Votez
I
II
III
IV
V


Mai 553 AD
 
Partagez
 

 [Début mars 553] Je remporterai mon premier combat !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ArgusArgusArmure :
Oiseau de Paradis

Statistiques
HP:
[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! G-bleu1050/1050[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! G-rouge1050/1050[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! V-rouge  (1050/1050)
CC:
[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! G-jaune750/750[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! V-jaune  (750/750)
Message [Début mars 553] Je remporterai mon premier combat !   [Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! EmptyVen 26 Fév - 18:59


Argus s'immobilise immédiatement dans sa poursuite : les trois ombres changent de cap. Comme si elles avaient pris une décision fulgurante, ou bien reçu un ordre, elles firent volte face et, de concert, s'avancèrent vers Kaleb.
Dans l'ombre de ses fourrés, Argus les suivit doucement. La jeune fille ne semblait pas encore avoir été détectée, aussi fit-elle de son mieux pour garder l'avantage de la surprise.

Les ombres étaient sur le Chevalier d'Or et laissaient à présent pleinement briller leurs cosmo énergies. Conformément à ce qu'Argus avait pressenti, les trois ombres semblaient puissantes. Elle n'aurait pas le droit à l'erreur, cette fois-ci. Bien qu'elle eût son armure, il ne s'agissait plus d'un entraînement.
Elle ne pourrait pas bénéficier de la pitié de son adversaire.

Kaleb ne réagit pas immédiatement, sans doute cherchait-il encore à user de diplomatie pour rallier à leur cause ces âmes perdues. Cependant, Argus disposait d'un atout dans sa main, et c'était le moment ou jamais de l'utiliser.
D'un seul geste mental, elle jeta son dévolu sur l'une de ses proies, révéla sa cosmo énergie et se concentra pour lancer sa première attaque.

Pour la silhouette choisie, l'obscurité tomba sur la forêt. Maintenant, Argus ne cachait plus sa présence, seulement sa localisation.
Cependant, l'adversaire n'aurait pas le temps de chercher à trouver son attaquante. Dans les ténèbres profondes, des lames aussi tranchantes que des rasoirs se matérialisèrent, pour fondre sans aucune pitié sur leur proie.
Argus eut le plaisir de constater qu'elle accomplissait ceci avec plus d'aisance, depuis son entraînement avec Kaleb, et elle le remercia mentalement. Comme si elle était devenue un peu plus familière avec sa propre cosmo énergie.

Mais elle ne voulait laisser aucune chance à cette âme damnée de Narsès. Maintenant qu'elle était compromise, autant y aller à fond. Autant frapper tant qu'elle le pouvait encore.
Comme une furie, elle se rua hors de son buisson et se jeta sur sa cible, le rouant de coups de poings, de coups de pieds et de coups de coude, lui laissant à peine le temps de regarder le visage de son assaillante.


Dernière édition par Argus le Dim 14 Mar - 22:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1863-argus-chevalier-de-b
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Début mars 553] Je remporterai mon premier combat !   [Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! EmptySam 27 Fév - 0:21
Dès que le sifflement des lames d'Argus fendit l'air, sa cible tourna immédiatement la tête dans sa direction. Cette ombre avait l'oreille fine. La créature tira sur la chaine qui la reliait au personnage plus puissant, qui semblait le contrôler, et parvint à s'échapper. Les lames du Chevalier de Bronze ainsi s'écrasèrent dans le sol, là où sa cible se trouvait une seconde plus tôt. Cet étrange adversaire venait de disparaitre dans l'obscurité pour se téléporter plus loin!

Mais malgré cette réaction rapide, la cible d'Argus restait étrangement agitée. Comme perdue, elle regardait autour d'elle, mais ne vit pas venir la série de coups que lui délivra la jeune fille. Alors que l'Oiseau de Paradis malmenait cet homme, elle pu l'observer plus attentivement. Il était enserré dans une tenue de cuir qui semblait extrêmement désagréable à porter. Un masque de métal recouvrait son visage, avec des simples fentes pour ses yeux et sa bouche. Enfin, il avait à son cou un collier de piques, d'où trainait la chaine qui le reliait un peu plus tôt à son "maitre".

« Oh? Ohohohoh? Que vois-je? Un petit oiseau? »

Malgré la douleur des coups que la femme-chevalier lui avait infligé, cet énergumène semblait étrangement enjoué. Venait-il de confondre l'armure d'Argus avec un véritable oiseau? En tous cas, un large coup de griffe mit fin à l'enchainement d'Argus. Des doigts de l'homme masqué, des griffes d'os venaient de pousser pour lacérer la pauvre jeune fille. Un rire aiguë et désagréable s'échappa alors de la gorge de l'homme.

« Hahahaha! Chante avec moi, petit oiseau! Fais-moi entendre ta belle voix! Chante! CHANTE!!! »

Une violente onde sonore, un cri strident, inhumain, jaillit du masque de l'étrange personnage. Dès que l'onde de choc frapperait Argus, les vibrations de cette voix feraient éclater ses tympans et ses vaisseaux sanguins. Parviendrait-elle à y échapper?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArgusArgusArmure :
Oiseau de Paradis

Statistiques
HP:
[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! G-bleu1050/1050[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! G-rouge1050/1050[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! V-rouge  (1050/1050)
CC:
[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! G-jaune750/750[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! V-jaune  (750/750)
Message Re: [Début mars 553] Je remporterai mon premier combat !   [Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! EmptySam 27 Fév - 17:51
Argus laissa échapper un juron lorsque son adversaire esquiva sa première attaque. Et flûte ! Voilà qu'il commençait bien, son premier combat ! Mais elle serra les dents, sans se laisser abattre. Elle n'en frapperait que plus fort. Elle vaincrait.

Heureusement, la surprise porta ses fruits lorsque la jeune fille vint au contact. Destabilisée, sa proie ne sut pas esquiver les coups, et Argus s'en trouva rassurée. Elle ne partait pas avec un si gros désavantage, finalement...
Entre chaque frappe, elle put graver sans son esprit les traits de l'adversaire. Il ressemblait à un prisonnier, ou bien à un esclave. Pourquoi le forçait-on à porter cette tenue qui entravait ses mouvements ? Pourquoi ce collier comme à un chien ? Pourquoi cette laisse ?
Et pourquoi ce masque étrange - était-ce une femme ?

La voix visiblement dérangée de son adversaire la détrompa : il s'agissait d'un homme. Cependant, Argus n'eut pas le temps de s'apitoyer plus longtemps, et elle s'en voulut pour cette faiblesse.
Des griffes acérées venaient de jaillir des poings de l'homme et, si elles ripèrent un instant sur l'armure de bronze, elles entaillèrent cruellement les chairs de la Chevalier de Bronze.
Bientôt, un cri strident retentit, menaçant de percer les tympans de la jeune fille. Aussitôt, celle-ci se rejeta en arrière, pour esquiver les coups les plus rapides.

La température monta brusquement. Etait-ce une insolation ? En tout cas, il n'y avait plus de jeune fille en face de l'étrange prisonnier. Seulement une nuée d'oiseaux qui s'envola en piaillant, insensible à son onde sonore.
Argus avait à nouveau atterri dans l'ombre de la forêt, camouflée par ces hautes herbes et l'obscurité laissée par les arbres. Cependant, cette fois-ci elle n'escomptait plus prendre son adversaire par surprise. Alors elle choisit de mettre à profit l'enseignement de Kaleb et de répondre à la provocation par la provocation :

Oh non, je ne chanterai pas. Mais je danserai, maintenant !

Aussitôt, ses pieds commencèrent à frapper le sol tandis qu'elle accompagnait ces pas de mouvements harmonieux. Elle se mouvait comme un oiseau battant des ailes, cependant ses pieds ne frappaient pas le sol au hasard.
Un onde se déplaçait à travers le sol et se dirigeait droit vers l'adversaire. Et la fréquence de cette onde était exactement celle qui pourrait faire exploser ses os.

Argus n'attendit pas que son adversaire puisse reprendre son souffle. Déjà, elle était à nouveau sur lui pour le malmener de coups, l'empêchant de réfléchir, espérait-elle.



Dernière édition par Argus le Dim 14 Mar - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1863-argus-chevalier-de-b
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Début mars 553] Je remporterai mon premier combat !   [Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! EmptyJeu 4 Mar - 23:54
L'homme masqué avait poussé un petit cri admiratif lorsque la nuée d'oiseaux s'était substituée à son attaque. Comme hypnotisé par leur vol, il les suivit du regard, oubliant presque le combat qui était en train de se dérouler! Cependant il fut abruptement ramené à la réalité lorsque la voix d'Argus répondit à sa précédente demande. Immédiatement, son masque se tourna vers elle. Sa colère était palpable.

« Quoi? Tu ne veux pas chanter?! Mais alors ta voix ne te sers à rien! Ta gorge ne te sers à rien!! DONNE-LA MOI!! LAISSE-MOI TE L'ARRACHER!!! »

L'homme voulut se jeter en avant vers la femme Chevalier, toutes griffes sorties! Mais les vibrations envoyées par Argus dans le sol l'atteignirent avant. Immobilisé par l'attaque de l'Oiseau de Paradis, l'étrange personnage se tordit dans tous les sans en poussant des petits cris plaintifs. Il sembla même à la jeune femme entendre les craquements sinistres des os en train de se briser et de se déloger! Pourtant, lorsqu'elle se jeta sur lui pour le frapper, il se déroba à tous ses assauts, se pliant dans des sens improbables avec une incroyable agilité! Les poings de la petite Bronze ne firent que l'effleurer.

Après un bon en arrière pour échapper aux poings d'Argus, le serviteur de Narsès arracha l'une des griffes en os d'un de ses doigts, et la projetta comme une dague de lancer vers elle en la chargeant de son Cosmos. L'homme masqué se contorsionna ensuite. Avec un bruit écœurant, certains de ses os se remirent en place, et il récupéra une posture un peu plus humaine. Un ricanement mauvais s'échappa de sa bouche, sous son rideau de fer.

« Une danse sans musique ne vaut rien! Haha! HAHAHAHAHA!! Laisse moi t'accompagner, petit oiseau! »

Et s'éleva alors dans les airs une chanson. La voix qui chantait aurait pu être belle! Mais Ce chant était absolument atroce. Les sons, poussés dans des fréquences aux limites de la perception humaine, vrillaient l'esprit de tous ceux qui pouvaient les entendre. C'était comme si des épines de son étaient en train de se planter dans leurs cerveaux!

Mais ce n'était pas tout. Autour d'eau, l'air se troubla. Chargé de la Cosmo-énergie contenue dans sa chanson, des morceaux translucides et tranchants comme des rasoirs étaient en train d'apparaitre. Ils volaient et dansaient dans les airs au rythme cacophonique de son petit concert, et risquaient de sévèrement blesser Argus si elle n'y prenait pas garde.
Le spectacle ne faisait que commencer!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArgusArgusArmure :
Oiseau de Paradis

Statistiques
HP:
[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! G-bleu1050/1050[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! G-rouge1050/1050[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! V-rouge  (1050/1050)
CC:
[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! G-jaune750/750[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! V-jaune  (750/750)
Message Re: [Début mars 553] Je remporterai mon premier combat !   [Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! EmptySam 6 Mar - 23:49
La folie. Il n'y avait que cela qui puisse justifier les hurlements qui sortaient de la bouche du guerrier enchaîné, ses paroles tant nauséabondes que vides de sens. Malgré elle, malgré le courage qu'elle voulait se forcer à garder, elle ne put s'empêcher de frissonner. Arracher sa voix...
Elle se força malgré tout à se montrer brave, pour ne pas laisser l'ennemi s'imaginer qu'il avait pu prendre l'ascendant. Car elle ne pouvait pas perdre, elle n'avait pas le droit. Alors elle cria :

Viens donc la chercher si tu l'oses, chien chien à sa maîtresse ! Mais attaché comme tu l'es avec ta laisse, tu ne pourras jamais m'attraper !

Argus vit avec satisfaction que son attaque avait porté ses fruits. Elle s'en voulut de se soulagement qui détendait ses muscles, car elle ne pouvait même pas imaginer la souffrance de l'homme...
Puis elle se morigéna mentalement pour sa pitié. C'était lui ou elle. C'était faire triompher Athéna et la justice, ou le laisser répandre son chaos.
Pour se donner du coeur à l'ouvrage, elle fanfaronna tandis qu'il esquivait ses coups :

Tu devrais me remercié d'avoir brisé tes os... Grâce à moi tu as enfin la souplesse d'esquiver !

Le bruit dégoûtant qu'émit le guerrier choqua Argus, qui en resta pétrifiée quelques instants. Pétrifiée et dégoûtée : il était humainement possible de remettre ses propres os en place ?
Trop perturbée, elle ne put esquiver le projectile, qui se planta dans son bras. Avec une grimace, elle retint un juron de douleur. Puis, une main sur l'arme qui avait perforé son muscle, elle disparut à nouveau en une nuée d'oiseaux multicolores.
Elle eut la bonne surprise de voir que ces battements d'ailes avaient été suffisamment puissants pour dissiper la chansonnette discordante poussée par son adversaire. Cependant, durant son envol, l'os fiché dans son bras avait explosé, ouvrant un peu plus la plaie.

Argus retomba maladroitement au sol, se tenant le bras avec une grimace. Mais, sans perdre un seul instant, elle se rua vers son adversaire, qu'elle rua à nouveau de coups. Tant pis le nombre de fois qu'elle devrait briser ses os, le nombre de fois qu'il les remettrait en place, elle s'était juré que cette fois-ci il ne se relèverait pas.
Puis elle releva les yeux vers son ennemi et persifla :

Alors comme ça, tu veux jouer au couteau ? Voyons qui de tes griffes ou de mes serres sont les plus aiguisées !

L'obscurité tomba à nouveau sur les lieux, et de nouvelles lames se mêlèrent aux anciennes.

[/justify]


Dernière édition par Argus le Dim 14 Mar - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1863-argus-chevalier-de-b
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Début mars 553] Je remporterai mon premier combat !   [Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! EmptyLun 8 Mar - 17:55
Une nouvelle attaque. Une nouvelle dérobade. Le petit oiseau était agile. Elle avait esquivé le plus gros de l'attaque de son adversaire. Mais le petit piège qui l'avait touché au bras avait fonctionné! L'homme masqué eut un petit rire en voyant le sang d'Argus couler. Il se moquait d'elle! Le Chevalier de Bronze se jeta sur lui pour lui faire payer cet affront, mais malgré les coups qu'elle lui donnait, ce fou continuait de ricaner. Lorsque l'obscurité se fit et que les lames de rasoir de l'attaque d'Argus foncèrent sur lui, il disparut à nouveau dans les ombres. Les dagues se perdirent dans le vide, et quelque part, depuis sa cachette, la voix de l'homme résonnait autour d'elle!

« Tu parles, tu parles, tu parles... Quel gâchis! Ta voix serait tellement plus exquise si tu chantais! Ou si tu poussais des cris d'agonie! »

Depuis un point inconnu, un son strident déchira l'air. L'onde sonore fonça droit sur Argus pour frapper sa position. Pourrait-elle l'esquiver? Ou serait-elle prise au dépourvue par cette attaque surprise? Son adversaire aurait pu continuer ainsi, à l'assaillir depuis les ténèbres où il se cachait, mais...

« Argh! Quelle est cette lumière?! »

Un peu plus loin dans le camp, une intense et aveuglante lumière venait d'apparaitre. Les flammes du Phénix en train de renaitre! Sous l'effet de sa chaleur, tous les environs étaient en train de prendre feu, chassant les ombres dans lesquelles l'homme masqué se cachait. Argus put le repérer, non loin. Il était en train de se tenir la tête. Des yeux de son masque, des larmes de sang étaient en train de couler.
La lumière du Phénix était-elle en train de lui rendre la santé mentale qu'il avait perdu?

« Liuva... Où es-tu, ma Liuva? Où l'avez-vous emmené? Rendez-la moi! »

Même si quelque chose était en train de changer en lui, il demeurait agité. Agressif. Lorsqu'il porta son regard sur la femme Chevalier, ce fut en la considérant comme une ennemie. Il se jeta donc sur elle, cette fois de manière plus précise et maligne... Mais aussi plus faible! Avec la perte de sa folie, la douleur des os brisés de son corps lui faisait souffrir le martyr. A chaque coup de griffe, Argus pouvait entendre sous son masque un gémissement emprunt de désespoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArgusArgusArmure :
Oiseau de Paradis

Statistiques
HP:
[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! G-bleu1050/1050[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! G-rouge1050/1050[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! V-rouge  (1050/1050)
CC:
[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! G-jaune750/750[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! V-jaune  (750/750)
Message Re: [Début mars 553] Je remporterai mon premier combat !   [Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! EmptyMar 9 Mar - 22:56
Le rire de l'homme vrilla les tympans d'Argus. Un véritable rire malsain de personnage maléfique, qui la convainquit qu'elle ne pouvait pas laisser quelqu'un comme lui agir à sa guise. Elle, Chevalier d'Athéna, était dans son bon droit en l'empêchant de nuire plus.
Elle ne devait plus se culpabiliser de la souffrance qu'elle lui infligeait.

L'homme avait bel et bien perdu toute sanité. Sous les poings de la Chevalier de Bronze, il trouvait encore le moyen de ricaner, et Argus frissonna. Elle avait mal pour lui. Qu'est-ce qui avait pu le plonger aussi profondément dans la folie ?
Dans l'obscurité, son adversaire avait disparu. Argus jeta plusieurs regards prudents aux alentours, prête à réagir au moindre signe de danger. Cependant, la voix de l'homme résonna, lui révélant sa position. Argus répondit, se forçant à garder un ton calme :

Si tu en es réduit à de tels arguments, c'est que ta maîtresse t'as coupé les griffes.

L'orgueil l'avait visiblement emportée. Plutôt que de répondre, elle aurait mieux fait de se mettre à l'abri. Un son strident déchira les airs, puis ses cochlées, lui causant une douleur qui irradia dans toute sa boîte crânienne. Aussitôt une immense faiblesse se saisit de ses muscles et de son esprit ; la jeune fille dut prendre sur elle pour ne pas poser un genou à terre.

Une explosion de cosmos balaya les environs et, un instant, la jeune fille crut sa dernière heure arrivée. Heureusement, elle comprit ce dont il retournait. Un cosmos lumineux et annonciateur de bonnes nouvelles, aussi chaud qu'un brasier salvateur... Xanathos ! Quoi qu'il se soit passé, cela allait bien de son côté. Argus osait même espérer sa réhabilitation.
Cela lui redonna de l'espoir et elle se redressa et, de soulagement et d'espoir, elle se mit à danser, ses pieds frappant la terre avec toujours plus de ferveur, un oiseau au plumage bigarré ondulant derrière elle.

Où que tu sois, ma danse saura de retrouver, mécréant !

Argus se retourna juste à temps pour voir son adversaire fondre à nouveau sur elle pour la rouer de coups. Cependant, quelque chose avait changé en lui. Ces gémissements, ces larmes de sang... Il semblait s'être ouvert à un nouveau palier de douleur, les endorphines ne coulaient plus dans son sang.
Il souffrait le martyr.
Un instant, Argus s'immobilisa, prise de pitié. Un instant d'erreur, où un premier poing la cueillit dans la mâchoire. Alors, tout lui sembla évident : oui, elle devait le purifier et le châtier pour ses crimes. Mais, par respect envers ces souffrances qu'elle lui infligeait, pour pas que son âme devienne aussi noire que la sienne par la violence qu'elle exerçait, elle devait endurer la même souffrance.

Alors elle ne chercha pas à esquiver les coups. A l'inverse, elle les rendait, oeil pour oeil et dent pour dent, espérant par là abréger les souffrances de cet homme au plus vite, par pitié pour son martyr.


Dernière édition par Argus le Dim 14 Mar - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1863-argus-chevalier-de-b
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Début mars 553] Je remporterai mon premier combat !   [Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! EmptyDim 14 Mar - 22:26
Argus avait eu raison de lancer son attaque à l'aveugle à travers le sol sous ses pieds! Même caché comme il l'était, l'homme masqué n'avait pu y échapper, et à nouveau ses os avaient souffert de l'assaut de l'Oiseau de Paradis. Cependant, cela n'avait pas suffit à arrêter l'homme torturé. Même avec son corps qui tombait en morceau, il continuait à se mouvoir avec l'énergie du désespoir, celle d'une bête acculée et proche de la mort. La jeune fille et cet énergumène échangèrent coups et esquives. Le pantin de Narsès était agile, mais ses coups étaient devenus faibles. Aucun ne parvint avec si peu à blesser sérieusement l'autre.

Finalement, un coup e poing d'Argus toucha l'homme à la tête, et fit voler son masque en éclats! Sous le choc, le chanteur recula de plusieurs pas, et tomba à genoux. Au sol, dans une flaque, il vit son propre visage et ses souvenirs lui revinrent.

De beaux jours, passés sous le soleil italien. Lui, le chanteur, écrivant des chansons pour l'élue de son cœur. La belle tour des vents, ou eux deux vivaient en tant qu'artistes. Mais l'Empire Byzantin vint, et avec lui, la guerre. Il durent fuir, se cacher. Mais les Oracles perdirent, et les serviteurs de Narsès se mirent à traquer les artistes... Lui et Liuva furent trouvés. Il combattit, s'eveillant à son Cosmos pour protéger celle qu'il aimait, mais c'était trop peu, trop tard. Les gardes le maitrisèrent, et ils furent séparés. Narsès l'enferma avec d'autres dans ses repaires secrets pour expérimenter sur lui. Le droguer, le torturer, le modifier. Faire de lui un chien chien bien obéissant... Et entrainer à tuer, en sacrifiant d'autres prisonniers à ses griffes. Des prisonniers dont parfois, il connaissait le visage...

« Liuva... Tous ces gens... Je les ai... »

L'homme releva sa tête vers Argus. Son visage aurait pu être beau, autrefois. Mais à présent une multitudes de balafres et de sutures le parcouraient, comme si sa peau avait été arrachée et recousue à plusieur reprise. De ses yeux continuaient à couler des larmes écarlates. Son expression était rendue illisible par la difformité de son faciès. Mais dans ces yeux on ne pouvait lire qu'une douleur sans fin.

« C'est Narsès qui m'a rendu ainsi... Qui a fait de moi un monstre... C'est de sa faute... De votre faute! »

Lentement, alors que le camp s'embrasait autour d'eux, une flamme de rage était aussi en train de naitre dans le regard de l'ancien artiste, devenu meurtrier. Chancelant, il se releva, dardant sur le Chevalier de Bronze un regard noir. Il se souvenait de ces armures... C'était les mêmes que portaient les gens qu'il l'avaient capturé! Torturé!
Alors il se mit à chanter. Mais pas d'une voix folle et discordante comme auparavant. Une voix de colère! Un opéra de mort, beau et terrible! Pour emporter ceux qui avaient brisé sa vie et leur faire payer pour tous ces supplices! Chaque note était une nouvelle douleur pour Argus, et avec le rythme de cet hymne mille couteaux de verre dansaient autour d'elle pour la découper.

Finalement, la chanson cessa... Mais la douleur persistait. Comptant profiter de cette occasion, le forcené se jeta sur la jeune fille. Dans sa main, il tenait sa dernière griffe d'os comme un poignard chargé de Cosmos. Il comptait la frapper avec en pleine poitrine, et ainsi accomplir un dernier acte de vengeance avant de mourir! Il cria!

« VOUS M'AVEZ TOUT PRIS! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArgusArgusArmure :
Oiseau de Paradis

Statistiques
HP:
[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! G-bleu1050/1050[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! G-rouge1050/1050[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! V-rouge  (1050/1050)
CC:
[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! G-jaune750/750[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! V-jaune  (750/750)
Message Re: [Début mars 553] Je remporterai mon premier combat !   [Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! EmptyLun 15 Mar - 23:00
Sous l'un des nombreux coups que la Chevalier portait aux renégats, le masque de celui-ci vola au loin. Aussitôt, les deux combattants s'immobilisèrent.
Argus fut étonnée de voir cet homme, le visage à nu, de pouvoir détaillé ses traits torturés, son expression qui portait la souffrance à son paroxysme. Et elle, à quel point avait-elle ajouté à cette souffrance ?
Non. Elle devait se ressaisir. Elle ne pouvait ressentir la moindre pitié pour ce démon, même à présent, alors que voir la fenêtre de son âme rendait les choses plus difficiles encore. Elle se battait pour la Justice, il n'y avait pas de place pour la faiblesse. Elle devait aller jusqu'au bout.

Si la jeune fille sortit de sa torpeur, cela ne sembla pas être le cas de l'homme. Perdu au plus profond de ses souvenirs, il marmonnait des propos qui ne pouvaient faire sens que pour lui. Avant qu'Argus n'ait le temps de réagir, bien que la résolution de lui donner le coup de grâce se faisait de plus en plus fort en son coeur, l'homme releva la tête et la toisa, droit dans les yeux.
Argus en oublia de respirer, face à l'horreur de ce visage balafré, face à l'intensité de la haine dans son regard.

Cependant, elle se reprit à temps. Alors qu'il proférait des paroles de menace, Argus se baissa, pour que ses poings arrivent au niveau du sol. Il allait chanter à nouveau, et elle était prête à l'accueillir.
En effet, bientôt, sa voix retentit, cependant elle résonnait cette fois-ci avec une incomparable beauté. Cet instant de surprise et de déconcentration empêcha Argus de voir les morceaux de verre qui fonçaient sur elle, la coupant dans les défauts de son armure.
Mais elle se reprit bien vite. Bientôt, ses poings martelèrent le sol, accompagnant le champ de ce martyr d'un rythme sourd. Ses propres ondes se propageaient, à la rencontre du chant de l'homme. Instant après instant, elle parvenait à calculer leur fréquence, leur phase, pour qu'elles soient en cohérence avec l'onde de son adversaire, et qu'elles puissent donner lieu à des interférences destructives.
Afin qu'elles s'annihilent l'une l'autre avant d'atteindre l'Oiseau de Paradis.

Protégée par sa bulle qui malgré tout laissait passer de ce bruit, Argus se releva, dans un état second. Etait-ce la fatigue, l'adrénaline, la peur ? Argus ne maîtrisait plus ses muscles, ni son cosmos.
Elle ne comprit pas les signes rituels qu'elle effectua avec ses mains, elle ne comprit pas pourquoi son énergie gonfla autant, jusqu'à envelopper les deux combattants d'une bulle étouffante. En une illusion plus que réelle, de solides tresses de laines à cinq couleurs vinrent ligoter le serviteur de Narsès.
Puis, les yeux fous, Argus poussa un cri, un nom qu'elle était sûre d'avoir entendu et chéri, bien qu'elle ne s'en souvienne plus :

PALDEN LHAMO !!!!

Aussitôt, un être fantasmagorique se matérialisa devant eux. Géante à la peau bleue, elle portait des crânes dans sa chevelure et dardait sur eux son visage de lion. Juchée sur une mule à laquelle s'accrochaient des âmes, elle pointa un bâton orné de ligne sur l'esclave. Un jet de lumière sortit de son arme, et frappa l'homme au milieu du front.
Puis la déesse sortit deux dés de son sac, un noir et un rouge. Elle les fit tourner un instant dans sa main, puis le dé noir jailli. Alors, d'un sac en peau humaine, la déesse prit à pleine poignée les fléaux et les maladies, afin de les jeter sur sa cible.

Puis, longtemps après, l'illusion se dissipa, le cosmos d'Argus faiblit pour disparaître. Elle s'affala au sol, le souffle court, le monde dansant autour de son champ de vision. Elle resta ainsi de longues minutes à tenter de reprendre son souffle, à tenter de comprendre ce qui venait de lui arriver.
Elle se força à se reprendre. Le combat n'était pas fini, et elle ne pouvait pas rester dans un tel état. Elle devrait réfléchir aux implications de cet instant plus tard.
Alors, doucement, douloureusement, elle se redressa pour faire à nouveau face à son adversaire.
[/justify]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1863-argus-chevalier-de-b
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Début mars 553] Je remporterai mon premier combat !   [Début mars 553] Je remporterai mon premier combat ! EmptyJeu 18 Mar - 15:25
Par son ingéniosité, Argus était parvenue à éviter le pire de l'attaque de l'homme défiguré. Parer ses ondes sonores par d'autres sur une fréquence opposée... Voilà une manœuvre qui était digne des Chevaliers d'Athéna! Mais ce succès était peut-être ce qui avait poussé son adversaire, perdu dans son désespoir, à se jeter sur elle avec un os en guise de dague. Mais même si celle-ci trouva sa cible, l'attaque final de cette pauvre âme torturée n'eut pas l'effet escompté.

Le balafré recula, effrayé par la transe dans laquelle Argus était plongée et par l'immense Cosmos qu'elle déployait. Son visage défiguré, tordu plus encore par la peur, contempla l'immense silhouette invoquée par l'Oiseau de Paradis, sans comprendre de quoi il s'agissait. Alors que l'attaque se préparait, l'homme tenta de fuir... Mais les os ses ses jambes, fragilisés par les attaques précédentes du Chevalier de Bronze, ne pouvaient plus le porter, il s'effondra à terre, et ne put que contempler, impuissant, l'ultime arcane d'Argus le frapper.

Lorsqu'il fut frappé par le contenu du sac noir, la peau de l'homme se mit à s'assombrir, son corps, à maigrir... Bien vite, sa chair qui faisait déjà peine à voir devint semblable à celui d'un cadavre. Alors que les dernières étincelles de vie étaient en train de s'éteindre dans la carcasse dans l'ancien prisonnier, il leva une main décharnée vers la jeune fille. Dans sa faiblesse et son délire, un autre visage était en train de se substituer à celui d'Argus.

« Liuva... J-Je voulais juste... T'entendre chan... chanter une dernière fois... »

Ses forces l'abandonnèrent enfin. La main de l'homme retomba à terre, toute vie l'ayant abandonnée. Son âme s'en était allée... Mais c'était surement mieux ainsi. A présent, au moins, il n'était plus enchainé et réduit à l'état d'animal. Il ne souffrait plus. Argus, quoiqu'on puisse en dire, lui avait sans aucun doute rendu service en lui offrant le repos.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Début mars 553] Je remporterai mon premier combat !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Provinces byzantines-
Sauter vers: