prendre les mains une fois qu'elle fut suffisamment proche pour lui témoigner son soutien. Elle l'aida ensuite à se déplacer et appliqua son traitement en silence, son esprit se recentrant sur ses gestes plutôt que ses remords. La pommade sentait la lavande, qui embaumait tout doucement la pièce au rythme des soupirs de soulagement du vieil homme.

Lorsque Nessius reparut, le sourire d'Antalias en arracha un à Célestia par ricochet, tandis qu'elle finissait ses derniers mouvements puis se saisissait d'un linge afin d'essuyer ses mains.

"Le privilège de l'âge, gamin. Mais à ta place je ne m'envierais pas. Quand tes os craqueront sous ton propre poids tu comprendras."

Il ricana sans se cacher et la nymphe hésita en le voyant imiter son maître.

"C'est-à-dire que... je suis aussi médecin. Et vous n'êtes pas... Oh. Hum... Eh bien... Le repos me semble le meilleur remède. Mais que sont donc ces nobles gens qui profitent ainsi de leur invitée épuisée ?!"

Elle fit de son mieux pour adopter un ton aussi offusqué que possible, malgré l'envie de rire que l'idée saugrenue d'un homme dans la fleur de l'âge atteint de douleurs osseuses dues à la vieillesse lui inspirait.

"Peut-être devrais-je monnayer mes services contre les vôtres, hum ? Mais laissons Antalias se reposer maintenant. Lui en a vraiment besoin. Je vous souhaite une bonne nuit, cher ami. Si la douleur ne passe pas d'ici environ une heure, n'hésitez pas à appeler.
-Entendu. Merci pour tout. Bonne nuit à tous les deux. Tâchez de rester sages surtout !"

La Gardienne leva moqueusement les yeux au ciel, puis lui adressa un bref salut et quitta la pièce.


Ma couleur : #009900
Ma plume de bord : ici
Diei vidi : Thanatos, Phantasos, Hadès, Arès, Poséidon, Athéna, Apollon, Odin
J'ai câliné : Lykeios, Asclépios, Aedan, Childéric, Esmelia, Rowena, Abrarxès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1827-celestia-eminence-du-heron-de https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1716-celestia-la-princesse-aux-mille-oiseaux
NessiusNessiusArmure :
Naga

Statistiques
HP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-bleu1350/1350[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-rouge750/750[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-rouge  (750/750)
CC:
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] G-jaune1500/1500[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]   [Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia] EmptyMar 29 Déc - 19:52
Pour la première fois depuis qu’il était arrivé à Rome et qu’Antalias l’avait pris sous son aile, Nessius entendit le ton du vieil homme se durcir. Lui qui n’élevait jamais la voix, qui désamorçait la plupart des situations de tension avec un trait d’esprit venait de le rabrouer sèchement, avec un ton qui ne souffrait aucune discussion. Le jeune homme se contenta de prendre acte et de murmurer d’une voix éteinte et suffisamment inaudible pour qu’il soit le seul à l’entendre.

«Donc la Mascarade au prix de sa propre existence et de celle de ses sujets. Formidable… »

Il ne servait à rien d’insister. Ce « nous » était suffisamment équivoque pour donner à Nessius l’information qu’il souhaitait. Il pouvait à juste titre supposer que Célestia était une servante d’Apollon. Après dormeuse ou éveillée, c’était une autre question. Pas une de celles qu’il règlerait ce soir. Alors autant abandonner temporairement la partie. Inutile de provoquer les ires de son bienfaiteur outre mesure. Et puis… Les orientaux n’avaient pas encore pénétré la cité éternelle. Il serait toujours temps d’aviser s’ils se rapprochaient.

Donc Célestia était aussi médecin. Il y avait-il un talent qu’elle n’avait pas ? Nessius ne se gêna pas pour le lui faire remarquer avec beaucoup de courtoisie.

«Donc, je résume… Prêtresse, chanteuse, danseuse, médecin… Et vous avez eu le temps d’apprendre tout cela en une seule vie… Et personne ne vous a encore demandé en mariage ? Je suis épaté…»

Il avait prononcé cette dernière phrase comme une boutade mais pas sans perdre de vue sa curiosité naturelle. Laissant Antalias se reposer, ils se retrouvèrent tous les deux dans le péristyle. Elle aussi était d’humeur badine. Tant mieux.

« Mes services ? Pourquoi pas… Sans être un médecin comme vous, j’ai aussi quelques compétences en massages. Je connais aussi une méthode de relaxation avec des pierres chaudes et des coquillages notamment… A moins que vous n’ayez d’autres idées en tête ? »

Il ne prit pas d’air licencieux, ne voulant pas passer pour un goujat. Il ne souhaitait pas que Célestia se méprenne sur ses intentions. Il avait déjà dû lui sembler particulièrement irrespectueux. Même infime, son serrement de mâchoire n’avait pas échappé au regard inquisiteur du jeune atlante. Pourtant, il avait du respect pour elle. Etrange pour une personne qu’il connaissait à peine. Mais elle avait un je-ne-sais-quoi de noblesse dans la tenue et de bonté dans le regard qui la différenciait assurément du commun des mortels. Rares étaient les personnes qui pouvaient se vanter d’un tel traitement de la part du jeune homme. En avait-elle conscience ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2565-nessius-capitaine-du-naga#279 https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2562-nessius-du-naga-journal-de-bord#27956
 
[Juin 552] Les lumières de Rome [PV Célestia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: