Votez
I
II
III
IV
V


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Mi-Mars 553] Rien ne pèse tant qu'un secret [PV Selena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message [Mi-Mars 553] Rien ne pèse tant qu'un secret [PV Selena]   [Mi-Mars 553] Rien ne pèse tant qu'un secret [PV Selena] EmptyLun 8 Fév - 9:41
Depuis l'annonce de la nomination de ce fameux Conseil, aucune vague n'avait été faite au Pilier de l'Antarctique. Le calme plat régnait faisant présager aux vétérans l'approche d'une tempête. Partout ailleurs, des tensions émergeaient alors que les différents Conseillers se rendaient aux Piliers à leur charge. Parfois, les Généraux déjà en poste sur place leur tenaient tête. Ailleurs, là où ces postes étaient vacants, les hommes étaient à la fois heureux de voir la hiérarchie militaire restaurée, mais aussi méfiants de constater que ce n'était plus un membre de l'Amirauté qui s'occupaient d'eux.
Mais le Sénateur Rodolpho Marsyne? Personne ne l'avait vu en Antarctique.

On l'avait vu au Pilier d l'Océan Indien, à s'entretenir avec le Primus Senator Ahran Sefirot. On l'avait vu faire des aller-retour entre le Sénat et la demeure des Marsyne, à demander certains documents, à rencontrer certaines personnes. Sa mission de contrôler l'activité du Général Cassandra semblait être partie aux oubliettes. Il fallait dire que pour beaucoup, ce Sénateur était une figure énigmatique, venue du lointain domaine des Marsyne dans les eaux glaciales du Sud. Un lieu reclus et isolé volontairement des affaires de l'Empire, où mille et unes superstitions subsistaient.
Certains cependant dans les rangs des officiers l'avaient connu. Le jeune homme avait intégré l'académie militaire d'Atlantis il y a plusieurs années. C'était de cette époque qu'il connaissait Ahran Sefirot. La relation entre ces deux hommes pré-datait de beaucoup leur entrée au Sénat. Rodolpho était cependant bien plus discret que son ami. Prudent et mesuré, il était la glace opposée aux flammes du Sefirot. On disait également sa conversation aussi envoûtante que déroutante. Un véritable caméléon qui se fondait dans n'importe quel environnement social. Avec lui, personne ne savait sur quel pied danser.

Les gardes de l'Antarctique furent donc pris de court de le voir, un beau matin, sur le pas de leur porte, avec un groupe de gardes du Sénat.
Il était un Sénateur, un Marsyne, un membre du Conseil. Ses mots ne souffraient pas de remise en question. Rodolpho exigea que le Général Cassandra soit averti promptement de sa présence, et qu'il souhaitait la rencontrer pour s'entretenir avec elle dans les plus brefs délais. Pour éviter que la jeune Sedna n'ait le temps de se préparer, il insista pour accompagner les membres de la Capitainerie de l'Antarctique jusqu'à l'intérieur du Pilier. Son pas sonnait, assuré, sur le marbre des couloirs du domaine. Il savait où il allait, et ce qu'il voulait.

Cassandra pouvait se rappeler de lui. Oui, ce jeune garçon des Marsyne, un cousin de plusieurs degrés de Séléna. Il venait, parfois, du lointain domaine familial, lors des réceptions et célébrations d'importance à Atlantis. Mais Rodolpho était assez souvent mis à l'écart. On parlait de sombres histoires de famille, murmurées à demi voix, d'une spécificité qui le mettait à part... Un mouton noir. Une déception. Il n'avait jamais réussi, malgré son entrainement à la maîtrise de l'Onde, à hériter d'une Scale. Il avait ignoré les vœux de ses parents pour se consacrer à la politique. Tant et tant de déconvenues que, jusqu'à récemment, son nom avait été subtilement retiré des registres et des conversations chez les Marsyne. Comme s'ils souhaitaient oublier jusqu'à son existence.
Mais lui n'avait pas oublié. Et a présent qu'il était de retour chez les siens, ceux-là même qui avaient si longtemps détourné le regard de lui, plus aucun ne savait ce qu'il pouvait bien préparer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SelenaSelenaArmure :
Scale des Lyumnades

Statistiques
HP:
[Mi-Mars 553] Rien ne pèse tant qu'un secret [PV Selena] G-bleu0/0[Mi-Mars 553] Rien ne pèse tant qu'un secret [PV Selena] V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi-Mars 553] Rien ne pèse tant qu'un secret [PV Selena] G-rouge0/0[Mi-Mars 553] Rien ne pèse tant qu'un secret [PV Selena] V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi-Mars 553] Rien ne pèse tant qu'un secret [PV Selena] G-jaune0/0[Mi-Mars 553] Rien ne pèse tant qu'un secret [PV Selena] V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi-Mars 553] Rien ne pèse tant qu'un secret [PV Selena]   [Mi-Mars 553] Rien ne pèse tant qu'un secret [PV Selena] EmptyMer 10 Fév - 10:01
Les doigts frôlaient les pages avec douceur, précautionneux, soucieux des trésors conservés en ces lieux. Comme à son habitude, le Roselin s’abreuvait de leurs savoirs, s’enivrait des histoires d’autrefois ; cet échappatoire naissait d’une fascination débordante, dépourvue de toute fissure. Ce repos de fortune représentait bien plus que n’importe quelle maisonnée, des gloires après lesquels certains s’évertuaient à courir.

Un vase, somme toute, fragile.

Absorbée par cette lecture maintes fois parcourue, la demoiselle resta sourde aux premiers appels externes. Ce retour à la réalité entachait, sans l’ombre d’un doute, les rêves cachés. Pour autant, l’ordre s’éleva aussitôt, accordant ainsi le droit d’entrée ; une tanière dans un pilier. Nulle stupéfaction ne se greffa sur ses traits, alors que le sénateur pénétrait dans la pièce sous les regards inquiets.

Une visite surprise ; un presque guet-apens qui ne l’embarrassait aucunement. Cette rencontre ou, plutôt, ces retrouvailles, Cassandra le présageait depuis un moment, sans en connaître le quand : le Conseil prenait les premiers pions. En outre, la masse roussâtre se releva, quittant sa chaise, et déposa l’ouvrage sur une planche. Délicate, là encore. Les Lyumnades épousant son corps, elle s’abandonna aux salutations d’usage, avant de l’inviter à prendre place.

— Soyez le bienvenu. Installez-vous.

D’un regard, d’une tête hochée, Cassandra intime aux accompagnateurs de s’en aller. Sa présence, pour unique garde, suffisait amplement et rien de se produirait sur ses terres, car les siens veillaient au grain.

— J’imagine que vous êtes pas venu jusqu’ici pour prendre, voire donner des nouvelles, mais comment vous portez-vous Rodolpho ? Cela fait plusieurs années que nous ne nous sommes plus croisés, après tout.

Derechef, la porte s’ouvrit sur une servante, bientôt rejointe par la générale. Un échange de plateau, des remerciements, et déjà quitte-t-elle la pièce, laissant seuls les deux connaissances. Les breuvages déposés, elle reprit alors :

— Je vous écoute, sénateur.

Parce que si l’un et l’autre n’étaient qu’une même personne, il subsistait une différence entre Rodolpho, l’enfant prostré dans un coin, et le sénateur qui l’approchait pour des raisons politiques évidentes.

À lire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2012-selena-marsyne-les-lyumnades
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Mi-Mars 553] Rien ne pèse tant qu'un secret [PV Selena]   [Mi-Mars 553] Rien ne pèse tant qu'un secret [PV Selena] EmptyJeu 11 Fév - 19:02
Dès son entrée, Rodolpho posa un regard tout particulier sur le Général qui se tenait devant lui. Ses pupilles à l'étrange teinte améthyste détaillèrent la silhouette de la jeune femme qui portait la Scale des Lyumnades. Imperceptiblement, ses pupilles se firent plus dures. Ses sourcils, imperceptiblement, se froncèrent. Il cherchait quelque chose, et déjà n'aimait pas ce qu'il avait trouvé.

La gardienne des lieux invita le Sénateur à s'installer. Ce dernier le fit, non sans avoir pris son temps pour observer les alentours. Il avait répondu à la salutation de la Sedna d'un simple mouvement de tête. Par mépris du protocole ou simple manque d'intérêt? Difficile de l'affirmer. Une fois seuls, Rodolpho finit cependant par faire entendre sa voix pour répondre à la question de son interlocutrice. Signe que, malgré tout, les notions de politesses n'étaient pas entièrement perdues avec cet homme.

« J'apprécie votre sollicitude, Cassandra. Ces dernières années n'ont été tendres avec personne, mais les circonstances sont ce qu'elles sont... Il nous faut en faire abstraction pour accomplir notre devoir. Je gage qu'il en est de même pour vous? »

La porte s'ouvrit pour laisser entrer une servante avec des rafraichissements. Rodolpho ne prononça pas la moindre parole avant que celle-ci n'ait bien fermé la porte de l'étude où cette réunion informelle prenait place. Il remercia d'un hochement de tête Cassandra lorsqu'elle déposa devant lui de quoi se rafraichir, mais ne fit cependant aucun geste pour saisir sa boisson. La méfiance restait le maitre mot, de part et d'autre.
Puis vint le moment de commencer les hostilités.

« J'ai de nombreuses question à vous poser... Mais à présent que vous vous tenez devant moi, l'une d'elles dépasse toutes les autres par son importance. »

Les yeux du Marsyne transpercèrent ceux de Cassandra. Ses iris étaient dansantes, luisantes. Un éclat irréel les habitait en cet instant. Et alors que ce troublant regard faisait naitre une désagréable sensation dans son torse, le couperet tomba.

« Qui êtes-vous? »

La seule question qui méritait d'être posée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Mi-Mars 553] Rien ne pèse tant qu'un secret [PV Selena]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Pilier de l'Antarctique-
Sauter vers: