Votez
I
II
III
IV
V


Avril 553 AD
 
Partagez
 

 [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
KilianKilianArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-bleu220/220[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-bleu  (220/220)
CP:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-rouge180/180[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-rouge  (180/180)
CC:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-jaune285/285[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-jaune  (285/285)
Message [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian)   [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) EmptyMer 24 Fév - 14:14
Discrétion









Spoiler:
 

Après avoir laissé Aoife se reposer, j'avais quitté la chambre par les toits, après avoir bloqué la porte à l'aide d'une chaise. On est jamais assez prudent...
Invisible parmi les ombres, je m'étais aussitôt glissé en direction des Hauts Pavés, afin de gagner l'auberge où nous domicilions depuis notre arrivée.
Le cœur bien plus léger que d'ordinaire. Même si la malédiction d'Athéna continuait à malmener mon âme et mon corps.
Cette sortie comportait trois priorités : faire mon rapport au Grand Pope, retrouver la lance d'Aoife et lui ramener de la nourriture, afin qu'elle puisse reprendre des forces.
Au final, ma mission était une complète réussite, et pourtant je restais presque mélancolique en réalisant avec quelle aisance j'avais pu prendre une vie, aussi corrompue soit-elle.
Childéric serait satisfait. Mais mes errances mentales n'en étaient pas achevé pour autant.
Médecin ou assassin, qui étais-je ?
Repoussant ces pensées pénibles, je finis par atteindre rapidement ma destination. Les rues étaient désertes à cette heure fort matinale, aussi je parvins à me faufiler dans notre auberge, sous le couvert de l'ample cape qui recouvrait ma personne et mon visage.
Ni une, ni deux, je grimpais en silence les marches menant à l'étage, et ne stoppais mon avancée qu'une fois parvenu devant la porte massive derrière laquelle devait dormir le Grand Pope. Ou patienter, si le sommeil le fuyait en raison de l'attente.
Discret, furtif, je toquais à deux reprises contre le pan de bois, avant d'y apposer ma paume. Aussitôt, un flocon de neige se matérialisa dans la chambre Grand Popale, afin d'annoncer mon identité.
Pas besoin de réveiller les autres Saints, par un excès de tapage.
J'espérais juste que le vieux lion ne serait pas grognon d'être tiré du lit...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-bleu0/0[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-rouge0/0[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-jaune0/0[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian)   [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) EmptyMer 24 Fév - 16:29
Les nuits du vieux lion étaient courtes et sûrement que cela finirait par le tuer un jour. Heureusement pour lui qu’il avait reçu un entraînement rigoureux et qu’il savait gérer le manque de sommeil. Il avait, de toute façon, cette habitude des vieux soldats, de savoir s’endormir n’importe où quand il avait un peu de temps à ne rien faire. Il lui était au final, presque plus facile de s’endormir, bien calé la tête sur une pierre, que dans le confort d’un lit. Et du confort ici, il en avait à plus savoir quoi en faire. Mais tout ça allait de paire avec le travail et le devoir. Il avait passé une partie de la nuit à discuté avec des nobles locaux, des marchands, des chevaliers… Les rumeurs sur ce qui se passait à Camelot allaient bon train et même s’il avait reçu de précieuses informations il n’avait pas l’esprit tranquille. Pourtant, rien n’avait semblé filtrer de la mort d’Aoife ou de celle du druide. Que pouvait-il s’être passé… Il espérait que Kilian allait bien.

Il avait fait le choix de se lever tôt, bien que sa nuit fût courte car malgré son absence du Sanctuaire il avait quelque détail à continuer de superviser et ce moment de calme, entre la nuit et le jour, était le meilleur moment pour ça. Comme pour réfléchir. Il aurait bien tenté de rejoindre Morwenna, mais elle aussi, avait beaucoup à faire en ce moment et il voulait lui laisser le temps de se préparer pour l’étrange voyage dans lequel un chevalier d’or parjure d’un âge révolu aller l’amener. Quelque chose attira son attention, il sentit un petit éclat de cosmos derrière sa porte fermée. Arquant un sourcil, il se concentra et la glace n’eut pas de mal à lui signifier l’identité de celui qui se présentait à lui à l’aube. Le vieux lion se leva alors et en quelques enjambées rapides, il traversa la pièce pour ouvrir la porte et faire rentrer l’ombre qui se trouvait derrière cette dernière. Il indiqua d’un signe de tête au Verseau de s’installer et prit lui-même place de l’autre côté de son bureau de fortune.

Le vieux lion servit un verre d’eau au verseau et le déposa devant lui. Il en profita pour l’examiner de haut en bas. Il n’avait pas l’air blessé, même plutôt en bonne santé. Une inquiétude qui s’enlever de ses épaules et c’est un soulagement visible que pourrait constater le onzième gardien. Childéric lui posa alors ensuite une simple question :

« - Content que tu sois sain et sauf Kilian. Je t’écoute maintenant, fait moi ton rapport. »


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2857-childeric-voix-d-ath https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
KilianKilianArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-bleu220/220[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-bleu  (220/220)
CP:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-rouge180/180[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-rouge  (180/180)
CC:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-jaune285/285[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-jaune  (285/285)
Message Re: [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian)   [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) EmptyMer 24 Fév - 18:09
Récit









Fort heureusement, je n'ai pas à patienter bien longtemps.
Dès que la porte s'ouvre et que l'invitation m'est faite d'entrer, je me glisse à l'intérieur dans le plus grand silence. Tout est calme, paisible. Et je rabats donc ma capuche, afin de révéler ma chevelure nouvellement sombre. Un artifice qui m'aura bien servi, au final.
Je prends place sur la chaise que m'indique le Grand Pope, et plonge mon regard dans le sien.
Il semble épuisé, mais son soulagement évident à me voir en bonne forme me tire un léger sourire, presque gêné. Aussi, je m'empresse de mettre un terme à son inquiétude.

La cible gît six pieds sous terre.

Une révélation prioritaire, après laquelle je m'autorisais une longue inspiration de manière à entamer un récit fluide et aussi précis que possible.

Lorsque je suis arrivé sur place, la louve et le druide étaient en plein combat. Une diversion idéale qui m'a permis de l'exécuter en quelques coups, sans dévoiler mon visage, ni mon identité. J'ai anonymisé son faciès et l'ai enterré pour mieux nuire aux éventuelles recherches.

Voici la partie assassinat. Dévoilé avec impassibilité et un profond détachement. Mais une lueur plus humaine s'éclaira dans mes yeux, lorsque je dus aborder le second aspect de ma mission.

A mon arrivée, la louve était déjà aux portes de la mort. Je suis parvenu à stabiliser son état et à la mettre en lieu sur, dans une auberge de Centralée, en la faisant passer pour mon épouse, victime de l'une des nombreuses tentatives d'assassinat dont la ville bruisse, depuis quelques jours. Grâce à l'aide d'Athéna, Aoife a survécu, et son état est stable, même s'il lui faudra plusieurs jours de repos avant de pouvoir se déplacer par elle même.

Le souffle légèrement court, je me tus, afin de laisser Childéric digérer ces nombreuses informations.
Même si mon rapport était assez complet, je me tins prêt et serein dans le cas où mon supérieur aurait des questions complémentaires.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-bleu0/0[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-rouge0/0[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-jaune0/0[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian)   [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) EmptyVen 26 Fév - 4:15
Le vieux lion arc d’abord un sourcil en voyant la nouvelle couleur de cheveux du onzième gardien, mais rapidement, il comprend pourquoi. Il est plus facile de se fondre dans la masse avec cette couleur qu’avec celle plus original qu’il arbore habituellement, sans compter qu’il serait plus difficile à reconnaître. Le demi-frère de sa femme savait ce qu’il faisait et cela fit plaisir au vieux lion. Il reprit rapidement son sérieux et il écouta avec beaucoup d’attention le rapport du chevalier d’or, qui serait sûrement le plus important que Kilian n’avait jamais pu rendre. De la bonne teneur de cette mission, pouvait dépendre bien des choses et surtout, c’était là le premier pas vers sa rédemption. Childéric n’aimait pas cette situation et s’il avait pu, il aurait réglé ça autrement, mais la faute de Kilian avait été grave, très grave, Athéna en avait convenu avec lui.

Il ne tarda pas à annoncé le résultat de sa mission et un soulagement ainsi qu’une flammèche de fierté pourrait se lire sur le visage du Pope. Mais ce n’était pas fini, il avait besoin encore d’en avoir plus mais savoir que Mebd ne pourrait plus compter sur cette carte dans son jeu était une bonne chose. Le druide revenu d’entre les morts avait l’air d’être un sacré combattant, surtout qu’après sa recherche avec Aoife, le vieux lion avait fait quelque recherche sur tous ces noms et ici, à Camelot, ces informations n’avaient pas été difficile à trouver. Puis, la lame de marquer un silence, que celui qui fût lion respecte avant qu’il n’attaque son rapport complet. Et Childéric pouvait s’en mal s’imaginer le combat de chien qu’avait du se livrer les deux servants de la sorcière des enfers. Il se souvenait bien à quel point la haine avait rongé l’esprit d’Aoife.

Le reste, le plan s’était déroulé comme elle l’avait prévu. L’ombre dépêchée par le Sanctuaire avait pu frapper dans le dos de leur ennemi commun et profiter de la diversion qu’elle avait offerte en jouant sa vie. Avait-elle survécu ? C’était là l’autre question qui occupait l’esprit du lion et il attendit toujours silencieux, la fin du récit de Kilian, nul doute qu’il aurait rapidement ses réponses. Le fait qu’il ait pu rester dans l’ombre était aussi un gros avantage et l’un des risques majeurs de cette mission qu’il avait su contourner. Anonymiser le cadavre était peut-être trop, mais cela rajouterait un masque de sauvagerie à l’accident et tournerait sûrement l’attention ailleurs. Peut-être, enfin, ce n’était qu’un petit détail dans cette histoire.

La différence était minime mais Childéric avait vu Kilian suffisamment de fois pour savoir quand il se cachait derrière son masque de distance et quand ce dernier se brisait. Il ne l’avait plus porté depuis longtemps et il avait eu le besoin de le mettre là. Le fait qu’il le retire pour continuer, même un petit peu, signifiait que la suite de l’histoire l’avait plus touché, le faisait plus vivre au final, que l’assassin qu’il avait dû être. Kilian s’était perdu à vouloir être trop de choses, mais aux yeux du vieux lion, il avait trouvé celui qu’il voulait être : le docteur qui défend la vie plutôt que la lame qui donne la mort. Reste à voir s’il finirait par s’en rendre compte, car il ne pourrait revenir de l’enfer dans lequel sa volonté de bien faire l’avait envoyé qu’en se retrouvant lui-même.

La louve était vivante mais ce n’était même pas ça qui le surprit le plus, ce fût qu’il mentionna l’intervention directe d’Athéna. Enfin, ce n’était pas étonnant que cette dernière garde à l’oeil particulièrement le chevalier du Verseau, mais de là à intervenir directement dans cette affaire… Enfin, l’atout que représentait Aoife valait bien une intervention de la déesse. En tout cas, si Kilian avait prié et qu’elle avait répondu à son appel, c’est qu’elle le considéré toujours en tant que chevalier d’or, malgré sa grave erreur. Et dans son malheur, la mort du légat mettrait du plomb dans l’aile aux volontés de la sorcière d’utiliser cette information pour nuire au Sanctuaire et rajouter Atlantis à leur trop longue liste d’ennemi.

« - Tes talents de médecin l’ont tenu en vie. Bravo Kilian, cette mission n’était pas facile et tu as su la mener à bien. Bravo. »

Le vieux lion lui adressa alors un signe de tête porteur de fierté et de son contentement. Une nouvelle dont l’ordre avait besoin.

« - Pour le reste, le réveil risque d’être difficile pour elle, sa haine l’a rongée profondément et j’aimerais qu’elle quitte la ville. Si tu pouvais ne pas la laisser seule... À vrai dire, je pense qu’il est nécessaire qu’elle nous suive en Grèce. Enfin ça dépendra de son état et si elle désire ou non nous suivre… »

Lion et loup ne forment jamais une meute ensemble car l’un et l’autre son trop différents, pourtant, lion et loup comprennent la faim de l’autre.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2857-childeric-voix-d-ath https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
KilianKilianArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-bleu220/220[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-bleu  (220/220)
CP:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-rouge180/180[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-rouge  (180/180)
CC:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-jaune285/285[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-jaune  (285/285)
Message Re: [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian)   [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) EmptyVen 26 Fév - 14:19
Espoir








Spoiler:
 

Cela faisait longtemps que l'ancien lion et moi n'avions pas eu un échange aussi apaisé et positif.
Pour moi qui m'étais habitué à le décevoir, à le mettre en colère ou à faire peser de nouvelles inquiétudes sur ses épaules déjà trop éprouvées, le soulagement fut palpable.
Et les joues légèrement rosies, je baissais les yeux l'espace d'un instant, sous la chaleur de sa fierté et de son contentement.
Oui, la mission avait été un succès. Il revenait désormais à Childéric s'en tirer profit, pour ses visées dont j'ignorais la teneur.

Merci Grand Pope... Je suis heureux d'avoir su faire le nécessaire. Je me tiens prêt à obéir à vos nouveaux ordres, lorsque le besoin s'en fera sentir.

Qu'allait donc faire mon beau-frère, maintenant que cette cible était abattue ? Mener un affrontement de front contre Mebd ? La viser en personne ? Ou laisser infuser l'impact de cette perte dans les rangs de cette sorcière ?
Le devenir de Aoife me haut hausser un sourcil étonné. Lui offrir l'opportunité de venir avec nous en Grèce ? Je ne m'y étais pas attendu, à vrai dire. Mais ce projet restait somme toute logique.

Je voulais justement vous demander l'autorisation de demeurer auprès d'elle jusqu'à son rétablissement. Son état reste fragile, et elle est sans défense. J'en profiterais pour lui présenter cette option sous un jour favorable.

Au premier abord, j'aurais jugé cette possibilité de nous rejoindre comme... Illusoire. Mais un détail pourtant me fit sourire.

Avant de s'endormir... Elle m'a remercié. Tout est donc possible.

Une parole normale, anodine pour la plupart des gens. Mais dans le cas de la louve... Cette reconnaissance tenait presque de l'exploit. Je n'en tirais aucune fierté, mais je savais que Childéric comprendrait le sens de ma révélation. Tout espoir n'était pas perdu pour Aoife. Que ce soit en raison de mon action, ou plus vraisemblablement par l'intervention d'Athéna.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-bleu0/0[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-rouge0/0[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-jaune0/0[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian)   [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) EmptySam 27 Fév - 14:06
Le vieux lion fut pris d’une envie presque irrépressible d’exploser de rire. Voir Kilian ainsi ému avait quelque chose d’amusant. Enfin, cela confirmé à Childéric qu’il ne s’était pas trompé. Ce masque froid, d’assassin impassible n’était que ça, au final : un masque. Le onzième gardien était un être bien plus chaleureux que ce qu’il pensait être ou du moins, l’image qu’il renvoyait. Et le voir ainsi, le rose sur les joues, n’en était que la confirmation et bien plus que de lui, c’était de tout ça que le Pope voulait rire. Pourtant, il garda son sérieux et conserva le silence. Si ce n’est un sourire empli d’une fierté presque paternel. Après tout, la fierté d’un chef de guerre est parfois proche de celle d’un père. Il n’était de toute façon pas homme à tourner autour du pot quand il fallait prendre des sanctions, cette vierge ubuesque qui n’avait fait que passer ou Xanathos pouvait en témoigner. Kilian avait toujours sa place dans le cercle d’or, il n’appartenait qu’à lui de la regagner et il était en bonne voie pour ça.

« - Je n’en doute pas Kilian, la fidélité a toujours été une de tes qualités. »

Il avait ses défauts mais ça, en effet, on ne pouvait pas lui enlever. C’était aussi là son plus gros défaut et il était près à aller parfois trop loin pour les gens qui avaient gagné cette fidélité. En témoigne l’empressement qu’il avait eu à aider sa sœur. Pour le reste, il avait bien agi et cette victoire était sienne à savourer. Bientôt, il pourrait voir les graines qu’il avait plantées par son épée porter leur fruit et il comprendrait sûrement à ce moment-là l’importance de cette action. Néanmoins, le vieux lion se jurera qu’il ne demandera plus jamais à Kilian de redevenir cette personne-là, car il ne l’était pas. Ce meurtre avait été le dernier en service commandé. L’âme d’un docteur ne correspond pas aux ombres et aux ruelles sordides.

« - Très bien, j’ai confiance en toi pour gérer ça, Kilian. Fini d’être assassin, redevient juste Kilian le médecin, et ça devrait suffire je pense. »

Et cette fois, le lion se mit à rugir de rire, espérant que ce dernier serait un peu plus communicatif. Après le rire, se fut la surprise qui se dessina sur son visage. Il imaginait bien la scène, Aoife aux portes de la mort, tendre doucement une main vers le onzième gardien et lui murmure un merci faible sortant de ses lèvres presque comme un dernier soupir.

« - Je ne sais pas ce qu’Athéna a pu lui faire, mais même malgré son intervention, je suis surpris d’un tel résultat. »

Puis, le lion resta silencieux quelques instants avant de reprendre :

« - Je ne te retiens pas plus longtemps, Kilian, si tu n’as rien à ajouter. Bravo, encore une fois. Tu as fait une erreur, une grosse erreur, qu’il ne faut pas oublier, mais le destin semble te porter dans son coeur. Mais pas seulement, tu as l’âme d’un chevalier d’or, alors ne la perd pas veux-tu ? »

Et d’un dernier sourire, il attendit la réponse du chevalier d’or et voir si ce dernier ou non allait prendre congé, peut-être après tout, voulait il encore aborder quelques autres points de détails.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2857-childeric-voix-d-ath https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
KilianKilianArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-bleu220/220[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-bleu  (220/220)
CP:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-rouge180/180[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-rouge  (180/180)
CC:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-jaune285/285[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-jaune  (285/285)
Message Re: [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian)   [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) EmptySam 27 Fév - 22:42
Homme à homme








Spoiler:
 

Un lourd fardeau venait de se retirer de mes épaules.
Particulièrement satisfait de la réussite de ma mission, le Grand Pope me gratifia d'un compliment à double tranchant, qui me fit lâcher un sourire.
La fidélité... Oui, j'offrais difficilement mon coeur, mais une fois que c'était fait, j'étais prêt à tout pour ceux qui m'importaient. Pour le meilleur comme pour le pire.
Un rictus amusé qui s'accompagna d'un rougissement brusque de mon visage, devenu cramoisi non seulement par le mot "confiance", puis de la sentence m'autorisant à faire passer le médecin devant l'assassin. Et le rire tonitruant de l'ancien lion, suffit à me faire l'accompagner d'un éclat plus discret, mais tout aussi sincère. Libérateur surtout.

Je dois bien admettre que cela me rassure d'avoir su démontrer autant de compétence à sauver une vie qu'à en dérober une... Je vous remercie de tout coeur, Grand Pope. Toutefois... Sachez que si le besoin s'en fait de nouveau sentir, c'est sans regret ni doute que je poserais le masque du tueur sur mes traits. Quelqu'un doit bien se salir les mains, lorsque la situation l'exige.

Et autant que ce soit moi. Il serait dommage de priver le Sanctuaire de mon expérience dans ce domaine, uniquement pour me permettre de m'épanouir à titre personnel dans un rôle que j'aimais tant.
Sur ces bonnes paroles. Childéric me donna congé, après un mélange de rappel de mon erreur et d'encouragement.

Je... Je ne peux perdre ce qui m'importe le plus.

Et appartenir à l'ordre d'élite d'Athéna m'était dernièrement apparu comme... Un fait que je pouvais me voir ôter. Or, rien ne semble aussi important que l'acquis mis en péril. Et je savais désormais à quel point mon identité profonde, mon âme demeurait unie à celle de l'armure d'or du Verseau.
Mais au lieu de quitter les lieux, je me retrouvais à baisser le regard, à la recherche de mots qui se mélangeaient dans mon esprit.
Je pouvais tuer un homme sans trembler, m'occuper des pires blessures sans hésiter, mais aborder un sujet délicat... Me paralysait. Pourtant, je finis par trouver le courage de me lancer, en relevant les yeux pour les plonger dans ceux du chef de notre ordre.

Childéric... Je voulais vous présenter mes excuses... En tant que Kilian, et non comme chevalier d'or.

L'interpeller par son prénom et non par son titre me coûtait, mais c'était là un détail destiné à lui faire comprendre que je m'adressais à lui d'homme à homme. Un sourire tremblant se dessina sur mon visage. J'étais lancé, autant y aller.

J'ai appris que vous et moi partagions... Une même affection... Bref... Je me suis laissé gagner par le désespoir, en croyant être le seul à vouloir la sauver... J'ai été stupide. Et je devine maintenant à quel point cela à dû être terrible pour vous, en tant qu'homme, de faire passer le devoir avant toute autre considération... Mon erreur a non seulement mis en péril les nôtres, mais... Je vous ai probablement blessé à titre personnel, et je voulais juste m'excuser pour cela...

En apprenant le lien amoureux entre ma soeur et le grand pope, j'avais fini par prendre conscience du déchirement qu'avait dû ressentir Childéric en la voyant dépérir chaque jour, sans pouvoir rien faire, au vu des enjeux. Et je n'avais fait qu'alourdir le fardeau qu'il s’efforçait de cacher.
Mais d'un coté, cela me soulageait de savoir qu'un autre que moi aimait à ce point la rose fanée.

Si tel est votre souhait, je m’aborderais plus ce sujet à l'avenir, mais... Je vous devais bien ces maigres excuses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-bleu0/0[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-rouge0/0[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-jaune0/0[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian)   [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) EmptyMer 3 Mar - 21:31
Kilian était vraiment… touchant. Oui, il était fatalement trop humain. Trop gentil, trop plein d’émotion qu’il avait réfréné bien longtemps. Ou plutôt, qu’on lui avait appris à enfermer loin de lui. Il se doutait du genre de formation que l’avant-dernière barrière du Sanctuaire avait dû subir. Après tout, il en avait subi un du même genre et la légion de cicatrices jalonnent son corps sont autant de preuve de cet état de fait. Après la déclaration de Kilian que le vieux accueillit avec sérieux, il lui répondit d’un signe de tête entendu. Que ferrait-il face à cette nécessité ? Il était difficile pour lui de répondre. Le devoir était son sacerdoce et il attendait que ceux sous ses ordres suivent cette philosophie mais l’honneur et la destruction de soit sont deux choses différentes. Bien que trop souvent, pour accomplir son devoir, il faut encaisser les souffrances. Alors, si c’était en son pouvoir, le devoir de Kilian serait autre. Après tout, le meurtre était loin d’être son seul et unique talent.

Childéric l’écouta et d’abord posa sa main sur l’épaule du chevalier d’or pour lui faire comprendre que, malgré son erreur, il restait chevalier d’or. Mais aussi pour l’inviter à parler. Sa main ne resta pas là longtemps, juste le temps d’apaiser l’âme du frère de sa femme. Il avait su regagner la confiance perdue et le temps et Athéna, seraient juges de ses fautes. Il pouvait comprendre cette volonté de ne pas vouloir perdre ceux qui étaient importants. D’être près à tout pour conserver ses liens. Seuls ceux qui ont déjà éprouvé l’amertume de cette perte pouvaient vraiment comprendre ça. Le Pope était de ces Hommes. Il se souvenait du dégoût de tout et de lui-même qui ne l’avait plus quitter quand une ombre chargée d’embrun de Rhum lui avait annoncé la nouvelle la plus funeste de son existence. Il fut néanmoins surpris de voir Kilian s’excuser ainsi et ce dernier pourrait sûrement lire sur le visage de Childéric qu’il ne voyait pas vraiment où il voulait aller.

Se livrer ainsi semblait difficile pour le chevalier d’or alors il ne dit rien, il ne voulait pas interrompre cette confiance et sa nécessité lisible sur le visage de Kilian. Une même affection ? Les mots firent naître un petit sourire en coin sur le visage de Childéric. C’était en effet une façon de parler d’elle. Et cet aveu toucha le vieux lion en plein coeur comme peu de fois cela avait été fait. Ses émotions, ses sentiments, étaient quelque chose qu’il gardait trop souvent pour lui. On l’avait forgé dans la solitude et on l’avait préparé à devenir ce fauve qui se retournerait contre lui et les siens. Si ses cicatrices étaient le souvenir de sa formation, elles étaient autant d’avertissements sur le monstre qu’il pouvait devenir. Alors ces considérations toutes humaines, lui était parfois étrangère et il se rendait un peu mieux compte, maintenant que des mots avaient été mis dessus, sur une partie du poids qui avait pesé sur ses épaules depuis lors. Et ce dernier identifié, le vieux lion se sentit plus léger.

« - L’amour nous rend souvent trop con, Kilian. »

Dit alors froidement Childéric avant d’exploser de son rire rugissement, si fort et puissant cette fois, qu’il en ferrait presque trembler les murs. Il posa alors sa main sur la joue de Kilian, auquel il donna une petite claque amical, non, plus qu’amical, presque fraternel. Mais pas de cette fraternité du sang, pas seulement celle des armes.

« - Je ne t’en veux pas Kilian. Tu as fait ce que tu pensais être ton devoir. Mais oui, c’est un fardeau… lourd à porter. Parfois trop. Mais le devoir est mon sacerdoce. Pour moi, mais je le porte pour vous tous. »

Pour qu’il soit le seul à porter ce fardeau terrible qu’est la couronne, pour qu’il puisse vivre à défaut de survivre et surtout, surtout pour que ce petit être qui grandissait dans le secret le plus absolu puisse vivre dans un monde loin de l’horreur de celui de ses parents. Pour qu’il ne soit ni soldat, ni roi, ni rose, mais simplement lui-même.

« - Mais… merci. Ces mots n’ont pas dû être facile à dire pour toi et il me touche plus que tu ne pourrais le savoir… frangin ! »

Et cette fois, c’est une franche bourrade dans l’épaule que le vieux lion adressa au Verseau.


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2857-childeric-voix-d-ath https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
KilianKilianArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-bleu220/220[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-bleu  (220/220)
CP:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-rouge180/180[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-rouge  (180/180)
CC:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-jaune285/285[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-jaune  (285/285)
Message Re: [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian)   [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) EmptyMer 3 Mar - 23:14
Famille








Spoiler:
 

Le moment échangé allait au delà d'un simple rapport de mission entre un supérieur et son soldat.
Mais je n'étais vraiment pas doué dans le domaine de l'affectif... Un gamin immature, maladroit, sûrement trop sensible ou expressif.
Mais pour une fois, je repoussais la bienséance afin d'ouvrir un peu mon cœur. Car même si j'attachais beaucoup d'importance à l'opinion que le Grand pope avait de moi, plus encore, je voulais rendre fier celui qui rendait la vie de ma sœur plus supportable.
Je souris timidement en sentant brièvement la poigne ferme du lion sur mon épaule. Je n'avais jamais vraiment bénéficié d'une telle attention, et je ne savais comment y réagir. Aussi, le silence serait mon meilleur allié, surtout après ma déclaration bancale, mais sincère.
L'amour rend con ? La réplique me fit écarquiller les yeux de surprise, avant que le rire tonitruant de la Voix ne me tire un reniflement amusé.

A qui le dites-vous...

Cette affirmation pouvait coller parfaitement à mes choix, concernant mon meilleur ami défunt et ma propre sœur. Mais au moins, je me sentais moins seul dans ma bêtise.
Je rougis comme une pivoine lorsque la main de l'ancien soldat se posa sur ma joue, avant de la tapoter. Non de gêne, mais d'une sorte de chaleur bienfaisante qui embauma mon cœur trop froid. Pour moi qui n'avait jamais eu de père ou de repère équivalent, ce geste me fit brusquement monter les larmes aux yeux. Je les retins de justesse... Jusqu'à ce qu'en un mot, un seul, Childéric fracasse le dernier barrage qui retenait encore le masque posé sur mes émotions.
Je répondis à sa bourrade par une main tremblante posée sur son épaule, l'espace d'un instant. Les mots refusèrent de quitter mes lèvres, tant je me devais de les mordre pour retenir un sanglot trop longtemps réprimé. Pour moi qui avait passé de longues années si seul, j'avais enfin...

Une famille... Nous sommes une famille...

Et il n'en manquait qu'un seul membre. Un enfant, qui ne savait rien de nous. Mais dont le destin serait ainsi préservé. Mais où qu'il puisse se trouver, mon neveu resterait présent dans nos trois cœurs, unis.
Et un rire entremêlé de larmes m'échappa, en écho à l'éclat tonitruant de mon beau-frère. Comme il était bon de poser le poids du devoir, l'espace d'un instant... Et ce lien enfin connu et assumé me servirait de repère afin de tout faire pour veiller sur ceux qui m'étaient si chers.

Je... Je ne peux pas laisser la louve trop longtemps seule... Je lui ai promis de lui ramener de la nourriture. Childéric... Quelle est la suite du plan ? Puis-je faire quelque chose de plus ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-bleu0/0[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-bleu  (0/0)
CP:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-rouge0/0[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-rouge  (0/0)
CC:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-jaune0/0[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-jaune  (0/0)
Message Re: [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian)   [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) EmptyJeu 4 Mar - 15:29
Plus la conversation avançait et plus le modèle de l’assassin froid de Kilian s’éloignait. Il se souvenait de leur conversation dans le temple du Pope et du masque qu’il avait porté. De sa rencontre avec le prisonnier du Sanctuaire et ce qui en avait découlé. De sa mission à Jamir et leur rencontre et de la tâche qu’il lui avait confiée pour percer les secrets de cette langue étrange. Du rapport étrange, aussi, que le onzième gardien avait avec le dieu messager. Ce dernier s’étant étrangement pris d’un intérêt pour le chevalier d’or, ce qui ne plaisait pas vraiment à Childéric, mais contre lequel il ne pouvait pas faire grand-chose. Que de chemin Kilian avait parcouru à travers tous ces événements. Tous ces choix et ces rencontres avaient-elles mené à ce moment précis ? Des conséquences imprévisibles à des choix tout aussi imprévisibles.

Un sourire amusé vient sur les lèvres du Pope quand il vit Kilian retenir ses larmes. Pas le genre de sourire moqueur, mais un amusement honnête de cette candeur dissimulé sous tant de masques. Finalement, c’était là, sûrement pour la première fois, qu’il voyait le visage du chevalier d’or sans aucun des masques sous lesquelles il se cachait. Childéric pouvait comprendre pourquoi et comment il en était arrivé là. Alors il accorda à cette ultime marque de confiance la considération qui lui été du. Un geste qui le toucha. De même que de voir juste après timidement les mots quitter sa gorge pour parler de famille. Et bien, lui qui avait toujours vécu seul sans famille, voyait cette dernière s’agrandir sans arrêt depuis qu’il avait épousé Nimue. Sa famille à elle avait elle une fin ou de nouveaux membres viendraient apparaître sans arrêt ? L’idée lui donna le vertige un peu mais la question de Kilian le ramena à leur conversation.

« - Occupe toi d’elle et fait lui quitter la cité quand cela sera possible. Ramène-la avec nous au Sanctuaire et soit le docteur dont elle a besoin maintenant. Tu as déjà fait plus qu’assez. »


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t2857-childeric-voix-d-ath https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
KilianKilianArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-bleu220/220[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-bleu  (220/220)
CP:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-rouge180/180[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-rouge  (180/180)
CC:
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) G-jaune285/285[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) V-jaune  (285/285)
Message Re: [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian)   [Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian) EmptyVen 5 Mar - 22:14
Les ombres









Un poids venait de s'alléger sur mes épaules.
Le destin ne m'avait pas vraiment épargné ces derniers mois, entre ma rencontre avec Hermès, la peur de perdre une soeur retrouvée, mon échec cinglant à Camelot, et la malédiction d'Athéna.
Mais enfin, j'avais le sentiment de revenir sur un chemin plus lumineux. Une route apaisée.
Un lien nouveau venait de se tisser entre Childéric et moi. Oh certes, il resterait le Grand Pope à mes yeux. Un supérieur respecté et craint, au tempérament parfois... Ombrageux. Mais désormais, cet homme impressionnant autant par sa carrure que son rire représentait autre chose à mes yeux.
Un frère.
Après avoir ravalé mon excès d'émotion, j'écoutais ses directives, en acquiesçant.
Aoife allait avoir besoin de soutien. Autant médical qu'humain. Et je me sentais capable de lui apporter mon aide sur ces deux fronts.
J'ignorais ce que cette femme avait vécu. J'ignorais tout de son passé, de ses erreurs, de ses doutes, de sa personne. Mais là où beaucoup l'avait vue à travers le prisme de la fureur, de la louve colérique et violente, j'avais eu le privilège de distinguer le fond de son âme.

Vous pouvez compter sur moi.

Et pour une fois, je me sentais légitime pour affirmer une telle assurance face à la Voix d'Athéna.
Un nouveau jour allait poindre, portant avec lui son lot d'espoirs nouveaux.
J'adressais un dernier sourire ému, couplé avec une main posée sur l'épaule massive de l'ancien lion, et me retirais pour le laisser à ses obligations.
Tout en me refondant dans les ombres, je sentis que je n'en faisais désormais plus vraiment partie. Elles resteraient un refuge, mais non une issue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Mi Mars 553] Au rapport ! (Childéric - Kilian)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Britannia :: Camelot :: Haut-Pavé-
Sauter vers: