Votez
I
II
III
IV
V


Avril 553 AD (Jusqu'au 5 mai 2021)
 
Partagez
 

 [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-bleu1050/1050[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-rouge850/850[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-rouge  (850/850)
CC:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-jaune1200/1200[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-jaune  (1200/1200)
Message [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion]   [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] EmptySam 27 Fév - 0:56
"Qu'est-ce qu'il a dit, à voix basse ?"

Cela avait été la première question de la Toreador lorsqu'ils s'étaient retrouvés sur le chemin, suffisamment loin des oreilles indiscrètes. Elle leva les yeux vers le plafond océanique, bien tentée d'y projeter ses pouvoirs et de ressentir directement à travers la masse aqueuse la différence entre cette partie du dôme et celles adjacentes. Mais outre le fait qu'elle n'avait aucune idée de l'intensité du cosmos à déployer pour une telle inspection, mieux valait éviter d'attirer l'attention aussi brusquement dans cette période de troubles. Le simple fait de porter leurs Écailles faisait s'écarter bon nombre de personnes dans les rues tandis qu'ils se trouvaient encore dans les quartiers les plus défavorisés, puis ceux un peu plus décents.

Même si elle jouait de ses aptitudes pour se faire toute petite et qu'on l'oublie elle, les échos de l'altercation verbale entre Endymion et Etrius allait rapidement se répandre, tout comme la vision de son Écaille bleue bien connue. Donc, même s'ils ne la voyaient pas, les autres membres du Conseil et de l'Amirauté saurait que la Nymphe était bien de retour elle aussi. Elle baissa fortement le ton, sans qu'ils s'arrêtent de marcher :

"Je l'ai entendu parler du Pilier du Pacifique Nord un peu avant que tu arrives. L'influence d'un triangle qui dégraderait la résistance de notre ciel... J'ai peur de faire un lien trop hâtif avec le Triangle le plus célèbre du monde marin..."

Un interrogation dans le regard, la Sang-Pur ne voulut pas avoir l'air encore une fois de douter de lui, mais Endymion était le Général associé à cette partie du monde où s'échouaient les navires avant de disparaître, selon les rumeurs... Il était logique de lui poser la question en premier, puisque géographiquement rattaché à la zone.

"Ce que je m'explique difficilement, ce serait le lien qu'il voit entre l'Atlantique Nord et le Pacifique Nord à ce sujet... Il y a au moins 3 000 kilomètres d'eau et de terre entre les deux !"

Elle se mordit la lèvre. Il fallait prendre les problèmes un par un ou ils n'en finiraient pas de se perdre en ramifications obscures.

"De toute façon, quel que soit ce problème, nous pourrons difficilement prendre des mesures avant d'en savoir plus ici... Je m'inquiète pour le Général Deukalyion. Il est fidèle à Orphéus, il ne laisserait pas faire tout cela sans réagir, il connaît les lois, il les a subies..."

Un soupir nerveux lui secoua la poitrine. Le Bracelet. Commencer par le Bracelet.

***

Il lui sembla qu'une éternité avait passé lorsqu'ils atteignirent enfin l'entrée de la zone du Pilier central, après quelques détours de sûreté, où déjà on apercevait une ceinture de gardes plus importante que d'ordinaire.

Délaissant alors sa discrétion au profit de son étiquette de vassale des Merinita, Calypso s'avança directement vers le plus gradé, le salua et demanda d'une voix douce mais décidée :

"Nous souhaitons entrer dans la zone et voir le seigneur Cinead au plus vite, en tant que vassale de la famille Merinita et époux de la princesse Calista Atlas Merinita. En tant que Marinas également. "


[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-bleu1500/1500[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-rouge900/900[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-jaune1500/1500[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion]   [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] EmptySam 27 Fév - 9:27
Bilan









Le moins que l'on puisse dire c'est que mon agacement n'avait pas diminué d'un iota.
Cette espèce de vieille carne m'avait bien tapé sur les nerfs, mais avec le recul, je pensais avoir agi de la meilleure des façons. L'éliminer aurait été une solution de facilité, et j'avais besoin d'en savoir davantage avant d'agir.
Sans surprise, Calypso avait assisté à l'échange houleux, en se dissimulant dans les ombres. Et une fois qu'elle se fut dévoilée sur le chemin menant au pilier central, la nymphe commença à poser de légitimes questions.

Selon ce vieux renard, le niveau de la voûte océanique baisse, comme si la puissance des piliers étaient diminuées. Et selon sa théorie, cela pourrait venir du triangle des Bermudes.

Je haussais un sourcil étonné en apprenant que la zone du Pacifique nord était également touchée par une perturbation. Pourtant, comme le soulignait Calypso, difficile de voir un rapport avec ce pilier et le mien.

Cette histoire est fumeuse... Nous manquons trop d'informations pour nous faire un avis. Je n'ai pas revu Deukalyion depuis un moment... Espérons qu'il aille bien.

J'avais passé une soirée avec ce général, et j'en avais tiré une image très positive. C'était un homme loyal, droit, sympathique et qui possédait certains points communs avec le caractère de la Nymphe. Mais l'interrogation sur le devenir de ce guerrier attendrait.
Parvenu à destination, j'avisais d'un oeil circonspect l'attroupement de gardes bloquant l'accès au pilier central. A quoi pouvait bien jouer Cinead ? Pensait-il réellement pouvoir se terrer éternellement ici, en laissant ce conseil fantoche agir à sa guise ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr En ligne
CineadCineadArmure :
Aucune
Message Re: [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion]   [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] EmptyVen 5 Mar - 1:49

Les gardes, à l'annonce de l'identité des deux porteurs de Scales, n'eurent pas d'hésitation. Ils avaient de toute évidence reçu des ordres précis dans l'éventualité de leur arrivée. Devant Endymion et Calypso, le barrage qui avait été installé pour bloquer l'accès au Pilier Central et au domaine des Mérinitas s'ouvrit. Une demi-douzaine des gardes présents les encadra en leur demandant des les accompagner auprès dans l'ancien Primus Sénateur.

Passé cette première barricade, ils découvrir que le haut lieu de la cité était en état d'alerte. Presque aucun civil n'était visible dans les rues, et ils purent croiser plusieurs patrouilles avant d'enfin arriver dans le palais des Atlas. Là, ils furent conduits immédiatement jusqu'au bureau de Cinéad. Celui-ci était en train de parler avec deux officiers, qui furent congédiés dans l'instant lorsqu'il vit les deux Marinas approcher. Intimant aux autres gardes de les laisser en fermant la porte derrière eux, le frère de Calista se tourna vers eux.

    - Endymion. Calypso... Je suis heureux de constater que vous nous avez été rendus sains et saufs.


Les yeux de Cinéad étaient sincères. Mais on y lisait bien plus. De la colère. De la fatigue. Plus que tout, de la conviction. Cela faisait bien longtemps, depuis l'époque où le fardeau du titre de Légat était sien, qu'il n'avait pas semblé aussi à cran. Il invita le Général et la représentante de l'unité Calypso à s'asseoir. Ils avaient beaucoup de sujet à couvrir... Et surement moins de temps à disposition qu'il ne leur semblait.

    - Je suppose que vous avez pu voir l'état dans lequel se trouve Atlantis, et que vous avez des questions. J'y répondrai de mon mieux. Mais avant toute chose j'ai besoin que vous répondiez aux miennes.


Trouvant assise à son tour, l'Atlas joignit ses mains sur son bureau et les observa gravement. Il avait conscience que, après la mort d'Orphéus, eux-mêmes devaient être affectés... Mais pour le bien d'Atlantis, il devait leur demander de faire un effort supplémentaire.

    - Que s'est-il passé à Camelot, après qu'Aurora vous ait quitté? Avez-vous pu en apprendre plus sur ceux qui ont osé s'en prendre à Orphéus?


Un relent de rage dans sa voix. Les liens du sang étaient pour Cinéad quelque chose de sacré. Et pour ceux qui osaient s'en prendre à ce qui était sacré... Un seul châtiment s'imposait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-bleu1050/1050[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-rouge850/850[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-rouge  (850/850)
CC:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-jaune1200/1200[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion]   [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] EmptyVen 5 Mar - 12:21
A voir toute cette présence armée dans les rues et si peu de civils, le cœur de l'Argentée se serra. Elle reconnaissait moins sa patrie qu'avant leur départ, et sa culpabilité s'en trouva ravivée. Lui rappela sa faiblesse. Pourtant, elle marchait aux côtés du plus puissant Général vivant à l'heure actuelle, lequel avait même prouvé sa force face à d'autres Éveillés aux ordres de la Stratège, du Soleil, des Ligures, de la Guerre et face à la Louve enragée. Elle inspira un grand coup en reconnaissant leur destination, devinant déjà que la prochaine rencontre allait lui être difficile à supporter.

Des trois hommes qu'ils dérangèrent, elle devina instantanément le frère de Calista, tant à leurs traits communs qu'à la description que l'ancienne Scylla lui en avait faite. Et ses premiers mots, si simples et chaleureux, lui firent monter les larmes aux yeux, qu'elle réprima bravement. Consciente qu'il y avait plus urgent que de faire connaissance, la Toreador se limita à une révérence appuyée, signe évident du lien de subordination sociale qui existait entre elle et le Merinita au sang pur.

"J'aurais souhaité vous rencontrer en d'autres circonstances, Seigneur Cinead. Merci de nous recevoir si promptement."

Prenant place dans le siège désigné par l'ancien Primus, la lieutenante refit mentalement le tour de ses notes, de tous les problèmes plus ou moins urgents qu'il y avait à résoudre à l'heure actuelle. Le meurtrier. Les derniers mots d'Orphéus. Asgard. Les Ligures. La voûte océanique et le Triangle. Le Conseil. Amphitrite et Aurora. Le Bracelet. L’Écaille disparue du Léviathan. L'implication du Général Algos dans ce qui ressemblait à un début de guerre civile ? La succession du Légat.

"Nous avons été reçus par les hautes autorités de la ville pour faire ouvrir une enquête et obtenir des explications sur les conditions qui ont pu mener aux faits... Il est clair que les dirigeants de Camelot n'ont pas su maîtriser les conséquences d'avoir invité autant d’Éveillés avec autant d'allégeances différentes. Et les animosités qui les accompagnent. Ils osent se comparer à Atlantis, à Rome ou à Byzance, mais ils ont été incapables de nous dire pourquoi il y avait un trou dans leur "toile géomantique" censée restreindre les cosmos au sein de la ville. Et l'homme qui nous a adressé ces mots, un chevalier du nom de Lancelot, a mis si peu d'aplomb dans ses propos qu'il avait lui-même l'air plus que suspect. Il sait quelque chose."

La colère fit serrer les poings à la lieutenante et elle releva de son siège, comme piquée par un insecte.

"Pour le moment, nous envisageons trois commanditaires possibles : les Enfers, une prêtresse du nom de Mebd ayant été autorisée à pénétrer sur le territoire avec son suivant, les Ligures eux-mêmes, à commencer par ce Lancelot et cela expliquerait justement pourquoi leur barrière a été abaissée si facilement, et enfin Asgard. Bien que leur Grand-Prêtre ait été présent et attaqué lui aussi, son attitude a eu quelque chose de... malaisant. Pour un peuple censé être replié sur lui-même, son représentant semblait drôlement bien informé sur la triade protégeant Camelot, sur les attributs des Ligures qu'il a été prompt à accuser. Et il a identifié avec une facilité déconcertante les propriétés de l'arme du crime, soi-disant rare et difficile à forger de surcroît."

Un regard vers Endymion. Il pouvait décider de la garder pour plus tard, mais le moment semblait bien choisi. De plus, en tant que Purificateur Cinead aurait sans doute la connaissance nécessaire pour leur donner plus de précisions. Du peu qu'elle en savait, Calypso considérait sa charge comme proche du travail d'un forgeron, en mettant de côté les techniques dans le détail et les matières utilisées. En revanche il risquait d'avoir un choc si le sang de son cousin se trouvait toujours sur la lame.

"Peu après cette entrevue, nous avons reçu un message d'un homme nommé Atlas que j'avais rencontré au bal royal. Plutôt grand, roux, avec des manières étonnamment proches de celles d'un Atlante, supposément diplomate à la Cour du roi d'Armorique. Il exhalait l'odeur de la mer... Nous en avions conclus qu'il s'agissait probablement d'un espion au service d'Atlantis, cela vous évoque-t-il quelque chose ? C'est lui qui nous a informés de la prise de pouvoir du sénateur Ahran Sefirot, et cela nous a convaincus de rentrer au plus vite... Avons-nous bien fait ?"

La crainte d'avoir pris la mauvaise définition fit trembler quelque peu sa voix. Face à un Merinita elle ne se sentait pas en danger, mais si avoir quitté Camelot pénalisait les Marinas, elle s'en voudrait d'autant plus.

"Et Aurora ? Comment va-t-elle ? A-t-il reçu les hommages qui lui étaient dus ? Pourquoi avez-vous complètement barré l'accès au Pilier central ?"


[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-bleu1500/1500[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-rouge900/900[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-jaune1500/1500[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion]   [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] EmptyVen 5 Mar - 13:06
Rapport









Comme je m'y étais attendu, Cinead avait donné des directives pour nous ouvrir les portes de son refuge. Parfait, je n'étais pas vraiment d'humeur à perdre du temps à argumenter auprès d'un garde borné.
Revenir ici me tira un sourire. Je connaissais bien ce palais pour m'y être engouffré à maintes reprises, afin de gagner le balcon de celle qui allait devenir mon épouse. Où pouvait donc être Calista ? En lieu sûr, j'espérais.
Pour un peu, on se serait crû en état de guerre. Au moins, de ce point de vue là, impossible de se méprendre sur la situation. Et nous fûmes rapidement menés dans le bureau de mon beau-frère, qui se hâta de nous questionner sur notre périple à Camelot.
Calypso me prit de vitesse, et machinalement ma main se posa sur son épaule, comme un soutien discret. La malheureuse n'avait même pas eu l'occasion de panser les plaies de son coeur. Mais ce dernier effort était nécessaire. Je la laissais donc faire son rapport, avant de faire de même.
La voix posée, le visage d'un calme apparent, je me dirigeais vers la fenêtre pour m'appuyer sur mon rebord, les bras croisés.

Calypso a parfaitement résumé la situation. Nous en sommes réduits à des suppositions, mais clairement les Ligures sont mêlés à cette affaire. Du moins... Certains d'entre eux.

Il n'était pas opportun de généraliser. L'attitude de Lancelot m'avait piqué au vif, et même s'il m'avait semblé emprunté et peu assuré, je le voyais mal directement impliqué.

Nous avons exigé qu'une enquête soit menée par les autorités, mais je doute que l'information soit remontée au roi Léodagan. Et vu l'attitude de Lancelot, le chevalier en charge du maintien de l'ordre, nous supposons qu'il a voulu protéger quelqu'un... Ou Camelot dans son ensemble. J'ai appris qu'il avait une liaison avec la fille du roi Léodagan... Il est donc probablement partagé entre son honneur de chevalier et sa loyauté. Mais chercher à le confondre n'aurait pu que nous faire bannir ou jeter en prison.

Je fermais brièvement les yeux pour rassembler mes pensées. Et lorsque mes paupières se relevèrent, ce fut pour dévoiler une lueur brillante.

Notre seul indice concret est l'arme du crime. Une dague caractéristique que j'ai remis à Aurora. Toutefois, pour l'avoir affronté, je suis convaincu que l'assassin était un Ligure. Ou un défunt ramené par un suppôt d'Hadès. J'ai senti la présence d'un dragon dans son aura... Et il s'agissait d'un épéiste accompli. En outre... Durant le bal, un serviteur s'est fait possédé par l'âme de Thanatos, en personne... Ajoutons à cela la présence de Mebd, et nos suspects deviennent légions.

Un léger sourire ourla alors mes lèvres.

Mais nous avons encore une carte à jouer. En remportant le grand tournoi de Camelot, j'ai été nommé chevalier de la table ronde. Je pourrais donc y revenir et siéger au coeur du pouvoir. L'occasion parfaite de tisser des liens étroits, et d'être à portée d'oreilles de toutes les rumeurs. Nous aurons le fin mot de l'histoire !

Mais pour cela, il nous faudrait être patient. Un problème à la fois. Je m'avançais soudain vers le bureau de Cinead, pour y déposer le bracelet du feu Légat, que j'avais gardé précieusement sur mon avant-bras depuis son trépas.

Voilà... Ma mission est accomplie. Maintenant... Cinead, explique nous la situation et comment éviter un embrasement d'Atlantis.

Je plongeais un regard entendu dans celui de mon beau-frère. Avant sa démission, lui et moi étions très proches. Et ce lien ne s'était pas étiolé durant ces trop longues années.
Un mot de lui, un seul, et j'irais dévorer la proie qu'il me désignerait.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr En ligne
CineadCineadArmure :
Aucune
Message Re: [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion]   [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] EmptyDim 7 Mar - 22:08

Cinéad, après un bref salut à l'adresse des deux Marinas qui avaient traversé vents et marées pour s'en retourner auprès de lui, resta silencieux pendant un long moment. Le temps de s'imprégner des nombreuses informations dont Endymion et Calypso l'abreuvaient. Son faciès imperturbable fut cependant troublé par un nom. Le sien. Altas. Ses sourcils se froncèrent.

    - Atlas... Non. Aucun agent à ma connaissance n'a un tel alias. Je doute également qu'il s'agisse d'un homme d'Orpheus. Aurora m'en aurait informé. Comment a-t-il pu être mis au courant aussi vite...?


Volontairement, il se tut concernant les questions pressantes de la jeune Calypso. Comme il l'avait promis, il y répondrait en temps voulu. Pour l'instant, il souhaitait avoir l'avis de son beau-frère, et plus ancien Général encore au service de Poséidon. Sa fine analyse des affaires de la cour de Camelot et de la volonté des Ligures servirait, lorsque viendrait l'heure de faire payer le prix du sang versé. Cinéad nota cependant la mention de l'arme qui avait fait couler le sang des Mérinitas. Et ce sujet amena sur ses traits une profonde frustration.

    - Je l'ai examiné moi-même. Cette dague était en acier de Damas. D'une facture exceptionnelle... Cet assassin n'était pas n'importe qui, pour posséder un tel objet. Mais il est impossible d'en déduire plus juste avec cette arme. Elle n'a nulle trace d'appartenance, ni d'Onde en elle. Rien qui ne puisse la lier aux serviteurs d'Hadès... Ou de toute autre divinité.


Là était donc tout ce dont ils disposaient. Des impressions. Des rumeurs. Et d'habiles fausses pistes laissées par les assassins pour détourner leur attention. Les paroles d'Endymion exprimèrent cependant la parfaite pensée de l'héritier d'Atlas : ils obtiendraient la vérité, tôt ou tard. Lorsque le Dragon des Mers déposa le bracelet d'orichalque devant lui, Cinéad l'effleura du bout des doigts. Un tremblement dans ceux-ci fut tout ce qu'il s'autorisa à laisser paraitre de sa peine et de sa colère. Lorsqu'il remonta son regard vers les deux Marinas, celui-ci était ferme et déterminé.

    - Nous sommes liés par un ancien pacte aux Sidhes et aux Ligures. Et après ce qu'il s'est passé dans leurs murs, ils seraient fous de garder rancune de votre départ précipité. S'il doit y avoir des retombées diplomatiques, nous nous en chargerons lorsqu'elles se présenteront. Pour l'heure, accrochez-vous à la certitude que vous avez fait au mieux avec ce que le destin vous a donné.


Il répondait ainsi aux inquiétudes exprimées tantôt par la jeune Toréador Arkantéa, et concluait pour l'instant ce sujet douloureux pour chacun d'eux. Le temps du deuil viendrait, lorsqu'il leur serait permis de souffler. Leur douleur n'en serait que plus forte et plus vive le moment venu, mais pour faire honneur à la mémoire d'Orphéus, ils devaient suivre son exemple. Le devoir avant tout.

    - Il semblerait que vous savez déjà l'essentiel. En apprenant la mort d'Orpheus, j'ai scellé les accès au Temple de Poséidon et au Pilier central pour les protéger d'une menace interne à Atlantis qu'Orpheus et moi-même redoutions : des agents au service d'Okheanos, invisibles parmi les nôtres.
    Un pincement dans les lèvres de Cinéad interrompit ses paroles. La réalité de son propre échec, s'imposant à lui. Mes adversaires au Sénat se sont saisis de ces évènements pour déclencher un basculement qu'ils préparaient de toute évidence de longue date. Ils ont profité du vide dans la hiérarchie du pouvoir pour former un Conseil afin d'intervenir dans les affaires de l'Amirauté.

Pure folie. Née de l'égo et de la colère d'un enfant Sefirot qui ne savait comment faire face à son passé autrement qu'en se comportant comme un soldat. En contrôlant. En conquérant. Cinéad n'avait pu cautionner cette inconscience. Et à présent, il devait trouver une solution à cette impasse politique... Fort heureusement, la politique pouvait se résoudre de bien des manières. Et il n'était pas livré à lui-même pour y parvenir.

    - Tout cela est trop fortuit. Je soupçonne les Sénateurs qui ont intégré ce Conseil d'avoir des liens avec les Muiens. Peut-être même avec le meurtre d'Orpheus. Si nous pouvons découvrir des preuves les incriminants dans un sens ou dans l'autre... Leur institution fantoche perdra tout soutien et s'effondrera. Nous pourrons faire rentrer les choses dans l'ordre sans déclencher une guerre civile qui ferait le jeu de nos véritable ennemis. C'est dans ce sens que nous dirigeons nos efforts pour l'instant.
    Le regard de Cinéad se tourna vers Calypso pour répondre à la question qu'elle avait plus tôt posé. Aurora est déjà à l'œuvre. Après avoir dirigé les rites pour son frère, elle avait besoin... De se tenir occupée.




[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] Cinead-s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-bleu1050/1050[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-rouge850/850[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-rouge  (850/850)
CC:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-jaune1200/1200[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion]   [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] EmptyLun 8 Mar - 12:11
L'espion-diplomate demeurait donc une interrogation. Soit il faisait particulièrement bien son travail au point que même les siens ignoraient son identité, soit l'ennemi avait des moyens plus que performants qui donnaient à craindre pour l'avenir. Mais dans cette seconde possibilité, pourquoi aurait-il informé les Marinas de la sorte ? Leur absence au couronnement ne changeait pas grand-chose à l'état des relations politiques entre les Ligures et Atlantis. Et tout le monde pourrait comprendre les raisons de leur départ... Une intuition poussait Calypso à croire qu'ils reverraient cet homme.

Pour l'heure, il y avait plus urgent. Cinead confirmait les précautions extrêmes prises par leur assaillant pour taire son identité. Ce qui n'empêchait pas les Hyades d'en démordre. Brisant un instant le contact visuel, elle ouvrit le baluchon des jumeaux toujours à ses pieds et en sortit deux objets rapidement. Dont l'un ferait peut-être réagir le Purificateur.

"J'ai peut-être une piste matérielle. Rien d'accablant encore mais un début. Lorsque l'invitation d'Asgard nous est parvenue, le messager a laissé deux présents pour les jumeaux : ce livre et cette arme."

Calypso dégaina la dague déposée à l'intention d'Aurora et la tendit avec son fourreau au Cinabre.

"En soi, cela prouve seulement que le Grand-Prêtre connaît leurs goûts, peut-être ses envoyés en ont-ils discuté avec eux. Mais si vous me confirmez que cette dague est similaire à celle qui a frappé Orphéus, nous aurons au moins la preuve que ce type d'acier est trouvable en Asgard, et qu'ils pourraient fort bien s'en servir. Aussi rare soit-il. Ce qui expliquerait pourquoi le Grand-Prêtre a voulu emporter l'arme du crime avec lui plutôt que nous la laisser. Pourquoi il a voulu accuser rapidement quelqu'un d'autre. Et leur mobile serait que les laissions tranquilles. Je ne connais pas les détails de l'entrevue diplomatique qui a eu lieu au Pilier Arctique, mais je sais qu'Orphéus avait à cœur de ne pas laisser la vie du capitaine tué sur le sol scandinave impunie. Nous avons des raisons de fourrer notre nez dans leurs affaires et ils souhaitent nous faire taire."

Un certain soulagement allégeait les épaules de la lieutenante. La simple idée d'avoir été à la hauteur de leurs moyens. Et que la jumelle Merinita soit encore là. Elle se promit une nouvelle fois d'aller la voir quand elle le pourrait, puis son expression se changea en stupéfaction. Les deux hommes continuaient d'échanger, et ce qu'elle entendit prouvait à quel point elle manquait elle-même d'informations.

"Thanatos ?! Au bal ?!"

Un vertige l'accrocha à son siège quelques secondes. S'ils avaient même croisé des divinités, les choses se compliquaient. Le dieu de la Mort, puis le titan des Océans.

Une certitude naquit dans l'esprit de la Toreador. Cinead savait. Pour les soupçons d'Orphéus, et donc logiquement pour les autres mots qu'il lui avait légué. Loki. Le Sceau. Les Abysses. Son regard passa d'Endymion à l'ancien Légat puis inversement. Pouvait-elle en parler ouvertement devant le Dragon des mers ? L'hésitation la poussa à ne rien dire pour le moment. Au moins semblaient-ils tous les trois sur la même longueur d'onde concernant la priorité à venir : faire tomber les imposteurs et rétablir l'ordre entre Sénat et Amirauté.

"Je suis également à votre disposition. Suspectez-vous déjà des personnes en particulier ? Je suppose que les Tremere ont pris parti contre vous avec les Sefirot : Endymion a croisé le Patriarche Etrius à son pilier. Qui d'autre ?"


[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-bleu1500/1500[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-rouge900/900[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-jaune1500/1500[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion]   [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] EmptyLun 8 Mar - 14:37
Stratégie









L'étape du bilan était faite.
Cinead savait tout, et au final.... Nous n'étions pas plus avancé dans notre affaire.
Calypso appuya de nouveau ses soupçons à l'encontre des forces d'Asgard et je la laissais s'exprimer sans l'interrompre. Songeur.
Dans cet écheveau d'intrigues et de coïncidences insidieuses, un seul fait attisait ma totale attention : la révolte politique contre Cinead collait trop bien avec le meurtre d'Orpheus. Nos ennemis internes avait conçu un plan ambitieux, mené avec un certain brio. Et il était temps de leur montrer que nous ne comptions pas courber l'échine plus que nécessaire.
Bras croisés, je tournais mon regard par la fenêtre, afin de le perdre par delà notre ciel aquatique.

Etrius prétend que le niveau de la voûte océanique baisse, en raison d'une anomalie qui affaiblirait la puissances piliers. Et selon cet imbécile pédant, le problème viendrait du triangle des Bermudes. Aussi étonnant que cela paraisse, je le crois sincère... S'il y a complot en intelligence avec les Muiens, peut-être n'en sait-il rien. Mais je doute que ce nouveau problème soit encore une fois le fruit du hasard...

Nos ennemis pourraient profiter du chaos ambiant afin de saper peu à peu nos défenses. Tout était envisageable et il fallait frapper vite et fort. Aussi, je tournais un regard assuré sur Cinead.

Mon bras est à ton service. Je ne suis pas du genre à m'infiltrer dans un palais pour fouiller les bureaux, en quête de documents compromettants. Calypso sera bien plus compétente que moi dans ce domaine. Si la situation l'exige, je trancherais la tête de l'hydre qui nous menace, même si cela risque de nous plonger dans la guerre civile. En attendant... Je pourrais toujours rendre une petite vite à ce bon vieux patriarche O'Bannon, afin de tester sa position à ton égard.

Une rencontre... Assurément riche en perspectives et haute en couleur.
Mon sourire s'élargit l'espace d'un instant.

J'ai également une carte en réserve... Un informateur dans le camp adverse. Mais pour l'instant, je te demande de me faire confiance et de me laisser conserver son anonymat. Dès qu'il m'aura donné des informations, je t'en ferais part. Il va falloir jouer sur plusieurs tableaux...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr En ligne
CineadCineadArmure :
Aucune
Message Re: [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion]   [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] EmptyMer 10 Mar - 2:54

Cinéad haussa un sourcil à la théorie de la Nymphe. Il reçut dans ses doigts la lame reçue en cadeau par les Atlantes à Camelot. Son œil, rompu d'années d'expérience en tant que Purificateur, n'eut besoin que de quelques secondes pour analyser le métal et la facture de l'objet. Le Mérinita secoua alors la tête en rengainant l'arme.

    - Non, cette dague n'est pas en acier de Damas. Elle n'est même pas aiguisée... C'est un objet d'apparat. Rien de plus.


La pensée de la jeune Calypso était dangereuse. La paix entre Atlantis et Asgard était déjà fragile... Mais malheureusement, Cinéad ne pouvait ni infirmer, ni confirmer ses soupçons. Il n'avait pas été mis dans la confidence par Orpheus des échanges qu'il avait eu avec l'envoyé du Nord. Leurs préoccupations étaient alors déjà nombreuses. Le Légat avait-il négligé ce sujet, ou avait-il voulu lui épargner plus d'inquiétudes? Il était trop tard pour le vérifier, désormais.

Ce fut ensuite au Dragon des Mers de surprendre le Mérinita. Lorsqu'il évoqua le danger de la voute océanique, le visage de son beau-frère s'empreint de confusion. Quelle était cette nouvelle folie qui s'abattait sur Atlantis? Tous les éléments avaient-ils décidé de se lier contre eux?

    - La voute océanique? Je n'ai jamais rien entendu de tel. Comment... Non...
    Soudainement, les yeux de Cinéad s'illuminèrent. Dans sa tête, des pièces dont lui seul avait connaissance commençaient à s'emboiter. Les Muiens. C'est forcément de leur fait. Il est plus urgent que jamais de débusquer ces traitres et leurs alliés.

Plusieurs explications étaient possibles. Mais l'une d'elles... Oui. L'une d'elles expliquait Son silence. Il lui faudrait vérifier ses soupçons au plus vite.
Plongé dans ses pensées, Cinéad sembla brièvement perdu comme dans un état second. Il réagit cependant à la mention par Endymion d'un informateur, signe qu'il restait attentif aux propos des deux Marinas. L'ancien Primus s'interrogea silencieusement sur l'identité et l'appartenance de ce mystérieux contact... Mais il connaissait les qualités du pirate. Ses contacts improbables trouvés aux quatre coins du monde étaient l'une de ses forces. Il acquiesça.

    - Il y a d'autres moyens d'obtenir des informations que l'espionnage... Mais je ne t'apprends rien, Endymion. Tu as ma pleine confiance pour faire le nécessaire.


Les deux Marinas semblaient à présent attendre des instructions de sa part. Cinéad eut une hésitation. Ses pensées allèrent vers Orpheus. Les pires craintes des deux cousins s'étaient réalisées... Mais il était trop tard pour les regrets. Son rôle, avec ou sans titres, restait inchangé.
Le Mérinita se releva de son siège pour marcher dans la pièce. Il s'approcha d'une table où un jeu d'échec était disposé. Il prit entre ses doigts le Roi noir, et le positionna au centre du plateau. A ses côtés, il positionna une Tour de couleur identique.

    - Les membres du Conseil sont au nombre de sept. Chacun suspect à sa manière. Vous avez entendu parler d'Arhan Sefirot et d'Etrius Tremere. Il y a également Rodolpho Marsyne, sur qui nous savons peu de choses. Il connait Arhan de leurs années à l'académie militaire, et le seconde depuis.
    Prenant entre ses doigts la Reine noire, il la plaça aux côtés du Roi. Calum O'Bannon, le doyen de cette famille, que tous croyaient retiré de la vie politique depuis des années... Un explorateur que l'on pensait fatigué, amer. Je ne sais ce que Arhan lui a promis pour s'assurer de son appui.

Cinéad prit la seconde Tour dans sa main pour la déposer avec les autres pièces. Comme Etrius, Calum était un soutien de poids. De patriarche, il n'avait pas le titre. Mais la légende associée à son nom apportait de la force à la cause du Primus Sénateur. Les deux anciens : des atouts simples mais efficaces. Le Mérinita saisit ensuite le Fou.

    - Kailani Tangaroa. Une jeune femme aux vues controversées. Elle militait auprès du Sénat pour inciter à une trêve avec les Muiens et le début de négociations pour arriver à faire la paix avec eux...


La pièce trouva sa place au sein du cercle qui commençait à se former autour du Roi. Imprévisible, dissidente, dangereuse. Plus qu'on ne le croyait. Ce rôle convenait à merveille à la cousine d'Aimana. Vint ensuite le tour du Cavalier.

    - Dardanos Bjornaer. Un vrai mystère. Cet homme a disparu pendant très longtemps, avant de revenir avec la tête d'un général de Mu. Il n'a jamais détaillé ce qu'il a fait pendant tout ce temps... Une fois de retour, il a porté brièvement la Scale d'Antée avant de prendre le rôle de Patriarche de sa famille. Et rejoindre Arhan.


Peut-être le plus suspect du lot. Avait-il pu être corrompu lors de ses voyages? La tête qu'il avait ramené, un Cheval de Troie pour accéder à Atlantis? Et les rumeurs qui courraient sur la disparition de Deukalyon... Que se passait-il, au Pilier de l'Arctique?

    - Enfin, il y a Kaede Fujin. Une sénatrice qui venait de revêtir la toge. Elle a une réputation de corsaire et de redoutable guerrière, mais je n'ai aucune idée de ses motivations. Cela a surpris, lorsqu'elle a rejoint le Sénat. Un sombre affaire qui l'aurait forcé à quitter sa terre natale...


Pour la jeune Fujin... Un simple pion. La jeune fille s'était peut-être laissée emporter par les promesses et les manigances de ce Conseil. Ou peut-être cachait-elle autre chose... Un atout qui ne se révèlerait qu'en fin de partie? Toute à la poésie de ces comparaisons, Cinéad prit dans sa main le Roi qui désormais trônait au centre des six autres pièces. Il la soupesa.

    - Concernant Arhan lui-même... S'il est certain qu'il est mêlé à de sombres affaires politiques, je doute qu'il se soit volontairement allié avec les Muiens. Il leur voue une haine farouche. Mais sa rancune peut le rendre aisément manipulable...


Avec plus de force qu'il ne l'aurait surement souhaité, Cinéad reposa le Roi sur l'échiquier, faisant claquer le bois. Faire le tour de cette formation réveillait en lui la rage qu'il avait ressenti lors de la formation de ce Conseil. Il avait travaillé au Sénat avec certains d'entre eux pendant plus de deux ans... Savoir qu'un traitre se terrait parmi eux l'affectait. Plus encore que le fait qu'ils se soient retourné contre lui. Pour certains, c'était loin d'être une surprise.

Cinéad s'en retourna derrière son bureau. Restant debout, il posa ses mains sur celui-ci afin de se reposer sur lui, et se pencher vers les deux Marinas. Son regard se fit solennel. Il allait leur en demander beaucoup. Lui ne pouvait quitter pour l'instant le Pilier Central. C'était sur eux que reposait la mission de purger le reste de la ville du mal qui la gangrenait.

    - Je ne suis plus Primus Sénateur. Encore moins Légat. Je ne peux vous donner d'ordres... Alors entendez ma requête, Marinas de Poséidon. Faites la lumière sur ceux qui se cachent dans l'ombre de notre cité. Allez à la rencontre des autres membres de l'Amirauté pour vous assurer qu'ils ne vacillent pas en ces temps de troubles. Il n'y a qu'ainsi que nous pourrons sauver Atlantis.




[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] Cinead-s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-bleu1050/1050[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-rouge850/850[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-rouge  (850/850)
CC:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-jaune1200/1200[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion]   [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] EmptyMer 10 Mar - 11:21
L'espace d'un instant, les yeux accrochés à cette lame sur laquelle reposait une bonne partie de sa théorie, l'Arkantea retint son souffle. La négation de Cinead lui permit de le relâcher à nouveau, presque sans un bruit. Le Grand-prêtre n'en demeurait pas moins louche, mais de façon moins évidente. Ce qui baissait quelque peu la priorité de le confondre pour, ainsi que le Sang-Pur l'exprimait, se concentrer sur le problème des Muiens et du Sénat corrompu.

"Je vois. Merci pour vos lumières."

Elle reprit donc l'arme et le livre, les replaça dans les affaires des jumeaux qu'elle remettrait à Aurora quand elle la verrait.

L'idée de l'espionnage d'Endymion était dangereuse, mais avait le mérite de mettre ses qualités en valeur. Calypso était femme de l'ombre, et non diplomate. Aller de front à la rencontre de personnalités aussi importantes était un exercice toujours éprouvant pour sa timidité naturelle, et elle craignait de commettre un impair...

Silencieuse, observa Cinead disposer ses pièces et argumenter sur chacune des personnes visées. Ainsi c'était la totalité des familles Patriciennes contre les Merinita... Autant dire qu'ils ne partaient pas gagnants. Cependant cela ne signifiait pas que les autres avaient absolument raison et eux tort. Depuis toujours les gardiens du Pilier central avaient su faire preuve de droiture et maintenir l'ordre. Pour cette raison et d'autres encore, l'héritière Atlante continuerait de les soutenir. Jusqu'à connaître la vérité.

"Seigneur Cinead, vous plus que quiconque savez combien il peut être difficile d'occuper ces positions. Et même sans cela, vous avez l'oreille des Écailles, eu celle de Poséidon et été sa Voix. Vous avez osé vous dresser seul face aux autres, non pour l'ambition, mais pour faire entendre encore et toujours les intérêts d'Atlantis. Avoir les qualités et les compétences ne suffit pas toujours à remplir la mission qui vous est confiée... Je le sais maintenant, et je ne vous estime que davantage."

Elle se frictionna les bras un instant, l'image d'Orphéus baignant dans son sang revenant inexorablement la hanter. Ce sang qu'elle pensait encore voir sur ses propres mains par moments.

"J'ai pleinement confiance en Aurora. Puisqu'il se trouve déjà à ton pilier, je te laisse Etrius Endymion. Et le sénateur O'Bannon puisque tu as proposé d'emblée. De mon côté je connais un peu Aimana Tangaroa. Peut-être qu'il sera disposé à me parler de sa tante. Je veux au moins déterminer de quel côté il se trouve."

Un sourire légèrement attendri.

"Le pauvre venait tout juste d'arriver des îles, il doit être fortement troublé..."

Son regard tomba sur l'échiquier pensivement. Ils auraient aussi besoin d'être plus nombreux pour se faire une idée globale de la situation. A quatre, cinq en comptant Scylla, ils pouvaient difficilement être partout et peser dans la balance. Les capitaines et les Généraux récemment nommés avaient pour un bon nombre abandonné leur poste presque aussitôt, comme si les Écailles peinaient à trouver des porteurs à la hauteur de la fonction.

"Orphéus m'avait ordonné d'entrer en contact avec Dardanos, avant qu'il quitte l'Amirauté. Je peux reprendre cette mission à ce point, en trouvant un autre angle d'approche que ce que j'avais prévu au départ."

Elle s'empara du Roi noir, retourna la pièce entre ses doigts.

"Quant à Arhan... C'est peut-être un trop gros poisson pour moi actuellement, mais j'ai connu sa cousine Asteria enfant. Et je crois savoir qu'elle avait commencé à s'initier à la Purification à vos côtés. Connaissez-vous les raisons de son départ de l'Amirauté ? Ce pourrait être un point de départ."

La pièce retrouva son support pendant qu'elle questionnait les deux hommes du regard. Si cela convenait à Endymion, ils avaient déjà une longue liste de rencontres à préparer, et le Marsyne demeurait un gros point d'interrogation dans l'affaire, tout comme la Générale en poste à son pilier.

"Si vous n'y voyez pas d'inconvénients tous les deux, je préfère me contenter de ce début de marche à suivre. Quand nous aurons vu ces personnes-là, faisons le point et avisons pour la suite ? Je dois également vous demander un peu de repos avant de commencer. Le voyage a été usant et je risquerais de ne pas être complètement objective si j'y allais dès maintenant. Quelques heures pour rentrer chez moi et rassurer ma mère, c'est tout ce qu'il me faut..."

Essayer de dormir un peu surtout... Les cauchemars se succédaient depuis qu'elle avait dû porter Orphéus dans son linceul. Le Dragon des mers en avait peut-être entendu les échos à travers les murs de l'auberge. Se retrouver dans un environnement familier et sûr aiderait sans doute la lieutenante à se détendre un peu, ses nerfs déjà bien à vif avec tous les problèmes successifs à gérer.

"Avant de partir, j'aimerais vous dire un mot seule à seul, Seigneur."

Elle se tourna vers le Général, anticipa une réaction offensée de sa part sur la confiance qui devait régner entre eux :

"De la même manière que tu souhaites garder ta source anonyme pour le moment, je ne partagerai cela qu'avec Cinead pour le moment."


[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionEndymionArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-bleu1500/1500[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-rouge900/900[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-rouge  (900/900)
CC:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-jaune1500/1500[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion]   [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] EmptyMer 10 Mar - 22:18
Décision









Eh ben... Savoir que l'ensemble des membres de ce conseil fantoche complotait ne m'enchantait guère. Quel panel de crétins... Leurs ambitions pouvaient mettre à mal la structure même d'Atlantis.
J'écoutais le rapport de Cinead avec la plus grande attention, notant cette détail afin de m'en servir le moment venu.
Et lorsqu'il demanda notre aide, je me contentais de lui offrir mon sourire favori. Celui de l'assurance.

L'amirauté... Il ne reste qu'une poignée d'entre nous. Et je me vois mal aller au devant d'Emrys, vu nos rapports difficiles... Je peux toujours rendre visite à Aimana, mais avant celà je vais rendre une petite visite au vieux Callum, manière de lui faire comprendre son réel intérêt, ou du moins de lui faire une offre plus alléchante que celle qu'il a dû recevoir. Tu connais mes dons de persuasion, Cinead...

La menace ne me serait d'aucune utilité face à un vieux O'Bannon. Par contre, titiller son ambition et son goût du chaos pouvait être plus opportun. Avec Nimue et Aoden hors jeu, Callum restait mon interlocuteur privilégié.

J'ai rencontré le capitaine du Naga, Nessius, en venant. Je me méfie clairement de lui, mais il semble de notre côté... Je pensais également aller tâter les motivations de Kaede Fujin. Une corsaire et un pirate... Nous pourrions nous entendre.

Mon rictus s'effaça afin de ne laisser aucun doute sur le sérieux des propos qui suivirent.

Notre priorité est de contrecarrer les plans des Muiens. Alors autant poser le décor, sans prendre de gants... Cinead, si la situation devient trop périlleuse... Je ferais tout ce qu'il faut pour mettre un terme à cette folie. Même si je dois m'exiler, après cela.

Tuer plusieurs sénateurs me vaudrait la peine capitale. Mais si le sacrifice de mon statut, mon grade, permettait de sauver Atlantis... Je n'hésiterais pas.

J'irais peut être aussi me confronter directement à Arhan, afin de lui extorquer le nom de celui ou celle qui a instillé la graine de l'ambition dans son esprit. L'ennemi est retors, et je suppose qu'il se cache dans l'ombre de cet imbécile arriviste. Mais chaque chose en son temps...

A ma grande surprise, Calypso demanda mon départ, afin de s'entretenir en privé avec Cinead. Agacé et déçu par cette attitude surprenante, je me détournais afin de masquer mes sentiments.

Ma discrétion est le fruit d'une promesse qui ne m'appartient pas... Je suppose que tes raisons sont tout autant... Légitimes.

Ou qu'un reste de méfiance prévalait. Qu'importe.
Sans autre démonstration de mon état d'esprit, je saluais mes deux interlocuteurs d'un hochement de tête, avant de me diriger vers la sortie, tout en désinvolture.

Salue Cali de ma part...

Plus que jamais, mon épouse me manquait. Mais l'instant n'était pas à la nostalgie.
Et sur la pensée que je ne reviendrais peut être jamais dans ce bureau, je quittais les lieux en sifflotant.

Arrow Ailleurs dans Atlantis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr En ligne
CineadCineadArmure :
Aucune
Message Re: [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion]   [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] EmptyMer 17 Mar - 0:31

Cinéad regarda tour à tour les deux Marinas. Ils confirmaient chacun leur volonté de s'opposer au Conseil et de l'aider dans la difficile tâche de ramener Atlantis dans le droit chemin. Leurs mots procurèrent fierté et reconnaissance au du Patriarche des Mérinitas. Deux sentiments qui s'étaient fait rares lors de ces dernières semaines. Il opina de la tête en reprenant place sur son siège.

    - Merci à tous les deux. Votre confiance m'honore.


L'ancien Légat et Primus écouta alors les deux porteurs de Scales préparer leurs prochaines actions, ne faisant que hocher la tête de temps à autre pour signifier son assentiment. Il n'y eut que les paroles de la jeune Nymphe pour lui faire froncer les sourcils. Le nom d'Astéria fit naitre une profonde amertume sur la langue de Cinéad. Le coup de poignard qui avait peut-être fait le plus mal venait d'elle. Retenant un soupir, il répondit à l'interrogation de Calypso à son sujet.

    - Astéria... Elle a abandonné sa Scale pour pouvoir témoigner devant le Sénat. Ses révélations ont aidé Arhan à gagner les faveurs des autres Sénateurs. Je ne sais pas ce qu'il a pu lui dire pour ainsi la retourner contre nous... Depuis, elle s'est comme volatilisée.


Partagé entre la colère et l'inquiétude à l'égard de l'ancienne Chrysaor, à qui il avait pourtant enseigné l'art des Purificateurs, le Mérinita ne souhaita pas en dire davantage à ce sujet. Il fut de toute façon bien vite surpris par autre chose : les mots lourds de sens du Dragon des Mers.

Sauver Atlantis en risquant l'exil? Cinéad voyait effectivement où Endymion venait en venir... Eliminer le Conseil en prenant tout le blâme sur lui. Audacieux. Mais rien ne garantissait que la source du mal se trouvait réellement au sein de ce Conseil. Et le sacrifice du plus ancien des Généraux serait un prix des plus terribles à payer... Mais son beau-frère ne s'y opposa pas. Si le pire scénario se réalisait... Alors tous les Marinas devaient être prêts à se sacrifier. Tel était leur devoir, leur serment.

Endymion finit par quitter les lieux. Autant pour laisser librement Calypso s'entretenir d'une affaire tenue au secret avec son seigneur suzerain, que pour se mettre au plus vite à l'œuvre. En guise d'adieux, Cinéad répondit plutôt à ses dernières paroles, dirigées vers sa sœur.

    - Tu devrais lui rendre visite par toi-même, Endymion. Elle s'est faite un sang d'encre pour toi, après ce qui est arrivé à Orphéus.


Le Mérinita savait que sa sœur ne l'admettrait surement que difficilement devant son époux. Ainsi pensait-il surement lui rendre en service en dirigeant le Dragon des Mers vers sa femme qui attendait surement sa venue dans ses appartements. Et si Endymion allait au bout de ce qu'il envisageait... C'était peut-être la dernière occasion pour les deux amants de se voir.

Laissant là les affaires de couple entre sa sœur et le pirate, Cinéad attendit que la porte se referme derrière Endymion pour tourner son regard vers Calypso. Dans ces yeux carmins, une certaine curiosité pouvait se lire, teintée de gravité.

    - Qu'as-tu donc à me dire, Calypso?




[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] Cinead-s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-bleu1050/1050[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-rouge850/850[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-rouge  (850/850)
CC:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-jaune1200/1200[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion]   [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] EmptyMer 17 Mar - 11:26
La répartition des tâches avançait, Calypso s'étonnant seulement qu'Endymion voulait passer derrière elle à la rencontre du Général de Scylla. Elle garda pour elle une réaction qui ne ferait pas avancer les débats outre mesure, prit note de la défection de l'apprentie-forgeronne signalée par Cinead. Le Merinita se retrouvait donc selon toute vraisemblance de nouveau le seul Purificateur d'Atlantis. Risqué en cas de guerre ouverte, mais heureusement ils n'en étaient pas encore arrivés là, et le fait qu'il demeurât confiné dans la zone du Pilier central diminuait le danger à son encontre. Le nom de Nessius lui fit hausser un sourcil. Elle n'en connaissait qu'un seul, exilé depuis des années. Probablement un homonyme. Une coïncidence. Il serait venu la voir... non ?

En revanche le sous-entendu du Dragon des mers sur ses raisons de ne pas tout lui dire encore passa beaucoup moins bien, surtout dans la mesure où il avait lui-même un contact anonyme dans les rangs ennemis. Sentant la moutarde lui monter au nez beaucoup trop vite, la lieutenante agrippa avec forces les accoudoirs de son siège, qui grincèrent sous la pression.

"Bien sûr qu'elles le sont ! Et tu le sais aussi bien que moi."

La petite mise au point de Camelot aurait pourtant dû le convaincre qu'elle avait fini de douter à son égard, que son sang-mêlé ne lui posait plus aucun problème. Cette suspicion infantile commençait à l'agacer, mais elle se tempéra malgré tout. Lui aussi avait été affecté par l'assassinat. Il le montrait juste... différemment.

Lorsque le cliquetis de la porte résonna dans la pièce, la Toreador se rendit compte qu'elle s'était crispée toute entière et entreprit de prendre une profonde respiration pour se calmer. S'ils s'attaquaient entre eux au lieu de se concentrer vers l'extérieur, ils couraient à la ruine.

"J'irai m'expliquer avec lui plus tard..."

Un regard désolé en direction de l'ancien Légat fit s'effriter son assurance. Elle espérait qu'au moins cette cachotterie avait du sens. Clairement mal à l'aise et ne cherchant pas à le cacher, la lieutenante se mit à entortiller ses doigts nerveusement, ses prunelles fuyant sans trouver d'objet à quoi se raccrocher tandis qu'elle tâchait de garder un peu de courage pour parler. L’Écaille lui témoigna son soutien par une discrète vibration qui décida sa porteuse.

"En fait... c'est à propos des derniers mots d'Orphéus... Aussi surprenant cela puisse-t-il paraître, ce n'est pas à Aurora qu'il les a adressés..."

Il aurait pu demander à sa sœur de se pencher à sa place, alors que son souffle si court ne portait même plus si loin, mais non. A la place, Calypso avait senti sa poigne faiblir, cessé sa tentative déjà superflue de le raviver pour recueillir ses volontés sur le seuil de la mort.

"Il... C'étaient les mots d'un Légat. Il est mort en Légat. Alors je pensais naïvement que personne d'autre ne pourrait mieux les comprendre qu'un autre Légat... Après ce dont nous venons de parler, je pense même que vous connaissez déjà une partie de l'histoire, qu'il s'entretenait avec vous au sujet de certaines graves affaires d'Atlantis. Vous qui avez été son prédécesseur et aviez un pied au Sénat."

Consciente qu'elle ne faisait que tourner autour du pot et rappeler à Cinead les lourdes responsabilités qui avaient été les siennes, Calypso se tut solennellement quelques instants supplémentaires et alla chercher le regard du Purificateur. Elle considérait ces mots reçus comme un testament, une ligne directrice qu'elle s'efforcerait d'éclaircir avant de pouvoir définitivement enterrer son souvenir dans la paix qui lui revenait.

"Je n'étais pas certaine qu'il soit bon pour Endymion de porter ce fardeau-là en plus... Alors voilà... Sept mots. Sept mots peut-être lourds de conséquences... "Espions. Sénat. Muiens." Ceux-là, je crois que nous en avons assez parlé.
"Sceau. Fragile. Abysse." Au début je pensais que cela faisait référence au Secret des Abysses, l'unité secrète d'espionnage au service direct d'Orphéus, mais dans ce cas Aurora serait probablement aussi au courant. Il n'aurait pas gâché son dernier souffle à me donner une information qu'elle aurait pu me transmettre à sa place... Le sceau pourrait faire allusion à cette histoire de voûte océanique qui baisse, mais si le patriarche Tremere sait, il y a des chances que d'autres au Sénat sachent aussi... Je ne sais pas trop quoi en penser.
Et concernant le dernier mot... "Loki." Un dieu d'Asgard. Vous allez sans douter penser que je m'obstine dans le vide, mais c'est encore une raison qui me fait penser qu'ils ne sont pas étrangers à sa mort. Je sais que je ne suis pas totalement objective, mais il y a quand même énormément d'indices qui pointent vers eux, vous ne trouvez pas ?
"

Cinead allait la croire folle de chagrin. Déterminée à passer ses nerfs sur la cible qu'elle s'était choisie au nom d'Orphéus. A s'inventer des histoires pour mieux se convaincre d'avoir de bonnes raisons d'attaquer. En plus, étant la seule à avoir entendu ces mots, Aurora ne pouvait pas confirmer, ni Endymion. On allait l'enfermer à l'hôpital de l'Atlantique Sud, lui retirer son Écaille et la droguer pour l'empêcher de nuire. De se nuire.


[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CineadCineadArmure :
Aucune
Message Re: [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion]   [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] EmptyVen 19 Mar - 23:34

Après le départ d'Endymion, Cinéad se montra patient avec la jeune Toréador. Elle avait traversé beaucoup, et ces dernières révélations qu'elle s'apprêtait à lui livrer seraient la dernière étape de ce terrible voyage. Le Patriarche Mérinita ne pouvait, par son statut, lui offrir une main compatissante. Alors, il ne pouvait qu'écouter avec toute l'attention du monde ce qu'elle avait à lui dire. Il encouragea d'une simple inclinaison de la tête la jeune fille à parler. Lorsqu'enfin Calypso livra ces mots qui s'étaient accrochés à elle comme une malédiction, l'ancien Légat et Primus ferma les yeux.

    - Même dans ses dernières paroles, il a privilégié son devoir de Légat. Cela lui ressemble tellement...


Un instant de silence passa. Cinéad rappela à lui le souvenir de son cousin. Ces derniers instants lui avaient été contés, mais il en saisissait à présent toute l'horreur et la réalité. Mais le temps du deuil viendrait. Pour l'heure, pour remercier cette jeune fille qui lui avait ramené les dernières paroles d'Orphéus, il ne pouvait que lui répondre avec sincérité.

    - Nous avions effectivement parlé de certains de ces sujets. Il craignait la présence d'une cinquième colonne au service d'Okhéanos dans nos murs. Je devais débusquer les possibles traitres au Sénat, alors que lui se chargeait de l'Amirauté. Aujourd'hui, nous savons qu'il avait raison.


Dans sa voix, des regrets. Il aurait pu agir différemment. Faire plus. Mais c'était trop tard, désormais. Cinéad n'avait d'autre choix que de travailler d'arrache pied pour réparer les conséquences de leurs erreurs passés, à lui et Orphéus. Ils avaient sous-estimé la profondeur et la potence de ce mal qui avait planté ses racines dans leur cité.
Et à ce danger, s'ajoutait un autre que les mots de Calypso avaient révélé. A la grande surprise du Patriarche.

    - Concernant le sceau, je sais également ce à quoi il faisait référence, mais je ne peux t'en parler. C'est un sujet qui sera de la responsabilité du prochain Légat. Un secret dont dépend la survie d'Atlantis, et bien plus encore. Je ne pense pas qu'il y ait de rapport avec cette étrange affaire de la voute océanique...


Bien au contraire. Si ce problème devait se révéler, ses effets se feraient sentir dans le sol, et non du ciel. Cinéad n'en dit pas plus. Seul le Légat et le Kraken étaient de la confidence de ce qu'il se tramait dans les Abysses. Et à présent que Deukalyon était porté disparu... Il était plus nécessaire que jamais d'assurer la protection du sceau.

Puis vint la question du dernier mot. Calypso s'engageait sur une ligne de pensées dangereuse. Juste, peut-être, mais dangereuse. Il y avait dans ses suppositions des éléments qui ne pouvaient être ignorés. Et surtout, qui se recoupaient avec d'autres craintes que son cousin avait partagé avec lui.

    - Quant à Loki... Après la visite de l'ambassadeur d'Asgard, Orphéus se méfiait d'eux. Il est possible que le Dieu farceur de la mythologie nordique soit éveillé et actif. La tromperie est son domaine. Si tel est le cas, alors son implication dans ce qui est arrivé à Orphéus n'est pas à exclure. Mais ce sont là des soupçons. Pas des indices, ni des preuves. Il est trop tôt pour affirmer quoi que ce soi.


Cinéad se leva de son siège pour contourner son bureau. Son regard, rivé sur la Nymphe, était compatissant. Inquiet, aussi. Il ne la pensait pas aveuglée par le désir de trouver un coupable. Pas encore. Mais pour déjà avoir été à sa place, le Mérinita pouvait dire avec assurance qu'elle était sur une pente bien glissante. Ce fut d'une voix douce qu'il appela à la prudence, comme, il l'espérait, Orphéus l'aurait fait.

    - Les flammes de la vengeance doivent continuer à bruler, Calypso. Pour que justice soit un jour faite. Mais prend garde à ne pas te laisser dévorer par ce brasier. Cela ne doit pas devenir une obsession qui obscurcirait ton jugement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-bleu1050/1050[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-rouge850/850[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-rouge  (850/850)
CC:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-jaune1200/1200[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion]   [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] EmptySam 20 Mar - 10:50
Le silence partagé accentuait sa peine, la conscience d'avoir perdu un être cher mais aussi remarquablement intuitif. Orphéus avait pressenti des choses bien avant tout le monde. Confié certaines aux bonnes personnes, et sans doute tu d'autres. Il serait désormais impossible de savoir combien d'informations d'importance Atlantis devait considérer irrécupérables.

La seule "chance" dans ce malheur était donc la présence du Cinabre et le lien fort qu'il avait entretenu avec son cousin, permettant de rattraper quelques cordes avant qu'elles soient définitivement coupées. Calypso l'écoutait sagement, enregistrait. Elle avait mis le doigt sur un secret de Légat, et son choix de ne pas tout dire tout de suite à Endymion était donc le bon. Pas par manque de confiance, mais pour la sûreté d'Atlantis. Un léger soulagement qui ôtait son poids de ses épaules.

"Si je peux aider à renforcer ce sceau, d'une manière ou d'une autre..."

Ce devait être plus que capital pour que son ami gardât le silence jusqu'à sa mort. La survie d'Atlantis. Au-delà même de sa confiance avec Aurora.

"J'ai accepté depuis longtemps de ne pas être au courant de tout, surtout de la part d'Orphéus. Mais même sans savoir de quoi il s'agit, vous pouvez considérer que mes pouvoirs sont à votre disposition. J'ose croire que l'hydrokinésie peut jouer un rôle dans les défenses d'Atlantis. Et avec votre bénédiction, je parlerai de Loki à Endymion..."

Suivant le mouvement de son suzerain, la lieutenante se leva à son approche, suivant une rigueur toute militaire. Sans pour autant se mettre au garde-à-vous, elle ne pouvait s'empêcher de voir en cet homme un leader. Déchu de ses fonctions à deux reprises, peut-être, mais porteur malgré tout d'une énergie que l'on voulait suivre. De valeurs qu'elle désirait suivre. Il était désormais l'essence des Merinita, en plus de détenir le secret de la réparation des Écailles et certaines clefs de l'Empire. Pour ces raisons, elle ne lui en voudrait pas de rester cloîtré dans la zone sans se mettre en danger. D'aucuns y verraient de la lâcheté, mais il était si précieux que la Marina avait plutôt de la peine pour lui, pour cette cage qu'il était forcé de s'imposer.

Elle baissa les yeux, persuadée d'être coupable d'avoir échoué à sauver ce qui devait l'être, d'avoir hâté la crise que traversait Atlantis.

"J'en suis consciente. Je crois... que c'est pour cette raison que j'ai accepté de prévenir les Ligures quand Endymion l'a suggéré. Pour cela aussi que je voulais attendre votre expertise sur les dagues... Pour le moment, tout le monde a le bénéfice du doute. Je crois que j'aurais été soulagée si vous m'aviez dit que les deux armes étaient similaires, soulagée d'avoir une cible à abattre pour décharger toute ma colère. Parfois je me dis que si j'avais pu échanger leur place, si j'avais laissé mourir le Grand-Prêtre et pu sauver Orphéus, les choses seraient rentrées dans l'ordre. Et je m'en veux d'avoir des pensées aussi barbares..."

Une profonde inspiration fut nécessaire pour conserver son calme. La Nymphe se passa les mains sur les visage, leur fraîcheur bienvenue, puis renoua le contact visuel.

"Cinead... Je vous prie de croire que ma loyauté et ma fidélité sont toutes acquises à Poséidon... mais je ne cesse de me demander pourquoi, pourquoi si son Onde était présente au milieu des autres qu'a combattues Endymion, pourquoi il a laissé Son pouvoir œuvrer contre Sa propre Voix. Et comment en l'absence d'Orphéus le Régent Algos a pu laisser les choses dégénérer à ce point..."


[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CineadCineadArmure :
Aucune
Message Re: [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion]   [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] EmptyLun 29 Mar - 19:31

Les inquiétudes de Calypso étaient légitimes... Mais malheureusement, il s'agissait là d'affaires qui les dépassaient tous els deux. De promesses millénaires qui liaient les Dieux les uns aux autres. Le temps viendrait où les enfants d'Atlantis s'occuperaient de renforcer le Sceau. Mais cela ne pourrait se faire qu'une fois la menace de Mu écartée, et lorsqu'Atlantis serait à nouveau unifiée sous une seule bannière. Cinéad secoua donc la tête à son offre pourtant pleine de bonne volonté.

    - Ce ne sont pas les forces des océans dont nous avons besoin pour cela... Mais avec de la chance, les efforts d'Orphéus pour ouvrir des liaisons diplomatiques avec les Surfaciens porteront leurs fruits... Oui, bien sur, tu peux en parler à Endymion.


Surement le prochain Légat, s'il était entouré de Marinas aussi capables et fidèles que ceux-ci, pourrait-il faire face à ces menaces. En attendant son avènement, c'était au Patriarche Mérinita et aux porteurs d'Ecailles de protéger la cité et faire en sorte que la menace actuelle ne supplante pas la précédente.

Les paroles de Calypso à propos de ce qu'elle ressentait depuis la mort d'Orphéus... L'ancien Primus Sénateur ne les comprenait que trop bien. Un air de compassion passa sur ses traits, en chassant un instant la gravité qui pesait sur son visage depuis le début de leur rencontre. D'autres auraient pu la consoler, l'aider à supporter cette peine... Mais ce n'était pas là son rôle. Il laissait cette mission à d'autres, plus proches d'elle. A cette jeune atlante qui avait tant soutenu son cousin, il ne pouvait offrir que sa franchise, et un éclat d'espoir.

    - Oui. Les choses auraient pu être différentes. Mais elles ne le sont pas. Ces regrets font partie du deuil qu'il nous faut porter, à présent. Ce poids ne disparaitra jamais complètement... Mais il est là pour nous rappeler ce qui compte vraiment dans notre existence éphémère. Il n'y a pas de raison de détester ces sentiments. Il nous faut au contraire les chérir.


Le bras de Cinéad se posa sur l'épaule de la Nymphe. Il la serra brièvement. Et ce fut là le seul signe de soutien visible qu'il s'autorisa. Ce geste ne dura que quelques secondes, avant que l'ancien Légat ne la relâche. Il recula ensuite d'un pas. Une certaine fermeté s'empara à nouveau de lui. Le second trouble que Calypso avait évoqué... Il pouvait le comprendre, mais cette fois ne le partageait pas. Sa foi en Poséidon était totale, et il lui faudrait plus qu'une impression pour douter de la volonté du Seigneur des Mers.

    - Le pouvoir qu'a ressenti Endymion... Il peut y avoir de nombreuses explications. Une illusion, par exemple. Si une divinité comme Loki est présente sur l'échiquier, cela pourrait être dans ses pouvoirs... Mais également un artéfact. Notre Seigneur a répandu son pouvoir sur toutes les eaux de ce globe. Donné sa bénédiction à de nombreux peuples. Laissé derrière lui beaucoup de reliques... Il est déjà arrivé par le passé que sa trop grande générosité et sa confiance soient trahis.


Alors qu'il se livrait à ces explications, le Mérinita s'était détourné de la Nymphe. En quelques pas, il était retourné à l'arrière de son bureau pour retrouver son siège. Lorsque ses prunelles rougeoyantes se posèrent à nouveau sur Calypso, ce fut pour formuler une ultime demande.

    - Quant à Deukalyon... Nous ignorons où il se trouve actuellement. Mais ce n'est pas lui qui a été nommé Régent. Ce rôle est revenu au Général de la Sirène Maléfique, Emrys O'Bannon. Quoiqu'il en soit, nous ne pourrons trouver les réponses que nous cherchons ici, Calypso. Te sens-tu prête à faire le nécessaire?




[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] Cinead-s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CalypsoCalypsoArmure :
Ecaille des Hyades

Statistiques
HP:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-bleu1050/1050[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-bleu  (1050/1050)
CP:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-rouge850/850[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-rouge  (850/850)
CC:
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] G-jaune1200/1200[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion]   [Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] EmptyLun 29 Mar - 21:26
Ainsi donc la soudaine arrivée des délégations étrangères aurait à voir avec le Sceau ? Le Léviathan avait été envoyé à Asgard, tué là-bas. Les Saints avaient attaqué au large de Carthage, l'amiral Narsès conspué à plusieurs reprises. Les concernant, les murs avaient été levés systématiquement, et la méfiance de mise. Et puis il y avait eu Rudjek. Qui représentait les Oracles sans vraiment avoir le statut d'ambassadeur. Qui avait pu pénétrer plus loin que les autres dans la cité sous les eaux.
Calypso songea que de tous ceux-là, ce serait le seul dont elle accepterait l'aide, si elle avait été à la place d'Orphéus. Parce que quelque chose émanait de lui, et surtout sa bienveillance n'avait rien de feint. Mais les Oracles étaient dans un tel état de dispersion... Et à bien y réfléchir, les Saints en détenaient un d'importance, l'Augure. Alors oui, sans doute étaient-ils une clef concernant le Sceau, mais la Nymphe n'avait pas le droit d'en savoir plus.

Pensive un moment, la Toreador afficha malgré tout un regard reconnaissant envers le Cinabre. Par ses mots, par ses encouragements, il était déjà d'une plus grande aide que quiconque jusque là. C'était peut-être un détail trop flou, mais pour elle cela voulait dire beaucoup. Cette souffrance partagée lui indiquait à quel point Orphéus avait compté, et pas que pour elle. Plus encore, l'ancien Légat la conseillait sur des doutes que plus d'un auraient pu juger sévèrement et sans hésitation. Leur confiance naissait de là, et grandirait sans l'ombre d'un doute.

"Je comprends... Sa Majesté a un grand cœur. Et c'est avant tout pour Lui que nous nous battons. Ceux qui ont volontairement trahi des sentiments aussi authentiques ne méritent pas Ses faveurs. Cela ne fait que me donner une raison de plus de châtier à sa juste mesure l'assassin qui court toujours."

Aussi colérique et emporté pouvait-Il être, Poséidon savait pardonner aussi. Et pourtant on continuait à Le défier, encore et toujours. Cela ne saurait être toléré.

Livrée à sa résolution nouvelle, Calypso vit son expression passer à la surprise. Alors le Kraken devenait suspect lui aussi ? Suspect, ou victime. Sa position de fidélité par rapport à Orphéus pouvait faire de lui une cible, d'autant plus quand on connaissait son passé de prisonnier. Avait-il emporté l’Écaille avec lui ? La Nymphe vérifierait en partant. Vérifierait lesquelles étaient présentes, et lesquelles manquaient.

"Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour avoir le fin mot de cette histoire. Deukalyion devient fatalement l'un de nos suspects... mais il m'avait l'air honnête. Comme les autres, il aura le bénéfice du doute jusqu'à ce que des preuves le confondent ou l'innocentent."

Poing sur le cœur, la noble s'inclina, sentant que l'entretien touchait à sa fin, le patriarche gagné sans doute tout comme elle par la lourdeur des révélations qu'ils avaient partagées. Elle avait de quoi moudre avant de revenir le voir. Récupérant ses baluchons au passage, elle se permit un dernier regard vers Cinead, un sourire qui se voulait confiant.

"Quand nous en aurons terminé avec tout cela, je souhaite que nous puissions partager un moment serein ensemble. Avec Calista si le cœur lui en dit. Vous méritez que l'on vous déleste de vos soucis vous aussi... Sur ce, je prends congé et vous remercie encore une fois de votre prompt accueil."

Calypso quitta la pièce, tête haute. Le Bracelet était entre les bonnes mains, le Pilier central aussi.

Citation :
Merci pour ce RP fort sympathique <3


[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion] Ysqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Fin mars 553] Le respect des serments [PV Endymion]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Pilier central-
Sauter vers: