Votez
I
II
III
IV
V


Avril 553 AD (Jusqu'au 5 mai 2021)
 
Partagez
 

 [Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
EmrysEmrysArmure :
Sirène Maléfique

Statistiques
HP:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-bleu1350/1350[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-rouge750/750[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-rouge  (750/750)
CC:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-jaune1350/1350[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-jaune  (1350/1350)
Message [Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena]   [Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] EmptyLun 25 Jan - 13:41
Cela faisait quelques temps maintenant que le lieutenant de la Salamandre était venue me porter le message de sa supérieure, Cassandra, Générale des Lyumnades. Une simple adresse afin de de me saluer et requérir une rencontre quand cela nous serait possible. Simple façon de renforcer un peu plus les interrogations que je pouvais avoir à son sujet. D’autant plus si on rajoutait le peu d’informations que j’avais réussi à récupérer.
En vérité, j’avais prévu de lui rendre une visite bien vite après la rencontre avec sa subordonnée. Hélas, même pour quelqu’un comme moi il n’était pas toujours possible de faire comme je l’avais prévu.
Une convocation divine était chose de nature à bouleverser les plans. Une promotion, si l’on pouvait dire, également. Et les occupations découlant de ces deux points ne m’avaient guère laissé plus d’occasion.


Pourtant, le sournois avançait en ce jour au sein de l’Antarctique, ou du moins au niveau de son Pilier. Comme souvent, le Général chargé de sa protection y avait apposé sa marque. Si sa propre demeure n’était que corruption, celle dans laquelle il pénétrait était bien plus mystérieuse. Le froid était attendu, et la brume avait également sa place. Les mouvements en périphérie de sa vision étaient déjà bien plus particuliers.
Il n’arrivait pas à en saisir la nature mais il en était certain. Il y avait quelque chose. Comme par instinct de défense son propre Cosmos vint se mêler à l’environnement, s’insinuant dans l’air, goûtant toute trace d’énergie. Cela restait ténu, bien entendu, afin de ne pas paraître pour une agression, mais était présent malgré tout.
Ce fut ainsi qu’il s’en rendit compte. Il était suivi par quelque chose n’étant pas vivant.

Les Lyumnades protégeait son domaine.
C’était tout ce que l’on pouvait attendre de la part du gardien des lieux. Signe de bonne volonté, le jeune noble recentra son aura autour de sa seule personne. Il n’était plus question de parasiter le Cosmos de son homologue, mais de former comme une protection autour de lui.
Non pas qu’il craignait une attaque, mais simplement qu’il préférait ne pas prendre le risque d’être pris au dépourvu face à quelqu’un dont il ignorait tout.
Il ne manquerait plus qu’elle navigue dans des eaux similaires aux siennes que de ne pas prévoir une sécurité serait chose facile à regretter.

Enfin il arrivait à destination, le fier monument se dressant devant lui, sa surface gelée ne laissant nul doute sur le domaine qu’il soutenait. Mettre genou à terre pour marquer le respect en s’invitant dans l’antre d’un autre n’étant pas du style de l’O’Bannon, il se contenta d’une simple révérence, digne de son rang et de son statut.
    >> Je suis navré de n’avoir pu donner suite à votre message plus tôt, Générale Cassandra. Comme vous vous en doutez certainement, les événements récents m’ont quelque peu retenu. Mais il me semblait également nécessaire qu’entre pairs nous fassions enfin connaissance.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1976-emrys-o-bannon-gener
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-bleu0/0[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-bleu  (0/0)
CP:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-rouge0/0[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-rouge  (0/0)
CC:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-jaune0/0[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena]   [Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] EmptyJeu 28 Jan - 22:33
En tapinois, ils se mettaient en marche. Les changements s’opéraient à chacun de leurs mouvements, concrets comme inversés. La Serinus Canaria s’appropriait un tout autre plumage ; un plumage d’encre, parfois incarnat. Fossoyeur un instant, pilleur de tombes la minute suivante, tous les rôles lui convenaient. Sur son passage, les algues et les ombres remuaient, tandis qu’elle les remplaçait par ses propres monstres.

Elle naissait du secret, elle, le féroce Roselin.

Installée sur les pierres qui bordaient son pilier, la naïade s’abreuvait, contemplait les glaciers, les lichens et la sagine fraîchement sortie des rochers. Dans les airs, un albatros téméraire se faufilait entre les brises, planait jusqu’à rejoindre l’étendue salée. Lui aussi s’épanchait de sa soif, d’une manière différente, cela dit. Une nostalgie au coin des lippes, la Générale profitait du spectacle que lui offraient les siens, tandis que le spectre d’un reptile sommeillait à ses côtés.

Sa fidèle compère ; une âme reflétée.

Des vents contraires, dénaturés, surgirent et le volatile voyageur s’envola aussitôt. Guère loin, mais suffisamment pour ne pas être pris dans la tempête qui, lentement, menaçait. S’en suivit un soupir, un faible cri. D’un geste de la main, l’animal retrouva peu à peu son calme, restant malgré tout sur ses gardes. Or, la brume s’épaissit, les formes vagabondèrent derechef, déclenchées par une simple pression tacite. Une voie crée pour l’occasion, aussi traître que les vagues en mer ; les créatures veillaient, tapies dans l’ombre, pistant les pas de cette présence de prime abord intrusive.

Une main déposant l’ouvrage, jusqu’à présent délaissé, avec délicatesse ; un corps ainsi relevé, que l’écaille s’empressa d’épouser. Les visites étaient rares et la dernière n’avait guère fait un très bon effet. Il avait disparu : un mystère de plus à éclaircir, dans toutes ces affaires…

Sourcils froncés, elle aperçut enfin la silhouette d’un confrère plutôt unique. Force était de constater que l’enfant des O’Bannon avait brillé par son comportement, ce soir-là. Les bras, tout d’abord croisés, se détendirent pour rendre ces salutations incongrues, puis reprirent leur place initiale.

— Mélisandre a donc eu la possibilité de vous transmettre mes salutations, bien. Disons que nous sommes tous plus ou moins occupés, mais il me paraissait en effet nécessaire que nous nous entretenions, Général.

Une invitation à la suivre, à prendre part à cette mascarade que, tous deux, envisageaient de tenir. À quelques mètres de leur dernière position, une construction de pierre, entourée d’un lac gelé ; leur destination se dessinait d’ores et déjà à leurs mirettes et, au sommet de cette table, une créature, un cormoran endormi qui, à leur arrivée, redressa le bec.

— Comment se portent vos affaires ?

À lire:
 


Dernière édition par Selena le Mar 2 Fév - 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
EmrysEmrysArmure :
Sirène Maléfique

Statistiques
HP:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-bleu1350/1350[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-rouge750/750[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-rouge  (750/750)
CC:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-jaune1350/1350[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena]   [Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] EmptyVen 29 Jan - 13:38
Ses yeux se relèvent, se posant sur celle partageant la flamboyance de sa chevelure.
Enfin il était à même de lier un visage à ce nom. Cassandra, Générale des Lyumnades, lui faisait face. Son accueil n’avait rien à envier à la politesse de la noblesse l’ayant accompagné toute sa vie durant. Toute patricienne qu’elle n’était pas, son éducation ne demeurait pourtant pas en reste, lui faisant marquer un point non négligeable dans l’esprit de l’intrus en ces lieux.
    >> Votre subordonnée m’a en effet bien transmise votre message. En vérité, je comptais m’atteler à y répondre favorablement bien plus rapide. Mais notre cher Légat m’a confié un rôle auquel je ne m’attendais pas.
Simple échange de mondanité, répondant à sa question tout en s’alignant sur les formalités de son salut.
Simple échange, tandis que je l’observais, guettant la moindre de ses réactions. L’aura m’entourant, toujours à me protéger en cas de besoin, se permettait des écarts, s’étendant légèrement en direction de la maîtresse des lieux sans pour autant s’approcher. Qu’elle remarque mon action était une chose facilement justifiable. Qu’elle perçoive une agression en étant une autre.
Débuter un échange sur de la défiance ouverte était une erreur que je ne commettrai pas. Même si je ne doutais pas que réserve était bien présente en elle.
C’était bien mon cas après tout.
    >> Mais oui, notre rencontre était de rigueur. Seule Générale que je n’avais avec qui je n’avais eu l’occasion de m’entretenir. Et j’étais intrigué voyez-vous.
Lentement, je glissais vers le vif du sujet. Vers la véritable raison de ma présence. Rencontrer les autres Généraux n’était point suffisant comme motivation afin de venir à eux. Jamais je ne doutais avoir l’occasion de les jauger par moi-même autrement.
Seules deux raisons pouvaient justifier mon déplacement en personne.
Les obligations liées à mon rang, sur lesquelles je n’avais hélas que peu de contrôle.
Ou un élément ayant suffisamment éveillé mon intérêt pour que je cherche à en savoir plus.
    >> Je suis de ceux considérant les informations comme la plus puissante des armes. Bien utilisée, elle peut mettre à genoux un Empire ou bien briser toute attaque avant même sa naissance.
    Je suppose que vous ne serez donc guère surprise de savoir que je me renseigne autant sur mes alliés que mes ennemis. Quelle n’a pas été ma surprise d’en apprendre aussi peu à votre sujet.
Entièrement redressé, le jeune tacticien faisant face, plongeant ses yeux dans ceux de son interlocutrice, ne lui laissant que peu d’occasion de fuir sans dernier sans perdre à ce début de jeu de pouvoir.
Le sourire présent sur son visage était habitude pour ceux ayant eu l’occasion de le voir. Nulle amitié, nulle générosité en ce dernier. Narquois, il était un véritable miroir de sa nature.
La confiance n’était pas chose qu’il fallait lui prêter, lui-même n’en ayant qu’en ses propres capacités.
    >> Il est en droit d’avoir des informations sur ceux à même de prétendre au rang de Général, que ce soit leur origine, leur passé ou bien leurs faits d’armes. Difficile pourtant que d’avoir ce genre d’éléments à votre sujet.
Pourtant, dans ces yeux assurés pointait une véritable curiosité. Tel un enfant, ce qu’on lui refusait l’attirait. Ne pas avoir pu en savoir suffisamment à son goût par des moyens détournés l’avait incité à ses procurer l’information à la source.
L’obtenir ne serait certainement pas chose aisée, sans quoi la déception ne ferait que naître en lui. Mais le frisson de ce jeu était presque autant intéressant pour lui que le résultat.
    >> Je me permets de supposer que c’est votre œuvre, bien entendu. Et une telle adresse à se dissimuler, qualité saillant à la perfection à la Scale que vous portez, m’intrigue autant qu’elle me fascine.
Qui allait sortir vainqueur de ce duel n’incluant nul affrontement ? Mon opposante du jour semblait amplement digne de me faire face. Mais jamais le doute sur mes capacités ne s’insinuerait en moi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1976-emrys-o-bannon-gener
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-bleu0/0[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-bleu  (0/0)
CP:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-rouge0/0[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-rouge  (0/0)
CC:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-jaune0/0[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena]   [Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] EmptyVen 29 Jan - 21:38
Des excuses n’étaient pas nécessaires, pas plus que des justifications. Tous deux avaient conscience de ce que leurs conditions respectives leur imposaient, au-delà des activités plus floues et, vraisemblablement, lugubres. Dans leurs propres silences, leurs existences, les imposteurs se tenaient sur les mêmes ondes. Ils brûlaient la même corde. En cela, les formalités ne se distinguaient pas : des précisions n’auraient, ici, pas le moindre sens.

Un rôle pour le moins surprenant, pour celui qui naviguait également à travers les ombres ; un rôle qui entraverait, probablement, ses mouvements réduirait son champ d’action tandis qu’il ouvrirait de nouvelles portes. Une place temporaire selon ses pronostics, car, hélas, les gens comme eux ne donnaient pas dans ce genre-là.

Une race dangereuse, plus que n’importe quelle autre. Cassandra le savait mieux que quiconque et les fouines, entre elles, ne faisaient pas toujours bon ménage. Sans surprise, elles se renseignaient sur ses semblables pour y trouver des faiblesses exploitables. Elle aussi, agissait ainsi. Hélas, la demoiselle camouflait sans mal ses traces.

De ces attaques faussement frontales, le Général n’en tirera rien de très probant. Néanmoins, il essayait et, surtout, ne s’en cachait pas. Telchines fut un temps, la gardienne manœuvrait en secret, protégeait depuis toujours à l’abri des regards indiscrets. Une base, pour des Lyumnades.

Les bras croisés, elle patientait. Ce monologue semblait interminable, comme attendu d’une pipelette, bien moins d’une oreille qui tendait à traîner, cependant. Les orbes plantés dans les siens, l’Atlante jaugeait chacune de ses paroles, chacun de ses gestes, de ce qui gisait en dessous de toutes ces choses.

— Je vous rejoins sur un point, Général : les informations sont en effet la plus grande des armes, mais faut-il encore savoir comment l’utiliser convenablement.

D’une œillade, la présence d’une jeune salamandre se dévoila, grimpant sur la table pour s’approcher de sa maîtresse. Une véritable, en quête de chaleur, qui termina par ailleurs sa course dans les plis de l’écaille.

— Nous avons tous nos propres attributions, des domaines dans lesquels nous sommes compétents. Prenons votre Scale, par exemple, elle joue, attire et empoisonne subrepticement la proie tombée dans ses filets. L’abus, la manipulation, la trahison, la sournoiserie, c’est ce qu’elle inspire de prime abord pour une majeure partie des gens, mais ses compétences s’avèrent plus complexes et n’en restent pas moins utiles, n’est-ce pas ?

Les prémices d’une provocation dans le regard, et déjà enchaînait-elle, argumentant ses propos par des faits connus, des taches indélébiles dans l’histoire de cette armure.

— Semble-t-il que la trahison soit, toutefois, un trait commun des porteurs de la Sirène Maléfique, notamment en ce qui concerne votre famille. Comme une malédiction, disons.

Cela étant, tes informations sont aussi dispersées que les miennes. Nous verrons donc qui en crachera le premier.


Dernière édition par Selena le Sam 30 Jan - 13:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
EmrysEmrysArmure :
Sirène Maléfique

Statistiques
HP:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-bleu1350/1350[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-rouge750/750[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-rouge  (750/750)
CC:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-jaune1350/1350[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena]   [Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] EmptyVen 29 Jan - 22:15
Serait-ce une attaque ? Un défi ? Une simple remarque désintéressée ?
La dernière m’étonnerait. Si elle jouait des informations, il était prudent de partir du postulat qu’elle en ferait de même avec les mots, les deux allant bien souvent de paire. Suivre ce terrain était bien tentant. Rebondir, à mon tour la jauger.
Mais, indirectement, elle avouait qu’en effet le jeune noble ne se trompait pas. La dissimulation était son œuvre. Et ainsi, sa précédente remarque prenait un nouveau sens possible. Elle affirmait manier cette arme, certainement bien plus que convenablement.
Si cette affirmation était véridique, la valeur de la maîtresse de l’Antarctique n’en était que plus importante. Le tout était de savoir en faire mon alliée.


Emrys fut agréablement surpris de la suite des paroles. Cette fois, un véritable amusement prit forme dans son sourire.
Elle avait étudiée. Certainement l’individu, mais également l’ornement revêtant son corps. S’il ne se présentait que rarement ainsi, le O’Bannon était en partie un érudit, ayant passé plus de temps dans les écrits que sur le terrain d’entraînement. Toutes les légendes associées aux Ecailles, il les connaissait. Et donc leur signification.
Cassandra allait-elle lire dans son esprit ? Dévorer son âme ? La situation n’en serait que meilleure, lui-même étant capable d’agir de la sorte. Comme réagissant à ses pensées, la corruption l’accompagnant vint se resserrer autour de lui. Elle le protéger, prête à agir à la moindre attaque.

Mais nulle ne vint.
Du moins pas sous cette forme. Les mots étaient efficaces. Ceux utilisés pouvaient être mal perçus par grand nombre de personne. Qui aimait être insulté ? Abus, sournoiserie. Il aurait été naturel de ne pas tolérer que de tels termes soient employés pour être désigné.
A un détail près. Je n’étais pas la masse informe, idiote et sans intérêt des imbéciles s’offusquant pour si peu, et surtout pour la vérité. J’assumais ce que j’étais. Là était ma force.
Pourtant, elle trouva le moyen d’obtenir une réaction. Etait-ce volontaire de sa part ? La haine de celle partageant mon sang n’était pas un secret. Les chances que le hasard ait donc fait son œuvre n’étaient qu’infimes.
Mes lèvres reprirent leur forme habituelle.
    >> Que de flatteries, ce n’était pas nécessaire. Jamais je ne prétendrait jouer selon les règles de l’honneur. Quel intérêt si le résultat est la défaite ? Ce mot n’est que de l’air utilisé par les perdants pour justifier leur défaite.
    J’assume pleinement l’image de ma Scale, mais vous avez raison. Mon art ne se limite pas à cette image.
L’amusement était certain dans sa voix.
Serait-elle surprise qu’il ne se défende pas de ces insinuations ? Ou bien avait-elle suffisamment étudié son sujet pour savoir qu’il les prendrait comme un compliment ? Il doutait avoir directement la réponse.
Peu importe. L’autre point était de plus ample importance.
    >> Il est cependant une chose que j’apprécie moins. Être comparé à ma chienne de cousine. Car je suppose qu’il est de ça qu’il s’agit ? Cette traîtresse à son sang n’aurait jamais dû revêtir la Sirène Maléfique. Quelle déception que de n’avoir pu être celui ayant mis fin à sa vie.
Les paroles d’Orpheus raisonnaient dans mon esprit. Cette chance ne m’avait pas forcément été retirée. Il me fallait simplement attendre pour cela. Je devais le laisser agir, car le privilège de débarrasser ce monde de son existence m’avait réservé.
Excepté revêtir mon Ecaille, jamais je n’avais attendu une chose avec une telle impatience.
    >> Mais, à mon tour je me demande. Êtes vous à l’image de votre Ecaille ? Votre peau n’est-elle qu’illusion me trompant ? Vos cheveux pourraient laisser croire à un lien de famille, mais je ne me rappelle nullement d’une femme ayant cette apparence. Encore moins une aimée, si cela est possible.
    Si tel n’est pas le cas, je suppose que je dois être rassuré car vous n’allez nullement chercher à me dévorer n’est-ce pas ? A moins que vous ne soyez aussi plus complexe que ce que racontent les légendes…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1976-emrys-o-bannon-gener
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-bleu0/0[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-bleu  (0/0)
CP:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-rouge0/0[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-rouge  (0/0)
CC:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-jaune0/0[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena]   [Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] EmptySam 30 Jan - 10:10
Une espèce commune, pour le moins perspicace ; une espèce qui se fardait sous des mots, des apparences et des interventions. En eux sommeillait une bête insatiable qui, forte de ses ambitions, influençait dans l’ombre. En dépit de l’azurée qu’ils revêtaient, ni la Sirène Maléfique ni les Lyumnades n’avaient pour coutume d’agir à découvert. Dans la séparation, ils puisaient toute leur constance et tiraient leur importance de leurs illusions. Ainsi se développait l’art de la dissimulation, d’une imposture sans nom.

Les règles ne régissaient que les ordres de ceux qui, dans la lumière, évoluaient.
Ce n’était pas leur monde.

— Les renseignements possèdent une face cachée, mais ils n’en restent pas moins essentiels : une attaque efficiente, une défense certaine, mais également une assurance quant aux négociations. Ils ne sont pas infaillibles pour autant, mais nous connaissons tous deux leur caractère précieux lorsqu’ils sont pertinents.

Utilisés par des personnes compétentes. Or, il appert que les compères avançaient dans une direction similaire, nonobstant quelques légères divergences.

— L’honneur représente bien peu face aux résultats probants. Voyez-vous, l’ombre et la lumière sont interdépendantes, deux facettes d’une même pièce ; la seconde ne peut cependant pas briller pleinement si la première s’avère défectueuse.

De par ses principes fondamentaux, l’ombre se salissait les mains. Toutefois, la prise de position du Général ne surprenait guère l’Antarctique : l’homme se montrait conforme à ses attentes, aux rapports de ses guetteurs immatériels.

— Une tâche dans l’histoire de votre famille. Une tâche pour le moins tenace, cela dit, mais nous ferons le nécessaire pour remédier à cela. Il ne tient qu’à vous de remettre de l’ordre au sein de votre lignée.

Les activités, en ce sens, progressaient à leur rythme. Les opérations étaient lancées et il y avait fort à parier qu’Orpheus en cultiverait, bien assez tôt, les fruits. Une satisfaction intrinsèque ; une liesse mussée derrière la main dont la paume recouvrait en partie ses lèvres. Un connaisseur, affirma-t-il. Pourtant, Cassandra serait la seule juge de ce statut.

— Si les relations entre les O’Bannon sont aussi véhémentes et néfastes que vos paroles le prétendent, nous ne pouvons l’ignorer indéfiniment. Nous avons un rôle à tenir, n’est-ce pas ?

Des implications sombres, des chiffres manquant à l’équation. Pour autant, il leur fallait déterminer les risques que pouvait représenter leur sang. Qu’il reste dans leurs veines ou qu’il empreigne la terre ne dépendait que de placements et du moment, au final.

— Il n’y a, hélas, pas que les vôtres qui arborent ces couleurs. Les légendes sont parfois trompeuses, Général, peut-être ne les connaissez-vous pas autant que vous le pensez.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
EmrysEmrysArmure :
Sirène Maléfique

Statistiques
HP:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-bleu1350/1350[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-rouge750/750[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-rouge  (750/750)
CC:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-jaune1350/1350[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena]   [Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] EmptySam 30 Jan - 15:07
    >> N’est-ce pas là l’intérêt de tout ce jeu ? Interpréter les connaissances afin de les exploiter au mieux ? Comment démontrer notre efficacité si la victoire nous est acquise sans péril ?
La valeur pouvait se démontrer en sortant victorieux de situation compliquées. Certains le faisaient par la force. Nulle grâce, nul intérêt. Ils se contentaient d’écraser, mettant en avant cette soi-disant puissance.
D’autres étaient plus subtiles. Oeuvrant par des moyens détournés, assimilant, analysant et décidant. Et, s’il l’usage de cette forme insipide de valeur était nécessaire, par un coup unique, asseoir sa domination.
J’étais de ceux-là, bien entendu. Et nul doute que Cassandra également. L’intérêt envers cette Générale de naissance aussi mystérieuse s’éveillait. De tous mes homologues, peut-être avais-je enfin trouvé celle qui me ressemblait le plus.
Jeu dangereux qui naîtrait alors. Chacun cherchant à utiliser l’autre sans éveiller ses soupçons, donnant lieu à une entente, voir une alliance des plus fascinantes.


Visions similaire que les deux individus à la chevelure de feu partageait.
L’honneur n’était pas leur domaine. Cependant, Cassandra semblait lui reconnaître une nécessité. Emrys, lui, ne voyait qu’un fardeau dont il s’était libéré depuis bien longtemps et trouvait regrettable ceux qui le respectaient, se diminuant ainsi d’autant. Il aurait été étrange que leurs visions concordent en tout point.
Mais ce point n’était que détail. Comme souvent avec lui, sa famille prenait l’ascendant dans la conversation. Lui qui jugeait pourtant les individus à la pureté de leur sang et à leur nom, il apprécierait que le sien revienne moins souvent dans les discussions.
Surtout pour de telles raisons.
    >> Y remédier ? Effacer l’histoire est œuvre d’un tout autre niveau de dissimulation. Pas impossible, bien entendu. Mais seuls les dirigeants écrivent les légendes, et décident de celles qui seront transmises.
    Je pense qu’hélas ni vous ni moi n’avions une telle influence. Mais si des pistes se présentent, croyez bien que je suis intéressé au plus haut point.
Je n’étais pas idiot.
Bien entendu que je me doutais que ce n’était pas ce qu’elle entendait. Mais qu’était-ce alors ? Comment remédier à effacer la tâche qu’était une morte ? En savait-elle plus ? De part l’Ecaille ayant bénie son interlocutrice, cette dernière avait pour ordre d’évoluer au sein des tâches peu enviables. Etait-elle la source ayant poussé Orpheus a douter de la fin de la garce ? Etait-elle celle chargée d’explorer les pistes afin de s’en assurer ?
Un nouvel intérêt s’éveillait en moi. Je ne pouvais l’interroger directement, au risque de laisser fuiter des informations bien trop délicates.
Savoureuse joute verbale qu’était cette discussion.
    >> Oh, croyez bien que tous les O’Bannon n’interagissent pas ainsi entre eux. Il est même possible que quelques uns s’apprécient vraiment. Les autres les aiment encore moins d’ailleurs. Toute famille à ses dysfonctionnement non ? Le tout est de savoir s’en occuper comme il se doit. Et croyez moi, je ne suis nullement en reste sur ce point.
Un Dieu a même été jusqu’à croire que j’étais patriarche de ma famille. Aux yeux des miens, je n’étais qu’un jeune roquet qu’ils cherchaient à exploiter, ma mère en première, afin de s’élever aux yeux des autres.
Le titre de Régent en avait ravis certain, avant de se rappeler que jamais je n’avais ouvertement agis pour les intérêts de ma famille avant les miens.
Plus le temps passait, plus ils devaient sentir qu’ils ne pouvaient me contrôler.
Plus le temps passait, plus il devenait éviter que je devais les contrôler.
    >> Je n’ai jamais eu la prétention que seuls les miens disposaient de cette couleur de cheveux. Mais vous ne pouvez nier qu’il s’agit d’une signe devenu distinctif de ma lignée au sein d’Atlantis. Je ne peux hélas nier mes origines…
    Et, comme j’ai pu le dire, les vôtres restent hélas bien mystérieuses. Si on excepte qu’il est évident que vos attributs ne se résument pas aux légendes que vous incarnez actuellement.
Les yeux du corrupteur glissèrent pour la première fois véritablement de la Générale, se posant sur ses compagnons. L’une des rares informations qu’il avait pu obtenir se rattachaient à ces dernières. Mélange de récits qu’elle était, y en avait-il plus encore derrière ?
Qui était véritablement Cassandra, Générale des Lyumnades ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1976-emrys-o-bannon-gener
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-bleu0/0[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-bleu  (0/0)
CP:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-rouge0/0[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-rouge  (0/0)
CC:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-jaune0/0[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena]   [Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] EmptyMar 2 Fév - 12:53
Semblait-il que, sous certains aspects, la Sirène Maléfique se méprenait. L’interprétation faisait partie intégrante de leurs champs d’action, autant qu’une exploitation en bonne et due forme engendrait une lame formidable, à multiples facettes pour peu que l’on sache comment la manier. Toutefois, les risques entrepris n’influaient en aucun cas sur l’efficacité de leurs manœuvres, car c’est dans l’ombre qu’ils régnaient. Il n’y avait rien à démontrer, simplement parce qu’ils ne pouvaient exister autrement.

Une lame à double tranchant, comme un animal sauvage susceptible de mordre son maître. Une acquisition provisoire ; un lien et une prudence qu’il faut entretenir sans se relâcher, sous peine d’être emporté par les vagues. En tapinois, le cyclone s’approchait. Si la progéniture des O’Bannon désirait s’y abandonner, libre à lui, mais Cassandra ne se laisserait pas prendre sans précautions : tout n’était qu’une question de calculs, de temps et de réflexions.

— En effet. Cependant, il est du devoir de la lumière de démontrer.

L’ombre, quant à elle, se tapissait, invisible pour mieux agir. Ce point, ferme, s’élança dans le calme le plus complet, répondant dans la foulée. Comprendrait-il seulement l’importance du jeu de l’ombre et de la lumière ? Chacun devait rester à sa place. Cela ne signifiait pour autant pas l’honneur ou le déshonneur, pas plus que l’utilité ou la futilité : en arpentant ce chemin, ils renonçaient à une part d’eux-mêmes de leur propre chef. En échange, ils en gagnaient une nouvelle et ne s’embarrassaient plus des valeurs soi-disant humaines.

— L’Histoire est écrite par les puissants. Alors dites-moi, Emrys O’Bannon, que se passe-t-il lorsqu'ils s’évaporent ?

Il n’était pas tant question de l’affaire Nimuë, de cette opération sur laquelle la demoiselle se penchait. Plutôt d’éradiquer, de manière définitive, une source des maux, s’il s’avère que, effectivement, les agissements le nécessitent.

Lorsque le mal se propage, mieux vaut s’en prendre à la racine.

Pas le moindre rictus sur ses lippes : Cassandra demeurait parfaitement neutre, stoïque, alors qu’elle sous-entendait les prémices d’un massacre. Des pensées gardées secrètes, cachées aux yeux de ceux qui ne possédaient pas l’élément.

— Nous, les Généraux, n’existons que pour veiller sur Atlantis.

Une conclusion, somme toute, des plus simplistes, tandis que son regard ne se détachait pas des perles célestes. Tôt ou tard, il mordrait à l’hameçon ; ses paroles allaient pleinement en ce sens. Qu’importait les moyens employés, tant que le résultat était là. En cela, ils étaient faits pour s’entendre, nonobstant les notions absurdes de confiance. Entre eux, il ne pouvait y avoir une telle relation.

— Les vôtres ont effectivement une prédisposition certaine, et non pas uniquement aux cheveux roux. Je vous aurais volontiers partagé une appartenance à la famille O’Bannon, mais il s’avère que la mienne est au service de la famille Marsyne depuis toujours, alors peut-être devriez-vous songer à remplacer vos informateurs...

Ne sois pas trop déçu, ça renforcerait mon plaisir.

— Seriez-vous curieux de savoir jusqu’où la fouille peut aller, Général ?

Amusée, sans l’ombre d’un doute. Des connaissances superficielles, suffisamment pour qu’il ne prétende pas à les nommer. Pourtant, il n’était pas des plus simples à gérer, lui, le porteur de la Sirène Maléfique ; celle qui envoûtait pour mieux écraser par la suite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
EmrysEmrysArmure :
Sirène Maléfique

Statistiques
HP:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-bleu1350/1350[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-rouge750/750[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-rouge  (750/750)
CC:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-jaune1350/1350[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-jaune  (1350/1350)
Message Re: [Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena]   [Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] EmptyVen 5 Fév - 19:52
Les mots sortaient, mais les véritables paroles demeuraient masquées.
Quelle conversation qu’était celle se tenant entre les deux individus. Ils se répondaient dans les sous-entendus, se comprenaient sans s’entendre. Leurs différences étaient bien là, mais tous deux étaient taillés d’un bois bien trop similaire. D’une telle rencontre pouvait naître les plus grandes choses comme les plus terribles.
Il se savait doué pour les paroles, pour insinuer paroles et pensées dans les esprits. Rares étaient ceux qu’il avait estimé être dignes de jouer sur le même terrain que lui. Son frère s’était brûlé à essayer.
La gardienne de l’Antarctique serait-elle la partenaire de danse idéale ?

Il était bien hâtif de se prononcer. Pourtant, pour l’une des premières fois, l’on pouvait dire que j’espérais.
Espérais avoir trouvé digne rivale.
Espérais avoir trouvé digne alliée.
Espérais avoir trouvé digne ennemie.
Les trois notions se mêlaient dans mon esprit, l’une prenant tantôt l’ascendant. Valse des plus savoureuse à laquelle je prenais part. Plus grande serait ma déception si elle s’en révélait indigne, et sans hésitation je la sacrifierai sur l’autel de mon ascension si elle se révélait être une nouvelle désillusion.
En attendant, je lui accordais le bénéfice du doute. Ainsi, elle me verrait comme nul autre avant. Dangereux de s’exposer ainsi, mais plus grande pouvait être la récompense.
    >> Quel intérêt à les voir s’évaporer ? Auprès de quelle oreille pourrions nous murmurer ? Qui deviendrait coupable de nos exécutions ?
    Les puissants écrivent l’Histoire, mais il faut bien quelqu’un pour leur donner l'inspiration non ?
Il n’était pas fait pour la Lumière. Il ne l’avait jamais été, ne le serait jamais.
Cette dernière était actuellement braquée sur lui. Il en tirait profit, l’exploitait autant qu’il le pouvait. Mais il était bien conscient que cela ne pourrait durer.
Dans l’Ombre il était destiné à retourner, se tenant aux côtés de ceux vers qui tous les regards seraient dirigés. Seulement il pouvait exercer au mieux son art. Récolter les mérites n’était pas ce qu’il cherchait.
Se faire un nom n’avait jamais été dans son ambition. Et sans hésiter il pouvait abandonner ce dernier si nécessaire.
Seul importait son intérêt. Seulement ce qui permettait de l’assurer était digne de bataille.
    >> C’est là notre seule raison de porter ce titre en effet. Peu importante son origine, toute atteinte à la sécurité de notre cité doit être réglée. Pour mon cas, c’est d’autant plus vrai actuellement…
Le Seigneur Poseidon lui-même m’avait chargé de protéger Atlantis en l’absence du Légat.
Même s’il n’avait conscience de l’intégralité des choses, il était peu probable qu’il ignorait en totalité qui j’étais. Le moindre soldat aurait maintes choses à dire à mon sujet. Ce choix n’était certainement pas le seul fruit du hasard.
Je devais donc être prudent, mais il serait étrange de ne pas en profiter. De rester passif s’il survenait quelque chose. Quitte à ce que j’en sois l’instigateur.
Cette Dame me faisant face, je ne pouvais l’ignorer. Régent, elle pouvait devenir un grand atout si seulement, fidèle à mon Ecaille, j’arrivais à l’envoûter.
    >> A votre place je serais bien heureux de ne pas avoir à supporter le fardeau du nom qu’est le mien. S’il ouvre des portes, il attire également des regards, bien souvent dont on se passerait. Trop nombreux sont les O’Bannon à avoir marqué Atlantis, qu’importe la façon, et je dois naviguer avec. Pour leur plus grand malheur, les miens ne sont pas aussi doués pour le secret que les Marsyne.
Servir la plus mystérieuse des Grandes Familles avait certainement plus d’un avantage. Apprendre de leur art était l’une des possibilités. Si seulement lui-même pouvait déceler certaines vérités, apprendre d’eux, et ainsi encore se renforcer.
Sa soif de connaissance n’avait pas de fin. Peu importe leur nombre, les ouvrages ne sauraient le rassasier. Il se nourrissait de savoir, d’essence. Véritable parasite à la recherche constante de quoi combler ce vide.

Et cela jusque dans la nature même de son Cosmos.
Ce dernier de nouveau s’éveillait. Lentement, il s’approchait de celle initiant le défi, frôlant sa peau sans jamais aller au-delà. Quelles illusions parviendrait-il à percer s’il s’exécutait ? Que pourrait-il apprendre en insinuant la corruption en elle ? A quel point son esprit parviendrait-il à résister ?
Il était si tentant de le savoir.
Et cette provocation…
    >> La curiosité a toujours guidé mes pas, peut-être trop diront certains. Je connais les risques qu’elle entraîne et les ai depuis bien longtemps acceptés.
    Et vous ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1976-emrys-o-bannon-gener
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-bleu0/0[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-bleu  (0/0)
CP:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-rouge0/0[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-rouge  (0/0)
CC:
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] G-jaune0/0[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena]   [Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena] EmptyMer 3 Mar - 19:39
— L’intérêt que vous accorderez auxdites absences.

Simple, rapide et efficace ; les prémices de cet échange s’annonçaient passionnantes, tant est si bien que de longues indications étaient inutiles. Nul besoin d’exposition claire, ici, car tous deux s’accordaient dans les ténèbres et le silence des non-dits. Les créatures dans leur genre se comprenaient sans fioriture, dans les sous-entendus. Les remplacements arriveraient bien assez vite et, avec eux, de nouvelles oreilles auprès desquelles les sirènes chanteraient.

— Les coupables sont ceux qui disparaissent, simplement. Quant à l’Histoire, il est du rôle des Ombres d’en inspirer les bons auteurs.

Une affirmation certifiée, marquée dans la pierre, indélébile. L’expérience dictait ces notes, exprimait à voix haute les reproches indéfiniment ressassés, perdus dans les mutismes des principaux intéressés.

Il les avait abandonnées et, ce fait, ne lui serait jamais pardonné.

— Actuellement ? Vous piquez ma curiosité, Emrys O’Bannon. Cela étant, je vous rejoins sur un point, en cela que l’origine du problème n’importe pas, ni ne justifie un règlement au cas par cas.

Vraisemblablement était-ce l’une des raisons pour laquelle les Lyumnades se méfiaient du Monstre, à l’époque, au point de l’en faire placer sous étroite surveillance. Cela, et le piètre spectacle qu’il lui avait offert, entre autres choses. D’autre part, les familles possédaient leurs secrets, leurs démons et leurs rumeurs. Les O’Bannon, notamment, n’étaient pas en reste, quand bien même ils persévéraient dans les vices multiples.

Les uns après les autres, ils tombaient.

Les O’Bannon sont effectivement réputés pour leurs frasques et leur tendance démonstrative, mais les vices ne leurs sont pas exclusifs. Les Marsyne sont un secret pour tous : même nous, les Sedna, ne savons, pour ainsi dire, rien d’eux. Cela ne fait pas d’eux des êtres de confiance pour autant.

Pas plus que lui.

D’autant qu’ils ne vivaient pas dans la cité, a contrario de leurs semblables. Des lippes étirées ; ce rictus ne changea guère, lorsque l’aura de l’empoisonneur se manifesta autour d’eux. Cassandra, notamment, ne cilla pas, malgré l’émergence d’une jeune salamandre qui montra aussitôt les dents. Mussée derrière son bras, cette dernière se dévoila après quelques pas, méfiante, comme à son habitude. D’un geste de sa maîtresse, elle se calma cependant, retournant à ses côtés.

— Eh bien, cela fait partie du jeu. Pour autant, je vous le déconseille fortement, dans le cas présent. Vous sous-estimez les risques, il serait dommage que vous ne puissiez plus manipuler vos proies, n’est-ce pas ?

Et il ne le souhaitait probablement pas, pas plus qu’elle n’envisageait l’idée de perdre un pion supplémentaire. La dernière personne qui s’y était risquée ne pouvait, hélas, plus en parler, désormais.

— Bien entendu, tout dépend de si vous souhaitez passer, ou non, de l’autre côté.

Citation :
Compte tenu du fait que l'on a pas pu discuter du point pour lequel on devait discuté, j'ai fait avec les moyens du bord. Tu me diras !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
 
[Début Mars 553] Ceux qui parmi l'Ombre demeurent [PV - Selena]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Pilier de l'Antarctique-
Sauter vers: